Jump to content

The Last of Us [HBO]


goon
 Share

The Last of Us, saison 1  

4 members have voted

  1. 1. Qu'avez-vous pensé de la première saison de The Last of Us ?

    • Excellent
      0
    • Très bon
      1
    • Bon
      2
    • Moyen
      1
    • Passable
      0
    • Médiocre
      0


Recommended Posts

kqp9z7hou7q91.thumb.jpg.4e7fad6683cc44433177a5e487f9f707.jpg

 

SYNOPSIS
"L'humanité a été décimée suite à la mutation d'un champignon parasite, le Cordyceps. Vingt ans après le début de cette pandémie, Joel, Ellie et Tess, un trio lié par la dureté du monde dans lequel ils vivent, se lancent dans un périple à travers ce qu'il reste des États-Unis. Au cours de leur voyage, ils devront faire face aussi bien aux infectés qu'à des survivants hostiles."

 

 

Genre : Post-apocalyptique et Horreur

Création : Neil Druckmann et Craig Mazin

Musique : Gustavo Santaolalla

Pays d'origine États-Unis

Chaîne d'origine HBO

Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes :

  • Saison 1 : 9 (15 Janvier 2023 - 12 Mars 2023)
  • Saison 2

 

DISTRIBUTION / PERSONNAGES

 

1763623648_1joel.thumb.jpeg.d85057ab35be47524c159c009d04bbd3.jpeg200920366_1ellie.thumb.jpeg.e248ab6661566ceff7e38168ac8a2b31.jpeg1880169516_1tess.thumb.jpeg.e6004addf6bf36599a215b08a71b6bf0.jpeg

1890716547_1tommy.thumb.jpeg.a6ae5fd53e54da694c5edcbd14adeb9d.jpeg1335126800_1marlene.thumb.jpeg.6d63db3e5fa509610f0e172b45de7c8b.jpeg630748309_1bill.thumb.jpeg.5d1d047e143c79216ef292bbf43a7e17.jpeg534102929_1frank.thumb.jpeg.19582661711bedc7dd699391189d420b.jpeg

1408270143_1henry.thumb.jpeg.8d195bac0d975d4f177e74bb97f5496c.jpeg176000872_1sam.thumb.jpeg.8e17bc1017c69241d26c4787ad47bb99.jpeg37048057_1riley.thumb.jpeg.0b68eb1baeff6605db413555dc4cc1bf.jpeg776054576_1sarah.thumb.jpeg.6bf508bc5de92f1ba57fc57bf0997c26.jpeg

 

LISTE DES EPISODES

 

SAISON 1 : 

 

1- Quand tu es perdu dans les ténèbres (When You're Lost in the Darkness) - Réalisation : Craig Mazin - Scénario : Craig Mazin et Neil Druckmann - Diffusion : 15 janvier 2023
2- Infecté (Infected) - Réalisation : Neil Druckmann - Scénario : Craig Mazin - Diffusion : 22 janvier 2023
3- Longtemps... (Long Long Time) - Réalisation : Peter Hoar - Scénario : Craig Mazin - Diffusion : 29 janvier 2023
4- S'il te plaît, tiens ma main (Please Hold My Hand) - Réalisation : Jeremy Webb - Scénario : Craig Mazin - Diffusion : 5 février 2023
5- Endurer et survivre (Endure and Survive) - Réalisation : Jeremy Webb - Scénario : Craig Mazin - Diffusion : 12 février 2023
6- Parenté (Kin) - Réalisation : Jasmila Žbanić - Scénario : Craig Mazin - Diffusion : 19 février 2023
7- Abendonné (Left Behind) - Réalisation : Liza Johnson - Scénario : Neil Druckmann - Diffusion : 26 février 2023
8- Quand on est dans le besoin (When We Are In Need) - Réalisation : Ali Abbasi - Scénario : Craig Mazin - Diffusion : 5 mars 2023
9- Cherchez la lumière (Look for the Light) - Réalisation : li Abbasi - Scénario : Craig Mazin et Neil Druckmann - Diffusion : 12 mars 2023

 

SAISON 2 :

 

 

  • Thanks 1
  • Thumb 1
Link to comment
Share on other sites

Episodes 1 à 3 vus.

 

Quand HBO veut se donner les moyens de "bien faire", il le font vraiment. Les décors, la mise en scène le maquillage, etc, sont à une excellente qualité. On est vraiment plongé dans l'ambiance.

 

Jaime beaucoup comment le mythe du zombie, la propagation de la pandémie, etc sont revisités astucieusement, les rendant plus "réalistes" et du coup bien plus inquiétants.

 

Pedro Pascal est déjà le MVP de la série alors qu'on est même pas au terme de la première saison. 

 

Je suis en revanche plus mitigé sur le personnage d'Ellie. Je ne sais pas si j'ai un "problème" avec l'interprétation de Bella Ramsey ou le personnage en lui-même. Est-ce que dans le jeu aussi Ellie était (par moment) une telle tête à claque ?

 

Je trouve que le "fameux" épisode 3 casse la dynamique qui commençait doucement à s'installer. Je comprend la finalité et le parallélisme entre les deux situation mis dans cet épisode, mais je trouve que cela nuit au rythme de le l'histoire qui peine à démarrer alors qu'on arrive au tiers de cette première saison.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

entierement d'accord avec @goon

 

je ne connais pas le jeu, mais j'ai adoré les deux premier episode!

 

le troisieme par contre est totalement ennuyant pour ma part.. je ne sais pas si il fallait vraiment developper leur vies sur 50 minutes ou pas, masi j'ai senti cela comme un "filler" juste pour avoir un episode de plus... (je peux me tromper vu que je connias pas le jeu, mais c'est l'impression que j'ai)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Episode 4 et 5 vu.

 

On a vraiment l'impression de rentrer dans le vif du sujet.

 

Le voyage de Joe let Ellie commence et leur relation évolue progressivement, notamment Joel qui commence à fendre l'armure. A peine leur périple entamé, les ennuis ne tardent pas.

 

La situation dépeinte dans les deux épisodes de Kansas City est assez terrible. On est passé d'une domination militaire visiblement horrible de plusieurs années à un soulèvement animé d'un sentiment de vengeance qui laisse peu de place à l'humanité.

 

La meilleure illustration en est le personnage de Kathleen, dont on a du mal à voir en quoi le leadership représente un "mieux" par rapport à la FEDRA. Ironie du sort ou du du destin qu'elle aime voir comme une fatalité, sa soif de vengeance personnelle qui a mené au désastre de l'épisode 5. Sans être directement responsable (comment aurait-elle pu savoir que des infectés se trouvaient pile à cet endroit) l'épisode arrive à la même conclusion qu'elle : il n'est pas toujours question de "justice", mais les décisions de chacun mènent inévitablement à un "résultat", à des conséquences quelles qu'elles soient.

 

L'autre tragédie concerne Henry et Sam. l'ainé s'est compromis pour faire tout ce qu'il pouvait pour protéger son petit frère, et finalement tout ses sacrifices, tous ses efforts ne sont pas récompensés. Pis, l'épisode se termine de la façon la plus triste possible pour les deux frères.

 

Finalement, les deux compagnons reprennent la route. Après l'histoire de Bill et Frank, mais aussi les parcours de Tess et Kathleen, celle de Henry et Sam nous interrogent sur jusqu'où on est prêt à aller pour protéger quelqu'un, et le prix que cela demandera.

Link to comment
Share on other sites

Episodes 6 et 7 vus.

 

Cette série continue à me frustrer. Chaque fois que je pense que l'intrigue va prendre en rythme ou qu'elle va prendre un tournant plus "survivor" à mesure qu'on suit le périple de Joel et Ellie, "rien" ne se passe.

 

Dans l'épisode 6, Joel finit par retrouvé son frère qui s'est créer une nouvelle vie dans la communauté où il a trouvé refuge. L tension est palpable entre les deux frangins, entre Joel qui emble "à bout" et Tommy qui lui veut se tourner vers l'avenir, mais plus comme il le faisait auparavant.

 

Ellie en apprend un peu plus sur Joel et sa fille défunte, et la crainte d'être (à nouveau) abandonné fait là aussi monter la tension entre eux.

 

Finalement, le duo reprend la route mais arrivée à destination, les Lucioles ne sont plus là, mais ils découvrent leur (possible) destination, et donc la route qu'ils devront suivre pour y parvenir.

 

Le 7ème épisode revient sur le passé d'Ellie peu avant les évènements que l'on suit. On découvre une jeune fille qui se contente du peu de perspective que la vie a à lui offrir autant qu'un esprit rebelle. On devine comment elle a pu entrer en contact avec les Lucioles suite au retour de son amie Riley.

 

L'épisode tourne principalement autour de l'amitié qui lie ces deux personnages qui s'apprêtent à être séparée, au grand damne d'Ellie. Et malheureusement, au moment où elle semble prête à accepter le départ de son amie, le drame, et l'origine de la découverte de son immunité, survient.

 

Au final, le rythme reste assez lent et l'introspection des personnages à travers des bribes de leur passé et/ou des flashback ne sont pas sans intérêts, j'ai du mal me passionné pour l'histoire qui semble du coup trop "fractionné".

 

Si ce type de narration à fait ses preuve dans une version immersive qu'est un jeu vidéo, je reste moins convaincu pour une adaptation en série TV.

 

Reste également une mise en scène "Top qualité" et des acteurs bons, voir très bons. Heureusement que la saison ne comporte que 9 épisodes, car j'aurais plus de mal à garder de l'intérêt si elle en avait compté plus.

 

Plus que deux épisodes pour finir cette première saison.

Link to comment
Share on other sites

Depuis l'épisode 1 je trouve que la série perd petit à petit en qualité.

De plus, on ne sent pas vraiment de danger venant des ''infectés''. Je sais bien qu'il faut mettre en avant le faite que les hommes sont eux mêmes des dangers pour leurs congénères, mais voir les 2 protagonistes se balader tranquilou et ne croiser personne, on se demande presque comment les Hommes n'ont pas réussis en 20 ans a reconstruire un bastion d'humanité digne de ce nom. 

 

Pas vraiment de suspense et de tensions pour l'instant... Et quelques épisodes ou on se dit a la fin ''Il s'est pas passé grand chose quand même'' ...

 

Je vais continuer la série mais je reste sur ma faim pour l'instant

Link to comment
Share on other sites

Jusque là ça m'avait pas gêné, mais pour une fois j'ai vraiment trouvé qu'il y a eu un problème de rythme sur cette épisode, j'ai même regardé le chrono à un moment.

 

S'attarder sur la psychologie des personnages, raconter une histoire c'est très bien, mais j'ai trouvé le passage dans le centre commercial excessivement long pour rien : enfin je veux dire je pense qu'on a compris ce que ça raconte, mais je trouve que le message fait un peu doublon avec l'épisode 3 (d'ailleurs je pense que c'est pour ça qu'ils n'ont pas montré les derniers moments entre Ellie/Riley histoire de pas faire un miroir total avec l'épisode 3 , même si dans le DLC ce n'était pas montré non plus, mais ça aurait pu être adapter).

 

Puis j'ai eu une autre problématique : on est quand même censé être dans un monde post apocalyptique donc sans demander une frénésie d'action, ça serait bien d'avoir un peu de tension et ne pas avoir l'impression que le périple c'est juste un simple road trip : parce que là le coup d'Ellie qui à peine quitter la pièce ou se trouve Joel, fouille 3/4 tiroirs et trouve pile ce qu'il lui faut, pitié....

 

En fait en réalité on a même pas eu à s'inquiéter que Joel s'en sorte ou pas puisque l'épisode n'insiste pas une seconde sur un impératif de temps, d'urgence ou quoi que ce soit (après j'ai fait le jeu donc peut être que ça biaise la tension, mais avec ce long flashback je n'ai pas senti une situation désespérée et urgente pour lui)

 

Pour le coup le DLC (que cette épisode adapte) était beaucoup mieux rythmé avec l'alternance présent/flashback qui permettait à la fois d'explorer son passé et à la fois d'avoir un peu de tension dans sa recherche de matériel de soin pour soigner/sauver Joel.

Link to comment
Share on other sites

Episode 8 vu.

 

Enfin un très bon épisode. Le plus violent également.

 

Ellie et Joel vs une petite communauté au bord du précipice menée par un leader qui fait un symdrome du Messie. La situation est tellement désespérée piur ce groupe qu'ils en arrive à des extrêmes pour survivre.

 

Belle persévérence d'Ellie qui affiche un incroyable courage face David. Et faut pas mettre Joel en colère. A eux deux, ils ont décapité la communauté déjà mauribonde et robablement signé la mort de ce groupe.

 

Mais en même temps, vu les cironstances, ils ne pouvait plus en être autrement pour espérer survivre et poursuivre leur route.

Link to comment
Share on other sites

Bien ce que je sentais pour le 9eme épisode de TLOU

 


Un très bon épisode globalement, mais la partie sur les infectés a encore été sacrifié et on sent du rush sur la fin : bah du coup la dinguerie que fait Joel, on sent clairement l’impact du manque d’infectés dans la série car on n’a pas vraiment l’impression que Joel a sacrifié la survie de l’humanité pour se sauver lui (on a vu plus de menaces humaines que de menace infectés donc à vrai dire on ne sent pas en quoi le sacrifice d’Elie et le remède qui découle aurait sauver quoi que ce soit)

 

J’ai globalement un avis mitigé sur l'ensemble de la série : on a un très bon début, puis on a un ventre mou qui finit avec un petit rush pour finir laissant un gout amer en bouche.

 

En ce sens je suis content qu’ils aient dit que la saison 2 n’adapterait pas tout le 2eme jeu car clairement là vas falloir prendre le temps de s’attarder sur beaucoup de choses sans sentir de rush.
 

Link to comment
Share on other sites

Episode 9 vu.

 

Un final que j'ai trouvé décevant.

 

Autant j'ai bien aimé la complicité évidente entre Joel et Elllie comme une sorte de conclusion de l'évolution de leur rapport  tout au long de la série, autant la partie dans l'hôpital m'a semblé assez creuse.

 

A force de priviliégier le développement des deux principaux protagonistes (chose qui a été très bien faite) la menace des infectés ou de groupes humains plus béliqueux ont été négligées et semblent "virtuelles".

 

On a du coup du mal à ressentir le "prix" que Joel sacrifie pour sauver Ellie. A force de réduire la présence des infectés au strict minimum et l'ampleur de leur nombre, le dilemme auquel fait face Joel semble peu évident comparé au risque de voir Ellie mourrir.

 

Le carnage dans l'hôpital a selon moi également deux aspects négatifs : la BO qui n'apporte rien et ne provoque pas l'effet dramatique visé, et le côté un peu trop "jeu vidéo" du personnage principal qui massacre sans trop de mal un groupe bien supérieur en nombre et mieux armé.

 

La séquence aurait peut être été plus intéressante avec moins de Lucioles face à Joel, mais une impression de "duel" à chaque rencontre. Là on a juste l'impression que Joel avait juste à tirer pour toucher ses adversaires alors que ces derniers auraient pu tirer tous leur chargeurs dans un couloirs sans y parvenir.

 

Cette débandade pour les Lucioles trouve son point culminant avec la mort de Marlène qui symbolise l'échec total de se groupe en plus de l'incompétence dont ils ont fait preuve du début à la fin de la série.

 

Au final, je ressort déçu de cette première saison.

 

Les gros moyens, le soin apporté à la mise en scène et le très bon duo de personnages principaux ne suffise pas à rattraper le manque de rythme, d'impression de menaces qu'on pouvait attendre.

 

Les épisodes en formes de digressions (indépendamment de leur qualité intrasèque) ont également nui au dynamisme du récit. On a plus souvent l'impression d'un longue balade, d'un road movie plutôt qu'une ambiance post-apocalyptique tenté de violence et de dureté.

 

Tout le voyage de Joel et Ellie parait trop "soft" et se résoudre trop facilement lorsqu'un danger (enfin digne de ce nom) surgit.

 

Je connais le jeu vidéo mais n'y ai jamais joué. Je suis donc curieux de connaitre l'avis des "gamers" sur cette adaptation.

 

Profitez-en pour donner votre avis sur cette première saison dans le sondage 😉

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, goon a dit :

Je connais le jeu vidéo mais n'y ai jamais joué. Je suis donc curieux de connaitre l'avis des "gamers" sur cette adaptation.

J'ai joué au jeu peu après sa sortie, il y a donc une dizaine d'année.

 

J'ai souvenir que j'ai ressenti bien plus d'émotions en jouant au jeu. Je peux citer plus particulièrement :

- La mort de Henry et Sam m'avait déchirée.

- Le passage d'Ellie seule, livrée à elle même, afin de sauver Joël était également très poignant.

- La fin à l'hôpital était un moment très dur, et très émouvant à la fois. On contrôle Joël, et on a pas le choix de faire ce qu'il fait, on le comprend, mais on ne veut pas, on veut sauver l'humanité, mais tu ne peux pas tirer à côté du médecin pour lui faire peur, tu ne peux rien faire d'autre que lui tirer dessus.

- Chaque moment de "répit" paraissait vraiment comme une bouffée d'oxygène. Particulièrement le passage avec les girafes, qui était magique.

 

Maintenant, pourquoi ? Plusieurs éléments peuvent jouer :

Le fait que je découvrais l'histoire pour la première fois,

- Le fait que j'avais 10 ans de moins

- L'adaptation en elle même

 

Et c'est probablement un ensemble des trois. Puisque pour les deux premiers, on s'en fout, on va plutôt regarder le troisième point. Quelles sont les différences :

- Le point de vue dans le jeu est uniquement celui de Joël, associé à Ellie, et sur un seul passage on a réellement le point de vue de Ellie. Dans la série, le point de vue alterne sur plusieurs personnages, même si ça reste majoritairement Ellie et Joël. Qu'est ce que ça peut faire ? Je ne sais pas trop, les ajouts de la série me semblent bien ici, mais on a moins de temps pour développer la relation entre Ellie et Joël.

- Dans le jeu, il y a beauuuucoup plus d'ennemis, qu'ils soient infectés ou humains. Là l'impact, c'est forcément la tension qui s'en dégage. Mais comment retranscrire ça dans une série ? Les passages "infiltrations/actions" auraient peut-être été chiants à voir.

- Dans la série, il y a des ajouts, on en a déjà parlé

- Dans la série, il y a des retraits. Notamment il me semble que l'arrivée à l'hôpital est plus mouvementée, idem vers le capitol, vers chez Tommy, ou encore avec le groupe cannibale. En gros, les scènes actions boom boom ont été clairement amputées.

 

Bon, après, j'ai passé un très agréable moment devant la série, et pour moi, l'essentiel y est. The last of us, comme son nom l'indique, raconte l'histoire des derniers d'entre nous. Ceci ne change pas entre le jeu et la série, et la série a réussi sur ce point là à adapter l'esprit du jeu, a raconter la même chose mais avec un support différent.

 

The last of us, la saison 1, c'est la relation entre Ellie et Joël, c'est l'évolution de Joël d'un homme détruit vers quelqu'un qui a de l'espoir en l'avenir, et qui commet l'inexcusable quand on menace de lui retirer cet espoir retrouvé. C'est également les histoires des lucioles, de la Fedra, des rebelles de Kansas City, de Henry et Sam, de Bill et Frank, de Tommy... Comment tous ses gens se sont adaptés, ont survécus, ou juste vécus. Ici la série apporte des choses par rapport au jeu : mis à part Henry, Sam et Tommy, tous le reste sont plus développés dans la série que dans le jeu. Mais encore une fois, l'esprit derrière est le même.

 

The last of us, le jeu-vidéo, est un chef d'oeuvre vidéo-ludique. Malheureusement, la série ne raconte pas la même chose avec la même intensité, ce qui fait que d'après moi, elle n'est pas un chef d'oeuvre. Cela dit, elle reste à mes yeux une très bonne série.

 

Et si on doit la juger en tant qu'adaptation d'un jeu vidéo et pas en tant que telle, eh bien fichtre, je suis content qu'on ait enfin une adaptation de qualité, même si OK le jeu est plus intense.

 

Mention spéciale à Bella Ramsey et Pedro Pascale qui retranscrivent à merveille les deux protagonistes.

Edited by Eiyuu Snake
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...