Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Syusuke

Vos derniers jeux achetés

Recommended Posts

Pour ma part j'ai fini Assassin's Creed Odyssey, enfin en vrai me reste 2-3 trucs à faire mais on va dire fini dans sa globalité.

Y'a pas à dire c'est moins grandiose qu'Origins. Moins grandiose parce que je trouve l'Egypte magnifique et dépaysante alors que la Grèce.. meh. 
Que ça soit les paysages ou l'impression de voyage je l'ai trouvé plutôt faible.

Aussi les combats maritimes sont une vraie plaie et qu'on me les impose m'a sacrément énervé.

Mais ça reste un jeu plaisant et un Origins amélioré sur les autres points. Plus de chose à faire, la traque du culte est cool, l'histoire est un peu plus intéressante qu'Origins (tout en restant assez osef), les personnages plus cool aussi. 

Peu de quête secondaire convainquantes par contre c'est pas The Witcher, mais bon ça s'améliore petit à petit.
Les romances sont complètement useless par contre je sais pas pourquoi ils ont aller mettre ça dans le jeu surtout si c'ets pour que ça soit aussi inutile.
Les batailles étaient sympa à petites doses.

 

Je me suis aussi prit le jeu en 5 épisodes The Council crée par un studio bordelais.
Je suis qu'à la moitié de l'épisode 2 mais c'est superbe pour le moment. Graphiquement pas foufou mais la direction artistique est tellement top qu'on s'en fout.

Et on est à mit chemin entre du Telltale game et un point'n click. 
On se retrouve dans un sorte de 8 clos invité dans un manoir sur l'île d'un lord anglais avec de grandes pontes des différents gouvernement tel que Napoleon, Georges Washington, l'amant de la reine d'Espagne, un Cardinal du Pape, une proche de la reine d'angleterre, un haut gradé allemand etc.. a cherché des réponses aux questions de notre héros.
Pour le moment c'est vraiment intéressant et le cadre de l'oeuvre donne vraiment un sel supplémentaire je trouve.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de terminer YS VIII sur PS4 et ce fut une belle claque. 

 

Un gameplay du tonnerre, une histoire relativement banale de prime abord mais qui décolle, des personnages attachants et une collectionnite aiguë qui s'installe tout naturellement! 

 

Un bon 17/20. 

 

Je commence Valkyria Chronicles 4 aussi sur PS4, ça démarre bien. 

 

Autrement, bientôt KH3 (enfin!) et le portage/remaster de Tales of Vesperia sur PS4, le début de 2019 va être tonitruant! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part :

Dragon quest builders :

Un minecraft-like, oui ok... mais les graphismes meilleurs, et la musique des dragon quest.... J'ai 37 ans et je me retrouve dans l'univers (surtout la musique et les monstres) de Fly de l'époque.

Les + pour moi :

 - Le design, les monstres l'ambiance

 - 4 mondes, un bon temps de jeu (environ 20H en rapide) à chaque monde on recommence à 0, mais les plans sont différents à avoir à chaque fois, du coup je n’ai pas trouvé cela redondant.

-          Après les 4 actes : le free build. Et là… j’ai fait 160H de jeu… une ville complète, un château, une eglise, une boulangerie, des maisons, et j’en passe. Sérieusement je m’éclate !

 

Les – pour moi :

-          Globalement dans les constructions, ca manque de personnages qui deviennent des citoyens dans votre, dommage et aussi de variété dans les produits finis (ex : une seule sorte de toits rouge, à change avec les escaliers à la place… mais bof…), et la hauteur des constructions est limitées la tour principale de mon château a été stoppée, il fallait raboter…

Conclusion : un bon jeu : je met un 17/20, et j’attends avec une grande impatience le 2 (sortie au japon en Décembre 2018 et bientôt sur la France espérons) : qui donnera des constructions en plus, des possibilité +++ (de l’eau en heuteur plutôt que la limite mise au niveau de la mer) et surtout la possibilité de jouer en coop (vivement avec mon gamin de 6 ans, on va bien se marrer).

DIABLO 3 remake sur Switch avec tous les ADD :

J’avais pas joué à ce jeu car je n’avais pas la console qui allait avec mais j’avais bien retourné dans ma vingtaine le Diablo 2 sur Battle.net. Et mon avis ici est limité car je ne suis qu’au 3e Acte du mode aventure.

 

Les + :

-          Plus beau,

-          Les Add-on, 6 classes jouables : nécro, Barbare, sorcier, paladin, shaman, chasseur de démons…

Les - :

-          Un peu brouillon sur un écran switch… c’est plus petit que mon écran de PC de l’époque…

-          Vivement que j’attaque les saisons sur le net, je dois apparemment débloquer les modes de difficultés en finissant une première fois l’aventure…

Conclusion : une note de 13/20 pour le moment pour moi, car malgré cette « intro », je reste tout de même accroché. Le jeu va se dévoiler apparemment dès le mode saison/en ligne… J’ai hâte !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après les sorties tonitruantes qu'ont été Kingdom Hearts 3, Resident Evil 2 Remake faits en long et en large et un Tales of Vespéria qui commence à faire la tête en attendant son tour, un petit rattrapage des sorties de l'année dernière avant les sorties de ce printemps (qui donnent déjà le tournis), avec:

 

- Detroit Become Human: le dernier né de Quantic Dream qui manquait à l'appel, Hâte de découvrir ce qui a été concocté avec cette vision futuriste entre l'homme et la machine et de sa frontière de plus en plus mince.

 

- Darksiders 3: unleashed the fury8) Au départ sceptique mais après avoir observé la cavalière en action (le gameplay hein) et appris que le principe du jeu était encore différent par rapport aux précédents opus, se faisant à la manière d'un souls-like; pourquoi pas, assez surprenant comme choix pour la progression car si on est pas habituer à  certain niveau de difficulté ça peut rebuter alors que les 2 autres étaient plus accessibles et que surtout la licence revient de loin. Mais soit, c'est pas non plus insurmontable loin de là et probablement exagéré un tant soit peu.

 

- Vampyr: Londres du 20éme siècle avec un vampire médecin auquel on choisit de le rendre juste ou cruel au gré de nos humeurs, se rapprochant dans l'idée d'évolution du personnage et du scénario d'un Infamous? Alléchant. Tenté depuis un moment par celui-là, une bonne petite aventure qui change des standards habituels et qui risque grandement d'être agréable et détendant. C'est grave docteur?

 

- La terre du milieu l'ombre de la guerre definitive edition: il y a des périodes où l'envie de vivre une aventure remémorant les livres de Tolkien et la trilogie de Peter Jackson devient forte et alors arrive la réflexion où il y a jamais de jeux satisfaisants la dessus (peut-être un du temps de la ps2 et encore...) or celui-ci inspirer bien sur le coup donc pourquoi pas.

 

- Uncharted Lost legacy : Pas souvenir d'avoir émis un avis sur la licence seulement découverte (du moins faite surtout) l'été dernier mais qu'importe; le dernier né acquis permet de compléter tout ça. Ayant bien aimé le deuxième opus de la trilogie de base,c'est avec un certain plaisir de retrouver Chloé sur ce qui est une extension du 4 plus qu'autre chose (comme pour Dishonored la mort de l'Outsider vis à vis du 2 quoi). Note personnelle: en débutant la licence, difficile d'imaginer que cela deviendrait une série populaire au départ mais très franchement. Mais ensuite entre un 2 qui transcende le tout comme jamais et un 3 un peu plus moyen malgré de très bons moments, Naughty Dog peut se féliciter suite à The Last Of Us pour s'être sortie les doigts du .... sur Uncharted pour sortir un 4 tout simplement magistral. Donc dans l'absolue, normal en soi de conclure par ce nouvel opus, même si il est facile d'imaginer que Lost Legacy n'est pas nécessaire.

 

- Anima Gate of Memories: Cela faisait vraiment un bail que la jaquette n'arrêtait pas de taper dans l'oeil à l'occasion car le chara design du personnage sans être transcendant avait un style graphique en général qui ne laisse pas indifférent, du classique simple et efficace. Techniquement l'impression sur le côté dépassé n'a rien de gênant en soi, ça apporte plus de charme à mon sens et franchement osef que ce soit dépassé. En plus, il s'agit d'adaptation d'une série de romans d'héroic fantasy, donc vraiment pourquoi pas.

 

Et on démarre le printemps:

 

- Devil May Cry 5: Comment dire simplement.... LET'S ROCK BABY!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Edit: après avoir fini l'histoire, ce n'est pas le meilleur des DMC aussi bon soit-il SAUF qu'il a largement ce truc en plus qu'avaient le premier du nom et le troisième de la licence et qui manquait cruellement au quatrième. Et de mon point de vue, on est plus proche d'un opus complètement fan-service qui sert à relancer DMC pour ( ça reste un sentiment personnel mais c'est plus que probable) un éventuel 6éme opus totalement dantesque qui terminerait le tout.

 

- Sekiro: Shadow Die Twice: Après avoir danser autour d'un feu de camps à trois reprises avec la mélodie de la mélancolie et chasser sous la lumière d'une lune de sang dans un rêve horriifique, l'heure d'explorer un autre monde est venue mais la mort sera toujours de la partie, fidèle à elle-même. Sous ces allures malsaines, il s'agit pourtant de la relation la plus saine et la plus concrète.>:D

 

- The Legend Of Heroes: Trails of Cold Steel: découverte d'une série de j-rpg pourtant déjà sorties sur la précédente génération de console qui se voit rééditer sur l'actuelle au cours de l'année. Etant justement passé à côté à l'époque, et cette fois-ci plus curieux; grand hâte de découvrir cette trilogie cette année et du quatrième inédit qui sortira plus tard; le côté old-school n'a rien de rebutant du tout et promet à la manière d'un Y's VIII beaucoup d'heures d'une aventure qui risque de marquer.

 

Edit: Une "petite" folie en allant faire plaisir au neveu avec des jeux Switch pour ses pâques dans le même temps:

 

- Hellblade Senua's Sacrifice: en même temps, tomber sur ce jeu qui fut en peu d'exemplaires à sa sortie physique alors qu'il s'agissait probablement du jeu dématérialisé qui en veut tellement la  peine tant c'est un bijou à beaucoup de niveaux tout média confondus; que trouver cette merveille comme ça fut un émerveillement (et un bol de cocu disons franchement les choses).

 

- Persona 5 Dancing in Starlight: Bon là ok c'est en quelque sorte un "gros"? craquage de fanboy qui se jette sur du fan-service parce que Persona donc faut tout acquérir (comme pour les bouquins décrivant la série si on veut mais au moins à ce niveau c'est très instructif que pour ce jeu...c'est sûr c'est une autre histoire) mais un homme c'est faible c'est bien connu mais je réponds à cela encore heureux sinon l'histoire de l'humanité serait d'un ennui donc voila. Pas crédible hein?

 

Edited by caymjan
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il y a peu je me suis prit Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy sur PC .

https://tse1.mm.bing.net/th?id=OIP.P9lWFGSL7x7fRV4pqh-HCwHaFd&pid=15.1&P=0&w=300&h=300

Je n'avais jamais jouer à un visual novel avant cela (A part 999 Nine Hours Nine Persons Nine Doors, un des meilleurs jeu auquel j'ai pu jouer et que je recommande à tous le monde) , et mon dieu je regrette de ne pas m'être intéresser à Ace Attorney avant. Je ne sais pas si c'est très connu en France, c'est des jeux qui à la base était sortis sur DS (ils sont aussi sur 3DS) donc dans le doute voici le concept: C'est un jeu dans lequel on incarne un avocat de la défense, Phoenix Wright, le but étant bien évidemment d'obtenir un verdict "Non coupable" pour ses clients. On alterne entre phases d'enquêtes sur le terrain pour collecté des preuves et interroger les témoins, et les procès (la partie la plus intéressante) dans lequel les témoins se succèdent à la barre pour présenter leurs témoignages. Suite à quoi on doit procéder à un contre-interrogatoire durant lequel il faut réussir à trouver des contradictions dans les témoignages, pousser le témoin à révélé la vérité si ils mentent, ou bien présenter des preuves qui vont à l'encontre de leurs récits.

Le concept à l'air un peu chiant mais en réalité ça ne l'est pas du tout. C'est souvent décalé, voir carrément drôle, les personnages sont haut en couleur, plein de personnalité, et tous plus intéressant les uns que les autres. La rivalité qui se créer entre Phoenix (L'avocat) et le procureur est ultra bien foutu, et une fois que l'on a "compris" ce qu'il s'est vraiment passé lors d'un crime et que l'on entre dans le climax d'un procès c'est un vrai plaisir de démonter les témoignages du vrai criminel en présentant preuves sur preuves, accompagné par une musique absolument géniale. Les affaires sont aussi pour la plus part très intéressante et pleine de rebondissement, avec parfois des twists qui arrivent au tout dernier moment. 

Bref, là je suis en train de jouer au second jeu, Justice for All (Ace Attorney Trilogy est un pack des 3 premiers jeux de la série, Ace Attorney, Ace Attorney: Justice for All, et Ace Attorney: Trials and Tribulations), j'en suis à la dernière enquête et j'embraye de suite sur le troisième jeu dès que j'ai fini! Et je crois bien que je vais me faire tous les Ace Attorney (Apollo Justice, Investigation, Dual Destinies et Spirit of Justice) une fois que j'ai fini la trilogie de base.

Edited by The Bigby

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

En ce moi de Mai auquel on ne peut faire ce qu'il nous plaît contrairement à ce que dit le dicton vis à vis des températures, alors que c'est en Avril qu'il ne faut pas se découvrir d'un fil; ça n'empêche pas que c'était l'occasion pour plonger dans d'autres mondes avec un univers propre:

 

- A Plague Tale Innocence: Plus abouti qu'un Vampyr et Call of Cthullu techniquement parlant de prime abords, découvrir la France du temps de la peste noir est pour celui qui aime l'histoire déjà un point qui le rend indispensable, l'aventure d'une soeur avec son frère dans un tel cadre si le gameplay suit bien avec un bon rythme pourrait en faire un must dans sa catégorie. Et puis ces hordes de rats, faut pas être phobique du rongeur. :-X 

 

Edit: Fini et complété récemment, pas nécessairement ouf au niveau de la prise en main mais suffisamment crédible dans l'absolu, juste les combats de boss un poil exagéré puisqu'en dehors du côté fantastique du jeu, il y a un côté un peu gros mais dans un jeu vidéo c'est quelque chose de facilement pardonnable.

Sinon Amicia est juste :-*, dans la lignée d'une Aloy d'Horizon Zero Dawn; qui en prend pleins la tronche parfois c'est à se demander comment cela se fait qu'elle en devienne pas folle parce que l'environnement est particulièrement sombre au fur et à mesure de la progression (cadavres dû à la maladie dans les ville, le fléau des rats ou alors lors d'un champs de bataille; graphiquement c'est waouh! vraiment. 

Il y a un côté "goonies" (le film des années 80) lorsqu'une nouvelle génération forme une bande le temps de survivre à la crise pas du tout déplaisant, même assez inattendue lorsqu'on commence la partie; mais logique étant donné que ça reste encore des enfants évoluant dans un monde adulte impitoyable.

Il y a que le fait que le jeu se veut plus fantastique que d'une représentation fidèle de l'histoire arrivé à un certain stade auquel faut adhérer pour l'apprécier pleinement mais en soit rien de bien méchant. Et cette mise en valeur de l'alchimie. 8)

En somme un très bon jeu cocorico qui plus est, dont le souvenir restera fort puisque inspiré et inspirant. Certes pas exempt de défauts mais dans le genre il y a pas besoin d'autant, c'est une belle oeuvre.

 

- Dead Cell: jeu 2d au style rétro du genre exigeant (hardcore peut-être?) un rogue-like en bonne et due forme qui ne cessait de faire de l'oeil depuis un bon moment. Etant un explorateur de mondes virtuels en règle générale et vu qu'il était abordable, pourquoi pas après tout et dans le genre ça rappellera des souvenirs d'une certaine époque. (qu'est ce qui faut pas dire pour se donner bonne conscience d'un achat pas prévu ::)).

Cela dit, n'étant pourtant pas le genre de jeu auquel je suis friand, il a un charme et un magnétisme qui pousse à continuer encore et encore et ce alors que la frustration peut atteindre son paroxysme quand on échoue à la fin en détenant un bon stuff pour une "maladresse". :-[

 

- El Shaddaï: Ascension of the Metatron: sur PS3 en occasion plutôt quasi donné même en fait et alors là, quand on regarde ce qu'il y a en jeux des fois juste pour regarder ou chercher un jeu auquel on serait passer à côté éventuellement mais sans grande conviction, celui-ci dénotait tellement avec tout le reste qu'il était impossible de passer outre alors que cette oeuvre est une inconnue total. Une aventure biblique au vu des protagonistes mêlant 3D et 2D avec pour réalisateur Sawaki Takeyasu, datant de 2011, pas forcément ouf techniquement, probablement du simple mais efficace en gameplay; mais suffisamment intriguant à chaud comme ça pour rebrancher la console. Si jamais c'est la douche froide, heureusement qu'il était quasi-donné. xD

 

Le mois de Juin avance doucement mais surement avec l'acquisition de:

 

- Outward: sortie depuis fin Mars ce rpg présente de bonnes idées en matière d'exploration avec la gestion de son personnage auquel il faut surveiller par rapport aux conditions météologiques qui impactent l'équipement et la santé du personnage en autres, sans parler de la nourriture et des oins; ce côté survie n'est pas nouveau dans le média mais comme l'environnement semble pas seulement vaste mais avant tout attrayant, je dis pourquoi pas. Il donne l'impression d'un croisement entre un Dragon Dogma et un Reckoning of Amalur donc à voir.

 

- CTR: aka Crash Team racing  c'est certain dés disponible c'est installation et turbo illico presto. De mon existence, il doit s'agir du jeu auquel j'ai le plus joué en solo, entre amis et en famille du temps de la PS1 avec un plaisir véritable, bien plus qu'à Mario Kart. Donc on dépasse le stade du simple évidence lorsqu'il sortira, purement et simplement.

 

- Bloostained: un castlemania like bien fichu avec une excellente ambiance, un bon gameplay avec un très bon chara design et le tout avec la musique qui va bien avec, la tentation fut trop grande.

 

- The Legend of Heroes Trails of Cold Steel 2: l'intention de faire le premier du nom est très forte, très prochainement en tout cas. Et comme le charme opère déjà rien qu'à travers les images par ci et là faisant reconnaître le style de Nihon Falcom qui a été une révélation (tardive à ma grande honte mais comme on dit: mieux vaut tard que jamais) depuis Y's VIII marquant à souhait; donc dans le genre j-rpg c'est dire une valeur sûr auquel l'acquisition du second opus ne pouvait être qu'une évidence. 

 

Edit Trails of Cold Steel 1 & 2 fait en bonne et due forme chacun leur tour depuis l'achat du deuxième.

Donc 2 parties pour chacun histoire de bien faire les choses: la partie découverte et la partie préparation (bon en vrai vengeance à l'égard de certains boss quand on est en ng+ >:D) faisant dépassées largement la centaine d'heures pour ensuite des parties ultérieures de finitions si la platine était un objectif.

 

Sinon ces deux j-rpg alors? En un mot excellent, purement et simplement. Si on adore le genre J-rpg et si on adore les histoires sur du long terme donc en plusieurs jeux parce qu'il y a encore un trois qui va sortir (inédit chez nous) et un quatre sorti au Japon donc l'histoire de Rean Schwarzer, notre héros principal; est longue: les deux premiers jeux actuellement sur son année scolaire en tant qu'étudiant à l'école de thor et ensuite à partir du 3, en tant qu'enseignant. Bref, soyez prévenus. 

A bien des égards lorsqu'en plus on apprend que la licence est en fait une saga et que l'opus premier est en fait le septième de toute cette histoire, attention il s'agit pas toujours du même héros et ni de la même région, en l'occurrence il est pas nécessaire là d'avoir fait les précédents jeux pour faire ceux-là (et encore à vérifier je crois me tromper sur l'ordre chronologique des jeux sortis mais voyez déjà l'idée du truc de ce j-rpg).

 

Mais en résumé, si on sait à quoi s'attendre sur le style qu'adopte le jeu dans son approche un peu cliché des choses avec un style graphique rétro, le tout avec gameplay sentant le rpg à la japonaise, on se surprend à se laisser emporter par l'histoire et ses personnages à la fois simples et riches.

De très bons jeux, et il y a énormément à dire la dessus, énormément. Tellement que le temps à consacrer pour évoquer davantage est très (trop) important là comme ça.

 

Edited by caymjan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×