Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Bon surf sur nos forums !

Hyôga

[Saint Seiya] FC des Chevaliers du Zodiaque et autres légendes -II-


Messages recommandés

839954CosmosBanner02.jpg

 

 

« De leurs poings ils déchiraient le ciel, de leurs pieds ils entrouvraient le sol »

 

 

Bienvenue à toi ! Néophyte ou ancien guerrier, tu te trouves ici dans le Sanctuaire d’Athéna, la déesse guerrière et du génie militaire. Ta venue en ces lieux est la preuve de ton courage et proposer ta candidature à ce Fan Club est l’illustration-même de ta conviction sans faille. Mais avant de devenir un Saint, c’est-à-dire un chevalier servant la déesse Athéna, tu dois renforcer tes connaisses sur cet univers. Ainsi, nous te proposons une étude rapide et efficace du monde de Saint Seiya. Pour les grands connaisseurs, les Saints de longue date, cette rapide introduction vous sera bien évidemment familière et aura (nous l'espérons) le mérite de vous plaire ! Et oui, personne n’échappe à ce cours… enfin normalement.

 

1419886308-posta-01.jpg

 

 

- La Vocation du Fan Club -

 

Ce Fan Club est avant tout fait par des fans pour des fans. Nous souhaitons rassembler les proches du manga de Masami Kurumada, qu’ils soient des fins connaisseurs, des experts, des amateurs, des aficionados du genre, simplement des lecteurs occasionnels ou bien encore de passant d’un jour ayant ouï dire de l’existence d’une histoire de chevaliers. Nous acceptons tout le monde et ce, au nom de la paix et de l’amour sur Terre au nom d’Athéna ! Si ce n’est pas beau ça… Aussi, nous nous intéressons à l’Univers Etendu de Saint Seiya, c'est-à-dire l’ensemble des œuvres ayant existés à la suite du manga originel : l’Anime, les Films, Gigantomachia, Épisodes Gold, The Lost Canvas, Next Dimension, Omega et bien d’autres encore ! Vous êtes également les bienvenues si vous postez les dernières nouvelles du web concernant notre manga favori ! Artistes dans l’âme, vous dessinez, écrivez ou produisez des créations autour de Saint Seiya, ce Fan Club est fait pour vous accueillir ! A vrai dire, nous sommes les mécènes des fans des Chevaliers du Zodiaque sur les Forums Manga-France et au-delà alors n’hésitez surtout pas à vous joindre à la dense ! Ne perdons plus de temps, brûlons notre cosmos !!!

 

 

1419886310-posta-02.jpg1419886311-posta-03.jpg

 

 

[shadow=black,right]LE FAN CLUB SAINT SEIYA

Présentation de la Saga[/shadow]

 

 

- Sommaire -

 

 

1419886749-fcstsv2-ban01.jpg

 

1419886749-fcstsv2-ban02.jpg

 

1419886749-fcstsv2-ban03.jpg

 

399196SommaireLogoUE01.jpg

 

345003SommaireLogoUE02.jpg 593452SommaireLogoUE03.png 736574SommaireLogoUE04.png

672222SommaireLogoUE05.png 997956SommaireLogoUE06.png 954832SommaireLogoUE07.png

204176SommaireLogoUE08.jpg

 

1419886749-fcstsv2-ban04.jpg

 

1419886749-fcstsv2-ban05.jpg

 




 

*

*    *

*    *

*

 




 

1419886749-fcstsv2-ban01.jpg

 

  Avant de commencer, il convient de préciser ou de définir les différents termes présents dans l’univers de Saint Seiya. Comme vous avez pu le remarquer, nous parlons de "Saints" : ce sont des guerriers possédant une force surhumaine ; en tant que Saints, ils servent la déesse Athéna. Celle-ci se réincarne tous les 200 ans sur notre planète afin de repousser les forces du mal, souvent des divinités malveillantes souhaitant s’accaparer le berceau de l’humanité. Il existe ainsi 88 Saints ; chacun se voit être protégé par une constellation et possède alors une armure la représentant. Celle-ci protège le Saint mais lui confère également une puissance accrue et des techniques offensives parfois dévastatrices. Précisons également que les femmes ont tout autant le droit d’être des Saint(e)s ("Femme Saint" en japonais) mais à une condition : cacher leur visage par un masque. Pourquoi ? Parce qu’Athéna est la seule femme qui doit être protégée par l’ordre des 88 chevaliers ; il n’y a donc pas de place pour d’autres femmes. Ainsi, si un homme chevalier voit le visage d’une femme chevalier, ils ont le choix entre s’aimer (et ainsi ne faire qu’un pour défendre Athéna) ou s’affronter dans un duel à mort. Fort heureusement cette coutume cessa peu à peu à l’aube du XXIème siècle.

 

1419886308-posta-04.jpg1419886310-posta-05.jpg

 

Par ailleurs, le terme de "chevalier", précisons-le, est devenu un autre nom pour ces guerriers d’Athéna en raison des armures qu’ils portent ; usité en version française tout d’abord, la terminologie s’est répandue en Europe et dans les pays hispanophones d’Amérique du Sud notamment. Mais l’amure ne fait le Saint comme le dit le proverbe grec. Ces protections sont vivantes et se portent au nom de la Justice, de l’Amour et de la Paix sur Terre. Elles possèdent toutes leurs propres histoires et sont uniques, l’un des matériaux de fabrication étant de la poussière d’étoile. Il convient donc d’être saint de corps et d’esprit pour pouvoir revêtir ces Myth Cloth (terme d’origine concernant les armures de Saint) et ainsi révéler tout son potentiel. Pour résumer la sémantique : Athéna possède une armée de 88 Saints revêtant chacun une Myth Cloth unique ; en France, nous parlons de 88 Chevaliers portant des Armures.

 

1419886311-posta-06.jpg

 

Il existe trois catégories de Saints : on trouve ainsi 12 chevaliers d’Or, 24 chevaliers d’Argent et 52 chevaliers de Bronze. Ces derniers (Bronze Saint en version originale), bien que plus puissants que n’importe quel humain lambda, figurent parmi les plus faibles de l'Ordre des Saints. Ils peuvent déchirer les cieux de leurs poings et entrouvrir le sol de leurs pieds. Les Saints d’Argent (Silver Saint en version originale) sont 100 fois plus puissants que les Bronzes et maitrisent la vitesse du son. Enfin, les Saints d’Or (Gold Saint en version originale) sont 1000 fois plus puissants que les Saints de Bronze et attaquent à la vitesse de la lumière.

 

1419901377-posta-07.jpg1419886309-posta-08.jpg

 

Ces 88 chevaliers sont tous de nationalités différentes mais possèdent une sorte de quartier général : c’est le Sanctuaire, en Grèce. On y trouve notamment les Douze Maisons d’Or (ou Temples d'Or en version originale), chacune gardée par les Saints d’Or correspondant ; en effet, les douze constellations dites de l’Écliptique (constellations parcourues par le Soleil d’un point de vue géocentrique) sont ici représentées par les légendaires armures d’Or. Nous avons ainsi le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les Poissons. C’est l’unique passage menant au sommet du Sanctuaire où se trouve le Palais du Grand Pope. Il est le représentant de la déesse Athéna sur Terre et est le seul homme à être habilité à la voir, du moins en temps de paix. Au-delà du Palais se trouve le Temple d’Athéna, lieu mythique où s’élève une statue monumentale de la déesse guerrière. On raconte que l’Armure divine d’Athéna s’y cacherait.

 

1419886311-posta-09.jpg

 

Comme vous le voyez, Saint Seiya est un univers riche et sa présentation ici n’en est qu’un aperçu extrêmement réduit. Maintenant que vous connaissez les bases, parlons de la source d’énergie : le Cosmos. En chacun de nous vit un univers composé d’innombrables corps célestes, une sorte "d’infiniment petit". Cet univers est notre source de vie et de création ; c’est le Cosmos. En le consumant, les Saints sont capables d’accomplir des miracles. Les plus talentueux d’entre eux (en plus des chevaliers d’Or) possèdent un Cosmos si ardent qu’il leurs permet de décupler leurs pouvoirs : c’est le Septième Sens. En effet, au-delà du goût, de l’odorat, du toucher, de l’ouïe et de la vue se trouve l’instinct (le sixième sens). Le Septième Sens correspond alors à l’Éveil. Il en existe un Huitième que tout être ressent au moment du trépas : l’Arayashiki, la Transcendance de l’Esprit.

 

1419886312-posta-10.jpg

 

Saint Seiya s’inspire donc de la mythologie grecque tout en incorporant de nombreux autres légendes et mythes. Le résultat est enchanteur et est surtout devenu légendaire au même titre que Cap'tain Harlock (Albator), Akira ou encore Dragon Ball. En effet, Saint Seiya a grandement contribué à l’expansion du genre manga hors du Japon ; les pays d’Amérique latine, l’Europe de l’Ouest, la Russie et la Chine sont parmi les principaux « nids » de fans. La passion pour Saint Seiya est rapidement devenue transgénérationnelle et a ainsi poussé le manga de base à évoluer en différents projets que nous allons présenter au cours des lignes suivantes. Vous connaissez désormais les bases de la chevalerie, il est temps de connaitre le monde qui vous entoure.

 

1419886312-posta-11.jpg

 

 

*

 

*        *

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1419886749-fcstsv2-ban02.jpg

 

 

1419888122-fcstsv2-minibana1.jpg

 

1419887933-postb-01.jpg1419887932-postb-02.jpg

 

Masami Kurumada est l’auteur du manga Saint Seiya. Il est né en 1953. Son premier manga est Otokoraku, paru en 1974 et se composant de trois tomes. Kurumada connait ensuite un succès important au Japon avec le manga Ring no Kakero paru de 1977 à 1983 avec 25 tomes. Ce n’est qu’en 1986 que nait de son imagination le manga Saint Seiya. Dans ses mangas, Kurumada expose sa vision bien personnelle de l’homme ; en effet, on y trouve des valeurs chevaleresques (noblesse de cœur, protection des plus faibles, servage) mêlées aux valeurs traditionnelles japonaises (sacrifice, dépassement de soi, honneur). Ce stéréotype du héros sans faille, fort et viril mais n’hésitant pas à verser quelques larmes de camaraderie est resté bien ancré dans l’imagination collectif ; le schéma narratif qui en découle est devenu au sein des lignes éditoriales un genre particulier appelé shonen nekketsu.

 

1419887936-postb-04.jpg1419887935-postb-05.jpg1419887936-postb-06.jpg

 

mini_281586PostB03large.jpg

Cliquez pour agrandir

 

 

 

1419888121-fcstsv2-minibana2.jpg

 

Le « manga de base » est le manga originel qu’est Saint Seiya, avant les nombreux apports amenés par la création de nouvelles séries (Univers Étendu). Le manga a été publié sous forme de chapitres hebdomadaires dans le magazine japonais Weekly Shonen Jump de 1986 à 1991. On compte 28 tomes (22 lors de la réédition en grand format de luxe). Voici un résumé succinct de l’histoire qui retrace l’évolution scénaristique sans trop s’attarder sur les détails pour faciliter la compréhension au tout-venant. Si vous souhaitez découvrir par vous-même Saint Seiya, passez votre chemin, spoil garanti !

 

 

1419887933-postb-07.jpg

 

Galaxian Wars – La renaissance d’un Mythe

 

L’histoire raconte le destin d’un jeune orphelin japonais du nom de Seiya (Seiyar en version française). Adopté par le Sanctuaire à la sortie de l’orphelinat, il s’entraine sous les conseils avisés du Saint d’Argent Marine de l’Aigle afin d’obtenir l’Armure de Bronze de Pégase. Cet événement est le point de départ d’une grande épopée ; en effet, Seiya (devenu le Saint de Pégase) participe aux Galaxian Wars, un tournoi réservé aux nouveaux chevaliers de Bronze. Le gagnant aura le droit de rencontrer Saori Kido, l’héritière de la Maison Kido. Cette famille est essentielle dans l’univers Saint Seiya puisqu’elle a permis la renaissance du mythe des Saints. En 1973, Matsumasa Kido (richissime homme d’affaires), en voyage à Athènes, avait rencontré le Saint d’Or du Sagittaire, Aioros, qui lui avait confié dans son agonie un bébé et son armure d’Or. Matsumasa s'était alors lancé dans la création de la fondation Graad dans le but de rassembler de nombreux orphelins pour les envoyer dans des lieux mythiques où se trouvaient des armures de Bronze oubliées. Décédé peu après, sa fille adoptive (le bébé confié par Aioros), en la personne de Saori Kido, devint alors l’héritière de la famille et poursuivit la gestion de la fondation. Ainsi, le tournoi Galaxian Wars est l’occasion de rassembler les 10 premiers orphelins ayant récupéré une armure de Bronze. En ce sens, la fondation Graad est un succès. L’idée de la famille Kido est alors de créer des sortes de super-soldats aux services du plus offrant, le Sanctuaire et ses secrets étant alors encore inconnus. Par ailleurs, l’armure d’Or du Sagittaire est le prix remporté par le chevalier de Bronze vainqueur du tournoi alors que seul un Sagittaire peut la porter… ce qui n’est pas le signe astrologique de tous les participants. De plus, les concurrents n’ont encore clairement pas le niveau pour revêtir une protection de cette importance. Il est donc évident que la famille Kido ne comprend pas encore l’importance de ces armures. Cependant, les participants sont pour la plupart plus lucides. Les motivations varient selon les caractères mais précisons que Seiya ne participe à ce tournoi que dans le but de demander à la fondation Graad de tout mettre en œuvre pour retrouver sa chère sœur Seika disparue alors qu’il quittait l’orphelinat.

 

 

1419887936-postb-08.jpg

 

Les Black Saints – Les Ombres du Renégat

 

Le tournoi se déroule paisiblement jusqu’à l’arrivée du dixième Saint de Bronze : Ikki du Phoenix. Celui-ci a "connu l’Enfer" sur l’Ile de la Reine Morte (Death Queen Island) et souhaite se venger de la fondation Graad. Il dérobe alors l’Armure d’Or et s’enfuit du Colisée de la fondation Graad (Japon) où avait lieu le tournoi. S’en suit une poursuite dans l’arrière pays. Quatre chevaliers de Bronze tentent d’arrêter Ikki : ce sont Seiya, Shiryu, Hyoga et Shun, le frère d’Ikki. Cette lutte amène nos jeunes chevaliers à comprendre le potentiel de leurs armures et l’héritage important que cela représente. Ils font face notamment aux chevaliers noirs, des esprits tourmentés endossant des armures n’ayant comme structures que les ombres des armures de Bronze. Ikki passe alors pour mort et nos quatre héros rejoignent les côtes de la mer de Chine où les attend Saori Kido.

 

 

1419887938-postb-09.jpg

 

Les Chevaliers d’Argent – La révélation

 

A peine sont-ils revenus à leurs esprits que les chevaliers de Bronze doivent faire face aux chevaliers d’Argent. Ils apprennent alors que Saori Kido est en réalité la réincarnation de la déesse Athéna et que les armures de Bronzes ainsi que celle du Sagittaire doivent retourner au Sanctuaire. La réalité laisse donc place à la légende. Seiya et ses compagnons parviennent à se défaire des Saints d’Argent et décident de comprendre ce qui se trame au Sanctuaire. Nous avons ainsi quatre chevaliers de Bronze (symbole de la fondation Graad) qui escortent Athéna en possession de l’armure d’Or du Sagittaire. Direction : le Sanctuaire à Athènes, Grèce. Ils comptent alors parlementer avec le Grand Pope.

 

 

1419887938-postb-10.jpg

 

Les Chevaliers d’Or – L’Ascension mythique du Sanctuaire

 

Le but de Saori est de comprendre les agissements du Grand Pope (Exécutif du Sanctuaire) en le rencontrant en personne. Mais ce dernier n’est qu’un imposteur. Une fois arrivés sur place, un assassin du nom de Trémy de la Flèche (Saint d’Argent) profite de la négligence des chevaliers de Bronze pour lancer une flèche d’Or sur Saori. Touchée à la poitrine, cette flèche consume peu à peu l’essence divine de la jeune femme (et tue ainsi Athéna). Seul le Bouclier de Justice (arme mythologique d’Athéna) peut parvenir à entrer en résonance avec l’esprit divin d’Athéna et détruire l’outrageante flèche. C’est alors que les quatre héros de Bronze commencent une course contre la montre puisque dans douze heures, Athéna sera morte. Masami Kurumada a alors créé le mythe du Sanctuaire avec ses douze maisons d’Or gardées par ses désormais légendaires Gold Saint. In extremis, Seiya et ses amis parviennent à atteindre le Temple d’Athéna au sommet du Sanctuaire et sauvent ainsi Saori en utilisant le Bouclier divin. Saga, chevalier d’Or des Gémeaux et usurpateur, se suicide devant Athéna pour expier ses fautes. L’ordre des 88 Saints a retrouvé la paix et peut désormais protéger le monde des forces maléfiques… qui ne se font pas attendre.

 

 

1419887939-postb-11.jpg

 

Les Généraux de Poséidon et ses Marinas – La vengeance de l’Atlantide

 

Dans ce nouveau chapitre, Saori Kido, lors d’un diner mondain de la fondation Graad (toujours plus influente dans le monde) rencontre Julian Solo. Ce jeune homme dirige une grande société de préservation des faunes et flores océaniques. Durant cette soirée, les Marinas (soldats des Océans) entre en scène et kidnappent Saori Kido. Téthys de l’Écaille de la Sirène révèle alors à Solo qu’il est la réincarnation de l’Empereur des Mers, Poséidon. Ce chapitre du manga met donc en lumière d’autres guerriers que les Saints. Les Marinas n’ont pas d’armure mais des Écailles (Scales en version originale). Cette armée est dirigée par 7 Généraux des Océans dont le niveau équivaut à celui des Chevaliers d’Or. Julian Solo prend alors conscience de son devoir entant que dieu et lance le projet de l’Atlantide : inonder la terre et faire du Royaume d’Athéna celui de Poséidon. Une lutte sans merci est lancée entre nos cinq chevaliers de Bronze (Ikki faisant désormais officiellement parti du groupe après être revenu de l’enfer comme il le dit lui-même) et les Généraux. Combats après combats, ils parviennent à vaincre les puissantes Écailles et à détruire les Piliers des Océans soutenant le Royaume de Poséidon. L’armure de la Balance, grâce à ses 6 paires d’armes sacrées, étant devenue un atout non négligeable. Ainsi, l’Atlantide s’effondre sur elle-même et Poséidon est vaincu. La paix semble définitivement retrouvée et il est temps de faire le deuil des Saints tombés au combat. Le Sanctuaire se reconstruit avec à sa tête, Athéna. Seiya relance sa recherche de Seika, Shiryu vit avec son amie d’enfance Shunreï, Hyoga repart en Sibérie s'occuper des siens, Shun retourne à l’orphelinat de la fondation Graad. Quant à Ikki, il continue sa vie on ne sait où…

 

 

1419887939-postb-12.jpg

 

Les Spectres d’Hadès – La Guerre Sainte séculaire

 

Depuis les temps immémoriaux, Athéna tente de préserver la Terre des forces du Mal et plus particulièrement de l’emprise d’Hadès, le Seigneur des Morts. Celui-ci, lassé de vivre dans les enfers tente constamment de régner sur Terre. Ainsi, de nombreuses guerres ont éclatées entre les deux dieux sans qu’il n’y ait eu de vainqueurs. Cependant, Athéna décida de former des jeunes Hommes à l’art de la guerre : ce sont les premiers Saints. Leur force, bien que risible devant celle d’un dieu, eut raison d’Hadès et de ses troupes. Athéna les scella par la suite. Cet événement fut appelé la Guerre Sainte. Néanmoins, le sceau se brise immanquablement tous les deux siècles et un nouveau conflit explose alors. En 1986, au Mont des Cinq pics (Chine), le sceau protégeant la Tour des Spectres se brisa et une aura néfaste se rependit. Une énième guerre commençait. Cet ultime chapitre du manga est très long et révèle ainsi cet antagonisme de longue date entre Athéna et Hadès. Cependant, cette fois-ci, les deux camps veulent mettre un terme définitif à ce conflit mythologique. Il ne s’agit plus de vaincre une réincarnation et prendre le dessus sur l’opposant mais bel et bien de procéder à un déicide. Le premier coup est porté par Hadès qui ressuscite les Saints d’Argents et d’Or morts durant les précédents chapitres du manga : contre la vie éternelle, ils doivent lui apporter la tête d’Athéna. Mais ces renégats jouent un double jeu et souhaitent en réalité tromper Hadès dans son propre camp montrant au passage que la fierté d’être chevalier va bien au-delà de la mort.

 

mini_887021PostB13large.jpg

Cliquez pour agrandir

 

La lutte se poursuit aux enfers d’Hadès où nos chevaliers de Bronze ont pu arriver après s’être éveillé à l’Arayashiki, le Huitième Sens. Ainsi, ils parviennent à atteindre les Mondes Souterrains en restant vivants. Athéna les précède pour affronter Hadès et le forcer à réintégrer son corps d’origine (seul moyen pour venir à bout de lui définitivement). Après avoir traversé le Royaumes des Morts, nos héros apprennent que si Saori Kido est la réincarnation d’Athéna, et Julian Solo celle de Poséidon, le réceptacle humain d’Hadès est l’être le plus pur au monde, c’est-à-dire Shun. La fin de ce chapitre consiste donc à libérer le chevalier d’Andromède de l’emprise d’Hadès. Ceci fait, le Seigneur des enfers n’a pas d’autre choix que de retourner dans son enveloppe charnelle d’origine (et donc mortelle). Saori, épuisée de son face-à-face avec Hadès, est emmenée par l’esprit surpuissant de ce dernier vers Elysion, le Paradis mythologique, l’Éden des Héros. Là-bas, elle est scellée dans une jarre qui lui retire toute son énergie jusqu’à l’achever. Il faut faire vite, encore une fois !

 

 

1419887940-postb-14.jpg

 

En route vers l’Elysion, Chevaliers !

 

Les chevaliers de Bronze sont les derniers remparts de l’humanité devant l’avènement d’Hadès. Mais pour atteindre Elysion, ils doivent rejoindre l’Entre-Dimension et atteindre la Lumière amenant au sanctuaire des Héros. Pour cela, ils peuvent compter sur leurs armures de Bronze que l’ancien Grand Pope Shion du Bélier (ressuscité par Hadès en début de chapitre) a baigné dans le sang d’Athéna après que celle-ci se soit sacrifiée pour atteindre le Royaume des Morts « vivante » grâce à l’Arayashiki. Pour un Saint, possédé une armure étant entrée en contact avec le sang divin d’Athéna est le sésame pour développer son cosmos au-delà des limites de l’Homme. Nos cinq chevaliers de Bronze sont donc en mesure d’en découdre avec Hadès mais ils demeurent pourtant bloqués devant le Mur des Lamentations. Cette paroi infinie est infranchissable pour un être humain ; c’est là que nos douze chevaliers d’Or brillent de mille feux, une dernière fois. En effet, se trouvant au Royaume des Morts, ils n’ont aucun mal à rejoindre Seiya et ses amis pour un ultime sacrifice : invoquer un éclat solaire par la communion de leurs cosmos. Après des adieux poignants, les Chevaliers d’Or parviennent au péril de leur vie à ouvrir une brèche dans le Mur. Ainsi, les Saints de Bronze se mettent en route pour Elysion. Leur ultime combat face à Hadès est à sens unique, l’avantage étant nettement pour le dieu des Enfers et ce, malgré la transformation de leur protection en Armures Divines (God Cloth). Cependant, Seiya se prend un coup fatal (un fois n’est pas coutume…) dont la puissance parvient à briser la jarre se trouvant derrière lui et dans laquelle agonisait Athéna. Dans son dernier souffle, Seiya lui lance l’Idole d’Athéna Victorieuse (Athéna Niké dans la mythologie) ; il s’agit d’une petite statue en Or qui est en fait la légendaire armure divine de la déesse guerrière. Armée comme jamais, Athéna se lance contre Hadès et le terrasse. Alors que tous retournent vers la Surface en espérant connaitre des jours nouveaux baignés de lumière, Seiya demeure inerte. Ses dernières pensées sont pour sa sœur qu’il n’a jamais pu revoir. Seika à pourtant été retrouvée par Marine… les deux femmes attendant le réveille du jeune homme pour de joyeuses retrouvailles, si jamais il se réveille un jour.

 

 

 

1419888122-fcstsv2-minibana3.jpg

 

1419887942-postb-21.jpg1419887942-postb-22.jpg

Shingo Araki (Réalisateur) & Seiji Yokoyama (Compositeur)

 

 

1419887943-postb-15.jpg

 

 

Le manga Saint Seiya eut droit à une adaptation animée la même année que sa parution soit en 1986, preuve du fort succès de l’œuvre de Kurumada. L’anime se divise en deux productions bien distinctes : l’adaptation d’origine (1986 – 1989 au Japon) couvre les chapitres du Sanctuaire et de Poséidon ; l’adaptation en format OAV (2002 – 2008 au Japon) regroupe tout le chapitre final sur Hadès. En France, c’est le Club Dorothée qui propulsa la série et ainsi le manga. Comme souvent chez nous, le doublage francophone resta dans les annales avec parfois jusqu’à un seul et unique doubleur pour l’ensemble des personnages présent dans un épisode. Les voix changeaient ainsi d’un épisode sur l’autre sans parler des nombreuses censures. On peut dire que ce doublage désastreux fait parti du mythe Saint Seiya en France et remercions néanmoins le Club Dorothée. De même, si les génériques Pegasus Fantasy, Soldier Dream, Blue Dream ou encore Chikyuugi raisonnent en nous comme de merveilleuses mélodies, la diffusion de Saint Seiya en France dans les années 80 réservait aux téléspectateurs plutôt Bernard Minet et ses mythiques chansons/clips comme En avant les Chevaliers ! Là encore, ceci fait partie intégrante du mythe à n’en point douter.

 

1419887939-postb-16.jpg

 

1419887942-postb-17.jpg1419887944-postb-18.jpg

 

Par rapport au manga originel, l’anime apporte de nombreuses modifications et/ou ajouts dont il serait trop long d’en reprendre ici l’intégralité ; nous nous focaliserons donc sur les apports majeurs. Ainsi, nous avons la création des Steel Saint, les Chevaliers d’Acier. Ce sont trois jeunes orphelins qui possèdent des armures « modernes », fabriquées par la fondation Graad. La production de l’anime a donc insisté sur la technologie et la puissance de la fondation de la famille Kido alors que celle-ci était vite mise de côté dans le manga.

 

1419887940-postb-19.jpg

 

Un autre ajout important et assurément le plus essentiel est la saga d’Asgard. Il s’agit d’un Hors-série hérité du Film n°2 de Saint Seiya, La Bataille des Dieux. Contrairement à ce dernier, la saga d’Asgard possède une ambiance très particulière et met en avant de manière bien plus correcte la mythologie nordique. L’histoire débute après que Saga se soit suicidé devant Athéna pour expier ses crimes. L’étoile polaire commence alors à briller intensément, signe d’un sombre présage. Hilda de Polaris, équivalent du Grand Pope qui dirige alors le Sanctuaire d’Asgard, déclare la guerre à Athéna. Le problème est le suivant : Hilda a toujours été une alliée alors pourquoi ce revirement ? Pas le temps de réfléchir, la prêtresse du nord a lancé une fonte des glaces accélérée et veut établir un nouvel ordre mondial. Elle est aidée par les Guerriers Divins (God Warriors en version originale), au nombre de 7 et chacun représentant une étoile de la constellation de la Grande Ours. Ce chapitre est en fin de compte une introduction au chapitre de Poséidon, Hilda étant en réalité manipulé par les Marinas grâce à l’anneau des Nibelungen ; mais quelle introduction ! En effet, ce Hors-série est aujourd’hui considéré comme supérieur au chapitre de Poséidon. Ses ennemis sont devenus mythiques au même titre que les Chevaliers d’Or ou les Juges d’Hadès. Et pourtant, cette histoire ne fait pas partie de l’œuvre original. Il s’agit donc d’un véritable coup de poker de la part de la production, cet Hors-série étant bien loin de la plupart des épisodes fillers (épisodes Hors-Série) de Saint Seiya et des mangas animés en général. Cependant, ce succès retentissant n'a été perçu qu'en dehors du Japon ; en effet, ces derniers n'ont jamais apprécié ce chapitre.

 

1419887942-postb-20.jpg

 

 

Voici les différents génériques (Openings/Endings en VO et VF) de l’anime de Saint Seiya :

 

   

   

 

   

Ending 3 - Yumi Matsuzawa

 

   

 

 

*

 

*        *

 

1419889702-fcstsv2-minibanspe01-accesgalerie.jpg 1419889702-fcstsv2-minibanspe01-retoursommaire.jpg

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1419886749-fcstsv2-ban03.jpg

 

 

Qu’est-ce que l’univers étendu de Saint Seiya ? Il s’agit de l’ensemble des romans, mangas, séries et films créés à la suite du manga originel. Ces Projets (ou Spin-Off) sont donc liés à l’œuvre de Kurumada. Cependant, la chronologie est très complexe. Pour cette raison, nous allons simplement présenter les différentes œuvres existantes jusqu’à ce jour.

 

 


 

 

1419889835-postc-films00.jpg

 

 

*

 

 

1419889834-postc-films01.jpg

 

Film 1 – Éris, la déesse de la Discorde (1987)

 

Produit en 1987, ce premier film de l’univers Saint Seiya est essentiel dans la construction-même du manga ; en effet, on y voit Seiya se servant de l’armure d’Or du Sagittaire ainsi que de l’arc, concept réutilisé dans le chapitre de Poséidon. Le titre du film ne date que de 2004 à l’occasion de la sortie de l’édition DVD. Jusque là, ce premier film se nommait Gekijoban, c'est-à-dire « le film » en japonais. Concernant l’histoire de ce premier spin-off, alors que nos chevaliers de Bronze profitent d’un repos mérité, une comète du nom de Repulse frôle la Terre et laisse ainsi s’échapper un pomme d’or. Celle-ci est le réceptacle de la déesse de la Discorde, Éris. Prenant possession du corps d’une jeune femme, elle capture la déesse Athéna dans le but de compléter sa résurrection en absorbant l’énergie vitale de la déesse guerrière.

 

 

1419889834-postc-films02.jpg

 

Film 2 – La Bataille des Dieux (1988)

 

Produit en 1988, ce deuxième film prend place dans les contrées nordiques d’Europe et intègre la mythologie des Scandinaves (Asgard, Odin, Loki) de manière à créer des antagonistes inédits, le chapitre animé d’Asgard n’étant pas encore produit. Concernant le scenario, Hyoga du Cygne part en mission en Europe du Nord. Cependant, il disparait rapidement et ne donne plus de nouvelles. Athéna et ses amis Seiya, Shiryu, Shun et Ikki se rendent dans le Sanctuaire d’Asgard, espérant ainsi obtenir de l’aide des seigneurs locaux. Cependant, Athéna est enlevée par le grand prêtre Derbal qui souhaite alors dominer l’ensemble de l’Europe en commençant par obtenir la mainmise sur le Sanctuaire.

 

 

1419889834-postc-films03.jpg

 

Film 3 – La Légende d’Abel (1988)

 

Produit en 1988 (quatre mois après le deuxième film), la Légende d’Abel raconte l’histoire de Phoebus Abel, ancien dieu solaire depuis longtemps abandonné par les dieux de l’Olympe pour avoir tenté de renverser son père, Zeus. Il est le frère d’Athéna et est ainsi également accompagné de Saint appelés les Corona Saint (Saints solaires). Ce film est plus long que les deux précédents (75 minutes au lieu de 45 minutes) et met en avant des idées réutilisée par Kurumada dans son manga comme par exemple la résurrection des chevaliers d’Or mort durant la bataille du Sanctuaire. Le scénario est le suivant : afin de prendre sa revanche, Abel décide d’anéantir l’humanité qu’il trouve risible et pathétique ; Athéna se sacrifie pour l’en empêcher. Sa mort l’emmène au Puits des Morts où elle s’apprête à disparaitre définitivement. Seiya et ses amis mettent alors tout en œuvre pour arrêter cet effroyable destin.

 

 

1419889834-postc-films04.jpg

 

Film 4 – Le Temple de Lucifer (1989)

 

Produit en 1989, ce quatrième film mêle la mythologie chrétienne à celle grecque. En effet, le seigneur du Mal, Lucifer, se réveille de son mythologique sommeil en compagnie de ses Anges déchus ainsi que des divinités mortes auparavant qu’il manipule désormais, c'est-à-dire Éris, Abel et Poséidon. Cette fine équipe se propose alors de détruire la Terre une bonne fois pour toutes. Athéna et ses chevaliers de Bronze se dirigent alors vers le Pandémonium pour une ultime bataille.

 

 

1419889834-postc-films05.jpg

 

Film 5 – Tenkai-Hen : Overture (2004)

 

Après 15 années de vide et alors que le chapitre d’Hadès connait enfin une production animée, un cinquième film est lancé, le plus long jusqu’à maintenant (83 minutes). Tenkai-Hen ou le Paradis des Dieux se voit affublé du sous-titre « Overture » car ce film avait pour but de commencer un nouveau chapitre dans l’univers Saint Seiya après la défaite d’Hadès. Ainsi, l’histoire commence alors qu’Athéna s’occupe d’un Seiya totalement meurtri, sur un fauteuil roulant et comateux. Artémis arrive alors avec les guerriers de l’Olympe, les Anges et demande à sa sœur, Athéna, de retourner au domaine des Dieux. Elle est en effet destituée de la protection de la Terre et doit être jugée pour ses crimes. Alors qu’Athéna se résigne, les Anges achèvent Seiya. Un début violent donc mais qui présage une suite grandiose grâce à une production de très bonne qualité, digne des premiers OAV d’Hadès. Seiya, agonisant, ressent alors au plus profond de lui le cosmos d’Athéna disparaitre et la protection de la Terre voler en éclat. Il n’en faut pas moins pour le rétablir ou du moins le réveiller. En effet, c’est un Seiya au cosmos digne d’un soldat du Grand Pope qui tente alors de comprendre ce qu’il se passe. Il se dirige au Sanctuaire en espérant trouver des réponses. Bien qu’il en trouve, ce ne sont pas celles auxquelles il s’attendait. Tenkai-Hen est donc un film particulier dont la fin en a choqué plus d’un tant pas son fond que par sa forme. Malheureusement, l’accueil n’a pas été grand et le projet ne vit jamais le jour ne laissant ainsi qu’un film introductif.

 

 

1419889835-postc-films06.jpg

 

Film 6 – La Légende du Sanctuaire (2014)

 

Dix ans après le controversé "Tenkai-Hen", les Chevaliers du Zodiaque sont de retour en haute-définition. En effet, la sixième adaptation cinématographique du manga est cette fois-ci réalisée en image de synthèse d'une qualité époustouflante à l'instar du film Albator - Le Corsaire de l'Espace, sorti en décembre 2013. L'idée est alors de rendre hommage aux 40 ans de carrière de Masami Kurumada en proposant une refonte totale du mythique chapitre de l'Ascension du Sanctuaire. Refonte graphique certes mais également scénaristique. Le but est le même : arrêter l'usurpateur siégeant sur le trône du Grand Pope mais le cadre et les personnages semblent différents. Le Sanctuaire parait désormais céleste, les Maisons d'Or étant plus similaires à des palaces marbrés qu'à de vieux temples en pierre ; de même, nos douze Gold Saints, s'ils demeurent identiques pour la plupart, nous réservent cependant quelques nouveautés quant à leurs dispositions au sein de l'Histoire. Les Armures ont un design bien différent et l’humour est plus présent. Ce film est soi plutôt bien réalisé mais représente une hérésie du point de vue de tout fan un tantinet connaisseur du manga de Kurumada. Possible porte d’entrée à l’univers Saint Seiya pour une nouvelle génération, ce film ne laisse personne indifférent.

 

 

*

 

*        *

 

1419889702-fcstsv2-minibanspe01-accesgalerie.jpg 1419889702-fcstsv2-minibanspe01-retoursommaire.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

284726GigantomachiaLogo01.jpg

 

Saint Seiya – Gigantomachia (2002)

 

 

1419890404-postd-gigan00.jpg

Tatsuya Hamazaki

 

Écrivain japonais né à Ibaraki en 1973, il remporte en 1999 le 4ème grand prix Kadokawa Shoten avec Trimegistus. Il devient très vite un romancier reconnu et travail avec les plus grands mangakas notamment Oda (One Piece) et Kurumada (Saint Seiya) avec lequel il publie le roman Gigantomachia. Il travail également sur la série .hack. Tatsuya Hamazaki est enfin un scénariste sur des jeux vidéo comme Digimon Savers: Another Mission et .hack//G.U.

 

1419890403-postd-gigan01.jpg1419890403-postd-gigan02.jpg

 

Gigantomachia est un roman édité en deux volumes et qui présente des personnages inédits (antagonistes et protagonistes). Il est écrit par Tatsuya Hamazaki, en étroite collaboration avec Masami Kurumada. Il n'existe aucune traduction française officielle ni de séquelle. L'histoire se déroule entre les chapitres de Poséidon et d'Hadès. Nos cinq héros de Bronze doivent faire face aux Géants (appelés Gigas) qui souhaitent alors ressusciter leur dieu créateur, Typhon. Ils seront aidés par Mei, le Saint de la Chevelure de Bérénice (rang indéterminé) ayant pour rôle de préserver le sceau de l'Etna enfermant le terrible Typhon. Il fait parti des 100 orphelins de la fondation Graad et est l'élève de Death Mask ; parti en mission en Sicile, il ne rentre au Sanctuaire qu'après la bataille contre les Marinas. Également, nous avons Nicole, Silver Saint de l'Autel qui reprend les fonctions du Grand Pope à titre exceptionnel en raison de l'urgence de la situation (il est présenté comme un érudit). Autre personnage important, Yulij, une ravissante jeune femme (dont Mei est amoureux) portant l'armure de Bronze du Sextant ; cette dernière peut lire l'avenir dans les étoiles et est kidnappée au début du récit par les Gigas qui souhaitent alors forcer Mei à libérer leur Maitre divin. Gigantomachia est une pure merveille et il est impossible d'en expliciter tout le contenu ici-même. Le récit est prenant, les personnages sont attachants et le dénouement demeure plus poignant que jamais. Cependant, la rareté des traductions fait de cette œuvre, un projet oublié de l'univers Saint Seiya.

 

1419890406-postd-gigan03.jpg1419890405-postd-gigan04.jpg

 

 

*

 

*        *

 

1419889702-fcstsv2-minibanspe01-accesgalerie.jpg 1419889702-fcstsv2-minibanspe01-retoursommaire.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

337886EGlogo01.png

 

Saint Seiya – Épisode Gold (2002 – 2013)

 

 

1419890941-poste-episodeg00.jpg

Megumu Okada

 

Megumu Okada est né le 15 mars 1971 à Tokyo. Il commence en 1992 la création de sa première œuvre majeure : Shadow Skill. Il s’agit d’un manga d’art martial publié par la Kodansha et diffusé mensuellement par des magasines tels que Comic Gamma, Monthly Dragon Junior ou encore Afternoon. Entre 1995 et 1996, quatre OAV sont produit par la compagnie Zero-G Room. Puis, en 1998, le studio DEEN adapte le manga en une série de 26 épisodes télévisés alors nommée Shadow Skill – Egi. Megumu Okada rencontre à nouveau le succès avec Saint Seiya – Episode Gold, paru entre 2002 et 2013. Publiée par Akita Shoten, la série compte 20 tomes et fut diffusée dans le mensuel Champion RED.

 

1419890944-poste-episodeg01.jpg

 

Premier projet manga (excepté l’Hypermythe, récit encyclopédique et Gigantomachia qui paru sous forme de roman), Saint Seiya G est un manga paru entre 2002 et 2013. Comme pour d’autres projets, Kurumada laisse l’histoire et le dessin à un autre mangaka qui est pour l’occasion Megumu Okada. Bien que le style graphique soit très différent du manga de base, il n’en est pas moins beau et détaillé. Très sombre dans le dessin comme dans le scenario, Saint Seiya G présente l’histoire d’Aiolia, chevalier d’Or du Lion, peu de temps après la « trahison » de son frère Aioros. Véritable paria du Sanctuaire, il combat avec les autres chevaliers d’Or un menace grave : le réveille de Cronos, le père des dieux de l'Olympe.

 

1419890945-poste-episodeg02.jpg

 

Nous avons donc en guise d’antagonistes quelques Géants et principalement les Titans. Saint Seiya G est ainsi (et de loin) le projet Saint Seiya utilisant le mieux la mythologie grecque et ce, de manière convenable et sans excès. Les douze chevaliers connaissent ainsi un regain de notoriété dans le monde des mangas, Saint Seiya G étant l’illustration de leur légende. En Juin 2013, le dernier chapitre est sorti, clôturant alors les onze années de travail de l’auteur (20 tomes au total). Okada a en effet terminé son manga proprement mais plus tôt que prévu en raison d’un état de santé difficile et d’un moral en berne. Néanmoins, cette fin offre un judicieux lien sur les futures aventures de Seiya et n’a rien à envier aux autres projets malgré les critiques acerbes (et souvent mal amenées) dont il a été l’objet.

 

*

 

* *

 

1419890944-poste-episodeg03.jpg

 

Épisode Gold - Assassin (2014 – En cours)

 

 

A la surprise générale, en décembre 2013, Okada dévoile par le biais d'un tweet imagé (voir le détail ci-dessus) le renouveau de Saint Seiya Épisode Gold ! Masami Kurumada en personne lui aurait suggéré de poursuivre la série. Après un prologue publié dans le magazine bimestriel Champion RED Ichigo, l'auteur révèle le titre de son nouveau projet : Saint Seiya G Assassin. L'histoire prendrait alors place au moment où Aiolia est envoyé en mission par le Grand Pope pour assassiner les renégats du Japon, c'est-à-dire nos Saints de Bronze. Le personnage principal est alors Shura du Capricorne.

 

1419890945-poste-episodeg04.jpg1419890946-poste-episodeg05.jpg

 

 

*

 

*        *

 

1419889702-fcstsv2-minibanspe01-accesgalerie.jpg 1419889702-fcstsv2-minibanspe01-retoursommaire.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

945218TLCLogoV2.png

 

Saint Seiya – The Lost Canvas (2006 – 2011)

 

 

1419891322-postf-tlc00.jpg

Shiori Teshirogi

 

Née en 1978 dans la préfecture de Miyagi (Japon), à Ishimaki. Shiori Teshirogi est une mangaka dont l’activité débute dès 1997 en travaillant pour la société Enix (Dragon Quest) ; elle était alors employée dans la branche « manga ». D’un naturel très prudent et réservé, elle ne rêve très vite que d’une chose : écrire et dessiner une série manga régulière. Embauchée auprès des éditions Akita Shoten à partir de 2003, elle publie en 2006 sa première œuvre intitulée Kieli. La même année, elle est remarquée par Masami Kurumada qui lui offre alors son plus précieux rêve : Saint Seiya The Lost Canvas voit le jour le 24 aout 2006 dans le magasine hebdomadaire Weekly Shonen Champion et lui permet d’entreprendre la création d’une œuvre de longue haleine qui dura jusqu’en 2011 avant de poursuivre l’aventure sous forme de minisérie intitulée Chronicles (toujours en cours de publication).

 

Si Saint Seiya The Lost Canvas est un shonen, la jeune femme est plutôt habituée au style shojo comme sa première œuvre Kieli ou encore Delivery (2007) ; d’un style graphique fin et dynamique, Teshirogi parvient à parler de sujets très variés dans ses différentes créations. Sur le plan plus personnel, la mangaka n’a rien perdu de sa timidité, même après de si nombreuses années passées à travailler pour un grand nom du shonen nekketsu. Ainsi, elle s’exprime rarement dans les médias ; sa plus récente interview française date du 18 juillet 2013 (lien externe).

 

Grâce à ses petits commentaires en début de tome de manga, nous savons néanmoins qu’elle aime énormément les félins, particulièrement les chats et les tigres. Elle vit actuellement avec sa petite sœur et son petit frère, lui-même concepteur de décors de théâtre. Enfin, Teshirogi pense déjà à l’après Lost Canvas tout en restant secrète sur ses futurs projets.

 

1419891324-postf-tlc01.jpg

 

The Lost Canvas est un vaste projet dirigé d'une main de maitre aux doigts de fées en la personne de Shiori Teshirogi. Première femme à diriger un projet Saint Seiya, elle donne naissance à l’histoire de Shion et Dohko durant la précédente Guerre Sainte contre Hadès, en 1786. L’histoire se déroule en Italie et en Grèce mettant en avant le chevalier de Pégase de l’époque, Tenma. Avec ses amis Yato de la Licorne (Bronze) et Yuzuriha de la Grue (Argent), ils mènent un combat sans merci contre les Spectres d’Hadès. Cependant, le Seigneur Noir s’est réincarné en Alone, l’être le plus pur de ce siècle mais également l’ami d’enfance de Tenma et de Sacha, la réincarnation de la déesse Athéna au XVIIIème siècle. Tous trois orphelins, ils formaient une véritable famille ; la réalité les transformera à jamais.

 

1419891323-postf-tlc02.jpg

 

Avec Saint Seiya G, ce projet agrandit l’univers étendu de Saint Seiya et permet de renforcer l’impact du manga de Kurumada sur les différentes générations. En effet, à partir de ce projet, l’univers des chevaliers d’Athéna s’est peu à peu cristallisé en un phénomène culturel vaste et tortueux assurant sa pérennité comme nous le verrons par la suite. Mais revenons à Lost Canvas. Le succès fut tel qu’une série d’OAV vit le jour avec deux saisons comportant au total 26 épisodes. Une saison 3 est ardemment demandée par les fans et à ce sujet, Teshirogi avait déjà demandé (en avril 2013) aux fans de se faire entendre car bien qu’elle en ait l’envie, elle n’a aucun pouvoir sur la production. Son manga Saint Seiya The Lost Canvas se termine en 2011 après 25 tomes parus.

 

*

 

* *

 

1419891323-postf-tlc03.jpg

 

The Lost Canvas - Chronicles (2011 – En cours)

 

L’auteur n’a cependant pas chômé puisqu’à la fin de son manga Lost Canvas en 2011, elle a lancé une nouvelle série appelé The Lost Canvas - Chronicles (Anecdotes en Français) qui raconte l’histoire de chacun des chevaliers d’Or du XVIIIème siècle. Sur un total de treize tomes, chacun d'entre eux propose aux lecteurs de découvrir un peu plus Albafica, Cardia, Degel, Manigoldo, El Cid, Dohko, Regulus, Asmita, Rasgado, Sisyphe, Aspros, Deuteros et Shion. Chaque volume propose une histoire inédite et nous plonge ainsi le plus souvent dans des mythologie différentes de celles dont Saint Seiya nous a habitué ; les Spectres sont également au rendez-vous et l'ensemble de cette minisérie permet de renforcer l'univers de The Lost Canvas initié par Shiori Teshirogi.

 

1419891324-postf-tlc04.jpg1419891324-postf-tlc05.jpg

 

 

*

 

*        *

 

1419889702-fcstsv2-minibanspe01-accesgalerie.jpg 1419889702-fcstsv2-minibanspe01-retoursommaire.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

129170SaintSeiyaNextDimensionLogo.gif

 

Saint Seiya – Next Dimension (2006 – En cours)

 

 

1419891940-fcstsv2-minibana1.jpg

 

 

Next Dimension est avant tout le retour de Masami Kurumada sur sa propre œuvre. En effet, ce projet est issu d’une histoire commune avec The Lost Canvas. Ces deux mangas (débutés en 2006) devaient traiter de la dernière guerre sainte contre Hadès sous deux angles différents. Cependant, The Lost Canvas eut un succès plus important et se départagea de l’idée d’origine pour traité de manière plus originale cette guerre. Kurumada continua alors son projet Next Dimension seul avec un scénario inédit. La particularité de ce manga est d’être entièrement en couleurs. Si certains personnages comme Sion, Dohko, Tenma et Alone apparaissent, ils n‘ont finalement rien à voir avec les personnages de Lost Canvas. Cependant, Kurumada étant le fondateur de la saga Saint Seiya, son projet Next Dimension est officiellement considéré comme la suite canonique du manga d’origine, les autres projets étant dès lors perçus comme des « Anecdotes de l’Univers Étendu » bien que la qualité soit au rendez-vous.

 

1419891734-postg-nd01.jpg1419891732-postg-nd02.jpg

 

La chronologie aussi est bouleversée par la scission entre Lost Canvas et Next Dimension bien qu’il est possible de voir en Next Dimension un passé parallèle à Lost Canvas (paradoxes temporels, etc…). A propos de l’histoire de Next Dimension, il s’agit de sauver Seiya qui périt peu à peu à cause de la mortelle et maléfique blessure infligée par Hadès. Ainsi, c’est Athéna qui part avec ses chevaliers de Bronze vers le passé dans le but de détruire l’épée d’Hadès et ainsi briser la malédiction. Bien que le rythme de publication soit aléatoire, ce projet semble néanmoins prometteur puisque Kurumada tend de plus en plus à utiliser des éléments vu notamment dans le film 5 – Tenkai-Hen comme les Anges et les divinités de l’Olympe. Si le premier arc (en cours) vise à ranimer Seiya (toujours dans le coma), un éventuel second arc pourrait traiter du chapitre de Zeus. En effet, ce chapitre est demandé par les fans depuis 1991 puisqu’après avoir vaincu Poséidon et Hadès, il semblait évident de finir le manga dans l’Olympe, face au dernier membre de la divine fratrie (et accessoirement Roi de l’Olympe et père d’Athéna) : Zeus. Affaire à suivre donc et la patience est de rigueur.

 

1419891732-postg-nd03.jpg1419891732-postg-nd04.jpg

 

 

*

 

*        *

 

1419889702-fcstsv2-minibanspe01-accesgalerie.jpg 1419889702-fcstsv2-minibanspe01-retoursommaire.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

165595SaintSeiyaOmegaLogo.png

 

Saint Seiya – Omega (2012 – 2014)

 

 

1419892170-posth-omega00a.jpg1419892171-posth-omega00b.jpg1419892171-posth-omega00c.jpg

Morio Hatano  Tatsuya Nagamine  Sahashi Toshihiko

(Producteur Saison I, Producteur Saison II et Compositeur de la série)

 

Si Saint Seiya G représentait un nouveau souffle pour l’univers Saint Seiya, The Lost Canvas et Next Dimension ont apporté une stabilité à la saga et ont su fédérer les différentes générations autour d’un vaste manga. En 2011, Toei Animation (boite de production des projets animés de Saint Seiya) annonce pour les 25 ans de la série un nouveau titre : Saint Seiya Omega. Cette nouvelle série animée commence sa diffusion en 2012. Saint Seiya Omega se déroule ainsi au début du XXIème siècle soit près de 20 ans après les événements de la série originelle ; par ailleurs, Omega s'inscrit dans une continuité télévisuelle, se voulant ainsi la suite de la série TV de 1986 et des OAV du Chapitre d'Hadès. Seiya est devenue le chevalier d’Or du Sagittaire et protège la déesse Athéna toujours réincarnée en la personne de Saori Kido. Deux nouveaux ennemis s’en prennent à la Terre en commençant par le Roi Mars, une sombre et mystérieuse divinité venue de la planète rouge et qui souhaite faire renaitre l’ancienne civilisation de Mars en sacrifiant bien entendu la planète bleue.

 

1419892171-posth-omega01.jpg1419892172-posth-omega02.jpg

 

Une seconde saison met en avant la déesse Pallas, sœur d'Athéna et incarnation de l'Amour, qui semble manipulée par une force supérieur afin de partir en guerre contre la déesse guerrière. Nous apprenons en fin de série que le dieu Saturne (alors apparenté au dieu du Temps Chronos) tire les ficelles depuis le début et souhaite instaurer une "paix des temps". Concernant les héros : ce ne sont plus ceux de notre enfance mais bien une nouvelle génération ; cependant, les vétérans ne sont jamais bien loin et apparaissent au fil de la série. En somme, Omega connait une diffusion mondiale et se voit décliné en nombreux goodies (jeux vidéos, figurines, etc...) ; cependant, le style graphique et les décisions de « modernisation » de l’anime ont créé un conflit avec une grande partie des « anciens » fans du manga. Si peu à peu, la production tend à faire renaitre le mythe d’origine (chevaliers « légendaires », retour des Pandora Box et armure plus « solides », ennemis inédits, apports mythologiques bien que parfois hasardeux…), la route vers la paix entre anciens et modernes est encore longue. Au Japon, un manga retraçant l’histoire animée a également été publié mais stoppé à la suite de la fermeture du magazine. Quoi qu’il en soit, Saint Seiya Omega peut être vu comme la troisième phase d’immortalisation du mythe de Saint Seiya, après Saint Seiya G et le duo The Lost Canvas/Next Dimension. Ainsi, chaque génération connait ses propres chevaliers et leurs aventures. La série se termine le 30 mars 2014 après une production de 97 épisodes. La fin reste cependant ouverte permettant un éventuel retour.

 

1419892172-posth-omega03.jpg1419892172-posth-omega04.jpg

 

 

Voici les différents openings de la nouvelle série animée (il n'existe aucun ending) :

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

375830ShSaintiaLogo.png

 

Saint Seiya – La légende de Saintia Sho (2013 – En cours)

 

 

1419892706-posti-sho00.jpg

Chimaki Kuori

 

Nous ne possédons que très peu d’information à son sujet. Aucune photo, elle semble préserver son anonymat. Elle est mangaka depuis 2005 avec le titre Kidou Senshi Gundam Seed Destiny the Edge. Elle continua dans cette lancée, très proche de l’univers Gundam jusqu’en 2013 où Masami Kurumada décide de lui confier Saintia Sho.

 

1419892707-posti-sho01.jpg1419892705-posti-sho02.jpg

 

En juin 2013, à l’annonce de la fin de Saint Seiya G (avant d'être relancé en 2014), premier projet manga de l’univers Saint Seiya, un nouveau fut annoncé : Saint Seiya – Saintia Sho. Dessiné et écrit par Chimaki Kuori, ce projet inédit est publié mensuellement depuis le 19 juillet 2013 (Prologue). Les chapitres étant composés d'environs 40 pages, chaque tome relié en contient cinq-six maximum. Concernant le titre, il s’agit de l’officialisation du terme "Sainte" en japonais qui se dit donc Saintia (jusqu’à ce jour, les japonais parlaient de Saints et de Femmes Saints). La raison de ce terme est le cœur de l’histoire puisque nous n’avons pas un héros mais une héroïne du nom de Shoko (Sho étant son diminutif). Il s'agit d'une jeune fille rousse faisant d'étranges cauchemars dans lesquels une femme incarnant la désolation tente de s'emparer d'elle.

 

1419892709-posti-sho03.jpg

 

Il s'agit d’Éris, la déesse de la discorde. En effet, ce manga s’inspire en quelques sortes du premier film de 1987. Sho, jusque là simple lycéenne, profite d'une autorisation de la fondation Graad pour rendre visite à sa sœur, Kyoko (de son diminutif, Kyo) ; celle-ci a rejoint un programme spécifique visant à faire d'elle une servante personnelle de la déesse Athéna : un Saintia. Après plusieurs années d'absence, les retrouvailles tant attendues entre les deux sœurs ne se déroulent pas comme prévues. Atë, une Dryade au service d’Éris tente de capturer Sho pour que la Discorde se réincarne en elle ; mais Kyo s'oppose et fini grièvement blessée. Atë décide alors d'utiliser Kyo comme réceptacle et s'enfuie, laissant derrière elle une petite rouquine désemparée. C'est ainsi que Sho décide de devenir Saintia, afin d'endosser l'Armure de sa sœur (la Bronze Cloth du Petit Cheval) et la sauver.

 

1419892707-posti-sho04.jpg1419892707-posti-sho05.jpg

 

Ce nouveau projet connait un succès progressif. Son héroïne est attachante, l'univers demeure intrigant et l'ennemi reste pour le moment inédit si on s'en tient aux projets manga (Éris ayant été au cœur du premier film Saint Seiya). Chronologiquement, l'histoire se déroule après la chute de Saga, le Sanctuaire étant alors en piteux état et nos légendaires héros de Bronze se reposant à l'hôpital. Une aventure aux reflets de cuivre et de platine se profile ! En France, la série est publié par les éditions Kurokawa depuis le 12 février 2015.

 

 

*

 

*        *

 

1419889702-fcstsv2-minibanspe01-accesgalerie.jpg 1419889702-fcstsv2-minibanspe01-retoursommaire.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1419893094-postj-sog01.jpg

 

Saint Seiya – Soul of Gold (2015)

 

 

1419893097-postj-sog02.jpg

 

 

Support animé. Sortie au Printemps 2015 au Japon.

L’histoire se déroule après l’Arc Hadès du manga originel et met en avant les 12 Chevaliers d’Or. Il est question de God Gold Cloth.

 

 

Descriptif à venir

 

 

1419893098-postj-sog03.jpg

 

 

*

 

*        *

 

1419889702-fcstsv2-minibanspe01-accesgalerie.jpg 1419889702-fcstsv2-minibanspe01-retoursommaire.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1419886749-fcstsv2-ban04.jpg

 

 

1419894378-fcstsv2-minibanb1.jpg

 

1419893094-postk-merch01.jpg1419893094-postk-merch02.jpg

 

L’univers de Saint Seiya est bien encré dans notre réalité et ce, grâce à de multiples produits dérivés (ou goodies). Parmi ces objets de merchandising, on trouve les figurines. Il en existe de très nombreuses sortes à commencer par les figurines dites « vintages ». Ce sont plus des jouets que des objets de collection. Ensuite, il y a les Myth Cloth, sorte de version améliorée des figurines avec une finition extrêmement précise et des pièces parfois en métal. Plus récemment, des Myth Cloth EX ont été fabriquées par Bandai : il s’agit de versions « Haute-Qualité » des Myth Cloth avec des figurines plus grandes, un détail de sculpture frôlant le perfectionnisme et un prix reflétant ce travail de qualité.

 

mini_812526PostKMerch03large.jpg

Cliquez pour agrandir

 

 

 

1419894378-fcstsv2-minibanb2.jpg

 

Saint Seiya fut très rapidement transposé en format d’enregistrement peu de temps après les débuts de son adaptation animée de 1986. Ainsi, on trouve rapidement à la vente des VHS qui deviendront plus tard des DVD et autres coffrets souvent très onéreux. En France, nous avons plus récemment eu accès à une version non-censurée de l’anime de 1986 tandis que les japonais bénéficient aux dernières nouvelles des premiers films en Haute-Définition.

 

1419893096-postk-merch04.jpg

 

Toujours chez eux, des CD drama sont monnaie courante ; par exemple, The Lost Canvas est sorti sous ce support et propose ainsi d’écouter un récit conté par un acteur ; ce sont souvent des histoires tournant autour d’un personnage (Albafica des Poissons par exemple) permettant ainsi de renforcer son passé par le biais d’anecdotes. Dans la catégorie DVD et Blu-Ray, Saint Seiya Omega a également permis de relancer le marché de ce côté-ci. De nombreux packs sont disponibles à la vente au Japon comme en France.

 

1419893101-postk-merch05.jpg

 

 

 

1419894378-fcstsv2-minibanb3.jpg

 

Il existe plusieurs jeux vidéo portant sur l’univers Saint Seiya. Tout d’abord sur Nintendo NES avec Saint Seiya, Les Chevaliers du Zodiaque : La légende d’Or (1987) puis Saint Seiya II : Kanketsu Hen (1988). Ensuite, un épisode Game Boy a vu le jour en 1992 sous le nom de Saint Seiya ; savant mélange entre un Pokémon et un Final Fantasy, ce jeu est plutôt apprécié par les fans du genre.

 

1419893097-postk-merch06.jpg1419893099-postk-merch07.jpg

 

Puis ce fut le vide intersidéral, 13 ans durant. Profitant de la renaissance de Saint Seiya et du succès des jeux Dragon Ball Z, Namco Bandai décide de créer un jeu en 2005 sur PS2 : Saint Seiya – Le Sanctuaire. Cependant, la qualité n’est pas au rendez-vous et seuls quelques irréductibles fans ont su l’apprécier. Sa suite parait en 2006 et s’intitule Saint Seiya – Hadès. Cet opus est certes plus réussi que son ainé mais demeure néanmoins largement perfectible. En 2012, quatre jeux sortirent avec en avril, Saint Seiya Galaxy Card Battle (sur Smartphones) et en novembre, Saint Seiya Ultimate Cosmos (sur PSP). Un jeu online est depuis ce temps préparé par une boite de développement chinoise et est sorti récemment sous le nom de Saint Seiya ONLINE.

 

1419893099-postk-merch08.jpg1419893098-postk-merch09.jpg

 

Pour finir, en mars 2012 et sur PS3, nos chevaliers reviennent dans Saint Seiya – Senki (La Bataille du Sanctuaire en France). Si cette adaptation est bien plus professionnelle, le joueur lambda est rapidement ennuyé. Cependant, une grande majorité de fans l’ont apprécié. Une suite est parue en novembre 2013, toujours sur PS3. Celle-ci a pour nom Saint Seiya – Brave Soldiers ; avec plus de 50 personnages, des combats au gameplay dynamique et les trois chapitres principaux du manga traités dans le mode scénario, ce jeu demeure à ce jour le meilleur. Évidemment, la route est encore longue pour que les fans de Saint Seiya puissent enfin jouer à une adaptation digne de leur manga favori mais force est de constater que la qualité est de plus en plus présente. La nouvelle génération de consoles (Xbox One/PS4) sera décisive !

 

1419893101-postk-merch10.jpg1419893103-postk-merch11.jpg

 

mini_276771PostKMerch12large.jpg mini_343375PostKMerch13large.jpg

Cliquez pour agrandir

 

 

 

1419894378-fcstsv2-minibanb4.jpg

 

Saint Seiya, ce sont aussi des professionnels du spectacle qui nous offrent des représentations et des costumes toujours plus beaux mais également des concerts de génie.

 

Ainsi, en 1991 (du 15 aout au 1er septembre) fut organisé une comédie musicale intitulée Bandai Super Musical Saint Seiya. Des acteurs jouent alors sur scène l’Arc de Poséidon ; parmi eux, le groupe SMAP (le boys band immanquable de l’époque) figure parmi les premiers rôles. D’autres représentations existent, notamment sur le film Eris, la déesse de la Discorde (1987).

 

Outre les professionnels, les fans ont de tous temps appréciés fabriquer leurs propres costumes afin de briller aux yeux de tous lors de conventions comme la Japan Expo ou la Comic Con. Oui, le cosplay touche bien évidemment la culture du Cosmos !

 

Pour finir sur une note mélodieuse, mentionnons Pegasus Symphony ou le concert symphonique jouant les plus grands airs de l’Original Soundtrack de l’anime de 1986. La représentation a eu lieu le 18 octobre 2014. Voici ce qu’en disait la compagnie chargée de l’événement en France, La Fée Sauvage :

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer que "Pegasus Symphony", le premier concert symphonique entièrement dédié aux musiques des Chevaliers du Zodiaque (Saint Seiya), aura lieu le 18 Octobre 2014 au Grand Rex de Paris à 20h.

 

Ayant fait vibrer le cœur de millions de fans depuis plus de 25 ans, venez découvrir pour la première fois sur scène une bande son légendaire interprétée par un orchestre philharmonique de plus de 60 musiciens.

 

Au programme une longue sélection de plus d'1h30 des meilleures BGMs (Background Music / Musiques de fond) de la mythique bande originale retraçant tout l'univers de la série au travers des grands thèmes de chaque période : les batailles du Sanctuaire, d'Asgard et de Poséidon, et ce sans oublier les films avec entre autre l'inoubliable thème d'Abel à la Harpe ! Composée par Seiji Yokoyama, qui participe activement à la préparation de ce concert, la bande originale des Chevaliers du Zodiaque est d'une richesse et d'une intensité immense, et a fortement contribué à rendre inoubliable l'histoire de la série TV, qui a marqué toute une génération de fans. Un succès qui ne se dément pas depuis 25 ans car la série, ses suites, ses mangas et ses ré-éditions attirent toujours autant l'attention du public. De toutes les bandes sons de dessin animés Japonais licenciées en France, Saint Seiya est d’ailleurs celle qui a fait les meilleures ventes, et vous retrouvez sur scène toutes les plus belles musiques de la série d'origine des années 80, que ce soient les thèmes d'action, de combat, d'émotion, de mélancolie... qui seront sublimée pour la première fois au monde par une interprétation live d'un orchestre symphonique au complet !

 

Le concert accueillera également en invité d'honneur les groupes MakeUp et Broadway qui uniront leurs forces à celle de l'orchestre le temps d'interpréter les génériques mythiques de la série que sont "Pegasus Fantasy" et "Eien Blue", et quelques autres surprises... Laissez votre cosmos s'enflammer et ne ratez pas la première mondiale d'un concert d'anthologie !

 

1419894121-postk-merch14.jpg1419894122-postk-merch15.jpg

 

 

Saint Seiya, un univers en pleine expansion !

 

 

*

 

*        *

 

1419889702-fcstsv2-minibanspe01-retoursommaire.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1419886749-fcstsv2-ban05.jpg

 

 

1419894592-postliens-01-eds.jpg

Cliquez pour entrer

 

Encyclopédie du Sanctuaire

 

Découvrez au sein des Forums Manga-France

une micro-encyclopédie sur l'Univers Saint Seiya, faite par des fans pour des fans.

 

Merci à Guga et l'ensemble de l'équipe modératrice

pour la validation et l'autorisation de ce projet collaboratif.

 

 

*

 

*        *

 

 

1419894593-postliens-02-logotheque.jpg

Cliquez pour accéder à la logothèque

 

Logothèque du Sanctuaire

 

Merci @ Silver Claw (a.k.a. Ino') pour ses créations.

Visitez sa Galerie de logos pour chaque Chevalier d'Athéna (et plus) en suivant le lien ci-dessus !

 

 

*

 

*        *

 

 

1419894595-postliens-03-temple-d-athena-humour.jpg

 

Temple Sacré (?) d'Athéna...

 

Bienvenue dans la section "Humour" de notre Fan Club ! Vous y trouverez des liens menant à des vidéos parodiques et humoristiques ainsi que de nombreuses images détournées et amusantes !! Un petit conseil pour profiter un maximum des bêtises qui vont suivre : prenez-les au dixième sens !

 

- Les liens :

 

1419894594-postliens-03-temple-d-athena-humour-l01.png

 

1419894593-postliens-03-temple-d-athena-humour-l02.png

Article "Saint Seiya" de la dEsencyclopédie

 

1419894593-postliens-03-temple-d-athena-humour-l03.jpg

Galerie très humoristique sur les personnages de Saint Seiya, par Korin2b

 

 

- Les images :

 

1374594408-beach01.png1374594416-cassios01.png1374594413-cassios02.png1374594416-dbzodiac01.png1374594410-humour01.png1374594412-humour02.png1374594415-humour03.png1374594434-humour04.png1374594422-humour05.png1374594422-humour06.png1374594428-saga01.png1374594423-saint-seiya-lol-05.png1374594424-saint-seiya-lol-10.png1374594424-saintsimpsons01.png1374594431-strip01.png1374594426-strip02.png1374594429-strip03.png1374594426-strip04.png1374594429-strip05.png1374594429-strip06.png1374594430-strip07.png1374594431-strip08.png1374594432-strip09.png1374594432-strip10.png1374594435-strip11.png1374594435-strip12.png1374594434-strip13.png1374594434-strip14.png1374594437-sts-facebook01.png1374594436-tlc-shibi01.png1374594437-tlc-shibi02.png1402580009-humour01.png1402580008-humour02.png

 

 

*

 

*        *

 

 

Voici une sélection de liens Internet vous menant à divers sites officiels ou faits par des fans pour des fans. En espérant que votre soif de cosmos ne s’étanche jamais, bonnes routes !

 

- Saint Seiya Wikia (Encyclopédie anglaise) : Possède de nombreuses informations générales.

 

- Saint Seiya Pédia (Encyclopédie française) : Très complet concernant l'Hypermythe, la Gigantomachia et les références culturelles. Référence française.

 

- Article Wikipédia sur Saint Seiya : Pratique pour les "à côté".

 

- Le Scribe du Sanctuaire : Très bonnes études sur le sujet de Saint Seiya.

 

- Saint Seiya.com : Site de généralités et chronologies.

 

- Saint Seiya France : Par des Fans, pour des Fans.

 

- Saint Seiya Pegasus : Site très complet et souvent à jour (en maintenance actuellement).

 

- Saint Seiya Pedia : Extrêmement complet (en anglais).

 

 

*

 

*        *

 

1419889702-fcstsv2-minibanspe01-accesgalerie.jpg 1419889702-fcstsv2-minibanspe01-retoursommaire.jpg

 

*

*  *

*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

LE FAN CLUB DU SANCTUAIRE D’ATHÉNA

 

314116SaintSeiyaSanctuary00.jpg

 

- Règles du Sanctuaires -

 

L’ensemble des règles du Forum Manga-France s’applique en ces lieux.

 

 

- Comment devenir membre du Fan Club Saint Seiya (FC StS) ? -

 

Vous devez saluer le FC de manière originale. Vous pouvez expliquer ce qui vous a amené ici. Le jour et le mois de votre naissance nous permettra de vous désigner une constellation protectrice le cas échant ; il peut être ainsi bienvenue de préciser ces informations lors de votre présentation en ces lieux (mais rien d'obligatoire).

 

 

- L'Obtention d'un Rang -

 

Dans ce Fan Club, chaque membre choisit un Rang lorsqu'il est reconnu par Athéna, par le biais de son représentant le Grand Pope. Ainsi, tout nouveau membre a le choix parmi la liste des Rangs disponibles (voir plus bas).

 

En cas d’adhésion sans précision de la part du membre, un délai de 30 jours sera conféré avant qu'une armure de bronze ne soit confiée selon l'avis du Grand Pope. Durant ce délai, le dit-membre sera considéré comme étant "Chevalier en attente de Rang".

 

Il est possible de changer de Rang à tout moment mais cela demande un permission uniquement disponible auprès du Grand Pope. La raison doit être motivée (afin d'éviter le bordel, disons-le franchement...). Notons qu'un membre peut demander le Rang d'un autre membre ; pour cela, le demandeur doit contacter le membre en question et lui préciser son souhait. La décision finale revient au membre interrogé. Le Grand Pope ne peut pas forcer la décision, sauf en cas de litige grave mettant en péril l'image d'Athéna et du Sanctuaire. Autrement, en absence de réponse après 60 jours, le demandeur reçoit son nouveau Rang tandis que le membre déshérité devient "Chevalier en attente de Rang" (voir ci-dessus). Dans le cas où le demandeur s'adresse à un membre banni, et ce après vérification auprès de la modération, l'obtention est immédiate tandis que le membre banni reçoit une armure de Bronze en guise d'hommage pour ses services rendus.

 

Les noms des constellations sont en latin. Oui, c'est comme ça. De plus, chaque nouveau membre doit passer le rite de "la question qui fâche".

 

 

- Le Choix d'une Localité au Service d'Athéna -

 

Toujours dans ce Fan Club, Athéna étend son réseau et propose ainsi des alliances avec d'autres localités qui sont les suivantes :

 

- BlueGrad, au Pôle Nord.

- Asgard, en terre Septentrionale.

- Jamir, à la frontière nord de l'Inde.

- Rozan, les Cinq Pics en Chine intérieure.

- Île d'Andromède, Océan Indien (large de la Corne d'Afrique).

- Île de la Reine-Morte, Océan Pacifique Sud (large de l’Équateur)

 

Ces localités sont des Affiliations et reposent sur un contrat de confiance et soutien mutuel entre elles et le Sanctuaire. Terres vassales, leurs dirigeants sont désignés après délibération popale (discussion entre l'intéressé postulant et Hyôga, par MP). Chaque dirigeant se nomme alors "Grand Émissaire" et dirige ses propres troupes au service d'Athéna et de fait, du Grand Pope.

 

Pour les membres souhaitant alors partir en mission dans une Affiliation, il suffit de demander un Ordre de Mission au Grand Pope ou d'en discuter sur le FC. Une fois l'accord donné, le membre est officiellement reçu lors d'un message du Comité Public du Sanctuaire.

 

Il est possible de changer d'Affiliation à tout moment pour les membres ; cependant, un Grand Émissaire se doit de trouver un remplaçant avant de quitter son poste.

 

 

- Le Code Popal -

 

I. Vénérer Athéna, tu dois.

II. Prouver à chacun de tes posts la fierté avec laquelle tu portes ton Armure, tu dois.

III. Respecter les Ainés, tu dois.

IV. Être bienveillant avec les Cadets, tu dois.

V. Promouvoir l'Action du Sanctuaire, de ses Membres et étendre la Culture Kurumadesque (Saint Seiya'verse), tu dois beaucoup.

VI. Ne pas utiliser les techniques interdites, tu dois.

VII. Utiliser les techniques interdites, tu ne dois pas (nan mais vraiment...).

VIII. Éviter l'Athéna Exclamation dans les appartements du Pope, tu dois éviter (ça fait désordre).

IX. Écrire en chiffre romain jusqu'à IX, tu peux. Au-delà, aussi.

X. Avoir une pensée pour Kurumada, le Grand Maitre, tous les matins, tu dois. Pour ton Pope aussi, tiens !

XI. Ne pas oublier Next Dimension, tu dois... au moins autant que Kurumada.

XII. Ne pas oublier l'animé de TLC, la couleur dans Épisodes G et l'OST de Oméga, tu dois. Sinon, personne ne le fera.

XIII. Avoir vu les Films Saint Seiya, tu dois. En Français. Oui, vraiment.

XIIII. Savoir écrire en chiffre romain, tu devrais.

XIV. Avoir de l'humour, tu dois.

XV. Ne jamais confondre Ewan McGregor avec Shaka, tu dois... même si la comparaison de leur front est tentante.

XVI. Ne jamais lire un manga Saint Seiya dans le sens occidental, tu dois. Non bah oui, c'est con.

XVII. Avoir une pensée pour Aldébaran, Deathmask et Aphrodite, tu dois. Ouais, et Ox aussi (c'est qui déjà ?)

XVIII. Ne pas confondre Saga et Kanon... et Deuteros... et Aspros... et Cain... et Abel... tu dois. Mais on t'en voudra pas.

XIX. Vénérer Shingo Araki et Seiji Yokoyama, tu dois beaucoup, mais vraiment beaucoup.

XX. Fêter le FC tous les 28 juin, nous devons !

 

 

 

- Les Chevaliers Membres du Sanctuaire (Rangs & Assignations) -

 

[shadow=gold,left]Déesse Fondatrice[/shadow]

715375AthenaKamui.jpg

[shadow=gold,left]Athéna[/shadow]

 

[shadow=black,left]Grand Pope[/shadow]

718486GrandPope05.jpg

Hyôga, ancien Chevalier d’Or du Bélier

 

[shadow=black,left]Conseil Popal - Grands Émissaires des Affiliations du Sanctuaire[/shadow]

Nalia de Polaris, Prêtresse d'Asgard

 

[shadow=black,left]Sanctuaire - Jardin des Twin Sala[/shadow]

Aries no Jiraya

Taurus no Eliandre

Gemini no Silesius

Cancer no Kirua Juken

Leo no Onizuka Luffy

Virgo no Spica

Libra no Foene

Scorpio no Jon Bull

Sagittarius no Kelnorim

Capricorn no Majestix

Aquarius no Miburo

Pisces no Skandar

 

[shadow=black,left]Sanctuaire - Horloge Sacrée[/shadow]

Perseus no Crocodile

Ophiuchus no Ino'

Lyra no Luigi30ok

Ara no Petit Prince

Aquila no Charuru

 

[shadow=grey,left]Sanctuaire - Colisée[/shadow]

Turdus Solitarius (Grive Solitaire) no Galois

Lynx no Mirajane-kun

Draco no Rayleigh

Unicorne no MysteryC

Coma Berenices no Roseliane

Cygnus no Deen

Pegasus no Seijuro Shin

Orion no Shiro_38

Andromeda no Leeting

Equuleus no Eoko

Felis no Uriel

Auca (Oie) no Shisui

Apicŭla (Abeille) no Itachi75

 

[shadow=white,left]BlueGrad - Royaume du Nord (Chambre du Sceau de Poséidon)[/shadow]

-

 

[shadow=black,left]Asgard - Palais du Valhalla[/shadow]

Dubhe de l'Alpha, Dio Brando

 

[shadow=black,left]Jamir - Himalaya[/shadow]

-

 

[shadow=white,left]Rozan - Les Cinq Pics (Tour du Sceau d'Hadès)[/shadow]

-

 

[shadow=black,left]Île d'Andromède - Le Rocher du Sacrifice sacré[/shadow]

-

 

[shadow=White,left]Île de la Reine-Morte - L'Enfer sur Terre[/shadow]

-

 

[shadow=black,left]Membres en attente d'Armure (délai de 30 jours)[/shadow]

-

 

Chevaliers d'Acier

Erza de la Dorade

 

[shadow=grey,left]Armée d'Athéna : 34 membres[/shadow]

 

*

 

*        *

 

Rangs à pourvoir

 

[spoiler=Armures d’Argent (19/24)]

- Armure du Cocher

- Armure du Chien de Chasse

- Armure du Grand Chien

- Armure du Centaure

- Armure de Céphée

- Armure de la Baleine

- Armure du Corbeau

- Armure de la Coupe

- Armure de la Grue

- Armure d'Hercule

- Armure du Lézard

- Armure de la Mouche

- Armure de la Poupe

- Armure de la Flèche

- Armure du Triangle

- Armure des Voiles

- Armure de Cerbère

- Armure de l'Oiseau du Paradis

- Armure de la Couronne Boréale

 

[spoiler=Armures de Bronze (39/52)]

- Armure du Burin

- Armure du Caméléon

- Armure de l'Hydre Femelle

- Armure de l'Hydre Mâle

- Armure du Petit Lion

- Armure du Loup

- Armure de la Boussole

- Armure du Sextant

- Armure de la Grande Ourse

- Armure du Bouvier

- Armure de la Girafe

- Armure du Petit Chien

- Armure de Cassiopée

- Armure du Compas

- Armure de la Colombe

- Armure de la Couronne Australe

- Armure du Dauphin

- Armure de l'Eridan

- Armure de l'Horloge

- Armure du Lièvre

- Armure du Poisson Austral

- Armure du Serpent

- Armure du Triangle Austral

- Armure du Toucan

- Armure de la Petite Ourse

- Armure de Poisson Volant

- Armure de l'Écu de Sobieski

- Armure du Paon

- Armure de la Croix de Sud

- Armure du Petit Crabe

- Armure du Coq

- Armure de la Guêpe

- Armure du Cadran Solaire

- Armure du Renne

- Armure de la Tortue

- Armure du Tigre

- Armure du Phoenix

- Armure du Gardien du Pôle

- Armure de la Fleur de Lys

 

[spoiler=Blue Warriors (6/6)]

- Titre de Grand Émissaire - Aube Sacrée de Piotr

- Aube d'Alexei

- Aube d'Unity

- Aube de Natassia

- Aube de Séraphina

- Aube de García

 

[spoiler=God Warriors (7/9)]

- Merak de Beta

- Phecda de Gamma

- Megrez de Delta

- Alioth de l'Epsilon

- Alcor de Zeta

- Mizar de Zeta

- Benetnasch d'Eta

 

[spoiler=Jamir - Descendants du continent de Mù (1/1)]

- Titre de Grand Émissaire - Oracle des Atlantes

 

[spoiler=Rozan - Veilleur des enfers d'Hadès (1/1)]

- Titre de Grand Émissaire - Sentinelle du Sanctuaire

 

[spoiler=Île d'Andromède - Grand Maitre du Cosmos (1/1)]

- Titre de Grand Émissaire - Garant des Valeurs d'Athéna

 

[spoiler=Île de la Reine-Morte - Black Warriors (Exécuteurs du Sanctuaire - 6/6)]

- Titre de Grand Émissaire - Pourfendeur de Guilty

- Black Pegasus

- Black Dragon

- Black Cygnus

- Black Andromeda

- Black Phoenix

 

 

 

mini_420877galaxyclothsbycamilleaddamsd6b6r3q.jpg

Cliquez pour agrandir

 

 

 

- Gestion du Sanctuaire -

 

[shadow=grey,left] - Résultats des sondages :[/shadow]

 

1378043813-sondage-01.png1378043813-sondage-02.png1378043813-sondage-03.png1378043813-sondage-04.png1378043813-sondage-05.png1388431870-sondage-06.png1388431869-sondage-07.png1399737852-sondage-08.png1399737852-sondage-09.png1399737851-sondage-10.png1399737852-sondage-11.png1399737852-sondage-12.png1402578371-sondage-13.png1402578372-sondage-14.png

 

(Cliquez pour agrandir)

 

 

[shadow=grey,left] - Tournois / Concours :[/shadow]

 

Vous trouverez ici les résultats des événements organisés autour de Saint Seiya sur l'ensemble du Forum

 

 

[shadow=grey,left] - Combats des 100 jours (Ascension du Sanctuaire des Fans) :[/shadow]

 

1388432101-sanctuarymap.png

 

1381666895-concoursgoldsaint01.png1381666900-concoursgoldsaint02.png1381666900-concoursgoldsaint03.png1381666902-concoursgoldsaint04.png1381666903-concoursgoldsaint05.png1381666902-concoursgoldsaint06.png1381666900-concoursgoldsaint07.png1388432037-concoursgoldsaint08.png1388432034-concoursgoldsaint09.png1388432037-concoursgoldsaint10.png1388432037-concoursgoldsaint11.png1388432036-concoursgoldsaint12.png1388432037-concoursgoldsaint13grandspopes.png1388432038-concoursgoldsaint14athena.png

(Cliquez pour agrandir)

 

 

*

 

*        *

 

1419889702-fcstsv2-minibanspe01-retoursommaire.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wow! :o

Que dire, ça pète encore plus qu'avant! GG Hyôga, comme d'hab. :)

Longue vie au FC Saint Seiya!  8)

(même si j'en fais pas parti  9_9 )

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Haar, c'est gentil :D

 


 

Voilà !

 

La V2 du FC StS est de sortie pour le 31.

 

Pourquoi cet avancement du calendrier ? Et bien je me suis tout simplement dit qu'un FC n'était pas un musée et qu'au lieu de tout garder en off, en préparation et d'attendre des semaines avant de vous livrer la nouvelle version, il valait mieux diffuser le principal le plus vite possible et ainsi laisser la possibilité à chacun de poster un petit mot pour la nouvelle année !

 

C'est pourquoi la V2 est disponible en cette toute fin d'année 2014 !

 

Au niveau des modifications, l'intégralité des images a été redimensionné et encadré. Les sections ont été créées et ré-informées (toutes sans exceptions, avec les fiches d'auteurs entre autres) afin d'en faciliter la gestion d'une part et pour le confort visuel d'autre part. Ainsi, le Sommaire vous permet véritablement de naviguer au sein des différentes sections, toutes partagées en différents posts.

 

A chaque fin de ceux-ci se trouvent deux vignettes : l'une vous permet de revenir au Sommaire tandis que l'autre vous enverra dans des posts lointains totalement consacrés aux galeries ; celle-ci seront donc encore plus grandes qu'auparavant.

 

Mais tout n'est pas terminé ! Le FC entame une petite phase de transition. Ainsi, je vais renouveler certains liens, corriger quelques coquilles de ci et là et également finir de formater certains passages (italique, gras, taille et police de caractères, etc...). Je dois aussi ré-ouvrir les galeries et rafistoler entre autres la Page Membre du FC (mais ça, c'est à voir, peut-être plus tard dans l'année).

 

 

Donc,

 

vous avez là la V2 officielle du FC Saint Seiya pour 2015 et au-delà mais comme pour la V1, des modifications mineures seront apportées au fil du temps, rien de bien grave. L'essentiel pour moi est que la période de vide n'ait durée qu'une petite semaine à peine ; nous avons de nouveau un FC et avec le calendrier 2015 qui s'annonce, il valait mieux être prêt rapidement pour être à la pointe de l'information !

 

Aussi, je vous encourage à me dire vos envies et vos remarques quant à cette V2. Cela me permet de peaufiner le tout pour qu'il soit toujours plus à votre goût. Les remarques les plus importantes pourront par exemples êtres récupérées pour une éventuelle future V3... mais nous en reparlerons dans quelques centaines de pages, m'voyez ;)

 

 

***

 

 

J'espère sincèrement en tout cas que le résultat vous convient :)

 

Sur ce, en ce 31 décembre, je vous souhaite à tous de passer un excellent réveillon du nouvel An. Tous mes vœux les plus sincères pour cette nouvelle année 2015 et enflammez votre cosmos jusqu'au bout de la nuit (et de l'année à venir par dessus le marché ^^). Santé, Bonheur, Amour, Travail, Projets ; bref, que tout ce qui peut vous combler d'allégresse soit au rendez-vous de l'année à venir.

 

Popalement et avant tout amicalement votre,

Hyôga.

 

 

1420030523-sts04.jpg

 

BONNE ANNÉE 2015 8)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonne année 2015 à tous les membres!!! (et à moi qui ne le suis pas)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Haar qui squat même le FC Saint Seiya  :o Il est dans une période je suis le membre le plus actif du forum et je poste 36 messages par jour un peu partout. Bientôt il serra dans la cour des grands. Bon il a encore du chemin a faire  :P


 

Bon Hyoga qui ouvre "enfin" le nouveau FC  :). Grosse présentation qui donne presque envie d'être lu. Fin quand j'aurais deux heures de libre  :P

 

 

Bonne année 2015 à Hyoga et  à tous les membres. (moins deux qui se reconnaîtront)

 


episodes-tv-28.jpg

 

tumblr_ms9djvoxjO1rzs31zo1_500.gif


 

Perseus no Crocodile

 


Edit:  8)

 

tumblr_ms9sfcUa5Z1svq50wo5_r1_400.gif

 

tumblr_ms9sfcUa5Z1svq50wo6_r1_250.gif

 

tumblr_ms9sfcUa5Z1svq50wo4_r2_250.gif

 

tumblr_ms9sfcUa5Z1svq50wo3_r1_250.gif

 

tumblr_ms9sfcUa5Z1svq50wo1_r3_400.gif

 

tumblr_ms9sfcUa5Z1svq50wo10_r1_400.gif

 

tumblr_ms9sfcUa5Z1svq50wo7_r1_250.gif

 

tumblr_ms9sfcUa5Z1svq50wo2_r3_250.gif

 

tumblr_ms9sfcUa5Z1svq50wo9_r1_250.gif

 

tumblr_ms9sfcUa5Z1svq50wo8_r1_250.gif

 

tumblr_lz7goxOJts1r1n5pqo1_500.gif

 


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Haar qui squat même le FC Saint Seiya  :o Il est dans une période je suis le membre le plus actif du forum et je poste 36 messages par jour un peu partout. Bientôt il serra dans la cour des grands. Bon il a encore du chemin a faire  :P

 

Aucun endroit ne m'échappe.  8)

T'as connu ça apparemment. 9_9

(Même si la section FC comme les restes, jeux etc.. ne comptent pas pour éviter le flood)

Du chemin à fait, c'est à dire? Parce que monsieur a 7000 messages :P

Plus sérieusement je post ici de temps en temps et survole souvent le FC, mais j'ai la flemme de m'inscrire dans ceux ci.  :-\

 

 

Wow, quelqu'un a vraiment passé du temps à nous faire une anim' comme ça du combat contre Argol? :o

 


 

 

Des gens qui jouent encore à Brave Soldier? le jour ou ma PS3 remarche j'hésite à me le prendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aucun endroit ne m'échappe.  8)

8)

 

T'as connu ça apparemment. 9_9

Quand j'étais jeune.

 

(Même si la section FC comme les restes, jeux etc.. ne comptent pas pour éviter le flood)

Du chemin à fait, c'est à dire? Parce que monsieur a 7000 messages :P

Le rang symbolique de "Kazekage" . Puis être dans le top 10  8) (j'ai remarqué que dernièrement que j'étais dans le top au passage  :o)

 

mais j'ai la flemme de m'inscrire dans ceux ci.  :-\

D'oh!

 

Wow, quelqu'un a vraiment passé du temps à nous faire une anim' comme ça du combat contre Argol? :o

Normal c'est l'un des combats mythique et marquant de l'oeuvre.


 

Et voici une ou deux images classe Histoire de rester dans mon personnage  8) (vue que un malotru m'a volé le sagittaire  >:( )

tumblr_mjv9f1Z4CM1rvobogo1_1280.jpg

 

 

 

tumblr_maibirBip81qf1nmxo1_1280.jpg

 

 

Bon aller c'est pas le tous je file réveillonner moi  8) Un coup a être a la bourre

 

tumblr_mxahanWoV61s6cql7o1_500.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonne année à tous les membres du FC ! Et à tous les non-membres aussi tant qu'on y est. 9_9

 

Et comme le Pope a clos le précédent FC sans même attendre la fin de l'année (ça appelle une usurpation tout ça >:(), ce qui m'a empêché de commenter à temps le sondage. Je le commente ici-même. Oui, je suis très satisfait de ce FC Saint Seiya. Bon, je n'y ai pas été très actif ces derniers temps, mais j'y passe assez souvent.

 

Il faudra que je me décide à voir le film en CG tiens, ça fait quelques semaines qu'il est sur mon PC mais je ne l'ai toujours pas regardé. D'après ce que j'ai lu de critiques, le film est bon surtout par ses graphismes. Je m'en serais un peu douté, donc je pense que je vais l'apprécier quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bijour !

 

Je viens de voir la présentation (survolé certaines partie plus que d’autres) et dans l’ensemble la V2 m’a

 

thumb.gif

 

01L1n9YsHAc.jpg

 

Wow, quelqu'un a vraiment passé du temps à nous faire une anim' comme ça du combat contre Argol?

Normal c'est l'un des combats mythique et marquant de l'oeuvre.

Ce sont les cinématiques du jeu chinois Saint Seiya Online :

 

Quant à toi, Chevalier Persus No Crocodile, tu viens commettre une grave erreur, le combat le plus mythique n’est pas celui de Argol, mais celui du Lion.

 

 

Seiya : Aiolia ! Vu d’en bas, t’es encore plus impressionnant.

Aiolia : je le sais.

 

aioria011.jpg

 

 

Des gens qui jouent encore à Brave Soldier? le jour ou ma PS3 remarche j'hésite à me le prendre.

J’ai joué aux deux opus sur PS3, mais je ne saurais te répondre précisément en raison de ma mémoire de poisson rouge.

Je ne sais pas si tu as déjà joué au premier opus La Bataille du Santuaire, mais celui-ci à l’avantage d’offrir des mêlées générales en plein avant de rencontrer les boss dans leur temple respectif http://www.ultimateps3.fr/images/jeux/saint-seiya-les-chevaliers-du-zodiaque-la-bataille-du-sanctuaire/saint-seiya-les-chevaliers-du-zodiaque-la-bataille-du-sanctuaire_1308964277.jpg

Alors que dans Brave Soldiers, les combats s’enchaînent comme dans un jeu de combat classique.

 

Le principal avantage de Brave Soldiers réside dans le choix personnages (arc Poséidon + Hadès)

 

Bonne année et bonne santé tout le monde...

 

 

cavaleiro_de_ouro___aiolia_de_leao_by_sonicx2011-d7wa42p.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et voici une ou deux images classe Histoire de rester dans mon personnage  8) (vue que un malotru m'a volé le sagittaire  >:( )

 

8) 8) 8) 8) 8)

 

Bonne année à tous. En tant que Gold Saint, j'envoie mes hommages à notre Pope et à mes comparses. Je prends ceux qui nous sont inférieurs en pitié (les chevaliers de bronze, d'acier, et même ceux de la strat la plus inférieure, les chevaliers d'argent :-\ ), et leur souhaite de continuer avec bonheur leur misérable existence.

 

Une petite critique du film, je ne sais pas si elle a été postée... https://mangalerie.wordpress.com/2014/12/23/saint-seiya-legend-of-sanctuary-critique/

 

Beaux progrès pour ce FC qui en est à son deuxième. Mais comme c'est le FC d'une bonne centaine de personnage, la moyenne n'est pas si énorme 8) 8) 8) 8)

 

Le plus brave d'entre tous, Kelno du Sagittaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×