Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Sign in to follow this  
Kyojin972

Last Heart (Projet de mangas amateur)

Recommended Posts

Salut tout le monde, je viens juste posté à l'écrit le projet sur lequel je travaille depuis plus d'un an maintenant en collaboration avec un dessinateur au nom de Spoitt. Et en ce moment les aléas de la vie, fait en sorte que le projet sous forme de dessin eut plein de retard voir carrément de longue pause, et à l'heure actuelle ça ne s'arrange pas encore, alors pour patienter et permettre à ceux qui ne connaissent pas notre projet.

 

J'ai décidé de partager avec vous le premier chapitre en question, j'espère que ce prologue vous plaira et vous donnera envie d'en savoir plus sur l'histoire et découvrir l'histoire du héros. Je vous dis bonne lecture !

 

Pour plus de détails reporté vous ici : http://forums.mangas-fr.com/index.php/topic,43199.0.html

 

Et ne vous en faites pas le projet n'est nullement annulé, il continue son bout de chemin très lentement mais sûrement ;).

 

Chapitre 1 : Heartseeker

 

PROLOGUE

 

Il y a 1000 ans, le monde d'Orphélia connu une terrible tragédie, ce jour fût appelé « End of Heart », une immense main de lumière blanche composé d'une bouche apparu dans le ciel et absorba le cœur de tous les êtres vivants, ne laissant que très peu de survivants.

 

Cependant après cette tragédie, un cas étrange et rare touchait les nouveaux nés des survivants, ils naissaient sans-cœur. Aux yeux du monde c'était une malédiction, ces enfants qui naquirent sans-cœur étaient facilement identifiables, car ils portaient tous au niveau de la poitrine gauche une étrange empreinte de main avec une bouche.

Tous ces enfants maudits étaient rejetés des leurs.

 

17 ans plus tôt, un étrange phénomène toucha de nouveau le monde, un anneau de lumière apparu dans le ciel et d'innombrables orbes blancs en jaillirent et s'éparpillèrent aux 4 coins du monde. Des années plus tard, un homme fit la découverte que ces orbes étaient d'étranges objet avec lesquels, les enfants sans-cœur pouvaient absorber et développé des aptitudes et pouvoirs surhumains.

 

Depuis ce jour, ces enfants furent appelés « Heartseeker »

 

Aujourd'hui.

 

Un grand vacarme se faisait entendre dans tous les environs d'un village. Cela provenait de l'ambiance qui régnait entre les rires, les chants, les discussions, les jeux de table ainsi que de la musique d'une taverne.

 

 

Cette taverne bien que modeste, avait la côte car elle était toujours pleine par leur fidèle buveur de bière et par de simple voyageurs. Elle était de taille moyenne, composé d'une vingtaine de table en bois rustique, mais bien entretenu, chacune des tables pouvaient accueillir cinq personnes sur de simple chaise.

 

Au fond de la taverne se trouvait le bar fait de bois de chêne massif, cette partie de la taverne était la plus entretenue, car il était possible d'y voir son propre reflet sur le bar et le grand buffet contenant les différentes bouteilles d'alcool n'avait pas la moindre parcelle de poussière, même les bouteilles brillaient de propreté.

Le barman affichait un sourire de satisfaction, il était dans son royaume.

 

Un peu plus loin du bar, il y avait une table où somnolait une personne seule sur celle-ci. Les bras croisés sur la table faisaient office d'oreiller pour sa tête, il n'était pas possible de distinguer son visage, mais ses longs-cheveux blancs maintenus par deux queues de cheval, ne passait pas inaperçu. Il portait un large manteau marron à capuche et des bottines en cuir noir.

 

Une jeune femme s'approcha en face de la table du dormeur. Elle était de taille moyenne, de courts cheveux bruns attachés par une barrette, et des yeux bleus clairs. Elle portait un tablier rouge et de simple sandale, même dans cet accoutrement elle restait une charmante jeune femme.

Elle se pencha et interpella le dormeur de sa douce voix :

 

-Monsieur ! Monsieur, si vous ne comptez plus rien commander, je vous prierai de laisser la table pour d'autres clients, s'il vous plaît.

 

Le dormeur se mit à bouger, la jeune femme réussit à le faire sortir des bras de Morphée.

Il leva la tête doucement, il était dans le brouillard la bouche encore pâteuse, puis il finit par poser son regard vers la serveuse qui l'avait tirer de son sommeil, elle affichait un très beau sourire, mais soudainement son expression changea en stupeur, non par les yeux marrons clairs du jeune homme brun, mais par le regard vide d'émotion et de vie qu'il dégageait.

 

-Com...Comptez-vous payez ?! Dit la jeune serveuse sur un ton empressé et moins conviviale.

 

Le jeune homme brun avait une mèche rebelle passant entre ses yeux, d'un regard impassible, il sorti un petit sac de la poche de son grand manteau, puis lâcha 3 billes de cuivre sur la table et se leva pour partir mais la jeune femme l'interrompit en lui disant :

 

-Désolé Monsieur, mais il manque 2 billes de cuivre...

 

-...C'est tout ce que je peux donner...Désolé. Répondit le jeune homme d'un ton calme.

 

Il tourna aussi aussitôt le dos pour sortir de la taverne, mais la charmante serveuse cria dans la taverne :

 

-Cet homme ! Arrêtez le c'est un voleur !

 

Un silence s'installa immédiatement, le jeune homme continua à marcher vers la sortie, mais il fût stopper par deux grands gaillards barbus, surement de fidèles buveurs de la taverne.

 

-Hey gamin ! Où vas-tu ?! Gueula le premier, avec une haleine à en faire renverser un buffle.

 

Le jeune homme ne répondit pas et reprit sa marche préférant ignorer les deux alcooliques. Voyant que le jeune aux cheveux blancs ne leur prêta pas attention un rictus se forma sur le front du premier, en colère d'avoir été ignoré devant tous ses potes, il gueula de nouveau en brandissant son poing vers le visage du jeune homme.

 

-Ne m'ignore pas, sale gamin !

 

Mais soudainement le poing de l'homme barbu passa à travers le visage du jeune homme brun, toutes les personnes dans la taverne furent prises d'une grande stupeur, laissant un grand silence planer, mais qui fût brisé par la voix grave d'un homme qui gueula :

 

-C'est un...Un Heartseeker ! Un enfant maudit !

 

A cela de nombreuses voix s'élevèrent, toutes les personnes dans la taverne commencèrent à insulter le jeune de toute sorte de nom, il reçut de nombreux projectiles sur le corps accompagnant les insultes à son insu.

 

-Casse-toi enfant maudit ! Des êtres tels que vous ne devrait pas exister ! Hurla une personne dans la taverne.

 

Le jeune aux yeux marrons clairs se retourna et vit l'expression de haine et de dégoût qu'éprouvaient toutes ces personnes envers lui, il finit par recevoir une petite bouteille en verre qui explosa en plein sur sa tête qui lui valu une entaille au niveau du front, néanmoins il gardait sa mine toujours impassible.

 

-***Il ne saigne pas ?!!*** S'étonna incrédule, celui qui lui jeta projectile.

 

Il plaça la capuche de son manteau sur sa tête cachant son visage, puis il reprit sa marche vers la sortie de la taverne, passant aux côtés des deux hommes barbus ayant voulu le stopper un peu plus tôt.

Il s'éloigna de la taverne en entendant toujours les railleries et injures à son propos.

 

Après quelques minutes de marche, il finit par arriver à la porte de sortie du village. Il leva son regard vers le ciel bleu azur, il n'y avait que très peu de nuage et le soleil était à son zénith, sa capuche le préservait bien de la chaleur et ombragé son visage.

 

Il continua à marcher pendant une bonne dizaine de minutes à travers une route boisée, où les rayons du soleil donnaient un bel ombrage au sol grâce aux branches des arbres dansant au gré du vent, le bruissement des branches mélangé à la caresse du vent sur son visage le berçait.

Il ferma les yeux un instant et les rouvrit, mais à cet instant il se retrouva dans un endroit totalement inconnu, il était sur une vaste plaine d'herbe blanche sous un ciel noir, il scruta tout autour de lui en dégageant sa capuche pour avoir une meilleure vision, son regard impassible qu'il arborait tout le temps s'atténuait pour laisser place à la peur, puis soudainement il entendit une voix l'interpeller :

 

-As-tu peur Xeronas ?

 

Il vit une personne portant un grand manteau blanc à capuche, arborant des motifs complexes rouges, il ne pouvait pas distinguer le visage de la personne lui faisant face.

 

-Qui êtes vous ?! Et comment connaissez-vous mon nom ?! S'exclama Xeronas confus.

 

-Je ne peux répondre à toutes ces interrogations...néanmoins je répondrai qu'à celle qui m'intéresse. Répondit l'inconnu.

 

-Mais que dîtes-vous ?! Pourquoi suis-je dans un tel endroit ?! Reprit le jeune ne comprenant rien à la situation.

 

-Bonne question ! Tu es ici car j'attends quelque chose de toi, et que je détiens la chose que tu désires le plus au monde...Un cœur !

 

Le dernier mot prononcé par l'inconnu laissa Xeronas sans voix.

 

-Je sais que tu recherches un cœur, toi jeune Heartseeker qui souhaite plus que tout vivre comme un humain. Toi le solitaire qui se cache derrière un faux masque, alors que tu souhaites être entouré de personnes qui t'aimeront...

 

L'inconnu laissa Xeronas dans une grande incompréhension. Il semblait tout connaître du jeune homme.

 

Xeronas prit un regard sérieux et dit :

 

-Qu'attendez vous de moi ?

 

-(Rire étouffé)....Que tu suives ton cœur. Dit l'homme.

 

-Quoi ? Quel cœur ? Je n'en ai pas ! S'exclama Xeronas perturbé par cette phrase énigmatique.

 

-Quand tu l'auras retrouvé, n'oublie pas suis ton cœur... Reprit l'inconnu de sa voix qui fit écho, en disparaissant petit à petit.

 

-Mais de quel cœur parlez-vous ? Att...Attendez ! Cria le jeune en voyant le mystérieux homme disparaître.

 

-Je te laisserai un présent pour ta quête. A bientôt jeune Heartseeker... Dit l'homme d'une voix désincarné en disparaissant sous un grand flash de lumière aveuglant Xeronas.

 

Le jeune aux cheveux blancs se réveilla en sursaut en plein milieu de la route de la zone boisée qu'il parcourait avant cet étrange rêve.

Il scruta ses alentours pour voir si tout était normal, puis il se leva en époussetant son grand manteau et subitement il senti un objet solide dans l'une des poches de son manteau, intrigué il y plongea sa main et la ressortit avec une étrange pierre blanche en forme de cœur sur laquelle était gravé d'étranges motifs. Xeronas était complètement absorbé par la beauté de cette mystérieuse pierre, il finit par dire :

 

-Mais qu'est ce que c'est ?!

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'attendais beaucoup votre histoire à toi & Spoitt :)

 

J'ai beaucoup aimée ce premier chapitre ainsi que le prologue qui commence les bases de ton univers.

 

Ton personnage me fait légèrement penser à Naruto petit puisque ils sont des enfants " maudits " et rejeter.

 

Dès le début un personnage énigmatique, ça commence bien ;D

 

J'ai hâte de voir Xeronas en action :)

 

Sur ce je vous souhaite encore une très bonne continuation et je suis toujours agréablement impressionnée par votre travail.

Bonne chance pour la suite ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Mirajane :) !

 

Ca fait plaisir de savoir que l'histoire te plait et te donne envie de nous suivre. J'espère qu'on continuera à assurer pour la suite pour toujours te captiver sur le projet ;D.

 

Le personnage énigmatique est voulu justement et je compte bien continué à le laisser mystérieux pour un bon moment :P. Il est vrai aussi que Xeronas donne un air de Naruto vu sa malédiction et que tout le monde le rejette mais je pouvais pas faire autrement, c'est ancré à l'histoire de ce monde ;D.

 

Mais ça changera par la suite. Xeronas tu le verras en action bientôt, très bientôt 8).

 

En tout cas je te remercie de nous soutenir et d'avoir laisser ton avis, en espérant te revoir pour la suite à venir. Merci encore :).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut ,

 

J'aime bien , sa change des longs pavés de 100 lignes par chapitre  ;D , mais c'est surtout ton prologue qui m'a plu , court mais on a l’essentiel , juste ce qu'il faut  , après ton personnage me fait aussi beaucoup penser à Naruto , en espérant que tu lui fasses prendre un autre chemin que ce dernier .

 

Bonne Chance , et j'attend avec impatience les dessins  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Bankai, ravi que l'histoire t'ai plu.

 

Ne t'en fais pas pour le héros, il n'aura du tout pas le même chemin que Naruto, bien au contraire.

 

Pour ce qui est des dessins, ils arrivent bientôt, mais tu peux déjà avoir les quelques premières pages sur le lien que j'ai donné plus haut.

 

Merci et à bientôt  :).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah de nouvelles images à ce que je vois là !

Je n'ai pas commenté plus tôt comme j'avais déjà lu ce début d'histoire, je n'avais pas envie de me répéter, pas productif. ^^

 

Là, c'est bien sûr d'une sacrée qualité dans le dessin, les personnages qui n’apparaîtront plus, de simples civils sont dessinés par de grossiers traits, et on se focalise sur Xenoras. N'empêche Spoitt fait en sorte d'embellir de par son coup de crayon le manga. Et même si d'un premier abord, je ne suis pas attiré par l'univers, je vais m'y pencher. L'idée des enfants à la recherche d'un cœur est plutôt bien fichu, tu le rends d'autant plus logique avec le fait qu'il ne saigne pas. Les Heartseeker s'approchent presque des morts vivants.

 

Sérieux combien de temps pour sortir un chapitre comme celui-ci ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Bloody  8).

 

Ça fait plaisir si tu as remarqué le gain de qualités dans le dessin Spoitt. Et comme tu l'as vu les personnages civils sont lambdas pour le moment pour mieux se concentré sur le héros.

 

Mais je suis content que tu comptes t'y pencher un peu plus malgré l'univers ne t'attire pas  ;D.

 

Tu as vu aussi que les Heartseeker ne  saigne pas et ressemble presque à des morts vivants, c'est assez explicite de la malédiction qui les touchent justement.

 

Sinon pour la sortie des chapitres, les choses iraient plus vite, mais Spoitt a eu pleins d'imprévus et d'aléas qui lui ont vraiment pris tout son temps, c'est la cause de tout ça. Mais par rapport à une situation personnelle et professionnel, notre collaboration prendra peut être fin par la suite :'(.

 

J'aurai donc à trouver un nouveau dessinateur de son même niveau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour un début au niveau graphisme et scénaristique de début, je résumerais en trois mot: "C'est pas mal" vraiment je trouve que c'est un début encourageant, même si ça fait blizzard de moins ressentir le style manga japonais d'habitude, néanmoins les code graphique sont présente, et je pense que ça vas s’améliore au fil du temps, si vous continuer sur la bonne voie, ça promet d’être intéressant, votre manga. Bon boulot pour vous deux.

 

Bonne continuation avec mes encouragement.

 

Surtout que moi même, j'ai aussi un projet de manga que je voudrais réalisé aussi, mais en solo, et avec l'aide certaine chose et personne qui pourront m'aider en soutien pour mon œuvre dont toi Kyojin et en ce moment ça avance lentement mais soigneusement .

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ton soutien sonic et que le début t'a donné une bonne impression.

 

Je ferai que la suite suive la même voie.

 

Et comme je t'ai dit continue de ton côté et je lâche rien et bonne continuation aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre 1 lu.

 

Belle entrée à la matière. J'adore les toutes premières pages du chapitre qui sont vraiment belles. Les 3 persos principaux ont vraiment l'air charismatique.

Par contre ça va drôlement vite je trouve.  ;D

Intrigué par les cristaux mais aussi et surtout par le fait que les "sans-coeur" soient intangibles. On ne peut pas les toucher mais aux si ? Ils décident qui peuvent les toucher ? Intrigué en tout cas.  ;D

 

Premier bon chapitre, content que Last heart débute, ça fait presque un an que je l'attends  :).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me suis mit d'accord avec Kyojin972. Ce topic ne concerne que la partie écriture de l'histoire. Si vous voulez voir le chapitre en image et le donner votre avis dessus un topic est disponible.

 

On va fonctionner pour le moment comme ça, à voir si ça va aux autres modérateurs et si tout se passe bien. J'ai un peu de mal avec les multitopics pour parler de la même chose.

 

Recentrez donc vos messages, merci d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre 1 lu.

 

Belle entrée à la matière. J'adore les toutes premières pages du chapitre qui sont vraiment belles. Les 3 persos principaux ont vraiment l'air charismatique.

Par contre ça va drôlement vite je trouve.  ;D

Intrigué par les cristaux mais aussi et surtout par le fait que les "sans-coeur" soient intangibles. On ne peut pas les toucher mais aux si ? Ils décident qui peuvent les toucher ? Intrigué en tout cas.  ;D

 

Premier bon chapitre, content que Last heart débute, ça fait presque un an que je l'attends  :).

 

Merci Men ! Content que l'entrée en matière soit belle  :P. Il est vrai que ça va assez vite, mais c'est pour accrocher le lecteur dès le début, mais ne t'en fais pas, tout se ralentira par la suite. Pour le fait que les Heartseeker soit intangible, tu auras la réponse au fil de l'histoire, ils ne peuvent toucher personne  eux aussi sauf qu'à exceptionnel, mais il en va de même pour les humains qui ont 2 façons via.... :P et cas unique leu..... :P.

 

Ca débute mais il y aura de nouveaux une longue pause car je vais devoir un nouveau dessinateur, parce que Spoitt a des projets et situations personnels qui l'occupent beaucoup :'(.

 

Venez ici pour lire les chapitres dessinés : http://forums.mangas-fr.com/index.php/topic,43199.msg1491566.html#new Bonne lecture ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai décidé de vous faire part du second chapitre, que je ne comptais dévoilé que sous forme de chapitre dessiné, mais n'ayant bientôt plus Spoitt comme collaborateur, je me suis donc dit qu'en attendant de trouver un nouveau dessinateur, je vous partage la suite de l'histoire. Bonne lecture !

 

CHAPITRE 2 : Doutes et questions.

 

Xeronas, était complètement dépassé par les évènements dont il venait de vivre récemment. Il regardait cette étrange pierre blanche dans la plus grande incompréhension, son esprit était ailleurs, sa main tenant fermement cet artefact mystérieux.

 

-***Qui était cet homme ? Où se trouve ce cœur dont il m'a parlé ? Par où dois-je commencer ? Et qu'elle est cette étrange pierre ?*** Se demandait-il intérieurement.

 

Ce fût une légère brise de vent qui lui caressa le visage qui le sortit de ses pensées et des questions qu'il se posait.

Mais aucune réponse ne vint à ses interrogations. Durant quelques minutes, il resta silencieux à réfléchir, à maintenir cet étrange objet.

 

-***Etait ce un rêve ou un délire...? Non, cette chose que je te tiens est bien réelle...*** Se questionna t'il hésitant.

 

Cependant il ne pouvait nier l’évidence, ce qu’il tenait en main, était la preuve de l’étrange évènement qu’il eut plus tôt.

Après mûre réflexion, il décida de remettre l'étrange pierre dans sa poche, il soupira, regarda le ciel bleu azur avec mélancolie et repris sa marche en direction du Nord-Est.

 

-***Si je dois trouver des réponses, ce n'est pas en restant sur place que j'en trouverais. De plus...rien ne me dit que les paroles de cet homme sont vraies…J'ai déjà perdu espoir de redevenir...humain*** Pensa t'il en marchant vers une destination inconnue.

 

2 heures de marche plus tard.

 

En arrivant à quelques mètres de l'entrée d'un village, Xeronas fut légèrement bousculé par un jeune homme à la chevelure vert pomme portant un large manteau à capuche de couleur bordeaux, sur lequel était représenté les plumes d'un paon au relief doré. Ce manteau avait au dos une ouverture laissant passé deux paires d'ailes de couleurs rouge sang. Cet individu ne se retourna pas le moins du monde pour présenter ses excuses à notre héros, il continua sa marche.

 

Le brun n'y porta pas plus attention et scruta le village dont il venait d'atteindre. Mais subitement une expression de stupéfaction se dessina sur le visage de Xeronas.

 

-***Ce type...Il a pu me toucher ?!*** Pensa t'il étonné.

 

Il se retourna de suite, mais le mystérieux jeune aux ailes rouges avait déjà disparu.

 

Xeronas était intrigué mais il n'avait pas la tête à poursuivre cette personne, alors il décida de mettre côté cet étrange échange et passa l'entrée du village.

Le village était plein de vie et animé.

 

Valshiro, est un village se trouvant entre les parois de montagne de calcaire. Surnommé la ville blanche, dû fait que les maisons sont construites depuis le corps du flanc et parois montagneux. Les habitants de Valshiro vivant à l'intérieur de la montagne de calcaire.

 

De nombreux voyageurs et marchands y faisaient office en tant que lieu de repos ou pour se ressourcer en bien matériel et organiques avec les quelques marchands du coin. Néanmoins ce village était propice à de nombreuses attaques de bandits, du fait qu’elle n’avait pas de garde pour se protéger contre les agissements des malfrats, sauf quand les villageois se donnaient les moyens de se payer les services de mercenaires pour une période déterminé. Ce qui permit aux visiteurs de découvrir la fameuse attraction de Valshiro, la célèbre tour blanche.

 

Une tour duquel, les curieux peuvent admirer les contrées et paysages les plus lointains grâce à l’altitude et la hauteur dont offre ce monument d’observation, mais si les voyageurs viennent dans cette attraction c’est uniquement pour avoir une superbe vue, sur un des lieux les plus connus d’Orphélia, Erudyl qui signifie « Les terres du silence ».

 

C’est une immense étendue de chaines de montagnes blanches et de terre aride qui s’étend à perte de vue à l’extrême Ouest. Certains voyageurs intrépides, disent qu’il n’y a aucune âme qui y vivent, même le vent est absent de cette contrée morte et désolée, comme si ce lieu était figé dans le temps.

Néanmoins, Xeronas n’avait que faire de la vie autour de lui et de ces attractions pour touriste, il ne cherchait qu’à se reposer et se ressourcer dans une taverne rustique. Il devait se faufiler à travers la foule, où les villageois et autres voyageurs vaquaient à leurs occupations, comme un homme qui lisait un journal de couleur vert au côté d'une étrange plante atypique.

 

Après quelques minutes de marche, notre jeune héros finit par trouver bonheur dans une petite taverne, qui était plus occupé par des voyageurs que par les résidents du village. Xeronas prit place sur une table à l’entrée de l’établissement, à l’ombre du soleil, à peine assis, il posa sa tête sur la petite table et pris sommeil aussitôt.

 

Mais sa sieste fut vite éphémère, car un homme de forte corpulence avec une longue barbe tressée ainsi qu'une coupe afro, qui devait être le gérant de la taverne, le réveilla de suite.

 

-Hey petit ! Si tu comptes te reposer ici, payes au moins un plat ou une bière ! S’écria-t-il d’une voix forte et grave. 

 

A ces mots, Xeronas contrarié fut obligé de se lever, en grommelant des mots incompréhensibles.

 

Mais subitement des voix extérieures à l'établissement s'élevèrent. Xeronas et le grand barbu portèrent leur regard vers ces exclamations et plaintes.

Une jeune femme était confrontée à un grand homme fort et imposant, accompagné de quatre autres individus habillés du même accoutrement. Ils portaient tous, une sorte combinaison faite à partir de peaux d’animaux, ils avaient au niveau de la joue, le tatouage d’un loup hurlant au clair de lune, et étaient tous équipés de dague sauf pour le chef, qui avait sur son dos une immense hache de combat ainsi qu'une cicatrice passant sur son œil gauche, lui donnant un air assez inquiétant.

 

-Où est passé ce foutu garnement aux ailes de piaf ? Tu es de mèche avec lui ?! Pesta le leader balafré.

 

-Désolé, mais tu te trompes de personnes. Je suis juste venu récupérer le bien de cet enfant. Gros cochelire ! Répliqua la jeune femme, d'un ton sévère, en désignant un petit garçon en pleurs à ses côtés.

 

-Aaah…Soupira le gérant. Encore cette gamine…Ça fait deux semaines qu'elle erre dans notre village, en disant que ce sont d'étranges murmures qui l'ont amenés ici…Mais elle passe son temps qu’à jouer à la justicière…

 

-Pfff que de conneries ! Elle est juste folle, je dis ! Souffla-t-il exaspéré. Enfin quand à toi, tu payes ou tu te vires ? S’exclama-t-il à l'encontre de Xeronas, d'un regard bien explicite.

 

Notre jeune à la chevelure blanche, quitta la table sans dire un mot, il était attentif à l’altercation qui avait entre la jeune femme et ces hommes qui avaient tout à fait le profil de chasseurs scrupuleux.

 

Elle devait avoir le même âge que Xeronas, de teint clair, plus courte mesurant dans les 1m70, elle était assez fine, mais gardait tout de même des courbes élégante et radieuse, comme une gymnaste de haut niveau. Elle avait de longs cheveux noirs avec lesquels, elle s’était faite trois longues nattes qui se rejoignaient au niveau d’une barrette puis se finissaient au niveau du milieu de son dos. Elle avait de très jolis yeux en amande de couleurs vert émeraude qui se mariaient avec son nez et ses lèvres fins, une jeune femme très belle.

 

Elle portait un panta-court moulant, et un haut sans manche accompagné de tissus qui couvraient légèrement ses épaules. Au niveau des cuisses, elle avait deux sortes de bandeaux à 25 cm l’un de l’autre auquel était inséré une sorte de crochet incurvé, comme des crocs, cet étrange assortiment donnait l’impression qu’elle avait pour fonction d’y incruster un objet quelconque.

 

Elle avait sur son bras droit au niveau des biceps, un foulard bleu ciel et blanc attaché fermement à son membre, ce qui lui donnait de l’allure et de l’élégance.

 

-Je vais te faire me respecter, gamine. Tu ne sais pas qui je suis. Dis le leader du groupe, en empoigna sa grande hache, élevant le chuchotement des spectateurs au passage.

 

-Chef ! Sous-Chef ! S’exclama un de ses collègues derrière lui. Pas besoin d’en arriver là…ce n’est qu’une… Il ne put finir sa phrase, car l’homme à la hache avait rapproché son arme très près de la tête de ce dernier, ce qui lui coupa la parole.

 

-Je vous ai déjà dit, que c’est moi le nouveau chef maintenant…Cet idiot avait les yeux plus gros que le ventre et il en est mort. C’est la dernière fois que je le répète…Compris ?!!! Hurla-t-il.

 

-Ou...Oui chef !!! Répétèrent en chœur ces trois collègues effrayés.

 

Puis subitement sans prévenir en laissant tous les spectateurs, ainsi que Xeronas totalement stupéfait. Le chef des chasseurs rabattit son arme de combat aussitôt vers la tête de la jeune femme avec une force impressionnante, tout espoir était finit.

 

Mais au grand étonnement de tous, alors que la hache allait mettre fin à la vie, de cette jeune justicière, elle se baissa aussitôt évitant l'attaque meurtrière du braconnier, dans son élan elle décocha une balayette au manieur de hache qui pris de vitesse tomba à la renverse lourdement au sol.

 

Devant une telle disgrâce, il se ressaisit et hurla à ses collègues :

 

-Qu'attendez vous ?! Abattez cette femme !

 

Les trois hommes pris de peur, ne purent qu'obéirent et se ruèrent sur la combattante, en sortant des petites dagues.

Le premier lança une estocade avec sa lame en direction du coeur, la jeune femme fit un pas sur les cotés, laissant l'attaque mortelle lui passait près du corps, néanmoins son ennemi laissa une belle ouverture, elle tint le bras armé de son agresseur et lui fit une clé de bras, ce dernier lâcha un cri de douleur. Sa tortionnaire s'empara de sa dague puis lui l'assomma avec le bas de la lame.

 

Mais aussitôt fait que les deux autres accoururent vers elle l'un à sa droite et l'autre à sa gauche, piégée elle fléchit ses jambes et sauta avec vivacité évitant la double attaque meurtrière de justesse. Cependant toujours en plein vol, durant son saut arrière retourné, elle se saisit de la tête des deux bandits, et les cogna très fortement l'un contre l'autre les assommant sans sommation.

 

Subitement, surgit de nulle part à une vitesse fulgurante, le chef des braconniers qui était derrière la combattante, lui assena un puissant coup de hanche sur son flanc droit, elle vola sur une bonne dizaine de mètre avant de trainer sur le sol levant un nuage de poussière. Un silence de panique imprégnait l'atmosphère, tout le public était en état de choc, Xeronas tremblait, non de peur mais de rage.

 

Il avait une folle envie de porter son aide, mais il ne pouvait s'y résoudre, alors qu'il continuait à se battre intérieurement, une voix s'éleva le sortant de ses pensées.

 

-Imp…Impossible…Déglutit le leader, complètement décontenancé.

 

Xeronas étant dans l’incompréhension, observa plus en détail la scène, c’est à ce moment précis qu’il remarqua que la hache que tenait le grand braconnier était totalement parsemé de fêlures, avant de se brisé en milles morceaux sous les yeux stoïques de son détenteur. 

Xeronas porta aussitôt son regard vers la jeune femme, il fut étonné. La combattante s'était relevé d'elle même, et époussetait son habit comme si de rien n'était. Il remarqua à ce moment que la jeune femme tenait dans sa main gauche un étrange objet.

 

-Qu'est-ce c'est ?! S'étonna notre héros.

 

-C'est un chakram...Répondit un voyageur, spectateur de la confrontation.

 

-C'est une arme de combat, en forme d'anneau qui est très tranchant, et sa forme aérodynamique est étudié pour ne pas être affecté par le vent. Une arme considérée comme ancestrale depuis la disparition du peuple qui en fit les créateurs...Néanmoins celui-ci à la particularité de se séparé en deux parties pour être utilisé au corps à corps aussi... Astucieux.

 

La moitié de chakram que tenait la jeune combattante, avait une forme de goutte d'eau légèrement courbé. Son arme de combat était de couleur noir jais, sur la surface était gravé un dragon rouge faisant  la moitié du diamètre de cette partie de l'anneau. Son chakram était d'une beauté saisissante.

 

-A l’époque où cette arme connue son âge d’or, ces utilisateurs étaient appelés les Shuumons, on peut dire considérée cette femme comme tel, en plus d’être…Une Heartseeker… Finit ce voyageur plein de connaissances.

 

Et au dernier mot prononcé par cet homme, Xeronas eu une expression entre stupeur et admiration. Il ne quittait pas du regard cette jeune Heartseeker, qui allait définitivement changer sa vie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon chapitre :)

 

Xeronas qui se pose beaucoup de questions mais qui au final désespère, seulement sa nouvelle amie va certainement l'aider :)

 

Par contre il a été un peut lent à comprendre qu'un homme l'a toucher :P

 

Une nouvelle Heartseeker ! Bien badass en plus :D

 

J'aime beaucoup tes descriptions d'ailleurs, celle du village et de la Heartseeker est pas mal.

 

Pour l'instant pas de méchant en

vue ^^

 

Hâte du prochain chapitre & pour en découvrir un peut plus sur cette Heartseeker !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Mira !

 

Merci  :). Si ce second chapitre t'a plu, j'en suis heureux.

 

Xeronas a pris du temps à réagir car c'est

très rare ce genre de cas lol.

 

Si elle te plaît, tu n'as encore rien vu et j'espère que tu l'apprécieras un peu plus.

 

Merci les descriptions j'en suis arrivé à m'améliorer grâce de chères membres sur mon autre fanfic qui m'ont bien conseillés.

 

Les méchants tu en verras bientôt...  :P

 

La suite ne tardera pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre sympa , j'ai eu du mal à me mettre dans l'ambiance au début , mais la fin annonce du bon , avec peu être la fameuse héroïne qui se trouve sur ta bannière  8)

Share this post


Link to post
Share on other sites

EDIT : Merci de ton avis Sasukette :). C'est bien la fille de la bannière et j'espère que c'est un personnage que tu apprécieras ;).

 

Voici le chapitre 3 ! Il est beaucoup plus calme que les précédents avec pas mal de dialogue, j'espère que ça ne vous ennuiera pas. Bonne lecture !

 

CHAPITRE 3 : La jeune combattante.

 

Encore sous le choc, le leader des braconniers ne prononça pas un mot, il regardait la jeune femme qui l'avait battu à plate couture s'avancée dans sa direction. Une expression d'humiliation habillait son visage.

 

La jeune héroïne de ce jour se rapprocha du braconnier et lui fit face avec un regard déterminée, bien que le leader était plus grand et imposant par rapport à la jeune femme, dans cet instant précis de par son écrasante victoire, c'était le chasseur qui se retrouvait être la proie face à un puissant prédateur.

 

-Co...comment as tu pu survivre à ce coup ?! Finit par prononcé le braconnier.

 

-Au moment où ta hache allait me couper en deux, j'ai matérialisé cet arme dans ma main gauche avec laquelle j'ai pu paré ton coup pour éviter une mort rapide et horrible de justesse. Répondit elle en sortant la langue.

 

Le leader des braconniers fut surpris par une tel réponse pleine de non-chalance.

 

-***Elle est vraiment folle...Elle avoue avoir échappé de peu à la mort et elle en sourit...*** Pensa intérieurement le chasseur.

 

-Maintenant, écoute-moi attentivement. Sois tu me remets le bien de cet enfant, sois je vous étripe tous les quatre. Dit-elle d’un ton menaçant, avec le regard noir, elle était vraiment effrayante.

 

A peine finit elle de donner son avertissement que l’un des trois collègues du leader qui était revenu à lui, s’avança dans sa direction avec en main, un sac plein billes de cuivres.

Aussitôt remis en main, les trois sous-fifres partirent en courant dans la direction opposé à la manieuse de chakram, laissant leur chef sur place.

 

Ce dernier repris ses esprits, et dévisagea la jeune femme d’une intention meurtrière. Il donna son dos, à la justicière puis dit :

 

-La prochaine fois que tu croises ma route, je te tuerai…Monstre… Finit il en crachant à ses pieds, avant de s’en aller rejoindre ses collègues.

 

La moitié de chakram qu’elle tenait en main disparu aussitôt comme par magie, elle soupira légèrement puis se retourna toute souriante vers l’enfant qui était derrière elle. Quand subitement sa joie s’évapora, laissant place à l’étonnement. Toutes les personnes aux alentours ayant été témoin de son altercation avec le groupe de chasseur, lui jetèrent un regard de haine ou peur pour certains, l’atmosphère avait totalement changé.

 

-Cette…fi…fille…est un Heartseeker ! Une être maudit ! S’écria une voix dans la foule, dans un ton venimeux.

 

Suite à cela des cris, jets de pierres, plaintes et injures s’élevèrent à l’encontre de la jeune femme, pourtant pleine de bonté. Elle avait la tête baissée comme peinée, de voir une telle méchanceté provenant de l’homme, même si on ne pouvait voir ses émotions à cet instant.

Notre héros remarqua, qu’elle crispa son poing droit, comme pour contenir sa colère et sa tristesse, un sentiment qu’il connaissait très bien lui aussi.

 

Pourtant, à sa grande surprise, la jeune femme releva sa tête avec une expression qui ne démontrait aucune rage, elle se mit à se diriger vers le petit enfant qui s’était éloigné d’elle par crainte. Mais les représailles et injures furent plus virulentes à son encontre à chaque pas qu’elle faisait.

 

Malgré cela sa détermination resta implacable, elle s’avança toujours vers le petit qui ne bougeait d’un pouce à cause de la peur qui l’habitait.

 

-Laisse le gamin tranquille ! Petite énergumène ! Injuria une femme dans la foule, qui lança aussitôt une pierre dans le dos de la Heartseeker.

 

Cette dernière grimaça légèrement au coup reçu, même si elle en souffrait. Quand elle arriva devant le chétif garçon, ce dernier émit un léger son de terreur. Elle s’accroupi pour être à sa hauteur, sur le regard horrifié du petit qui tremblait, c’est alors qu’elle esquissa un sourire plein de gentillesse, elle était radieuse et dégageait une tendresse sincère.

 

Devant un tel geste de bonté qui contrastait avec la haine venant des villageois, cette dernière et le petit semblait se trouvait dans une autre dimension. Le bambin qui jusque-là, ne démontrait que de la peur, s’assagit peu à peu face à la gentillesse de cette justicière.

 

-Tu vois, je ne mords pas. Répliqua-t-elle en riant de bon cœur. Allez tiens mon grand, fais attention à toi la prochaine fois. Conclut-elle aussitôt en déposant le sac de billes aux pieds du propriétaire.

 

Elle se releva puis se dirigea aussitôt vers la sortie du village, sous les insultes et menaces des habitants et voyageurs qui continuaient toujours, elle finit par disparaitre du champ de vision de ces agresseurs et de Xeronas qui était dans la plus grande incompréhension, qu’il ne remarquait même pas qu’il tremblait de rage intérieurement.

 

Il prit une profonde respiration et se calma, il observa ses alentours, la foule avait déjà fortement diminué depuis le départ de la jeune femme et la tension retombé.

 

Cependant, il bloqua sur le chétif garçon qui malgré les appels de sa mère, avait le regard plongé dans le vide dans la direction prise par la Heartseeker, il semblait plein de remords.

 

Xeronas ne décidant plus de rester dans ce village, pris la même direction que la jeune femme plus tôt, il était décidé à la rencontrée.

 

A quelques centaines de mètres de la sortie Nord de Valshiro. Aux abords de la rivière blanche.

 

La jeune Heartseeker était assise sur un rocher, longeant le cours d’eau d’une blancheur éclatante, du fait qu’elle passait dans les carrières de calcaire. A l’ombre d’un arbre, elle était dans une plénitude, regardant le ruissèlement de l’eau entre les rochers et se laissant bercer par la musique naturelle, du vent dans les branches et du chant des oiseaux.

 

-Pourquoi…Pourquoi as-tu agis ainsi, malgré les gestes haineux de ces gens ? Osa Xeronas sans prévenir après une longue hésitation.

 

-Ce qui définit notre humanité, n'est pas notre apparence, mais nos actes. C'est dans ma nature. Répondit-elle simplement, dévoilant un sourire plein de sincérité à Xeronas.

 

-Ah ! Et je me prénomme Aurore. Et toi ? Reprit elle avec enthousiasme.

 

Xeronas qui avait pour habitude d'être le moins sociable que possible, ne s'attendait pas à une telle demande, cela faisait des années que ça ne lui ai été pas arrivé.

 

-...Je...Je m'appelle Xeronas... Finit il par avouer.

 

-Je présume que tu es un voyageur. Posa t'elle.

 

-Ouais...Je voyage beaucoup... Répondit notre héros en restant le plus évasif que possible.

 

-Tu n'es pas très causant... Taquina la jeune femme en souriant.

 

-Si tu te demandes pourquoi je me retrouve ici, c'est parce qu'une voix m'y a conduit...Mais depuis que j'y suis arrivé il y a deux semaines, plus rien...Je suis peut être folle... Révéla t'elle en regardant l'écoulement de l'eau dans la rivière, comme perdu dans ses pensées.

 

Xeronas se ressassa les mots du patron de la Taverne.

 

-***Il disait vrai...Elle pourrait peut-être m'apporter des réponses.*** Se résonna t'il. Cette voix dont tu parles, quand est elle survenue ? Questionna t'il intrigué.

 

-Ah ! Tu te décides enfin à communiquer. Répliqua t'elle enthousiaste. Cela remonte à 2 mois...Quand j'ai été pris lâchement dans un guet-apens. Un homme en capuche a surgit de nulle part, suivit d'un flash blanc...Je me suis réveillé sur le sol froid de la ville en pleine nuit avec une étrange pierre de couleur rouge ayant une forme et des motifs bizarre à mes côtés.

 

Au début, j'ai longuement hésité à prendre cette chose, mais va savoir pourquoi quelque chose m'y poussait et j'ai fini par céder. Je l'ai touché, examiné, puis inconsciemment je l'ai collé à ma poitrine et de là cette pierre s'illumina d'un rouge intense avant de disparaitre instantanément de ma main. Je fus surprise, et examina mon corps pour voir si il y avait une quelconque altération, mais il n'y avait rien, donc ne sachant ce qui advint de cette pierre, j'ai continué à vivre ma vie en remarquant quelques changements chez moi et un beau jour sans vraiment m'y attendre je me suis retrouvé avec cette arme en main... Finit elle en matérialisant la moitié du chakram dans une main.

 

-J'ai alors fais le rapprochement que mon corps avait absorbé cette pierre et m'a conféré cette capacité. Expliqua t'elle en faisant disparaitre son arme.

 

Notre héros était étonné par les dires d'Aurore.

 

-Cet homme...Je l'ai rencontré aussi, et il m'a confié cette pierre blanche. Confia Xeronas en montrant l'artefact-coeur blanc.

 

La révélation de notre héros étonna fortement Aurore qui se leva et se rapprocha de Xeronas pour examiner sa pierre mystique.

 

-C'est très étrange, la tienne à une forme et couleur différente de celle que j'ai absorbé. Mais le plus surprenant est le fait que nous ayons peut-être rencontré la même personne... Ajouta t'elle intriguée.

 

-Que t'a t'il dit ? Reprit elle interrogatrice.

 

L'interrogé se ressassa l'étrange rencontre survenu plus tôt puis dit :

 

-Des mots assez ambigus...Retrouver mon coeur et de le suivre...

 

-***C'est donc ça...Tu es la raison pour laquelle cette voix m'a mené à toi*** Pensa Aurore.

 

Elle repensa à une phrase intrigante que lui avait dit la voix auparavant :

 

-***Tu seras la préceptrice de son destin, car c'est ton rôle en tant que...***

 

Xeronas l'a sorti de ses pensées en l'appelant à de nombreuses reprises.

 

-Aurore ?!

 

-Désolé...Répondit t'elle ayant reprit son esprit. Cette pierre comptes tu l'absorbé ? Demanda t'elle surprenant Xeronas.

 

Il regarda attentivement la pierre pris de réflexion.

 

-***Dois je vraiment absorbé cette chose, légué par un inconnu ?*** Non...rien ne m'y oblige.*** Conclut il dans ses pensées.

 

-Je ne le ferai pas...Je ne suis sûr de rien.. Répondit il à Aurore.

 

-Je comprends. Affirma t'elle compréhensive en esquissant un sourire.

 

Il remit l'artefact coeur dans la poche intérieur de son manteau à capuche.

 

-Dis moi, quels sont les changements qui s'opèrent chez nous, quand nous absorbons ces choses ? Demanda Xeronas curieux.

 

-Ces choses dont tu parles, sont appelés artefacts-coeurs...Et pour répondre à ta question, on redevient tout ce qu'il y a de plus humain...Notre corps devient tangible, on saigne, on tombe malade, on découvre le goût de la nourriture, et de la vie. On n'est plus cette enveloppe vide, quasi-inexistante et froide qui définit la malédiction par laquelle nous sommes touchés... Finit elle avec une expression empli de tristesse.

 

Notre héros vit la peine dans ces yeux et compatissait avec elle, mais il voulait en savoir plus sur ces pierres.

 

-Même en connaissance de causes, tu es toujours retissant à absorber cette pierre ? Lui posa la manieuse de chakram.

 

-Je ne sais plus quoi penser...Bien que j'ai toujours désiré redevenir tout ce qu'il y a de plus humain, au fond de moi je souhaite laisser ce trou en mon corps pour la place qui revient à mon vrai coeur et il se trouve peut être quelque part dans ce monde. Si je le fais pas, en mon fort intérieur je ne serai jamais bien vivant... Se confessa Xeronas.

 

-C'est tout à fait noble, une telle pensée. Mais je n'ai pas les mêmes idéaux que toi...En revanche, j'espère que tu arriveras à le trouver, bien qu'il te sera très difficile d'accomplir cette quête sans force et pouvoir. L'avertit Aurore, avec une expression qui en disait long sur ses dires.

 

-Oui...Je sais.

 

La jeune femme comprenant que Xeronas, allait de nouveau se renfermé dans sa solitude, pris les devants et dit :

 

-As tu d'autres questions ?

 

Xeronas reprit sa personnalité curieuse qui le sortait de son silence solitaire et posa :

 

-Les artefacts-coeurs... Qu'est-ce que c'est ? Demanda Xeronas interrogateur.

 

-Je n'ai pas beaucoup de connaissances à ce sujet... Cependant il y a deux choses dont je sais, c'est que ces étranges pierres confèrent des aptitudes et pouvoirs aux Heartseeker et que leur apparition remonte à plus de 17 ans. Répondit Aurore.

 

-17 ans...Et comment expliques-tu le fait que tu puisses matérialisé une arme ? Ca n'a pas de sens, une arme n'a pas de coeur... Posa le voyageur solitaire confus.

 

-Je ne saurai te répondre, désolé...Comme je te l'ai dit, je ne connais vraiment pas grand-chose sur ces pierres. Il nous faudra en apprendre plus là dessus. Ajouta Aurore.

 

-Cependant notre rencontre…Je ne sais pas comment l’expliquer, mais elle n’est pas due au hasard…Je pense que nous sommes destinés à voyager ensemble… Repris la jeune Heartseeker.

 

-Je…J’ai toujours eu pour habitude d’être solitaire…Répondit Xeronas, le regard perdu ailleurs.

 

C’est alors que subitement, Aurore s’avança vers lui et l’enlaça avec tendresse, le surprenant complètement stoïque.

 

-Alors laisse-moi être ta première compagne…de voyage. Souffla-t-elle en resserrant son étreinte.

 

Xeronas toujours battu par la surprise ne plaça pas un mot, il ne savait pas quoi faire bras ballants, il hésitait à enlacer Aurore à son tour. Des secondes passèrent sans qu’aucun ne placèrent un mot, comme si ils savouraient cet instant.

 

-Ca faisait bien longtemps que je ne n’avais pas ressenti une chaleur humaine aussi douce. Toi aussi, non ? Dit Aurore qui brisa le silence.

 

Notre héros en rougit face à un tel compliment, il finit par répondre :

 

-Oui…Très longtemps…Bredouilla Xeronas légèrement intimidé, en regardant le ciel prendre un teint rougeâtre à cause du beau coucher de soleil.

 

Quelques heures plus tard. A plus de 800m au Sud de Valshiro.

 

Sous le clair des lunes jumelles, Cerdyl et Testra, de ce ciel étoilé et peu nuageux, se trouvait au coeur d'une petite forêt des cadavres jonchant le sol dans une mare de sang. Aux nombres de quatre, ces corps inertes étaient criblés de plumes rouges écarlates qui couvraient une grande partie de la zone.

Ces personnes à qui ont avaient ôtés la vie, n'étaient autre que les chasseurs ayant confronté Aurore dans le village de calcaire. Dans ce silence de mort qui imprégnait les lieux, une voix citant une sorte de poésie se fit entendre dans les alentours, elle semblait provenir de toutes les directions.

 

Les ailes rouges de la nuit, sont porteuses des cendres de la mort.

Les âmes des défunts, consumé par les flammes écarlates nourisseront les terres asséchées et de nouveau les cieux hurleront le retour du messager rouge.

 

Ce lyrisme provenait d'une mystérieuse personne assise sur une branche d'un arbre juste au-dessus des corps. Cependant on ne pouvait voir cet individu à cause du feuillage dense de l’arbre, juste son sourire carnassier était visible.

 

C'est alors qu'il prononça ces mots :

 

-Il est temps pour moi de m’éclipser. Reposez en paix, mes petits loups…Hawouu, Hawouuu ! Finit-il en imitant tant bien que mal les hurlements d’un loup.

 

Au même moment, un nuage passa devant la lune, rendant la zone sombre durant un instant, quand la clarté de la lune revint, ce mystérieux personnage avait disparu sans laisser de trace.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon chapitre :)

 

On apprend quelques effets & propriété du " faux-cœur " permettant une arme puissante et qui est aussi uniquement accessible aux enfants maudits.

Le vieux va sûrement être plus importent que je le pensais.

Xeronas qui ne souhaite pas l'utiliser puisqu'il préfère un vrai, je sens qu'il va quand même se résigner à l'accepter :P

 

Aurore qui est dans la même peine que Xero' mais qui contrairement à lui est plus optimiste et joyeuse.

Je suis sûr qu'elle cache beaucoup de tristesse malgré cette bonne humeur.

En plus elle semble être liée au destin de Xeronas d'après le vieux, j'imagine que l'autre personnage de ta bannière est aussi concerné :D

 

Toute cette haine contre les Heartseeker :o 

 

Hâte du prochain chapitre !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais déjà lu le premier chapitre en version papier numérique mais c'est toujours bien de relire et faire la comparaison.

Contrairement aux autres, je ne suis pas trop fan du dessin même si c'est plutôt bien fait, je préfère largement l'introduction en couleur que j'ai pu voir sur ton site par exemple où je trouve que c'est plus soigné mais bon là n'est pas le sujet.

Le sujet c'est le chapitre sans images et je dois dire que je retrouve ton style et l'univers riche que j'aime beaucoup parce que tu sais nous faire voyager et qu'on peut s'attendre à un monde riche en découvertes.

 

L'histoire se révèle être ce que j'attendais un peu, des personnages méprisés par les humains comme le sont les jinchuuriki dans Naruto mais leurs capacités sont bien étranges. Sont-ils immortels ? Quoi qu'il en soit on sait déjà qu'ils ne connaissent rien de leur existence et bizarrement les deux Heartsekers qu'on voit sont solitaires. N'ont-ils pas de famille ? Tu construis l'équipe de héros autour de Xeronas même si je trouve que c'est trop rapide quand même parce qu'on a même pas le temps d'apprécier déjà le principal acteur. On sait aussi à cause de tes spoils  >:( que un 3ème va les accompagner.

 

Je peux quand même essayer de deviner la suite avec les terres du silence qui seront le prochain lieu des actions je pense et dont on comprend à la fin du dernier chapitre qu'ils sont habités par une personne cruelle qui souhaite le retour d'un messager rouge (donc un leader avide de sang ?!)

 

Ce que j'aime bien aussi c'est le pouvoir avec les pierres qu'ils assimilent. Ça semble leur conférer des pouvoirs sortis de l'ancien temps et l'arme de la jeune fille Aurore (tu aimes bien ce nom !!) est puissant ! Par contre peut être que c'est trop prévisible mais je sens trop le héros assimiler ce pouvoir lorsqu'il va se retrouver face à un obstacle trop grand pour lui.

 

Bon en clair j'aime beaucoup. Je trouve que y'a du potentiel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon chapitre :)

 

Merci !

 

On apprend quelques effets & propriété du " faux-cœur " permettant une arme puissante et qui est aussi uniquement accessible aux enfants maudits.

Le vieux va sûrement être plus importent que je le pensais.

Xeronas qui ne souhaite pas l'utiliser puisqu'il préfère un vrai, je sens qu'il va quand même se résigner à l'accepter :P

 

Oui et les artefacts-coeur ne donneront pas que des armes, c'est encore plus complexe l'utilisation de ces pierres. Le vieux est beaucoup plus important, très important même, mais dans quel rôle ? :P Oui il y aura bien quelque chose qui forcera Xeronas a se résigné, c'est obligé ^^.

 

Aurore qui est dans la même peine que Xero' mais qui contrairement à lui est plus optimiste et joyeuse.

Je suis sûr qu'elle cache beaucoup de tristesse malgré cette bonne humeur.

En plus elle semble être liée au destin de Xeronas d'après le vieux, j'imagine que l'autre personnage de ta bannière est aussi concerné :D

 

Toute cette haine contre les Heartseeker :o 

 

Hâte du prochain chapitre !

 

Tu as bien cerné Aurore, elle est plus joyeuse et sociable que ce dernier et comme tu dis elle a beaucoup souffert je te le confirme, j'espère que son background te plaira ;).

 

La suite arrive très bientôt.

 

J'avais déjà lu le premier chapitre en version papier numérique mais c'est toujours bien de relire et faire la comparaison.

Contrairement aux autres, je ne suis pas trop fan du dessin même si c'est plutôt bien fait, je préfère largement l'introduction en couleur que j'ai pu voir sur ton site par exemple où je trouve que c'est plus soigné mais bon là n'est pas le sujet.

Le sujet c'est le chapitre sans images et je dois dire que je retrouve ton style et l'univers riche que j'aime beaucoup parce que tu sais nous faire voyager et qu'on peut s'attendre à un monde riche en découvertes.

 

Merci Magiic ;D. Si tu as retrouvé mon style à travers l'écriture, j'espère te faire voyager avec ce nouvel univers et il est bien riche, dès le prochain chapitre tu en auras quelques bribes ;).

 

L'histoire se révèle être ce que j'attendais un peu, des personnages méprisés par les humains comme le sont les jinchuuriki dans Naruto mais leurs capacités sont bien étranges. Sont-ils immortels ? Quoi qu'il en soit on sait déjà qu'ils ne connaissent rien de leur existence et bizarrement les deux Heartsekers qu'on voit sont solitaires. N'ont-ils pas de famille ? Tu construis l'équipe de héros autour de Xeronas même si je trouve que c'est trop rapide quand même parce qu'on a même pas le temps d'apprécier déjà le principal acteur. On sait aussi à cause de tes spoils  >:( que un 3ème va les accompagner.

 

Il est vrai qu'on ne peut pas omettre les liens qu'il a entre les Jinchuuriki et les Heartseeker, mais ne t'en fais pas ça n'en restera qu'à ce point ci. Ils ne sont pas immortels, pour répondre à ta question, mais tu en sauras plus sur les Heartseeker à travers l'histoire. Tous les deux n'ont pas de familles, car des événements y sont pour quelque chose. J'avoue que le fait que Xeronas rencontre son premier compagnon de voyage aussitôt ne permet de l'apprécier avant les autres, mais je compte bien y remédier par la suite, c'est fait exprès ;). Pour le spoil désolé, je comprends ta peine mais c'est le seul et unique que vous verrez avant, je compte garder toutes les surprises pour moi :P. Après ça vous aide à vous imagez les personnages.

 

Je peux quand même essayer de deviner la suite avec les terres du silence qui seront le prochain lieu des actions je pense et dont on comprend à la fin du dernier chapitre qu'ils sont habités par une personne cruelle qui souhaite le retour d'un messager rouge (donc un leader avide de sang ?!)

 

Ah ce coup-ci tu as tout faux, mais ça se comprend il n'y a pas encore assez d'éléments pour que tu sois déjà dans le vrai. Le personnage à la fin du chapitre, n'est pas avide de sang du tout :P.

 

Ce que j'aime bien aussi c'est le pouvoir avec les pierres qu'ils assimilent. Ça semble leur conférer des pouvoirs sortis de l'ancien temps et l'arme de la jeune fille Aurore (tu aimes bien ce nom !!) est puissant ! Par contre peut être que c'est trop prévisible mais je sens trop le héros assimiler ce pouvoir lorsqu'il va se retrouver face à un obstacle trop grand pour lui.

 

Bon en clair j'aime beaucoup. Je trouve que y'a du potentiel.

 

Ah par contre tu révèles quelques choses de bien intéressant, le mot "Ancien temps" prendra tout son sens pour certains pouvoirs et capacités que conférons ces pierres, mais c'est parce que tout est lié. Pour ce qui est du héros, tu es dans le vrai, il y a quelque chose qui le forcera à se résigner sur son choix, mais c'est obligatoire pour le scénario.

 

****************************************************************************************************

 

CHAPITRE 4 : Un nouveau départ ?

 

 

Xeronas et Aurore avaient passé la nuit à la belle étoile près d’un feu camp qu’ils avaient établis non-loin des abords de la Rivière-Blanche. Le soleil venait à peine de se montrer qu’Aurore était déjà debout et bien en forme.

 

Elle regarda avec attention le visage endormi de Xeronas, qui inspirait un grand calme et douceur chez lui, à l’opposé de son expression impassible lorsqu’il est éveillé. Cependant elle se doutait bien que c'est le passé qui a dû le forgé ainsi.

 

-***Qu'as tu vécu par le passé, pour te forger ce masque derrière lequel tu te caches...?*** Se demanda Aurore attristée.

 

Les rayons du soleil matinal finirent par atteindre le visage endormi et paisible de Xeronas, ce qui le sorti des bras de Morphée.

 

-Tu te décides enfin à te lever, Monsieur le dormeur. Taquina Aurore.

 

Xeronas grommela des mots incompréhensible en guise de réponse à Aurore. Cette dernière en rit à sa réaction.

 

-Bien, durant la nuit j'ai réfléchie à notre futur destination. Que dirais tu qu'on se dirige au nord de Valshiro ? On aura peut-être la chance de trouver des réponses à nos questions, une fois là-bas. Proposa Aurore.

 

Xeronas réfléchi durant un instant à la proposition d'Aurore, puis répondit :

 

-...Ca me va...

 

30mn plus tard, au Nord de Valshiro. La forêt Valdad.

 

Après une bonne demi-heure de marche, nos héros finirent par arriver à l'orée de la forêt au Nord Valshiro. Elle semblait grande, profonde et assez calme de l'extérieur au regard de nos deux voyageurs.

 

Ils finirent par pénétrer cette forêt qui donnait un atmosphère complètement différent de l'extérieur. Elle était luxuriante et sauvage, abritant des arbres de tailles et d'espèces différentes, des cris d'animaux se discernaient à travers toute la forêt, se dissimulant du regard de nos deux visiteurs. Les insectes étaient au paradis avec toute la richesse florale que donnait cette forêt, qui avait son propre écosystème.

Le spectacle d'une telle vision de la vie et de biodiversité dans cette forêt était saisissant et inoubliable.

 

Aurore était admirative et Xeronas semblait respirer la sérénité dans l'antre de la forêt.

 

-J'ai toujours adoré les forêts, pas toi ?! S'exclama Aurore heureuse.

 

-Si...Répondit Xeronas les yeux fermés, dans le plus grand calme.

 

La manieuse de chakram fut légèrement surprise de la grande quiétude qu'il dégageait.

 

Puis elle regarda ses alentours et remarqua un arbre qu'elle connaissait très bien.

 

Arbre-Phare : C'est arbre atypique qui a la particularité d'avoir de larges feuilles en forme d'étoiles qui sont phosphorescent. Elles absorbent la lumière du soleil, et une fois la nuit tombée les feuilles brillent d'une lueur chatoyante. 

 

Il est dit que ces arbres dans la nuit des temps étaient utilisés comme point de repère par les voyageurs.

 

Papillon-plume : C'est le Lépidoptère(Papillon), le plus léger et unique de sa famille. Ce qui le rend si attrayant est dû au fait que les ailes de ce papillon sont faits de plumes, ce qui fait que le déplacement de cet insecte est le plus fluide, gracieux et silencieux dans son envol. Cependant elle reste un papillon très fragile du à ces ailes peut résistantes, mais elle reste l'un des papillons les plus majestueux de sa famille.

 

Arbuste-Kirby : Cette arbrisseau a pour singularité, de copier les composants des arbres fruitiers de ses alentours grâce à ses racines et de concevoir des fruits atypiques aux multiples couleurs, aux formes diverses et variés, offrant de juteux goûts de saveurs métissé par plusieurs types de fruits différents.

 

Cet arbuste est utilisé dans l'agriculture pour récolter ses fruits et en faire des boissons de toutes sortes.

 

Après qu'Aurore est fini d'admirer la richesse biodiversité. Elle joignit ses mains puis dit :

 

-Reprenons notre marche, je vais assurément me plaire ici ! Enthousiaste, s'imaginant toute sorte d'animaux et plantes bizarres dans sa tête.

 

Alors qu'ils reprenaient leur marche, nos deux héros ne se doutaient pas qu'ils étaient épiés par deux ombres menaçantes qui les suivaient à la trace.

 

10 mn plus tard.

 

Nos deux voyageurs continuaient toujours à traverser, cette forêt à l'atmosphère sereine. Aurore aimant la tranquillité des lieux proposa :

 

-Xeronas, tu voudrais bien qu'on se pause un moment ? Je me sens tellement bien dans cette forêt.

 

N'y voyant pas d'inconvénient, il répondit par un signe de la tête.

 

Ils s'arrêtèrent alors au pied d'un grande arbre au centre d'une clairière entouré de petits arbustes, de fleurs de toutes sortes qui attiraient abeilles et papillons aux couleurs chatoyantes, tout cela baigné par les doux rayons de soleil, ce qui faisait de ce petit coin de la forêt, un paysage magnifique.

Nos deux héros, assis à même le sol s'adossèrent au pied de l'arbre et se laissèrent bercés par l'atmosphère paisible des lieux, puis finirent par s'endormir à l'ombre du feuillage du grand arbre.

 

Cependant les deux ombres menaçantes, qui les suivaient depuis un moment, saisirent cette opportunité pour attaquer nos deux voyageurs endormis. L'une des deux silhouettes ombragés sorti d'un sac atypique fait de larges feuilles, une étrange mixture verdâtre dégageant une forte odeur. Cette mystérieuse silhouette s'empressa aussitôt d'envoyer ce mélange en direction de nos héros assoupis.

 

Le mixtion tomba juste à un mètre de nos héros, propageant sa forte odeur à ses alentours faisaient tombés un par un tous les insectes qui s'agglutinaient auprès des fleurs de la clairière.

 

L'émanation qui se dirigeaient en direction de nos héros, fut cependant l'élément sauveur pour Xeronas, car la forte senteur de la mixture est ce qui le réveilla. Il regarda en face de lui, et y remarqua d'où résultait l'odeur.

 

-***Sève rêveur !!!*** Pensa t'il en alerte.

 

Il réagit au quart de tour à sa situation, il posa son regard vers Aurore toujours ensommeillé et s'écria :

 

-Aurore ! Réveille toi !!!

 

Le cri alarmant de Xeronas, l'a réveilla en sursaut comme paniqué, cherchant à comprendre les raisons d'une telle réaction.

 

-Coupe ta respiration, vite ! Reprit de vive voix notre jeune brun, le regard sérieux.

 

Elle s'exécuta de suite, Xeronas se rapprocha d'elle lui donna sa main pour l'aider à se lever, puis ils s'éloignèrent le plus loin possible de la menaçante mixture verte.

 

Cependant durant leur échappé, ils eurent durant un instant leur vision légèrement floutée. Puis jugeant avoir pris une bonne distance, Xeronas et Aurore arrêtèrent leur courses et reprirent leur respirations.

 

-Que...(Souffle rapide) Que se passe t'il ?! Demanda Aurore reprenant son souffle.

 

-Nous sommes attaqués... Répondit il d'un ton sérieux, en étant sur ses gardes.

 

-Mais par quoi ?! Questionna t'elle.

 

Puis subitement à sa question, les deux ombres surgirent dans des directions différentes, l'un arriva derrière le dos d'Aurore et l'autre en face de Xeronas, ils étaient à moins d'un mètres d'eux chacuns.

 

-Par les résidents de la forêt...Fais attention à toi. Finit par répondre Xeronas, avec une expression grave.

 

Aurore matérialisa, une moitié de chakram dans sa main droite et se mit en position de son combat face à la créature qui lui faisait face.

 

Hadès : Ce sont des créatures proches des félidés, très vivace et agile. Elles sont dès leur plus jeunes âges élevés par les "lutins des forêts".

Mais ce qui les rend dangereux, est une excroissance qu'ils ont au bout de leur longue queue, qui est aussi dur que de l'ivoire, qui est en forme de croissant de lune et aussi tranchant que leur griffes.

 

Elles ont la peau noir comme l'ébène et hérissé.

 

Xeronas fit de même à l'encontre de la créature devant lui.

 

Lutin des forêts : Ce sont des créatures assez intelligente, de nature pacifique, et protecteur envers leur lieu de vie, ils forment un groupe de 2 à 8 membres. Mesurant dans les 1m40, les yeux effilés et des oreilles pointus dont le lobule est assez étiré.

 

Ils sont toujours accompagnés des "Hadès". Ils s'habillent avec les feuilles et plantes des forêts et ne nourrissent que de fruits, et en cas de défense ils utilisent les armes naturels que leur offre la nature. Cependant celui qui faisait face à Xeronas, tenait de sa main droite une fine lance en bois habillé d'une liane lui donnant une belle allure.

 

Les deux créatures firent les premiers à démarrer les hostilités, ils se ruèrent chacun vers leur cible.

 

Le lutin des forêts commença en voyant une première estocade assez rapide en direction de la tête de Xeronas, ce dernier se baissa au dernier moment, la lance passa juste au dessus de sa chevelure. Puis il bondit avec vivacité en direction de l'être de la forêt, durant ce même élan il donna un coup d'épaule au corps de la lance qui se trouvait juste au dessus de lui, ce qui eu pour effet de déstabiliser le lutin durant un bref instant, cela fut une belle opportunité pour notre héros qui une fois en face du lutin, lui donna un coup à la main tenant l'arme en bois, le forçant à lâcher sa lance.

La créature désarmé réagit aussitôt en faisant un bon en arrière, Xeronas récupéra la lance en bois de sa main gauche, joua de l'arme pour en évaluer sa maniabilité et sa légèreté.

 

L'être des forêts n'en resta pas là, il reprit son duel aussitôt en se mettant à lancer des sortes de petites pierres ayant la forme de noix sur Xeronas par rafale. Notre héros para l'assaut des jets de pierre instantanément en faisant tournoyer la lance en bois à grande vitesse devant lui, quand la pluie de pierre cessa, il répliqua en plantant la lance dans le sol, puis la cassa en deux avec un pied.

 

Puis il prit chaque partie dans une main, et enchaina en envoyant le premier morceau de la lance vers le lutin des forêts qui esquiva en sautant ce qui fut une erreur pour la créature qui une fois dans les airs ne put esquiver la seconde partie de la lance ayant le bout pointu qui alla se planté dans son habit de feuillage et l'entraina jusqu'au pied d'un arbre dans lequel l'arme se ficha puis le priva de tout mouvement.

 

Xeronas d'un air calme ramassa la première partie de la lance en bois au sol, puis s'avança vers le lutin qui commençait à être pris de panique, et tentait en vain d'extirper la pointe de la lance dans l'arbre.

 

Notre héros arriva en face du lutin vulnérable et pris de tremblement, il ne montrait aucune émotion, il leva son morceau de bâton en ne lâchant pas la créature des yeux puis abaissa d'un coup son arme, la créature émit un son de terreur en fermant les yeux pour son dernier salut.

Des secondes passèrent, mais il ne sentit pas sa dernière sentence venir alors il ouvrit fébrilement un oeil, puis un deuxième et à son grand étonnement, il remarqua que Xeronas était accroupi en face de lui, le bâton planté dans la terre avec un étrange dessin à coté.

 

Mais le temps qu'il discerne le sens du tracé, il vit surgir dans le dos de Xeronas, une ombre menaçante. C'est alors qui lâcha un second cri mais moins intense.

 

Quelques secondes plus tôt. A plus de 8 mètres de Xeronas et du Lutin.

 

Aurore et le félin de la forêt s'échangeaient de nombreux coups qu'ils esquivaient et paraient chacun à leur tour, ne laissant aucun d'eux n'avoir l'avantage sur l'autre.

 

Le fauve devint alors plus agressif et vif dans ses mouvements, il se met à courir autour de notre voyageuse pour la déstabiliser, cependant Aurore ne tomba pas dans le piège de l'animal et ferma ses yeux pour se concentrer uniquement sur le son du déplacement, mais cela se révéla être un handicap car la bête profita que sa proie soit privé de son sens de la vue pour user de sa puissante queue mortel et atteindre notre héroïne au cœur.

 

Pourtant alors que tout semblait perdu pour elle, cette dernière pivota sur place au dernier moment et évita l'excroissance meurtrière de l'hadès qui frôla son haut, puis elle répliqua en tenant fermement la queue du fauve mais la créature réagit en rabattant son appendice vers lui, déstabilisant la manieuse de chakram qui fut attiré en direction de la gueule ouverte du félin dévoilant ses crocs aiguisés.

 

Toutefois Aurore enchaîna en effectuant une prouesse spectaculaire, durant sa chute où elle perdit l'équilibre, elle fléchit sa jambe d'appui et se propulsa en faisant un saut retourné avant évitant de justesse une morsure fatale en passant tête en bas au dessus du corps de la bête puis repris maladroitement équilibre sur ses pieds à la fin de son incroyable acrobatie.

 

Dos à dos, les deux adversaires se firent de nouveaux face pour une nouvelle confrontation, quand soudainement un cri aigu se fit entendre, les oreilles du félidé se dressèrent instantanément puis sans prévenir il abandonna subitement sa confrontation avec Aurore et se dirigea avec un air bestial vers son compagnon de forêt, il vit durant sa course Xeronas accroupi lui donnant son dos puis bondit avec vitesse vers notre héros les griffes en avant pour le tuer, mais un second cri moins intense du lutin le stoppa de son élan à la dernière seconde, laissant sa patte levé à quelques centimètres de Xeronas qui n'avait pas sourcillé.

 

La créature méfiante contourna notre héros et remarqua le symbole au sol, il échangea un dialogue animalier avec le lutin, puis soudainement il s'assit juste à côté de l'être de la forêt qui semblait plus calme. Xeronas finit par extraire la lance de l'arbre comme un accord pour laisser au lutin tout mouvement pour communiquer.

 

Un peu plus loin, Aurore était décontenancée par le retournement de situation qui s'effectua devant ses yeux. Les créatures qui démontraient une agressivité et hostilité quelques secondes plus tôt, étaient subitement devenus pacifiques.

 

Xeronas assis tranquillement en face des deux créatures dans la même position que lui, semblaient communiqués.

Notre manieuse de chakram intriguée, se rapprocha du petit groupe et finit par remarquer que notre héros et les deux êtres des forêts communiquaient par le biais de dessin au sol. Elle examina les tracés, le premier était de Xeronas qui montrait un homme qui tendait une sorte de plante et juste au dessus de la tête du bonhomme un cercle composé de points d'interrogations.

 

Elle ne comprenait rien à tout cela.

 

Puis au même moment, le lutin des forêts terminait une esquisse bien explicite qui interpella nos deux héros.

 

-Ce sont les 4 guignols de Valshiro ! S'exclama t'elle étonnée.

 

Le dessin en question représentait 4 hommes habillés à l'identique, mais un se démarquait des autres avec sa grande hache dans son dos et une balafre au niveau de l'oeil de gauche et tenait avec fierté un animal qu'ils avaient tués et dépecés.

Puis une goutte d'eau tomba sur l'ébauche du lutin, sortant nos héros de leur réflexion.

 

Ils remarquèrent que la créature pleurait attristé.

 

-***Ces infâmes chasseurs ont dû tué un de leur amis...C'était la raison de leur hostilités envers nous. Ils ont dû croire qu'on était de scrupuleux braconniers comme ces types.*** Résultat Aurore dans ses pensées.

 

-***L'avait il déjà compris ?*** Songea t'elle en regardant Xeronas qui arborait son air impassible.

 

Elle sorti de ses pensées, s'accroupi à côté de Xeronas en lui piquant son bâton en main avec un clin d'oeil puis se mit à dessiner.

 

Quelques secondes plus tard, elle avait finalisé son ébauche sous les yeux des 3 autres, puis se mit debout toute fière de son superbe dessin. Cependant la réaction qu'elle attendait de Xeronas et des deux créatures étaient tout autre.

 

Ils avaient tous une tête dépité dans l'incompréhension de son esquisse.

Car il était vraiment mauvais pire qu'un enfant de 3 ans, ce qui lui valut les rires des créatures qui se moquaient d'elle à tue tête. Vexée elle donna son dos à ses moqueurs, puis se mit à pleurer de honte en jouant dans la terre avec un doigt, avec une moue de fille boudée.

 

Mais elle regarda du coin de l'oeil Xeronas qui esquissa un léger sourire en coin qui fut bref, néanmoins même si ce fût rapide, cela la fit sourire à son tour.

Xeronas venait de finir de reproduire le dessin d'Aurore à l'identique. Ce qui permit aux deux êtres de la forêt de comprendre le message de la jeune femme. L'ébauche représentait Aurore au dessus des corps des braconniers entassés l'un sur l'autre assommés, avec des étoiles autour de leur tête dans un style cartoon.

 

Le lutin ainsi que l'Hadès finirent par comprendre qu'Aurore avait vaincu les meurtriers de leur amis. C'est alors que subitement le lutin des forêts se leva, et joignit ses mains entre celles d'Aurore, puis baissa sa tête à de nombreuses reprises en guise de remerciement, sous les yeux de nos deux voyageurs étonnés.

 

Après cela les deux créatures se regardèrent puis d'un commun accord demandèrent à nos héros de les suivre. Nos voyageurs acceptèrent l'invitation de ces habitants de la forêt, ils marchèrent durant quelques dizaines de minutes et arrivèrent devant un arbre au tronc bien large et imposant qui avait presque la forme d'une maison.

 

Notre héroïne en était fascinée.

 

-Incroyable ! Dit elle admirative.

 

Les maitres de maison, installèrent nos héros dehors autour d'une table en bois travaillé à la main, décoré habillement avec des larges feuilles et fleurs qui donnaient un vrai charme à cette table.

Puis ils laissèrent nos héros, entrèrent dans la maison et en ressortirent avec une grande corbeille pleines de fruits de toutes sortes, et quelques insectes qui fit naître une grimace terrifiante et de dégoût à Aurore.

 

Xeronas mangea dans le calme en s'étant recouvert la tête de sa capuche, Aurore elle riait de joie aux farces, grimaces et disputes des deux créatures pour le dernier insecte restant.

 

Ensuite ils convient leur invités dans leur modeste et atypique maison, Xeronas refusa la demande et se mit en retrait en allant s'adosser au pied d'un arbre dans lequel il somnola. Aurore passa quasi toute la journée au côté du lutin et l'Hadès où elle put découvrir et apprendre leur mode de vie (Chasse, confection de sac en feuille, de mixtures et de lance en bois.)

 

Les heures passèrent très vite et la fin de journée approchait, nos héros de retour au lieu de leur première rencontre avec le lutin et l'Hadès, se dirent un adieu mutuel sous les regards bienveillants de leur nouveaux amis atypiques.

 

Puis ils reprirent leur marche pour se diriger vers leur destination initiale prévu, Aurore intrigué posa une question :

 

-Xeronas, où as tu appris à communiquer avec cette créature ?

 

-....J'en ai connu un par le passé...C'est tout. Révéla t'il en restant vague.

 

Aurore esquissa un léger sourire en coin puis se dit :

 

-***Tu es toujours aussi refermé, mais c'est déjà un début. Je doute pas qu'avec le temps on pourra se confier l'un à l'autre comme des amis*** En repensant au léger sourire en coin qu'il esquissa auparavant.

 

Nos deux héros continuèrent à marcher durant une vingtaine de minutes afin d'atteindre la sortie de la forêt. Le soleil commençait déjà à se coucher, marquant le ciel d'un teint orange et rouge quand ils purent parvenir à la fin de la forêt.

 

-Nous y voilà ! Dit elle enthousiaste, devant la plaine verdoyante composé de chemin de terre divergent vers différentes directions qui se dévoilait devant ses yeux.

 

-Bien, ils nous restent plus qu'à atteindre la ville la plus proche. Allons y. Reprit elle énergique.

 

Alors que la nuit tombait et que les lunes jumelles brillaient de clarté sur la route de terre de nos deux voyageurs, ces derniers remarquèrent au loin, un homme poussant une sorte de diligence précaire sur deux roues, il semblait assez exténué de tirer ce lourd moyen de locomotion derrière lui.

 

-Allons se renseigner sur notre prochaine destination. Proposa Aurore.

 

Xeronas ne voyant pas d'inconvénient acquiesça et ils se dirigèrent vers l'individu à la diligence.

Ils finirent par rattraper l'homme en question, ce dernier à la vue de nos héros s'arrêta et les regarda d'un oeil méfiant.

 

-Que me voulez vous ?! S'écria t'il d'une voix grave et assez intimidante.

 

Dans la quarantaine d'âge, cet homme était assez court il devait faire dans 1m65, cependant il avait une musculature bien robuste et saillant ce qui comblait sa petite taille. Il avait un visage assez ferme, un regard intimidant qui montrait sa méfiance envers tout inconnu, et une large cicatrice habillait sa joue gauche, des yeux bruns et de couleur de peau clair.

 

Il portait un bandana blanc sur la tête, un débardeur de même couleur qui était particulièrement tâché de toute sorte de chose et un pantalon marron qui semblait déchiré à plusieurs endroits différents, et il n'avait rien au pied. Cet homme vivait semble t'il une vie assez difficile.

 

Comprenant la méfiance que pouvait ressentir cet homme envers deux inconnus, nos héros ne furent par vexé par une telle réaction. Aurore répondit le plus naturellement.

 

-Nous cherchons la ville adjacente. Pouvez vous nous informés s'il vous plait ? En esquissant un sourire amical.

 

Le concerné dévisagea nos deux héros, durant quelques secondes avant de répondre calmement possible :

 

-L'agglomération la plus proche est celle d'où je viens...Vous n'avez qu'à suivre cette route et en moins d'une heure vous y parviendrez...

 

Cependant Xeronas qui arborait son visage impassible sous sa capuche, crispa légèrement son sourcil gauche, il savait que l'homme mentait. Aurore cru les paroles de l'homme et venait pour le remercier :

 

-Mer...Commença t'elle avant de se faire coupé, par une voix venant de la diligence.

 

-Papa ! Pourquoi mens tu à ces honnêtes gens ! S'écria la mystérieuse personne à l'intérieur de la diligence.

 

A cette remarque visant le concerné, le visage de l'homme passa de la méfiance, à l'angoisse, il répondit aussitôt désespéré :

 

-Ma chérie, tu aurais dû gardé le silence ce sont peut être des bandits !

 

Nos héros furent totalement étonnés par une telle accusation. Ils se retrouvaient dans une situation qu'ils n'avaient du tout pas prévu.

 

Qui se trouve à l'intérieur de la diligence ? Et pourquoi cet homme est il aussi méfiant ? Réponse au prochain chapitre !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon chapitre :)

 

On commence encore doucement avec Aurore qui tout au long du chapitre tente de rendre Xeronas plus sociable ^^

Et on a de l'action ! Même si Xero' ne se bat pas vraiment :P

On découvre de nouvelles créatures bien décrites, qui sont comme les Heartseeker, des victimes des humains.

 

Les héros qui sont coincé à cause d'un homme qui ment, je me demande qu'elle va être sa réaction en apprenant qu'il parle avec des " enfants maudits "

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Mirajane !

 

Aurore ne renoncera pas à rendre Xeronas de plus en plus sociable :P. Xeronas n'a pas vraiment eu un combat, vu qu'il a complètement écrasé le lutin des forêts lol.

 

Content que la flore et la faune t'ai plu, et il y a encore bien d'autres  :).

 

La réaction de l'homme, tu verras bien assez tôt ^^.

 

A bientôt pour la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

CHAPITRE 5 : Père et Fille.

 

 

-Que dites vous ?! Vous vous méprenez ! S'insurgea Aurore.

 

-Ne me prenez pas pour un idiot ! Réfuta le père violemment, en brandissant son poing.

 

-PAPA ! Ça suffit ! Hurla la personne à l'intérieur de la charrette, surprenant nos héros et stoppant la soudaine montée de colère du père.

 

-Si ils étaient vraiment des bandits, ils n'auraient pas perdu leur temps à discuter avec nous...De plus je suis certaine qu'ils ne sont pas armés. Persuada la voix féminine provenant de la charrette.

 

Le père aux dires de sa fille fut un peu assagi et examina nos héros plus en détails et vu qu'ils étaient pas armés et ne démontraient aucune menace.

 

-Désolé. Grommela t'il irrité, avec un regard teinté d'une légère méfiance.

 

-Ce n'est pas grave. Ajouta Aurore compréhensive.

 

-Approchez vous. Dit la fille caché à l'intérieur de la charrette, à l'encontre de nos héros.

 

-Ma chérie... Souffla son père toujours inquiet.

 

-Ça ira, ne t'en fais pas. Rassura t'elle.

 

Puis nos deux voyageurs se regardèrent  et s'avancèrent en direction de la porte de la charrette.

Derrière la porte se trouvait un rideau noir légèrement déchiré à son centre, néanmoins le tissu atténuait les rayons du soleil, l'intérieur de la diligence n'avait pas grand-chose, un banc en bois sur lequel était assise une jeune fille dans la même tranche d'âge que nos héros.

 

Elle devait faire la même taille qu'Aurore, mais semblait légèrement plus fine. Elle dévisagea nos héros de ses yeux bleus ciel sur son jolie visage d'ange, qui l'a rendait aussi belle que la manieuse de chakram. Sa longue chevelure rose ondulant, sous les quelques rayons du soleil pénétrant le compartiment ne l'a rendait que plus charmante, avec ses anneaux en forme d'oiseaux étincelant.

 

Même Xeronas n'en resta pas indifférent.

 

-***Elle est belle*** Pensa t'il secrètement.

 

Elle était habillée, d'une très jolie longue robe de couleur vert pomme, composée de noeud au niveau des épaules. Mais la manche gauche de sa robe, semblait remonté et attaché à l'aide d'une épingle jusqu'au niveau du coude, elle avait malheureusement perdu son avant-bras gauche. Elle portait à la main droite un gant blanc brodée.

 

Au niveau du plancher en bois, il y avait un trou de la taille d'un pied, dans lequel on pouvait voir la terre et la verdure.

C'est à ce moment là qu'ils remarquèrent que les pieds de la jeune femme semblait transparent légèrement bleuté, comme un aspect de verre cristallisé.

 

Xeronas et Aurore furent étonnés.

 

-Qu'est-ce que...Entama Aurore.

 

-C'est la maladie de verre... Répondit l'homme avec une expression de culpabilité et d'amertume.

 

Yorena baissa sa tête à cette annonce.

 

-C'est un mal très rare qui touche peu de personnes. Les atteints voient les membres de leur corps se cristallisés petit à petit au moindre effort et ce jusqu'à ce que le cas se propage sur tout le corps de la victime et le tue... Révéla t'il tant bien que mal.

 

-***Je n'ai jamais rien entendu de tel*** Se dit Aurore.

 

-***C'est vraiment étrange...*** Pensa Xeronas intrigué.

 

-Il n'y a aucun remède contre cette maladie ?! Posa Aurore.

 

-Nous voyageons depuis de nombreuses années pour trouver une solution miracle contre ce mal. Mais nos recherches sont vaines... Conclut le père peiné, sous le regard de sa fille.

 

-Papa ne t'inquiète pas, nous trouverons bien un jour un panacée contre ça... Alors souris pour moi. Dit elle en affichant un sourire réconfortant.

 

Son père sourit tant bien que mal en guise de réponse.

 

-Oui...oui ma chérie.

 

La jeune infirme voyant le silence morose qui s'installait auprès d'elle, changea de discussion.

 

-Nous nous sommes toujours pas présentés ! S'exclama t'elle en tirant la langue gênée.

 

-L'ours grognon est mon père Hevan, et moi je me prénomme Yorena ! Présenta t'elle de façon presque chantonnant, elle était pleine de vie pour une fille malade.

 

Aurore suivit le geste et se présenta :

 

-Je m'appelle Aurore et l'impassible là, c'est Xeronas. Enchantée !

 

-Enchanté(e) ! Reprirent en choeur le père et la fille.

 

-Je tiens à m'excuser de mon hostilité envers vous. Osa Hevan d'un ton gêné.

 

-Pas de soucis. C'est oublié, n'est ce pas Xeronas ? Dit Aurore en souriant.

 

Xeronas leva son pouce en guise d'accord, mais contrastait avec son expression indifférent.

 

Ce qui aux yeux des autres étaient complètement absurde.

 

-***Ne refais plus jamais ça...*** Pensèrent ils en même temps, le regard dépité.

 

-Ah ! S'exclama Yorena. Que diriez vous de nous accompagnés à la prochaine ville ? C'est notre prochaine étape. Proposa t'elle les mains jointent et souriante.

 

-***Je ne l'ai pas vu aussi heureuse depuis un moment*** Pensa le père qui esquissa un sourire à son tour.

 

-Bien, ça me dérange pas. Reprit il en montrant son accord.

 

Nos deux voyageurs se regardèrent et décidèrent d'un commun accord.

 

-Pourquoi pas ! Répliqua Aurore enchantée.

 

-Cependant comme la nuit est tombée, nous allons nous reposés et reprendrons la route à l'aube. Indiqua Hevan.

 

Quelques minutes plus tard. Dans une clairière isolée.

 

Xeronas et Hevan s'afféraient à établir un feu de camp et préparer le repas, les deux filles du groupe étaient un peu plus à part et attendait patiemment l'heure du diner.

Yorena assise à même le sol avait le regard perdu vers le ciel étoilé, elle semblait sereine et heureuse, ce qui intrigua Aurore. Cette dernière lui demanda :

 

-Yorena que regardes tu comme ça ?

 

La concerné, fixait toujours la voûte céleste dominées par les innombrables étoiles et les lunes jumelles et répondit :

 

-J'admire Cerdyl et Testra...

 

-Tu parles des deux lunes ? Dit Aurore curieuse.

 

-Oui...chacune représente pour moi les deux êtres les plus chère à mes yeux, ma mère et mon père. Car quand le désespoir s'empare de moi à nouveau, elles sont une source de lumière qui me redonne espoir, comme mes parents. Expliqua t'elle toute souriante.

 

A ces mots, Aurore se mit à contempler le ciel à son tour pensive et nostalgique.

 

-***Ces astres célestes ne sont pas assez nombreux, pour représenter les êtres chers disparus que j'ai aimée.***

 

Puis subitement Yorena l'a sorti de ses pensées et lui dit :

 

-D'une certaine façon, je t'envie tu sais...

 

-Que veux tu dire ? Demanda Aurore interloquée.

 

-Marcher, courir, sauter...toutes ces choses simples de la vie me manque...Les sensations que ces gestes procurent ne sont que des souvenirs pour moi... Confia Yorena le regard attristée.

 

Aurore gênée resta silencieuse.

 

-Je...je suis...Entama notre héroïne embarrassée.

 

-Ahahah ! Se mit à Yorena, surprenant Aurore.

 

-Qu'est ce qui m'arrive de parler ainsi...ça ne me ressemble pas. Désolé de t'avoir importuné Aurore. Oublie tout. Reprit elle en dévisageant Aurore d'un regard insistant presque intimidant.

 

-Heu...oui...oui, j'oublie... Répondit elle forcée à son insu.

 

-***Tu es pleine de surprise, c'est fou*** Se dit Aurore légèrement dépitée.

 

-Le repas est prêt !!! S'écria Hevan non-loin.

 

Les deux femmes à l'appel du père décidèrent de se rapprocher du feu de camp, pour prendre leur plat. La manieuse de chakram porta avec un peu de difficulté Yorena sur son dos auprès des deux cuisiniers de cette nuit. Aurore remarqua que leur rations était assez modeste, un plat de soupe composés de quelques légumes et un bout de pain. Intérieurement elle se sentit gênée.

 

Xeronas et Hevan servirent les jeunes femmes en premier. Le repas fut partagé à tous, sauf Hevan qui n'avait rien car son plat était vide, n'ayant pas assez pour tout le monde.

 

C'est alors que Yorena se leva et tendit son plat à son père.

 

-Tiens papa, j'ai assez mangé pour ce soir.

 

Hevan regarda sa fille dans les yeux, et déclina l'offre de sa fille.

 

-Non Yorena, tu dois manger, j'ai pas faim t'en fais pas. Réfuta t'il.

 

Mais à cette réponse, il vit l'assiette de sa fille légèrement vacillé, il leva les yeux vers sa Yorena et vit que son expression douce et angélique, laissa place à une tout autre personnalité.

 

-Papa...Tu vas me faire le plaisir de manger le repas ! Sinon je me casse un doigt ! S'écria Yorena d'un ton sévère tout le contraire de son visage d'ange qu'elle arborait habituellement.

 

Xeronas et Aurore en furent surpris par un tel caractère.

 

-***Sous ses airs de fille fragile, elle s'est se faire entendre*** Pensa Aurore.

 

Son père sous la contrainte s'exécuta et commença à manger très vite manquant de s'étouffer, sous le regard de sa fille qui esquissait un sourire plein de bienveillance.

 

-***Tu es vraiment étonnante, Yorena*** Pensa Aurore en souriant à son tour.

 

Hevan qui venait de terminer son plat, avait le regard perdu, il semblait pensif.

 

-***Je n'y faisais pas attention à cause de mon égoïsme paternel. Mais maintenant je me rends compte que la solitude te rongeais. Tu devais te sentir seule sans amis...Ma chérie...*** Pensa Hevan en voyant la joie marqué le visage de sa fille qui riait avec Aurore.

 

-Je suis désolé...Tout est de ma faute...Finit il à voix basse.

 

Il porta ensuite son regard vers Xeronas, un peu à l'écart qui gardait un regard perdu ailleurs. Puis Hevan à cela décida d'ouvrir une conversation :

 

-Pourquoi chercher vous donc à vous rendre à la prochaine ville ? Que cherchez vous ? Demanda Hevan interrogateur qui avait rapidement fini son plat.

 

-On n'a pas vraiment de raison...En faite nous voyageons en espérant trouver des réponses à des évènements personnels...Mais pour vous dire la vérité nous ne savons pas encore où commencer... Avoua Aurore perdu dans ses pensées.

 

-Je comprends...Mais ne vous en faites pas. Laissez faire le destin et vos réponses viendront avec le temps. Répliqua Hevan avec un air plein de sagesse.

 

-Pfff...Papa arrête ça, le rôle du grand sage ne te vas pas du tout. Ajouta Yorena d'un ton moqueur.

 

A ces mots Hevan crispa son visage de honte avant de baisser la tête dépité.

 

-Chérie tu n'aimes pas ton père...C'est mesquin... Marmonna t'il abattu.

 

Yorena et Aurore se mirent à rire de bon coeur à la mauvaise joie d'Hevan, sous le regard impassible de Xeronas.

 

A des kilomètres de là. Non-loin de Valshiro.

 

Trois individus portant de large manteau et masqués se déplaçaient à vive allure dans la pénombre, se dirigeant vers un objectif bien précis.

 

Qui sont ils ? Qui pourchassent ils ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as voulu mon avis mais comme je t'ai dit.

Je n'ai vraiment pas grand chose a dire

 

Ton histoire est a la fois originale et maitrise.

Tu sais tres bien ecrire, rien a redire la aussi.

 

Contrairement a beaucoup, tu sais manier les codes du genre sans tomber dans les cliches.

 

Ayant ete presque 8ans sur un forum qui n'avait que seul sujet la creation d"histoire de type manga. Je peux te dire que beaucoup de dessinateur aimerait tomber sur un scenario comme le tien.

 

Donc voila, la ou je peux etre utile pour les bases d'un manga/histoire . Avec quelqu'un comme toi,

Je pense n'avoir a t' apprendre :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Swarl, je n'imaginais pas autant de bonnes critiques, mais ça fait vraiment plaisir.

 

J'espère que tu as apprécié le début et qu'il en sera de même pour la suite à venir.

 

Le forum dont tu parles c'est quoi son nom ?  J'espère trouver un nouveau dessinateur bientôt, bien que entre Spoitt et moi, il y avait déjà une bonne symbiose dans notre travail en duo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×