Jump to content


Irt Oudjat et MSE


Mâât
 Share

Recommended Posts

             Irt Oudjat et MSE

 

Sommaire:

    Introduction

 

-I- Le pouvoir de l’œil

     --- Oudjat et Sharingan

     --- Formes et Pouvoirs

     --- Les pouvoirs des Dieux

 

-П- La cosmogonie

      --- L’Héritage d’Osiris

      --- L’Histoire d’Horus

      --- Le Seth de Naruto

 

-Ш- L’Horus

       --- Isis et Enfance

       --- Vengeance et Corruption

       --- Jugement et combat

 

       -Conclusion : Le monde de Masashi Kishimoto

_______________________________________________________________

 

 

Introduction

 

 

sharinganwy4.jpg

 

Irt Oudjat est l’œil perdu d’Horus que Thot lui rend avec une proportion magique. Cet œil représente la persévérance d’Horus dans son combat contre Seth, ainsi que sa victoire finale. Car c’est bien après avoir récupéré son œil appelé Oudjat, que le Dieu Faucon sort victorieux de son long et rebondissant combat contre le Dieu de la puissance destructrice. Cette victoire elle-même représente la défaite du chaos contre l’ordre. De la justice aussi car Horus peut enfin recevoir en héritage les terres de son père Osiris (l’Egypte fertile). Mais en définitive cette histoire des Dieux reflète la croyance profonde du peuple animiste égyptien, en l’harmonie comme réalité ultime du monde. Une harmonie reflétée par une cosmogonie ou chaque Dieu a une place qui est fixée selon sa nature. Voila ce qui fait l’équilibre du monde. Mais cette harmonie n’est pas statique comme on peut le voir avec Seth, son équilibre est fait de relations de forces, ainsi donc il faut agir pour cet équilibre tel un Horus.  C’est de la que vient le pouvoir de Irt qui veut dire Œil et Oudjat qui veut dire se préserver, se protéger (protecteur de cette harmonie). L’œil protecteur qui est porté comme fétiche, qui éloigne le mal mystique (de l’invisible) et naturelle (la maladie, épidémie et catastrophe naturelle) dans la vie des mortels. Oudjat a donc trois significations que l’on mettra en évidence en correspondance avec le monde de Naruto. De même dans mon texte il exprimera selon le contexte ses trois définitions ; la première est Irt Oudjat en tant que fétiche. La deuxième et l’œil d’Hor en tant qu’histoire des Dieux, en tant que cosmogonie. C’est l’histoire et le destin du Dieu Faucon. Et enfin la troisième signification est l’héritage d’Osiris qu’il représente. Un héritage très disputé par différentes forces et qui en tant que succession balance d’un côté à l’autre jusqu’a la décision céleste : ultime réalité.

 

 

-I- Le pouvoir de l’œil

 

--- Oudjat et Sharingan

L’œil d’Horus ou encore l’œil d’Oudjat a une fonction magique, c’est un fétiche qu’on porte dans l’ancienne Egypte pour se protéger des maladies, du malheur et des mauvaises intentions de l’invisible. Tout cela grâce aux pouvoirs qu’il contient ; la prophylaxie, la restauration de la complétude et la vision de l’invisible. C’est un œil sacré porté comme un talisman capable d’agir contre le mal de manière active ou passive ; en stoppant ou en prévenant le mal. C’est-à-dire qu’il tue le mal en le prévenant, avant même son action maléfique au moment de l’intention. Ou il le stop pendant son action en le contenant, l’endiguant et indique même comment le détruire. Comprendre que la prophylaxie ne détruit pas elle-même elle indique juste le chemin à prendre pour vaincre la maladie ainsi que la prévient et la limite. Tel le Sharingan qui voit et prévoit les attaques de son ennemi, le MAL que son ennemi veut lui faire. Capacité qui comme la prophylaxie de l’œil d’Oudjat lui permet aussi de choisir les attaques adéquates pour battre son ennemi, pour battre le mal. Mais le plus important Oudjat comme Sharingan voient l’invisible et ont un quelque chose de divin ; la connaissance divine pour Horus à travers Thot le connaissant. Et pour le MSE quelque chose qu’on ne connaît pas encore mais qui fait de son porteur un Dieu : la lumière éternelle. Par analogie, le Sharingan est la métaphore de l’Oudjat, ainsi l’adversaire pour la pupille rouge représente la maladie (le mal) pour l’œil d’Horus. Tous les deux voient à l’avance l’action, lisent les intentions, voient l’acte, CAD décomposent l’agir, voient aussi l’invisible et portent dans leurs yeux au niveau suprême (MSE et œil fait par Thot) un quelque chose de DIVIN.

 

--- Formes et Pouvoir

 

oudjat2fm8.jpg

 

L'addition des six fractions, 32/64 + 16/64 + 8/64 + 4/64 + 2/64 + 1/64, donne 63/64, la fraction manquante étant sans doute ajoutée magiquement par Thot.

 

Sharingan              Oudjat                             Les Pouvoirs

 

PUPILLE                 PUPILLE                           Voir les couleurs (la vue)

 

1er TOMOË         Conjonctive gauche           Voir les attaques ou le mal 

 

2ème TOMOË         Conjonctive droite             Copier les attaques / Stopper le mal   

 

3ème TOMOË         Sourcil                            Prévoir les attaques ou le mal

 

MS                    La larme d’Horus               Amaterasu et Tsukuyomi

                                                                      vision de l'invisible                 

                                                                      et restauration de

                                                                        la complétude

                               

MSE             La Tache d’Horus             Lumière Eternelle et Connaissance

                                                                  Divine

 

 

Ce tableau de comparaison nous montre clairement qu’il y a une ressemblance profonde entre Irt Oudjat et le Sharingan que ce soit au niveau du nombre de schémas différents pour l’un et du nombre de proportions pour l’autre (6 chacun). Ainsi que du nombre de pouvoirs différents. Mais ce qui est le plus révélateur et qui confirme définitivement cette théorie c’est la correspondance certaine entre la nature même de ces pouvoirs. On peut déjà remarquer que comme la pupille rouge l’œil d’Horus possède trois grands niveaux de puissance. Le pouvoir du Sharingan avec juste ses Tomoë nous rappelle la prophylaxie d’Oudjat, le MS (Tsukuyomi et Amaterasu) lui fait Echo à l’invisible et à la restauration de la complétude. Et enfin le MSE avec sa lumière éternelle nous renvoie à la connaissance divine mise par Thot dans l’œil restauré et rendu au Dieu Faucon, après que Seth le lui ait arraché pendant un combat. On peut donc parler respectivement pour chaque niveau de force ; de pouvoirs premiers, pouvoirs supérieurs et de pouvoirs des Dieux.

 

Les pouvoirs premiers à part la «  vue » sont de l’ordre de trois dans un Sharingan. Et si l’on analyse bien la prophylaxie on constate qu’elle peut se penser de trois manière aussi : passive, active et préventive. J’entends par passive qu’elle peut voir le mal. Et quand je dis voir je parle de comprendre la cause et le fonctionnement de la chose maléfique. D’où sa capacité non seulement à soigner le mal, mais à diriger vers la solution, le médicament, l’action adaptée et efficace qui est capable de détruire ou de contenir la maladie et de voir ses points faibles. Tout cela grâce à sa perçante vision analytique. C’est cette partie passive des pouvoirs premiers qui permet d’agir, donc d’avoir la capacité active qui est de choisir intelligemment l’attaque qui va tuer ou endiguer l’épidémie. Et même qui peut permettre de la copier, la reproduire puisqu’on en connaît le mécanisme. Ici on pense directement au Sharingan qui lui aussi dans ses pouvoirs premiers sait voir la technique de l’adversaire, le mal qu’on veut lui faire (capacité passive) et est donc capable de trouver un contre adapté, efficace et même de copier la technique pour contrer ou autres (capacité active). Ces deux capacités de la prophylaxie et du Sharingan de base sont utilisées pendant l’action, quand le mal, l’adversaire, l’épidémie, l’ennemi, le cyclone est déjà en action. Mais il y a aussi la troisième capacité de la prophylaxie qui prévient, pressent l’arrivée des maladies, catastrophes naturelles, malédictions et autres : la prévoyance. Elle sait reconnaître les signes qui préviennent de telle ou telle catastrophe ; exemple selon telle qualité d’hygiène on déduit que telle maladie est « propice ». Ce qui fait la encore penser à la troisième capacité du Sharingan premier à 4 Tomoë qui prévoit les attaques de l’adversaire avant même que celui si ne l’exécute car il sait interpréter, voir les pulsions de force de son ennemi tout comme la prophylaxie d’Oudjat sait voir ce qui entraîne telle ou telle mal. Les pouvoirs premiers semblent donc similaires dans les deux yeux protecteurs. Voyons pour les autres.               

 

--- Les pouvoirs des Dieux

 

 

Les pouvoirs supérieurs  égaux à ceux de certains Dieux comme Tsukuyomi et Amaterasu pour le MS correspondent tous deux au renforcement de pouvoirs déjà existants chez les ninjas et en particulier chez les Uchiha. Ainsi Tsukuyomi est un renforcement de l’illusion, du genjutsu basique qui devient alors bien plus puissant, jusqu'à être capable de tuer, d’avoir une réalité de souffrance meurtrière propre alors même que ce n’est qu’un rêve. De donner aussi une certaine réalité physique au temps et à l’espace du songe éveillé dans lequel on est entraîné. On peut dès lors parler de techniques déjà existantes (genjutsu) qui sont complétés par ce qui leur manque, ce qui fait défaut à leur nature. Qu’est ce qui peut compléter le pouvoir d’illusion de l’arcane lunaire à part LA RÉALITÉ !? N’est-ce pas l’irréel qui constitue le rêve et donc le réel qui le complète. On peut donc parler pour Tsukuyomi de restauration de la complétude ; ce qui n’est rien d’autre que l’un des pouvoirs supérieurs de l’œil du Dieu Faucon. Exactement comme le positif complète le négatif on restaure la complétude de l’illusion en lui insufflant la réalité. De même la technique Katon des Uchiha est complétée par le feu noir du soleil. Le feu de lumière s’oppose et se complète par la noirceur du feu. On restaure la complétude de flamme qui ne sont pas capables de tout brûler en leur donnant justement ce pouvoir qu’on appelle Amaterasu de l’arcane solaire !!! Le troisième pouvoir du MS est celui de la vision de l’invisible. Qui est encore un des pouvoirs supérieurs de l’œil d’Oudjat ; le sixième pour être bien précis. Je sais que cette question peut largement se discuter et que cette capacité peut être reléguée dans les pouvoirs premiers. Il reste que c’est toujours un pouvoir que partage Oudjat et Sharingan. Et entendre par vision de l’invisible interaction avec l’invisible : agir sur les dimensions, démons, maléfices et autres êtres ou choses surnaturelles.

 

Les pouvoirs des dieux eux même font écho l’un à l’autre. La lumière éternelle fait écho à la connaissance divine qui a été mise dans l’œil d’ Oudjat par Thot pour combler la partie manquante. Deux pouvoirs aussi mystérieux l’un que l’autre. Rappelons tout de même que la partie magique fait référence aux choses divines comme ce qui soutient la vie, l’âme, la puissance créatrice. Ainsi un corps n’est rien d’autre que de la matière inerte si il n’est pas soutenu par l’élément premier, insaisissable et mystique qu’est la vie. Autant l’Oudjat ne fonctionnerait pas sans la partie magique que Thot lui a insufflée. Le MSE lui-même empêche l’anéantissement de tous les pouvoirs d’un Uchiha car le MS est aussi mort certaine de la vue, est aussi cécité !!! Un œil sans la vue et comme un corps sans la vie. Cette métaphore de la partie manquante de l’œil d’Oudjat fait référence à ce qui manque au MS pour être tout simplement l’œil parfait, l’oeil des Dieux (la vie, la vue éternelle)? Le reste des pouvoirs dans les deux cas est mystérieux (encore un point commun). On peut simplement dire que Madara comme Itachi semblent penser qu’ils leurs manquent encore quelque chose qu’ils trouveront grâce à Sasuke…

 

-П- La cosmogonie

 

180px-

 

    --- L’Héritage d’Osiris

Ainsi dans un premier plan cet œil est un talisman qui se porte, qui a un porteur, donne protection et pouvoir a celui qui le possède. Mais possède t’on vraiment un fétiche ou accepte t’on d’être possédé par la puissance du Dieu qui l’habite !? La frontière est mince. Mais passons maintenant à l’autre plan, la justification de l’œil d’Oudjat, ce qui fait sa nature et ses pouvoirs ; la légitimité de Pharaon et de tout son pouvoir considéré comme divin vient du Dieu Horus. C’est dans un deuxième plan qu’on comprend les attributs et le pouvoir de la cosmogonie et de la vie égyptienne qu’Oudjat représente. En effet, Pharaon tel l’Horus sauveur de l’Egypte la protège des barbares, des catastrophes naturelles et du chaos (sociale ou autre). Voila ce que représente la cosmogonie d’Horus, c’est ce plan supérieur qui donne sa légitimité à l’ordre politique égyptien. Le Dieu faucon est la victoire du bien sur le mal. Plus précisément celle de l’harmonie sur le chaos. La victoire d’Horus sur le Dieu Seth. Cette victoire est symbolisée par deux histoires qui mettent en évidence les traits et le cheminement de chacun de ces Dieux pour arriver à la même chose ; l’héritage d’Osiris donné par le Dieu suprême Ré, la gouvernance de la terre fertile d’Egypte, l‘une des manifestations de la puissance créatrice. Ainsi ce qu’il y a derrière l’œil d’Horus, ce qui fait toute sa valeur  n’est rien d’autre que l’héritage suprême d’Osiris ; le droit de gouvernance (Pharaon). Mais aussi le cheminement et la mentalité qui va avec cette position et qui représente la vision de chacun par rapport à la puissance, mais seule la décision finale du tribunal céleste détermine quelle est la réalité ultime du monde, donc quelle genre de puissance peut gouverner. Cet héritage représenté par Oudjat qui est le pouvoir sur toutes les terres d’Egypte fait directement penser au MSE qui représente l’héritage suprême des Uchiha, donc le droit de gouvernance d’un peuple et de ses terres du pays du feu (exclusivement les Uchiha et aucun autre peuple du feu). Mais pour mieux comprendre tout ceci laissons place à la cosmogonie des Dieux héritiers (légitimes ou pas) des terres fertiles d’Egypte.

 

 

    --- L’Histoire d’Horus

Avant ça je conseil à chacun de faire ses propres recherches sur ces Dieux et Oudjat. Très rapidement Osiris et Seth sont les deux enfants de GEB. Il donne à chacun selon leur nature un héritage : au dieu rouge de la destruction le désert aride, au dieu de la croissance végétative les bords du nil. Cependant Seth jaloux est vexé de n’avoir que de la terre stérile et avide de puissance tue son frère, pour lui voler son Héritage. Il découpe son frère en plusieurs morceaux, qu’il  éparpille à travers le monde. Mais Isis femme du Dieu légitime de l’Egypte les regroupes sauf un (le pénis) et malgré ça par magie et persévérance se fait féconder par Osiris. Horus naît alors et est caché par sa mère hors de la civilisation (marécage ou à l’ombre d’un papyrus). Eduqué pour venger son père et récupérer son héritage avec Isis il n’a de cesse de combattre le dieu rouge sur deux plan. Celui de la guerre ou Horus perdit un œil dans l’un des nombreux combats qu’il mena contre Seth. Et sur le plan du tribunal céleste présidé par Ré le dieu suprême. L’un des rebondissement du tribunal et lorsque Seth affirme avoir « féminisé » Horus, preuve de son immaturité à gouverner. Histoire qu’Horus retourna en sa faveur en démontrant qu’il n’y avait aucune preuve de cela ce qui fît passer Seth pour un pêcheur (l’homosexualité était un pêché à cette époque). Ce qui le désavantagea au niveau de Ré. Mais bien d’autres rebondissements existent, mais on ne peut tous les étudier. Au tribunal donc la décision final est prise grâce à une menace d’Osiris, l’immortelle nature qui renaît toujours de ses cendres. Pendant que sur le plan guerrier c’est l’œil perdu et remodelé magiquement par Thot qui permet à Horus de reprendre le combat final et de le gagner.

 

    --- Le Seth de Naruto

Autant le dire tout de suite, quand on connaît cette cosmogonie Seth fait penser tout de suite à Madara que ce soit par son histoire, sa mentalité ou sa nature. En effet Madara comme le Dieu rouge a un frère. Chacun reçoit en héritage le MS et donc à travers l’œil d’Horus le droit de gouverner. Madara est donc devenu chef (droit d’aînesse et MS) mais l’on peut considérer que son frère est aussi considéré comme second chef des Uchiha même si il est clair qu’il est le subalterne de son aîné. Mais la cécité frappa le plus grand ce qui nous fait penser aux terres stériles dont hérita Seth, pendant que son frère garda sa santé bonne, fertile comme les terres d’Egypte. Ainsi la bonne santé renvoie à la fertilité, comme la maladie renvoie à la stérilité. Ainsi à travers l’allégorie de l’œil on comprend que les Dieux avaient choisi Osiris, le petit frère Uchiha pour hériter de la meilleure part. Mais la jalousie et l’envie rongea Seth Madara jusqu'à ce qu’il usurpe le pouvoir en sacrifiant son frère Osiris. Ici l’on voit clairement que c’est la même histoire faite de destin « favorisé » et volé par la jalousie sans d’une envie de puissance sans borne. 

 

-Ш- L’Horus

                               

  horuspg0.jpg

                                                                            sethtl0.jpg

 

   --- Isis et Enfance

Cependant il y a eut un descendant d’Osiris, l’Horus du ciel. Le fils qui veut venger son père et ainsi retrouver son héritage. Dans le monde de Kishimoto  l’histoire n’est pas exactement la même, mais il existe un descendant Uchiha dont l’histoire et la mentalité fait penser à Horus. Fils est donc remplacé par descendant chez Naruto. Et ce fils Uchiha n’est pas Itachi. Pour le comprendre il faut savoir que dans l’Egypte ancienne les adeptes des sectes secrètes de Seth (les cultes cachés de ce Dieu) pratiquaient des sacrifices humains et donc étaient traqué dans toutes l’Egypte comme des criminels de haut rang ; ce qui colle carrément avec le personnage d’Itachi. De même la couleur noire et rouge de Dieu fait penser au manteau de l’Akatsuki sans parler du faite que ce sont tous des sacrificateurs (Oro compris) et leur Dieu (chef) à tous est Seth Madara. C’est donc Sasuke la représentation d’Horus, le digne porteur d’Oudjat, l’héritier légitime du clan Uchiha ; il le dit lui-même il veut restaurer son clan. Faire renaître l’ordre et la vie dans le clan Uchiha. Donc le contraire de ce que Madara et Itachi ont fait ; le détruir tel des dignes représentant du Dieu rouge de la destruction. Sasuke comme Horus grandit dans la solitude et la clandestinité (les marécages). CAD seul, sans la protection de son clan (des Dieux) ni de sa famille (Osiris) et sans aucun mentor véritable comme Itachi avec Madara, Kabuto avec Orochimaru ou Naruto et Jiraya ou encore Sakura et Tsunade. Seule Isis accompagne le fils maudit, mais ce Dieux qui représente l’amour familial n’est plus que obstination, haine et vengeance depuis le meurtre d’Osiris. Pour Sasuke le meurtre de sa famille. Isis représentante de la famille se transforme en désir absolu de vengeance, tel la haine de Sasuke naît de la mort des siens: Isis pousse le fils à la recherche de tout ce qui peut lui faire obtenir justice. Isis est la métaphore de la haine de Sasuke et de sa force ; sa seule et unique compagne qui au final par des manœuvres tortueuse lui fait obtenir gain de cause au tribunal céleste. Comment ne pas penser à Sasuke et son chemin tortueux qui grandit dans les cachettes sombres et froides d’Orochimaru avec sa seule haine pour guide, pour mère. Comme Isis cache et guide son fils dans les marécages et la vengeance.

 

   --- Vengeance et Corruption

Ensuite comme Horus le cheminement de Sasuke est honorable  sans être droit; pas une seule fois il ne succombe au sacrifice tout en vivant avec un sacrificateur. Il ne tue pas et vie avec un tueur. Comme le Dieu faucon depuis l’enfance son chemin est sombre, souffrance et rares sont les lumières qui le traversent. Comme le porteur légitime d’Oudjat, de l’héritage sacré il flirte avec la corruption, se sacrifie lui-même et jamais personne d’autre que lui-même. Où du moins sacrifie une partie de son âme pour se venger. Son choix de suivre Orochimaru fait penser au flirt d’Horus avec Seth. De même c’est toujours sa mère Isis la haine qui le conduit vers de telles extrémités. C’est ainsi qu’Horus sur les conseils de sa mère (la haine) se laisse piéger dans la couche de Seth afin d’affermir sa position au tribunal céleste. Le Faucon accepte de se salir dans le lit rouge du Dieu afin de mettre en évidence l’homosexualité de celui-ci. C’est toujours sa mère qui lui donne la parade pour que soient dissimulées les preuves de son passage dans la couche de Seth. Ainsi lorsque le Dieu de la destruction parle de la « féminisation » d’Horus qu’il a accomplit sans aucune preuve ; il ne reste alors que ses désires homosexuelles devant le tribunal céleste (dans l’Egypte ancienne, l’homosexualité est perçue comme un pêché). De même Orochimaru est pris à son propre jeu par un Sasuke qui guidé par sa haine a choisit de se corrompre en suivant le serpent maudit. La encore ce sont des points similaires entre Horus et Sasuke qui ne laissent aucun doute. C’est l’histoire de l’arroseur arrosé.

oroetsasukexe1.jpg

 

   --- Jugement et combat

Sasuke et Horus sont tous deux difficiles à juger car leur cheminement est à la fois emprunt d’ombre et de lumière. Sasuke est considéré aussi bien comme un traître que comme un ami par les différents habitants de Konoha, comme bon ou mauvais par les ninjas du monde de Naruto. De même, Horus n’a pas tous les Dieux de son côté lors du jugement céleste qui l’oppose à son oncle. Beaucoup pensent que les deux se valent et même que le Dieu Faucon est le moins qualifié. Mais pour finir, ce qui fait que l’on ne doute plus, c’est que Sasuke risque son œil gauche comme Horus. Cet oeil sera pour moi perdu dans un combat contre Seth ou un de ses adeptes ; comprendre Madara ou Itachi (pour moi les deux). Comme Horus, Sasuke viendra récupérer son Oudjat plus tard plein de toutes ses proportions (MSE)… Et comme le Dieu Faucon, il aura la victoire sur Seth/Madara (avec l’aide de Naruto) grâce à l’œil ultime. Le légitime héritier des Uchiwa sera le vainqueur du chaos et restaurera son clan.

 

-Conclusion : Le monde de Masashi Kishimoto

Ma conclusion ne portera pas sur les pronostics que l’on peut établir grâce à cette théorie, même si j’ai mon pronostic mais sur la profondeur de l’œuvre de Kishimoto. On voit ici que les philosophies spirituelles animistes japonaises (asiatiques) et égyptienne (africaine)  ont certains points communs. La notion du bien et du mal n’existe pas vraiment dans ces pensées ou existe autrement : l’Egypte antique parle d’harmonie (Mâât) comme le Japon ancestral parle d’équilibre entre les forces (Ying et Yang). Ainsi ce qu’on peut appeler le mal, c’est quand une chose n’est pas à sa place et donc entraîne le chaos, la « désharmonie » ou le déséquilibre.  La nature d’un être (sa mentalité pour les hommes) fait sa place au niveau de l’équilibre du monde. Mais quelques soient les tentatives d’un être, poussé par ses désirs pour avoir des places qui ne sont les siennes, l’harmonie demeure. Sa tentative provoque un chaos mais au final, tout revient toujours à sa place. Car l’harmonie pour ces spiritualités de l’ordre n’est pas seulement un vouloir, un espoir, il s’agit d’un état préétabli par les Dieux créateurs (tribunal céleste de Ré, Izanagi). Voila pourquoi la place de Seth ne peut être que celle du gardien de la barque solaire ; la colère du ciel qui s’abat sur les impies. Seth en dieu de la fertilité détruirait jusqu'au moindre bourgeon et finirait toujours par se retrouver roi d’un désert ; sa seule et véritable place dans l’univers. La capacité de destruction doit être mise au service d’un ordre comme Seth sert le Dieu solaire, comme le katana d’un samouraï sert son ordre ; sinon c’est le chaos. De même Horus à sa place et cela nous ramène à la place des Uchiha dans Konoha. Horus ne crée pas l’Egypte ni sa fertilité, il ne fait que la garder, l’organiser, la préserver et la protéger pour ses pères (Ré). Cela correspond à la place politique des Uchiha au sein de Konoha : ils sont la police du village ninja du pays du feu. Ils protègent, préservent et garde leur pays. L’Hokage lui représente ce Dieu créateur (Ré) comme chaque clan du pays du feu à une place bien précise par rapport à son Dieu clanique et la nature de son pouvoir. De même que tous tournent et son ordonné par rapport à la volonté du président du tribunal céleste ; le Ra Hokage choisit parmi le plus apte à le représenter. Konoha et sa politique représente donc quelque chose de bien plus profond qu’un simple village, mais bien une philosophie, un ordre cosmique. Une croyance en l’équilibre du monde, la volonté du feu ne peut en être autrement. Les adversaires eux même appellent à des cosmogonies et des sens profonds qui résonnent à l’intérieur de nos êtres. Voila pourquoi à mon sens, l’œuvre de Masashi Kishimoto est au-delà d’une simple histoire et  le sera toujours.

 

pharaonakhenatonredimenca9.jpg

 

PS : Merci déjà à ceux qui sont arrivés jusque la, je ne pouvais pas le faire moins long : question de qualité de compréhension. Je voulais vraiment faire apparaître le fond idéologique. Je souligne aussi la participation de Sassou. Je remercie aussi tous ceux qui ont fait des liens entre l’œuvre de Kishimoto et divers cosmogonie comme mythologie. Mais surtout ceux qui se sont basés sur les Dieux égyptiens de l’antiquité. En effet les arcanes lunaires et solaires faisaient penser soit à Izanagi, soit à Horus. Et moi je défendais la thèse d’Izanagi qui a donnée de multiple théorie, de même que celle d’Horus. Mais avec ce qu’on a découvert ses derniers temps, mon point de vue a changé. Je félicite donc tous ceux qui ont pensé et soutenue le lien avec Horus bien avant moi. Voici mon humble participation qui aborde cette question sous un nouvel angle.

 

 

sasuskeinvocationredimefl7.jpg

 

Sasuke le Pharaon légitime du trône des Uchiha .

 

    Les théories sur Gaara.fr qui ont devancées et ont prises la même base que la mienne: la pensé Horusienne de Naruto

http://www.mangas-fr.com/forums/index.php/topic,9626.0.html

http://www.mangas-fr.com/forums/index.php/topic,10724.0.html

 

Link to comment
Share on other sites

Plus haut j’ai fait des félicitations générales, car j’avais déjà entendu faire cette relation avant de l’avoir lu ici. J’ai donc préféré remercier tout le monde. Cependant sur Gaara.fr je tiens à remercier et souligner que c’est Sasori qui est le premier ici a y avoir pensée et posée une théorie en relation avec la cosmogonie égyptienne. Je contribue donc à cette école, à sa première pierre avec un point de vue qui n’a encore été abordé dans aucune théorie Horusienne ici.

Une petite dédicace aussi à la théorie d’Akhenaton de Rebus/ Sebur qui est un point de vue très intéressant.

Link to comment
Share on other sites

Super développement. J'ai appris certaines choses que je ne connaissais pas de la mythologie Egyptienne. Bravo et bon boulot.  :)

Par contre je ne suis pas de votre avis. Je ne suis pas de l'avis des personnes qui pensent que l'auteur Kishi s'inspire de la mythologie Egyptienne. Je pense qu'il reste sur celle Asiatique.

Il est vrai que les mythologies ont souvent des points communs entres elles. Cela est normal puisque tout en étant des mythologie, se sont des religions polythéistes. Le fait de croire en plusieurs dieux ou entités ramènent forcément à des points communs. De plus même si grâce à Naruto on s'est d'avantage penché sur la mythologie Asiatique, nous n'en connaissons que trop peu. Sur le net nous n'avons que des parcelles d'histoire sur l' Hindouisme et autres religions Asiatiques. Si nous voulons en savoir plus il faut lire le Japonnais ou le chinois et cela n'est pas mon cas.

Si on se donne à fond on pourraient facilement faire des rapprochements à la mythologie grecque.

Après il est vrai que pour les attaques amaterasu and co, il y a des rapprochement à faire mais de la à coire que l'auteur a fait cette démarche pour en arriver à l'histoire des uchiha, je ne crois le crois pas. Avis perso :)

Je vois plus Naruto comme Saint Seiya. On reprend deux trois noms de la mythologie et hop on fait un manga qui tient la route. Mais en aucun cas Kurumada a suivit la mythologie grecque.

 

On voit ici que les philosophies spirituelles animistes japonaises (asiatiques) et égyptienne (africaine)  ont certains points communs.

Tout à fait. Le fait que tu t'en rende compte rend ton post très intéressant à lire. Mais de conclure que les Uchiha et leur police sont comme Seth. ???

 

L’Hokage lui représente ce Dieu créateur (Ré) comme chaque clan du pays du feu à une place bien précise par rapport à son Dieu clanique et la nature de son pouvoir.

Oui mais alors que fais tu du "Roi" qu'Asuma parle à Shikamaru et de ce dernier qui ne crois en aucune religion à part à la volonté du feu. Maintenant à Konoha, il n'y a pas que les Uchiha.

 

J'ai lu tes idées, mais en aucun cas je les critiques. C'est juste que j'ai un point de vue différent du tient. J'espère me trompé et voir dans le manga, ce que tu attends. Car quand je vois des recherches comme les tiennent ou celle de "Sasori", je dis chapeau et bon boulot. :)

 

Link to comment
Share on other sites

Je pense qu'il faut faire distinction entre "idées tirées de mythologie" et "histoire basée sur la mythologie".

 

Je pense également que Kishi emploie des phrases/mots qui donnerai lieu à des sources mythologiques, mais le dénouement final en serait-il nécessairement en phase ?

 

Kishi s'en inspire c'est indéniable, mais fait-il du manga l'apologie de celles-ci ou s'en sert-il pour étayer ses principes ?

 

C'est pour sa que j'aime pas trop ce développement car pour moi il incite à penser qu'il n'y aurait qu'une alternative/histoire. Certains points s'associe bien, je trouve bien pensé de faire appel aux histoires anciennes puisque Kishi s'en sert, mais également mal pensé d'en faire autant corréler les pages du Manga.

 

Pourquoi ? Car je ne pense pas que Naruto soit un plagiat de toute les histoires anciennes, mais un Manga qui se sert de certains faits historiques pour en apporter de nouvelles idées.

Link to comment
Share on other sites

Je pense pas qu'il faille voir ça comme un plagia ou une vulgaire reprise manga de mythologie...

Mais plus comme une prise d'inspiration.

De toute façon c'est simple, personne

ne crée jamais rien à partir de rien
, c'est un fait.

On s'inspire TOUJOURS de qq chose lorsque l'on entame un processus de création.

Après le fait de s'inspirer de myth ou autre, ne signifie pas qu'il n'éxiste qu'une seule alternative pour la simple et bonne raison qu'il doit avoir un nombre illimité d'interprétation pour chaque myth.

Les mangas de Saint Seiya en sont la preuve. Je trouve que Kishi et Kurumada font de leur manga un même profil. On s'inspire pour la représentation mais on s'extire pour la création. c'est à dire que les auteurs

ne crée jamais rien à partir de rien
, mais qu'il développe leur propre vision de se qu'il s'inspire.

Mais je ne suis pas sur que dans le cas de Kishi, que cela soit basé sur la mythologie égyptienne. :)

Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos encouragement Pandead, Jekmout et Uchiha_Ryuhou.

 

Je pense pas qu'il faille voir ça comme un plagia ou une vulgaire reprise manga de mythologie...

Mais plus comme une prise d'inspiration.

Ben je n'ai plus grand chose à dire puisque Uchiha_Ryuhou explique très bien ce que je pense aussi tout comme lui.

Qu'il n'y a rien d'extraordinaire à aller pêcher dans d'autres cosmogonie pour surprendre son publique et même tous les publique si on mixte de manière cohérente plusieurs cosmogonie. Tous l'ont fait et même les japonnais.

 Qu'il faut prendre cette partie vraiment comme une inspiration, une interprétation qui n'a inspiré qu'une partie seulement du manga: les Uchihas. De plus la beauté d'une oeuvre est de savoir se donner quelque chose de mythique et c'est pour ça que la mythologie est vrament présente chez Kishi.

 

Par contre je ne suis pas de votre avis. Je ne suis pas de l'avis des personnes qui pensent que l'auteur Kishi s'inspire de la mythologie Egyptienne. Je pense qu'il reste sur celle Asiatique.

Je rajouterais juste comme Penhead qu'il peut y avoir tout simplement une ressemblance frappante. Mais je ne pense pas que ce soit ça; on peut considérer les Uchiha Horus comme un Kami qu'on rajoute a un groupe de kami déjà existant. Intégrer des Dieux venus d'ailleurs n'est pas une contradictions chez les polythéïstes, il faut juste qu'ils aient une place adéquate et cela ce fait depuis des millénaires. beaucoup de Kami japonnais viennent d'ailleurs.

 

Oui mais alors que fais tu du "Roi" qu'Asuma parle à Shikamaru et de ce dernier qui ne crois en aucune religion à part à la volonté du feu. Maintenant à Konoha, il n'y a pas que les Uchiha.

Mais parcontre l'enssemble est géré par une cosmogonie japonnaise ça c'est certain. C'est pour ça que l'image de Ra Hokage donne juste une vision d'enssemble, un exemple. Et voila pourquoi Asuma peut avoir une autre croyance, chaque groupe semble avoir son ordre organisé autour d'un Kami supérieur qui les englobent tous (Tengu Konoha???). Et comme tu le dis il y a encore beaucoup de recherche à faire. LOL

 

Bon au début je trouve les comparaison un peu trop tiré par les cheveux (genre un Sharingan à 4 tomoe...)

Ce qui fait justement la ressemblance frappante pour moi, mais peut être que je l'ai mal exprimé c'est les pouvoirs, ou est ce moi qui ne voit pas la dsitance entre les deux. L'oeil anticipe, analyse et grace à ça peut intervenir sur le mal en trouvant la solution adéquate, peut même le copier. Sans parler de la vision de l'invisible et de cette capacité a compléter ce qui ne peut se compléter. Trop de coïncidence. Ryu au moins pour la prophylaxie il y a une ressemblance évidente: qu'est ce que tu en pense???

 

Mais de conclure que les Uchiha et leur police sont comme Seth.

Pour Seth je ne disait pas qu'il représentait la police mais bien que le pouvoir de destruction ne peut être que utilisé dans un encadrement: exemple pour protéger servir. Par contre la nature d'Horus est elle de préserver la terre de son père, d'ou la relation Uchiha police de konoha. La nature de Seth est la puissance aveugle d'ou un besoin d'encadrement comme le Kyubi dans le corps d'un Naruto.

Link to comment
Share on other sites

Ce qui fait justement la ressemblance frappante pour moi, mais peut être que je l'ai mal exprimé c'est les pouvoirs, ou est ce moi qui ne voit pas la dsitance entre les deux. L'oeil anticipe, analyse et grace à ça peut intervenir sur le mal en trouvant la solution adéquate, peut même le copier. Sans parler de la vision de l'invisible et de cette capacité a compléter ce qui ne peut se compléter. Trop de coïncidence. Ryu au moins pour la prophylaxie il y a une ressemblance évidente: qu'est ce que tu en pense???

@Ryu ne t'a pas encore répondu, mais j'ai bien envie de le faire. Et bah je le fais. :)

Il est vrai que les détails que tu donnes nous montres des caractéristiques identiques. Quand tu dis que l'oeil anticipe, analyse et peut même copier, on croirait que tu parles du Sharingan. Mais si j'ai bien compris ton analyse et pas de souci car tu t'expliques très bien :)

L’œil d’Horus ou encore l’œil d’Oudjat a une fonction magique, c’est un fétiche qu’on porte dans l’ancienne Egypte pour se protéger des maladies, du malheur et des mauvaises intentions de l’invisible. Pour moi cet oeil est un attrape rêve, il protège comme un trèfle à quatre feuille. De plus si on fait la même démarche avec le Byagugan, on peut arriver à la même finalité.

Je penche plus pour une coincidence sur la ressemblance.

Mais toujours bravo car franchement suite à ton topic j'ai essayé des recherches sur le net, et ta théorie est très complète et d'un très bon niveau d'analyse.

T'es en Fac de "Lettre" ? lol

Link to comment
Share on other sites

Je partage un peu les avis de tout le monde sur cette théorie. Certes elle est tres bien construite et ca fait toujours plaisir de lire une interprétation différente et nouvelle de la comparaison entre la mythologie egyptienne et Naruto mais je trouve que certains arguments sont quelques peu "exagérés" dans le sens ou Kishi aurait vraiment été cherché tres loin dans certains des détails que tu cites. De meme le sharingan à 4 tomoes n'existe pas meme si je trouve ta comparaison Shringan/ Irt Oudjat bien construite. Certains arguments m'ont en revanche convaincu et contrairement à certains d'entre vous je pense que Kishi s'est grandement inspiré de la mythologie egyptienne pour élaborer son manga. Certains aspects n'ont peu etre pas été exposés consciemment comme le souligne Ryu mais toutes ces comparaisons et ressemblances avec la mythologie egyptienne  ne sont pas le fruit du hasard. Ma plus grande hate est de connaitre la signification de l'énigmatique phrase de Tobi concernant Sasuke et son évolution vers le serpent ou le faucon...cette phrase mérite une théorie à elle seule.

Link to comment
Share on other sites

@Sasori :

la signification de l'énigmatique phrase de Tobi concernant Sasuke et son évolution vers le serpent ou le faucon...cette phrase mérite une théorie à elle seule.

Si tu te souviens il y a un foromeur assez connu qui se nomme @Ivan je crois qui avait fait une petite théorie de cette phrase et qui semblait très plausible.

Cette comparaison que fait Tobi entre le serpent le et faucon est basée sur la vue de ces deux animaux. Le serpent à une vue basse donc en conséquence Sasuke ne possèderait pas le MS. Tandis que le faucon a une très bonne vue et donc Sasuke aurait le MS.

D'ailleurs pour info :

Œil Oudjat : Les égyptologues considèrent généralement que la figuration de l'Œil Oudjat est un hybride d'œil humain et d'œil de faucon.

 

Sinon la réponse doit être sous le 7emetatami. Sasuke aussi emploie cette comparaison avant le combat contre Orochimaru. Mais sa comparaison s'arrête au génie je crois.

 

Edit Sasori : Ivan m'avait parlé de sa théorie mais les serpents ont, pour la plupart des especes, une bonne vue alors je cherche une autre explication.

Link to comment
Share on other sites

En partant plutôt de la phrase "serpent/faucon" en rapport avec la mythologie égyptienne, j'étais arrivée à des parallèles assez similaires aux tiens  (Horus= Sasuke, Madara-Itachi= Seth - cf : mon intervention sur le topic de Sasori). Par contre je n'avais pas exploité du tout le passage du procès tournant autour de la tentative de séduction de Horus, et je dois dire que je trouve cet aspect très intéressant, car il est évident que Kishi donne un caractère très ambigu à la convoitise d'Orochimaru pour les corps parfaits des éphèbes...

 

Une autre coïncidence que j'avais relevé, c'était la durée du procès entre Seth et Horus pour l'héritage du royaume (80 ans) et l'organisation de l'Akatsuki (Madara a plongé dans la clandestinité il y a 80 ans).

 

Maintenant, il est clair que les allusions à la mythologie shintoïste sont plus explicites que celles à l'Egypte.

 

On a à mon sens deux indices que cette inspiration reste pertinente :

1) la latéralisation de l'oeil-lune de Itachi (Tsukiyomi) est opposée à celle de la mythologie japonaise : c'est l'oeil gauche, comme en Egypte

2) l'allusion au faucon, qui n'est pas présent dans le mythe japonais *

 

 

* je dois toutefois souligner que les démons tengus sont à l'origine mi-homme, mi-faucons ("kite"), leur long nez étant la transformation d'un bec initial : http://en.wikipedia.org/wiki/Tengu ; voici une image : http://en.wikipedia.org/wiki/Image:SekienTengu.jpg

 

J'ai l'impression que Kishi ne calque pas son histoire sur un mythe unique, mais utilise les mythes comme une palette d'où il prend des petites touches et les réorganise à sa façon.

Link to comment
Share on other sites

De meme le sharingan à 4 tomoes n'existe pas meme si je trouve ta comparaison Shringan/ Irt Oudjat bien construite.

Sasori effectivement le sharingan à 4 Tomoés n'existe pas: j'avais pris tomoé dans le sens ou il représente une pupille dans le manga, donc 4 tomoé, 4 pupilles. Et non dans le sens de spirale, de figure. Mais effectivement ceci peut prêter à confusion, j'ai donc changé et mis une pupille pour trois tomoés. Cela rend la concordance encore plus flagrante puisque dans Oudjat ça nous fait une pupille pour 3 autres figures de l'oeil (2 conjonctives et un sorcil).

 

il protège comme un trèfle à quatre feuille. De plus si on fait la même démarche avec le Byagugan, on peut arriver à la même finalité.

Je penche plus pour une coincidence sur la ressemblance.

Pandead tu as fait une remarque très intéressante sur le biakugan!!! Effectivement Neiji est presque intouchable grace à sa vison, il peut donc devancer l'attaque adverse et d'ailleurs il est très forts en défense. Leur attaque par contre n'a rien a voir avec le sharingan, car cette oeil voit le shakra, c'est typiquement asiatique. Donc voit le circuit interne,son but est donc de bloquer le chakra, ps d'analyser ses mouvements forcéments. L'acupuncture sert à débloquer les chakras. La réference pour le biakugan est très explicite à tel point qu'on peut se demander pour quoi les Hyuga n'ont pas des techniques pour soigner. Dans le combat Hinata Neiji j'aurais bien vu Hinata réouvrir ses points de circulations; mais bon... Kishi décide de ce qu'il prend et jette.

 

Le sharingan à une vision interne du chakra beaucoup moins détaillées, mais sa vison externe est extraordinaire; ce que n'a pas le byakugan. D'ou une forme de combat totalement différente; une vision byakugan ne peut pas copier une technique rien qu'en regardant la circulation du chakra. En effet rien ne dit qu'une circulation précise du chakra n'engendre qu'un seul geste, ici il faut donc étudier la circulation par raport au mouvement, sans parler des techniques minutieuses des mains et autres; comme par hasard cela crrrespond au sharingan, il peut donc copier caril a le mouvement interne et externe. Il n'est pas obliger d'étudier les multiples interprétations des mouvements des chakras par rapport aux gestes du corps, il l'obtient intantanément. Ici on voit qu'un oeil externe et interne (même si plus grossié) est nécessaire. C'est la encore qu'on voit que le travail de Kishi est magnifique, très précis et cohérent. Il n'y a pas de force absolu, chaque potentiel a ses forces et ses faiblesses. La faiblesse du Sharingan est qu'une fois qu'on le rend inutile en le dépassant d'une manière ou d'une autre, l'adversaire n'est plus qu'un ninja ordinaire!!! Il faut dépasser une certaine vitesse et être très puissant en genjutsu, ou être a plusieur.

 

Voila pourquoi pour moi ce n'est pas une coïncidence, la prophylaxie dans tous ses détails correspond au fonctionement même du sharingan a trois tomoés. Jusqu'au détail près: exemple le sharingan normal n'est pas une arme d'attaque, comme la prophylaxie il permet juste une CERTAINE lecture du combat, du mal. C'est au niveau supérieur que ses deux yeux deviennent des armes mais a des degrés surnaturelles seulement, mystique avec la restauration de la complétude et la vision de l'invisible: la on est dans le MS ou le MSE. L'oeil compléte les techniques du ninja qui le porte.

 

Pour ce qui est du trèfle à quatre feuilles dont je ne connais pas grand chose a part que c'est un PORTE BONHEUR. Autant dire qu'il attire la chance, son role n'est pas un role combatif, ni préventif. De même pour l'attrape rêve. Voila pourquoi je pense qu'il n'y a pas de coïncidence de plus en plus, à cause des détails. Cependant il peut exister un talisman de même nature avec les mêmes pouvoirs en asie dont Kishi c'est inspiré. Cependant est il associé à un dieu qui a des arcanes lunaire et solaire de gauche à droite??? Beaucoup de coïncidence, sans parler de l'histoire et de l'esprit même de chaque personnage représentatifs encore d'une cosmogonie égyptiennes....

 

Une autre coïncidence que j'avais relevé, c'était la durée du procès entre Seth et Horus pour l'héritage du royaume (80 ans) et l'organisation de l'Akatsuki (Madara a plongé dans la clandestinité il y a 80 ans).

Patricia je n'avais même pas remarquer ça c'est incroyable. et effectivement les 2 points que tu as souligné sont bien trop précis. Kishimoto ne peut s'être trompé sur le droite gauhe lunaire solaire d'Izanagi.

Tu sais que cette ambiguité avec l'histoire d'Oro est effectivement très très troublante. Je n'ai pas mis certains détails pour ne pas choquer les plus jeunes, mais quand tu les connais

la convoitise d'Orochimaru pour les corps parfaits des éphèbes
devient encore plus troublante et significative. Il y a du double sens dans l'attraction Oro Sasuke et même un triple sens, celui qui dominera l'autre; c'est fou!!!

Je ne peut pas mettre de lien ici mais si tu cherches tu peux trouver les détails assez facilement, ce qui est encore plus troublant c'est l'implication d'Isis (la haine) dans tout ça.  9_9

Quand tu lis des histoires un peu plus détaillées sur Horus tu apprends qu'il c'est fait mordre par Seth transformé en serpent quand il était petit (Sauke aussi) et ça c'est passé dans un marais. De même sa mère Isis attaque l'ami de Seth, Ré en faisant un serpent grace à la bave du même Dieu suprème afin de forcer Ra à donner une partie de sa force à Horus pour son combat contre Seth (le serpent donne des pouvoirs en plus a sasuke). Ce n'est certe pas le même récit que Kishi mais comme tu l'as dit:

J'ai l'impression que Kishi ne calque pas son histoire sur un mythe unique, mais utilise les mythes comme une palette d'où il prend des petites touches et les réorganise à sa façon

 

ps: le tengu est mi homme, mi corbeau, d'ou son long nez, le fauon a un nez crochu. Je pense que c'est lui qui doit déterminé la pensée général du mondede Naruto Konoha. Et que tous les autres mythes n'ont de sens que par rapport à lui, ne tournent qu'autour de lui.

 

 

Link to comment
Share on other sites

j'ai mis une référence (en anglais, peut être ne le lis tu pas ?) sur les tengus originaux :

 

Extraits : "the tengu were originally thought to take the forms of birds of prey" ;

"They often disguise themselves as priests or nuns, but their true form seems to be that of a kite"

 

Ce sont donc bien des oiseaux de proie, comme l'illustration, issue de l'article, le montre :

http://en.wikipedia.org/wiki/Image:SekienTengu.jpg

 

("Tengu as a kite-like monster" : kite, c'est la famille de rapace à laquelle appartiennent les faucons et leur bec est effectivement crochu...)

 

 

Le corbeau n'est pas lié aux Uchiha mais au seul Itachi ; c'est en effet l'animal tutélaire d'Amaterasu...

 

 

Je ne signalaiy pas ce fait pour remettre en cause le lien à la mythologie égyptienne, mais pour montrer la pluralité des interprétations possibles, voulue par Kishi. Il est évident qu'un japonais pensera au Tengu avant Horus, avec ce fonds folklorique.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Non je n'ai pas lu ton lien en anglais et même si je l'avais fait il m'aurait fallut du temps. De plus je me rappelais qu'en français sur le même site on parlait de corbeau. Et effectivement c'est le cas. C'est juste ce que je soulignait et je ne faisait aucun rapport avec la théorie d'Horus ou Itachi. Je croyais que tu t'étais trompée, cependant la même souce nous offre deux origines différente; coerbeau et faucon.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tengu_(folklore)

"Les tengu sont de deux types : karasu tengu 烏天狗 qu'on peut reconnaître à sa tête et son bec de corbeau, et le konoha tengu 木の葉天狗 (ou yamabushi tengu) au long nez qui ne conserve du corbeau que les ailes. Ce dernier type de tengu porte souvent un éventail de plumes dans une main."

 

Une image du Tengu zoomorphe sur un autre site

http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://firefly.inf.ed.ac.uk:8000/DCstuff/clans/tengu-1.jpg&imgrefurl=http://firefly.inf.ed.ac.uk:8000/DCstuff/clans/tengu.html&h=538&w=360&sz=169&tbnid=hjlFYrJYmXDpcM:&tbnh=132&tbnw=88&prev=/images%3Fq%3Dimage%2Bdu%2Btengu%26um%3D1&start=1&sa=X&oi=images&ct=image&cd=1

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...