Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Sign in to follow this  
Jojo MIB

Quel est votre poésie préférée?

Recommended Posts

Dans chaque tome de Bleach, il y a une poésie qui l'introduit, souvent en rapport avec le personnage de la couverture. Il y en a sûrement une que vous appréciez particulièrement, si vous les lisez, bien sûr. Laquelle préférez-vous?

 

Règle: Il fait bien sûr dire de quel tome il s'agit, quel personnage est sur la couverture, et, si vous pouvez, mettre cette poésie. Il faut aussi expliquer pourquoi vous l'aimez.

 

Je commence: Ma préférée, c'est la poésie du tome 34, avec Neliel dessus. La voici:

 

Si tu me donnes des ailes,

Je volerai pour toi...

Même si par exemple cette terre

Sombrait toute entière au fond les eaux.

Si tu me donnes une épée,

Je prendrai parti pour toi...

Même si par exemple ce ciel

Tout entier te transperçait de lumière

 

J'aime bien cette poésie car je la trouve très belle; et qu'elle représente très bien les sentiments de Neliel envers Ichigo: Rappellons que c'est grâce à Ichigo qu'elle a repris sa véritable apparence, et que pour le remercier de l'avoir protégée lorsqu'elle était enfant, elle veut à son tour le protéger. Cette poésie fait sûrement référence à ça, et peut-être veut insinuer que Neliel est amoureuse d'Ichigo, une sorte d'indice. Enfin, c'est mon avis.

 

A votre tour!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je ne met pas ma préférée mais elle est plutôt pas mal. C'est la poésie du tome 20.

 

 

                              Celui qui lie l'amour et

                                 La beauté n'a jamais connu

                               L'amour.Celui qui lie L'amour à

                                  L'horreur a deja aimé.

Je me demande si celle- ci a un lien avec Gin.Peut-être cela definit son histoire on verra bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Jyuushiro Ukitake

Oui chaque poème en début de tome correspond à la façon de pensé du personnage sur la couverture donc il se peut que Gin n'est pas aussi ataraxique que ça. :)

 

Et dire que pour le moment y a aucun tome qui a Starrk sur sa couverture,je sens que je vais l'attendre longtemps son poème qui lui est dédié... :'(

 

Bon voici les miennes :

Nous ne devons jamais verser de larmes.

Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir.

 

Si j'étais la pluie, pourrais-je toucher le cœur de quelqu'un, à l'image de la pluie qui réussit à réunir le ciel et la terre éternellement distants ?…

 

Comme quoi Kubo a beau être un sacré bourrin avec des combats qui n'arrêtent pas de se suivre,je le trouve très subtile des fois.

Rien que ses poèmes et ses titres de tome ou de chapitre sont d'une très grande beauté et les phrases de libérations de Shikai ou de Bankai sont très belles elles aussi. :)

Moi je dis,dans 50 ans les petits apprendront tous les poèmes de Kubo à l'école. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

" Ce monde n'a pas de sens.

Pas plus que nous, qui y vivons.

Quand nous, dont l'existence n'a aucun sens, imaginons le monde,

c'est là que le fait même de savoir qu'il n'a pas de sens n'a aucun sens non plus. "

 

Juste classe !

Share this post


Link to post
Share on other sites
" Ce monde n'a pas de sens.

Pas plus que nous, qui y vivons.

Quand nous, dont l'existence n'a aucun sens, imaginons le monde,

c'est là que le fait même de savoir qu'il n'a pas de sens n'a aucun sens non plus. "

 

Oui, il n’y a pas à redire, T. Kubo avait très bien établi le thème d’Ulquiorra depuis le tout début, ou en tous cas bien avant que Barragan ne nous le confirme, avec ce poème à consonance pessimiste mais qui est représentatif de sa philosophie nihiliste.

 

Une philosophie qui perdure tout le long de l’arc Arrancar jusqu’à ce qu’il finisse par mieux connaître Orihime dont le thème / philosophie qui transparait au travers du très beau poème du tome 27, qui est l’antithèse de celui d’Ulquiorra :

 

« Mon premier nous empêche d'être ensemble,

Mon second fait que nous sommes de nature différente,

Nous sommes aveugles à mon troisième,

Nous n'avons pas l'espoir d'atteindre mon quatrième,

Mon tout se trouve dans nos cœurs. »

 

Cette vision des choses qui finit par changer Ulquiorra dont le poème au tome 40 (The Lust) est en totale opposition avec son ancienne philosophie (en attente de la parution française de Glenat) :

 

« Parce que tu as un cœur… »

 

Que l’on retrouve à la fin de l’épisode 271 (pas très sûr sur ce point), son nihilisme disparaît et Orihime devient le centre de son univers. Ce cœur qui l’intriguait et qu’il recherchait tant pour finir par l’obtenir lorsqu’Orihime lui 'donne le sien' à la toute fin… C’est beau, quel poète ce Kubo ! ^^

 


 

Bon le petit aparté fait, je vais donner un des poèmes que j’ai pris le plus de plaisir à lire. Choix assez difficile, Kubo a bon nombre d’écrits de qualité. C’est d’autant plus triste, lorsque l’on peut lire que cet auteur ne saurait que dessiner et pas écrire, ses poèmes sont là pour montrer à eux seuls que ce n’est pas vrai.

 

Chaque poème racontant une histoire, une histoire que l’on peut lier à un personnage, ce personnage se voyant ainsi doter d’un monde à lui, pour lui et ainsi par la multitude de poèmes, voir les mondes des différents personnages du manga s’interconnecter, comme c’est le cas pour Orihime et Ulquiorra par exemple.

 

C’est le poème que l’on trouve dans le Tome 6, et affilié à Kisuke Urahara, qui s’adresse aux héros du manga ( Ichigo, Ishida, Inoue, Chad, Rukia… ) en route vers une épopée extraordinaire qui changera leurs vies à jamais :

 

« Oui… Nous n'avons point de destinée

Ensevelis que nous sommes dans l'ignorance et dans l'horreur, seuls quelques malheureux parmi nous perdent l'équilibre et tombent dans ce torrent boueux qu'on appelle la destinée… »

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Bliz

Tu as parfaitement résumé ma façon de penser.^^

Mais j'ai une petite question, apparemment tu dis que le poème à la fin d'un des épisodes est dans le tome 40, mais vu qu'il n'est pas encore sorti en France, je me demande comment tu l'as su ?

Et j'aimerais bien lire aussi les autres. ^^'

 

Edit :

Merci beaucoup pour ce lien.^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tonton,

 

Pour le poème du tome 40, je l'ai su en tombant sur une page wiki de Bleach. Bon après, ce ne sont que des traductions japonais-anglais réalisées par des internautes-fans donc pas forcément exact à 100% vu qu'aux USA le tome 40 n'est pas encore sorti non plus, mais j'ai pu reconnaître celui affilié à The Lust.

La page est ici.

 

Enjoy ! ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aaaah, les poèmes de T.Kubo  ;D

Ces poèmes sont, pour la plupart, superbement bien écrit je trouve. C'est d'ailleurs ce que je regarde en 1er quand j'achète un tome, avant même de le feuilleter ou voir son état.

 

Les poèmes que j'ai choisi sont les suivants :

" Nous ne devons jamais verser de larmes.

  Les larmes ne sont rien d'autre que la défaite du corps contre le cœur.

  Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d'autre qu'à s'affaiblir. "

 

et

 

" Tous, nous sommes déjà morts alors que nous naissons. La fin existe avant même le commencement.

 

Si vivre c'est savoir quelque chose, ce que nous apprenons en dernier est précisément cette fin, et lorsque enfin nous la voyons se profiler, tout ce que nous savons se résume à la mort. Nous ne devons rien essayer de savoir, car ceux qui ne peuvent triompher de la mort devraient rester dans l'ignorance "

 

Juste magnifique. Vraiment.

 

Il y aussi celui du tome 19, avec Ichigo en couverture :

 

" Car personne d'autre n'a le pouvoir de changer mon univers. "

 

Celle-ci m'a particulièrement touché, j'aime vraiment la relation qu'entretiennent Ichigo et Rukia et cette phrase l'a parfaitement. Rukia a changé son monde et il lui en est redevable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le tome 13

 

En renonçant à la fierté,

Nous faison un pas vers la bête

En renonçant à notre coeur,

nous nous éloignons d'un pas de la bête.

 

Vraiment beau. La fierté est la chose qui nous donne notre humanité à tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mes 2 préféré sont celles de Ulquiora :

 

 

" Ce monde n'a pas de sens.

Pas plus que nous, qui y vivons.

Quand nous, dont l'existence n'a aucun sens, imaginons le monde,

c'est là que le fait même de savoir qu'il n'a pas de sens n'a aucun sens non plus. "

 

 

« Mon premier nous empêche d'être ensemble,

Mon second fait que nous sommes de nature différente,

Nous sommes aveugles à mon troisième,

Nous n'avons pas l'espoir d'atteindre mon quatrième,

Mon tout se trouve dans nos cœurs. »

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est toujours difficile d'apprécier de la poésie quand elle est traduite, mais en ne s'attachant qu'aux thématiques, on peut au moins dire que les textes de Kubo accompagnent très bien le manga.

 

Vol. 5 (couv. Chad)

 

Je ne peux pas te

Protéger sans serrer

Un sabre dans mes mains.

 

Or je ne peux point

T’embrasser le sabre

À la main.

 

Pas sur que ce poème corresponde vraiment au personnage de Chad, par contre c'est une idée que l'on va retrouver à différentes occasions dans le manga. C'est peut-être avec Gin qu'on en a l'illustration la plus littérale mais Renji, Byakuya, Hitsugaya et même Ichigo en connaitront différentes variations.

 

 

Vol.17

 

Rouge comme le sang,

Blanc comme les os,

Rouge comme la solitude,

Blanc comme le silence,

Rouge comme les nerfs d’une bête,

Blanc comme le cœur d’un dieu,

Rouge comme la haine qui se déverse,

Blanc comme une blessure qui se glace,

Rouge comme les ombres dévorant la nuit,

Blanc comme un soupir transperçant la Lune,

Blanc qui étincelle et rouge qui tombe.

 

On retrouve toute l'opposition entre Byakuya et Renji, ainsi que l'issue de leur combat.

 

 

Vol. 20 et vol. 47.

 

Celui qui lie l’amour et

La beauté n’a jamais connu

L’amour. Celui qui lie l’amour

Et l’horreur a déjà aimé.

 

et

 

"You are becoming a snake tomorrow, and as you start to devour people, with that mouth that has eaten others, you cry your love to me, and the same as today, I do wonder, will I be able to say my love to you?"

 

Gin et Rangiku. Toute la tristesse et l'amertume de leur histoire.

 

 

Vol. 19

Car personne d’autre

N’a le pouvoir de

Changer mon univers.

 

La phrase qui résume tout l'intéret de la relation entre Rukia et Ichigo. Et le plus beau c'est qu'elle fonctionne dans les deux sens. Rukia a boulversé la vie d'Ichigo, et Ichigo en mettant la Soul Society sans dessous dessous ne va pas faire que sauver Rukia, il va aussi changer son univers en changeant ses relations avec Renji et Byakuya.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement même si sur la couverture il y a Yoruichi la poésie correspond plus à l'opposition entre Renji et Byakuya.

Kubo fait de trés belles poésies je me demande bien quel est celle de Yamamoto et Aizen dans les derniers tomes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Celle du tome 12,avec Aizen en couverture;

Ce qui nous permet

De considérer la beauté

D'une fleur parfaite et le fait

Qu'on prend le temps de s'arreter

Pour bien la regarder.C'es le fait

De passer cet instant en un état

De parfaite tranquillité,sans

Continuer notre marche vers le ciel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

mon préféré c'est celui d'ulquiorra aussi c'est vraiment magnifique ^^

 

" Ce monde n'a pas de sens.

Pas plus que nous, qui y vivons.

Quand nous, dont l'existence n'a aucun sens, imaginons le monde,

c'est là que le fait même de savoir qu'il n'a pas de sens n'a aucun sens non plus."

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Celle du tome 32 avec Grimmjow.

 

"Le roi galope

 

Repoussant les ombres

Faisant cliqueter son armure

Faisant voler les os

Avalant la chair

Grinçant les dents

Écrasant les cœurs

 

Il va seul

Vers un horizon lointain."

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

tome 9

 

"Oui… Nous regardons

Tous en l’air, les yeux

Bien ouverts, pour voir voler

Nos rêves, après tout."

 

tome 37

 

"Je ne trouve pas que

Les gens soient beaux,

Mais je trouve que les

Fleurs le sont.

 

Une silhouette humaine

Ne ressemble à une fleur

Que lorsqu’elle

S’écroule au sol,

Déchiquetée de toutes parts."

 

tome 32

 

"Le roi galope

 

Repoussant les ombres

Faisant cliqueter son armure

Faisant voler les os

Avalant la chair

Grinçant les dents

Écrasant les cœurs

 

Il va seul

Vers un horizon lointain."

 

J'aime bien les poèmes de Kubo,  je trouve que dans chaque poème y a toujours un p'tit truc qui nous fait frémir.

Ils illustrent généralement bien les personnages.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mes favori alors

 

"Car personne d'autre n'a le pouvoir de changer mon univers."&

"Vais-je pouvoir suivre l'allure de ce monde où tu n'es pas ?"

 

" Ce monde n'a pas de sens.

Pas plus que nous, qui y vivons.

Quand nous, dont l'existence n'a aucun sens, imaginons le monde,

c'est là que le fait même de savoir qu'il n'a pas de sens n'a aucun sens non plus. "

 

« Mon premier nous empêche d'être ensemble,

Mon second fait que nous sommes de nature différente,

Nous sommes aveugles à mon troisième,

Nous n'avons pas l'espoir d'atteindre mon quatrième,

Mon tout se trouve dans nos cœurs. »

 

*c'est trop beau * :'( le TK c'est un boss  8)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon poeme prefere est un poeme d'Ichigo dans le tome 19

 

"Car personne d'autre n'a le pouvoir de changer mon univers"

 

Je trouve que c'est un bel hommage à Rukia. Cette petite shinigami a réussi à bouleverser le monde d'Ichigo. Ce poeme résume parfaitement ce qu'elle représente pour lui.  :)

 

J'aime énormément aussi cette citation

 

"Vais-je pouvoir suivre l'allure de ce monde ou tu n'es pas ?"

 

C'est la citation qui m'a le plus fais frémir. C'est celle où j'ai ressenti le plus de sensation et de sentiment. C'est tout simplement magnifique et Ca illustre à merveille ce qu'elle est pour lui.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai toujours adoré les poèmes dans Bleach et évidemment mon favoris est celui du tome 18 avec Soi Fon en couverture ❤️❤️ 

 

"Ton ombre tisse mon chemin dans l'ombre, sans but, comme une aiguille empoisonnée.

Ta lumière frappe gracieusement  la tour de l'eau et, comme la foudre, coupe la source de ma vie."

 

Sinon celui du tome 46, (même si je suis pas fan de Rangiku) le poème m'a beaucoup touché !

"Je n'ai pas peur de connaître le malheur  Ce que je crains, c'est de savoir que le bonheur passé ne reviendra pas..."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×