Jump to content


Le personnage qui vous a le plus touché (Naruto)


ダフネ
 Share

Recommended Posts

Il y a 1 heure, ダフネ a dit :

Bonjour, je ne sais pas si il y a déjà eu ce genre de post mais bon j'envoie ce message quand même...

Ca vous dirait de dire quel personnage de Naruto vous a le plus touché ? Moi personnellement c'est Sakura 🤗

Salut, je serai curieux de savoir ce qui t'a plu dans ce personnage !?

Quand à moi je dirais 2 personne qui sont liée, Jiraya qui pour moi est le personnage le mieux écrit de l'oeuvre de par son importance dans le récit et l'impact qu'il à eu sur les personnage important et la fin de son histoire avait été pour moi très bien raconté

pour le deuxième je dirais Orochimaru au début c'était bien mais après j'ai été personnellement déçu, ce qui m'avait plu dans son histoire c'est qu'il avait été traumatisé par la mort et voulait à tout prix lui échappé, en changeant de corps il avait réussi trompé la mort, à chaque fois qu'en entendant parlé d'expérience bizarre il était impliqué, pour moi il y avait matière à en faire le grand méchant final qu'on voyait devenir puissant petit à petit mais bon... ensuite il y à eu Shippuden et le traitement qu'on lui à donné

 

Après pour le fanservice j'dirais Itachi il était classe et mystérieux   

 

  • Like 1
  • Thumb 1
Link to comment
Share on other sites

Quand j'étais plus jeune, le passé de Gaara m'avait beaucoup attristé. Un petit bonhomme qui n'a pas connu l'amour et qu'un de ses proches tente d'assassiner c'était assez violent.

La défaite de Rock Lee et sa rééducation difficile m'ont beaucoup peiné aussi. Le voir autant douter de lui et ne pas savoir si ses efforts payeraient, m'a rendu compatissant.

 

Récemment, j'ai commencé à regarder Boruto en animé et voir comment Naruto galère à concilier sa vie de famille et ses obligations, ça m'a touché en plein cœur. 

Je m'identifie beaucoup à lui car on a vraiment grandi ensemble. Les problèmes qu'il a avec son fils seront sans doute mes problèmes de demain.
Assister à tout ce qu'il a dû parcourir pour avoir une vie de "rêve" mais au final être souvent décevant pour ses proches, c'est dur à voir.

 

Dans une moindre mesure : la relation Jiraya-Naruto et celle de Inari (le petit garçon du pays des vagues) qui se transforme au contact de Naruto.

  • Thumb 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, tremds a dit :

...La défaite de Rock Lee et sa rééducation difficile m'ont beaucoup peiné aussi. Le voir autant douter de lui et ne pas savoir si ses efforts payeraient, m'a rendu compatissant...

À ce moment j'étais sans pitié avec ce personnage je ne comprenais pas son intérêt ( en même temps faut dire que j'avais une lecture limité à ce moment là )

Pire même pour moi il était inutile d'être un ninja si tu ne maitrisait pas de juste du coup quand il avait décidé d'abandonné la voie du ninja j'étais satisfait et je trouvais ça cohérent mm ( purée quelle mentalité de loser j'avais ! ) mais heureusement que l'auteur à insisté avec ce personnage car j'ai pu comprendre le msg plus tard :

"ne jamais abandonné devant l'adversité même quand elle à l'air insurmontable" et ça c'est très important surtout quand on est en panne sur l'autoroute de l'ambition 

Edited by spe
  • Thumb 3
Link to comment
Share on other sites

Aucun c’est plus des moments qui auront été touchant dans Naruto pour moi.

Pour répondre quand même au sujet je dirais Sakura pour sa déclaration à Sasuke magnifiquement mise en anime. Avec le « Merci Sakura »  de ce dernier avant qu’elle ne s’évanouisse. J’en ai encore des frissons (puis Sadness and Sorrow en fond). J’aurai pu cité Hinata sama mon perso préféré (avec Itachi) mais je serais déraisonnable ahah.
 

Quand Chiyo ba meurt aussi c’est un très grand moment et qu’ils sont autour d’elle (je pourrais citer les frissons quand Naruto cri à Akatsuki de lui rendre Gaara).
Quand Naruto apprend la mort de Jiraiya et qu’il ère seul dans Konoha, le partie prix très prononcé du noir et blanc que Kishimoto avait choisi pour ce chapitre, impressionnant d’intensité et très justement retranscris. 

Edited by Riley Escobar
  • Thumb 3
Link to comment
Share on other sites

Haaa j'aime beaucoup cette question merci de l'avoir posé ! ^^

J'aimerais également savoir ce qui te touche particulièrement dans le perso de sakura ceci dit.

 

Alors perso, on est pour moi dans un sujet assez vague et très généraliste, les perso (appart quelques exceptions) m'ont à peut près TOUS touché d'une manière ou d'une autre. Déjà le msg que kishimoto à voulut nous transmettre à travers ces perso (en tout cas le msg que moi j'ai envie de comprendre) et ma fois de grand ampleur, on à limite une profondeur de seinen, alors certes on reste dans un shōnen parce-que le pouvoir de l'amitié etc..

Mais les thèmes et thématiques aborder son vachement mature je trouve.
Les scènes où on trouve des perso ayant eu une vie de chien très clairement , et mourants en ayant accepté son sort de miséreux , là est la véritable violence pour moi , qui fait directement allusion à plusieurs problèmes et réalité sociétale de notre époque. Et c'est cela qui me touche grandement dans cette œuvre, pour cette raisons aussi que c'est mon manga phare !

 

Kishimoto nous met dans les bains directement dans le 1er arc ce n'est pas rien tout de même , avec Haku et Zabuza principalement , Haku est juste un sbire sans valeur , la juste pour se battre et se sacrifier pour Zabuza , à défaut de ne pas pouvoir exister évidemment, ce statu est le seul moyens qu'à trouver Hakuu pour exister, pour "être vivant", à part ce choix de vie, hakuu n'est juste rien .... Et zabuza exploite cela, il à clairement fait d'Hakuu son esclave limite, et lui même n'en n'est pas fière, lui même à de la peine et des remords par rapport à cette situation, mais lui même à eu une enfance, un vécut compliqué qui lui à fait accepter cela, avec la règle primordiale "la lois du plus fort" qui incite totalement à ce genre de comportement, soit tu est fort (et Zabuza lui même ne fessait pas partie des "fort" il était employé par Gâto au même titre qu'il employais Hakuu"). Soit tu est exploiter, soit tu n'existe pas... Et la, je trouve personnellement une véritable critique à l’individualisme de notre société, ce qui est tellement plus violent que Hidan qui se charcute et tellement plus tragique que la mort d'Azuma qui s'en suit.
Et je n'ai qu'aborder le 1er Arc la, mais ce thème est vraiment omniprésent dans naruto, on suit cette critique et l'émancipation de Naruto face à ce problème tout au long de l'histoire. Qui d'ailleurs émancipe les autres autour de lui lorsqu'il rencontre quelqu'un victime de la violence de cette société également, c'est ça Naruto !  


Ce sont les sujets et l’angle d’on ils sont abordé qui me touche sincèrement plus que les perso en eux même, car si on regarde bien, absolument tous les perso sont touchants, tous on un "malêtre" une "frustration" qui est une conséquence directe ou indirecte de leur vécut / traumatismes etc...

 

Bon alors après évidemment il y à plusieurs grand classique genre itachie, nagato, Jiraya même kisame à une philosophie ultra poussé et intéressante. Mais les peti perso on également leur lot de profondeur. Cet œuvre vaut tellement le détour rien que pour cela je trouve...

 

D'ailleurs parlons en de Jiraya, le mec ce bat contre la guerre, pour que je cite "Les hommes arriverons un jours à ce comprendre mutuellement". Pour propager son message, il à décider d'écrire un livre, un livre qui compte l'histoire d'un ninja qui sauras endosser la haine sur lui pour pouvoir mettre fin à tout ces cycles de haine tellement bien (quoi que un peu grossièrement et simpliste) interpréter par nagato, qui à été source d’inspiration pour la rédaction de ce fameux livre d'on le héros ce nomme... NARUTO !

 

Et la c'est puissant, parce-que qu'est ce que nous lisons nous, consommateur/fan etc... Nous apprenons cela en lisant un manga qui s'appelle Naruto... Pour moi il y à clairement un message de paix et de tolérance à travers cela, c'est pas du tout un hasard. Kishimoto veut nous transmettre le même message et de la même manière que jiraya, Kishimoto EST notre jiraya.

La paix et l'amour via l'écriture, bien plus puissante que les mots, elle permet de graver ces dernier dans le temps.

 

A nous de devenir des naruto pour réaliser cette utopie

 

 

 

 

Edited by Ausirisse
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Thumb 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Ausirisse a dit :

...D'ailleurs parlons en de Jiraya, le mec ce bat contre la guerre, pour que je cite "Les hommes arriverons un jours à ce comprendre mutuellement". Pour propager son message, il à décider d'écrire un livre, un livre qui compte l'histoire d'un ninja qui sauras endosser la haine sur lui pour pouvoir mettre fin à tout ces cycles de haine tellement bien (quoi que un peu grossièrement et simpliste) interpréter par nagato, qui à été source d’inspiration pour la rédaction de ce fameux livre d'on le héros ce comme... NARUTO !

 

Et la c'est puissant, parce-que qu'est ce que nous lisons nous, consommateur/fan etc... Nous apprenons cela en lisant un manga qui s'appelle Naruto... Pour moi il y à clairement un message de paix et de tolérance à travers cela, c'est pas du tout un hasard. Kishimoto veut nous transmettre le même message et de la même manière que jiraya, Kishimoto EST notre jiraya.

La paix et l'amour via l'écriture, bien plus puissante que es mots, elle permet de graver ces dernier dans le temps.

 

A nous de devenir des naruto pour réalisé cette utopie

Waoh c'est Beau ce que tu viens faire je chiale bordel 

 

Il y a 7 heures, Riley Escobar a dit :

...Quand Naruto apprend la mort de Jiraiya et qu’il ère seul dans Konoha, le partie prix très prononcé du noir et blanc que Kishimoto avait choisi pour ce chapitre, impressionnant d’intensité et très justement retranscris...

Pfffffffffff.... oh la la la tu viens de faire un truc de ouf, j'avais oublié cette partie j'en ai des putain de frisson juste en repensant à ça 

Jm'attendais à une explosion d'émotion de la part de Naruto à ce moment là, qu'il soit fâché contre tout le monde car on lui avait enlevé l'un des deux seul adulte qu'il considérait comme un père, mais en fait non le mec il est là juste le regard vide

 

Bref on pourra dire ce que l'on veut mais ce mangas à été une master class même si la fin à été décevante 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, spe a dit :

Bref on pourra dire ce que l'on veut mais ce mangas à été une master class même si la fin à été décevante 

La fin ne pouvais qu'être décevante vue l'ampleur du chef d’œuvre...

 

Mais oui grosse grosse grosse pépite clairement, c'est vrais que la réaction de naruto face à la mort de jiraya était ouffissime ! Doublé à la mise en scène de Kishimoto et on à un putain de chapitre genre clairement, encore une fois message par rapport à la haine et l'amour pour moi, naruto avait toute les raisons du monde pour péter un câble mais non, il à préférer endosser en silence.

 

Une fois face à nagato cette penser ce confirme x1000, Kishimoto nous fait même comprendre qu'il est contre productif de céder à la haine, la colère etc... Au finale naruto à pardonner à Nagato, l'a convaincue même, en conséquence de cela nagato ce sacrifie pour résu TOUT konoha. Si naruto l'avais juste buté kakashi (entre bien d'autres évidemment) ne serais pu la aujourd’hui...       

Donc l'amour est toujours plus bénéfique pour tout le monde, peut importe le contexte.

Edited by Ausirisse
  • Thumb 1
Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

Bonjour ! Pour ma part, celui qui m'a le plus marquée, c'est Kisame. Il était contraint de tuer ses propres camarades au point de tomber dans la désillusion la plus totale, à croire que tout n'était que mensonge avant de rejoindre Akatsuki. Une fois dans l'organisation, on voit qu'il se préoccupe réellement de son partenaire (contrairement à d'autres), au point de penser à ses paroles avant de mourir. Le fait qu'il préfère se sacrifier plutôt que de trahir Akatsuki est pour moi une fin digne du personnage et synonyme de son indéfectible loyauté.

Autrement, difficile de ne pas être touché par Naruto qui reste fidèle à lui-même malgré toutes les épreuves qu'il traverse au fil de l'histoire (ses retrouvailles avec chacun de ses parents sont juste incroyables et donnent la larme à l'œil...).

  • Thumb 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
Le 17/12/2022 à 20:41, Iekazu a dit :

Bonjour ! Pour ma part, celui qui m'a le plus marquée, c'est Kisame. Il était contraint de tuer ses propres camarades au point de tomber dans la désillusion la plus totale, à croire que tout n'était que mensonge avant de rejoindre Akatsuki. Une fois dans l'organisation, on voit qu'il se préoccupe réellement de son partenaire (contrairement à d'autres), au point de penser à ses paroles avant de mourir. Le fait qu'il préfère se sacrifier plutôt que de trahir Akatsuki est pour moi une fin digne du personnage et synonyme de son indéfectible loyauté.

Autrement, difficile de ne pas être touché par Naruto qui reste fidèle à lui-même malgré toutes les épreuves qu'il traverse au fil de l'histoire (ses retrouvailles avec chacun de ses parents sont juste incroyables et donnent la larme à l'œil...).

 

C'est vrai que le duo Kisame Itachi possède une philosophie assez profonde, les deux sont atypiques et très bien développer (sur Itachi). La scène de la 1er rencontre avec itachi lors du flash back de Kisame quand il est sur le point de se suicider ma beaucoup marquer, leurs discours respectif, la musique itachi thème qui va avec dans l'anime... Grosse pépite.

 

Après on sent bien que Kisame est juste paumé (Itachi le lui fait remarquer d'ailleurs dans la fameuse scène), pour moi il est effectivement d'une grande loyauté, pourtant je pense qu'Obito l'a juste manipulé et utilisé, comme il l'a fait avec à peu près tout le monde d'ailleurs, mais avec Kisame j'ai eu l'impression que c'était un peu différent qu'avec Nagato par exemple.

Link to comment
Share on other sites

Excellent topic !

 

Pour moi ça a toujours été ... Maito Gai.

 

J'ai un amour immodéré pour ce type de personnage. Les personnages décalés dont les moments sérieux et importants sont exacerbés par le décalage d'avec leur humeur habituelle. À la manière d'un Eikichi Onizuka.

 

J'aime Gai pour son côté loufoque, mais surtout parce qu'il est sous-estimé. si on fait son bilan dans l'oeuvre, contrairement à Kakafraude qui est le plus faible des Hokage (sans déconner le mec chaque fois qu'il utilise son Sharingan il finit aux urgences pendant 10 jours), et bah Gai c'est :

 

un combat remporté contre Kisame, un des mecs les plus forts de l'Akatsuki,

un échange avec Itachi où ce dernier est très peu à l'aise vis à vis de ses chances de victoire,

et surtout un échange d'anthologie face à Prime Madara qui reconnaît en lui le plus grand utilisateur de Taijutsu.

 

et pourtant on ne le met jamais en valeur dans les discussions ou classements.

 

le mec n'a littéralement jamais déçu quand il répond à l'appel.

 

et sa philosophie.... c'est lui qui a forgé le mental et la voie de Lee. Il prend les ratés et les mets au niveau des génies. À l'image de son parcours.

  • Like 1
  • Thumb 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...