Jump to content

Fify's Fic'


Fify
 Share

Recommended Posts

Bon, je vais faire comme tout le monde ;D. Je vais regrouper les (la ;)) fic' que j'ai faite sur Fairy Tail dans un seul et meme topic. Juste pour savoir où les trouvées et pas les chercher trop longtemps! :D

 

Sans tarder voilà directement le premier chapitre.

 

Chapitre 1: visite

 

C'était agité à Fairy Tail. Comme à leur habitude les mages vaquaient à leurs occupations préférées. Myst, Grigan et Ace accompagnés de Natsu, Grey et Elfman se battaient. Grigan avait commencé à narguer Ace of Spade parce que les Fairy Artists étaient premier au classement par point de la semaine et Ace c'était vite échauffé. Myst les avait rejoint sous prétexte d'une tricherie dans le compte des points. Les Chmidan étaient troisième au classement. Natsu n'avait pas pu s'empêcher d'ajouter sa touche à la bagarre et Elfman avait suivi le mouvement précédé de peu par Grey.

En même temps, Mirajane se tenait au bar et conseillait les Yorujin qui cherchaient une nouvelle mission. A côté d'eux se tenait Law, il dessinait. En fait il était en train de refaire le fameux dessin abîmé par Fify sans cesser de grommeler: « je t'avais promis un dessin qu'elle a dit. Elle appelle ça un dessin cette groupie? Il y a même pas les ombres sur son torchon! Franchement ça se serait pas passer comme ça il y a quelques années... ». Ragna dormait. Fify, Max et Fistout buvaient un verre en parlant de leurs dernières missions respectives.  Sabaku n'était pas là pour le moment, il venait de partir pour une mission. Et Chuww, Smilou et Erza discutaient dans un coin de l'auberge.

  Bref, une après-midi comme les autres à la guilde. Même le maître était aussi ennuyé que d'habitude, la Team of Darkness avait encore fait des siennes.

 

Au milieu de toute cette agitation personne ne remarqua la jeune fille à la porte. Elle était plutôt grande mais ne faisait pas plus de 14 ans. Ses courts cheveux blonds étaient ornées d'un serre-tête vert lui-même orné d'un nœud qui mettait ses yeux de la même couleur en valeur. Elle semblait chercher quelqu'un mais impressionnée par le bruit et les cris elle repartit comme elle était arrivé. Deux jours plus tard, même scénario, mais cette fois Sabaku était revenu et l'aperçu. Comme elle paraissait effrayée, son âme de chevalier servant refit surface: il se précipita à ses côtés.

-Tu cherches quelqu'un? lui demanda-t-il.

-Euh....oui, en fait....c'est normal?

-De quoi? Ah ça? Oui, ne t'en fais pas ils se battent tout le temps.

-D'accord. Je cherche une mage, on m'a dit qu'elle était de Fairy Tail. Est-ce que tu connais Fify?

-Ah, la groupie, oui. C'est elle, celle qui est assise au bar. Je peux te présenter si tu veux, proposa Sabaku en montrant du doigt la blonde qui parlait avec Mirajane.

-Ah, non merci. Ça va aller. Au revoir

-Au revoir. Ah, au fait, comment tu t'appelles?

 

Trop tard. La jeune fille était déjà parti. Sabaku alla alors prévenir Fify:

-Et elle est parti sans te dire son nom?

-Oui, elle m'a juste demandé qui tu étais. Elle ne semblait pas te connaître personnellement mais juste de nom.

-Et elle ne t'as pas dit ce qu'elle voulait? C'est bizarre.

-Vous parlez de la fille avec qui tu parlais tout à l'heure?

-Oui.

-C'est pas la première fois qu'elle vient, précisa Law qui avait « par accident » entendu la conversation. La première je crois que c'était il y a un mois.

-Un mois?! Et personne ne l'avait remarqué avant? Elle reviendra peut-être demain.

-Peut-être.

 

Et en effet, le lendemain elle se repointa. Mais Fify était au garde à vous, prête à interroger celle qui la cherchait. Elle sauta de la table où elle était installée avec Grigan et Law et héla la jeune fille, surprise:

-Eh, toi!

Le mage de vent et celui des portails se regardèrent, l'air exaspéré, le tact n'était décidément pas le point fort de leur coéquipière.

-Qui moi? demanda l'intéressée, visiblement agitée lorsqu'elle reconnu celle qui courait vers elle.

-Ben oui, à qui veut tu que ce soit d'autre, répliqua Fify en arrivant à sa hauteur. Il paraît que tu me cherches, je peux faire quelque chose pour toi?

-Euh...c'est que, non. Enfin, je ne crois pas. Je....

-Ok, on va commencer doucement. Comment tu t'appelles?

-Estelle.

-Salut Estelle, moi c'est Fify. Ça te dit qu'on aille au bar pour discuter?

-D'accord.

 

Une fois toutes les deux installées, elles reprirent leur conversation vite interrompue par Natsu:

-Salut, t'es nouvelle? T'es forte? Tu...

-Non Natsu, elle ne vient pas pour rejoindre la guilde. Mais tiens d'ailleurs tu tombes bien, Grigan parlait de toi tout à l'heure. Il disait que sa magie du vent était beaucoup trop puissante pour que tu puisses le battre et que.....

Sans écouter la fin de la phrase le Dragon slayer fit volte-face et plongea sur le pauvre mage qui n'eut pas le temps de comprendre ce qu'il se passait.

-T'as un problème le courant d'air?!

-Quoi?

-Alors comme ça tu peux me battre quand tu veux hein? Essayes donc tout de suite!

Grigan eut à peine le temps d'apercevoir Fify, accoudée au comptoir, et qui riait à se décrocher la mâchoire avant d'entamer le combat.

-Tu me paieras ça le glaçon!

Et bien sur, Fairy Tail étant ce qu'elle est, le face à face se transforma en quelques secondes en une guerre générale.

 

-Bien, on va pouvoir parler tranquille maintenant, reprit Fify qui jubilait de son petit effet. Où on en était?

-Euh, je vous demandais si.....

-Laisse tomber le « vous ».

-Je te demandais si tu pouvais m'accompagner à Era.

-A Era? Mais qu'est-ce que tu veux faire à Era? Non, rien laisses tomber je suis mage, c'est pas mes oignons. Donc, tu veux absolument que ce soit moi c'est ça? Je peux en savoir la raison?

-A vrai dire.....

-D'accord d'accord, j'ai compris. J'arrête avec mes questions.....Quand est-ce que tu veux partir?

-Le plus vite possible.

-Demain ça te va?

-D'accord, alors je reviens demain. Au revoir.

 

Une fois Estelle partie, Fify retourna voir ses coéquipiers. Enfin, en tout cas, elle retourna voir Law puisque Grigan avait disparu dans la mêlée générale qui avait pris encore plus d'ampleur. Elle lui raconta qu'elle avait trouvé une mission mais que malheureusement Estelle souhaitait qu'elle y aille seule et que, donc, elle ne pourrait pas les accompagner pour la mission qu'ils avait choisis récemment.

-J'espère que tu lui as au moins demandé le salaire, demanda Law. Parce que c'était déjà une mission ardue à trois alors si on est plus que deux t'as intérêt à avoir une bonne excuse.

-Euh....j'ai pas pensé.

-Alors trouves-en toi une, et vite sinon Grigan va te faire la peau. Surtout après le coup tordu que tu viens de lui faire.

-Je part demain de toute façon, il me reverra pas d'ici là, se rassura la mage qu'un nouveau coup de Canon à Pression enchantait peu malgré le fait qu'elle y soit maintenant habituée.

-J'espère pour toi. Tu pars où en fait?

-Era.

 

à suivre  ;)

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 177
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Voici le second chapitre. En espérant qu'il vous plaira  ;)!

 

Chapitre 2: Passé trouble

 

Le lendemain, Fify attendu Estelle à la porte extérieure de la guilde. Une rencontre maintenant avec Grigan était tout ce qu'elle redoutait, elle avait réussi à l'éviter pendant un jour elle pouvait bien continuer quelques minutes encore. En espérant qu'Estelle soit ponctuelle bien sur. A peine 10 minutes plus tard, la blonde fit son apparition et les deux jeunes filles se mirent aussitôt en route. Estelle semblait très intéressée par la guilde, la magie et son fonctionnement. Elle posait également beaucoup de question à Fify sur son arrivée à Fairy Tail, sur son histoire personnelle et sur sa vie en générale. La mage de glace était d'ailleurs étonnée de subir un tel interrogatoire mais répondait volontiers. Pourtant lorsqu'elle tentait d'en savoir plus sur sa cliente celle-ci se renfermait automatiquement. N'insistant pas plus que ça sur le sujet et les questions d'Estelle commençant à s'épuiser, le silence s'installa bientôt entre elles.

 

Le soir venu elles étaient encore loin de leur destination mais Estelle n'était pas habituée à marcher autant alors elles décidèrent d'un commun accord de s'arrêter à l'orée d'un bois.

-Dis Fify, tu veux pas allumer un feu? On se les caille la quand même!

-T'as froid? Ah, oui désolée c'est vrai. Il fallait me le dire avant si t'avais si froid que ça, parce que tu sais, en tant que mage de glace j'ai rarement froid.

-Tu as bien de la chance, je suis une véritable frileuse!

-Mais tu sais, je connais quelqu'un encore pire que moi. Même en pleine nuit il est presque toujours torse nu.

-Il est fou?

-C'est ce qui fait son charme! En fait c'est un mage de glace lui aussi mais je n'ai pas cette habitude parce que je n'ai pas eu besoin de maître pour apprendre la magie. Bien sur ça ne m'empêche pas de me déshabiller souvent, juste pour embêter mes amis.

-Elle a vraiment l'air bien cette guilde....

-Oui, une vrai famille. Même si ça ne remplace pas une mère ou un père, Fairy Tail nous permet d'oublier tout ça.

-Tu m'as dit que tu n'avais plus de famille. Ils sont décédés?

-En fait ma mère est morte bien avant que je ne puisse la connaître, j'avais moins d' un an. Quant à mon père...en fait je ne sais pas où il est, ni même s'il est encore en vie. Mais j'ai fait des recherche sur lui à la bibliothèque de Fiore. Il a été arrêté un peu après mes 3 ans parce que sa magie était devenue incontrôlable, il était dangereux pour ceux qui s'approchaient de lui. Il a été conduit à Era pour être jugé mais aucun rapport ne précise la peine qu'il a reçu. Après ça, j'ai commencé à montrer des signes précoces de magie alors ma tante m'a laissé à la guilde avec un mot et ce collier où elle avait glissé une photo de ma mère.

-Il est magnifique. Il est en or? Et c'est un saphir qui brille?

-Il est en or mais le strass c'est du toc. Pourtant il a pour moi plus de valeur qu'une pierre précieuse.

-Je suis désolée pour ta famille.

-Non, ça va. Ma tante doit revenir me chercher un jour. Et puis je ne suis pas seule, à Fairy Tail ils ont tous une blessure profonde aussi.

-En fait, moi non plus je ne connais pas mon père. Et ma mère est trop pauvre alors elle m'envoie à Era. Elle m'a dit que j'y trouverais quelqu'un là-bas qui pourrait m'accueillir et m'aider, un vieil homme tatoué. D'ailleurs c'est elle aussi qui m'as dit qu'une mage de Fairy Tail pourrais m'aider.

-Alors il faut que je la remercie.

-Hein?

-Ben oui, elle me donne du travail. Même si d'après ce que j'ai compris tu n'as pas d'argent sur toi.

-Ne t'inquiète pas, je ne sais pas qui m'attend à Era mais je suis sure qu'il pourra te payer.

-Ne t'en fais pas pour ça va! C'est gratuit. Ça me fait plaisir de parler avec toi. En plus tu m'as permis d'échapper à une mission horrible que je ne voulais pas faire du tout. Alors tu vois, je te rends service, tu me rends service, on est quitte!

-C'était quoi cette mission?

-Il fallait juste faire des effets spéciaux pour un parc d'attraction qui manque de visiteurs. Je ne comprends pas pourquoi ils en ont fait tout un plat, ils sont puissants mine de rien. Ils n'ont pas besoin de moi pour une petite mission comme ça.

-Pourtant il devaient y tenir à y aller avec toi.

-Je sais bien pourquoi. Si tu promets de ne rien dire je te confierais le secret qui se cache derrière cette périlleuse mission.

-Oh! Un secret? Je suis toute ouïe!

-C'est presque rien, Law a peur des clowns.

-......?!

-C'est risible, non? C'est un ancien assassin et il a aussi été voleur pendant pas mal d'années pourtant il a peur des clowns.

-C'est vrai que c'est assez ironique. Mais ton ami, ce mage de vent dont tu m'as parlé, il pourrait l'aider.

-Qui? Grigan? Oh non, il est jamais allé dans un parc d'attraction alors il voit pas trop ce qu'il faut faire pour la mission.

-Quoi?! Il n'a jamais été dans un parc d'attraction?

-Non, il n'en a pas trop eu l'occasion étant enfant et depuis qu'il est à Fairy Tail il se consacre entièrement aux missions. Et pourtant ils veulent absolument cette mission. Va savoir pourquoi! Les garçons sont bizarres!

-A qui le dis-tu!

Les deux jeunes filles partirent alors dans une conversation typiquement féminine de petit amis, et passèrent en revue tous les ragots du Weekly Sorcerer. Ce n'est seulement qu'après 1h entière de bavardage qu'elles s'endormirent.

 

à suivre

Link to comment
Share on other sites

Paré pour un troisième? Et ben c'est parti!  :D

 

Chapitre 3: Réveil mouvementé

 

Peut être firent-elles de beau rêves, en tout cas ce n'était pas ce qui les attendait au réveil.

-Fify, Fify, réveille-toi la marmotte.

-Hein? Quoi?

-C'est pas le moment de dormir on a un problème.

Sans écouter ce que lui disait sa compagne de route, la mage de glace s'étira comme un chat et bailla à s'en décrocher la mâchoire en faisant un maximum de bruit.

-T'en fais exprès ou quoi? s'écria Estelle. T'écoutes jamais quand on te parle!

-Bon, qu'est-ce qu'il se passe?

-Regardes autour du comprendras mieux.

Fify s'exécuta et aperçu une bande de loubards, musclés, tatoués, « piercingés », la totale, qui regardaient les deux blondes comme un butin que l'on vient de trouver sur le bord de la route. Ils étaient sept, dont un plus petits que les autres, au milieu. C'est lui qui prit la parole le premier.

-Alors les filles, vous êtes perdues?

« Allons bon, il manquait plus que ça, pensa la mage. Non mais je rêve, ils se prennent pour qui ceux-là! »

-Ça vous dit d'aller faire un tour? continua-t-il.

Il ressemblait un peu à Joe des Dalton, petit, nerveux et colérique, mais c'était sans aucun doute le cerveau du groupe, ou ce qui s'en approche le plus.

 

Estelle s'était recroquevillée sur elle-même derrière la blonde pourtant plus petite mais qui avec ses missions avait appris a ne pas se laisser impressionnée par ce genre d'énergumènes. D'ailleurs, cette fois là il n'y avait aucune raison de paniquer, elle les battait même les mains liées. Malgré leur taille impressionnante ils étaient lents à faire peur, il n'y avait pas photo. Et elle avait envie de se défouler sur quelqu'un alors ils tombaient vraiment bien ces abrutis! Après tout, ils l'avaient réveillé en plein milieu d'un rêve magnifique. Un rêve de Grey.

-Allez, lèves toi ma belle, dit un des mammouths à gauche du chef.

Il s'approcha et attrapa le bras de la mage de glace. Grossière erreur. En quelques secondes, elle lui empoigna le poignet et lui fit une clé de bras comme si de rien n'était. Le plus proche courut pour l'aider mais la blonde se retourna et le crochet arriva pile dans le visage du premier molosse. Un troisième tenta sa chance. Mais il était beaucoup trop lent, il suffit juste à la mage de lui faire un croche-pied pour qu'il s'étale de tout son long par terre. Et pour être sure qu'il soit bien inconscient, elle lui marcha un peu dessus, pour vérifier. Sauf que pendant ce temps, deux autres s'étaient faufilés dans son dos et lui agrippèrent les bras.

La jeune fille se calma, bien obligée: c'est qu'ils serraient dur ces imbéciles! Changement de plan. Elle regarda le petit pitbull qui riait, elle vit également Estelle, toujours blotti dans son coin: les molosses ne lui avait même pas prêté attention. Puis elle redirigea son regard sur le pitbull.

-On dirait que tu sais te défendre.

-Non, en fait moi je suis pas très douée par rapport à un ami. C'est lui qui m'a appris ça. C'était un assassin, il est très doué en combat rapproché alors il m'a filé quelques trucs. Sauf que vous avez pas tout vu.

-..??

C'est à cet instant que les deux bulldogs qui tenaient la mage commencèrent à crier. Ils la lâchèrent au même moment et se tinrent les mains comme si elles allaient se briser au premier choc.

-Vous n'avez pas l'air de le savoir mais je suis une mage. Une mage de glace qui plus est. Vos mains devraient décongeler si vous les réchauffez doucement. Faîtes attention à ne pas les casser tout de même.

-Tu fais la maligne hein?! repris le pitbull.

-Aah!

Alertée par le cri, la mage se retourna et vit Estelle, tenue par les cheveux par le dernier bulldog. « Évidemment, le coup classique! pensa-t-elle. Franchement ils sont pas originaux ces types-là! Ils ont pas encore compris on dirait. »

Le pitbull repris:

-Maintenant tu vas...

-Flèche de glace!!!

Touché!

-Cours Estelle!

Elle n'avait pas attendu que la mage le lui dise, à peine l'attaque avait sonné son agresseur qu'elle avait sauté derrière un arbre de la forêt, à une dizaine de mètres de là.

 

Le pitbull restait seul face à la blonde. Il ne paraissait pas à son aise et gigotait comme un asticot dont on aurait soulevé le caillou protecteur. Il regardait Fify. Pour une fois, la mage se sentait étonnamment en confiance. C'était sans aucun doute dû au fait qu'elle faisait une tête de plus que lui, chose rare vu sa taille.

-Bon, qu'est-ce qu'on fait maintenant, ironisa-t-elle.

-Euh, je...je...

-J'ai une idée, tu cours et si je t'attrape....et ben, cours déjà, on verras après!

Sans demander son reste, le pitbull s'enfuit la queue entre les pattes. Il ressemblait plus à un chihuahua maintenant. L'idée fit rire la mage qui alla chercher Estelle, restée derrière son sapin.

 

-Co...comment tu..?

-Ben, je suis une mage de Fairy Tail, tu es toi même venu me voir. Tu devais bien t'attendre à quelque chose dans le genre non?

-Comment tu as fait ça en...

-Hein?

-....en talons hauts!!!

Effectivement, la mage regarda ses pieds, ses chaussures, et revint sur Estelle.

-L'habitude j'imagine, répondit-elle simplement. Bon, on va pas rester là, on a perdu pas mal de temps avec tout ça. En plus je crève la dalle! Plus vite on arrivera à Era mieux ce sera crois moi.

-Mais il reste encore beaucoup de chemins, on est à peine à la moitié du trajet.

-Laisse moi faire, dit la mage de glace avec un clin d'œil malicieux.

Elle se mit aussitôt à la tâche, joignis les deux mains devant elle et cria: Aigle de glace! Une magnifique sculpture de glace apparut alors. Sceptique, Estelle interrogeait sa garde du corps d'un regard. Et d'un coup, sursauta. La sculpture venait de s'ébrouer.

-Bien, si vous voulez bien vous donnez la peine.

-Quoi? Tu veux que je monte la dessus? Ça va pas?!

-Tu peux aussi marcher, il doit rester a peu près 2 jours de marche.

-Mais pourquoi on n'a pas pris le train! regretta la jeune fille en enjambant tant bien que mal la monture peu commune.

-Le train c'est cher. Allez, GO!

-Aaaaaaahhh!

 

à suivre  ;D

Link to comment
Share on other sites

La suite est sortie  ;D! Avouez que vous l'attendiez impattiemment (ou pas T.T). Mais bon, voici donc la chapitre 4:

 

Chapitre 4: Rencontre imprévue

 

Après quatre ou cinq minutes de plus, Estelle s'habitua à l'altitude, même si elle se plaignait d'avoir froid aux fesses.

-Quand est-ce que tu arrêteras enfin de te plaindre? Quand on marche tu as mal aux pieds, quand on vole tu as le vertige,....

-Mais c'est facile pour toi tu n'as jamais froid!

-Et bien, je prierais mademoiselle de supporter encore un peu cette situation jusqu'à ce qu' Era soit en vu. D'ici à quelques heures on devrait apercevoir les toits de la ville.

 

Effectivement, trois heures plus tard elles arrivèrent à Era. Du moins, elles distinguaient le bâtiment qui abritait le conseil, au milieu de la ville.

-Bon, maintenant il va falloir que je te dise quelque chose Tételle. Ça va pas te plaire.

-Tételle?

-Ça te plait? Après avoir voyagé ensemble je me suis dit que je pouvais t'appeler comme ça.

-Non. Mais pour l'instant, qu'est-ce que tu veux dire par « ça ne va pas te plaire »?

-J'ai jamais réussi à faire atterrir correctement ce truc.

-QUOI??? Mais je rêve!

-Oh hey, dis! Si t'es pas contente t'as qu'à sauter d'ici!

-T'es marrante on est à plus de 30m au dessus du sol!

-Donc,...accroches toi!

 

L'aigle commença d'un coup à piquer vers le sol, accompagné d'un cri retentissant. La création de glace se fracassa contre un arbre. Fify se rattrapa comme elle put à une branche mais Estelle vola encore quelques temps jusqu'à un arbuste situé un peu plus loin.

-Ça va comme tu veux?

-Bien sur que non, j'aurais jamais du écouter ma mère. Mais quelle idée elle a eu de me conseiller une telle imbécile!

-Estime toi heureuse t'as atterri dans un laurier, et pas dans le houx derrière toi.

-Ça ne change pas le fait que tu aie deux mains gauches!

-Quel mauvais caractère! Tu pourrais me remercier quand même, on est arrivé à Era plus vite que prévu et en plus tu n'as pas eu à marcher.

En effet, les portes de la ville étaient à une vingtaine de mètres de l'arbre où la mage de glace était encore perchée.

-Tu comptes descendre un jour?

-Je vois pas pourquoi, dès que je rentrerais à la guilde je vais me prendre un canon à pression dans la pomme. Alors non merci, je crois que je vais réfléchir encore un peu.

-Ta mission est pas finie.

-Ah bon?

-Oui, accompagnes-moi encore jusqu'à ce que je trouve la personne que ma mère m'a indiquée. De toute façon il faut bien si tu veux être payée.

-Pas besoin de jewels, je t'ai déjà dit. On est amie maintenant.

-De toute façon je ne t'aurais rien donner. Vu le service auquel j'ai eu droit tu pouvais toujours rêvé!

-Je vais te....

-Vite dépêches-toi!

Estelle courait déjà vers les portes de la ville avant que Fify n'ai pu exprimé clairement ses pensées.

 

C'était la première fois que les deux jeunes filles venaient à Era. Elles étaient aussi impressionnée l'une que l'autre par le nombre de boutiques de magie, de bars en tout genre, Fify découvrit même un FanClub de Fairy Tail. Très curieuse de voir à quoi ressemblait ses fans, elle entra. Elle découvrit avec surprise plusieurs petits stands à l'intérieur de l'auberge. Tous portaient des banderoles au nom de leur membre préféré. Le premier qu'elle vit était celui de Ragnarok. Très sombre, avec du bois noir, tout à fait dans l'esprit « les ténèbres, c'est la classe » du personnage. Mais lorsqu'elle vit qui était assis à la table du stand, elle s'écarta inconsciemment. Pourtant, ça ne lui ressemblait pas d'éviter des abdos. Mais le genre piercings et tatouages avec crêtes et bracelets en pointes, non merci. Elle vit ensuite le FanClub de Lucy, celui de Max, de Law, celui d'Erza était le plus grand de tous. « Comment peuvent-ils l'appréciée, ça se voit qu'ils ne la connaissent pas en vrai: elle fait peur! » Elle se promena incognito entre les stands de l'As. Il en avait deux, allez savoir pourquoi. Puis aperçu celui de Myst avec des braseros de chaque côté.

Mais elle ne trouvait pas celui qu'elle cherchait, le seul où elle pourrait adhérer elle-même. Finalement, c'est à l'étage qu'elle le vit, le stand de Grey. Il était dans des tons bleus, évidemment. Elle s'approcha, impatiente de découvrir ceux qui comme elle, étaient sensibles au charme du beau mage. Et soudain, le choc, elle aperçu un amas de groupies, toutes aussi folles les unes que les autres. Et elles n'arrêtaient pas de crier « Grey-sama » à chaque fin de phrases.

-Non mais franchement, pour qui elles se prennent celles-là. C'est pas la foire aux harpies ici à ce que je sache! Est-ce que je fais ça moi?! Je vous jure, encore une bande de blondasses, marmonna la mage un poil jalouse de voir autant de belles femmes dans la course.

 

Sans regarder où elle allait, Fify percuta un beau jeune homme. « Yes! »

-Je suis désolé, est-ce que ça va? lui demanda-t-il en l'aidant à se relever.

-Aïe, oui je crois. Je ne regardais pas où j'allais.

-Mais...mais tu es Fify? Tu es une mage de Fairy Tail, une vraie?

-Euh...oui.

Et pour prouver ses dires, elle se retourna et souleva légèrement son débardeur pour montrer la marque noire distinctive des membres de la guilde. Beaucoup de personnes avaient entendu la conversation et s'étaient précipités pour voir un véritable mage de Fairy Tail, en chair et en os. Assaillie de questions, la blonde ne savait où donner de la tête, ni où se cacher pour échapper à la vague. Elle sentit juste une main l'agrippé et la sortir de la cohue. C'était celui qu'elle avait renversé il y a quelques minutes.

-Désolé, lui dit-il, j'aurais du être plus discret. Mais j'étais étonné de voir ici un mage renommé de Fairy Tail.

-En fait j'accomplis une mission, j'accompagne......

-Un problème?

-J'ai perdu Estelle! Estelle, t'es là?

La blonde se précipita dehors. Personne. Elle appela une nouvelle fois son amie. Toujours aucune réponse.

-Dis, tu veux bien m'aider, j'accompagnais une jeune fille blonde avec les cheveux courts et un ruban vert. Elle est grande et...en fait elle me ressemble. Normalement elle aurais du me suivre mais je ne sais pas où elle est partie. C'est la première fois qu'elle vient à Era, et moi aussi donc est-ce que tu pourrais me guider?

-Bien sur.

-Au fait, je ne t'ai pas demandé ton nom.

-C'est Lenn.

-Merci de ton aide Lenn.

 

Aussitôt dit, aussitôt fait, le duo ainsi formé arpenta pour le reste de l'après-midi les rues marchandes, les rues piétonnes, les rues paumées et même les impasses. Aucun signe d'Estelle jusqu'à la nuit tombée.

-Je crois qu'on a plus le choix, dit Lenn. Je vais appeler la police pour signaler sa disparition, mais en attendant il va falloir que tu restes à l'auberge.

-Au milieu de ces fous?

-Un membre de Fairy Tail est mal placé pour dire ça.

-C'est vrai, je devrais survivre une nuit. Mais je m'inquiète pour elle. Elle n'a même pas d'argent.

-Ne t'en fais pas, il n'y a pas de danger à Era. On a une excellente police.

La mage accepta l'offre de Lenn à regret, bien obligée de rester raisonnable. De toute façon, elle ne pouvait pas chercher Estelle sans guide au risque de se perdre elle-même.

 

De retour au fameux FanClub, Fify craignait une nouvelle vague mais rien. Heureusement pour elle, les fans en délire s'étaient calmés. Elle suivit Lenn qui lui fit visité, officiellement cette fois. Et finalement, il lui montra sa chambre.

 

Le lendemain, la police arriva tôt à l'auberge. Ils avaient retrouvé Estelle. Fify lui sauta au coup, balbutiant mi-énervée mi-soulagée qu'elle avait eu peur et qu'elle s'était inquiétée. Une fois leurs émotions passées, la petite et la grande blonde reprirent leur recherche, mais cette fois, celle de la personne sensée aider Estelle. Mais avant, elle demandèrent quelques renseignements à Lenn:

-Un vieil homme aux cheveux blancs, avec une barbe et un tatouage en forme d'étoile sur le cou? Pour le vieil homme je ne sais pas mais le tatouage, il y a bien quelqu'un à Era qui a ce genre de tatouage. Vous allez pas le croire mais c'est un mage. Je ne sais pas son nom, mais il traîne toujours au marché le mardi matin. Vous devriez l'y trouver.

Fortes de cette information, Fify et Estelle se rendirent au marché. En chemin, la mage de glace s'arrêta net:

-Aaaaahh!

-Quoi? s'écria Estelle, paniquée, qu'est-ce qui se passe?

-Je viens de me rendre compte...

-Quoi?!

-Il n'y avait pas de FanClub Fify à l'auberge!

-......C'est tout?

-Comment ça c'est tout? C'est super grave! Grigan il en avait un, même Fistout, c'est pour te dire! Alors pourquoi j'en ai pas moi?!

-On verra plus tard ok? Pour l'instant il faut qu'on trouve ce vieux tatoué avant que le marché ne remballe.

-Mais pourquoi y avait pas mon FC?

-J'en sais rien, maintenant t'arrêtes de faire ton caprice s'il-te-plait?

A reculons, la mage vexée abandonna l'idée de détruire tous les stands de l'auberge pour utiliser les planches afin de créer le sien et suivit la petite de quatorze ans qui la tirait par le bras.

à suivre  :P

Link to comment
Share on other sites

Pour vous donner à peu près une idée, vous arrivez à la 11e page.......sur 25  :-X. Désolée. Tenez le coup :D!! En attendant la fin, on continue avec le chapitre 5:

 

Chapitre 5: Fleurs et tatouage

 

Au marché, les jeunes filles firent des tours et des détours autant que nécessaire. C'est seulement au bout d'une heure qu'elle rencontrèrent un vieillard tatoué comme la mère d'Estelle lui avait décrit. Il était grand mais pourtant recourbé comme s'il portait le poids de ses années. Sa barbe aussi blanche que le reste des ses cheveux était tressée et parsemée de quelques fleurs, accrochée par-ci par-là par une petite fille du marché. Le reste de son corps était caché sous une immense robe ample de mage du même violet que les pensées de l'enfant. Elle laissait juste dépasser une main ridée qui tenait un bâton de bois finement gravé représentant un aigle. Le mage leva des yeux fatigués vers les deux blondes qui le regardaient. Il les interrogea du regard. C'est Estelle qui prit la parole en première.

-Euh...Excusez-moi. Je m'appelle Estelle, je viens de Karol. Ma mère Béa m'a envoyé vers vous. Elle pense que vous pouvez m'aider, peut-être m'accueillir.

-Oh, Estelle, comme tu as grandis. Bien sur, je peut te prendre sous mon aile. Ta tante m'avait déjà averti qu'un jour prochain elle se serait vu obligée de t'envoyer vers moi. Je suis ton grand-père en réalité. Je me prénomme Marian.

-Alors, vous êtes mon grand-père? Pour de vrai?

-Oui et tu peux être fière.

-??

-Ne me dis pas que tu ne sais pas qui je suis allons! Et par la même occasion qui tu es!

-Ben...

-Je vais te le dire, je ne suis rien de moins qu'un des dix mages saints de la génération précédente. Je le suis toujours mais disons que je tiens plutôt le rôle de remplaçant, au bout de 40 ans ils en ont eu marre de me voir et moi aussi alors on s'est libéré mutuellement, rétorqua le vieillard en riant de la tête de sa petite fille et par la même occasion de celle de la mage qui les regardait quelques pas derrière. Tiens, tu vois ce tatouage, il confirme ce que je viens de te dire. Ce bon vieux Makarov a eu l'idée de me l'apposer en remplacement du médaillon que j'ai légué à mon successeur. Un certain José il me semble.

-Je...vous...

-Ahahah! Et bien on dirait que Béa ne t'avait rien dit. Alors, dis-moi, quelle sorte de magie possèdes-tu?

-De la magie? Non je..je n'ai pas de pouvoir magique.

-Ah bon? C'est étrange qu'ils ne se soient pas encore manifestés, sans vouloir me vanter je suis assez puissant même parmi les dix saints, et puisque ma fille Béa n'a pas eu de pouvoir tu en a forcément. Ils ne peuvent pas sauter deux générations. Bah, soit patiente, ton tour viendra.

 

Plus interloquée que jamais, Estelle tâcha de respirer normalement. Elle venait en quelques minutes à peine de rencontrer son grand-père maternel, d'apprendre qu'elle était la fille d'un des dix mages saints, qu'elle possédait elle aussi des pouvoirs et que sa mère savait tout mais ne lui avait jamais rien dit. C'était beaucoup d'un coup. Fify se manifesta enfin et s'approcha de la mage en devenir pour la soutenir. Des fois qu'elle s'écroulerait avec ces quelques révélations, on ne sait jamais. La mage de glace en profita pour parler à son tour avec le vieil homme:

-Tu es sur de ne pas être sénile papi?

-Laisses-moi deviner, vue ton assurance tu es une mage et d'après le ton que tu emplois envers un mage comme moi tu es sans aucun doute de Fairy Tail je me trompe?

-...Non, répondit la mage étonnée de sa perspicacité. Donc?

-Oui?

-Et bien y a-t-il un endroit où Estelle pourrais s'asseoir, parce que je crois qu'on la perd là.

-Oh, oui bien sur: suivez-moi.

La blonde emboita le pas sec et rapide du bonhomme en soutenant toujours son amie par le bras.

 

A peine quelques minutes plus tard, les trois mages tournèrent au coin d'une rue étroite pour déboucher sur une ruelle encore plus étriquée.

-Mais on va où là?

-La patience est une vertu!

-Et bien ce n'est pas la mienne désolée, rétorqua la mage énervée par ce vieil aigri. « Non mais pour qui il se prend ce vieux schnock? Il a quitté les dix saints? Mon œil, il s'est fait virer plutôt. C'est qu'il m'énerverait presque plus que Grigan. »

-Nous y voilà.

Le mage indiquait du doigt une vielle porte délabrée. Elle était immense mais ne semblait pas solide le moins du monde. Au dessus de la porte pendait un panneau sur lequel on pouvait distinguer le symbole d'une auberge, mais pas son nom. Le haut d'un visage apparu par la fente de l'entrée. C'était un homme à n'en pas douter. Dès qu'il vit qui se tenait sur le perron il ouvrit aussitôt et s'écria: « Marian! Je ne m'attendais pas à te voir avant ce soir. Qu'est-ce qui t'amène? ». Le vieillard indiqua les deux jeunes filles à l'aubergiste.

-Très bien, une table pour trois. Ça marche!

-Merci vieux frère.

 

Les commandes arrivèrent très vite. Estelle s'assit sur la banquette en poussant un grand soupir. Fify s'installa à côté d'elle et Marian pris une chaise en face. Il commença à raconter sa vie après avoir quitté les dix mages saints.

« Mais qu'est-ce qu'il me chante le vieux schnock? Je m'en fiche de savoir qu'il vient ici tout les jours depuis. »

Estelle reprenait un peu de consistance et s'intéressait au contraire énormément à l'histoire. Quand elle en eut marre, Fify le stoppa net:

-C'est bon, c'est bon, j'ai compris. Je veux juste savoir si Estelle auras une maison convenable avant de repartir pour Fiore donc s'il-te-plait papi, abrèges.

-Ce Makarov est toujours aussi laxiste avec ses enfants.

-Ce n'est pas le propos.

-D'accord, si tu y tiens saches que je possède un manoir à vingt minutes de marche d'ici. Cadeau d'adieu des saints disons. Il y a largement de quoi loger.

Il s'adressa ensuite à Estelle: tu ne t'ennuieras pas là-bas, il fait office d'orphelinat.

Rassurée, Fify s'apprêta à repartir immédiatement pour être débarrassée au plus vite de cet excentrique. Mais Marian la rattrapa lorsqu'elle passa à côté de lui:

-Je peux savoir où tu vas, jeune fille?

-Je rentre.

-Tu ne comptes donc pas rester?

-Mais pourquoi?

-Je pensais que tu étais venue voir ton père. Ce n'est pas le cas?

 

La mage de glace ne comprit pas tout de suite ce qu'avait dit Marian. Elle crut ensuite qu'il se moquait d'elle.

-Mon père est mort. Il a été arrêté et condamné par le conseil parce que sa magie était incontrôlable. D'ailleurs j'ignore jusqu'à son nom. Les seules choses que je sais à son sujet je les ai trouvées dans la bibliothèque de Fiore. Jamais on ne le nomme dans les rapports. Et puis d'abord, comment tu sais ça toi? T'es qui au juste? Tu me connais? Et mon père? Et....

-Ohla, on se calme! Je ne pensais pas que tu en savais aussi peu à ton sujet Fify. Mais je pense que ce n'est pas à moi de te faire découvrir ton identité. Restes ici pour la nuit. Demain je t'emmènerai le voir.

-Hein? Voir qui? Tu crois vraiment que je vais allez dormir maintenant, sans que tu ne me dises rien? Non mais tu te fout de moi là, vieux schnock?!

-Oh, très bien, si tu deviens vulgaire tu n'as qu'à rentrer et retourner à la bibliothèque. Je vois que tes recherches ont porté leurs fruits.

-C'est pas le moment de faire de l'esprit!

Elle était plus énervée que jamais, plus encore que lorsque Myst la charriait où lorsque Grigan n'en faisait qu'à sa tête. C'était dire! En même temps, elle se sentait réellement perdue, désemparée par ce vieil aigri qui semblait la connaître elle et sa famille mieux qu'elle-même ne se connaissait et par la soudaineté de la chose. Tout ceci ajouter à la fatigue qu'avait engendré  le voyage donnait à la mage l'envie de tuer le premier venu. Si seulement elle avait été à Fairy Tail, cela n'aurait dérangé personne une petite bagarre en plus, mais ici, elle savait qu'il fallait qu'elle se contrôle. C'était dur. Elle pensa alors à la mère d'Estelle qui l'avait recommandé à sa fille: qu'est-ce que ça cachait. Elle trouvait la situation de plus en plus étrange. Pourtant son intuition lui disait qu'elle devait rester, ces personnes la connaissait ça ne faisait aucun doute, elle, son père et probablement sa mère aussi. Elle en apprendrait beaucoup sur sa famille en suivant le mage saint.

 

-Donc? reprit Marian. Qu'est-ce que tu décides?

-Je....vais voir ce que tu peux m'apprendre. Mais je te préviens que si tu as fait ça juste pour que j'aille voir ton orphelinat tu me paieras le double du prix convenu avec Estelle.

-Dans ce cas, je demande l'addition.

Le mage n'était pas au courant que la mission avait été offerte à sa petite fille. Mais de toute façon, Fify était tellement en pétard qu'elle pourrait l'arnaquer autant de fois que nécessaire. Ah, si seulement le courant d'air était là elle aurait pu se défouler. Même si elle ne gagnait que très rarement ça arrivait de temps en temps.

 

à suivre  ;)

Link to comment
Share on other sites

Chapitre 6 ;D. Je ne sais pas combien ça fera de chapitre jusqu'à la fin. Je sais juste que je peux vous poster un chapitre par jour ;). Bon courage :P!!

 

Chapitre 6: A l'orphelinat de Marian

 

Estelle, Marian et elle prirent un carrosse magique en location. Vu la rapidité à laquelle ils arrivèrent tous les trois au manoir de l'ancien mage saint, ce dernier devait avoir une sacré réserve d'énergie malgré son âge avancé. Il n'était pas essoufflé le moins du monde. Ils entrèrent dans l'immense bâtisse qui rappelait le château de la famille Heartfilia. Même si le jardin était bien moins grand, le bâtiment en lui-même n'avait rien à lui envié. C'était silencieux. Très silencieux. L'hôte expliqua aux jeunes filles qu'à cette heure les orphelins dormaient tous depuis longtemps. « Pas étonnant à minuit passé, se dit Fify ». Ils traversèrent d'immenses couloirs aux murs tapissés de tableau célèbres et aux plafonds si haut qu'il était difficile de distinguer leur peinture. Leur guide fit passer ses invités par des salles aussi démesurées que l'ensemble du manoir et abondamment décorées. Le tout rendait une ambiance à la fois captivante et inquiétante de vieille bâtisse hantée. Estelle découvrit sa chambre en première. Curieuse, Fify jeta un rapide coup d'œil. C'était largement suffisant pour voir qu'il s'agissait des mêmes chambres de princesses dont toutes les petites filles rêve, avec coiffeuses et lit à baldaquin. Cette idée la confirma dans son choix de rester une nuit de plus à Era. Elle laissa son amie dormir, les jeunes filles étaient épuisées, et continua son chemin toujours sur les talons de Marian. Sa chambre à elle n'était pas très éloignée et c'est avec plaisir qu'elle entra dans la pièce. Elle était aussi grande mais la tapisserie dans les tons oranges et les meubles en bois clair rendaient à l'ensemble un côté chaleureux que le bleu de la chambre d'Estelle n'offrait pas. Elle se jeta sans réfléchir sur le lit que lui montrait Marian et s'endormit habillée par dessus la couette pourtant bien chaude. Elle n'entendit pas le « bonne nuit ma petite » que lui souhaita le vieil homme. Ce dernier ferma la porte, les rides de son visage marquaient tant sa fatigue qu'on aurait pu croire qu'il dormait debout.

 

Le lendemain matin, à 15h, Fify se leva enfin. Ce ne fut pas chose facile de retrouver la salle du petit déjeuner, et bien sur lorsqu'elle y arriva elle était vide. « Où est-ce qu'ils sont allés ces deux là! Me laisser me débrouiller dans ce labyrinthe, qu'est-ce qui leur est passé par la tête! Le seul moyen c'est de suivre la lumière. » Pas patiente pour un sou, la mage ne chercha même pas à trouver la porte de sortie, elle traversa le couloir dans lequel elle se trouvait, ouvrit la fenêtre de deux mètres de haut et se servit d'un dôme de glace pour glisser jusqu'au jardin. Elle se releva sans une égratignure. « Eh bien, c'était pas si dur que ça »

-Oooooohh, vous êtes la reine des glaces madame?

-Hein?

-On a été gentils, on vous jure, ne nous emmenez pas dans la prison glacée madame!

-Quoi? Qui est-ce qui parle? Montrez-vous!

Fify comprit alors en voyant apparaître trois petites têtes de derrière un buisson. C'était sans aucun doute trois des pensionnaires de l'orphelinat. Ils n'avaient probablement pas plus de sept ans. L'un d'entre eux était bruns et affichait une attitude de défi envers la reine des glaces. Derrière lui, une petite fille, brune aussi, semblait plus effrayée qu'autre chose. Elle regardait le deuxième garçon. Il était roux, il portait des lunettes et malgré le fait que ses jambes s'entrechoquaient bruyamment il n'hésitait pas à affronter l'inconnue. La mage, amusée, changea de ton avec eux, elle s'accroupit et leur demanda:

-Désolée de vous avoir fait peur. Alors, c'est quoi cette histoire de reines des glaces?

-Grand-père Marian nous a déjà raconté l'histoire de la reine des glaces. Elle vient capturer les enfants qui font de mauvaises blagues pour les faire travailler dans sa prison glacée. Là-bas ils doivent répondre à toutes ses exigences et quand ils ne veulent pas elle les mange.

-Et vous trouvez réellement que je ressemble à une mangeuse d'enfants? Il me semble que c'était plutôt les ogres.

-Mais vous avez des pouvoirs magiques: vous avez fait apparaître un toboggan en glace.

-Bien sur, je suis bête. D'accord, vous m'avez démasquée, je suis bien la reine des glaces.

Malheureusement, je suis devenue une gentille, je ne mange plus d'enfants depuis que le méchant prince de la tempête a volé mon trône.

-Ah bon? Vous êtes gentille? Mais le prince de la tempête il mange les enfants?

-Non, il s'en sert pour tester des attaques, la dernière c'était le canon à pression. C'est un très vilain homme qui est toujours en train de se plaindre. Il est encore plus méchant que l'ancienne reine des glaces.

-Si on vous aide pour le chasser vous pourriez nous laisser faire des blagues sans nous enlevé?

-Je ne crois pas que ça puisse marcher malheureusement. Mais vous pouvez faire de bonnes blagues sans pour autant faire pleurer vos amis. Le prince de la tempête se moque bien de vos blagues. Il vous punira si vous ne vous couchez pas à l'heure par contre.

Un frisson parcouru les enfants. On devinais tout de suite que Grigan rendrait à Marian ce service. Ils iraient maintenant au lit sans ronchonner.

 

A Fairy Tail:

 

-Aatchouum!

-T'as pris froid le courant d'air? ricana Myst.

-Très drôle l'allumette, répliqua le concerné. Bon, Law, faut qu'on se trouve une mission. On va pas attendre le retour de l'autre groupie! Pour une fois on pourra avoir une partie équitable de la récompense.

-Ouais, fit Law penché sur un autre dessin.

 

Retour à Era:

 

-Est-ce que vous savez où sont Marian et Estelle? Demanda la mage de glace aux trois garnements ragaillardis par la discussion.

-Oui, à cette heure il doit être en train de faire la lecture aux autres pour leur sieste.

-Ah, je vois, alors c'est pour ça que vous aviez l'air si suspects. Avouez que vous évitez la sieste. N'oubliez pas le prince de la tempête.

-On va y allez. Tu peux nous suivre madame.

-Ok.

 

Marian racontait effectivement l'histoire de la reine des glaces aux orphelins. La plupart dormaient déjà. Il ne dit rien aux trois retardataires qui filèrent dans leur lit et s'endormirent rapidement. Estelle se trouvait derrière lui. Elle devait s'imaginer enfant, dans le lit, et voir son grand-père lui racontait une histoire à elle aussi. Cette idée fit sincèrement sourire Fify. Cette mission pourtant banale lui tenait réellement à cœur et elle était heureuse pour son amie qui avait pu rencontrer son grand-père. Maintenant elle pourrait se forger de bon souvenir avec lui. Sa mère la rejoindrait peut-être même d'ici quelques mois, qui sait.

 

à suivre  ;D

Link to comment
Share on other sites

Ca avance mine de rien, deja le 7eme chapitre  ;D. Les revelations arrivent elles aussi, mais pour ca faudra attendre la suite. Je vous laisse lire celui-ci en attendant  ;).

 

Chapitre 7: Le temps des explications

 

La mage attendit que le vieil homme finisse son récit. Lorsque ce fut le cas il la pria de la suivre jusqu'au salon. En chemin, Estelle lui raconta ce qu'elle avait fait dans la journée avec lui pendant qu'elle dormait encore.

-Je ne te remercierais jamais assez Fify. Grâce à toi je vais pouvoir vivre ici et ma mère n'aura plus de problème d'argent, si elle ne gagnait pas assez pour nous deux elle peut mener une vie correcte seule.

-Je n'ai fait que mon travail. Je suis heureuse d'avoir pu t'aider.

-En plus, maintenant que tu es réveillé, tu vas pouvoir aller voir ton père, ce n'est pas fantastique? Tu le croyais mort et finalement il est ici même à Era.

-Je ne suis pas aussi enthousiaste.

-Je ne te comprends pas. Tu n'avais aucune famille, même ta tante n'est jamais revenue. Tu devrais être folle de joie.

-Je ne l'ai jamais vu. Je ne sais pas quel genre d'homme il est. Et à vrai dire, je doute que ce soit bien lui, quand on y pense, comment Marian peut-il me connaître et savoir qui est mon père alors que même dans la grande bibliothèque de Fiore et dans leurs archives je n'ai jamais trouvé ni son nom, ni la peine qui lui a été infligé après son arrestation.

-Si tu n'as pas trouvé c'est probablement parce qu'il n'a pas été condamné. Tu n'y as jamais pensé?

-Non. Je ne sais pas trop à quoi m'attendre.

-Nous y voilà, annonça le vieux mage en faisant signe aux jeunes filles d'entrer dans un luxueux salon. Ton père nous rejoindras dans quelques temps ici. En attendant je peux peut-être répondre à quelques unes de tes questions puisque tu ne sais pas grand chose sur ta famille d'après ce que j'ai compris.

 

Fify s'assit sur le canapé, en face du mage saint et d'Estelle qui ne le quittait plus. Elle ne savait pas par où commencer, trop de questions se bousculait dans sa tête. Elle pensait pourtant se connaître. Son père avait une magie dangereuse et ingérable, il avait été arrêté. Sa mère était morte. Sa tante l'avait abandonné. Rien de très compliqué à comprendre, alors pourquoi depuis que Marian lui avait parlé elle se mettait en doute. Le seul moyen d'en avoir le cœur net était d'écouter ce que le vieux et l'homme qu'il avait appelé pourrait lui dire. Elle commença:

-Comment s'appelle cet homme?

-Son nom est West. Tu lui ressembles beacoup d'ailleurs, sauf les yeux. Tu as les yeux de ta mère. Cette chère Salyna l'aimait énormément.

-Parce que vous connaissez ma mère en plus?

-Bien sur, ne me dit pas que tu n'as toujours pas compris?

-Comprendre quoi? Je suis totalement perdue depuis que vous avez commencer à déblatérer sur mon père. Si vous venez me dire que ma mère aussi est vivante je vais devenir folle.

-Non, malheureusement, Salyna est bel et bien décédée.

-Qui êtes-vous par rapport à mes parents? Pourquoi vous les connaissez aussi bien?

-C'est bien ce que je pensais, tu n'as pas fait le rapprochement. Comme tu m'appelais papi je croyais que tu savais mais on ne dirait pas. Je suis le père de West Kreus: Marian Kreus. Et je suis ton grand-père.

-Mais, non, vous êtes le vieux d'Estelle. Or je ne connaissais pas Estelle avant qu'elle ne se pointe à la guilde pour que je l'accompagne jusqu'ici. Vous racontez n'importe quoi papi. Tout ça pour que je vois votre orphelinat. Arrêtez de jouer comme ça, c'est horrible de votre part.

 

C'était du grand n'importe quoi. L'autre fou était totalement sénile. La mage de glace finit par s'énerver. Elle se leva subitement, renversant au passage un vase qui ne se brisa pas mais l'eau se renversa. Elle la gela pour éviter qu'elle ne fasse trop de dégât.

-Merci pour votre hospitalité, mais je ne resterais pas plus longtemps. Je dois retrouver ma famille. Je rentre à Fairy Tail.

Les poings serrés et les larmes aux yeux par la déception et les émotions qu'elle refoulait depuis la nuit dernière, elle se dirigeait vers la porte de sortie. Elle levait à peine la main pour l'ouvrir, qu'un homme apparut. Il était impressionnant de charisme: très grand, de courts cheveux blond, des petits yeux marrons, le nez aquilin, les mains d'un géant, facilement deux mètres, il portait un pantalon noir dont un médaillon pendait à la ceinture, une chemise bleutée rehaussée d'une cravate. Le personnage était très classe. Des rides du lion très prononcées lui donnaient un air sage, comme à un homme d'expérience qui aurait vécu de dures épreuves.

Surpris, il regarda la jeune fille au bord de la crise de nerfs qui le fixait comme un monstre de foire. Il reporta son attention sur celui qui l'avait invité et demanda:

-Tu m'as demandé de venir papa? Tu aurais pu me prévenir plus tôt, j'avais quelque chose d'important à faire aujourd'hui, j'ai du repousser. J'espère que ce que tu as à me dire en vaut la peine. Et tu pourrais me présenter tes jeunes invités?

-Allons West, ne sois pas si formel avec ton père. Assieds-toi ça vaut mieux. Fify, toi aussi tu devrais revenir.

-Je ne vois pas pourquoi, c'est vrai que ce vieux me ressemble un peu mais ça ne veut rien dire, asséna la jeune fille.

-Quoi? Mais pour qui tu te prends ma petite? répliqua West avant que Marian ne puisse dire quoique ce soit Ça ne va pas d'insulter les gens qu'on ne connaît pas comme ça! En plus la moindre des choses serait de t'excuser, tu as failli me rentrer dedans tu le sais ça?.

-Je ne m'excuserais pas, pas question. C'est vous qui avez ouvert la porte brusquement. Si vous aviez frappé il n'y aurait pas eu de problème.

-Je rêve! Tu sais au moins à qui tu d'adresses? J'espère que tu ne crains pas le conseil parce que c'est avec lui que tu vas avoir à faire si tu continue!

-Je ne crains ni vous, ni votre conseil. C'est pas un vieillard dans votre genre qui me feras peur.

-Espèce de sale petite.....

-CA SUFFIT, cria Marian. Vous vous êtes regardé, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre. J'avais espérer mieux comme premier échange entre vous. Il est temps que vous vous calmiez. On va abordez le cœur du sujet. Maintenant West, viens t'asseoir, Fify aussi. Je vous jure...

 

à suivre  :D

Link to comment
Share on other sites

Le voilà, le chapitre des révélations. attention, roulement de tambours (ou pas xD). A votre lecture!  ;)

 

Chapitre 8: Ascendance et héritage

 

Les deux perturbateur se calmèrent. Ils s'assirent mais ne se quittèrent pas des yeux. L'un ne supportait pas les gamines sans-gène et l'autre détestait toute sortes d'autorité, surtout lorsque l'autorité en question arrivait au mauvais moment. Pourtant, face au vieil homme ils avaient l'air tous les deux d'enfants pris la main dans le sac.

-Bon, commença West, est-ce que je peux savoir la raison de ma présence ici? Si on pouvait régler cette affaire au plus vite ça m'arrangerait.

-Moi aussi, repris Fify.

-Après ça tu dois bien me croire Fify. Il te ressemble beaucoup, et pas que physiquement. Vous avez aussi mauvais caractère l'un que l'autre.

-Des personnes au mauvais caractère je peux vous en citer une dizaine tout de suite, ça ne prouve rien.

-Et entêtée en plus..... West, est-ce que tu pourrais raconter à cette jeune fille ton histoire avant d'arriver à Era s'il-te-plait?

-Pourquoi faire? D'accord, d'accord. Il y a quinze ou seize an de cela, ma magie a fait des siennes, alors le conseil de la magie, situé ici à Era, m'a emmené dans une prison. Les prisons magiques ont la capacité de contenir les pouvoirs des prisonniers. C'était parfait pour eux alors ils m'y ont laissé pendant quatre jours, le temps que le flux de magie revienne à son cours normal. Ensuite, papa a été dire au conseil qu'il était mon père alors l'un des membres a convaincu les autres que je devait prendre la place vacante laissé par un ancien du conseil. Au début j'ai refusé mais papa ne m'as pas laissé le choix, il voulait absolument que son fils soit reconnu. Alors j'ai fait un marché avec lui: il me laissait aller rechercher l'enfant et la femme qui étaient restés à la maison lors de l'arrestation et j'acceptais le poste de membre du conseil. Malheureusement, le temps de rentrer, ma famille avait disparu. Alors puisqu'il ne me restait que ça je suis devenu un membre du conseil. D'ailleurs j'ai vite été remplacé par un certain Jycrain et je suis devenu le conseiller du conseil.......C'est bon comme ça? Ça te va?

-Très bien, fit Marian avant de s'adresser à Fify, alors? Qu'en dis-tu?

-C'est...stupide!

-J'aurais du m'en douter, soupira le vieillard. Dans ce cas pose une question à West, une qui te permettrait de croire en ce que je dit.

-Comment s'appelait votre femme?

-Salyna.

 

Fify se tut. Ça faisait beaucoup de coïncidences, même elle devait le reconnaître. Est-ce que ce serait possible que le vieux dise vrai? Que ce West soit son père, qu'il soit lui-même le fils de Marian. Et qu'il soient en vie tous les deux. Le silence s'installa. Le conseiller ne savait toujours pas pourquoi son père portait autant d'attention à cette jeune fille malpolie et étrange, mais il comprenait qu'il se passait quelque chose d'assez important alors il attendit que quelqu'un brise le silence pour demander des explications. Cela n'allait pas tarder à venir. C'est Estelle qui prit l'initiative, elle avait tout écouté et bien sur elle se posait aussi des questions.

-Papi? Est-ce que tu veux dire que monsieur West est aussi mon père?

-Non, tu es la fille de Béa, il s'agit de la sœur de West. C'est ton oncle plutôt. Quant à Fify, il s'agit de ta cousine.

-Hein????

West et Fify venaient chacun de réaliser quelque chose qui leur avait encore échapper. Pour l'homme, il s'agissait en fait du sujet de la conversation, Marian avait dit à l'instant que la jeune blonde à côté de son père était sa nièce et par la même occasion que celle à côté de lui était sa fille, celle qu'il n'avait jamais retrouvé. Quant à Fify, elle ne se posait plus la question de savoir si tout cela était vrai ou non, au point où elle en était, il n'y avait plus de doute. Non, en fait elle venait de faire le lien entre Estelle, Marian, West et Béa. Tous ces gens étaient respectivement sa cousine, son grand-père, son père et sa tante! Autant de gens dont elle ignorait jusqu'à l'existence pour certains.

 

-Ok, ok, on se calme, dit-elle. Est-ce que je pourrais avoir quelque chose à boire?

-Bien sur, un verre d'eau?

-Vous auriez pas plus fort?

-Tu es mineure allons!

-D'accord papi, vas pour de l'eau.

Le verre d'eau arriva, mais Fify était tellement nerveuse qu'elle le congela. Détail qui n'échappa pas à West:

-Alors comme ça tu es une mage? Et puis-je connaître votre nom jeune fille?

-Tiens, vous avez changez de ton? Je m'appelle Fify, je suis mage à Fairy Tail.

-Fairy Tail?! Cette guilde de Fiore? J'aurais dû m'en douter, ils posent tellement de problèmes au conseil que tu ne pouvais venir que de là avec un sale caractère comme le tien.

-Je crois que niveau caractère vous êtes mal placé pour parler!

-Pardon?!

-Et c'est reparti! C'est pas bientôt fini tout les deux, s'exaspéra Marian, comme on dit les chats ne font pas des chiens.

-Alors, c'était vrai? Tout ce que tu disais papi? Tu es réellement mon grand-père, Estelle est ma cousine, et West et Béa? Finalement, j'ai une famille....

 

Après cette révélation, la joie de retrouver une famille laissa la place à une rage incontrôlable, adressée à Marian, à Béa mais surtout à son père:

-Pourquoi ne pas être revenu me chercher? Je n'avais pas disparu, j'étais à Fiore tout ce temps. Pourquoi m'avoir laissé? Et maman? Papi a dit qu'elle était morte, mais si elle a disparue en même temps comment vous pouvez le savoir?

-Ta mère est morte, elle a été tuée par une guilde noire. Quant à toi, je ne t'ai pas revu malgré mes recherches.

Fify détacha son camée et le montra à son père.

-J'étais chez ma tante, dit-elle. Elle m'a abandonnée à Fairy Tail.

-C'est impossible, s'écria Estelle, maman ne ferais jamais ça, et puis je ne t'ai jamais vu, elle ne m'as jamais parlé de toi.

-Tu n'étais pas né. Tu ne peux pas savoir.

-Je comprends, dit Marian, ma fille a toujours haï la magie. Étant petite elle attendait avec impatience le jour où ses pouvoirs se manifesterait mais les années ont passées et elle a dû se résoudre. Elle détestait West pour ça, parce qu'il avait hérité de l'immense réserve magique de la famille mais pas elle. Elle t'a recueilli parce que contrairement à lui qui dès ses un an avait montré des signes de magie, tu ne semblait pas les avoir hérité. Elle devait éprouvé de l'empathie pour toi. Mais à deux ans et demi tu as commencé à congeler tes biberons alors elle n'a pas supporter. Et c'est pour ça qu'elle t'as laissé chez cette guilde.

-Mais si vous saviez tout, pourquoi ne pas être venu?

-Je ne le sais que depuis peu. Elle regrette ce qu'elle a fait à l'époque, c'est pour cette raison qu'elle t'as recommandé à Estelle pour venir jusqu'ici. Elle voulait que tu rencontre ton père, que tu apprennes la vérité et que tu puisses décider de la suite.

-Décider de la suite? demanda Fify.

-Oui, elle aimerait te parler, mais elle comprends que tu lui en veuilles de n'être jamais venu alors c'est à toi de choisir si tu veux la voir ou pas.

-Je crois que je peux entendre ce qu'elle a à me dire. Mais avant il me reste deux question: papa, tu dis que maman a été tuée par une guilde noire?

-Oui, répondit West en rendant le camée avec le mot et la photo à sa fille, la guilde Pheonix. J'ai utilisé mon statut de membre du conseil pour apprendre leur motivation.

-Et? Qu'est-ce qu'ils voulaient?

-Toi. Il se trouve qu'en plus d'être la fille d'un membre du conseil et d'une puissante mage de glace, et la petite-fille d'un mage saint. Nous sommes tous des descendants de quelqu'un que tu dois déjà connaître de nom: Mavis Vermillion.

-Hein?!! Le premier maître et fondateur de Fairy Tail?

-Celui-là même, confirma West. Ton grand-père ici présent est son petit-fils. Quant à toi, tu es la quatrième génération.

-Mais pourquoi vous vous appelez Kreus?

-La mère de Marian, la fille de Mavis, a épousé un Kreus et a pris son nom de famille. Mais je te jure que nous sommes tous des descendants directs.

-C'est du pur délire votre truc! C'est pour ça que les Pheonix ont attaqué maman? Je vois pas pourquoi un bébé, même un héritier de Mavis Vermillion, leur importait à ce point.

-Il me semble qu'ils voulaient faire de toi une de leur membre. Ce n'est qu'une petite guilde noire et pensant que tu possédait un pouvoir incroyablement puissant ils croyait pouvoir intégrer l'alliance Tartaros comme ça. Mais ils ne t'ont pas trouvé. Et de toute façon, à part une réserve de magie assez conséquente, nous ne sommes pas plus puissants que la plupart des mages. Tu comprends maintenant?

-Je comprends. Une dernière question.

-Oui? demanda son père.

-Quand je suis arrivée à Fairy Tail, Kana m'a appelé Fify parce que mon nom n'était pas écrit sur le mot qu'avait laissé Béa. Alors, comment est-ce que je m'appelle en vrai?

-En voilà une question, s'étonna Marian.

-Tu était à peine née, nous n'arrivions pas à nous mettre d'accord sur le prénom. Fify est un magnifique nom. Alors, pour te répondre, saches que tu te nommes Fify Kreus.

 

Fify était heureuse, vraiment heureuse. Encore quelque peu embrouillée mais heureuse. Il lui restait encore une chose à faire. Elle se mit debout et annonça:

-Bien! Après toutes ces émotions, je crois que j'ai bien fait e rester finalement. Mais il est temps que je reparte à Fiore.

-Quoi? s'étonna Estelle, tu comptes repartir? Mais c'est ici ta maison maintenant non?

-Désolée Estelle, ma maison c'est Fairy Tail. Mais je repasserais de temps en temps pour prendre de vos nouvelles. Il faut que j'aille voir Béa et que j'écoute son histoire. Je devrais déjà être rentrer.

-Alors tu ne comptes pas rester une nuit de plus, demanda Marian.

-Tu vas pas recommencer papi, je suis déjà rester une nuit ça suffit non? Je vais me faire lyncher par le courant d'air et Law si je ne rentre pas vite.

-Je crois qu'on ne peut rien y faire. Tu ressembles plus à ta mère que je ne croyais, dit West. Intrépide et bornée, mais loyal. Fais ce que tu veux. Mais repasses par ici à l'occasion.

-Je n'y manquerais pas....Au revoir papa.

 

La mage de glace avait à peine refermé la porte qu'elle ressurgit brutalement:

-J'ai oublié, papi, cette histoire de reine des glace, tu devrais peut être demandé des précisions aux trois petits garnements qui évitaient la sieste. Salut!

Et la voilà déjà repartit dans l'incrédulité la plus totale. Elle était pressée de retrouver Fairy Tail. Il lui restait encore deux petites choses à régler. Premièrement il fallait bien sur qu'elle aille voir sa tante, pour lui indiquer l'adresse à Era si elle souhaitait rejoindre sa fille, parler avec elle et lui demander si elle comptait toujours payer les mages de la guilde pour avoir recueilli le bébé trouvé. Et après avoir fait ça, et s'être arrangé avec le maître pour cette histoire de récompense, il avait un compte à régler avec une certaine guide noire. Elle espérait d'ailleurs le soutien de ses amis. Le plan OFDT elle aimait bien, mais d'ici à courir au suicide c'était autre chose. Mais avant toute chose, rentrer à Fiore demanderait probablement deux petits jours à pied. Il fallait se mettre en route au plus vite.

 

à suivre  ;D

Link to comment
Share on other sites

Chapitre 9 out! ;D Et non, Haar, un seul stand pour toi  :P mais un très beau stand!  ;)

 

Chapitre 9: Retour et départ

 

Une heure plus tard, elle fit une rencontre pour le moins inattendue: « la chance est de mon côté aujourd'hui, on dirait ». A une vingtaine de mètres devant elle se tenait un attroupement de grands costauds, qui tentaient tant bien que mal de se cacher derrière un attelage. Tout sourire dehors, l'air angélique, elle s'approcha du plus petit

-Tiens, mais c'est mon CPA le chihuahua et ses amis les bulldogs. Vous allez à Fiore? Quel heureux hasard, je prends la même route. Vous ne verriez pas d'inconvénients à emmener une fragile jeune fille comme moi jusqu'à sa destination, n'est-ce pas? Voyez-vous, j'ai eu une journée assez riche en émotion, votre carrosse me permettrait d'arriver plus vite chez moi.

Le chef de la bande n'en menait pas large face à la mage de glace. Il se rappelait tout à fait de cette fille croisée sur la même route qui avait assommé la moitié de ses sous-fifres et manqué de tuer celui qui retenait une autre gamine par les cheveux. Ils avaient dû repousser leur voyage à cause de quelques uns de ses molosses qui ne souhaitaient pas prendre le risque de la recroiser. Manque de chance pour eux, la revoilà et en plus elle les menaçait à nouveau. Quelle plaie cette mage!

-Tu as perdu ta langue mon CPA? insista-t-elle d'un air faussement inquiet qui cachait une jubilation presque tyrannique.

-Bien sur, mademoiselle....nous sommes d'honnêtes gens, nous ne pouvons nous permettre de laisser à son sort une jeune fille dans le besoin, finit par balbutier le petit pitbull.

-C'est très aimable à vous.

Fière de son petit coup fourré elle monta dans la voiture du groupe qui fit demi-tour et se retrouva en un jour seulement à Fiore.

 

Enfin, elle libéra ses otages et couru jusqu'à la guilde. Elle s'attendait à trouver un brouhaha infernal comme habituellement à Fairy Tail. Mais cette fois, aucune bagarre n'avait encore commencé. Bien sur ce n'était qu'une question de temps, et son arrivée allait vite y remédier.

-Te voilà enfin, hurla Grigan du bar! Il était temps, je commençais à avoir le canon à pression qui me démangeait!

-Oooohh! Qu'est-ce que t'es rancunier! se justifia Fify. Une petite blague de rien du tout.

-Je vais te faire voir!

-Amènes-toi le prince des tempêtes!

-Hein?

-Rien laisse tomber, avec le vent que tu as à la place du cerveau tu comprendrais rien, ricana la blonde.

Elle n'eut que le temps de lancer un « salut » à Law, accoudé à côté de l'endroit où se trouvait encore Grigan il y a quelques secondes, avant d'être mêlée au duel inéluctable avec ce dernier. Elle avait réussi à l'éviter en partant pour Era mais il fallait bien y passer. Ça tombe bien, elle avait aussi besoin de se défouler.

Cinq minutes après l'arrivée de Fify, la Team of Darkness rentra elle aussi d'une mission. Et cette fois, c'est Lampo qui hurla sur Sabaku:

-Alors comme ça t'as une âme de chevalier servant? N'importe quoi! Le seul beau gosse de la guilde ici c'est moi, je suis le plus aimé des filles, je ne vois pas en quoi un goinfre voleur comme toi pourrais leur plaire!

-Tu me cherches Lampo!? répliqua Sabaku.

-Le seul beau mec c'est toi? On aura tout entendu, le plus classe de Fairy Tail c'est Grey-sama! Viens te battre le mafieux! cria une fois étouffée totalement inconnue.

Le duel entre Fify et Grigan et celui entre Sabaku et Lampo se transforma en bataille à quatre, puis Ragna qui ne s'était pas encore endormi se joignit à la guerre déclarée parce qu'il ne pouvait pas fermer l'œil. Les suivants furent les Chmidan et les Yorujin, toujours prêts à s'incruster dans une mêlée. Quant à Erza, Fistout et Max ils se tinrent à l'écart, pour une fois.

 

Une demi heure plus tard, Kana entra en trombe:

-Erza, Natsu, Grey et Lucy sont de retour!

D'un coup, tout le monde se calma. Pour les trois derniers pas de problème, mais Erza c'était une autre paire de manche. Il valait mieux tout stopper maintenant et feindre le calme. Les mages du vent et de la glace retrouvèrent leur coéquipier qui n'avait pas bougé, l'amnésique avait finalement réussi à se rendormir, Lampo rejoignit le reste des Thor's suivit d'Ace, les deux autres équipes se regroupèrent dans un coin pour discuter tranquillement.

-Donc, commença Law, cette mission? Elle t'as rapporté beaucoup?

-Plus que je n'aurais cru, répondit évasivement Fify. Il me reste encore deux, trois trucs à régler d'ailleurs.

-Et cette fille, Estelle, elle te cherchait parce que......? s'intéressa Grigan.

-On m'avait recommandé à elle.

-Les gens sont bizarre de recommandé une groupie comme toi, on se demande ce qui leur passe par la tête franchement.

-Merci pour ce très utile commentaire le courant d'air.

-De rien, le glaçon!

-Tu as dit qu'il te restait des choses à régler? demanda Law pour calmer le jeu.

-J'aurais besoin de vous, et des autres d'ailleurs. Mais plus tard, pour le moment je vais dormir, et demain je dois aller à Karol. Bonne nuit!

 

Le lendemain matin, Fify était tiraillée entre sa fainéantise et sa radinerie prononcée. Elle ne voulait ni marcher, ni payer une voiture qui l'emmènerait jusqu'au fameux village connu pour ses sources chaudes. Au final, elle pu éviter les deux. Elle grimpa sur un toit et invoqua son aigle de glace vivante. En peu de temps elle atteignit Karol et maintenant, la partie difficile commençait: l'atterrissage. Elle entreprit de « poser » sa monture dans le jardin dégagé d'une petite maison tellement délabrée qu'elle devait être inhabitée. Évidemment, la chute était inévitable, mais la mage ne s'attendait pas à se retrouver projetée sur la porte, à quinze mètres de là où sa créature magique avait disparue dans un fracas assourdissant.

-Ouaaïïïe! Estelle à raison, il faut vraiment que j' apprenne à maîtriser ce machin. Hein? Aaaah!

Pour reprendre son souffle, la blonde s'était adossée à la porte miraculeusement intacte. Et sans pouvoir réagir elle s'écroula à nouveau, mais cette fois à l'intérieur de la bâtisse. Une dame plutôt âgée avait ouvert, aussi délabrée que la ruine qui lui offrait son toit. Confuse, la mage se releva aussitôt et balbutia des excuses:

-Désolée, je ne savais pas que c'était habité. J'ai juste subi un...crash plus violent que prévu. Mais je suis heureuse de ne pas avoir défoncée votre porte, madame.....

-Béa. Vous ne vous êtes pas fait mal au moins?

-Non, ça va.

Pas très convaincante: en se relevant, Fify avait lâché un léger « aïe » significatif. Elle avait mal au dos, normal, elle avait la marque rouge de la poignée à cet endroit.

-Je crois que vous devriez vous soignez. Entrez, je peux vous aider: je m'y connait assez bien en plantes médicinales et j'ai des baumes végétaux en réserve.

-Ce n'est pas de refus. Merci beaucoup Béa.

 

Ce n'est qu'en répétant le nom que Fify réagit. Oui, elle était blonde, et alors?! Elle décida de se taire. Sa tante n'aurait peut être pas la même réaction en sachant que celle qu'elle a abandonné il y a quatorze ans venait de s'écraser sur sa porte d'entrée. La mage entra donc et Béa lui fit signe de s'installer près de la cheminée, sur le petit coussin violet. Elle s'éclipsa dans la pièce d'à côté et en revint quelques secondes plus tard, les bras chargés de petits pots.

-Bien, dit-elle, remontes ton T-shirt pour que je puisse t'appliquer un peu de ce remède.

-Vous êtes sure que ça peut faire effet? Sans remettre en doute vos capacités, je ne pense pas que la douleur s'apaise avec autre chose que du temps, demanda la jeune fille dubitative.

-Un patient ne contredit pas son médecin. Retournes-toi que je vois ce bleu.

La patiente en question s'exécuta. La quinquagénaire remarqua alors le tatouage de Fairy Tail que porta la mage dans le bas du dos. Elle ne fit pas de remarque et commença à badigeonner sa mixture verdâtre. Fify se dit que c'était l'occasion de passer à l'attaque. Enfin, en tout cas, elle allait essayer de connaître les sentiments de sa tante sans que celle-ci ne s'en aperçoive. Ce n'était pas chose aisée quand on connaissait le tact légendaire de la mage de glace. Donc, les pieds dans le plat, elle entama:

-Est-ce que vous avez de la famille madame Béa? Ou peut être que vos enfants sont déjà partis?

-Euh?! Et bien oui, j'ai une fille, Estelle. Elle est actuellement à Era chez son grand-père comme vous le voyez je ne croule pas sous le luxe.

-Elle y est allée seule? C'est drôlement loin.

-Non, une mage de Fairy Tail a dû l'accompagner.

-C'est vrai? Maintenant que vous le dites, une jeune fille est venue voir Fify récemment. C'était probablement votre fille. Elles se ressemblaient beaucoup toutes les deux, un membre a même cru que Fify avait ramené sa sœur.

-C'est vrai? Fify lui ressemblait tant que ça?

-Oui, vous la connaissez? fit Fify, innocente.

-C'est que...je...non. J'ai entendu parler d'elle par une voisine de Karol. Elle lui avait rendu un fier service alors je l'ai conseillé à Estelle.

-Je vois.

Déçue par sa réaction, la mage voulu partir, mais cela aurait éveillé les soupçons de Béa. Alors pour patienter elle se mit à bidouiller son collier. La guérisseuse le remarqua. Elle fit immédiatement le lien, les camées de ce style n'étaient pas courant. Elle avait très vite reconnu le bijou de sa belle-sœur décédée et bien sur tout ce qui allait avec. Autrement dit, elle comprit en un coup d'œil que la jeune fille blonde, mage de Fairy Tail qui se tenait devant elle était Fify. Comment avait-elle pu ne pas faire le rapprochement? C'était si flagrant.

 

Elle se leva brusquement, ce qui sortit la mage de sa torpeur.

-Pourquoi est-tu venue? demanda Béa sèchement.

-Alors tu as fini par remarqué.

-Je ne veux pas de toi dans cette maison, ta place n'est pas ici. Pars!

-Je voulais juste te demander ce que tu comptais faire pour le salaire des mages de la guilde. Je ne compte pas te blâmer pour m'avoir abandonnée. J'ai tourné la page.

-Un salaire? C'est n'importe quoi, tu n'es pas de ma famille. Je ne te dois rien!

-Pas à moi, à ceux à qui tu as laissé un bébé sur les bras et qui m'ont élevé à ta place.

Fify ouvrit son collier, elle déplia le morceau de papier jauni et froissé et le tendit à sa tante.

-Tu leur as promis, tu dois tenir ta promesse.

-Je ne me souviens pas avoir écris ce message. Maintenant vas-t-en!

-Je m'en vais. Mais avant dis-moi juste une chose. Pourquoi avoir demandé à ce que j'accompagne Estelle à Era, Et comment connaissais-tu mon nom? Je n'ai été nommée qu'une fois à Fairy Tail.

-Je n'ai pas donné ton nom à Estelle, elle a trouvé seule.

La porte claqua. Béa avait poussé sa nièce dehors avec poigne et une extrême froideur. Un froid bien plus rude que la glace à laquelle était habituée la mage. Pour réfléchir et se réchauffé, elle décida de se rendre aux sources chaudes de la ville. Là-bas, elle jeta un coup d'œil dans les bains masculins, par habitude. Elle y aperçu pas mal de canons qui lui changèrent radicalement les idées, et parmi eux: Loki! Elle le héla. Les hommes autour s'indignèrent de voir une si jeune perverse et quittèrent la bain. Mais Loki était sans doute aussi pervers qu'elle et ne cilla pas. Elle pu contempler ses abdominaux, ses épaules de...lion, et ses jambes musclées à loisir. Elle regretta simplement la serviette.

-Je parie que Lucy n'est pas au courant que tu es là, n'est-ce pas? lui demanda-t-elle, pour vérifier.

-Ça m'arrangerais que tu gardes ça pour toi d'ailleurs. Je suis là pour une mission. Il paraît que depuis une ou deux semaines un fantôme se ballade dans le bain masculin. C'est sans doute un coup monté.

-Je vois.

-Tu comptes me fixer encore longtemps?

-Oh ça va, j'y peux rien c'est instinctif chez moi. Puisque c'est comme ça je rentre. Pour une fois que je pouvais discuter un peu avec toi, on ne te vois jamais. Tu es toujours dans le monde des esprits et quand tu sors tu pars directement en mission.

-Que veux-tu que j'y fasse. Passes une bonne soirée.

-Ouais ouais...

Vexée elle se détourna et retourna dans les vestiaires. Elle loua une chambre d'hôtel puisqu'il était trop tard pour rentrer maintenant. Et tant que Loki restait dans les parages.....on ne sait jamais.

 

à suivre  ;)

Link to comment
Share on other sites

Je vous mets le chap' 10. Encore trois chapitres maximum et c'est fini. Tenez bon!  ;)

 

Chapitre 10: Petite vengeance

 

Finalement, elle s'endormît comme une masse. Comme la nuit porte conseil, elle décida le matin, dès son réveil, de retourner voir sa tante. Et en un quart d'heure elle se retrouva de nouveau devant la bâtisse, plus déterminée que jamais. Peut-être un peu trop déterminée, elle entra subitement dans la pièce principale, sans frapper et chercha Béa du regard. Cette dernière la fixa, d'abord surprise puis en colère de la voir revenue.

-Encore toi?! Je t'avais pourtant fait comprendre que je n'avais rien à te dire, s'indigna la vieille femme.

-Tu n'as pas besoin de dire quoique ce soit: écoutes juste. J'ai passer la page alors fais-en autant. Tu as déjà menti à Estelle et tu te mens à toi-même, regardes la vérité en face: tu m'as abandonné mais je suis là aujourd'hui. Je vais bien, j'ai des amis et j'ai même retrouvé mon père et rencontré mon grand-père grâce à toi. Si je compte aussi peu pour toi, pourquoi as-tu demandé à Estelle de venir me chercher? Tu te sens probablement fautive et tu as essayer de te racheter. En plus, je suis persuadée qu'après m'avoir laissé à la guilde tu as regretté et c'est pour ça que tu savais comment Kana m'avait appelé. Tu devais sans doute te tenir au courant. Donc je ne suis pas là pour te blâmer, au contraire: je veux te remercier.

 

Fify avait sorti sa tirade tellement vite qu'elle pensa que le cœur de sa tante allait lâcher. Béa la regardait avec des yeux exorbités. Elle restait la bouche ouverte sans pouvoir dire quoi que ce soit. Alors la mage ajouta:

-Je compte aussi aller attaquer la guilde Pheonix, ceux qui ont attaqué maman. C'est tout ce que je voulais dire. Maintenant je crois que je vais rentrer à Fiore. Merci de m'avoir écouté, salut!

Sur ce, la blonde n'attendit aucune réponse de la quinquagénaire toujours muette et quitta la maison. Dans le jardin, elle recréa un aigle de glace: maintenant qu'elle avait retrouvé ses esprits elle s'en voulait d'avoir dépensé ses économies pour aller dans les sources. Deux battements d'ailes suffirent pour la faire décoller. Elle regarda sa tante qui l'avait tout de même suivit dans le jardin et lu sur ses lèvres ridées. La réponse lui fit chaud au cœur mais elle ne fit pas demi-tour et continua vers la guilde.

 

Lorsqu'elle aperçut l'enseigne de la guilde, il était presque onze heure, elle réfléchit au moyen de rentrer sans se faire charrier à cause du contrôle de sa création. Elle tenta la méthode douce, pour ce faire elle se pencha sur l'aigle et lui murmura à l'oreille qu'elle lui offrirait des carottes s'il atterrissait correctement. Bien sur, les aigles n'aiment pas les carottes, mais de toute façon, la créature animée n'entendrait rien. Elle se dit même que c'était ridicule d'avoir ne serait-ce qu'essayer. Alors elle abandonna son idée de passer en discrétion et fonça directement sur le balcon du premier étage. La mage sauta lorsqu'elle arriva à hauteur de la balustrade et l'aigle alla se fracasser contre les tables à l'intérieur, en emportant au passage la fenêtre et un malchanceux qui se trouvait sur son passage. Fify se précipita pour aller l'aider. Une fois arrivée à sa hauteur, elle recula immédiatement pour ne pas se faire écraser par le géant qui avait surgi des débris. Zut! S'il fallait qu'un membre se prenne l'aigle, ç'aurait été mieux que ce ne soit pas le maître. Tout en continuant de grandir, Makarov hurla comme un ogre qui vient de s'apercevoir que sa prisonnière pour le repas venait de s'enfuir:

-Fiiiifyyy!

-Ça va faire mal, se marra la voix de Lampo à l'étage inférieur.

-Boucles-la le mafieux! cria la mage de glace qui n'en menait, littéralement, pas large. Je t'ai pas....

-Fify! reprit le menaçant géant.

-Oui maitre Makarov? Vous allez bien aujourd'hui? Il fait drôlement beau et les....

-Ça va pas la tête d'entrer comme ça dans la guilde! Tu te rends compte de ce qui aurait pu arriver?! Si quelqu'un avait été blessé?

-A vrai dire, j'ai pensé que si Grigan pouvait se trouver sur la table se serait pas si mal et de toute façon personne n'a été blessé donc pas la peine de.....

-Ce n'est pas la question! Qu'est-ce qui te prend? Je suis peut-être trop indulgent avec toi.

-Mais je....

-Ça suffit, ça passe pour cette fois mais si tu recommences à rentrer à la guilde comme dans un aéroport tu aideras Mira au bar bénévolement pendant 6 mois.

-Quoi?! Mais, Natsu il fait souvent pire alors pourquoi c'est moi qui...

-Fin de la discussion!

 

Après cette « discussion » à sens unique, le maitre reprit sa taille initiale et se réinstalla sur une table proche. Les morceaux de glaces avaient disparus. La jeune mage, toute rouge, se dit qu'elle ferait mieux de créer un toboggan de glace par la fenêtre pour rentrer plutôt que de descendre au rez-de-chaussé. Mais après le sermon étrangement affectif qu'elle venait de se recevoir ce serait sans doute mal vu par Makarov de réutiliser ses pouvoirs, même si elle avait appris récemment qu'elle possédait une quantité d'énergie magique assez conséquente pour ne pas s'épuiser aussi vite. Alors elle prit son courage à deux mains et entreprit la descente aux Enfers. Grigan ne la manqua pas, bien sur, et Myst s'en donna à cœur-joie également. Smilou et Erza glissèrent une ou deux remarques. Sans regarder personne elle alla s'asseoir dans un coin, à côté de Ragna. Elle était sure d'avoir la paix, au moins, lui, il ne ferait pas de remarque désobligeante sur l'engueulade puérile: il dormait. Elle attendit d'avoir réellement faim pour sortir de derrière son poteau et se dirigea vers le bar pour se rassasier. Law la rejoignit.

-Tu as fini ce que tu voulais faire à Karol? l'interrogea-t-il.

-Oui, c'est bon.

-Tu nous as dit hier, à Grigan et moi, que tu voulais notre aide pour quelque chose.

-Ah, oui c'est vrai. Ça vous tente d'aller faire une petite visite de courtoisie aux Pheonix?

-La guilde noire?

-Ceux-là même! affirma la blonde.

-Qui ça? demanda le mage de vent qui venait de s'asseoir sur le tabouret d'à côté.

-Comme toujours tu es à la ramasse le courant d'air!

-Oh ça va le glaçon!

-Fify se demandait si on pouvait pas aller faire un coucou à la guilde noire des Pheonix, intervint le mage des portails.

-Pourquoi? redemanda le dernier arrivé.

-Ben..pour une mission. C'est une petite guilde mais toute seule ça fait un peu trop quand même, lui répondit-t-elle.

-Pourquoi pas! On est toujours prêts à aller taquiner un peu nos collègues illégaux! N'est-ce pas Law?

-Ouais.

L'ancien assassin semblait moins enchanté par cette « mission » que son coéquipier et se doutait bien que la blonde ne leur disait pas la vérité, ou du moins pas entièrement. Mais il accepta quand même. Ils ne risquaient pas grand chose: c'était une très petite guilde noire peu dangereuse pour des mages de Fairy Tail. La question serait vite réglée.

 

à suivre  :P

 

Courage, c'est presque fini, vous en êtes à la page 22/25 ;D

Link to comment
Share on other sites

Attention!!! C'est du gros gros chapitre.....dans le sens que c'est vraiment un enorme chapitre....désolée..bon courage quand meme. Je vous laisse avec ce chapitre 11 alors  ;)

 

Chapitre 11: Enfin de l'action!

 

Deux jours plus tard, les Fairy Artists prirent la route pour Karol, la guilde des Pheonix se trouvait à quelques kilomètres du village thermal. Ils prirent le train cette fois, mais Fify insista tant et si bien qu'elle réussit à se faire offrir sa place. Pour être honnête, elle avait juste couru devant la guichetière jusqu'au premier wagon en criant que c'était le brun qui devait payé sa place. Comme les deux membres masculins de l'équipe étaient bruns et qu'ils ne purent pas se mettre d'accord, ils s'étaient partagés la somme à payer. Donc, quelques heures de voyage et d'engueulades plus tard, 'équipe arriva à Karol. Ils passèrent devant les bains où Fify avait croisé Loki, puis quittèrent la ville et marchèrent pendant un quart d'heure jusqu'à la guilde. Là, ils s'arrêtèrent et décidèrent de la marche à suivre. Law prit la parole:

-C'est une petite guilde, ils sont une trentaine de mages mais aucun n'est réellement puissant. Le plus fort s'appelle Droï il me semble, il est de rang A. Le maitre de la guilde est mort il y a trois mois et aucun remplaçant n'a encore été désigné, mais il est plus que probable qu'il prenne sa place. Les autres sont de rang D ou C et seulement deux de rang B.

-D'où tu tiens tout ça toi? demanda Grigan, intrigué par les connaissances du mage des portails.

-J'ai mes sources. Je propose qu'on applique le plan OFDT. Pas d'objection?

-Si, une seule, c'était encore Grigan. Pourquoi c'est toi le chef?

-Je connais bien cette guilde, pour une vieille mission j'ai dû affronté un groupe de leurs mages. C'est tout. Rien d'autre?

-Est-ce qu'on peut soigner notre entrée?

-On s'en moque de ça la groupie!

-Je t'ai pas sonné le courant d'air!

A force, cet accrochage était presque devenu un cri de guerre, ou un moyen de se souhaiter bonne chance avant d'attaquer la partie difficile d'une mission.

 

Contrairement à ce que souhaitait Fify, ils ne soignèrent pas leur entrée. Ils défoncèrent la porte comme des bourrins et assaillirent les mages présents sans réfléchir et sans regarder qui ils assommaient. Un jeu s'instaura bientôt entre les trois mages: ils comptaient combien d'ennemis ils mettaient KO.

-J'en suis à quatre, annonça Fify.

-Et moi cinq, lui asséna Grigan, fier comme un paon.

-Et de cinq aussi de mon côté, leur cria Law.

Vexée, la blonde se jeta encore plus fougueusement sur les pauvres phénix qui croisaient sa route. Cinq, six, sept, le huitième les suivit bientôt. L'idée était de mettre hors d'état de nuire les membres qui n'opposeraient pas de résistance afin de pouvoir affronter tranquillement Droï et les deux autres mages de rang B. Ils étaient facilement reconnaissables: c'étaient les seuls à être resté assis malgré la soudaineté de l'attaque.

Le nerveux du canon à pression se servait sans retenue de son arme fétiche, il avait déjà balayé dix mages. L'ancien assassin était plus subtil mais tout aussi efficace. Il combattait plus au corps à corps mais utilisait ses portails de façon suffisamment traumatisante pour que ses pauvres victimes ressortent des portails infernaux tremblantes et incapables de combattre. Ça ne l'empêchait pas de les assommer « juste pour être sur » disait-il. On dénombrait pas moins de neuf mages sanglotant dans leur coin. Quant à la blonde très concentrée sur son compte, elle n'en était qu'à huit, elle n'avait pas avancé depuis tout à l'heure. Aux prises avec l'un des deux mages de rang B qui avait fini par se lever. D'après Law, celui qui se jetterait le plus vite dans la bataille était un mage d'illusions. Fify se préparait donc à voir des choses pas normales.

 

Pendant ce temps, l'autre mage de rang B et Droï se tenaient devant Law et Grigan. D'un côté, deux bruns au caractère bien trempé et de l'autre deux types vraiment bizarres: l'un avait des yeux entièrement noirs et semblait totalement ahuri, l'autre, le mage A, était habillé de peaux de bêtes et avait un renard enroulé autour du cou.

-Pas commodes ces deux là, fit le mage du vent à son compagnon.

-Tu l'as dit bouffis!

-Je prends le trappeur, tu te fais l'aveugle.

-Pas question, je prends le trappeur, C'est pas normal que ce soit toujours toi qui t'amuse le plus! J'ai trouvé un nouveau moyen de torturer, ….je veux dire, un nouveau sort avec mes portails. Je veux l'essayer.

-Si on peut pas se mettre d'accord, on se fait les deux en même temps?

-Ooooh, je vois. Pas bête! OK, on fait ça.

Pour être surs de ne pas laisser de chance aux adversaires d'éviter l'attaque, les compères avaient décider par clins d'œil d'un plan, simple, mais puissant. Law fit apparaître des portails autour des énergumènes qui ne remarquèrent rien, trop fixés sur les jeunes hommes qui leur faisaient face. Grigan tendit ses mains en avant, joignit les paumes et se prépara. Il attendit que Law soit prêt.

-Prêt?

-Prêt!

Le mage des portails en créa un juste devant eux et son ami ressortit son attaque fétiche. Ils s'écrièrent à l'unisson: Fairy Flipper!!

La bourrasque d'origine se scinda en une dizaine d'attaque de même intensité. Les deux phénix qui restaient plantés à les observer furent projetés dans tous les sens par le mini-cyclone provoqué. Lorsque la tempête se calma, ils s'écrasèrent au sol comme des poupées de chiffons.

 

De son côté, Fify était perplexe. Depuis plus de trois minutes, son opposant la regardait fixement dans les yeux, sans ciller un seul instant. D'abord impressionnée par la performance, elle lui rit ensuite au nez. Pas de réaction. Elle s'avança alors jusqu'à frôler son nez avec le sien pour tenter de le déstabiliser, rien non plus. Pour les deux mages qui la regardaient, le spectacle était à la fois étrange et hilarant. Mais la mage de glace finit par perdre patience. Elle invoqua un cercueil de glace duquel l'étrange hypnotiseur ne pourrait pas sortir de sitôt. Et se retourna vers ses équipiers.

-Vous avez fini on dirait, leur dit-elle.

-Oui. Toi aussi.

-Ouais c'est bon. Quand même, je les savais faibles mais à ce point c'en est presque étrange, continua Fify.

-C'est sur! grommela Grigan t'avais pas besoin de nous faire voyager jusqu'ici pour une si faible guilde noire.

-Je pensais qu'il auraient été un peu plus forts que ça, murmura Law, inquiet. Je pense que ça cache quelque chose.

-Te casses pas la tête. C'est pas parce qu'ils étaient faibles qu'ils cachent quelque chose. Relax, lui demanda la blonde. C'est pas plus mal, non?

-C'est pas toi qui disait que c'était étrange il y a deux minutes, la groupie?

-C'est juste de la déception, rien de plus le courant d'air! J'aurais aimé pouvoir les brutaliser un peu plus. Maintenant j'ai un goût amer dans la bouche, c'est malin!

-Hein? Tu prends pas ça trop à cœur, la harpie? dit le mage des vents. C'est pas la première fois qu'on fait ce genre de mission.

-T'es long à la détente vieux, soupira Law. T'as pas encore compris que c'était pas une mission.

-Ah bon?

-Ben non, réfléchis: si c'était une mission, elle nous aurait jamais demandé de l'aider alors que ça signifiait partager la récompense. Surtout pour une si faible guilde. Je me trompe, Fify?

-Ah...tu avais remarqué alors, s'étonna la blonde. Zut!

-C'était pas dur de s'en rendre compte.

-D'accord, j'avoue. J'ai une dent envers eux. Désolée de vous avoir impliqué la-dedans.

-Hein? Pourquoi tu leur en veux? On sera pas payés alors?

-Purée mais t'es vraiment Kinder toi!

-Kinder?

-Ben oui, t'es brun dehors et blond dedans!

-Et c'est toi qui dis ça le glaçon?! C'est le comble!

Grigan ne comprenait pas vraiment ce qui se passait pourtant. Alors la mage de glace se vit bien obligé d'expliquer toute l'histoire, depuis le début.

 

Quand elle eu fini, ses équipiers restèrent muets. Puis Grigan réagit:

-Mavis Vermillion! Le vrai? Ben zut alors!

-Tout de suite on comprend mieux pourquoi t'avais envie de venir ici, enchaîna Law. C'est vraiment odieux de tuer ta mère juste pour t'avoir dans leur guilde, surtout qu'au final ça ne les aurait pas avancer à grand chose.

-Ils sont vraiment stupide ces Phoenix! ironisa le mage des vents. Ça me semble évident qu'une blonde comme toi ne leur serait pas très utile.

-Très malin le courant d'air! s'énerva Fify. Ils étaient pas sensés savoir que je n'avais pas de super-pouvoirs. Tout ce dont j'ai hérité c'est d'une grande quantité d'énergie magique.

-T'as plus d'excuse maintenant: tu ne pourras plus nous faire croire que tu es fatiguée juste pour nous laisser faire le sale boulot.

-Woooh! On a un problème les gars! dit la blonde en montrant du doigt le coin derrière Law et Grigan.

Effectivement: les membres de Phoenix venaient de se relever. La mage qui faisait face à ses camarades les avait vu avant mais ceux derrière elle se levèrent peu de temps après. Et ses deux coéquipiers se rendirent vite compte également que non seulement ils se remettaient drôlement vite mais aussi qu'ils semblaient bizarres. Les mages traumatisés par l'ancien assassin ne tremblaient plus et riaient même. Ceux assommés par le mage des vents paraissaient frais comme des gardons et ceux normalement statufiés par le câlin de glace de la mage avaient retrouvés tout le contrôle de leur corps à une vitesse impressionnante. Elle entendit un grands fracas dans son dos: le mage prisonnier de son cercueil de glace avait défoncé le couvercle. Celui aux yeux noirs qui avait reçu de plein fouet le Fairy Flipper s'était également relevé.

 

Les  Fairy Artists se retrouvèrent encerclés par les trente mages qu'ils avaient mis hors services si facilement.

-Attendez, fit Grigan. Ils ne sont que vingt-neuf! Il est où Droï?

-Il n'a pas bougé. Franchement, pour le mage le plus fort de la guilde il n'est pas vraiment résistant, précisa Fify.

-Bon alors comment on fait? demanda Law. S'ils sont du même type que Natsu et qu'ils se relèvent à chaque fois ça peut prendre longtemps.

-Ça c'est sur, mais il y a un truc bizarre avec eux. Flèche d'Atalante!

-On dirait qu'ils sont ailleurs. Flèches de Glace! Pourtant ils arrivent à esquiver toues nos attaques.

-Canon à Pression! T'as raison, ça ne leur fait pas plus de chose qu'une piqure de moustique.

-Y a vraiment quelque chose de pas normal, tout à l'heure on les a battus sans forcer et là c'est comme se battre contre un mur! Mes coups de pieds ne les font même pas chancelé alors que je me fait hyper mal à chaque fois, se plaignit le mage des portails.

-Un mur! Mais bien sur c'est ça! Law t'es un génie! Yeux du Faucon!

-Ravi d'avoir pu t'aider le courant d'air. Pouvons-nous connaître la raison de cet enthousiasme?

-Bouclier Bourrasque!

Un bouclier de vent entoura alors les mages et un phénix vite renvoyé dehors par une flèche de glace.

-Écoutez, Law, tu peux créer un portail devant nous, s'il-te-plait? Et un à environ cinq mètres dans notre dos.

-......Voilà, c'est fait. Tu nous expliques?

-Après. Fify, tu peux balancer une flèche de glace dans le portail?

-OK. Flèche de glace!

 

Grigan attendit quelques secondes puis désactiva son dôme de vent protecteur. La scène avait changé autour des Fairy Artists. Ils faisaient face à un mur près à céder sous les attaques à répétition qu'il avait encaissé. Droï était toujours étendu inconscient, derrière les mages. Seul détail, il était en pire état, et plus proche qu'avant. Quant au reste des mages, ils n'avaient pas bougés: toujours traumatisés dans leur coin ou assommés.

-Wouah! Alors là je comprend plus rien! s'étonna la blonde.

-Je crois que j'ai compris, fit le mage des portails. Ils n'étaient pas si coriaces que ça finalement, n'est-ce pas?

-Non. On les a bel et bien battus tout à l'heure. Le seul qui s'est réellement relevé c'est Droï. Une seule attaque, même un Fairy Flipper, ne suffisait pas pour assommer un mage de rang B, expliqua Grigan. Je crois que tes informations sont à revoir Law. C'était lui le mage d'illusions.

-Alors c'étaient des illusions? Dingue! s'exclama Fify.

-Oui, et on se serait pris le mur sur la tronche si Law n'avait pas dit qu'ils se faisait mal en les frappant. Nous, on ne s'en était pas rendus compte avec nos attaques à distance.

-Je comprends maintenant, le seul mage puissant dans cette guilde c'était l'autre imbécile avec les fourrures!

-C'est ça! Alors? Tu me trouves toujours « Kinder » la blonde?

-Disons, que tu es un Kinder avec un défaut de fabrication.

-Ahah! Très marrant la groupie!

-Bon, je crois qu'on peut rentrer maintenant, intervint Law. A moins que tu n'aie autre chose à faire ici?

-Non. C'est bon. On peut rentrer.

-Mais tu payes le train!! s'énerva le mage des vents au souvenir du mauvais tour de la dernière fois.

-OK OK, se résigna-t-elle. Je vous dois bien ça!

-Pas si vite vous trois!! dit une voix rauque dans leur dos.

C'était Droï évidemment. Dans l'état dans lequel il était, c'était à se demander comment il pouvait se relever.

-Tu crois que ça vaut le coup? Deux attaques t'ont bien amoché déjà. Et en plus, tu es tout seul contre trois, tenta de le convaincre le mage des vents.

-Vous êtes de Fairy Tail c'est ça? Ça tombe bien, j'ai une dent contre vous moi aussi, on va régler ça.

-Si tu le demandes aussi gentiment!! Pas de problème!

 

Fify se retourna, les petits mages de rang D n'avaient pas étanché sa soif de revanche. Law n'hésita pas non plus, et Grigan n'était pas sérieux en essayant de l'en empêcher. Les trois mages firent donc faces, côte à côte, au mage d'illusions de rang A. Ils étaient quant à eux, mages de rang B pourtant la partie n'était peut être pas encore jouée.

 

à suivre.....encore  ;D

Link to comment
Share on other sites

Bon, voilà l'avant dernier chapitre. en fait, le dernier sera juste un epilogue (assez long quand meme xD). Voilà donc le chapitre 12, encore un et je vous fiche la paix avec ça :D!!

 

Chapitre 12: Le mage le plus puissant des Phoenix

 

Effectivement, le mage aux fourrures esquissa un geste de la main et les trois fées se retrouvèrent prises au piège dans une espèce de bulle noire, sans pouvoir se repérer, ni se voir les unes les autres. Une voix leur parlait de l'extérieur. Elle résonnait et les assourdissait:

-Ahah! Vous croyez vraiment qu'être trois suffit contre moi? Je peux créer des illusions comme je l'entend! Vous êtes maintenant prisonniers de ma sphère obscure! Essayez donc de m'attaquer si vous pouvez m'apercevoir, mais je ne serais pas responsable si vous touchez vos amis!!

-Ça c'est très malin, s'agaça Fify....pffff!

Des trois, c'est elle qui avait le moins de patience. Droï le remarqua très rapidement, trop peut-être. Il s'amusa alors à titiller ses nerfs, apparaissant ici et là, la narguant au passage. Il apparaissait dans son dos: la mage sursautait et se retournait. Il disparaissait et passait à sa gauche: elle essayait en vain de l'attraper. Comme à chat trop fainéant pour attraper la mouche qui lui tournait autour. Elle évitait pourtant de lancer une quelconque flèche de glace ou de créer un bloc de peur de geler un de ses compagnons. Tout ce qu'elle pouvait faire était donc de l'agripper suffisamment longtemps pour lui geler au moins une partie du corps.

 

Les deux autres prisonniers de la sphère n'en menaient pas large non plus de leur côté. Law restait debout: il ignorait les provocations. Il fermait les yeux pour tenter de se concentrer: chose difficile quand un hurluberlu vous tourne autour. Pourtant il ne semblait pas y prêter attention. Il faut avouer qu'il s'entraînait en permanence à la zen-attitude lorsque Fify et Grigan se crêpaient le chignon. Dans le plus grand calme, il essayait donc de déceler la présence du mage A pour ne pas donner de coup dans le vide. Il le manquait généralement de peu, mais le manquait quand même. La mage des vents, quant à lui, était moins posé que Law, mais moins exaspérer que sa coéquipière. En fait, il balançait sa main tornade à peu près n'importe où. Il se moquait bien de toucher ses amis: Law ne serait pas tant amoché que ça, et fify, et bien elle s'en remettrait bien un jour. Donc, tout en mitraillant, il espérait toucher Droï. Sauf, que le mage aux illusions ne se faisait pas prendre dans une de ces tornades. Finalement, le brun se calma et se mit à réfléchit. La solution lui sauta aux yeux.

-Les yeux du faucon, chuchota-t-il.

Les courants d'air lui apparurent très clairement. Il guettait le moindre mouvement de Droï. Dès qu' il aperçut un changement dans l'air et activa son cher ami: le canon à pression. Sauf, que rien ne bougea. Enfin, du côté de Grigan du moins....parce que Fify n'avait pas eu le temps de dire ouf qu'elle avait percuté le plafond.

-Ahahah, éclata de rire le phénix. Tu ne sais pas visé ou quoi? Ou alors tu déteste réellement tes camarades. Dans les deux cas ça me va. Ahahaha!

-Qu'est-ce qui te fais marrer le néandertal? Le choc à la tête t'a rendu fou?

-Moi ça va, mais ta copine c'est pas sur.

-Tchh. Amène toi!! Espèce de lâche! T'as peur d'un petit mage B de Fairy Tail pour te cacher comme ça?

-....

-Ahah! Alors? Rien à redire?

-Tu vas voir!

 

Grigan se retrouva face à face avec Droï au bord de la crise de nerfs. Law fut surpris de ce changement soudain de clarté, mais compris immédiatement la situation. Il ne chercha pas plus longtemps et créa un de ces portails infernaux dont il avait le secret. Son coéquipier explosa:

-Mais ça va pas? Il était pour moi!!

-Pourquoi gâché une opportunité? Il ne me regardait pas, alors j'en ai profité.

-N'empêche que je m'apprêtais à faire un duel avec lui!

-C'est vraiment pas le moment, il a beau avoir des techniques discutables: il reste un mage de rang A.

-Et alors? Tu insinues quoi là?

-Je crois que tu as très bien compris le courant d'air!

-Non mais je rêve! Et tu....

-Ooooh....aïe aïe!!

-Tiens? Qu'est-ce que tu fais allonger par terre, la groupie? Demanda Grigan, angélique.

-Hein?

-Oh! Génial! Elle est à moitié sonnée! Ça veut dire qu'on aura pas à supporter ses incessants bavardages sur le retour! Trop cool!

-C'est pas drôle Grigan! Je parie que c'est toi qui lui a balancé un canon à pression, même moi je sentais bien tes courants d'air de temps en temps!

-Et alors? Elle est pas morte non? Et on a gagné?

-Je te jure.....fit le mage des portails, exaspéré.

Ils partirent donc pour Fiore, laissant derrière eux une guilde à moitié détruite. Les deux mages étaient bien obligés de soutenir la blonde. D'ailleurs, ils trouvèrent qu'elle mettait beaucoup de temps à retrouver ses esprits, elle était même encore plus mal en point devant la guichetière. Mais dès qu'ils furent installés dans le train, elle retrouva immédiatement la parole.

 

la prochaine fois, l'épilogue

Link to comment
Share on other sites

Un petit épilogue qui fait le point sur le personnage et finalise tout ça. C'est court, c'est juste histoire de... ;).Je vous laisse donc avec ça  ;D

 

Epilogue: C'est reparti!

 

Finalement, cette mission était finie, pour Fify du moins. Même si elle avait toujours du mal à croire à tout ce qui s'était passé en à peine une semaine. Elle avait beau se faire à l'idée petit à petit, tout ça restait confus dans sa tête. Elle pensait enfin se reposer pour assimiler tout ça tranquillement, sauf que Makarov la convoqua dans son bureau dès qu'elle et le reste des Fairy Artists rentrèrent de Karol. « Et zut, si c'est encore pour cette histoire d'atterrissage, je le sens mal! »

-J'ai appris que tu avais rencontré Marian.

-Euh....oui, comment vous l'avez su, demanda la mage, surprise.

-Il me l'a dit.

-Ah, oui, bien sur.

-Je n'ai appris que très récemment tes origines. Ta tante n'a parlé de tout cela à Marian que quelques semaines plus tôt. C'est venu dans notre conversation et j'ai fait le lien entre le bébé retrouvé il y a seize ans aux portes de la guilde et l'enfant abandonné.

-Je vois, mais pourquoi m'avoir fait venir?

-Est-ce que tu en as parlé autour de toi?

-Je l'ai dit à Grigan et Law.

-C'est normal, tu peux parler de tes parents à qui tu veux. Mais pour ce qui est de Mavis, il vaudrait peut-être mieux ne pas trop en faire.

-Je comprends.

-Bien! Puisque tout cela est clos, il y a une mission que les Fairy Artists pourraient accomplir, enchaîna le vieux mage.

-Je peux les appeler si vous voulez, maître.

-Inutile, tu leur transmettras juste.

-D'accord. C'est quoi cette mission?

-L'île de Galuna ça te dit quelque chose?

-Bien sur! C'est là que Grey-sama......je veux dire c'est là que Natsu était parti sans accord pour une mission de rang S, se reprit Fify.

-C'est cela. Et bien il y a encore un problème là-bas: on dirais que, cette fois, les habitants du village se sont fait attaqués par les animaux de l'île.

-Mais, Grey racontait que les gens qui vivaient sur l'île étaient des démons.

-Justement, ils n'avaient rien à craindre des attaques pourtant étranges des animaux sauvages. Mais malgré leur nature démoniaque, ils ne peuvent pas les battre. C'est là tout le problème.

-Je comprends bien ça, mais en quoi Law, Grigan et moi sommes les mieux placés pour cette mission? Natsu, Erza, Grey, Lucy et Happy ont déjà été là-bas: ils devraient mieux convenir, non?

-Erza est occupée. Lucy et Natsu sont partis en mission avec Happy. Quant à Grey, il dit qu'il n'a pas envie de retourner sur l'île. De toute façon, l'y envoyer seul ne servirait pas à grand chose.

 

Des étoiles s'allumèrent dans les yeux de la mage de glace. Elle avait immédiatement compris la situation et ne perdit pas plus de temps.

-Dans ce cas, il va falloir qu'il nous accompagne si on doit réellement faire cette mission.

-???

-Il pourra nous guider, et ça rassurerait probablement les villageois de le voir. « Et surtout je pourrais trouver un moyen de me retrouver en tête à tête avec lui »,pensa-t-elle.

-Et bien, pourquoi pas. Mais je doute qu'il accepte. Demandes-lui.

-« YES! » Merci maître!!

Fify ressortit en trombe du bureau de Makarov, elle chercha son Grey-sama du regard. Nulle part. Il n'était nulle part. Elle alla s'asseoir au bar pour attendre qu'il revienne. C'est à ce moment qu'elle entendit Mirajane dire que Grey venait de prendre une mission à l'autre bout du pays. Déception totale, finalement, elle serait obligée de faire cette mission, subitement ennuyeuse, juste avec le sadique flippant et le nerveux du canon à pression qui, soit dit en passant, avait plus amoché la blonde en un seul coup que durant toute sa mission à Era.

 

Quand on parle du loup, les voilà justement qui entraient dans l'auberge. Résignée, la mage de glace alla les voir et leur raconta la mission confiée par le maître.

-Il reste plus qu'à se mettre en route alors, s'exclama Grigan d'une étonnante bonne humeur.

-Ouais!! firent ensemble Law et Fify.

 

Fin ;D (quoique 9_9)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bon, après l'entrain immodéré de mes fans (ou pas) voici la première partie d'une petite mission d'équipe, j'ai nommé les Fairy Artists! ;D En même temps, rien de très exceptionnel hein! :D Mais ça passe le temps  ;).

 

Encore des problèmes sur Galuna! partie 1

 

Il était tard, les Fairy Artists étaient arrivés sur l'île de Galuna depuis un certain temps maintenant. Ils avaient rapidement trouvé un bateau pour s'y rendre le matin, mais trouver le village avaient été une autre paire de manche. En fin d'après-midi seulement, ils avaient aperçu les barricades de bois. Enfin, ce qu'il en restait: les portes avaient été enfoncées, les piliers porteurs étaient renversés et les maisons à découvert. Des traces de griffes avaient marquées les battants encore debout. Les mages n'avaient même pas eu à montrer leurs tatouages pour entrer tellement les villageois étaient abattus. On aurait dit des coquilles vides, sans conscience, sans espoir, des loques. Le chef leur avait expliqué la situation:

-Ça a commencé il y a 9 jours précisément, la première attaque. Ils attaquent toujours de nuit, toutes les nuits. Nous arrivons à nous protéger suffisamment pour éviter de trop graves blessés mais nous ne pouvons pas nous permettre de dormir et le village entier doit se mobiliser à chaque fois. Si nous continuons comme ça, s'en sera fini de nous. Les assauts sont à chaque fois plus intenses. Nous ne tiendrons plus longtemps. Les plus vieux ont atteints leur limite, les plus jeunes ne savent pas trop se battre, vous devez nous aider. S'il-vous-plait mages de Fairy Tail.

-Bien sur, répondit Fify, sensible à leur détresse et à la fatigue intense que l'on lisait sur leur visage. Nous sommes là pour ça.

-Quelle sorte d'animaux est-ce? demanda Law.

-Il y a beaucoup de fauves, surtout des tigres. Et quelques loups, des aigles, des singes, une fois il y a même eu un éléphant.

-Il y a vraiment tout ça sur cette île? s'étonna Grigan.

-Galuna a toujours été une île spéciale, mais ces animaux sont étranges, comme fous. Ils n'avaient jamais attaqué le village avant. C'est à n'y rien comprendre.

-Le mieux c'est qu'on reste ici pour ce soir, pour constater le problème de nos propres yeux. Demain on pourra décider de la marche à suivre, réfléchit le mage des vents.

-Dans ce cas vous pouvez vous installer dans cette maison, dit le démon aux favoris. C'est là que nous avions installé vos amis.

 

L'équipe attendait donc la tombée du jour pour commencer le travail. Le mage des portails faisait des remarques sur la taille des marques de griffes qu'ils avaient vu sur les portes. La blonde écoutait et hochait la tête, pas concentrée du tout. Et le brun amicalement surnommé « le courant d'air », faisait les cents pas dans la petite pièce en attendant le crépuscule. Lorsque finalement la nuit apparut, les mages sortirent dehors et se placèrent en première ligne, à l'endroit où devait se trouver la porte. Les villageois derrière eux, près à les aidés et à défendre leurs habitations autant qu'il le faudrait.

Cinq minutes après le coucher du soleil, un nuage de poussière apparut en face de l'attroupement. Plus il se rapprochait, plus les animaux se distinguaient. Law compta six tigres et autant de loups, deux gorilles, il aperçut même un gigantesque serpent. Grigan remarqua les trois ombres au-dessus du troupeau, des aigles à n'en pas douter. Et malheureusement, cette nuit aussi, un éléphant était de la partie. Il était bien plus lent que les autres animaux et n'arriverait pas avant une bonne dizaine de minutes au village. Il faudra en avoir fini à temps.

-Et bien, on a de quoi s'occuper. Je me réserve l'éléphant par contre! cria le mage des vents au dessus du vrombissement.

-Occupes-toi plutôt des aigles, avec tes coussins d'air tu es celui qui convient le mieux pour ça, lui indiqua l'ancien assassin.

-C'est bon, disputer vous l'éléphant, je m'occupe de l'espace aérien, intervint Fify.

Et avant que ses coéquipiers puissent répondre, elle invoqua son propre aigle de glace et s'envola.

-bon, et bien il ne reste plus que ces seize bestioles terriennes on dirait. Je te parie ce que tu veux que je m'en fait plus que toi!

-C'est ce qu'on verra le courant d'air!

Les deux bruns s'élancèrent à l'assaut du troupeau dans un bel élan. Les villageois hurlèrent et les suivirent.

 

Grigan activa immédiatement son canon à pression et commença à dégager les rangs. Law créa un portail où entrèrent deux loups. Il les fit ressortirent à une dizaine de kilomètres du village en le déplaçant pour gagner du temps. Les villageois déplièrent leurs ailes et allèrent chercher des pierres suffisamment grosse pour tuer un tigre. Ils ne pouvaient pas voler très haut en les portant, mais s'ils visaient bien, ils pourraient repousser la horde.

-Il faut à tout prix éviter qu'ils ne s'approchent du village! cria le mage des vents.

-Je suis d'accord, mais comment on est sensés faire ça? Je ne vois pas lequel de tes sorts pourrait servir dans cette situation, et je n'en ai aucun de ce style.

-Tu ne peux pas créer un énorme portail à la place des portes qui les feraient ressortir ailleurs?

-Je pourrais. Mais si je crée un portail de cette ampleur je vais consommer trop d'énergie.

-Dans ce cas, tout ce que je peux faire c'est: Flèche d'Atalante!

Le projectile traça une tranchée profonde qui sépara son lanceur et le village.

-Tu penses que ça suffira?

-Pour le moment ça le feraaaaah.

L'ancien assassin disparut. Un tigre venait de lui sauter dessus et il était coincé dessous. Sans réfléchir, il créa un portail sous lui et atterri sur le dos du fauve. Un original rodéo débuta alors. La victoire reviendrait à celui dont la volonté serait la plus grande. Le tigre se débattait du mieux qu'il pouvait pour faire tomber le sans-gène, et ce dernier s'agrippait à la fourrure tigrée en priant pour que la bête se calme.

 

A côté, Grigan était aux prises avec le serpent. Sans aucun doute un anaconda vu la taille de l 'animal. Le reptile essayait d'enserrer sa proie, mais le mage avait activé ses coussins d'air et rivalisait avec la vitesse de la bête. Leur combat s'était transformer en une course, le serpent voulait étrangler le mage, et celui-ci cherchait à l'assommer, toute Armure de la Tempête dehors! Ils se tournaient autour, sans qu'aucun des deux ne rattrape celui qui le précédait. Le spectacle était à la fois risible et  haletant. Tous ces duels se déroulaient sous une pluie de rochers, plus ou moins gros, jetés par les villageois. Sauf que, en exceptant un tigre, deux loups, trois aigles, un anaconda et les cinq derniers tigres assommés ou tués par un caillou, les animaux avaient dépassé les positions des mages et se dirigeaient vers le village. Lorsqu'ils atteignirent la tranchée, dernier rempart défensif, ils se contentèrent de sauter par-dessus pour les loups qui avaient une sacrée détente, ou de sauter à pieds joints dedans et remonter de l'autre côté pour les deux gorilles.

-On est mal là Law!! T'as pas une idée géniale?

-Je suis un peu occupé pour le moment le courant d'air!

-Et moi alors! Tu crois que ça m'amuse de......

Le mage de glace ne finit pas sa phrase, un mur de glace venait de s'élever devant le troupeau. Et une voix lointaine leur criait:

-Ça tiendra pas longtemps mais c'est mieux que rien! Si tu pouvais aussi me donner un coup de main le courant d'air, se serait bien!

-Tout de suite là?

La mage de glace combattait un des trois aigles. Perchée sur son aigle de glace, elle tentait en même temps de retenir les deux autres en leur lançant une flèche de glace lorsqu'ils dépassaient sa position. Tâche difficile, puisqu'elle ratait sa cible à chaque fois. L'avantage, c'est qu'ils faisaient demi-tour pour l'attaquer: c'est bête un aigle!

 

-Bon, il est temps de prendre les choses en main!

Law se pencha sur sa monture et attrapa les moustaches du tigre. Il ne faut jamais tirer les moustaches d'un tigre! Action, réaction, le tigre envoya valser le mage des portails jusque dans un arbrisseau et lui fonça dessus. La mage des glaces avait compris l'idée de son amis et créa un miroir de glace juste devant celui-ci. Le tigre emporter par son élan s'assomma brutalement. Et de un! Maintenant disponible, le brun créa un portail devant le serpent qui poursuivait Grigan et le fit dégringoler d'une bonne hauteur. Et de deux! Le mage de vent garda actifs ses coussins d'air et s'envola jusqu'aux quatre aigles pour aider la blonde. Un coup de canon à pression mit hors service deux des rapaces, et la mage de glace gela l'aile du troisième qui alla s'écraser une dizaine de mètres plus bas. Et de trois! Quatre! Cinq! Les deux mages redescendirent à terre, ils rejoignirent leur ami, toujours dans son buisson.

-Il faut finir ceux qui restent avant que l'éléphant n'arrive sinon on est dans la merde! dit Fify. Mon bouclier de glace ne tiendras pas plus longtemps!

-Les villageois ont réussi à mettre hors d'état de nuire le reste des tigres, trois loups et un gorille. On peut bien s'occuper des autres! fit Law.

-Donc, si mes calculs sont bons, il reste un gorille, trois loups et l'éléphant. Ça craint!

-On verra bien, faut se grouiller! les pressa Grigan qui courait déjà vers la horde.

 

Sur place, les villageois bombardaient toujours des pierres sur les animaux qui griffaient, mordaient,  fonçaient dans le mur de glace. Deux loups étaient étendus, ensanglantés par terre.

-L'éléphant arrive! cria l'un des démons.

-Merde! Law, tu peux pas l'envoyer plus loin avec un portail? demanda Grigan.

-S'il passe dans un de mes portails ça va me consommé le peu d'énergie qu'il me reste!

-Et re-merde!

-Bon, tant pis! Je vous laisse vous occuper du reste!

L'ancien assassin avait déjà créé de nombreux portails, pour retarder l'arrivé des bêtes, il était à bout de force. Mais il en invoqua un nouveau malgré tout. L'éléphant recula de presque cinquante mètres. Vu sa lenteur, c'était dix nouvelles minutes de gagner pour les mages.

-A nous de jouer maintenant fify! s'écria Grigan pendant que Law s'écroulait de fatigue.

-Ouais!

La blonde s'attaqua au dernier loup. Le brun s'occupa du gorille. Ils étaient eux aussi exténués mais leur ami et les villageois comptaient sur eux, il ne fallait pas faillir! Le mage des vents ne voulait pas s'attarder, il tendit sa main devant lui et compressa l'air:

-Flèche d'Atalante!

Le projectile transperça le singe qui s'effondra, sans vie.

La mage des glaces fit de même, mais elle dû s'y reprendre à deux fois pour toucher le loup.

 

Les deux mages encore debout profitèrent du temps qui leur restait avant l'arrivée de l'éléphant pour  mettre leur coéquipier en sécurité, et éviter qu'il ne se fasse écraser par l'animal. Ils se placèrent sur la route du pachyderme et attendirent son arrivée côte à côte.

 

à suivre  ;)

Link to comment
Share on other sites

Je vois que tu es bien seul ma petite Fify... Mais heureusement le très gentil Myst est là. :P

 

Plus sérieusement pour commenter ce que t'avais fais avant c'était franchement pas mal, quoique pour moi l'action j'ai pas trop aimé. J'préfère le style ou çà bouge pas (pour ta fic) trop mais c'est captivant quand même, avec de l'intrigue etc. Hmm... Maintenant pour ce qui est du nouveau je commenterai plus tard enfin j'éditerai parce que j'l'ai pas encore lu et j'ai un peu la flemme pour le moment...

 

See ya jeune fille !

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
Mission secret défense

 

-Lucy!

-Non, Kana!

-Juvia!

-Erza! J'en suis sur!

-Mais vous êtes cons ou quoi?! Je vous dis que Lucy est imbattable!

-Et moi je jure que c'est Erza!

-Charrrrrrles?!

-........Écrase Happy!

 

C'était Lampo, Kyrnos, Myst et Max qui se disputait. En bref, rien d'inhabituel. A côté d'eux, Happy qui venait de se faire rembarrer, à l'unisson, voletait vers Natsu les oreilles rabattues.

Au bar, Mirajane servait Chuww et Fify.

 

-Qu'est-ce qu'ils ont encore ceux-là? Soupira la guerrière.

-'Sais pas, lâcha sa camarade.

-Tiens, toutes les deux, il me semble que vous n'êtes pas encore au courant.....entama alors Mirajane.

-Au courant de quoi?

-Au dortoir des filles, Fairy Hills, on organise une petite soirée pour fêter le retour de mission de Levy et de Bisca.

-Ah bon? Quand ça?

-Ce soir. Comme vous ne dormez pas là-bas vous ne le savez pas mais on vous invite quand même. D'ailleurs Lucy y va aussi.

-Je suis toujours partante! S'enthousiasma la mage de glace. Et toi Chuww, tu viens?

-Oui pourquoi pas, je n'ai rien de prévu. C'est une soirée entre fille?

-Oui, une soirée pyjama.

-Alors OK, comptez sur moi aussi. A ce soir! Dit-elle en reposant son verre sur le bar.

 

Les garçons avaient baissés d'un ton dans leur coin. En fait, c'était même drôlement silencieux. Kyrnos pris doucement la parole:

-Les gars, on va tirer ça au clair!

-Ça me semble évident, il faut à tout prix résoudre cette question existentielle, approuva Myst.

-C'est une véritable épine dans le pied. Il va falloir l'enlever, fit Max.

-Ça va être chaud, ne put s'empêcher de lâcher Lampo.

 

 

 

Fairy Hills, le dortoir des filles. Le soir en question.

 

-On n'attendait plus que vous pour commencer, dit Kana souriante en ouvrant la porte aux deux jeunes mages. On est montées dans la pièce de vie. Venez je vous montre le chemin.

 

La porte se referma sur les trois silhouettes et quatre autres apparurent dans le buisson près de l'entrée.

 

-Vous êtes prêts? Demanda l'ombre à droite. Je déclare l'opération « atterrissage sur Vénus » lancée!

- »Atterrissage sur Vénus »?! Mais où t'as été pêché ce nom, l'allumette?

-Ben les femmes viennent de Vénus, nan?

 

Kyrnos leva les yeux aux ciel mais fit tout de même signe d'avancer à ses comparses. Ça sentait le coup foireux à plein nez. Ils préparaient un mauvais tour comme d'habitude. Rien d'étonnant vu que la team Rocket était de la partie, au grand complet s'il-vous-plait! Avec dans le rôle de Jessy, Myst, Maxx en James, Miaouss interprété par Kyrnos et l'incomparable Lampo dans le personnage de sa vie: Culbutoquet! Une vrai équipe de gagnant!

D'ailleurs, en tout bon espion qui se respecte, les jeunes hommes n'utilisèrent pas la porte pourtant munie d'une sonnette pour demander un pass d'accès. Ils préférèrent se hisser sur le toit du bâtiment. Pour Myst et Max, pas de problème, il se créèrent respectivement des fusées de flammes et un socle de sable comme ascenseur. Kyrnos utilisa astucieusement son pouvoir pour se projeter convenablement sur le toit, un peu trop haut peut-être: l'atterrissage fut difficile. Et Lampo, et bien, il fit comme il pouvait.

 

Enfin arrivés à destination, les intrus pénétrèrent discrètement par la porte qui menait à l'intérieur. Et quand je dis discrètement, tout est relatif puisque Myst rata une marché et dévala la vingtaine qu'il restait. Discrétion assurée!

 

Les cibles furent enfin à portées lorsque les curieux entendirent les éclats de rire de la salle de vie. Max étant de plus petit gabarit que ses amis, il fut désigné comme volontaire pour vérifier leur provenance. Il passa par l'aération et aperçut les demoiselles en pyjama tantôt à carreau, tantôt à nœud dans la pièce. Il n'eut pas le temps de plus profiter du spectacle qu'il fut tiré par les pieds par Kyrnos.

 

-Bon, maintenant que les cibles sont verrouillées il va falloir passé à la deuxième étape du plan.

-Tu veux dire l'étape « approche discrète le plus près possible sans se faire choper ou risque de décapitation, congélation, carbonisation, pétrification ou castration »?

-...........no comment.

 

Max et Lampo étouffèrent à la fois un fou rire et un haut le coeur à l'idée de la castration évoquée.

 

Le plan était on ne peut plus clair: il fallait à tout prix vérifier un détail (ou plutôt deux) qui turlupinait nos quatre mages depuis l'après-midi. Et pour ça, ils allaient devoir ruser.

 

-J'ai une idée, siffla Lampo entre ses dents.

Il était tellement fier de sa trouvaille que les trois autres redoutaient déjà.

 

-On se déguisent en poissons et on attends qu'elles aillent aux bains communs. Là on sera camouflés par la vapeur et on pourra comparer.

-Wouah!! Mais c'est une super idée que tu as là Lampoule.

 

Max était sincère, malheureusement. Au grand dam de Myst et Kyrnos qui durent se plier à la majorité (ben oui, pour les hommes deux sur quatre, c'est la majorité.....).

-Alors c'est ça que vous traficotiez!

 

Les mages sursautèrent et virent Erza qui les avait suivi. Un sourire en banane sur le visage, l'effet Thor's je présume, il regardait tour à tour ses amis.

-Je vous ai entendu cette après-midi. J'en suis!

-On a pas trop le choix maintenant que t'es là de toute façon, regretta Myst.

 

Sa réplique fit plus encore grandir le sourire d'Erza. Il jubilait. Après tout, il n'y avait aucune raison que ses quatre là soient les seuls à se rincer l'œil!

 

L'opération « approche discrète le plus près possible sans ce faire choper ou risque de décapitation, congélation, carbonisation, pétrification ou castration » était cette fois belle et bien lancée. Ne me demandez pas où ils ont trouvé leur costume de poissons, c'est un secret, mais le fait est qu'ils étaient pile à l'heure pour le bain.

 

Tels des hiboux perchés sur leurs arbres, ils patientaient, les yeux grands ouverts, tous rouges puisque sous l'eau.. Quand, enfin, la porte s'ouvrit. A tour de rôle, Kana, Wendy, Juvia, Lucy, Chuww, Erza, Levy, Fify, Bisca, Mira et Evergreen entrèrent dans la salle d'eau.

De tous les pervers réunis dans la pièce, Lampo était le pire. A voir sa réaction, il ne s'habituait décidément pas à ce spectacle: son nez se mit à couler si fort qu'il colora l'eau du bain en rose. Il était à deux doigts de l'hémorragie alors Miaouss voulu annuler cette partie du plan avant qu'il ne soit trop tard. Mais c'était sans compter sur l'acharnement, ou la détermination voyez-ça comme vous voulez, de Jessy.

 

-On a pas fait tout ce chemin pour en arriver là! On est à deux doigts d'obtenir cette fichue réponse! Je ne sais pas pour vous mais moi, je serais pas capable de dormir ce soir tant que je n'en suis pas sur!....Même si je n'arrête pas de vous dire que Lucy est absolument imbattable!

 

Myst ne pouvait pas s'empêcher de le leur rappeler à chaque fois. Ce qui avait le don d'énerver sérieusement Jess, alias Max, qui défendait bec et ongle sa candidate:

 

-Faut vraiment être aveugle pour pas voir que c'est Erza! C'est pourtant flagrant: c'est énorme!

 

(Oui, ils sont encore sous l'eau, mais faîtes comme si c'était possible. C'est tout de même la team Rocket!)

 

Erza finit par trancher: « on reste encore un peu, le temps d'être fixé et après on s'éclipse et on emmène l'autre à l'infirmerie. »

Les cinq poissons se regroupèrent dans un coin du bain en attendant que les sirènes (c'est le nom de code des cibles pour l'opération) ne daignent se mettre à l'eau.

 

Sauf que....les demoiselles n'étaient pas blondes, du moins pas toutes, et Wendy remarqua l'eau rouge en première. Evergreen avait alors décrété de repousser le bain le temps de le refaire couler et le petit groupe se remis en pyjama.

 

Déçu et tous fripés, les garçons sortirent de l'eau, leurs poissons toujours vissés sur la tête.

 

Dès la sortie des filles, Lampo avait repris contenance. Tout content de pouvoir continuer l'espionnage, Myst lança:

-Quelqu'un a une meilleure idée?

-Pourquoi pas se déguiser en fille pour s'intr.....

-Jamais!

 

Max, Kyrnos, Myst et Lampo avait répondu à l'unisson à Erza. C'est qu'ils avaient leur fierté, et se travestir pourrait les émasculer à jamais.

 

-D'accord, alors quoi?

-Je propose d'arrêter les déguisements, repris Max, on a qu'à téléphoné à Kana, Lucy, Erza et Juvia. Comme ça elle sortiront de la pièce pour parler et on pourra comparer tour à tour.

-Pourquoi pas, t'as leur numéro? Demanda Lampo.

-Non, mais je sait que toi tu les as.

-Mais j'ai pas apporté mon portable, des fois qu'une demoiselle en manque de moi ne m'appelle en urgence pour attendre ma voix. Ça nous aurait grillé direct!

-Oui oui! C'est ça! Et toi Kyrnos?

-J'ai ni leur numéro, ni mon portable.

-Moi j'ai le numéro de Lucy, elle me l'avait donné après une mission. Mais je n'ai pas les autres.

-Et bien dans ce cas, Myst, appelle Lucy et dis-lui que tu as besoin des numéros d'Erza, Kana et Juvia, comme ça ça te feras une excuse pour l'appeler et on auras leur numéros.

-Pas bête!

 

Myst s'exécuta: Lucy sortit comme prévu de la pièce pour téléphoner.

Penchés au coin du couloir, les quatre têtes reluquaient de bas en haut la blonde jusqu'à ce qu'elle entende Myst qui parlait dans son propre portable dans le couloir d'à côté. Elle raccrocha.

 

Une fois rentrée, elle exposa sa théorie en a parte à Erza (F) qui comprit tout de suite de quoi il en retournait. Elle décida de jouer un mauvais tour à la team Rocket ainsi qu'à leur nouveau membre, Erza (H). Alors une réunion digne des plus hauts sommets militaires s'installa dans la pièce de vie.

 

-OK, on fait comme ça, dit Chuww, mettant fin au débat.

 

Les jeunes filles se levèrent et allèrent toutes dans la chambre d'à côté, feignant un brusque et profond sommeil.

 

Elles se couchèrent toutes et les cinq pervers décidèrent que le moment idéal était venu. Enfin il allait pouvoir se mettre d'accord, qui de Erza, Kana, Juvia ou Lucy? Mais laquelle était-ce?! C'était pour eux une véritable torture que de rester dans l'ignorance.

 

Cette fois, la discrétion était impressionnante, chacun d'entre eux redoutait toujours la décapitation par Chuww, la carbonisation par Erza, la pétrification par Evergreen, la congélation par Fify, la castration.........gloups.

 

Ils étaient arrivés au centre de la pièce. Ils ne bougeaient pas. Lampo murmura:

-Il faut que l'un de vous se dévoue!

-Vas-y toi si t'es si malin! Rétorqua Kyrnos.

 

Le mage S n'en menait plus très large. Finalement, d'un commun accord, la team Rocket décida que chacun soulèverais la couverture de sa candidate. Erza, quant à lui se vit contraint de vérifier pour Mira.

 

Le groupe au centre de la pièce se scinda et chacun avança lentement, prudemment, vers le lit qui lui avait été assigné. Chacun à son poste, ils soulevèrent les couvertures ensemble jusqu'au bas du torse. Ils regardèrent, scrutèrent, d'abord Erza, puis Juvia, Lucy, Mira et enfin Kana. Et Myst ne put se retenir, il s'écria:

 

-Ah! Je le savais!

 

Ce fut le signal d'alarme: les filles se relevèrent et attaquèrent les intrus qui ne virent plus rien. Lorsque la lumière se ralluma, ils étaient ligotés, entre les lits et une armée de pyjama les surveillait.

 

-Non mais franchement! Qu'est-ce qui vous passe par la tête des fois?! Se moqua Chuww.

-Pitié, ne me décapite pas.

-Je vois pas pourquoi je te décapiterais Lampo! Fit-elle incrédule et amusée.

-Myst! Tu me déçois! Vous avez vraiment que ça à faire?

-C'est un malentendu ma Juliette je te jure! C'est Max qui m'as obligé!

-Hey! Lâcheur!

-Ça suffit maintenant!

 

Erza (F) imposait le silence, comme toujours personne n'essayait de la contredire.

 

-Evergreen, tout à l'heure tu as dit que tu avais une idée pour les punir....

-Ah oui, cette idée.

 

Les cinq pauvres victimes regrettaient déjà de s'être fait prendre. Même s'ils ne regrettaient pas le moins du monde l'incursion dans les bains.

 

-Dans ce cas, il faut aller chercher du matériel: Chuww, Fify, venez m'aidez à tout apporter. S'il-vous-plait.

 

Quelques minutes plus tard, elles reparurent toutes les trois, les bras chargés.

 

-Nooon! Non! Tout mais pas ça! S'écria Kyrnos au bord de la crise.

-On le refera plus c'est promis! Juliette pitié!

-Je ne vous ai même pas regardé dans la salle de bain c'est juré alors s'il-vous-plait! Implora Lampo.

-Alors c'était bien vous aussi dans le bain. Dans ce cas, il est hors de question qu'on vous laisse partir, déclara Fify. Je me charge personnellement de Lampo si ça ne vous dérange pas, j'ai encore pas digéré du coup foireux de la dernière fois.

 

Lampo déglutit, il n'avait encore jamais vu la blonde en colère.

Chuww s'assit face à Max, Lucy s'occupa de Kyrnos, Erza (F), d'Erza (H) et Myst subit la colère de Mirajane (le pauvre).

 

Ils essayaient de se débattre mais le résultat était pire encore. Lorsque ce fut terminé, les filles reculèrent et se regardèrent avant d'exploser de rire. Il faut avouer que c'était très comique:

 

-  Max était devenu une belle jeune fille aux joues très roses, et aux lèvres d'un rouge pétant. Ses yeux étaient maquillés d'un magnifique violet qui soulignait ses mèches de la même couleur et Chuww avait même réussi tant bien que mal à lui enfiler un soutien-gorge.

 

-  Kyrnos, lui, portait à présent une couronne de plume comme on en voit dans les cabarets, la couche de maquillage que lui avait mis Lucy le faisait ressembler à un auguste. Et on lui avait retiré son T-shirt pour lui coller des strass sur le torse.

 

-  Lampo avait le maquillage de la même couleur que ses cheveux, les yeux verts et bleus avec des traits noirs de la même façon que Cléopâtre. Ses cheveux étaient parsemé de paillette et de pinces en tout genre, ce qui était du plus bel effet avec le rouge à lèvre marron foncé.

 

-  Erza (H) faisait une magnifique geisha. Erza (F) avait même réussi à lui enfiler la tenue traditionnelle. Elle était extrêmement persuasive il faut dire, et son modèle ne s'était pas beaucoup débattu.

 

-  Myst, lui, n'a pas eu de chance: Mirajane n'était semble-t-il pas très douée pour le maquillage. Du coup, il ressemblait plus à un sapin de Noël après les fêtes qu'à une véritable reine de beauté. Mais les faux cils soulignaient merveilleusement le teint pale du jeune homme et le rouge à lèvre rose qui avait débordé partout était presque éclipsé par la jolie robe décolletée de la même couleur.

 

-Il ne manque plus que le final, s'enthousiasma alors Fify. Il faut les prendre en photo.

 

Les visages des cinq demoiselles emberlificotées se décomposèrent.

 

-Dites cheeeeeeese! Clic

 

 

Le lendemain à Fairy Tail

 

Les comparses s'étaient démaquillés et faisait grise mine dan leur coin. Grigan passa les voir:

-Ça va pas les gars?

-Bof....répondit Lampo.

-Je vois, qu'est-ce qui s'est encore passé. Parce que les filles en bas, elles n'arrêtent pas de rire.

-Vaut mieux que tu ne le saches pas.

-....Désolé les gars, c'est trop tard. Toute le guilde est déjà au courant.

-Quooooiii?

 

Les garçons avaient crié tellement fort que toute l'auberge explosa de rire. Ils se rassirent tous penauds: la photo avait donc été diffusée.

 

-Mais qu'est-ce que vous essayiez de faire au juste? S'infiltrer à Fairy Hills: Natsu et les autres avaient déjà essayé! C'est le territoire le mieux gardé de tout Magnolia!

-Ben, vois-tu: Myst a commencé à dire hier que Lucy battait aisément Erza, Kana et Juvia. Alors on a s'est chamailler et en entendant qu'il y avait une soirée pyjama, on a voulu tirer ça au clair.

-Lucy les bat pour quoi?

-C'est elle qui a la plus grosse poitrine! Je leur avait dit! S'énerva Myst. Mais ils n'ont pas voulu me croire alors on a été vérifié!

 

Grigan se mit lui aussi à rire ce qui asséna le coup de grâce aux cinq pervers. Ils s'énervèrent pour de bon et lancèrent un défi solennel aux filles.

 

Comme toujours, cela fini en bagarre général à Fairy Tail.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Ca fait quelques temps que j'essayes de le pondre celui-là mais j'étais pas contente du truc. bon au final j'abandonne voilà ce que ça donne ;):

 

Mission: Election de MFT!

 

La cité qui abritait Fairy Tail s'était transformée en fourmilière depuis maintenant 2 jours. C'était tout à fait compréhensible, si Fantasia était le plus grand événement de l'année, l'Election de Mister Fairy Tail en était le second!  Cette fête était très attendue par les habitantes, de tout âge...

 

Dans la guilde aussi c'était le chambardement, les spectateurs, les spectatrices en fait, se battaient pour être au plus près, à la place devant. Parmi elles, deux se faisaient remarquer. Elles se tiraient les cheveux:

-JE suis celle qui doit être là pour supporter Grey-sama! Hurlait une grande aux cheveux bleus.

-Grey-sama se fiche bien de toi! Il m'a expressément demandé de l'encourager! Répliquait une blonde hystérique.

-Silence!

Erza faisait comme toujours preuve d'une impressionnante autorité, pourtant, face à ces deux furies et leurs cris, c'est comme si elle n'avait rien dit.

 

Et puis finalement, le calme se réinstalla. Les participants allaient entré sur scène, l'élection pouvait commencer et personne ne voulait louper le début.

 

Jason, le reporter de Sorcerer avait été choisi pour couvrir l'évènement. Il annonça les participants un à un et ils défilèrent.

 

« N°1: Vous le connaissez tous! Il est un membre incontournable de Fairy Tail! Je parle bien sur du casse-pieds Salamander! Naaaaaatsu Dragnir! »

Natsu s'avança, quelques cris d'encouragements fusèrent.

« Quelques mots Natsu?

-Je m'enflaaamme!

-Merci, repris alors Jason. Candidat suivant! »

 

N°2: Il est beau! Il est grand! Il est musclé!.....

-C'est Greyyyyy-sama!!!!!

-Il est piercingé!!! Le Dragonslayer qui retourne sa veste! Gajeeeeel......?? Gajeel comment? »

 

A son tour, gajeel s'avança. Personne n'osa respirer.

« Gajeel, quelque chose à dire peut-être? »

Gajeel ne cilla pas, et puis il sortit d'on ne sais où un tabouret et une guitare. Et quand il commença à chanter, tout le monde se mit brutalement à crier pour l'en empêcher.

 

« N°3: Le plus glacial des mages de FT il fait pourtant bouillir les coeurs! On ne le présente plus! Je parle bien sur du classe Grey Fullbuster!!

-Kyyaaaaaahhhhhh!!! »

 

N°4: Un candidat particulier lui aussi, son charme peut plaire à la gente féminine pour autant! Sans compter qu'il a déjà remporter énormément de concours! On ne compte plus ses trophées! J'ai nommé Monseigneur Happy!!

-Meuuoouuuuhh!

-...?? Euh....où est Mr. Happy? Demanda Jason à la vache.

-Il est occupé alors je le remplace! Je me présente! Chevalier servant je suis le protecteur de la poitrine de Mlle. Lucy aux beaux seins! Taurus! »

 

    Dans la cave de FT derrière des tonneaux:

 

-MMMhhhmmh!

-Tu peux bien crier autant que tu veux mon chaton! Je ne te laisserais pas faire de l'ombre aux Chmidan! Mouahahah!

Chuww était passé en mode rose démoniaque. Elle avait ficelé et bâillonné le pauvre Happy.

 

    Retour dans la salle principale:

 

Les participants défilaient tour à tour. Alzack, Luxus aussi, Readus, Panther Lily, Jet et Droy vinrent en même temps, Elfman, Fried, Bixlow. A la surprise général, le maitre Makarov se présenta également.

 

-Allons allons, ne dites pas que je n'ai aucune chance alors que vous me regardez dans la piscine? Répondit-il lorsque les autres prétendants au titre le questionnèrent.

 

Puis vinrent le tour de Loki qui déchaina les passions comme à son habitude. Les fannes se précipitèrent sur scène, Lucy comprise, et les mages durent venir aider pour les calmer.

 

« N°15, annonça Jason, le petit nouveau de la guilde mais qui est déjà un adversaire de taille dans la course d'endurance annuelle! Juuuuuziiii le Gentiiil!! Juzi, quelques mots s'il-vous-plait. Pourquoi mériteriez-vous plus qu'un autre de remporter le titre de Mister Fairy Tail?

-Eh bien, je pense que.....

-Merci beaucoup! Vous pouvez retourner en coulisse.

-Mais je...

-C'est tout! Le coupa Jason.

 

Frustré, Juzi s'exécuta en lançant aux autres candidats qui rigolaient: « de toute façon je gagnerais même sans ça, il suffit de voir vos têtes! »

 

« N°16: Le tombeur de ces dames!

-Mon oeil oui! Cria un concurrent jaloux dont nous ne citeront pas le nom.

-Le plus chaud des membres!

-On aura tout entendu! S'époumona un autre.

-Il pète le feu! Vous l'avez reconnu! C'est bien sur Kyrnos, notre mage explosif!!

 

N°17: On ne le présente plus! Alors sans plus tarder voici Ace!!

N°18: Discret mais toujours là quand il faut (ou pas) il est un maître épéiste renommé! Je vous présente Miiiister Bushiiiido!

N°19: Sans aucun doute l'un des préféré également. S'il est élu c'est qu'il a dû faire chanter quelqu'un! Son sadisme est sans égal! Maaaaax D Seiiichal!

-Quoooi? Comment ça j'ai fais chanter quelqu'un?! Tu me crois pas assez canon pour gagner sans ça! »

 

Max s'élançait déjà sur la scène en menaçant le pauvre présentateur. Mais à peine arriver devant qu'il dérapa et se rétama, au plus grand bonheur de l'assistance.

 

« N°20: Le mafieux de la guilde! Reconnaissable de très loin par ses cheveux verts! Lampoooo!

N°21: Erzaaaa The Titaniiaaa!

-Eh attends deux minutes toi! Je veux une présentation digne de ce nom moi!

-D'accord: Il fait des caprices comme en font les stars! Et réclame sans arrêt des chapitres qu'il ne veut jamais écrire! Erzaaaa The Titaniiaaaa!

-Non mais c'est quoi ça?!..

-C'est bon laisse tomber Erza, fit Max, il m'a fait pareil.

 

N°21 (purée mais y en a combien comme ça (T_T)): Un dragueur invétéré! Accordons-lui au moins sa détermination malgré les râteaux qu'il se prend! Le romantique de la guilde! Le Roméo, Myyyyst! A vous Myst: quelques mot?

-Regarde ma Juliette! Je vais gagner pour toi! Et Lucy! Et Chuww! Et Erza! Et Levy!.....

-D'accord d'accord, ça va on a compris!

-Mon Mystouneeeet! T'es le plus foooort!!

-Que quelqu'un fasse taire les furies s'il-vous-plait, s'énerva Jason.

 

N°22 (faites que ça se finisse bientôt je suis en panne d'inspiration (T_T)): Un grand artiste ça c'est sur! Membre de la grande équipe des chmidans! Smouuuulii!

-Mon nom c'est Smilou crétin!

 

N°23: Un des plus puissant de la guilde! Personne ne connait sa véritable puissance et pour cause! Ragnaaarok!

-ZZZzzzzz.. »

 

Certains s'endormait dans le fond de la salle. Alors Jason accéléra la présentation:

« N°24: Griigan, le courant d'air!

N°25: Law!

N°26: SabakunoGaara qui a un nom a rallonge!

N°27:  Haar! Un maitre floodeur qui ne floode plus!

N°28: Trafalgar D Law!

 

-Tu serais pas de la famille de Max par hasard?

-Ben non pourquoi!

-Non comme ça. Et avec Law?

-Mais je te dis que non!

 

N°29: Le mage de terre! Fistout!

N°30: ….C'est fini? Génial! Donc, messieurs dames, en attendant la délibération de notre jury. Je vous propose une pause. »

 

Myst, Erza, Max et Smilou c'étaient retrouvés dans les coulisses.

-C'est qui le jury en fait? demanda Erza.

-Je sais pas, d'après maitre Makarov ce sont des professionnels en la matière, expliqua Smilou.

-Oh! Vous parlez du jury, s'incrusta Jason. Cette année il est très motivé et compétent. Je crois qu'il est composé de quatre membres.

-Mais c'est qui?

-Il y a Chuww, Fify, Lucy, et Mira.

-Je comprends mieux. Fit Max. Ça c'est sur, c'est des professionnelles, mais je pense qu'elles ne seront pas toutes très objectives dans leur jugement.

-Pourquoi tu dis ça? S'intrigua Myst.

-Oh pour rien, pour rien....

 

Les résultats allaient être affichés. Jason avait refusé de les annoncer publiquement car l'année précédente, le présentateur s'était presque fait lyncher par les fannes mécontentes du classement. La foule se massait autour du tableau des missions, transformé en tableau d'affichage. Et enfin, le classement était dévoilé. Enfin, juste le top 10, parce que sinon, ma fic va faire 6 pages.

 

1)Loki

2)Grey

3)Smilou

4)Myst

5)Max

6)Erza

7)Grigan

8)Natsu

9)Fried

10)Kyrnos

 

Pour le reste des participants, rappelez-vous que l'important c'est de participer.

 

Telle était l'affiche. Forcément, il y eu des réclamations.

-Non mais je rêve! Comme un pervers comme l'allumette a pu être classé 4e?! Tu t'es fais pistonné par ta dulcinée dans le jury! S'enflamma Kyrnos.

-Te plains pas, toi au moins t'es 10e, se lamenta Lampo. Moi j'ai demandé à Chuww, elle m'a dit que j'étais 16e! Derrière le vieux!!! Moi? Lampo? Le plus beau mec de cette guilde et le plus grand fickeur? Seulement 16e?!

-Ça va Lampoule on a compris.

-Sauf qu'il y a quelque chose que tu sais pas Bushido, c'est que toi t'es 24e.

 

Le concerné partit comme une flèche en direction de la première jury qu'il trouva. Malheureusement pour lui, ses pas le conduisirent à Mirajane qui n'était pas d'humeur a bavarder, elle était débordée au bar avec cet afflux de visiteurs et l'envoya balader.

 

Voir la jeune et jolie serveuse sous sa forme de SatanSoul fit fuirent les invités qui laissèrent les mages de FT réglé leur compte de la même façon que d'habitude.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Mission 6

 

Myst, Max, Chuww et Erza étaient partis en mission depuis quelques jours déjà, sur une île paumée au beau milieu de nulle part. A cet instant, ils se retrouvaient tous en face d'un ennemi des plus puissants. Afin, en tout cas, il semblait très puissant.

-Nufufufu !

-Qu'est-ce qu'il a à se marrer lui !

 

Erza était hors de lui. L'adversaire n'avait pas bougé depuis 10 min, depuis qu'ils étaient arrivés face à lui. Ça avait le don de l'agacer, comme ses camarades d'ailleurs.

 

-C'est sur ! En plus il rigole comme Deamon Spade, c'est nul ! Se moqua Myst, en essayant de l'énerver à son tour. Mais rien n'y fit.

-On a assez jouer, maintenant dit nous où se trouve l'épée !

 

Max ne perdait pas de vue leur objectif : s'il ne souhaitait pas combattre alors pourquoi s'attarder.

A la surprise général et toujours sans décrocher autre chose qu'un gloussement, il leur indiqua du doigt un petit tunnel derrière un arbre. Les mages contournèrent l'étrange personnage, non sans étonnement et méfiance, puis entrèrent tour à tour dans la grotte.

 

-Purée ! Il fait noir là-dedans ! Fit Chuww. Je suis sure que c'est un piège.

-Non regarde : il y a de la lumière là !

-Attends Max ! Je serais toi je ne m'en approcherais pas, je fais toujours pas confiance à ce type !

-Ben quoi Erza ? Je suis sur qu'on a rien à craindre de ce gars, il avait juste l'air un peu paumé mais pas méchant.

 

Max se précipita vers la lumière, suivi des autres mages qui ne pouvaient pas se permettre de laisser leur boulet seul.

La surprise fut de taille. La lumière provenait en effet d'un....hôpital ! Le groupe était dans une clinique, ils regardèrent autour d'eux et remarquèrent qu'aucune trace d'un quelconque tunnel n'apparaissait. Ils étaient piégés dans cet hôpital, tout ce qu'il y a de plus normal.

 

-Je le savais ! Max ! La prochaine fois essaie de réfléchir avant de......Max ?

-Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?

-Pourquoi t'es en blouse ?

 

L'intéressé se regarda dans une vitre et remarqua qu'il ne faisait en effet pas tâche dans le décor. Mais il n'était pas le seul, tous les mages étaient en blouse. Enfin, tous sauf Myst qui avait disparu en un battement de cils.

 

-C'est de plus en plus bizarre ! Remarqua Erza.

-Sans blague ! Dirent à l'unisson le mage de sable et la bretteuse.

 

Soudain, une infirmière s'approcha du mage des ténèbres :

-Comment avez-vous osez ! Vous n'avez pas le droit de faire ça à ce patient ! Il croyait en vous ! JE croyais en vous ! Je vous respectais ! Vous étiez le plus grand chirurgien de cet hôpital à mes yeux et vous...vous....

-Hein ?

-C'est ça ! Faites l'innocent ! Je sais bien que c'est parce que vous avez perdu votre patiente précédente que vous avez refuser de l'opérer mais vous devez surmonter cette peur et reprendre le scalpel ! Je.....je vous aiderais à combattre ce traumatisme si.....

-Hein ?

-Vous continuez de nier ? C'est.......horrible !

 

L'infirmière fit ce qui en temps normal l'aurait condamner, elle gifla le mage incrédule et tourna les talons.

-Hein? Réitéra le malheureux. Mais qu'est-ce qui se passe ici bon sang !

 

Il se retourna pour chercher une réponse dans les yeux de ses coéquipiers, mais il ne put que les voir se tenir les côtes.

-C'est pas drôle !

-Ohoh…..si, c'est tordant !

-Oui bon ! On peut revenir au sujet principal ! On est où ?

-Au Gracy Hospital.

-Myst ?! T'étais où ? S'écria Max en le voyant revenir de derrière le standard.

-Je me suis fait kidnapper par une patiente qui voulait que j'examine son mari au plus vite.

-Et tu l'as fait ?

-J'ai juste pris un chiffre sur le moniteur et je l'ai un peu baratiner, qu'est-ce que tu voulais que je fasse de plus ?

-Et donc, c'est quoi ce Gracy Hospital ?

-C'est la clinique où se déroule l'action de Gracy Panic.

-.......

-C'est une série TV.

-........

-Allez quoi ? Docteur Joli-cœur ? Et l'infirmière Gracy ?

-D'où tu connais ça toi ? S'étonna Chuww.

-Peu importe, je pense qu'on est coincé dans une espèce de monde d'illusion en rapport avec la TV.

-Et comment on en sort ? Demanda Max.

-Ça c'est une bonne question.

-Nufufu.....

-Te revoilà toi ! Montre-toi !

 

Erza était au bord de la crise de nerfs. Les mages cherchaient autour d'eux mais le type bizarre n'y était pas.

-Je pense comprendre, fit Chuww. Il veut jouer avec nous, et avec nos nerfs. Il se sert juste de son pouvoir d'illusion pour se divertir à nos dépends.

-Donc non seulement il rit comme Deamon Spae mais en plus il utilise la même magie......dit Myst.

-En même temps je le comprends, il y a plus rien de bien à la TV ces derniers temps, soupira Max.

-.......

-Bref, reprit la mage aux katanas. Il faut qu'on trouve un moyen de sortir d'ici. Et vite !

-Nan j'y crois pas !

-Qu'est-ce que t'as l'allumette ?

-C'est.....le neurochirurgien super célèbre, docteur tombe-les-coeurs.

 

Myst n'écoutant que son courage s'approcha du chirurgien et s'arrêta à deux pas de lui, interdit. Le groupe arriva derrière lui : « Myst bouge de là, on se tire. »

-Attendez.

-Quoi ?

-C'est pas le docteur.

-Qu'est-ce que tu racontes encore ?

Ses amis étaient exaspérés. Il fallait sortir au plus vite avant de rester pour toujours dans le monde virtuel du fou de la TV.

 

-Mais non je vous dis ! C'est pas le docteur tombe-les-coeurs !

-Où tu veux en venir ? Demanda Erza.

-S'il est si célèbre et qu'il fait tomber autant de cœurs, c'est parce qu'il porte toujours des santiags démodées mais avec classe. Hors là, il est en baskets.

-Ce serait ce type ?

-Possible.

-Et bien dans ce cas......

 

Erza, pressé de sortir, se jeta sur le docteur, et le regarda dans les yeux. C'était bien le mage. Il sourit, et la scène changea.

-Purée ! Il a disparu ! Fit Erza en se relevant.

-Donc c'est ça au final ? Il faut le trouver pour sortir de son petit délire.

-C'est pas sur, on en est pas encore sortis. L'informa Chuww.

-Et flute ! Le jeu recommence......

 

à suivre  ;D

Link to comment
Share on other sites

Mission 6 Partie 2

 

Le groupe était sorti du Gracy Hospital, mais il se retrouvait cette fois dans un dessin animé.

-En tout cas, il a des goûts douteux, précisa Chuww, regarder un peu la tenue que je me tape cette fois. La blouse blanche ça passe mais ça !

 

Elle désigna le haut blanc découpé et signé d'un grand R rouge. Et remarqua que Max avait le même qu'elle, excepté la jupe bien sur.

-Te plains pas Chuww, s'te plait.

La mage aux katanas se retourna, Erza était en costume de chat et le pauvre Myst était dans un immense costume bleu hideux.

-Je trouve au contraire que pour cette fois il a bien choisi. On est dans Pokémon, s'extasia Max et je le prouve. En avant ! Smogogo !!

-Smogooogooo !

 

L'équipe entière se mit alors à tousser à s'en arracher les poumons.

-Purée James ! Rappelle ton truc !

-Comment tu m'as appelé ? S'étonna la mage de sable en s'éxécutant.

-James, je pense que si on joue le jeu de l'autre taré il se lassera.

-Bien pensé Jessie, en plus tu as les même cheveux qu'elle !

-Mais pourquoi je me tape toujours le mauvais rôle, se lamenta Erza.

-Te plains pas ! Tu sais pas ce que je donnerais pour être Miaouss !

-C'est vrai que sur ce coup t'as pas été gâté.

 

Et le reste des mages explosa de rire. A nouveau. Au moins cet adversaire les divertissait un minimum, c'était pas donné à tout le monde voir le mage du feu en Culbutoké.

-Bon, maintenant, la partie la plus amusante : il faut qu'on se chope l'autre fêlé ! Fit le mage des ténèbres.

-La dessus, c'est pas trop dur. La dernière fois il était le personnage masculin le plus important de la série, alors là il ne peut être que Sacha !

-Je peux savoir ce qui te fait jubiler Max ? S'enquit Chuww.

-Tu devines pas ? Lui répondit le mage, des étoiles dans les yeux.

-Oh non !! Non non ! Pas question que je fasse ce truc !

-C'est bien toi qui as dit qu'il fallait jouer son jeu non ? Et bien c'est l'occasion !

-Oui, j'ai dit ça mais là.....OK, mais je ne veux aucune réflexion après.

-Yes !!

 

Max était aux anges : enfin ! son rêve se réalisait ! Il allait pouvoir pousser la chansonnette en condition. Il préparait déjà son texte. Le groupe ne tarda pas à tomber sur l'autre petit groupe, Sacha Pikachu, Pierre et Ondine.

 

Chuww entama à son grand regret :

-Nous sommes de retour !

-Parce qu'on nous a joué un mauvais tour !

-Afin de préserver le monde de la dévastation !

-Et afin de retourner à notre nation !

-Afin de dénoncer l'amour et la vérité !

-Afin d'envoyer ce type jusqu'à la voie lactée !

-Jessie !

-James !

-La Team Rocket plus rapide que la lumière !

-Prépare toi à pleurer ta mère, cette fois c'est la guerre !

-......

-ERZA ! S'énerva Max.

-Mi...Miaouss oui, la gue-guerre !

-Cuuulbutoké !

-Purée ! Max ! C'était quoi cette improvisation là ? Tu crois qu'on était déjà pas assez ridicule ? S'énerva Jessie.

-On s'en moque, maintenant on lui saute dessus !

-Franchement, « prépare toi à pleurer ta mère »........ s'exaspéra le Culbutoké de remplacement. T'aurais pu trouver mieux ! Normalement c'est moi James !

 

Pendant que Myst et Max se disputait la place, Chuww se précipita sur le faux Sacha. Comme la fois précédente, le décor devint flou et les mages passèrent d'un grand soleil à une nuit sous la pluie.

 

à suivre  ;D

Link to comment
Share on other sites

Mission 6 Partie 3

 

-Bon, on est où cette fois ? Quelqu'un reconnaît ? Demanda chuww.

-Oui, moi, dit Erza. Suffit de regarder vos uniformes, c'est écrit au dos.

-NCIS hein. Quand est-ce qu'on atterrira dans un film porno ! S'interrogea le mage des feu.

-Ça me tente pas trop personnellement, fit Chuww, dégoutée.

-Bref, je pense que cette fois, ce mec doit être l'assassin qu'on doit trouver, reprit le mage des ténèbres.

-A moins qu'il ne soit un collègue du NCIS qui travaille ici, tu vois quelque chose de bizarre Erza ?

 

Les mages se trouvaient en effet sur une scène de crime, avec impacts de balles, corps, sang, la totale. Un homme noir, en costume cravate s'approcha de Myst.

-Trouve moi le type qui a fait ça Gibbs, dit-il.

-J'y compte bien.

 

L'homme en costard repartit.

-Purée ! Alors toi t'es Gibbs ? Dans ce cas, Chuww doit être Ziva, déduisit Erza. On dirait que je suis Tony et Max, t'as le rôle de McGee.

-On s'en moque, s'agaça Max, trouvons ce mec avant de se faire renvoyer ailleurs encore une fois. Comment faire pour qu'il nous sorte de là, on va pas continuer comme ça des jours non plus !

-J'en sais rien, fit Chuww, mais de toute façon, ça revient au même, il faut le choper avant de tirer des plans au hasard.

-Totalement d'accord, approuva le mage des ténèbres.

-OK ! Approuva à son tour le mage de feu. Let's go McDo !

-McGee !

-C'est pareil !

 

La visage d'Erza se décomposa alors :

-Zut ! Je me suis avoir ! Je pensais pas que c'était lui puisqu'il ne parlais pas ! Mais c'était le directeur !

-Hein ?

-Le type en costard ! Il vient trop rarement sur les scènes de crime et en plus c'est un personnage puissant puisque c'est justement le directeur ! Ça doit être notre homme ! Faut pas le laisser repartir !

-Pas de problème, sourit Chuww, FULGURANCE !

 

En deux temps trois mouvement, elle ramena le directeur Vance vers ses amis.

-Bon, cette fois, parle-nous un peu avant de changer l'univers s'il-te-plait, lui demanda-t-elle avec un sourire à glacer le sang. Puisque tu sais parler il semblerais.

-Nufufu....On dirait que vous ne voulez plus jouer.

-T'es qui d'abord ? Commença Myst.

-Je m'appelle Rany.

-Et ?

-Je suis le gardien de l'épée que vous cherchez.

-Ah oui, c'est vrai l'épée. Je l'avais oublié. Et donc,

-Le seul moyen pour vous d'avoir cette épée est de me tuer, je suis désolée.

-Oh ! Ben si c'est que ça, se rassura Erza en invoquant sa magie.

-Non, je plaisantais, nufufufu.....

-Tchhh !

-Disons, 3 ! Laissez moi encore trois chances de vous bernez, personne n'était jamais encore arriver aussi loin. Démasquez-moi 3 fois de plus et je vous laisserais rentrer avec cette épée.

-....C'est tout ? S'étonna Max.

-C'est franchement ennuyant comme boulot vous savez ! Avant tout le monde essayais de prendre cette épée alors je pouvais m'amuser souvent avec eux. Mais depuis des années personne n'est venu. Vous êtes les premiers depuis longtemps. Alors je vais pas m'acharner plus longtemps. Mais seulement si vous me démasquez. Bien sur ce seras plus dur ces fois-ci.

 

Et Rany claqua des doigts, le décor changea pour la quatrième fois.

 

à suivre ;D

Link to comment
Share on other sites

Mission 6 Partie 4

 

-Je sais pas si je supporterais encore trois fois de plus ce petit jeu, grommela Erza.

-Courage, cette fois on connait bien, fit Myst : on est passé du petit au grand écran.

-Pirate des Caraïbes !

-Exact, par contre on a pas les odeurs au cinéma, se plaignit la mage en retenant un haut le cœur.

-Le combien à votre avis ?

-Vu la tenue de Chuww, il y a pas de doute c'est le quatre.

-Hein ? Aaaaahhh !!

 

La concernée rougit comme une tomate et chercha un rocher, elle avait une queue de sirène à la place des jambes…..mais c'était tout.

-Max ! Espèce de pervers ! Lui lança-t-elle une fois cachée. T'as de la chance que je n'ai pas mon katana sinon tu serais déjà mort !!!

-Des menaces ?! Mais comment on va faire avec toi dans cet état ?

-Filez cherchez ce taré ! Et ramenez-le moi ! Je vais lui faire sa fête moi à cet obsédé !

-Mais et toi ?

-Pas le choix, je vais rester ici sur la plage, et je vous rejoindrais quand le monde aura changé et que j'aurais retrouvé mes orteils !

-Bon, on fait vite ! Affirma Erza, lui aussi très rouge.

 

Le jeu se compliquait, cette fois, les jeunes hommes étaient sur une île et personne n'était autour, ils n'avaient pas de rôle en rapport avec le film original, excepté Chuww, sans doute pour corser la recherche.

-A mon avis il faut aller où vous savez.

-Tu déconnes, on est pas dans le film Erza ! On est dans une illusion !

-Et alors ? S'il peut transformer Chuww en demi-poisson ce Rany peut bien créer une Fontaine de Jouvence !

-Ça ne nous coûte rien d'essayer, dit calmement Myst à Max.

-Mais on va se perdre là-dedans.

-Pas si on peut utiliser la magie ici aussi, tout à l'heure, Chuww s'est servie de Fulgurance, alors moi je peux voler avec mes flammes. Je vous guiderais d'en haut.

-Fais ça Myst ! Bonne idée, approuva le mage des ténèbres.

 

Il ne fut pas difficile de trouver la grotte, et le passage inversé était ouvert, comme l'avait prédit le mage de feu.

-J'en étais sur ! Puisqu'ils l'ont ouvert dans le film, le passage est resté ouvert pour nous !

-Bon, fait moi la courte échelle l'allumette, demanda Max.

 

Quelle mauvaise surprise ne trouva pas Max une fois arrivé en haut. Rejoint par ses coéquipiers, ils avaient des têtes de trois mètres de long. La bataille battait son plein autour de la fontaine réduite en miette. Les espagnols, les anglais et bien sur Jack Sparrow, Barbossa, Barbe Noire à l'article de la mort, Angelica, toute la compagnie. Max était exaspéré :

-Et maintenant ? Comment on le trouve ?

-On fonce dans le tas !

-OFDT hein ?! Bonne idée !

-Yahaa !

 

Tout en enchainant les coups, les mages cherchaient un détail qui pourrait leur indiquer lequel était un faux, lequel était Rany. Mais rien ne le différenciait. « On aurait dû s'en douter, pensa Myst. Il nous aurait quand même pas laisser repartir avec l'épée si vite. »

Au fur et à mesure que la bataille progressait dans le temps, les adversaires se faisaient de plus en plus rare et par la force des choses, Erza se retrouva face à face avec un grand pirate, capitaine.

-Votre visage m'est familier vous aurais-je déjà menacer ?

-Désolé, ça m'étonnerais. Je doit y aller vous permettez ?

-Après vous, fit Jack en mimant une révérence.

 

Vu la réplique, ça ne pouvais être Rany, mais alors de qui avait-il pris l'apparence ? Soudain, Erza comprit.

-MYST ! MAX ! On remballe ! Leur cria-t-il.

-Quoi ? Mais on l'a pas encore trouver !

-Grouillez-vous ! Il est à la plage !

-Et alors ? S'étonna encore Myst. S'il va voir Chuww elle va le déchiqueter je vois pas où est le problème ?

-Moi elle me fait encore plus peur en sirène qu'en rose de FT, marmonna Max.

-Allez GO !

 

Les trois mages revinrent sur leurs pas et Myst parti en quatrième vitesse jusqu'à la plage grâce à sa magie. Chuww y parlait avec un prêtre. Comme par hasard, elle n'avait rien remarqué. Son instinct de sirène, sans doute, la poussait à attaquer n'importe quel homme elle croisait.

Myst volait suffisamment haut dans le ciel pour que Rany ne l'ai pas remarqué, il dés-enclencha ses réacteurs made-in-Myst et s'écrasa sur son dos. Chuww replongea dans l'eau. Et le décor changea.

 

à suivre  ;D

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share


×
×
  • Create New...