Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Kaizen

Shokugeki no Soma chapitre 303

Messages recommandés

Il y a 4 heures, Nimrahad a dit :

1- Asahi bat Erina.

Soma pari la liberté d'Erina avec Asahi et le bat avec un deus ex machina culinaire, genre la recette ultra mega supra giga ultima de Joichiro, que ce dernier n'a pas utilisé face à Asahi car il n'a pas pris le duel assez au sérieux (il a perdu des shokugeki à cause de ça quand il était à Tootsuki) et que Soma n'a jamais utilisé auparavant car il n'avait pas le niveau pour pouvoir la réaliser parfaitement.

Et là, avec le pouvoir de l'amour (cuisiner pour la femme qu'il aime), il va sublimer sa cuisine et la recette de Joichiro et gagner.

(Ou alors il créé une toute nouvelle recette sublimée par le pouvoir de l'amour... mais je préfère la précédente possibilité, afin que Joichiro ait aussi sa revanche, à travers Soma)

 

2- Erina bat Asahi

Mais elle s'est enfoncée trop loin dans son délire "dark Erina, la reine de glace".

Elle affronte Soma en finale et ce dernier, cuisinant pour la fille de son coeur, se surpasse et rappelle à Erina le plaisir de cuisiner (et là peu importe que Soma gagne ou perde, cela sauve Erina).

 

3- Asahi remporte le tournoi.

Erina doit tenir sa promesse et là... Excusez-moi un instant, je crois que je vais aller vomir... 🤮

 

 

Il ne faut pas oublier que Soma a dit à Joichiro (chapitre 282) que s'il ne remportait pas le Blue, il renoncerait au restaurant Yukihira (décidément, c'est l'arc des paris débiles et là c'est un pari que Soma se lance à lui-même 🙄 ). 

Le scénario 2 me plait bien, mais je pense que ça sera surtout le scénario 1 qui l'emportera ou un mix entre le 1 et le 3 avec un Asahi qui gagne "obtient" Erina (désolé, il n'y a pas d'autres mots au vu du développement de l'auteur) et dans un mini arc qui suit Soma revient pour vaincre Asahi avec justement sa cuisine en découvrant (entre temps) qu'Erina était la femme qu'il aime et donc grâce à qui il sublimera sa cuisine.

Je ne pense pas que Soma actuellement soit encore conscient de son amour pour Erina (ce n'est pas qu'il n'a rien d'amoureux envers elle), mais je ne pense pas qu'il le réalise encore tout du moins à quel impacte, qu'Erina soit son grand amour, la personne pour qui il ne voudra cuisiner que pour elle comme le dit son père au premier chapitre. Il pourrait mieux réaliser cela en voyant Asahi qui va avoir la main d'Erina et donc la il parviendra à le vaincre en réalisant à quel point Erina compte pour lui.

 

D'ailleurs il y aurait une certaine symbolique suivant en plus la philosophie et la leçon de Jouichiro, Soma et Asahi se battent pour Erina sauf que Soma est réellement amoureux et donc il transcende sa cuisine pour elle (les fameux paroles de Jouichiro ou il ne voudra cuisiner que pour celle qu'il aime) et Asahi n'aimant pas réellement Erina (il la voit plus comme un objet) ou tout du moins pas le même niveau se fait vaincre, car Erina n'est pas cette fameuse personne.

 

Il y a 4 heures, Haya² a dit :

Hormis cela , par rapport au BLUE , les scénarios que vous avez évoqués @Nimrahad et @Kouza sont assez probable , mais un truc me chagrine , le BLUE n'était pas censé regrouper les meilleurs chefs en dessous de 35 ans? Dans ce cas , où sont passés les autres chefs culinaires ,qu'ils soient du camp White , ou Noir ? C'était pas le but du manga les compétitions culinaires , le suspense par rapport au vainqueur due à la densité du nombre de potentiels candidats vainqueurs?

Les scénarios que vous avez évoqués , et qui se réaliseront pour au moins 1 , sont logiques dans la lignée de ce qu'il se passe depuis les derniers chapitres , à savoir l'oubli complet de la compétition de BLUE , qui sert juste de prétexte pour faire apparaitre Mana , mettre sur un pied d'estral Asashit et le reste de cette intrigue grotesque avec Erina , en oubliant les autres candidats , on se restreint juste à Asahi Erina et Soma , alors qu'on sait pertinemment qu'aucun des 3 ne devrait être en finale de manière aussi facile , il n'y a eu AUCUN RIVAL . 

C'est aussi un des gros points noirs de cet arc justement.

On entend parler pour la première fois du BLUE lors du FB de Jouichiro, un tournoi exceptionnel ou seul les meilleurs peuvent ne serait-ce que espérer y aller après tout à Totsuki, il n'y avait que Jouichiro qui fut choisit (c'était un peu le champion de Totsuki), on imaginer un tournoi de malade réunissant tous les meilleurs cuisiniers du monde entier de moins de 35 ans c'est assez révélateur, d'ailleurs c'était même sous-entendu que dedans Jouichiro aurait eu énormément de défi face à tous les potentiels chefs du monde entier, c'était vraiment bien mit en avant avec une certaine hype, il y avait un prestige, un pedigree.

On découvre enfin le BLUE et alors ? Et bien il n'y a rien, il n'y a strictement rien, tout se base uniquement sur du Asahi vs les gentils (Soma et compagnie) vs Erina de son côté voilà le fameux BLUE réunissant tous les meilleurs cuisiniers au plus grand potentiel, de surcroit les seuls autres cuisiniers présent dans le BLUE se sont juste des bons gros larbins d'Asahi qui passent leur temps à lui parler comme si le mec était un véritable dieu vivant ou le gourou d'une secte et lui obéissent totalement. Mouais....

 

En sachant qu'un jour on aurait du potentiellement découvrir le BLUE à partir du moment ou Jouichiro en parle. J'avais imaginé un grand tournoi ou on découvrirait des nouveaux personnages (non je ne parle pas des chefs noirs qui n’appairassent que quelques pages comme faire valoir de Asahi), de nombreux nouveaux personnages et chacun aurait été des rivaux, des adversaires importants pour Soma et ses amis, chacun avec une forte personnalité, représentant son pays et j'en passe en soit des nouveaux "(Kuga, Hayama, Ryo, Eizan, Alice, Tsukasa, Rindo, etc)" et j'en passe.

Au final on a juste une pléthore de randoms aux designs grotesques et douteux, sans aucune personnalité avec des techniques ridicules, ils n'ont aucunes personnalités mise à part être totalement soumis à Asahi comme si c'était le chef d'une secte (ouvertement j'invente rien) et sont juste à servir de faire valoir.

 

J'en veux pour preuve l'adversaire de Megumi, le juge en parle de lui comme un cuisinier redoutable, le plaçant à vu d’œil dans le top cinq des participants du tournoi (ce n'est pas rien) avec un style ancestrale de cuisine chinois et totalement secret.

Le combat ne dur qu'un chapitre aucun développement rien du tout, le mec perd rapidement et il se soumet directement à Asahi en s'excusant de sa défaite et en lui léchant les pieds. Et puis bon il ne devrait pas se faire tuer par son clan ? Les griffes sont un des plus grand secrets culinaires de la Chine (jamais utilisé en public, autorisé à sortir de la Chine) et il offre ses griffes à Asahi, mais aucun problème ?

 

Bref le fameux BLUE que l'on nous présenter comme un grand tournoi culinaire, rassemblant tous les meilleurs cuisiniers de moins de 35 ans du monde entier, un défi ou même Jouichiro fut invité et fut le seul à Totsuki à son époque et qu'il n'a pas pu relever (certes par burnout). Au final c'est juste Soma et ses amis face à Asahi et sa pléthore de larbins soumis sans la moindre personnalité avec tous le même comportement face à lui ("Asahi sama je suis désolé !") et voilà.

 

Il y a 5 heures, Haya² a dit :

Je compare ce manga avec Haikyuu , les 2 étant proches en terme de style de manga (shonen de " compétition sportive" avec un parcours scolaire , je trouve pas la formulation exacte) , et étant apparus presque en même temps (Moins d'un an d'écart ) , et maintenant il suffit de comparer les trajectoires des 2 mangas au niveau des ventes , des réactions des gens sur les chapitres publiés ( ce qui se ressent sur les ventes)....

Bien évidemment que Haikyuu , tout comme SnS n'est pas parfait , il est normal d'avoir des temps de faiblesse, des critiques , mais je n'ai jamais vu Haikyuu se faire massacrer de la sorte sur les forums , les ventes , les vidéos ... pour la simple et bonne raison qu'ils n'ont pas décidé d'un coup de mettre un antagoniste ultra cheaté et détestable , la logique est la même depuis le début dans Haikyuu , avec évidemment une progression relative des rivaux au niveau sportif , tout comme il y'en a eu dans SnS au niveau culinaire (Alice Ryo Hayama , puis les membres du C10 avec Tsukasa et Erina en ligne de mire...)

Et pour moi , c'est l'une des raisons pour laquelle ce manga est ejecté du top 10 depuis un an , fait pire que les 2 premiers tomes en terme de vente (cela a explosé à partir du tome 3).

Personnellement je ne retrouve plus se qui faisait le charme de SnS lorsque j'ai commencer.

Je me rappel de mon premier tome de SnS quand j'ai découvert le manga durant une heure de trou pendant mon stage en allant dans un magasin de livre dans la section manga, j'ai prit un tome de SnS et j'ai lu le premier tome et je n'ai pas pu m'empêcher de continuer et durant tout mon stage à la même heure de pause j'allais au magasin pour continuer de lire la suite et c'était vraiment addictif pour moi, la découverte des lieux, des personnages, l'histoire, les différents arcs, mais maintenant on perd tout cela.

 

- On a des enjeux ridicules, la le but ce n'est pas d'être diplômé de Totsuki une école ultra élitiste ou la de remporter le BLUE le grand tournoi la seconde étape après Totsuki, non le but c'est de conquérir Erina en duel de cuisine. Elle aurait pu dire non d'ailleurs, enfaite on se moque du BLUE et de tout se qui tourne autour, c'est juste Asahi et Erina en trophée et basta.

- Les personnages, il suffit de voir dans cet arc tous les personnages que l'on découvre (les membres du Noir) sont juste des larbins, des randoms sous-fifres aux designs douteux qui ne sont la que pour être soumis à Asahi et lui lécher les pieds comme des bons adorateurs d'une secte face à un gourou (finit la découverte de personnages comme Alice, Tsukasa, Ryo, Hayama, Rindo, les frères Aldini, Hisako, etc).

- La dénaturalisation du manga : SnS alors certes c'est un manga de cuisine, avec des effets et j'en passe, mais il y avait toujours un aspect très réaliste, ce n'est pas pour rien si à chaque tome il y a les recettes que l'on peut voir dans le tome en question. On pouvait essayer de reproduire, de faire les plats que l'on voyait dans le manga (il y a même les recettes dans les tomes !), mais maintenant tout ça disparait et on perd le côté réaliste pour un côté surnaturel/pouvoir magique ! Bah oui maintenant que l'on introduit les capacités/pouvoirs uniques (la capacité de Asahi, etc), celles des Noirs, on perd tout cet aspect les recettes ne sont plus "faisables" (sérieusement qui peut reproduire la recette de Asahi dans se chapitre ou le chapitre précédent du concurrent de Megumi avec les griffes ?). Pareillement pour Sarge avec la tronçonneuse et les autres chefs noirs.

- Des incohérences/facilités scénaristiques à foison : Sérieusement pourquoi Erina ne dit-elle pas tout simplement non à Asahi ? Qui en plus fait du kidnapping (d'ailleurs ça rajoute du ridicule le mec kidnappe comme ça la directrice), pareillement pour les frères Aldini et le kidnapping, Erina qui alors qu'elle n'a strictement rien à gagner promet comme ça son mariage pour le fun/lol/jenesaispasenréalité à Asahi dans un stupide pari (bah oui sinon le scénario aurait été emmerder avec Asahi). Soma qui pari d'ailleurs aussi le Yukihara si il perd le BLUE comme quoi Soma et Erina sont des âmes sœurs, ils sont experts dans les paris stupides.

- Le manque de développement de l’œuvre en général. Bah oui c'est juste Asahi et basta, on ne développe pas les autres chefs du Noir juste des copies, des chefs du côté White, on ne développe rien, même les duels sont extrêmement rapides, donc des personnes sont carrément pousser coucou Aldini avec Erina ou Megumi face au chinois ou Asahi on a strictement rien vu donc ils ne sont pas spécialement mit en avant dans le chapitre.

 

Et je pourrai continuer, mais bon ça ne serait que radoter des précédentes semaines et de se qui a déjà été maintes fois dis.

Après j'ai quand même de l'espoir (l'espoir fait vivre), de voir le manga s'améliore (enfin surtout si il y a un prochain arc hors Asahi), voir la défaite de Asahi qui me motive à bien continuer, etc.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cet arc  sa sera pour mettre érina avec soma je la vois Comme le nez au milieu de la figure ou soma fera un plat sublime et érina tombera amoureux de lui grace a ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est tellement dommage de gâcher comme ça la fin d'un manga surtout celui ci qui m'a procuré de bon moment.

Si on regarde les élèments présent depuis le début de l'arc des cuisiniers noirs, il y'avait clairement un truc a faire, surtout avec Asahi.

En effet le mec a été l'élève de Saiba(quel hasard, ça aurait pas pu etre Senzaemon ça aurait eu de la gueule quand meme, y'aurait eu un prétexte logique et crédible pour Asahi-Erina)

Mais bon le gars veut épouser Erina... pourquoi? parceque le scénario, ah non c'est vrai le gars veut se sérvir d'Erina parceque bah le scénario!!

le mec est cheat normal fin du manga, il n'y'a pas de problème.On rush les étapes du tournoi qui était censé justifier le fait que le trio du c10 Soma, aldini, mégumi ne soit pas considérer comme des favoris pour au final des épreuves pépouses ou Soma est en légèreté comme jamais mais on oublie pas que tous le monde au blue doit le sous-estimer...bah oui on est dans sns.

Alors pour en revenir a Erina ça me dérange pas que par fierté si elle perd elle accepte le mariage pour moi c'est dans l’Esprit du perso, par contre qu'elle accepte ce pari face a ce Asahi random present depuis 8 chap, non! 

Mais bon ce qui est fait est fait mtn asahi n'est plus random il est l'orphelin "adopté" culinairement par son mentor, El Maestro Saiba qui est admiré par Asahi lequel aurait voulu etre son fils et cet aspect est bien. l'auteur aurait pu jouer sur ce coté "la solitude ma rendu fort et froid, j'aurais aimé etre son fils mais je suis seul je vais faire tout mon possible pour devenir fort, retourné le game faire des crimes mais au fond je suis pas un enculé, j'applique les valeurs de mon maitre et je suis differend, le monde clandestin ma rendu impitoyable" et la tu as un anta parfait nuancé et badass ainsi que compréhensible et c'est ça qui font les bons méchant comme récemment Orm ou Thanos et dans un degré moindre Loki.(bon ok  film de comics et manga c'est diffèrend mais un méchant reste un méchant, une histoire reste une histoire)

 

Alors que la Asahi est juste détestable le mec est sournois quidnappe Erina princesse Zelda, défonce Soma par Jalousie(c'est le fils de joichiro alors que pas moi....gnééééé!)

fait le malin défonce les perso présentés comme les plus forts du manga comme si wallah c'est normal frère, puis a des super pouvoirs vu qu'on introduits(très mal)un nouveau concept de puissance. et voila comment ont détruit un Arc sans parler des membres osef du blue et de  la brigade fant.... de la nuit, j'ai faillit blasphémer. Pardon aux fans de HXH

 

Pour conclure un incroyable gâchis.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Nimrahad a dit :

1- Asahi bat Erina.

Soma pari la liberté d'Erina avec Asahi et le bat avec un deus ex machina culinaire, genre la recette ultra mega supra giga ultima de Joichiro, que ce dernier n'a pas utilisé face à Asahi car il n'a pas pris le duel assez au sérieux (il a perdu des shokugeki à cause de ça quand il était à Tootsuki) et que Soma n'a jamais utilisé auparavant car il n'avait pas le niveau pour pouvoir la réaliser parfaitement.

Et là, avec le pouvoir de l'amour (cuisiner pour la femme qu'il aime), il va sublimer sa cuisine et la recette de Joichiro et gagner.

(Ou alors il créé une toute nouvelle recette sublimée par le pouvoir de l'amour... mais je préfère la précédente possibilité, afin que Joichiro ait aussi sa revanche, à travers Soma)

 

Y'a du pavé dans ce topic ou je m'y connais pas ! 🤣
Ton hypothèse 1 est plausible mais c'est ultra éculé. Le héros Shonen qui vient sauver la jeune fille en détresse........tout le contraire du caractère d'Erina, qu'on aime ou pas qu'elle soit "back to the dark side".
En plus, pour cette hypothèse tienne, faudrait que Soma ait une contrepartie potable à offrir à Asahi. Or il s'est déjà fait ramasser en beauté et son couteau n'intéresse pas le dark chef. En plus, Sarge dit qu'il ne gagnera pas avec. La seule "chance" serait que Soma récupère un genre de couteau ultime (par son père ??) qui ait un "super-pouvoir" qui intéresse Asahi. Mais là, je pars loinnnnnn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 2 heures, Kaizen a dit :

En plus, pour cette hypothèse tienne, faudrait que Soma ait une contrepartie potable à offrir à Asahi. Or il s'est déjà fait ramasser en beauté et son couteau n'intéresse pas le dark chef. En plus, Sarge dit qu'il ne gagnera pas avec. La seule "chance" serait que Soma récupère un genre de couteau ultime (par son père ??) qui ait un "super-pouvoir" qui intéresse Asahi. Mais là, je pars loinnnnnn

Erina n'avait aucune contrepartie à son avantage, en acceptant le pari stupide d'Asahi et pourtant...

Asahi déteste Soma. L'humilier devant le top du monde culinaire lors d'un des plus prestigieux (kof kof) tournois qui soit, ça peut être une motivation suffisante.

Surtout qu'on peut compter sur Soma pour provoquer Asahi comme il sait si bien le faire.

Sans compter qu'Erina pourrait, elle, poser une contrepartie.

Ou tout simplement Mana. Elle acceptera qu'Asahi épouse Erina s'il est celui qui produit le meilleur plat, autrement dit s'il gagne le tournoi. Pour cela, il faut aussi battre Soma.

Si Soma produit un meilleur plat, Mana n'accordera pas la main d'Erina à Asahi (j'aimerais tellement qu'Erina remette tout ce monde à sa place en leur rappelant sèchement qu'elle décide elle-même de sa vie).

 

Après pour mon hypothèse 1, le coup de la demoiselle en détresse, est ultra éculé, en effet. Mais peut-on vraiment écarter cette hypothèse pour cette raison ? J'en doute.

Certes ce n'est pas dans le caractère d'Erina... mais en même temps est-ce que tout ce qu'il se passe actuellement est dans le caractère de la demoiselle ?

Tout son développement de l'arc précédent (le meilleur point de l'arc central et de loin) est en train de disparaitre. Du coup, le caractère d'Erina, c'est très relatif.

 

Il y a hélas un élément qui tend à nous diriger vers l'hypothèse 1 : Le pari que Soma s'est lancé à lui-même devant Joichiro.

Soma a dit qu'il renoncerait au restaurant Yukihira s'il ne remportait pas le Blue.

Or, succéder à Joichiro à la tête du restaurant Yukihira, c'est son rêve. C'est en quelques sortes son "devenir hokage" ou "devenir roi des pirates".

Je vous renvois au chapitre 282 où Soma fait son speech à Joichiro, sur le restaurant Yukihira.

Bref on se trouve dans une configuration similaire aux shokugeki avec pour enjeu "si je perds, je serai exclus de Tootsuki".

En d'autres termes, en faisant ainsi ce pari avec lui-même, Soma a ouvert la pandora box pour revêtir son armure en scénarium. (Et grâce au pouvoir de l'amour il pourra atteindre le 7ème sens qui surpasse le palais divin et sauver la déesse Athé...heu... Erina)

 

Alors peut-être que l'auteur nous surprendra, en espérant que ce soit pour le meilleur et non pour le pire.

Mais sur ce point, le doute est largement permis, l'auteur ayant déjà largement épuisé le capital confiance que la plupart des lecteurs pouvaient avoir.

 

 

Il y a 6 heures, Kouza a dit :

Je ne pense pas que Soma actuellement soit encore conscient de son amour pour Erina (ce n'est pas qu'il n'a rien d'amoureux envers elle), mais je ne pense pas qu'il le réalise encore tout du moins à quel impacte, qu'Erina soit son grand amour, la personne pour qui il ne voudra cuisiner que pour elle comme le dit son père au premier chapitre. Il pourrait mieux réaliser cela en voyant Asahi qui va avoir la main d'Erina et donc la il parviendra à le vaincre en réalisant à quel point Erina compte pour lui.

Il n'a pas besoin de réaliser que ce qu'il éprouve est de l'amour. Il a juste besoin d'avoir envie de cuisiner pour elle. 😉

 

 

Il y a 6 heures, Kouza a dit :

En sachant qu'un jour on aurait du potentiellement découvrir le BLUE à partir du moment ou Jouichiro en parle. J'avais imaginé un grand tournoi ou on découvrirait des nouveaux personnages (non je ne parle pas des chefs noirs qui n’appairassent que quelques pages comme faire valoir de Asahi), de nombreux nouveaux personnages et chacun aurait été des rivaux, des adversaires importants pour Soma et ses amis, chacun avec une forte personnalité, représentant son pays et j'en passe en soit des nouveaux "(Kuga, Hayama, Ryo, Eizan, Alice, Tsukasa, Rindo, etc)" et j'en passe.

Oui.

 

Ce manga s'apparente aux mangas "sportifs".

Dans un manga sportif le protagoniste (et son équipe) commence souvent par s'imposer au niveau local (son école, sa ville,...), c'est ce qu'a fait Soma en s'imposant à Tootsuki, lors de sa première année.

 

Puis il s'attaque au plan national (devenir le meilleur du Japon). Cela aurait pu être l'occasion d'introduire des écoles rivales de Tootsuki. Après tout cette dernière ne doit pas être la seule école prestigieuse.

Cela aurait pu être le cadre, l'enjeu, de la seconde année de Soma à Tootsuki. Et ça aurait permis de mettre en avant des personnages comme Hayama, Alice, Kurokiba, etc...

 

Enfin, une fois le héros établi sur le plan national, il s'attaque au plan mondial.

Là pour la troisième et dernière année de Soma à Tootsuki, ça aurait été l'occasion de faire découvrir le Blue, avec de jeunes chefs faisant partie d'écoles prestigieuses du monde entier ou étant diplômés de telles écoles.

Et ça aurait été l'opportunité de faire revenir des personnages comme Tsukasa et Rindou, par exemple, diplômés de Tootsuki.

 

On serait resté dans un cadre plus "scolaire", avec des duels entre étudiants ou jeunes diplômés, comme ce qui a fait le succès de la série.

 

On aurait pu légèrement altérer le schéma, avec, dans la deuxième année, une compétition entre les meilleures écoles du monde entier (ainsi on passe l'étape du tournoi national pour directement passer à l'échelle mondiale, car on peut partir du principe que Tootsuki est la meilleure école du Japon et donc s'imposer à Tootsuki, c'est déjà s'imposer sur le plan national).

Puis en troisième année, le Blue, qui ne regroupe pas uniquement des étudiants mais tous les meilleurs chefs de moins de 35 ans.

 

Tout cela aurait été l'occasion de découvrir un tas de nouveaux chefs et de faire revenir des chefs connus très appréciés, comme Tsukasa (en le faisant briller, pas en le faisant perdre contre un des pires méchants qui soient) ou Rindou (d'ailleurs, en passant, l'auteur n'a jamais réellement développé les raisons de cette dernière de rejoindre Central, ni expliqué ce qu'elle craignait tant (cf les propos de Takumi lors de leur duel)).

 

Avec tout cela on aurait pu garder une ambiance proche de ce qu'on avait durant les plus belles heures du manga, sans enjeux tordus et ridicules, sans cuisiniers psychopathes de l'ombre qui cuisinent à la tronçonneuse, au tractopelle ou que sais-je encore, sans demoiselle en détresse, sans règles qui changent en fonction des caprices d'une directrice névrosée, etc...

 

 

Il y a 4 heures, mangaG a dit :

Cet arc  sa sera pour mettre érina avec soma je la vois Comme le nez au milieu de la figure ou soma fera un plat sublime et érina tombera amoureux de lui grace a ça.

C'est ce que je me suis dit aussi dès qu'on a appris le "souci" de Mana.

 

Erina semble s'être lancée dans la recherche du plat parfait (voir quand elle jette son plat après son duel contre Takumi). Il semble que l'auteur est en train de mettre en place tous les éléments pour quand Soma fera le plat qui fera dire à Erina que c'est délicieux. Ce ne sera pas seulement un plat très bon mais "d'un autre monde" (otherwordly), pour reprendre le terme d'Erina dans le chapitre 301.

 

Modifié par Nimrahad

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

@Soma2èmeSiège!

Je suis d'accord avec toi quand tu dis qui avait mieux affaire Asahi. ça aurait été intéressant de voir Asahi liée à la cicatrice de Soma. Je n'en peux plus de toujours voir les Nakiri au centre de l'histoire tout du moins cette branche des Nakiri. Je trouve Alice est ses parents beaucoup plus intéressant que l'autre branche... Concernant le futur de cet Arc si y'a un duel entre Erina et Soma les chances que Soma sort un plat à base d’œuf sont très élevés.

 

Première rencontre Erina/Soma un plat à base d’œuf, puis lors son passage à l'étoile polaire un autre plat à base d’œuf ce qui marqua enfin la reconnaissance d'Erina envers soma.

 

Modifié par Uesugi
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout ça pour dire que si un challenge / défi / triple threat match with ladders and chairs / etc (rayez la mention inutile) va avoir lieu, y'a des chances que cela se noue dans le prochain chapitre avec ce que va dire Soma (on espère).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis le seul à trouver cela hyper glauque que l'amour d'Erina se résume au mec qui cuisine le mieux pour satisfaire son palais divin ? Alors je me doute que Soma devra satisfaire son palais à un moment et très probablement dans cet arc, surtout quand on connait une des morales du manga sur l'amour (cf le premier chapitre) ou d'après Jouichiro, il doit trouver une femme pour lequel il voudra donner toute sa cuisine.

Néanmoins j'espère que la relation se fera autrement (et je garde espoir avec le développement ultérieur), que "Tu cuisines extrêmement bien, je t'aime !" et que l'auteur ne va pas faire un duel Soma vs Asahi ou un des deux pourra conquérir le cœur d'Erina juste avec un bon plat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, Kouza a dit :

Je suis le seul à trouver cela hyper glauque que l'amour d'Erina se résume au mec qui cuisine le mieux pour satisfaire son palais divin ? Alors je me doute que Soma devra satisfaire son palais à un moment et très probablement dans cet arc, surtout quand on connait une des morales du manga sur l'amour (cf le premier chapitre) ou d'après Jouichiro, il doit trouver une femme pour lequel il voudra donner toute sa cuisine.

Néanmoins j'espère que la relation se fera autrement (et je garde espoir avec le développement ultérieur), que "Tu cuisines extrêmement bien, je t'aime !" et que l'auteur ne va pas faire un duel Soma vs Asahi ou un des deux pourra conquérir le cœur d'Erina juste avec un bon plat.

Pour le moment, le seul truc que Soma a en tête, c'est de faire dire à Erina que sa cuisine est délicieuse.
Donc niveau attirance pour la jeune fille, on serait définitivement au point 0 s'il n'avait pas lâché un petit compliment sur le balcon.

L'histoire de trouver une femme pour qui cuisiner est "one-sided" je dirais : Ça va permettre au cuisinier en question de transcender son art grâce à l'être cher. Mais il n'est pas question de conquérir quelqu'un avec sa capacité à pondre un mets 6 étoiles.

Côté Erina, y'a peut être un début de quelque chose mais on est loin du compte aussi. Donc dire que son amour se résume au meilleur cuisiner, non, car d'amour il n'en est point question pour le moment.
Donc si la situation doit se décanter (et que chacun prenne conscience de ses sentiments latents ?), il faut évidemment et absolument que ce soit quelque part "déconnecté" du talent culinaire sinon c'est aussi fade et cliché qu'aimer quelqu'un juste sur son physique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En même temps, on est dans un manga.

Dans un manga, les protagonistes arrivent à communiquer à travers leurs poings (Naruto) ou à comprendre les états d'âme d'un individu en croisant le fer avec lui (Bleach).

 

Dans Shokugeki no Souma, en partant sur le même principe, on peut imaginer qu'un cuisinier peut laisser parler son coeur à travers sa cuisine.

Le cuisinier met une part de lui-même dans sa préparation (cf le concept de voir l'image du cuisinier en mangeant le plat qu'il a préparé).

 

Il est possible qu'en goûtant le plat de Soma, Erina arrive à le comprendre, à lire en lui, voir ce qu'il a dans le coeur, percevoir ses sentiments, etc...

D'autant plus si c'est un plat que Soma a cuisiné pour elle (cuisiner pour une personne à laquelle on tient).

 

Ce ne serait donc pas de la cuisine de Soma dont Erina tomberait amoureuse mais plutôt de l'homme lui-même, de son coeur, en le découvrant à travers sa cuisine.

 

En tout cas c'est le genre de morale/pirouette qui ne me surprendrait pas dans ce manga.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjours 

 

Bon de ce que j'ai put lire cet arc en énerve plus d'un, et je le dit direct, je suis d'accord avec vous, mais je compte quand même faire mon avocat du diable. 

 

Pour commencer, je pense que Food war aurais plus clairement ce finir a l'arc derniers, une fois Souma devenue numéro 1 du C10, avec limite 2 tomes sur des histoires comme celui au osen ( sans dire que se sont des cuisiner de l'ombre ) et de l'arc a la plage pour montre l'évolutions des personnages au seins de l'ecoles ( surtout des secondaires )  et ensuite 1 ou 2 chapitre epilogue pour voir ce que sont devenus nos amis plusieurs années après ( Restaurant, famille ect ect ). Bon après cet arc on auras clairement l'epilogue mais bon. 

 

Mais nan au final, au lieux de ça l'auteur c'est lancer dans un nouvel arc suite a la défaite d'Asami, et vous savez pourquoi ? ben pour 2 raisons, la première est la popularité de Food War et ses ventes. Evidemment, FW est un pilier du Jumps, jamais les éditeurs n'allais le laisser partir aussi. D'ailleurs maintenant qu'il décroche, le jumps l'abandonne totalement, les derniers chapitres et les rushs, c'est leurs fautes, ils ont du clairement annoncé a l'auteur que son manga devais bientôt finir et de ce bouger de conclure. Et je pense que les ajouts comme ce méchant de merde pour le mariage forcé, c'est les éditeurs qui on forcée dessus car il pensais que ça plairais au lecteurs ( Lol raté ).

 

L'autre raison, c'est que l'auteur avais encore 2-3 idées a exploiter, mais surtout, et comme l'as fais remarque une personne dans ce forum, une intrigue a finir. Intrigue entamer depuis le 1 er chapitre : une femme pour Souma qui lui donne vraiment envie de cuisiner. C'est quelque chose que l'auteur a lancer très tot et qui est la raison numéro 1 du ship Erina/Souma. Le problème, c'est que avec tout ce que a fais l'auteur, il a jamais put vraiment s'occuper de cette partie de l'intrigue, et l'arc actuel sert a ça. 

la preuve au chapitre 272 avec cette page, qui met Souma dans l’embarrât 16.jpg

Voila, enfin bref et c'est pour cette raison que l'auteur a fait cet arc je pense. 

 

Apres j'avoue que c'est vachement triste, car dans cette Arc on sens que l'auteur avais plein de bonne idée, mais actuellement il est oblige de rusher ses bonne idée ( Megumie contre ce mec infect, Erina Vs Aldini, la mama et les effets du palai divin sur le temps, idée qui est ultra interssante et qui montre le risque de ce pouvoir si particulier ) pour laisse en valeurs les idées merde qui sont juste la pour essaye de hyper le lecteurs selon l'editeur ( fausse tension avec mariage forcé, énieme paris sur la fermeture du yukihira ect ect ) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×