Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Sign in to follow this  
Kyojin972

Last Heart (Projet de mangas amateur)

Recommended Posts

Chapitre lu !

 

Commençons par le combat Xeronas contre Naj ! Il y a plusieurs choses à dire. Tout d'abord, son artefact-coeur est puissant, du moins contre un simple mortel. Il a acquis une telle force, mais pas seulement. Sa vitesse, ses réflexes ont également changé ! Il joue désormais dans une autre cour. Je ne m'y attendais pas. Je pensais juste qu'il allait éveiller simplement une capacité spéciale, cependant on dirait bien que tu la réserves pour la suite. Avec de tels pouvoirs, je me demande si notre héros ne va pas commencer à y prendre goût au fil de l'aventure jusqu'à  hésiter sur ce qu'il veut vraiment, c'est-à-dire obtenir un cœur. Car oui, en obtenant une condition d'humain, il perdra ses pouvoirs. Le combat est déjà perdu, pourtant le mercenaire ne lâche pas l'affaire. Il se bat pour son foyer et j'en arrive même à éprouver de la sympathie envers eux. Limite, on se demande qui est le méchant dans cette histoire. Les actions égoïstes de Hevan sont la cause du malheur de leur royaume. Mais après tout, peut-on réellement lui rejeter toute la faute ? Il était désespéré, prêt à tout pour sa fille. Il n'a pas hésité une seule seconde, croyant faire ce qui lui semblait juste. Aujourd'hui, il se bat pour qu'on ne lui enlève pas Yorena, la seule personne chère à ses yeux encore en vie. Impossible de souhaiter la victoire de l'un des deux camps. C'est trop difficile. Je ne peux qu'attendre le dénouement de cet arc.

 

Aurore s'est débrouillée comme une chef. Astucieux. Elle possède un très bon jeu d'acteur. J'étais moi-même aussi surpris que son adversaire. Je ne pensais pas voir ce combat s'achever de cette façon. Bien joué ! J'ai moi aussi eu du mal à comprendre sa stratégie, mais lorsque j'ai relu le chapitre l'après-midi, c'était bon. En même temps lire à trois heures du matin, ça n'aide pas.  :-\

 

Tu nous dévoiles aussi une information très intéressante. Un Heartseeker peut faire un rejet de son artefact-coeur s'il n'est pas compatible. On découvre enfin la cause du malheur de Yorena, elle est simplement incompatible ( je me demande s'il existe des tests de compatibilité parce que c'est plus dangereux qu'autre chose d'en absorber ). Lorsque j'ai lu ce passage, j'ai eu un espoir comme Hevan de la sauver jusqu'à ce que Lyra déclare que retirer l'artefact-coeur entraîne la mort de son hôte. Difficile à dire, mais je ne vois pas d'échappatoire pour elle. Quant au combat, je me doutais bien que son entorse allait grandement faire pencher la balance. Elle n'a pas eu de chance sur ce coup. Sans, c'était la victoire assurée. À la fin, sa fille l'interpelle et je pense que c'est qui scellera le sort du paternel ( une occasion pareil ne se représentera jamais ) ou, au contraire, permettra de déboucher sur une conversation. Je pense qu'elle voudra redonner l'artefact, se sacrifiant pour mettre à un terme à tout ceci. Cette fille est pure, comme peut l’attester la scène où elle n'arrive pas à utiliser son pouvoir. Elle ne veut pas tuer et ne veut pas que son père retire la vie. Où cela va-t-il nous mener ?

 

J'oubliais. Tu as glissé des morceaux du passé de Xeronas. C'est très étrange. On peut constater que quelqu'un le frappa jusqu'à le mettre dans un état encore pire que Naj lorsqu'il était jeune. On sait que c'est possible de toucher un Heartseeker si on est la mère de ce dernier, un autre Heartseeker ou si on porte ces gants mystérieux. Une question m'est directement venue à l'esprit. Est-il possible de devenir un Heartseeker autrement que d'une manière aléatoire par naissance ? Si ce que j'énonce se relève vrai, quelqu'un lui aurait donc retiré son cœur à l'aide d'une méthode encore inconnue. Pourquoi pas, j'aime bien cette hypothèse, car ça voudrait dire qu'il existe des gens assez fou pour devenir un Heartseeker en quête de puissance et des victimes.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

EDIT : Une petite info, mais un indice a déjà été donné sur la capacité caché de Xeronas, à vous de découvrir ;).

 

ca capacité grâce a son artefact coeur ?

 

je pense qu'il téléporte ou qu'il a un pouvoir avec l'aimant , parce qu'il le couteau est apparait instantanément dans sa main et après quand le mercenaire l'a frappé il a discrètement volé des dagues

 

 

ou sinon (je pars dans un délire) les artefact coeur renferme l'âme d'ancienne personne comme par exemple aurore elle a le coeur d'une guerriere ou truc du genre et le héros le coeur d'un assasin

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

YmirDante :

 

C'est bien tenté, mais son pouvoir n'a rien à voir avec la téléportation ou l'aimant. Et au sujet des dagues, c'est juste sa rapidité qui en est la cause qui donne l'effet de disparition.

 

Pour ta théorie, sur l'âme dans les cœurs elle est très bien, mais je ne vais pas te donner la réponse, tu verras bien par la suite si tu as raison, retiens la bien en tout cas ^^.

 

EDIT *****

 

Chapitre lu !

 

Commençons par le combat Xeronas contre Naj ! Il y a plusieurs choses à dire. Tout d'abord, son artefact-coeur est puissant, du moins contre un simple mortel. Il a acquis une telle force, mais pas seulement. Sa vitesse, ses réflexes ont également changé ! Il joue désormais dans une autre cour. Je ne m'y attendais pas. Je pensais juste qu'il allait éveiller simplement une capacité spéciale, cependant on dirait bien que tu la réserves pour la suite. Avec de tels pouvoirs, je me demande si notre héros ne va pas commencer à y prendre goût au fil de l'aventure jusqu'à  hésiter sur ce qu'il veut vraiment, c'est-à-dire obtenir un cœur. Car oui, en obtenant une condition d'humain, il perdra ses pouvoirs. Le combat est déjà perdu, pourtant le mercenaire ne lâche pas l'affaire. Il se bat pour son foyer et j'en arrive même à éprouver de la sympathie envers eux. Limite, on se demande qui est le méchant dans cette histoire. Les actions égoïstes de Hevan sont la cause du malheur de leur royaume. Mais après tout, peut-on réellement lui rejeter toute la faute ? Il était désespéré, prêt à tout pour sa fille. Il n'a pas hésité une seule seconde, croyant faire ce qui lui semblait juste. Aujourd'hui, il se bat pour qu'on ne lui enlève pas Yorena, la seule personne chère à ses yeux encore en vie. Impossible de souhaiter la victoire de l'un des deux camps. C'est trop difficile. Je ne peux qu'attendre le dénouement de cet arc.

 

Xeronas est totalement au dessus de Naj, comme tu l'as dis et tu expose une situation futur très intéressante au sujet du héros. Voudra t'il avec le temps retrouvé son véritable coeur, alors pour te répondre il y a beaucoup de chose qui se passeront au fil de son aventure et plus ou moins tu remarqueras dans quelle direction il se portera plus tard à ce sujet. Et pour ce qui concerne le combat de Naj face à Xeronas, je suis content car je voulais que le lecteur ressent de l'empathie pour le mercenaire et se demande qui est le méchant et ça semble marché ;D. Mais la réponse pour mettre fin au fardeau touchant les deux camps arrivera sous peu.

 

Aurore s'est débrouillée comme une chef. Astucieux. Elle possède un très bon jeu d'acteur. J'étais moi-même aussi surpris que son adversaire. Je ne pensais pas voir ce combat s'achever de cette façon. Bien joué ! J'ai moi aussi eu du mal à comprendre sa stratégie, mais lorsque j'ai relu le chapitre l'après-midi, c'était bon. En même temps lire à trois heures du matin, ça n'aide pas.  :-\

 

Thank you ! Alors la ça me réconforte que non seulement que tu es cru au jeu d'acteur d'Aurore, mais aussi que sa stratégie t'ai autant plu. Attends à en voir assez souvent des combats de style, avec du bourrin bien sûr 8) 8).

 

Tu nous dévoiles aussi une information très intéressante. Un Heartseeker peut faire un rejet de son artefact-coeur s'il n'est pas compatible. On découvre enfin la cause du malheur de Yorena, elle est simplement incompatible ( je me demande s'il existe des tests de compatibilité parce que c'est plus dangereux qu'autre chose d'en absorber ). Lorsque j'ai lu ce passage, j'ai eu un espoir comme Hevan de la sauver jusqu'à ce que Lyra déclare que retirer l'artefact-coeur entraîne la mort de son hôte. Difficile à dire, mais je ne vois pas d'échappatoire pour elle. Quant au combat, je me doutais bien que son entorse allait grandement faire pencher la balance. Elle n'a pas eu de chance sur ce coup. Sans, c'était la victoire assurée. À la fin, sa fille l'interpelle et je pense que c'est qui scellera le sort du paternel ( une occasion pareil ne se représentera jamais ) ou, au contraire, permettra de déboucher sur une conversation. Je pense qu'elle voudra redonner l'artefact, se sacrifiant pour mettre à un terme à tout ceci. Cette fille est pure, comme peut l’attester la scène où elle n'arrive pas à utiliser son pouvoir. Elle ne veut pas tuer et ne veut pas que son père retire la vie. Où cela va-t-il nous mener ?

 

Eh oui ! Tu es le seul qui a fait attention à ce détail, les Heartseeker ont des risques d'être incompatible aux artefact-coeur absorbé, ce qui rend ce geste encore plus dangereux quand on ne connait pas le taux de compatibilité ;). J'ai remarqué que tu as très bien cerné Yorena, c'est une fille qui serait capable de sacrifier, mais je te laisserai la surprise de voir si tu as raison ou pas au prochain chapitre ^^.

 

 

J'oubliais. Tu as glissé des morceaux du passé de Xeronas. C'est très étrange. On peut constater que quelqu'un le frappa jusqu'à le mettre dans un état encore pire que Naj lorsqu'il était jeune. On sait que c'est possible de toucher un Heartseeker si on est la mère de ce dernier, un autre Heartseeker ou si on porte ces gants mystérieux. Une question m'est directement venue à l'esprit. Est-il possible de devenir un Heartseeker autrement que d'une manière aléatoire par naissance ? Si ce que j'énonce se relève vrai, quelqu'un lui aurait donc retiré son cœur à l'aide d'une méthode encore inconnue. Pourquoi pas, j'aime bien cette hypothèse, car ça voudrait dire qu'il existe des gens assez fou pour devenir un Heartseeker en quête de puissance et des victimes.

 

Tu donnes lieu à une belle théorie, et pour ce qui est devenir un Heartseeker autre que part la naissance, je vais pas te mentir, il n'y a pas d'autres façon c'est la seule et unique méthode. Mais j'apprécie vraiment que tu réfléchisse à des théories pour ma fic, ça me donne bien plus de force pour aller au bout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre 15 : Le Pardon est une fin.

 

Grande salle du Manoir. Xeronas vs Naj.

 

Xeronas esquissa un léger sourire face à la forte volonté de son opposant.

 

Il releva la tête et s'avança en direction de Naj qui titubait sur place.

Durant sa marche, il se revit en face des personnes ombragés, et à chaque pas qu'il faisait pour se rapprocher du mercenaire, son souvenir défilait par image dans ses pensées.

 

Il se ruait vers ses adversaires dans un cri sourd, le corps électrisé par la douleur, mais alors qu'il venait pour frapper un de ses opposants, un voile noir s'abaissa devant ses yeux et il chuta au sol en ayant perdu connaissance.

 

Quand ce souvenir s'évapora de son esprit, Naj chuta devant lui comme son passé d'autrefois.

Mais Xeronas attrapa ce dernier de son bras gauche et le soutint par le buste. Le mercenaire avait totalement perdu connaissance, un silence s'établit au même instant dans la pièce.

Puis le jeune Heartseeker, finit par dire :

 

-Cette volonté qui t'anime, sert tant comme les fondations d'un renouveau. Tu pourrais bien donner naissance à un royaume.

 

Puis il posa son adversaire sur le dos délicatement puis termina :

 

-Tu fus un adversaire honorable, tu as mon respect...Naj. En regardant le mercenaire une dernière fois.

 

Puis soudainement il ressentit au niveau de sa main droite, une légère et infime chaleur qui fut brève mais qui l'interpella.

 

Il regarda sa main, mais rien n'avait changé à part la guérison rapide de sa blessure qui ne laissa aucune cicatrice.

-***Ce coeur a rendu mon corps plus vivace, léger, fort et résistant...Cependant pourquoi ai-je l'étrange sentiment d'être incomplet... ? Est-ce seulement ce dont j'ai acquis... ? Se posa t'il intérieurement intrigué.

 

Mais durant cette petite réflexion, il porta sa main droite vers son torse et senti une légère piqûre sur son avant-bras. Surpris, il regarda ce qui en était la cause dans la poche intérieure de son manteau à capuche.

Et se souvint de l'existence de la fleur de cristal que lui avait offert Yorena.

 

Il tenait la sculpture fait de ce minerai bleuté et se demandait ce qu'il ferait à cet instant s’il n'avait jamais croisé la route de Yorena et Hevan.

 

Alors qu'il était perdu dans ses pensées, des bruits de pas venant du couloir gauche de la grande salle, le sorti de ses doutes.

 

Sous-sol du Manoir. Cave à Rhumiel.

 

Yorena qui assistait à la confrontation en tant que spectatrice du fait qu'elle était en handicap, put voir d'un regard extérieur un détail d'une grande importance.

Elle perçu derrière son père, la roche qui commençait à bouger, s'effriter, se disloquer en 4 morceaux distinct avant de fusé dans les airs en direction du dos de son père à une vitesse inquiétante, comme attiré par une force invisible.

 

C'est à ce moment qu'elle s'écria :

 

-Papa ! Attention !

 

Alors d'un réflexe naturel et instinctivement elle leva son bras droit sans une once d'hésitation et en un éclair, plusieurs pics de cristal se formèrent et fusèrent en direction des 4 morceaux de roche qui éclatèrent en une dizaine de gravats au choc de ces minerais bleutés.

Elle venait de sauver la vie de son père de justesse sous le regard stupéfiaient des deux combattants.

 

-***Qu'est-ce que c'était que ça ?!*** Se demanda-t-il, son cœur tambourinant sa poitrine.

 

Il se rappela la mixture et nuée de poussière que son adversaire avait placé sur son dos. Alors par intuition, il analysa la tête de sa hache en fer et remarqua à ce moment que celle-ci était parsemé de nombreux grains de poussière gris-argenté, comme celle sur son dos.

 

C'est alors qu'il comprit ce qu'était ce sable atypique.

 

-***C'est...C'est de la poussière d'aimant ! *** Résolvait -il surpris d'une telle invention et de la ruse de cette jeune femme.

 

Il en frémit en repensant aux dernières secondes de vie, dont il avait pu en réchappé.

 

Lyra qui venait de voir toute sa stratégie mise à néant à cause de l'intervention de sa captive l'a fit entré dans une grande colère.

 

-Pourquoi ? POURQUOI ?! Rugit elle prit de sanglot en tapant au sol prise d'une grande peine et de colère.

 

Ce cri déchirant fit bondir le coeur de Yorena qui se sentait totalement culpabilisée. Même Hevan qui était sorti de sa torpeur dû aux derniers instants de sa vie dont sa fille l'avait sauvé fut un peu ébranlé par cette plainte de désarroi.

 

-Pourquoi...Reprit elle en inclinant la tête vaincue. Pour quelle raison égoïste voulez-vous nous privés d'un peu de bonheur ? Finit-elle d'un ton morne.

 

Hevan pris de fatigue, de douleur dû à sa blessure et de compréhension finit par lâcher sa hache au sol.

 

Un lourd silence s'installa car ni Hevan et Yorena ne trouvais les bons mots pour répondre à Lyra.

 

Cependant Hevan se décida et répondit avec le peu de sagesse qu'il avait en son fort.

 

-Parce qu'il m'est impensable de vivre sans la seule et unique personne chère à mes yeux en ce monde. De la même façon dont tu te bats pour ce qui est précieux à tes yeux, je fais de même pour ma fille. Avoua t'il mélancolique.

 

-Foutaise ! S'écria la spécialiste des aiguilles. Ton amour égoïste nous as privés des nôtres et détruit notre foyer. Tu ne connaitras jamais la douleur que nous ressentons. S'exclama t'elle, d'un ton attristé et de frustration.

 

-Si...Cette douleur je l'endure jusqu'à maintenant...Car le destin m'a fait payer un lourd tribu de par mon acte...J'ai été privé de ma famille durant des années et perdu ma femme...Et j'en ai terriblement souffert. Se confia Hevan pris d'une vague de peine.

 

-Papa...Souffla la captive prise de compassion à la douleur de son père.

 

-C'est le châtiment que tu as écopé et ce n'est toujours pas suffisant à mes yeux, car j'ai promis à tous les habitants de ma ville de ramener l'essence même de notre renaissance et c'est elle qui l'a détient et je l'obtiendrai ! Affirma Lyra inébranlable.

 

-Il n'y a donc aucun moyen...Pourtant ils vous suffiraient de repartir de zéro...Résonna t'il en croyant à ses mots, mais le sentiment de culpabilité le rongeait.

 

Cette dernière parole prononcée par le quarantenaire, intensifia la colère en Lyra sa seule réponse fut qu'elle plongea sa main dans l'une de ses poches de combat pour s'équiper d'une aiguille.

 

Puis au moment où elle venait pour le lancer sur sa cible, elle entendit une douce voix :

 

-Pardonne moi...Lyra...

 

Et instantanément après ces mots, une intense lumière bleutée envahit tout l'environnement de la cave à Rhumiel, aveuglant Lyra ainsi qu'Hevan.

 

-Yorena !!! Siffla Hevan pris d'angoisse.

 

De cette vague luminescente jaillit une petite balle de cristal qui s'abattit sur la tête de Lyra l'assommant sur le coup.

 

Quand cette vive clarté se dissipa, et qu'Hevan retrouva une vue normale, il scruta ses alentours et remarqua que la mercenaire était à terre inerte dont des cristaux prenaient forme au sol auprès d'elle, puis il porta son regard aussitôt vers sa fille et ce qu'il vit le fit tressaillir d'effroi jusqu'à son âme.

 

-YORENAAAAAAA !!!

 

Grande salle du Manoir. Xeronas vs Naj.

 

Quelques minutes plus tôt.

Aurore surgit du couloir et remarqua aussitôt les dégâts causés par le combat à sens unique qui eut lieu dans cette salle, son regard qui scruta cette grande pièce tomba sur Xeronas.

 

Un sentiment d'anxiété se dissipa en son for intérieur en le voyant sain et sauf au côté de Naj totalement inerte au sol, cependant elle remarqua qu'il respirait toujours.

Puis une fois que ses inquiétudes furent dissipées, elle arbora une expression mécontente en fixant son compagnon de voyage et s'avança vers lui.

Ce dernier qui avait la tête légèrement inclinée et dont sa mèche ombrageait son regard porté sur Naj, finit par dire :

 

-Je te demande pardon…D'un ton naturel et sincère.

 

La manieuse de Chakram s'arrêta aussitôt à l'excuse inattendu de son compagnon de voyage, elle était étonnée puis esquissa un sourire et répondit :

 

-J'accepte ton pardon...Néanmoins tu devras le dire aussi à Hevan et Yorena. D'un regard espiègle.

 

A cette réponse, elle remarqua que Xeronas fit une moue agacée discrète avec sa bouche ce qui l'a fit rire.

Puis soudainement sans qu'elle ne puisse l'expliquer, elle ressentit une étrange sensation se dégager de Xeronas, il avait une aura différente.

 

-Xeronas ! As-tu absorbé ton artefact-coeur ? Demanda t'elle intriguée.

 

Ce dernier porta alors son regard vers la jeune femme aux yeux de rubis et répondit :

 

-...Oui...Finalement j'ai fait mon choix...

 

Aurore se ressassa les premiers mots que lui avait dit Xeronas lors de leur première rencontre au sujet de l'absorption de ces pierres mystiques.

 

-Mais...S'apprêta-t-elle à dire.

 

-T'en fais pas...Mon combat contre lui, m'a fait prendre conscience que pour atteindre mon véritable but, je devrais faire des choix allant à l'encontre de mes désirs...

 

-***Mais j'en ai déjà tellement fait*** Pensa t'il intérieurement en se ressassant de sombres souvenirs.

 

-Ça ira...Nous réussirons à accomplir nos buts, ensemble en s'aidant l'un et l'autre. Affirma la manieuse de Chakram.

 

Puis prise d'une curiosité naissante dans son esprit, elle s'écria :

 

-Ah ! Quels sont les changements que t'ont apporté ce coeur ? D'un regard impatient.

 

Au moment où Xeronas venait pour répondre, un cri glacial et désespéré retentit dans tout le manoir surprenant nos deux Heartseeker pris d'un mauvais pressentiment.

Puis sans prononcé un mot, ils se dirigèrent ensemble vers la provenance de ce hurlement d'effroi, pour lequel Aurore arborait une expression de mal être.

 

Sous-sol du Manoir. Cave à Rhumiel.

Quelques secondes plus tard.

 

Nos deux héros arrivèrent aussitôt dans la cave à Rhumiel. La première chose qui attira leur regard était que la pièce était baignée d’une douce lueur bleue.

Aurore vit Hevan de dos courbé vers le corps d'une personne entouré d'un magnifique champ de fleur cristallisé, elle accourut sans prêté attention à son environnement, tout le contraire de Xeronas qui aperçut Lyra assommée au côté de ce surprenant jardin aux fleurs atypique lui rappelant "La fleur de la paix" que lui avait offert Yorena.

 

Ils finirent par arriver auprès du quarantenaire et à la vue de l'état de Yorena, Aurore flancha et tomba sur les genoux le visage décomposé, Xeronas ressenti en son fort une peine naître en lui.

Yorena était entouré d'un champ de fleur illuminant son visage qui était très pâle et fatigué, elle arrivait à peine à maintenir ses yeux ouverts.

 

-Au...rore...Xero...nas...Remarqua t'elle en esquissant un sourire forcé mais sincère.

 

Aurore plaça ses mains à sa bouche pour couvrir un râle de détresse, mais ses larmes coulèrent abondamment de ses yeux.

 

-Ça...me fait plaisir...de vous voir...sain...et sauf...une dernière fois...En esquissant un sourire du mieux qu'elle pouvait.

 

-Chérie...Ne parle pas...Tu dois garder ton énergie...Souffla Hevan la gorge nouée d'amertume.

 

-Papa...Je vais...mourir tu dois t'y faire...Avoua t'elle réaliste.

 

-Non ! Tu ne dois pas me laisser, j'ai promis à ta mère de te protéger jusqu'à ma mort...Tu ne peux pas quitter ce monde avant moi...Repondit le père désespéré.

 

Yorena porta sa main droite avec un effort insoutenable et dans un bruit de craquement à chaque mouvement à la joue de son père. Ce dernier ressenti malgré la pâleur de sa fille, une douce chaleur s'en dégagée.

 

-J'ai fait...un choix...J'ai fait preuve...d'un acte égoïste comme toi...Papa...pour mettre...fin à ton...fardeau...et apporter...la paix...dans son...coeur. Avoua t'elle d'un regard plein de pureté.

 

Les larmes de son père se firent plus abondantes, il porta sa main gauche sur celle de sa fille, mais à peine qu'il effleura que le membre de Yorena tomba en poussière de cristal, ce qui le fit angoissé de plus belle, de même que Aurore.

 

-Yorena !!! Entonnèrent t'ils à l'unisson.

 

Cette dernière ferma les yeux, en arborant un dernier sourire puis prononça :

 

-Merci...

 

Son visage se figea et s'adoucit au milieu de ses fleurs bleutées, lui donnant l'allure d'un ange endormi dans un jardin divin.

 

-Nooooooooon ! Chérie...Éclata de désespoir Hevan sous les larmes accompagnateur de la manieuse de Chakram.

 

Xeronas gardait une expression forte, impassible mais intérieurement les pleurs d’Hevan et Aurore faisaient vibré son cœur.

 

Le corps de la défunte Yorena fut alors enveloppé d’une aura bleue et se cristallisa entièrement, ne devenant qu'une sorte de statue bleu azur, marquant la fin de sa vie.

 

Puis ce qui fut le corps de la jeune femme s'effrita, se désagrégea et s’affaissa tel une poussière d'étoiles bleu, devant les cris de pleurs plus intense du père et les larmes d'Aurore.

 

Il ne restait d’elle que sa robe vert-pomme, au milieu de la nuée bleutée. Hevan avec un effort insurmontable pris de ses mains ce tissu qui était maintenant la dernière chose qui le rattachait à sa fille disparue. Mais c’est à ce moment, qu’ils remarquèrent tous qu’au centre de ce jardin de fleur et de sable cristallisés, une chose inattendue.

 

L’artefact-cœur qu'elle avait absorbé jonchait de nouveau le sol. Cette pierre qui aurait pu lui donner une vie plus agréable, fut par malheur une malédiction de plus pour sa vie douloureuse.

 

À la vue de cette artefact mystique, Hevan poussa un râlement de colère et de tristesse, il prit une roche à ses côtés et avait l'intention de la fracasser sur l'artefact-coeur. Mais Aurore le stoppa dans son élan.

 

-Non !!! S'écria t'elle. N...ne faites pas ça Hevan...Cette pierre, est la dernière chose qui reste de Yorena, ne vous en débarrassez à cause de votre colère... Reprit elle.

 

-...Pour...Pourquoi ? Cette babiole n'a été que source de malheur pour mon enfant...Comment pourrais-je ne pas faire autrement... ? Dit-il, complètement anéanti.

 

-...Parce qu'aux yeux de votre fille, elle fut source de bonheur en donnant le sourire à autrui...Voir la joie animée le coeur des personnes était tout ce qui comptait pour elle...Mais plus encore car cet artefact-coeur vous as permis d'enlacer votre fille et de ressentir la chaleur de son grand coeur... Répondit Aurore en pleurs.

 

À ces mots, le concerné se ressassa tous les plus beaux souvenirs aux côtés de Yorena depuis le jour de sa naissance, aux plus récents et malgré les nombreux drames qu’elle vécue, son sourire radieux illuminait toujours son visage, même face à la mort. Il finit par céder et reposa la pierre à ses côtés avant de fondre en larme de plus belle.

 

Xeronas regardait la scène avec mélancolie, en son for intérieur il ressentait la terrible peine qui touchait Hevan et la tristesse d'Aurore d'avoir perdu une nouvelle amie aussi vite. Mais il devait rester fort, car la vie l'avait forgé ainsi, il n'arrivait plus à pleurer.

 

Il s'avança vers l'artefact-coeur que détenait Yorena et l'a pris dans ses bras, surprenant le père ainsi que la jeune manieuse de chakram.

 

-Qu...que fais tu ? Demanda Hevan bouleversé.

 

-...Allons lui rendre un dernier hommage...Répondit t'il en tendant sa main vers le père.

 

Quelques heures plus tard.

 

Ils se retrouvaient dans une clairière aux abords d'une paroi rocheuse et de terre donnant sur une vaste plaine de verdure, et le paysage lointain dévoilant des chaînes de montagnes, sous un ciel d’un bleu intense et un soleil d’or.

 

Un trou de taille humaine était creusé dans la terre, avec une pierre de forme ovale à sa tête, faisant office de pierre tombale. Xeronas, Aurore et Hevan se trouvaient devant la tombe de la défunte Yorena.

 

Un silence lourd imprégné de tristesse rendait l'atmosphère plein d'amertume.

 

Hevan en larme tenait dans une main l'artefact-coeur enroulé dans un tissu blanc, les vêtements de Yorena plié avec tendresse.

 

Aurore tenait les cendres de cristal provenant du corps de Yorena dans une sorte de vase et un bouquet de fleurs fait avec la flore des environs. Son visage était marqué par une grande tristesse.

 

-Une vie fragile, mais un coeur aussi fort, pur et limpide que ce cristal qui fût sa malédiction. Dit Aurore en dernier adieu à son amie disparue.

 

Elle se remémora tous les bons moments passés au côté de Yorena, et des larmes commença à perler de son visage.

 

-***Repose en paix...Yorena*** Pensa Xeronas, en se replongeant dans ses souvenirs avec Yorena, le regard ombragé par sa capuche.

 

Hevan lui se laissa tomber sur les genoux devant la tombe de sa fille, le visage décomposé par une grande douleur et perte d'avoir perdu ses deux plus grands trésors, sa femme suivit de sa fille. Il se sentait vide, et plus rien n'avait d'importance à ses yeux, il se laissa à aller et relâcha toute sa peine accompagnée de ses cris de désespoir, qui à chaque répétition, martelait le coeur de notre manieuse de chakram anéantie.

 

-***Mon ange... je crois avoir finalement compris la raison pour laquelle tu es venue au monde sans-coeur, c'est parce que le tien était auprès du mien. Embrasse Clara pour moi...A bientôt. ***

 

Au manoir abandonné. Une heure après le départ de nos héros.

Deux hommes marchaient côte à côte en s'aidant mutuellement à rejoindre une pièce. Ces deux personnes étaient Hajin et Naj qui arrivèrent avec difficulté dans la salle dans laquelle était leur leader.

 

Ils furent tous les deux surpris par ce qui composaient la pièce, ils semblaient presque en admiration devant cette chose inattendue. Leur chef était adossée au pied d'un meuble complètement endormie. Ils s'approchèrent d'elle, puis la réveilla doucement.

 

Lyra finit par immergé de son sommeil, la vision légèrement floue et vit ses deux amis en face d'elle, avec une mine de légère déception et physiquement mal en point avec leur précédent combat.

-Alors nous avons échoué...La ville ne renaîtra plus jamais...nous...nous sommes un déshonneur pour nos familles...Souffla t'elle en baissant la tête de honte et de tristesse.

 

-Non tu te trompes. Répliqua Hajin le visage ferme.

 

-Il a raison Lyra. Regarde autour de toi et tu comprendras. Dit Naj d'un air plus rassurant.

 

C'est alors qu'Hajin et Naj s'écartèrent du champ de vision de leur chef.

 

Cette dernière leva alors les yeux et porta attention à ses alentours et c'est à ce moment qu'elle remarqua que toute la pièce dans laquelle elle se trouvait était baignée d'une lueur bleu ciel provenant d'un grand jardin de fleur en cristal qui donnait l'impression d'être en face d'un magnifique tableau de maître.

 

Elle porta sa main à sa bouche comme pour ôter un gloussement et des larmes commencèrent à perler abondamment sur son visage.

Puis avec un grand effort pour surmonter son plein d'émotions, elle prononça qu'un seul et unique mot :

 

-Merci.

 

Son regard pleins d'espoir porté vers ces fleurs portant le nom de "Fleur de la paix".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moment émotion avec ce chapitre.

 

Bien écrit dans sa globalité, je n'ai pas accroché de mots dans ma lecture. Ce que j'ai relevé d'assez récurrent, c'est la peine immense d'Aurora, une demoiselle qui marche beaucoup sur les sentiments. A chaque scène après la mort de Yorena, elle verse des larmes envers une enfant, une amie de courte durée. Bon, je me dis aussi que tu veux en faire un manga, et chaque description des images compte. Donc revenir sur ces expressions de visage, se comprend.

 

La mort de Yorena est vraiment belle en soit, dans ce jardin de fleurs bleues.

 

Je me demandais juste si ces fleurs de cristal seraient suffisante pour aider les habitants de Jehoval. J'aurai pensé que l'artefact coeur était absolument le cristal qu'il fallait... mais bon c'est un aspect à découvrir sur l'origine, le fonctionnement de ces coeurs...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moment émotion avec ce chapitre.

 

Merci, je me suis donné tous les moyens pour le faire.

 

Bien écrit dans sa globalité, je n'ai pas accroché de mots dans ma lecture. Ce que j'ai relevé d'assez récurrent, c'est la peine immense d'Aurora, une demoiselle qui marche beaucoup sur les sentiments. A chaque scène après la mort de Yorena, elle verse des larmes envers une enfant, une amie de courte durée. Bon, je me dis aussi que tu veux en faire un manga, et chaque description des images compte. Donc revenir sur ces expressions de visage, se comprend.

 

Ah désolé pour cette récurrence à ce niveau, il est vrai que du fait que j'écris dans le sens où je veux en faire un manga, je me retrouve à faire des descriptions répétitives.

 

La mort de Yorena est vraiment belle en soit, dans ce jardin de fleurs bleues.

 

Merci c'est un passage important pour moi, et j'ai voulu la rendre mémorable, en dessin elle aura plus d'impact cette scène.

 

Je me demandais juste si ces fleurs de cristal seraient suffisante pour aider les habitants de Jehoval. J'aurai pensé que l'artefact coeur était absolument le cristal qu'il fallait... mais bon c'est un aspect à découvrir sur l'origine, le fonctionnement de ces coeurs...

 

Alors pour répondre à ta question, le jardin de fleurs de cristal qu'à créer Yorena vaut une sacrée fortune, mais vous saurez la valeur bientôt, mais aussi plus sur les artefacts-coeurs et leur secret.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas grand-chose à dire dans ce chapitre, elle conclut parfaitement l'arc à mes yeux. Je n'arrivais pas à imaginer la suite et cette dernière me satisfait amplement pour les deux camps. C'est l'effet voulu, je pense. Bien sûr, la mort de Yorena fit son effet ( je vais y revenir juste après ), mais d'un autre côté, je me dis qu'ils sont libérés de leur fardeau. On peut voir son décès pour Hevan comme une punition, le revers de la médaille ou tout simplement : « peu importe la raison, tout mauvais acte ne reste pas impuni ». Quelque part au fond de lui, je pense qu'il savait que ce moment arriverait. Mais il a combattu jusqu'au bout pour sa chère fille, sans rien lâcher, il peut n'avoir aucun regret et être fier de son enfant.

 

Je ne voyais pas d'autre solution que la mort, mais j'espérais quand même avoir tort, car je me suis attaché au personnage. Yorena resta fidèle à elle-même jusqu'au bout et rendit son dernier soupir, avec le sourire. Cette fille possède un cœur fort et est aussi têtue que son père. Sa mort fut vraiment belle, avec ces fleurs de cristal qui signifient comme tu nous l'as expliqué : « le pardon est une fin qui donne naissance à une paix. ». Titre très bien choisi pour ce chapitre, symbolique tout ça. Ce moment de l'arc tira tout son potentiel sur papier.

 

Hajin, Naj et Lyra sont sur le chemin pour trouver la paix intérieure. Je me demande si on reverra le trio de mercenaire, voire leur royaume à travers les aventures de notre héros ? Ils ont une sorte de « dette » envers eux, et ils sauront rendre la pareille le moment venue. On aura certainement des nouvelles via des anecdotes durant l'histoire, j'en suis sûr.

 

N'empêche, c'est triste de se dire que si Yorena n'avait pas été un Heartseeker, elle aurait eu une vie heureuse, bien remplie, tranquille avec sa mère et son père.

 

Pour le prochain arc, reverra-t-on tout de suite le vieux du début qui les guidera vers une nouvelle destination ? Où iront nos héros ? Que feront-ils de l'artefact-coeur laissé par le sacrifice de Yorena ? Hevan le gardera ou préférera s'en séparer ? Et encore d'autres questions.

 

Quant à la capacité de Xeronas, décidément, lui-même ne sait pas ce qu'il a acquis précisément. Avec l'indice du chapitre, son pouvoir doit être lié au feu ou à la lave, quelque chose qui brûle, d'ardent. Hâte de découvrir ce qu'il cache.  8)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas grand-chose à dire dans ce chapitre, elle conclut parfaitement l'arc à mes yeux. Je n'arrivais pas à imaginer la suite et cette dernière me satisfait amplement pour les deux camps. C'est l'effet voulu, je pense. Bien sûr, la mort de Yorena fit son effet ( je vais y revenir juste après ), mais d'un autre côté, je me dis qu'ils sont libérés de leur fardeau. On peut voir son décès pour Hevan comme une punition, le revers de la médaille ou tout simplement : « peu importe la raison, tout mauvais acte ne reste pas impuni ». Quelque part au fond de lui, je pense qu'il savait que ce moment arriverait. Mais il a combattu jusqu'au bout pour sa chère fille, sans rien lâcher, il peut n'avoir aucun regret et être fier de son enfant.

 

Merci ! :o. Alors dans tout ce que tu dis, on peut le prendre pour acquis dans ce chapitre, en faite je pense même que c'est au lecteur de décider la raison pour laquelle tout cela est arrivé. Hevan a été libéré d'un fardeau mais au prix d'un être chère à ses yeux, je pense même que si il pouvait revenir dans le passé, il n'aurait jamais fait ce choix, car maintenant il a perdu les deux êtres chers et se retrouve seul à jamais.

 

Je ne voyais pas d'autre solution que la mort, mais j'espérais quand même avoir tort, car je me suis attaché au personnage. Yorena resta fidèle à elle-même jusqu'au bout et rendit son dernier soupir, avec le sourire. Cette fille possède un cœur fort et est aussi têtue que son père. Sa mort fut vraiment belle, avec ces fleurs de cristal qui signifient comme tu nous l'as expliqué : « le pardon est une fin qui donne naissance à une paix. ». Titre très bien choisi pour ce chapitre, symbolique tout ça. Ce moment de l'arc tira tout son potentiel sur papier.

 

Tu as fais fort dans ce petit paragraphe, tu as soulevé tous ce que je voulais faire passé dans ce chapitre et ce depuis le titre. Et comme tu l'as vu tout colle exactement à la scène jusqu'au titre et même le symbole que j'ai placé dans ce moment tragique. De tout coeur, j'espère vraiment voir ce chapitre en question sous forme de dessin, juste le fait d'imaginer dans ma tête me laisse rêveur. Ah je suis content de voir que le personnage de Yorena t'ai plu, attends toi à en voir de tous les types dans mon histoire ;D.

 

Hajin, Naj et Lyra sont sur le chemin pour trouver la paix intérieure. Je me demande si on reverra le trio de mercenaire, voire leur royaume à travers les aventures de notre héros ? Ils ont une sorte de « dette » envers eux, et ils sauront rendre la pareille le moment venue. On aura certainement des nouvelles via des anecdotes durant l'histoire, j'en suis sûr.

 

Oui le trio de mercenaire est on peut dire sur le chemin de la paix grâce aux sacrifice de Yorena. Sinon ils ne vivent pas dans un royaume mais dans une modeste ville qui connaissait la prospérité grâce à leur Monarque Valentin Calkre. Justement le reverra t'on cet homme ? Et pour te répondre, oui on reverra ce trio très bientôt dans des circonstances inattendus ;).

 

N'empêche, c'est triste de se dire que si Yorena n'avait pas été un Heartseeker, elle aurait eu une vie heureuse, bien remplie, tranquille avec sa mère et son père.

 

Exactement et c'est à ce moment qu'on se demande si être un Heartseeker est une malédiction ou bénédiction, en vérité. Ils connaissent plus de tragédie que les humains normaux en sorte.

 

Pour le prochain arc, reverra-t-on tout de suite le vieux du début qui les guidera vers une nouvelle destination ? Où iront nos héros ? Que feront-ils de l'artefact-coeur laissé par le sacrifice de Yorena ? Hevan le gardera ou préférera s'en séparer ? Et encore d'autres questions.

 

Tu te poses de très bonnes questions et tu auras la plupart des réponses au prochain chapitre et pour les autres ça viendra plus tard.

 

Quant à la capacité de Xeronas, décidément, lui-même ne sait pas ce qu'il a acquis précisément. Avec l'indice du chapitre, son pouvoir doit être lié au feu ou à la lave, quelque chose qui brûle, d'ardent. Hâte de découvrir ce qu'il cache.  8)

 

Ah pour ta théorie au sujet de la capacité de Xeronas tu en très loin de la vérité, vraiment :P, mais c'est normal on n'est qu'au début des premiers indice, mais ça viendra avec le temps ;).

 

Le prochain chapitre sort dans pas très longtemps et conclura sur une belle touche...enfin c'est vous qui jugerait :).

Share this post


Link to post
Share on other sites

CHAPITRE 16 : Un monde sans-cœur.

 

Aux environs de midi. Little-Bourg.

 

Comme il était de coutume, cette petite ville de marchands en tout genre était pleine de vie de par l'ambiance qui naissait par les nombreux appels d'offres des commerçants et les négociations des acheteurs et voyageurs curieux.

Au beau milieu de cette allée pleine d'animations et d'effervescence se trouvait une étrange auberge à l'architecture aussi atypique que celle des bâtisses en forme d'escalier de cette ville.

 

Elle était faite toute de bois, de couleur ambrée qui lui donnait un aspect attirant et singulier. De plus ce matériau naturel était pourvu de marque blanche offrant des formes complexe et variées.

Elle avait la forme de deux igloos se faisant face l'un à l'autre, séparer par une place centrale couvert qui était aussi coloré de vie de par les consommateurs éméchés ou affamés.

 

L'entrée de cette auberge était définie par un bois tressé en arc qui offrait une allée jusqu'à la place centrale. Sur cette arceau torsadé se trouvait une affiche de couleur verte dansant au gré du vent avec en gros titre : "Le parrain d'Ebenn, le monde noir est décédé."

 

Et juste en face de l'entrée de l'allée, se trouvait nos héros en compagnie d'Hevan, non loin d'eux se trouvait deux étranges acheteurs aux accoutrements invraisemblable.

 

-Bien...C'est ici que nos chemins se séparent. Souffla Hevan d'un ton fatigué et accablé.

 

-Je tenais à vous remercier du fond du cœur de l'aide et du soutien dont vous nous avez fait part.…Je ne l'oublierai jamais...Merci...merci...S'exprima-t-il d'un ton brisé.

 

-Ce n'est rien Hevan, nous l'avons fait en toute amitié...Soyez fort de votre côté...Répondit Aurore en joignant ses deux mains à l'une du père solitaire.

 

Ces derniers se regardèrent d'un air profond sous l'œil de Xeronas qui préférait ne dire un mot.

La manieuse de chakram lâcha, la main d'Hevan qui tenait toujours le tissu blanc ayant servi à couvrir l'artefact-coeur de sa défunte fille. Puis elle demanda :

 

-L'artefact-coeur...Ça ne vous dérange pas de l'avoir laissé dans sa dernière demeure ? En repensant à l'hommage, quelques heures plus tôt.

 

-Non, j'ai décidé de laisser cette pierre à ses côtés, car je pense que c'est ce qu'elle aurait voulue. Elle a donné sa vie, pour mettre fin à mon fardeau...et...et...Bégaya t'il en serrant des poings car la douleur du deuil se ravivait.

 

Mais alors qu'il essayait de surmonter sa vague émotionnelle pour terminer sa phrase, Xeronas lui présenta quelque chose qui mit fin à sa grande détresse naissante.

 

-C...c'est la fleur de Yorena...Souffla t'il.

 

-Pardon...dit le jeune à la chevelure enneigée.

 

Ce mot sortant de la bouche du Heartseeker surpris Hevan ainsi qu'Aurore qui l'avait conseillé de le faire.

 

-Cette fleur, je vous la donne en guise de lumière. Prenez-la, comme la Bell-Lumina de Yorena. Finit-il d'un regard animé par une compassion qu'il se força à étouffer.

 

Hevan se ressassa le souvenir au côté de sa fille où il lui offrit deux Bell-Lumina, une larme coula le long de son visage, il esquissa un sourire et pris cette fleur de cristal de sa main en regardant Xeronas dans les yeux et souffla :

 

-...Merci...

 

Sur ces derniers mots, il enlaça Aurore d'une forte étreinte et s'en alla les larmes aux yeux en leur faisant un signe d'au revoir au loin.

 

Xeronas porta son regard sur sa compagne de voyage, et cette dernière avait la tête baissée ne voulant pas montrer sa peine et ses larmes.

Il reporta son regard vers le père orphelin, mais ce dernier avait déjà disparu derrière la foule.

 

-Aurore...Allons-nous reposés. Proposa-t-il d'un ton conciliant, le regard porté vers le ciel bleu azur qui se couvrait de nuages.

 

Plus tard dans la nuit, dans une contrée lointaine. Lieu isolé.

 

Un mystérieux individu marchait au beau milieu de la nuit, à travers une forêt dont les arbres avaient la forme d'une main dont en son centre poussaient des fruits juteux.

 

Cette personne aux cheveux vert pomme portant un large manteau à capuche de couleur bordeaux, sur lequel était représenté les plumes d'un paon au relief doré. Ce manteau avait au dos une ouverture laissant passé deux paires d'ailes de couleurs rouge sang.

 

Il se dirigerait vers un endroit bien précis dans cet environnement isolé, en tenant un gros sac de tissus bien remplis, faisant un son tintement aigu à chacun de ses pas.

 

Le jeune homme ailé, finit par atteindre sa destination, au beau milieu de cette forêt se trouvait une grande colline escarpée sur lequel figurait le tronc d'une bâtisse totalement détruite par le temps, formant un tas de gravats.

 

Une fois en face, de cette vestige d'antan, il esquissa un sourire sournois et dit :

 

-Papa est de retour, mes précieux !

 

Et soudainement une aura rouge se dégagea de son corps tout entier, et une grande aile rouge apparu dans son dos. Elle était faite de plumes luisant aux couleurs dorée et écarlate.

Puis il battit d'un coup d'aile qui souffla une vague d'énergie vers cette ancienne bâtisse en ruine qui l'enveloppa entièrement.

A ce moment précis, tous les gravats qui jonchaient le sol au pied du tronc de la tour se mirent à flotter et se rassemblèrent petit à petit tel un puzzle pour redonner à ce vestige du passé sa gloire d'antan.

 

Ce bâtiment était de nouveau fièrement debout arborant une robustesse et une sinistre impression de par son teint ténébreux à cause de la matière première utilisé pour sa construction.

La mystérieuse aile rouge disparu aussitôt du dos de ce jeune homme, puis il pénétra dans ce lieu en ouvrant la porte lui faisant face.

 

À l'intérieur de cette tour, il n'y avait rien pas une âme qui vive, juste le silence et de la poussière, éclairé par la lumière des astres pénétrant à travers une grande fissure se trouvant dans le plafond.

Il y avait cependant un escalier circulaire menant à l'étage supérieur. Mais cet individu n'y porta pas attention, il se dirigea au centre de cette pièce.

 

Et ouvrît une trappe menant à une pièce secrète creusé dans le corps de la colline. Cette salle plongé dans le noir, fut baigné par la lueur d'une lampe à huile qu'il venait d'allumer et aussitôt une vive lueur dorée imprégna toute la pièce et cela était dû uniquement à l'immense montagne de billes d'or jonchant le sol.

 

-Yo ! Je vous amène des nouveaux frères et soeurs, la famille s'agrandit. Héhé ! S'exclama t'il à l'adresse de ses richesses.

 

Il déversa alors tout le contenu de son sac à terre, où des centaines de billes s'y écoula.

 

Puis il reprit d'une voix fluette :

 

-Vous m'avez manqué, faîtes-moi un câlin !

 

Il sauta alors dans cette grande monticule de billes de Lyris et y nagea comme si c'était une piscine.

Il y resta une bonne dizaine de minutes ainsi coucher en étoile sur son lit doré fixant le vide de son sourire narquois.

 

Puis sans dire un mot, il se releva et s'éloigna de sa montagne de Lyris puis se retourna une dernière fois vers sa richesse secrète et se dit :

 

-***J'y suis presque...Encore un peu et j'y parviendrai...***

 

Puis il souffla sur la lampe à huile replongeant la salle dans les ténèbres et y sorti.

 

De nouveau dans la salle principale de la tour, il porta son regard vers le plafond et prit les escaliers circulaires.

 

Il ressorti alors dehors sur le toit, donnant une superbe vue sur la voûte céleste et le cœur de la forêt. Il s'étira en prenant une grande respiration et se dirigea vers la rambarde, il s'y assit donnant son dos au vide et à l'horizon.

 

Puis il se laissa tomber à la renverse dans le vide du haut de la tour, mais se maintint à l'aide de ses jambes au rambarde, c'est dans cette position tête en bas qu'il admira le ciel étoilé par milliers avec les fidèles lunes jumelles Cerdyl et Testra.

 

Alors qu'il avait l'esprit plongé dans la sérénité. Il vit une créature nocturne qui le sorti de sa plénitude, un oiseau étrange et rare virevolta dans les airs et s'éloigna vers le lointain.

 

Farluna : C'est un oiseau nocturne assez rare et unique de par sa particularité. Elle a des ailes blanches, et tout le reste du corps est de couleur ébène. Ces ailes blanches ont la propriété d'être phosphorescent, pour qu'à la tombée de la nuit, elles utilisent la luminescence de leur aile pour attirer des insectes auprès d'eux en restant immobile, pour les manger.

 

A cela son sourire carnassier et sournois qu'il arborait continuellement laissa place à une expression pensive.

 

Il se remit dans sa position initiale, puis debout.

 

Quelques minutes plus tard, il sortait de sa tour, en refermant la porte dos à celle-ci.

Puis il finit par dire :

 

-En y repensant ça fait un bail que je ne suis pas retourné au bercail...Je me demande bien qu'elle tête fera le vieux...ainsi que "lui". Monologua t'il.

 

À la suite de ces mots une aura de couleur violette surgit de son corps et des grandes articulations osseuses d'une aile apparût dans son dos et l'énergie mauve se répandit sur la tour entièrement, qui s'effondra tel un château de sable, retrouvant son aspect de vestige oublié et délabré.

 

Quand la nuée de poussière se dissipa, en même temps que cette aile osseuse, il dit :

 

-Il est temps de revenir au nid, tel un oiseau de mauvaise augure. De son sourire sournois.

 

Deux jours plus tard.

 

Devant la tombe de la défunte Yorena se trouvait, un élégant homme habillé tout de noir, il portait un ensemble de haute couture de couleur sombre, comme pour porter un respect à la mort de Yorena. Ses cheveux bleus azur, attaché en queue de cheval, se balançait au gré du souffle du vent, il regardait la tombe de ses yeux argentés dans un silence plein de plénitude, en tenant dans sa main droite un magnifique bouquet de fleur blanche qui était tâché de teint rouge sur certaines.

 

Son visage de peau clair, dégageait un charisme et une beauté qui ferait rougir toute femme sur Orphelia.

 

Cependant alors qu'il semblait plongé dans un calme profond, une personne surgit à quelques mètres derrière lui, le sortant de sa plénitude. Il soupira, puis dit sans se retourner :

 

-Te voilà enfin...Maera. Dit le mystérieux homme à la chevelure bleu ciel.

 

A ces mots une fille se présenta derrière lui et cette jeune femme n'était autre que la serveuse ayant accusé Xeronas de voleur au chapitre 1.

 

-Désolé...Dit-elle en commençant à jouer dans ses cheveux. Mais je commençais à trop prendre à coeur ce travail sous couverture. Enfin passons, dis-moi plutôt comment tu l'as trouvé ? Finit-elle en y récupérant un morceau de feuille qu'elle déchira en deux.

 

C'est alors que subitement un écran de fumée l'entoura et quand la fumerolle se dissipa, la jeune serveuse se présenta sous sa vraie apparence.

 

Cette mystérieuse jeune femme de 1m65 de peau clair, portait un élégant et atypique parapluie rose et blanc en forme de croissant de lune qui se mariait très bien à ses habits. Elle était habillée d’un jean blanc épousant ses formes, ainsi qu’un décolleté rose ayant la forme d’aile de papillons et des bottines blanches.

 

Ses cheveux ondulants roses étaient tout aussi assortis à son accoutrement et deux mèches blanches bouclées à l’avant embellissait son style. Elle avait un tatouage d'un papillon près de l'arcade de son oeil droit qui était d’un violet profond.

 

-Le hasard a voulu que nos chemins se croisent...Une fatalité fort malheureuse pour cet homme. Répondit l'homme d'un ton calme et désinvolte.

 

-Je vois. Dit-elle en regardant les pétales de roses blanches, teinté d'un rouge sang.

 

Elle soupira de soulagement puis repris :

 

-Et ils sont où les autres ?

-En retard. Répliqua t'il le regard toujours posé sur la tombe.

 

-Bien, il est temps pour nous de lancer notre premier dé. Déclara l'homme en costard noir le regard ambitieux.

 

Et à ces mots, une brise de vent balaya les pétales de fleur de blanche, les transportant et les faisant danser dans l'air, dévoilant les contrées lointaines d'Orphélia.

 

Qui sont ces personnes ? Que font-ils sur la tombe de Yorena ? Quels sont leur but ?

 

FIN DU TOME 1

 

Nous voilà maintenant à la fin du tome 1, je vous remercie de m’avoir lu jusqu’ici et j’espère vous voir pour la suite de l’histoire. En attendant je vous pose quelques questions à vous de répondre si l’envie vous dit.

 

Questions :

 

1) Comment avez trouvés ce premier tome ? Excellent ? Bon ? Moyen ? Mauvais ? Dites pourquoi ?

2) Quel a été votre passage préféré ? Le plus marquant ?

3) Quel a été votre combat préféré ?

4) Quel est intrigue qui vous intéresse le plus en ce moment ?

5) Quel est le personnage le plus intéressant ou intriguant pour vous ?

6) Donnez votre top de personnages préférés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jetais content de retrouvé le mec du debut avec les plumes ca doit etre un heartseaker il a un pouvoir en rapport avec le temps ou avec le souhait 

Et il a besoin de faire un tour dans un HP puisquil parle tous seul  ;) et il est fasciné par des billes , c'est de la monnaie ?

 

Et javais pas remarquer que yavait deux lunes peut etre un peuple extraterrestre qui sont a l'origine de tous ça

 

Je me demande si le vieux est le mec du debut qui a donné le coeur

 

Ensuite ya de nouveau personnage un mec qui connait yorena ainsi quune meuf adoratrice de papillon , jai compris le mec au cheveux dit quil a compris que xenoras a croisé yorena et quil fallait pas ou truc du genre et le mec connait xenoras , ya trop de complot

 

Je repondrais a tes questions une autre fois

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le chapitre en lui-même est très bien réalisé, si n'est superbement, puisque là tu conclues un livre en ouvrant des intrigues, de nouveaux personnages en évidence. Des observateurs qui seront mis à l'honneur dans les chapitres, et arcs suivants.

 

Séparation triste mais dont il fallait obligatoirement passer, puisque Hevan doit repartir, et ça je ne sais où le pauvre.  :( S'il s'était joint aux deux zigotos, je me serai demandé en effet quel aurait été son rôle, peut-être d'être la personne la plus mûre lors de décisions de groupe... mais au combat, il aurait été à la ramasse, au fil de leur voyage.

 

Pas mal du tout le style de Maera, vraiment soigné.

 

Pour ce qui est de ce personnage ailé qui rassemble un trésor de billes, on ne sait vraiment rien sur ce que cela va produire. Quant à ses origines, il doit être un Heartseeker, je dirai orienté Phenix. ou alors c'est totalement autre chose. D'après l'histoire, une main venant du ciel, donc pourquoi d'origine divine, a fait s'abattre cette malédiction des enfants sans cœur. je verrai bien ce nouveau gars, comme une sorte de messager divin et déchu. Bon, ce n'est que mon imagination, mais voilà...

 

1) C'est une mise en bouche donc je dirai bon, et je suis sévère, parce que j’hésitais avec très bon. Tu te souviens, qu'au début je n'avais pas été chaud pour me lancer sur ce récit, avec la première partie que tu avais partagé. Mais finalement, on env vient à suivre des personnages qui ont chacun des caractères propres, et qui évoluent doucement, au milieu d'une intrigue des artefact coeur, et de l'univers qui s'étend. 

 

2)Passage préféré, je pense que tu as su magnifiquement bien géré, la fin de combat de Xeronas contre Naj, le moment où il passe à un tout autre niveau, et renverse totalement la balance, c'est l'instant que j'ai apprécié, et à ne pas manquer.

 

3) Combat préféré... On en a eu peu, donc le choix est restreint. Celui du début, rapide et qui introduisait Aurore et ses chakrams, a été poignant tout du long, là où les autres avaient leur moment de flottement. Après je dirai bien sûr Naj vs Xeronas !  ;) 

 

4) Bah l'intrigue c'est tout ce qui se passe autour de l'univers, ce que tu as installé autour de la main géante, les artefacts coeurs, et le vieil homme du début.

 

5) Le personnage qui m'aura fait la plus forte impression, difficile à dire... je vais dire le vieil homme du début qui offre un artefact coeur à Xeronas. Il est des plus intrigants, et son rôle m'échappe encore, donc c'est un bon point. Il est réussi.

 

6) mon top 3, je dirai number 3 : Aurore

number 2 : Xeronas

number 1 : le vieil homme !

 

Yorena fut touchante mais pour me faire aimer à ce point des personnages très jeunes en apparence, au profit des plus âgés, c'est dur. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Me voilà enfin ! J'ai lu le chapitre il y a quelques jours, mais j'ai oublié de commenter. Heureusement que je m'en suis souvenu. Du beau boulot.  :-X

 

Ce dernier chapitre conclut très bien le premier tome. Tu as introduit des personnages qui auront un grand rôle à jouer dans le prochain arc dans les derniers paragraphes du chapitre. L'homme devant la tombe de Yorena est fort mystérieux. Je n'ai pas l'impression qu'il connaît la défunte fille de Hevan, mais plutôt le père. Je crois qu'il est venu récupérer l'artefact cœur. C'est ce que le dialogue entre lui et sa camarade me fait penser. D'ailleurs, qui aurait cru qu'elle était la serveuse du chapitre I ? Du coup, je me demande si son travail sous couverture aura un rapport avec la suite de l'histoire. Sans compter que tu as pris soin de ne pas dévoiler encore son nom, mais juste celui de la femme dont le style me plaît déjà ! En tout cas, son attitude indique qu'il est le chef du groupe. Après, je ne sais pas pourquoi, mais il ne semble pas être le genre de personne qui s'autoproclame « chef ». Peut-être que je me trompe. Il me rappelle légèrement Kuroro d'Hunter X Hunter. Sa prestance y est certainement pour quelque chose.

 

C'était sympa de revoir le mec qui a bousculé Xeronas et tué les chasseurs. Je n'ai qu'un mot pour le décrire : étrange. Tous chez lui me laissent ce seul mot à l'esprit. Son but, son pouvoir, sa personnalité. Je ne sais pas où placer ce type. Il n'est pas noir, ni blanc. Gris serait la couleur appropriée. Mais une chose est sûre, c'est un Heartseeker. Pour l'instant, on sait qu'il a besoin de beaucoup d'argent afin de réaliser ses ambitions, et aussi ces paroles énigmatiques :

 

« Les ailes rouges de la nuit, sont porteuses des cendres de la mort. Les âmes des défunts, consumé par les flammes écarlates nourriront les terres asséchées et de nouveau les cieux hurleront le retour du messager rouge. » 

 

On dirait également qu'il est lié à Aurore pour la simple et bonne raison que tous les deux font allusion à lui, ou ils connaissent simplement la même personne, ce qui les amènera à se rencontrer.

 

Que de mystère, que de mystère, mon ami. J'attends la suite avec impatience.

 

 

1) Comment avez trouvés ce premier tome ? Excellent ? Bon ? Moyen ? Mauvais ? Dites pourquoi ?

 

Bon. Souvent le premier tome est déterminant pour le lecteur, ça lui permet de savoir si le manga l’intéresse ou pas, s'il va continuer par curiosité car ce n'était pas mauvais, etc... Franchement, ça a du potentiel, c'est prometteur. Comme je l'ai déjà dit, on sent qu'il y a du travail derrière ton univers, tu as de l'imagination à revendre. J'apprécie de suivre tes personnages, et j'ai envie d'en apprendre plus sur chacun d'eux, de suivre leur évolution. Bref, ce tome I est une véritable mise en bouche qui me fait bien saliver puisque tu termines sur une touche de mystère avec ces prochains antagonistes.

 

2) Quel a été votre passage préféré ? Le plus marquant ?

 

Mon passage préféré... Sans aucun doute celui du manoir avec nos trois combattants déterminés à récupérer Yorena, et tout ce qui s'y déroula en son sein.

 

3) Quel a été votre combat préféré ?

 

Globalement, j'ai tout aimé. Allez, une petite préférence pour l'affrontement d'Aurore dont le dénouement m'a bien surpris.  ;D

 

4) Quel est intrigue qui vous intéresse le plus en ce moment ?

 

Toutes les intrigues. TOUTES.

 

5) Quel est le personnage le plus intéressant ou intriguant pour vous ?

 

Je sais que tu demandes un personnage, mais sur le coup, il y en a trois qui m'intriguent énormément. Le vieil homme du début, l'homme à la fin de l'arc, et l'autre aux cheveux verts.

 

6) Donnez votre top de personnages préférés.

 

Non. Non et non. C'est trop difficile, je ne peux pas.  :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jetais content de retrouvé le mec du debut avec les plumes ca doit etre un heartseaker il a un pouvoir en rapport avec le temps ou avec le souhait 

Et il a besoin de faire un tour dans un HP puisquil parle tous seul  ;) et il est fasciné par des billes , c'est de la monnaie ?

 

Merci que ce personnage te plait. Alors non sa capacité n'a rien à voir avec le temps ou le souhait. Sinon les billes que tu vois, c'est la monnaie de l'univers, le Lyris.

 

Et javais pas remarquer que yavait deux lunes peut etre un peuple extraterrestre qui sont a l'origine de tous ça

 

J'en fais allusion depuis le début lol, puis le fait de voir plusieurs lunes dans un univers crée c'est pas nouveau ;D et la théorie sur les extra-terrestres tu es très loin de la vérité enfin si il y en a une :P.

 

 

Je me demande si le vieux est le mec du debut qui a donné le coeur

 

J'ai pas compris cette question.

 

Ensuite ya de nouveau personnage un mec qui connait yorena ainsi quune meuf adoratrice de papillon , jai compris le mec au cheveux dit quil a compris que xenoras a croisé yorena et quil fallait pas ou truc du genre et le mec connait xenoras , ya trop de complot

 

Alors le mec en face de la tombe de Yorena ne l'a connait pas et non il ne parle pas de Xeronas et ne le connait pas non plus. Il parle du père de Yorena qu'il a croisé en chemin et qu'il a tué.

 

*******************************************************************************************************************************

 

Le chapitre en lui-même est très bien réalisé, si n'est superbement, puisque là tu conclues un livre en ouvrant des intrigues, de nouveaux personnages en évidence. Des observateurs qui seront mis à l'honneur dans les chapitres, et arcs suivants.

 

Merci trop d'honneur ! Retiens les bien car les arcs que leur réserve sera du EPIC !

 

Séparation triste mais dont il fallait obligatoirement passer, puisque Hevan doit repartir, et ça je ne sais où le pauvre.  :( S'il s'était joint aux deux zigotos, je me serai demandé en effet quel aurait été son rôle, peut-être d'être la personne la plus mûre lors de décisions de groupe... mais au combat, il aurait été à la ramasse, au fil de leur voyage.

 

Exacte comme tu dis la séparation d'Hevan était nécessaire car il n'aurait pas pu suivre les aventures de nos deux héros et ces chances d'y survivre serait de 0% ;D.

 

Pas mal du tout le style de Maera, vraiment soigné.

 

Thank you !

 

Pour ce qui est de ce personnage ailé qui rassemble un trésor de billes, on ne sait vraiment rien sur ce que cela va produire. Quant à ses origines, il doit être un Heartseeker, je dirai orienté Phenix. ou alors c'est totalement autre chose. D'après l'histoire, une main venant du ciel, donc pourquoi d'origine divine, a fait s'abattre cette malédiction des enfants sans cœur. je verrai bien ce nouveau gars, comme une sorte de messager divin et déchu. Bon, ce n'est que mon imagination, mais voilà...

 

Ce personnage restera un mystère pour un petit moment encore, c'est bien un Heartseeker qui est orienté Phénix comme tu l'as remarqué, mais j'espère que tu te n'es pas fier uniquement aux ailes rouges à son dos parce que tu aurais faux sur toute la ligne, mais bon tu verras.

 

1) C'est une mise en bouche donc je dirai bon, et je suis sévère, parce que j’hésitais avec très bon. Tu te souviens, qu'au début je n'avais pas été chaud pour me lancer sur ce récit, avec la première partie que tu avais partagé. Mais finalement, on env vient à suivre des personnages qui ont chacun des caractères propres, et qui évoluent doucement, au milieu d'une intrigue des artefact coeur, et de l'univers qui s'étend. 

 

Merci ;D c'est déjà beaucoup et je compte monté en intensité à chaque nouveau tome.

 

2)Passage préféré, je pense que tu as su magnifiquement bien géré, la fin de combat de Xeronas contre Naj, le moment où il passe à un tout autre niveau, et renverse totalement la balance, c'est l'instant que j'ai apprécié, et à ne pas manquer.

 

Je crois qu'on est du même avis, c'est un passage que j'aime beaucoup surtout en rapport au message que je veux faire passé. Car dans cette scène on peut voir Naj comme le héros faisant face au méchant Xeronas lol.

 

3) Combat préféré... On en a eu peu, donc le choix est restreint. Celui du début, rapide et qui introduisait Aurore et ses chakrams, a été poignant tout du long, là où les autres avaient leur moment de flottement. Après je dirai bien sûr Naj vs Xeronas !  ;)

 

 

8) Aurore aura toujours le plus souvent des combats mémorables, de même pour Xeronas et attends toi à en avoir de plus en plus et du grand épique !

 

4) Bah l'intrigue c'est tout ce qui se passe autour de l'univers, ce que tu as installé autour de la main géante, les artefacts coeurs, et le vieil homme du début.

 

L'intrigue qui touche l'histoire principal en somme, les réponses viendront part petite touche et certaines donneront lieu à de nouvelles questions.

 

5) Le personnage qui m'aura fait la plus forte impression, difficile à dire... je vais dire le vieil homme du début qui offre un artefact coeur à Xeronas. Il est des plus intrigants, et son rôle m'échappe encore, donc c'est un bon point. Il est réussi.

 

Merci ! Ce personnage est l'un des plus complexes que j'ai crée et surtout de par son background et son but très mystérieux, enfin pour vous, quoique même pour moi il est pleins de mystère ;D.

 

6) mon top 3, je dirai number 3 : Aurore

number 2 : Xeronas

number 1 : le vieil homme

 

Good ! Le vieil homme à la côte avec toi, j'espère que ce personnage te plaira beaucoup quand on en saura bien plus sur lui.

 

Yorena fut touchante mais pour me faire aimer à ce point des personnages très jeunes en apparence, au profit des plus âgés, c'est dur. ^^

 

C'est un challenge que je compte relevé, j'arriverai à te faire aimer un personnage jeune qu'un plus âgé :P.

 

*******************************************************************************************************************************

 

Me voilà enfin ! J'ai lu le chapitre il y a quelques jours, mais j'ai oublié de commenter. Heureusement que je m'en suis souvenu. Du beau boulot.  :-X

 

Merci merci :) !

 

Ce dernier chapitre conclut très bien le premier tome. Tu as introduit des personnages qui auront un grand rôle à jouer dans le prochain arc dans les derniers paragraphes du chapitre. L'homme devant la tombe de Yorena est fort mystérieux. Je n'ai pas l'impression qu'il connaît la défunte fille de Hevan, mais plutôt le père. Je crois qu'il est venu récupérer l'artefact cœur. C'est ce que le dialogue entre lui et sa camarade me fait penser. D'ailleurs, qui aurait cru qu'elle était la serveuse du chapitre I ? Du coup, je me demande si son travail sous couverture aura un rapport avec la suite de l'histoire. Sans compter que tu as pris soin de ne pas dévoiler encore son nom, mais juste celui de la femme dont le style me plaît déjà ! En tout cas, son attitude indique qu'il est le chef du groupe. Après, je ne sais pas pourquoi, mais il ne semble pas être le genre de personne qui s'autoproclame « chef ». Peut-être que je me trompe. Il me rappelle légèrement Kuroro d'Hunter X Hunter. Sa prestance y est certainement pour quelque chose.

 

Je vois que tu apprécies déjà ce mystérieux personnage et la jeune femme fan de papillons 8), c'est justement elle la surprise dont je parlais. Tu as encore une fois bien cerné l'homme, il est le chef du groupe mais sans l'avoir vraiment demandé, ces compagnons l'y ont désigné de par son charisme. Il a rencontré Hevan comme je l'ai fait dire  travers son dialogue et ce dernier en a perdu la vie et c'est là que tout va prendre son sens pour l'arc que je réserve à ces personnages, que vous reverrez bientôt pas de sitôt.

 

C'était sympa de revoir le mec qui a bousculé Xeronas et tué les chasseurs. Je n'ai qu'un mot pour le décrire : étrange. Tous chez lui me laissent ce seul mot à l'esprit. Son but, son pouvoir, sa personnalité. Je ne sais pas où placer ce type. Il n'est pas noir, ni blanc. Gris serait la couleur appropriée. Mais une chose est sûre, c'est un Heartseeker. Pour l'instant, on sait qu'il a besoin de beaucoup d'argent afin de réaliser ses ambitions, et aussi ces paroles énigmatiques :

 

« Les ailes rouges de la nuit, sont porteuses des cendres de la mort. Les âmes des défunts, consumé par les flammes écarlates nourriront les terres asséchées et de nouveau les cieux hurleront le retour du messager rouge. » 

 

On dirait également qu'il est lié à Aurore pour la simple et bonne raison que tous les deux font allusion à lui, ou ils connaissent simplement la même personne, ce qui les amènera à se rencontrer.

 

Dis toi que c'est justement ce que je veux que les lecteurs ressentent chez lui, de l'étrangeté, du mystère et le noir complet dans ses intentions et pensées. Sinon ne te laisse pas porter par ses paroles énigmatiques, elles vont t'induire en erreur :P. Par contre lui et Aurore ne font pas allusion à la même personne :D.

 

Que de mystère, que de mystère, mon ami. J'attends la suite avec impatience.

 

Pas de soucis, tout s'éclaircira avec le temps ;).

 

1) Comment avez trouvés ce premier tome ? Excellent ? Bon ? Moyen ? Mauvais ? Dites pourquoi ?

 

Bon. Souvent le premier tome est déterminant pour le lecteur, ça lui permet de savoir si le manga l’intéresse ou pas, s'il va continuer par curiosité car ce n'était pas mauvais, etc... Franchement, ça a du potentiel, c'est prometteur. Comme je l'ai déjà dit, on sent qu'il y a du travail derrière ton univers, tu as de l'imagination à revendre. J'apprécie de suivre tes personnages, et j'ai envie d'en apprendre plus sur chacun d'eux, de suivre leur évolution. Bref, ce tome I est une véritable mise en bouche qui me fait bien saliver puisque tu termines sur une touche de mystère avec ces prochains antagonistes.

 

Merci encore une fois :-[. Tu as bien résumé tout ce que je voulais faire contenir dans ce premier tome et j'espère continué à capter votre attention de par l'univers, ses personnages et l'histoire. Le prochain chapitre du tome 2 est déjà en cours ;).

 

2) Quel a été votre passage préféré ? Le plus marquant ?

 

Mon passage préféré... Sans aucun doute celui du manoir avec nos trois combattants déterminés à récupérer Yorena, et tout ce qui s'y déroula en son sein.

 

C'est un moment que j'aime bien, ça va de soit, mais juste le fait d'imaginer le tout en animation, ça fait quelque chose !

 

3) Quel a été votre combat préféré ?

 

Globalement, j'ai tout aimé. Allez, une petite préférence pour l'affrontement d'Aurore dont le dénouement m'a bien surpris.  ;D

 

Merci merci ! C'est mon préféré aussi dans cet arc pour dire, car c'est celui sur lequel j'ai le plus travaillé et réfléchi pour la stratégie.

 

4) Quel est intrigue qui vous intéresse le plus en ce moment ?

 

Toutes les intrigues. TOUTES.

 

Au moins c'est très clair  ;D ! Mais il y en a d'autres qui furent placés de façon subtils, je ne sais pas si tu les as relevés ces dernières 8).

 

5) Quel est le personnage le plus intéressant ou intriguant pour vous ?

 

Je sais que tu demandes un personnage, mais sur le coup, il y en a trois qui m'intriguent énormément. Le vieil homme du début, l'homme à la fin de l'arc, et l'autre aux cheveux verts.

 

Ce top 3 parmi ces personnages intrigants ne m'étonne pas, mais tu en sauras plus sur eux au fil de l'histoire ;).

 

6) Donnez votre top de personnages préférés.

 

Non. Non et non. C'est trop difficile, je ne peux pas.  :P

 

xD j'ai bien ri, allez c'est pas difficile, ils ne peuvent être tous au même niveau de préférence à tes yeux :P.

 

 

Merci encore pour votre participation à mes questions ;D. Le prochain chapitre arrive dans quelques jours 8) !

Share this post


Link to post
Share on other sites

CHAPITRE 17 : Lansnord

 

Au petit matin. Little-Bourg, l'Auberge Ambrée.

 

Notre jeune héros à la chevelure enneigé attendait patiemment la sortie de sa compagne dans le couloir des chambres de l'auberge.

 

Ils avaient passés 3 jours dans la ville pour se reposer et se ressourcer en échange de tâches au sein de l'auberge.

 

Ce jour était celui de leur départ, pour reprendre leur quête de vérité sur leur but.

Aurore finit par sortir de sa chambre qui était juste en face de celle de Xeronas. Elle était plus radieuse par rapport aux jours précédents, elle avait petit à petit commencer à faire le deuil de Yorena.

 

Quand elle vit le jeune Heartseeker, elle lui arbora son fidèle et éblouissant sourire.

 

-Es-tu prête ? Demanda le jeune à la chevelure enneigé.

 

-Oui, allons y. Répondit elle rassurante.

 

Ils quittèrent l'auberge sous les remerciements des propriétaires qui venaient d'un pays lointain, de par leur style vestimentaire unique. Ces derniers les offrirent en guise de récompenses pour leur service un petit sac de Lyris.

 

Une fois les adieux faits, ils se retrouvèrent à l'entrée de Little-Bourg.

 

-Que fait-on ? As-tu une destination en tête ? S'interrogea Xeronas.

 

Mais ce dernier fut surpris car il n'eut aucune réponse de la concernée, elle avait le regard porté ailleurs vers l'horizon.

Il comprit aussitôt ce qui traversait l'esprit de sa camarade.

 

-Veux...Veux-tu qu'on aille se recueillir une dernière fois sur sa demeure ? Demanda t'il conciliant.

 

Aurore expira un souffle comme pour se libérer d'un poids puis répondit :

 

-Non...Ça ira. Je suis certaine, qu'elle n'aimerait pas me voir dans cet état d'esprit. Finit elle avec un sourire mélancolique, le regard lointain.

 

Puis elle reprit :

 

-Lansnord...C'est notre prochaine destination...J'ai entendu durant notre séjour qu'il y a un gérant de musée avec une bonne connaissance d'histoire du passé. Il pourrait peut-être nous en apprendre plus...Informa t'elle en regardant Xeronas.

 

Ce dernier élucida les arguments d'Aurore et accepta sa proposition. Ils s'éloignèrent alors de la petite ville marchande en direction de Lansnord.

 

Quelques heures de marches plus tard.

 

Ils finirent par atteindre enfin le bout de leur marche, au loin ils pouvaient déjà apercevoir le village de Lansnord qui se trouvait sur le sommet de la colline qui demandait un effort supplémentaire pour parcourir la pente moyenne menant à l'entrée. Sur ce même mont se trouvait un autre sommet légèrement bombé qui se trouvait auprès de Lansnord.

Alors que nos héros venaient de passer l'entrée de ce paisible et illustre petit village.

 

Ils passèrent à côté d'un homme très âgés qui se balançait sur sa chaise à bascule grinçante sur la terre ferme. Il tenait une canne en bois avec lequel il semblait dessiné dans la terre avec quelques tremblements et maladresse, des nuages accompagnés de dizaines d'étoiles suivit deux cercles représentant les lunes jumelles, cependant l'une d'elles semblait rayé.

 

Xeronas n'y compris pas le sens d'un tel gribouillage et ne voulait pas perdre son temps à le déchiffrer surtout qu'il pensait que cela ne devait être qu'un moyen pour cet homme de passer le temps.

 

Il porta son regard plutôt sur la vie que dégageait cette petite bourgade.

 

Ce petit village reculé de la plus proche civilisation semblait être animé par un grand calme et morosité. Les habitants arboraient tous une mine pas très joyeuse et dévisageaient nos deux héros d'un air mélancolique.

Mais il eut deux choses que nos voyageurs remarquèrent, c'est qu'ils étaient tous habillés en noir et qu'il n'y avait pas un seul enfant dans ce village, ce qui accentuait plus le malaise chez nos héros.

 

Néanmoins malgré l'atmosphère qui se dégageait de Lansnord, l'architecture atypique de cette bourgade atténuait cette mauvaise impression.

 

Les maisons étaient toutes bâtis de pierre d'argile, et de bois blancs disposés de façon surprenante qui donnait un bel aspect, le toit de chacune d'elles étaient incurvés vers le bas, ce qui permettait aux habitants de récupérer l'eau de pluie, pour en faire des jardins sur toit pour certains ou peut-être en l'honneur de leur fameux lac.

 

Il y avait aussi sur les portes de toutes ces maisons, une sorte d'étrange marque blanche représentant un cercle dans lequel il y avait des chaînes en points cardinaux retenant un dessin de fumerolles.

 

-Étrange ces symboles sur leur porte, ça doit être une coutume de chez eux. Supposa Aurore.

 

-Ou pas. Répliqua Xeronas.

 

En arrivant au cœur de ce village, ils faisaient face à une modeste bâtisse fort étrange sur laquelle figurait une grosse pancarte écrit en gros caractère et dans une police mécanique : "Le musée de la Genèse".

 

Cette petite maison à touriste occasionnelle avait une architecture assez extraordinaire.

 

Elle était faite de rouage métallique de couleur gris fade, disposé de façon pyramidale, accompagné d'une petite cheminée à son sommet. Une maison abritant certainement une personne aussi saugrenue que l'est cette bâtisse.

 

Nos héros ayant trouvés ce qu'ils cherchaient y entrèrent.

 

-Bienvenue au musée de la Genèse ! Yohoho ! S'exclama le gérant en tournoyant sur lui-même pour les accueillir.

 

Le gérant était de petite taille, et assez rondelet, il portait des lunettes à verre grossissant et habillé d'une salopette par-dessus un haut bleu.

 

-Bien ! Nous allons commencer la visite, suivez-moi. Yohoho ! S'écria t'il enjoué.

 

Nos deux héros se regardèrent surpris et suivirent le gérant à travers ce rustique musé, mais qui était de plein de surprise et de choses étonnante, avec les inventions, maquettes et livres de recherche qui composaient ce lieu.

 

Aurore était émerveillé, sauf Xeronas qui gardait toujours son éternel visage impassible, et cela contrariait l'homme aux lunettes.

 

-Que vous arrive t'il, Monsieur ? Mon musée vous ennui ? S'exclama t'il d'un ton vexé.

 

Xeronas ne porta pas la moindre attention aux remarques du petit homme. Aurore ne voulant pas mettre fin à sa visite, décida de mettre un terme au conflit naissant en posant une question :

 

-Qui est Ewarven ? Souleva t'elle en regardant une plaque en or gravé du nom de "Ewarven l'illustre" sur le mur du comptoir.

 

A cette demande, l'expression du gérant passa de la colère à l'euphorie de joie.

 

-Yohoho ! Bonne question jeune femme. Dit il en craquant les doigts de ses mains.

 

-Ewarven est le plus grand néo-alchimiste que le monde d'Orphelia a connu il y a plus de 1000 ans. Répondit-il fier.

 

-Un Néo-alchimiste est un scientifique utilisant avec harmonie la science et la magie pour créer des inventions comme celle qui composent mon musée. Cet illustre personnage a marqué son nom dans l'histoire de par ses inventions.

Il était convoité par les plus grands seigneurs de son temps, mais avant la "Grande guerre rouge" qui eu lieu à son époque, il a totalement disparu aux yeux du monde...La partie sombre de son histoire. Finit il attristé.

 

Aurore étant absorbé par l'histoire de cet homme voulait en savoir plus.

 

-Vous ne savez pas ce qui est advenu de lui, après sa disparition ? Demanda t'elle intrigué.

 

-Non...Mais des récits disent qu'il a déserté sa nation pour échapper à la "Grande guerre rouge" et vivre en paix avec ses créations ou qu'il a été victime du grand désastre du "End of Heart" emportant la plupart de ses créations avec lui. Heureusement, il y a des vestiges de son existence qui a perduré, dont je continue à prendre soin. Dit il d'un ton soulagé.

 

-Néanmoins cette partie de son histoire ne restera que mystère et spéculation.  Finit il.

 

-Je vois...Mais au sujet du "End of Heart", avez-vous une réelle connaissance à cette tragédie ? Demanda t'elle.

 

Ce dernier de ses lunettes grossissante baissa la tête, puis la releva en faisant une moue d'enfant de façon exagérante surprenant nos deux héros.

 

-***Amagad !*** Pensa Xeronas choqué.

 

Aurore elle eut des frissons sur tout le corps et ne prononça qu'un son de dégoût :

 

-Yeeeek.

 

Le gérant à la réaction de ses invités tomba à quatre pattes défait et répondit :

 

-Je suis navré, mais je n'en sais rien de plus sur cet événement historique. Si il y a une personne qui peut vous aider, c'est uniquement l'homme ayant découvert le lien entre les artefacts-coeurs et les Heartseekers. Or il est introuvable... Révéla t'il déçu de son incompétence.

 

Aurore gênée dit alors :

 

-Bien ! Ce n'est pas grave, mais relevez-vous, je vous en prie ! En mimant le geste à ces mots.

 

Il se releva de sitôt en tournoyant de nouveau sur lui.

 

-Merci de votre accueil, nous allons reprendre notre route. Informa la manieuse de Chakram qui lui sourit.

 

-C'est en tout honneur Mademoiselle ! Yohoho ! Au plaisir de te revoir ! Répondit il.

 

Puis dans un regard bref, il foudroya Xeronas qui ne lui porta pas la moindre importance.

 

-Ah ! Maintenant que j'y pense ! Jeune voyageur, n'oubliez pas d'aller visiter notre célèbre lac Miroir, Yohoho ! S'écria t'il. Il se trouve derrière le village au sommet de la butte, vous ne pouvez pas le manquer ! Ciao hohoho ! Précisa t'il en faisant une pirouette sur place.

 

-Merci bien, on n'y pensera. Remercia Aurore, souriant à la jovialité du gérant.

 

Une fois en dehors du musée, Xeronas remarqua que le ciel avait commencé à changer, le temps devenait gris et maussade de par l'immense étendu de nuage noir qui se rapprochait du village.

 

-Il semble qu'un gros orage se prépare...Informa t'il à sa compagne.

 

-Oui...Je pense que nous passerons la fin de journée à l'auberge, en attendant le passage de ce mauvais temps. Proposa t'elle en retour.

 

Alors d'un commun accord, ils se dirigèrent à l'auberge et s'y ressourcèrent en attendant patiemment que ce déluge qui déversait des cordes abondantes, accompagné d'éclairs et de coup de tonnerre laisse place à un ciel calme.

Mais des heures passèrent et la nuit était finalement tomber que le mauvais était toujours présent. Ils se retrouvèrent donc contraint de passer la nuit à Lansnord en se prenant une chambre pour deux.

 

La chambre était tout à fait rustique, rien de bien original. Deux simples lits disposés l'un à côté de l'autre mais séparés de quelques centimètres, ayant chacun sa petite table à chevet composé d'une lampe à huile.

Juste en face des lits, la porte menant au toilette, et une unique fenêtre éclairant un peu leur chambre.

 

Nos deux voyageurs entrèrent alors dans la modeste chambre, Aurore alla s'affaller sur le lit et Xeronas lui se positionna devant la fenêtre donnant une vue sur la rue qui était abondamment jonché de flaque d'eau et de boue.

 

Il semblait admirer les éclairs et entendre le grondement du tonnerre, tout le contraire de la manieuse de chakram qui avait néanmoins remarqué cela chez lui.

 

-Xeronas...Dis moi, pourquoi aimes tu tant les orages ? Demanda Aurore.

 

Le concerné resta un moment silencieux avant de répondre.

 

-Parce que c'était la seule chose qui m'apportait une source de lumière, dans ma sombre prison..." Répondit il énigmatique.

 

-***Et le tonnerre couvrait les hurlements et pleurs de mes camarades*** Pensa t'il intérieurement.

 

-Que veux tu dire ?! Posa t'elle déconcertée et curieuse.

 

-...Ce n'est rien...Oublie. Souffla t'il le regard perdu et impassible.

 

-Bien, comme tu voudras.

 

Aurore compréhensive, en resta à ce point et préféra se laisser absorbé par le sommeil pris de fatigue.

 

Une bonne dizaine de minutes passèrent et la manieuse de chakram s'était fait happé par les bras de Morphée. Notre héros esquissa un léger sourire en la voyant dormir paisiblement.

 

Il décida à son tour d'aller se coucher. Il se mit à l'aise et ferma les yeux laissant les grondements de tonnerre le bercé.

 

Mais soudainement, il entendit la porte de leur chambre s'entreouvir dans un grincement irritant.

 

Il ouvrit alors les yeux surpris et vit une ombre se faufiler en dehors aussitôt.

 

Il se releva et s'écria :

 

-Qui est là ?!

 

Il regarda aussitôt sur sa droite en direction d'Aurore, mais une expression de grand étonnement marqua son visage.

 

-***Aurore ?!..***

 

Sa compagne avait disparue et ne se trouvait plus sur le lit. Il comprit de vivacité d'esprit que l'ombre qui avait fui derrière la porte était sa compagne de voyage.

 

Il surgit de sa couchette et accouru aussitôt en dehors de la chambre et finit par rattraper Aurore au milieu de la nuit sous le clair de lune, pied nu sur le sol boueux et humide qu'avait laissé l'orage après son passage.

 

Elle se trouvait à 10 mètres de lui fixant une sorte de porte brumeuse toute blanche au centre du village.

 

-Aurore ?! Que fais-tu ? L'interpella notre héros.

 

Mais aucune réponse ne vint de la concernée, elle tendit juste la main à la poignée de la porte fantomatique et l'ouvrit. Une rafale de vent en surgit baignant une bonne partie de l'environnement d'un épais brouillard.

 

Quand la brume se dissipa aussitôt, il vit alors Aurore pénétrait ce portail et y disparaître, il accouru à son tour et y entra sans réfléchir une seconde aveuglée par un flash éclatant.

 

Que se passe-t-il dans ce paisible village ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai lu mais je sais pas quoi dire , c'est calme le mec du musée était drôle et surtout quand xeronas dit " Amagad " je pense que tu voulais dire " Oh my god "

 

ta déformé le oh my god ca me perturbe on dirait que y'a Christina Cordula il a possédé xeronas et il a dit " Amagad "

 

bon après ils font dodo et elle se fait enlever j'ai pas compris le truc du portail c'est un truc magic ou genre c'est juste une porte

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre plutôt bien dans l'ensemble, même si c'est plus calme qu'avant, il en faut des moments plus posés, tu les gères d'une bonne façon. Bon, tu ne joues pas trop sur la carte des relations entre Aurore et Xeronas, mais sur le décor d'une part de Lansnord, et surtout sur le détail, l'histoire dans le musée.

 

Par exemple, je retiens le dessin des lunes du papy au début, tu n'es pas du genre à mettre du détail sans qu'il n'y est un sens caché.

Le récit sur le néo alchimiste, et ses inventions, tu pourras jouer là dessus par la suite.

Et tu nous fais goûter du bout des lèvres, un peu du passé difficile de Xeronas, une vie de captif entouré de compagnons aussi prisonniers.

 

Après les événements pleuvent après qu'ils se soient endormis. CE fut assez perturbant, comme on ne sait absolument pas à quoi  s'attendre derrière cette porte fantomatique, ni pourquoi Aurore y est allé seule. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un chapitre calme introduisant un grand nombres d'éléments.

 

Nous retrouvons une Aurore qui va de l'avant et un Xeronas toujours aussi calme et énigmatique à l'image de la ville de Lonsnord, leur destination. Déjà, tu nous introduis quelque chose qui aura certainement un rapport avec la suite, le dessin de ce vieil homme. Notre héros n'y porta pas une grande attention, après tout pas grand monde à sa place s'y serait intéressé alors qu'il a d'autres priorités. Toutefois, tu nous réserves quelques surprises, j'en suis certain. Le sens de ce dessin prendra tout son sens plus tard dans l'arc ou même plus loin. Revenons à la ville !

 

Une atmosphère mélancolique, des villageois pas très accueillants, j'ai l'impression que les habitants sont en deuil. Le symbole sur la porte de toutes les maisons m'a également bien intrigué. L'architecture est plaisante, particulièrement celle du musée dont le propriétaire se trouve être une personne... Bizarre. Il réussit même à choquer notre protagoniste pourtant si impénétrable. Moi je dis, faut le faire.

 

Ewarven, j'adore son prénom. Un néo-alchimiste qui semble avoir vécu dans une période trouble, « la grande guerre rouge ». Il disparut mystérieusement avant le début de celle-ci. Avec plus de 1000 derrière lui, tu m'étonnes que les informations soient difficiles à affirmer, mais même si on ne risque pas de croiser ce personnage, nous risquons fortement de revoir ses créations en voyageant dans le monde d'Orphelia.

 

Toujours pas d'informations sur le « End of Heart » ni sur les artefacts-coeurs. Mais je ne perds pas espoir. Une piste, difficile à suivre certes, a été introduit. Cette fameuse personne ayant découvert le lien entre les Heartseekers et les artefacts-coeurs, actuellement introuvable... Ne serait pas le vieux du début par hasard ? J'avoue avoir un petit doute.

 

Pour reprendre le message de Bloody :

 

 

Et tu nous fais goûter du bout des lèvres, un peu du passé difficile de Xeronas, une vie de captif entouré de compagnons aussi prisonniers.

 

Ça, c'est le cas de le dire. Du bout des lèvres.  8)

 

Puis vint la fin du chapitre. Une fin des plus intrigants. Il se trame définitivement quelque chose à Lonsnord. Ça ne ressemble pas à Aurore de quitter Xeronas comme ça et surtout si subitement. Elle a été contrôlé dans ses rêves ou d'une certaine façon. Par qui, pourquoi ? Ce sont des questions qu'on ne saura pas avant le prochain chapitre. Enfin, j'espère.

 

 

 

Au moins c'est très clair  ;D ! Mais il y en a d'autres qui furent placés de façon subtils, je ne sais pas si tu les as relevés ces dernières 8).

 

Très, très clair, chef ! Qui sait ? Je tâcherai de relire les chapitres, ma dernière lecture remontant à un petit moment déjà. J'ai peut-être loupé des choses ou je ne m'en souviens peut-être plus. Dans tous les cas, ça me fera du bien. 

 

 

xD j'ai bien ri, allez c'est pas difficile, ils ne peuvent être tous au même niveau de préférence à tes yeux :P.

 

 

Si, je t'assure, je ne peux pas. Pour l'instant, du moins. J'attends de voir la progression de chacun pour ça.  :P

 

Allez, il y en a bien un que je peux placer au-dessus du reste, c'est ce mystérieux personnage à la fin du premier tome. Il a beau n'avoir dit que quelques phrases et n'avoir eu aucun développement, c'est juste par pure préférence. J'adore ce style de personnage et ce genre d'aura qu'ils peuvent dégager, c'est tout.  ;D

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai lu mais je sais pas quoi dire , c'est calme le mec du musée était drôle et surtout quand xeronas dit " Amagad " je pense que tu voulais dire " Oh my god "

 

 

ta déformé le oh my god ca me perturbe on dirait que y'a Christina Cordula il a possédé xeronas et il a dit " Amagad "

 

C'est fait exprès le Amagad déformé du Oh my god rien de spécial.

 

bon après ils font dodo et elle se fait enlever j'ai pas compris le truc du portail c'est un truc magic ou genre c'est juste une porte

 

Normal que tu trouves tout cela incompréhensible, c'est fait pour. Tu auras un éclaircissement au prochain chapitre !

 

*****************************************************************************************************************************

 

Chapitre plutôt bien dans l'ensemble, même si c'est plus calme qu'avant, il en faut des moments plus posés, tu les gères d'une bonne façon. Bon, tu ne joues pas trop sur la carte des relations entre Aurore et Xeronas, mais sur le décor d'une part de Lansnord, et surtout sur le détail, l'histoire dans le musée.

 

Merci bien :), la relation entre Xeronas et Aurore se fera petit à petit, enfin elle solidifiera et plus marqué au fil de leur aventure.

 

Par exemple, je retiens le dessin des lunes du papy au début, tu n'es pas du genre à mettre du détail sans qu'il n'y est un sens caché.

Le récit sur le néo alchimiste, et ses inventions, tu pourras jouer là dessus par la suite.

Et tu nous fais goûter du bout des lèvres, un peu du passé difficile de Xeronas, une vie de captif entouré de compagnons aussi prisonniers.

 

Tu as bien remarqué ce détail caché, après à l'écrit difficile de placé des détails subtilement, en dessin ça sera moins marquant ;D. Le récit sur le Neo-alchimiste aura son importance plus tard, garde un oeil sur lui. C'est fait exprès ce petit puzzle sur le passé de Xeronas mais ne vous inquiétez pas, ça viendra en temps voulu ;).

 

Après les événements pleuvent après qu'ils se soient endormis. CE fut assez perturbant, comme on ne sait absolument pas à quoi  s'attendre derrière cette porte fantomatique, ni pourquoi Aurore y est allé seule.

 

Tu sauras tout au fil de l'arc, même à partir du chapitre suivant.

 

******************************************************************************************************************************

 

Un chapitre calme introduisant un grand nombres d'éléments.

 

Nous retrouvons une Aurore qui va de l'avant et un Xeronas toujours aussi calme et énigmatique à l'image de la ville de Lonsnord, leur destination. Déjà, tu nous introduis quelque chose qui aura certainement un rapport avec la suite, le dessin de ce vieil homme. Notre héros n'y porta pas une grande attention, après tout pas grand monde à sa place s'y serait intéressé alors qu'il a d'autres priorités. Toutefois, tu nous réserves quelques surprises, j'en suis certain. Le sens de ce dessin prendra tout son sens plus tard dans l'arc ou même plus loin. Revenons à la ville !

 

Merci ! C'est un début calme, il en faut toujours pour bien posé la base de l'arc et comme tu l'as remarqué avec Bloody le dessin de vieil homme a bien un sens, mais lequel ? Qu'est ce que ça peut bien signifié ? :P

 

Une atmosphère mélancolique, des villageois pas très accueillants, j'ai l'impression que les habitants sont en deuil. Le symbole sur la porte de toutes les maisons m'a également bien intrigué. L'architecture est plaisante, particulièrement celle du musée dont le propriétaire se trouve être une personne... Bizarre. Il réussit même à choquer notre protagoniste pourtant si impénétrable. Moi je dis, faut le faire.

 

Tout ce que j'ai instauré dans ce village a une raison d'être, mais vous comprendrez tout au fil de ce nouvel arc ;D. Même la grimace du propriétaire du musée aura un sens 8).

 

Ewarven, j'adore son prénom. Un néo-alchimiste qui semble avoir vécu dans une période trouble, « la grande guerre rouge ». Il disparut mystérieusement avant le début de celle-ci. Avec plus de 1000 derrière lui, tu m'étonnes que les informations soient difficiles à affirmer, mais même si on ne risque pas de croiser ce personnage, nous risquons fortement de revoir ses créations en voyageant dans le monde d'Orphelia.

 

J'aime beaucoup aussi le nom que j'ai donné à ce grand Néo-alchimiste, et je te conseille de bien retenir son nom et son récit, mais j'en dis pas plus. Sinon on verra quelques unes de ses créations :P.

 

Toujours pas d'informations sur le « End of Heart » ni sur les artefacts-coeurs. Mais je ne perds pas espoir. Une piste, difficile à suivre certes, a été introduit. Cette fameuse personne ayant découvert le lien entre les Heartseekers et les artefacts-coeurs, actuellement introuvable... Ne serait pas le vieux du début par hasard ? J'avoue avoir un petit doute.

 

En faite pour le moment, j'ai déjà dissimilé différents détails subtils sur les futurs révélations au sujet du "End of Heart", mais je comprends que nous n'ayez pas encore fait de lien, mais une fois vous serez surpris ;D. Le vieux du début n'a rien à voir avec ce fameux personnage :P.

 

Pour reprendre le message de Bloody :

 

Ça, c'est le cas de le dire. Du bout des lèvres.  8)

 

:P :P :P Patience  :).

 

Puis vint la fin du chapitre. Une fin des plus intrigants. Il se trame définitivement quelque chose à Lonsnord. Ça ne ressemble pas à Aurore de quitter Xeronas comme ça et surtout si subitement. Elle a été contrôlé dans ses rêves ou d'une certaine façon. Par qui, pourquoi ? Ce sont des questions qu'on ne saura pas avant le prochain chapitre. Enfin, j'espère.

 

Exacte tout s'éclaircira au prochain chapitre.

 

Allez, il y en a bien un que je peux placer au-dessus du reste, c'est ce mystérieux personnage à la fin du premier tome. Il a beau n'avoir dit que quelques phrases et n'avoir eu aucun développement, c'est juste par pure préférence. J'adore ce style de personnage et ce genre d'aura qu'ils peuvent dégager, c'est tout.  ;D

 

Ah merci ! Ca fait plaisir, c'est un personnage que j'apprécie bien et je lui ai réservé un bon background et importance dans l'arc qui lui est consacré 8).

 

 

Le prochain chapitre est toujours en cours d'écriture, cet arc sera bien plus complexe et sombre que celui avec Yorena et Hevan. A bientot ;D !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut salut tout le monde !

 

Je viens vous informer que Last Heart continue sur sa lancée et avance assez bien sous format dessin que vous pouvez voir une partie dans le topic Fan Works. Pour ce qui en est des chapitres à l'écrit, je vais recommencer à les poster ici mais il faudra me laisser du temps de bien finir la plupart de cet arc qui sera plus sombre que le précédent.

 

A bientot !

Share this post


Link to post
Share on other sites

CHAPITRE 18 : Dans le brouillard...

 

 

Quand notre héros traversa cette porte fantomatique, il ressurgit dans un grand espace baigné de lumière aveuglante en s'écriant :

 

-Aurore !

 

Mais n'y voyant rien et n'ayant reçu aucune réponse à son appel, il resta sur ses gardes attendant que cette source de lumière se dissipa totalement, quand ce fut fait, ce qu'il vit devant lui le décontenanca :

 

-Que ?!

 

Il se trouvait dans un environnement unique et fantaisiste, le ciel était d'un noir ébène composé de milliers d'aurore boréales, tel une rivière d'arc en ciel. Non loin de lui se trouvait une grande table en forme de croissant de lune noir jais sur laquelle il était possible de voir une voie lactée et ses myriades d'étoiles, sa surface était asserti de théières et de couvert d'argent.

 

Des arbres dont les branches étaient en forme de nuages embelissaient la vaste pleine d'herbes blanche sur lequel notre héros posait pied.

 

Il en était stoïque.

 

-Bien le Bonsoir, jeune humain. Souffla une voix résonnante en ce lieu.

 

Xeronas porta son regard en direction de cette étrange voix et aperçut une créature atypique.

 

-Surpris ?! Demanda t'elle en baillant avec nonchalance. 

 

Cette étrange créature avait les traits d'un renard, à la différence qu'il marchait sur ses deux pattes, le corps couvert d'un pelage jouant entre le noir jais brillant et le blanc.

 

Ses longues oreilles touffus ayant la forme d'un bonnet de nuit ont au niveau des lobes la forme de la lettre Z.

 

Il scrutait notre héros de son regard rusé dont les iris avaient la forme d'étoile.

 

Au bout de sa longue queue se trouvait une sorte d'appendice composé d'un pelage doux, très touffu ayant la forme d'un nuage, sur lequel il dort et s'assoit.

 

-Où suis je ?! Où est elle ?! Répliqua Xeronas d'une expression méfiante.

 

-*Bâillement* Calme toi pas si vite, un peu de respect pour un senior. Répondit la créature.

 

-D'abord les présentations ! Je suis Fardor,  surnommé le Lutin des nuits par vous autres, humain.

 

-Ici, tu te trouves dans un lieu, où ton espèce l'appelle le "Jardin secret" mais elle ne garde jamais la même apparence, à quelques détails près.

 

-Et la personne dont tu sembles si empressement retrouvé doit être la jeune humaine aux yeux de rubis, n'est ce pas ? Révéla t'il.

 

L'expression de méfiance de Xeronas changea pour celle de l'attention.

 

-Ah j'ai capté ton esprit ! Si tu mets ta méfiance de côté et que tu viens à moi, je t'aiderai dans ta quête, jeune humain. Reprit-il.

 

À ces mots une étrange chaise en forme de coquille apparu en face de la table en croissant de lune. Elle était d'un blanc immaculé, mais gravé de motifs de chaînes et de flammes écarlate.

 

Xeronas s'avança alors en direction de ce meuble atypique, sans pour autant baisser sa garde.

 

-Dans ce "jardin des secrets" qui doit être celui de celle que tu recherches. Tu devras avancer plus profondément au cœur de ses regrets, peines, sentiments et secrets les plus enfouis en son sein.

 

-Mais pour y parvenir tu devras passer par ces 7 portes représentant chacune un lien avec ses plus sombres secrets.

 

A ces mots, la chaise sur laquelle était assis notre héros tourna sur 180° surprenant le jeune Heartseeker, puis il vit à quelques mètres devant lui 7 portes de la même apparence que celle l'ayant amené dans ce mystérieux monde.

 

Elles étaient alignés en courbe l'une à côté de l'autre et six d'entres elles étaient verrouillés à l'aide d'un étrange cadenas en leur centre libérant une fumerolle.

 

-Cependant, plus tu reviendras de ces portes, plus ton esprit sombrera et tu risques de ne plus jamais en revenir. Es tu prêt à risquer ta vie pour cette jeune humaine ?

 

Xeronas resta quelques secondes dans un silence serein, sous le regard malicieux de cette créature.

Puis en guise de réponse, notre héros se leva et s'avança en direction de ces fameuses portes fantomatiques.

 

-Je ne saurai dire si c'est de la bravoure, ou de la folie...(Baille)Bien jeune humain, va et reviens moi. Je t'y attends. Finit il en prenant sommeil sur sa queue touffue.

 

Xeronas traversa alors cette porte brumeuse libérant un éclat blanc.

 

Notre jeune à la chevelure enneigé, se retrouva aussitôt de nouveau en plein milieu du village de Lansnord, mais dans un climat totalement différent. Le village à l'atmosphère si morose était baigné par un soleil chaleureux et une ambiance forte animé par des cris de joie et de rire d'enfants s'amusant entre eux. Même les grandes personnes était habillé de couleur chatoyantes. Lansnord semblait vivre.

 

Alors qu'il était décontenancé par ce contraste baignant le village, Xeronas aperçu un jeune garçon isolé s'amusant tout seul avec un étrange objet.

 

Il devait être âgé de 8 ans, il avait le visage arrondi saupoudré de petite tâche de rousseurs au niveau des joues, ses yeux d'un bleu intense était captivé par l'objet dont il détenait en main.

 

Il portait un simple débardeur blanc, avec un short bleu.

 

Puis soudainement, une voix l'interpella :

 

-Aron ! Aron !

 

Le petit leva alors les yeux vers son interlocuteur et s'écria :

 

-Papa ! En s'élançant de ses cheveux orangés en direction de l'homme.

 

Le jeune Heartseeker suivit alors Aron se jetait dans les bras de cet homme de petite taille, et en fut étonné.

 

-Mais c'est...Entama t'il.

 

Quand soudainement une ombre immense se projetta entièrement sur le village, absorbant le soleil et plongeant Lansnord dans le noir absolu. Des cris de terreurs et de lamentations retentirent, glaçant le sang de notre héros pris d'effroi.

 

Puis surgissant de nulle part, un grand oiseau écarlate embrasé par des flammes traversa le ciel obscur mettant fin à ce cauchemar insolite et laissant un silence pas plus rassurant.

 

Notre Heartseeker semblait complètement perdu, puis de cette pénombre dans lequel il était plongé, des chaînes de feu apparurent devant lui et dessinnèrent un chemin à suivre.

 

Il ne comprenait rien.

 

-Mais dans quel satané monde, me suis je retrouvé ?! Répliqua Xeronas étonné.

 

Dans la salle des jardins secrets.

 

Alors que Fardor dormait paisiblement en lévitation sur sa queue nuageuse.

 

Il fut sorti de son sommeil par le grincement de la porte que venait de prendre Xeronas. D'un œil ouvert, il aperçut une silhouette de dos qu'il connaissait assez bien, puis susurra à l'encontre de cette invité.

 

-Tu ne t'y feras jamais...Un jour il te faudra te libérer de ces illusions auxquelles tu t'accroches.

 

L'individu pénétra la porte que notre héros précéda quelques minutes avant sans prononcé un mot et disparu à son tour.

 

Retrouvez nous ici : https://www.mangadraft.com/manga/2515-last-heart ou sur la page Facebook Last Heart.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pu plus aisément me rappeler les derniers événements, avec la marche nocturne inexplicable d'Aurore, et Xeronas qui la suit. Il passe la porte, et de l'autre côté on passe dans un nouveau monde très différent, un monde de rêves. Mais il semblerait qu'il permette de pénétrer dans les souvenirs les plus enfouis des personnes. Xeronas a l'opportunité de connaitre plus intimement Aurore par ce moyen. Mais attention à ce qu'il verra.

Je me demande si cette épreuve ne pourrait pas se faire dans le sens inverse : qu'Aurore s'immisce dans le passé enfoui de Xeronas...

 

La première bribe d'histoire, c'est une attaque sur Lansnord, et un sauvetage apparemment d'un phénix, ou du moins un être qui s'y rapporte, et là je reviens sur un personnage que tu as déjà introduis qui avait un lien avec cette créature mythique. Peut-être qu'il est celui qui est entré à la suite de Xeronas dans le monde des jardins secrets ?

 

Pas mal de question sur l'univers en lui-même aussi, comme l'existence même de Fardor, personnage atypique et quis'apparente à une légende de ton univers.   

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un chapitre très intriguant, dans la continuité du précédent, j'ai envie de dire. Alors voici où atterrit Xeronas en traversant cette mystérieuse porte : le jardin des secrets. Un lieu étrange à la frontière du rêve et de la réalité qui représente le cœur et les secrets d'une personne, en l'occurrence Aurore. Son hôte, un personnage atypique, n'est pas étonné de la visite d'un humain, et selon ses paroles, ce ne serait pas la première fois que ça arrive. Du coup, je me demande bien qui a bien pu contrôler Aurore pour l'y emmener. D'ailleurs, première question, pourquoi ici, à Lansnord ? J'ai remarqué que tu fais référence au design sur la porte des maisons... Les fumerolles se retrouvent à Lansnord et sur les portes fermées des souvenirs d'Aurore. Sans aucun doute, ce village cache bien quelque chose, on ne risque pas de vite en terminer avec ces mystères. Une chose qui se confirme de plus en plus avec la tragédie que Xeronas entrevit, et puisqu'il se trouve dans le jardin des secrets de son amie, quel lien ce fragment d'histoire a-t-il avec Aurore ? Inutile de se tracasser la tête, les réponses vont venir d'elle-même, j'imagine.

 

Le contexte se présente vite : Xeronas doit retrouver sa compagne au cœur de son âme, un moyen souligné par Bloody qui lui permettrait d'en apprendre plus sur elle. Je pense aussi que cela les se rapprochera dans un certain sens. Elle ne semble pas être quelqu'un qui se confie facilement en révélant ses terribles regrets. De plus, notre héros n'est pas du genre bavard. Peut-être que cette expérience lui donnera également envie de lui raconter quelques bribes de son passé, ou du moins d'être plus détendu, naturel, moins « sur ses gardes à ses côtés ». Mais attention... Les secrets ne le sont pas par hasard, il y a souvent une raison. Que ce soit un moment douloureux qu'on ne souhaite pas partager, un moment de honte auquel on tient absolument à garder au fond de nous, ou bien quelque chose qu'aucun ne doit savoir. Bref, il aura bien de la peine à traverser toutes ces portes qui peuvent le conduire tout droit vers sa propre mort. Y arrivera-t-il ou sera-t-il interrompu durant sa quête ? C'est ce qu'on dirait au vu de la fin de chapitre. Cet inconnu connaît Fardor et inversement, d'après sa remarque qui me semble sur un ton familier. Il a réussi à rentrer dans ce monde, mais comment ? La porte qui a attiré nos jeunes Heartseeker est-elle toujours ouverte ? A-t-il un moyen d'y pénétrer à volonté selon son envie grâce sa relation avec le lutin des nuits ? Que de questions !   

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut les amis, je ne suis plus du tout actif dans ce topic car, je continue à me concentrer sur l'écriture du scénario de Last Heart et nous sommes maintenant sous contrat avec un éditeur. Vous pouvez désormais nous suivre et lire le premier chapitre ici https://www.norigami.co/ 

 

Merci d'avance pour vos retours !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Kyojin ! J'ai lu ce chapitre que tu nous proposes là. Et quel chemin parcouru ! Je sus tellement content pour toi, man ! Je n'étais pas très convaincu de la réussite du projet, mais quand on voit que tu as réussi à te faire une place dans ce milieu... je m'incline. Pourvu maintenant que niveau vente ça fonctionne, que l'oeuvre puisse continuer de vivre. 

 

Quand au contenu, je ne suis pas sûr mais j'a cru voir quelques rajouts au niveau des dialogues, dans la taverne par exemple, on s'introduit dans la tête des personnages même lambda, et c'est immersif. 

 

Et mon dieu la qualité du dessin, tu as trouvé vraiment un collaborateur qui marie très bien son crayon à cet univers. 

 

Allez un point qui m'a un peu gêné pour changer....^_^ je crois que ça m'avait fait le même effet dans ton chapitre écrit. L'apparition du vieil homme mystérieux est lâché très brusquement. dans le récit, ça perturbe. Aussi vite est-il apparu qu'il est reparti. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×