Jump to content

Doctor who


Myst'
 Share

Recommended Posts

@sasukeetnaruto : d'après l'épisode des 50 ans, la conscience du "Moment" a utilisé la mémoire du Docteur (aussi bien future que passée) pour constituer sa forme physique. Elle a juste vu l'apparence de Rose et l'a imité pour communiquer avec War Doctor. Ce n'est donc pas la même cause qui a provoqué les deux événements. "Moment" s'est donné le surnom de Grand Méchant Loup pour justifier son rôle de destructeur mais a permis la liaison future entre le Docteur et Rose, menant au final de la saison 1, où Rose puise l'énergie du Tardis pour vaincre les Daleks, énergie qu'elle perd ensuite...

 

 

En tout cas, l'épisode de Noël va envoyer du lourd. Le siège de Trenzalore, quatre ennemis mortelle du Docteur, le problème du fin de cycle des régénérations (surprise un peu gâcher cependant par l'annonce de Peter Capaldi). D'ailleurs, hâte de voir le 12ème du nom monter à bord ! Un rôle plus mâture et plus austère s'annonce, comme pour revenir aux sources ! (on ne pouvait pas continuer la cure de jeunesse ni la continuité de loufoquerie des trois premiers de la nouvelle série) Et quand la seule chose qu'on a de lui dans ce rôle, c'est le regard puissant du film, ça donne déjà des frissons !

Limite, j'ai plus hâte d'être au 25 pour l'épisode que pour mes cadeaux...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Episode de Noel vu!

 

Il était pas trop mal, mais je pense qu'il aurait pu être beaucoup mieux quand même (j'ai vraiment pas été fan de voir Math Smith vieillir).

 

Mais par contre la fin, holalalalala, excellente, ya pas d'autre mot. Peter Capaldi n'apparait que quelques seconde mais il a l'air déjà bien barré comme docteur ^^ et puis surtout

AMY POND!!!! P*t**n ces quelques secondes où elle apparait, la seule petite réplique qu'elle sort, mais j'en avait des frissons tellement ça m'a surpris et tellement j'ai aimé ça. C'est pour moi le meilleur moment de l'épisode, et de loin

 

 

Maintenant va falloir attendre la saison 8, l'an prochain :-(

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Oh tiens, des fans de Doctor Who ! *-*

Pour ma part, je suis une vraie whovian !! J'ai regardé et connais par cœur tous les épisodes de la nouvelle série (à partir de 2005), et j'ai commencé il y a peu de temps, la série classic (1963).

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • 3 weeks later...

Une annecdote concernant Peter Capaldi : le nouveau Docteur... a déjà rencontré le Docteur !

 

En effet, Peter Capaldi a interprété le père d'une famille de Pompéï (Caecilius) dans l'épisode "La chute de Pompéï" au cours de la 4ème saison. Le Docteur été alors interprété par David Tennant, accompagné par Catherine Tate, alias Donna Noble.

 

Autre élément amusant de cet épisode : parmi les personnages secondaires, on retrouve une prêtresse (La devineresse) interprétée par Karen Gillan, future Amélia Pond et nouvelle compagne du 11ème Docteur (Matt Smith) dans saison 5.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 1 month later...
  • 2 months later...
  • 4 weeks later...
  • 3 weeks later...
  • 5 weeks later...
  • 2 weeks later...

Épisode vu. Un peu septique au début sur twelve mais finalement sur la fin on retrouve un doctor attachant et ça le fait. L épisode est génial par contre, j'ai adore et ça fait plaisir de retrouver le docteur

 

Plein d ester eggs donc pour fans attentifs ;)

 

 

par contre le coup de fil d eleven ... Ça fait plaisir de le revoir mais en même temps j ai eu l impression que Moffat nous adressait le message: "voici le nouveau doctor aimez le!"

 

Link to comment
Share on other sites

Je me suis fais l’intégrale au printemps  8) Oui avant ça je n'avais jamais vue un épisode de Doctor Who

 

Alors saison 8 épisode 1 vu

Bon ça fait bizarre avec le nouveau docteur donc. Il va falloir quelques épisodes pour si habituer le précédant était tellement bon..

 

L'épisode du jours en lui même a eu du mal a se lancer, un rythme assez mou-mou je trouve pour au final être bon

 

Le coup de fil pour passer le bâton était bien sympa

 

Satisfait de Peter Capaldi j'avais des doutes sur son interprétation du personnage (car très dernièrement dans la saison 1 de The Musketeers je ne pouvais tout simplement pas l'encadrer (Bon le rôle qu'il interprète labas est la pour ça))

 

D'apres le preview le prochain épisode sera plus rythmé.

Link to comment
Share on other sites

Nouvelle saison, nouveau Docteur. Comme d'hab j'ai du mal à m'y faire au début, mais à l'arrivé ça va. Par contre pour sa compagne, y a rien à faire. =/

 

 

Revoir Strax est un vrai plaisir. Sans doute le personnage que je préfère. Matt smith est mieux sans tout le maquillage pour le vieillir. D'ailleurs, on apprend du coup que le Docteur a plus de 2000 ans, contre les 900 quand il apparait sous les traits du 9ème.

 

Le 12ème se demande pourquoi il a choisit un visage ridé. (Il avait le choix? J'me souviens du 10ème qui se plaignait ne pas être roux...) Est-ce que c'était un message? Du genre: tu te fais vieux mon gars, prends en conscience.

 

 

Plein d ester eggs donc pour fans attentifs

 

De même qu'un hommage à R. Williams.

Link to comment
Share on other sites

1er épisode de la saison 8 vu.

 

Résultat plutôt mitigé. Contrairement au régénératon du 10ème (David Tennant) et 11ème (Matt Smith) j'ai trouvé ce passage au 12ème Docteur avec uncôté plus introspectif, comme si le fait de repartir pour un cycle de régénération (Cf l'épisode spécial de l'an dernier avec William Hurt) faisait repartir le personnage sur des bases très lontaines.

 

Malheureusement, je n'ai pas été convaincu par l'interprétation de Peter Capaldi pendant cette phase de l'épisode, où je regrettais la folie et l'intensité d'un Matt Smith. En revanche, dès que le Docteur est redevenu "lui-même", ce 13ème Docteur a tout de suite pris de l'envergure. Mais là aussi, je n'ai pas pu m'empêcher de faire une comparaison avec la présence, l'aura que dégageait David Tennant, ces versions du Docteur ayant de mon point vue, et de ce qu'on a pu en voir, pas mal de similitudes.

 

Plusieurs clin-d'oeil sympa au cours de cet épisode, our faire le lien avec les anciens Docteurs, et une sorte de dernier au revoir de Matt Smith, aussi bien à Clara qu'aux spectateurs.

 

Un Docteur qui me laisse dubitatif pour le moment, peut être le temps de s'habituer à 13, qui de toute façon a déjà été confirmé pour une deuxième saison, contrairement Jenna Coleman qui pourrait tirer sa révérence lors de l'épisode spécial de nöel prochain.

Link to comment
Share on other sites

Peter Capaldi est 12 pas 13 goon, je sais que y a le War Doctor qui est venu foutre le bordel au milieu mais vu que Matt Smith était Eleven je... Oh en fait, fait comme tu veux xD

Par contre c'est pas William Hurt mais John Hurt qui jouait le War Doctor ^_^

 

Contrairement à toi j'ai beaucoup apprécié ce nouvel épisode et j'ai confiance en ce nouveau docteur.

C'est sûr qu'après la montée Eccleston > Tennant > Smith, voir arriver un docteur comme ceci c'est un peu étrange. Surtout que finalement on en a pas tellement vu sur lui lors de ce premier épisode puisque cet épisode était clairement destiné à approfondir Clara, la compagne qui a servi de passage entre l'ère Smith et l'ère Capaldi. Mais on a pu quand même remarquer quelques petits traits de caractères très intéressants pour cette nouvelle incarnation.

 

J'ai beaucoup apprécié sa confusion post régénération, je la trouve beaucoup plus intéressante que celle du passage Nine > Ten qui était... surtout... dormir... °_°. Elle m'a fait penser à du Five, c'était trognon de le voir amnésique et disserter sur l'utilité des chambres.

 

On a un docteur qui reste foncièrement le même, dans le fond. Toujours aussi ingénieux, toujours un peu perché, mais, et ça m'a fait plaisir, enfin un docteur qui reprend son côté alien. Mais en même temps c'est assez logique. Avec Gallifrey de retour sur le devant de la piste et son nouveau kit de régénération, le Docteur a changé d'état d'esprit au moment de sa régénération, et on retrouve en lui un véritable Seigneur du temps, avec ses qualités et ses défauts.

 

Là où les précédents docteurs se montraient humains la plupart du temps dans leurs émotions (à part quelques moments isolés comme la mort de la reine araignée dans The Runaway Bride), ici on retrouve le côté assez détaché, un peu hautain, qu'on retrouve chez ceux qui se font appeler "Seigneurs" du temps.

Un Docteur plus sombre aussi de ce qu'on en a pu voir. J'ai beaucoup aimé qu'on nous laisse dans l'incertitude autour de la mort du robot. Suicide ou meurtre ? J'espère qu'on ne le saura jamais.

 

On peut aussi remarquer que pour la première fois... le Docteur boit de l'alcool °^°

 

Le duo Clara - Docteur n'est plus aussi rose qu'avant et Clara a du mal à comprendre que son Docteur a changé, comme à chaque fois on va dire xD

J'aime bien cette nouvelle dynamique. Twelve fait ressortir les défauts de Clara qui, pour le moment, avait l'air assez lisse, tout en lui laissant son charme et son utilité.

 

Bref, pour moi c'est un épisode quasi sans faute pour un Docteur qui promet beaucoup.

Capaldi est un grand fan de Doctor Who, Moffat aussi, et ça se sent *o*

 

Par contre j'ai un peu peur des prochains épisodes.

L'épisode 2 et 3 sont écrits par des auteurs dont j'apprécie pas spécialement les oeuvres (dont Gatiss...) avant un épisode 4 de Moffat.

En espérant que ces quelques auteurs aient réussis à s'en sortir pour pondre un truc pas trop mal car j'ai pas envie qu'on ternisse rapidement un Docteur qui s'annonce si génial.

Link to comment
Share on other sites

Peter Capaldi est 12 pas 13 goon, je sais que y a le War Doctor qui est venu foutre le bordel au milieu mais vu que Matt Smith était Eleven je... Oh en fait, fait comme tu veux xD

Par contre c'est pas William Hurt mais John Hurt qui jouait le War Doctor ^_^

 

Oups ! Navré pour la confusion.

 

Sinon d'accord avec toi pour dire que la relation entre le Docteur et Clara s'en trouve profondément changé. Autant avec Matt Smath il y avait un sensation de "flirt", autant là on a l'impression de voir les bases d'une relation (grand-)père/(petite-)fille.

 

Une sorte de retour au sources du 1er Docteur ?

Link to comment
Share on other sites

2ème épisode de cette saison avec le retour d'un ennemi que Capaldi avait hâte de confronter. On avait déjà évoqué cette notion de

Dalek devenu gentil

cette fois-ci ils ont souhaité l'explorer d'un autre angle.

 

Pour le moment "I am the Doctor" me fait moins d'effet que les autres mais j'apprécie quand même notre 12ème docteur, je lui laisse le temps de me montrer ce qu'il vaut, ce n'est jamais évident de reprendre la main après un docteur qui a vraiment géré.

 

Sinon j'attends de voir si Danny Pink, introduit dans cet épisode va avoir une quelconque utilité dans les futurs épisodes. On garde un clin d'oeil fil rouge à Myssi, sans savoir ou elle veut en venir.

 

Début de saison assez lent mais qui pose ses bases.

Link to comment
Share on other sites

C'est pas tout à fait vrai.

L'angle d'attaque de l'épisode semblait original mais le tout avait un petit coup de réchauffé quand même ^_^

 

La comparaison Dalek - Docteur est en vogue depuis pas mal de temps et on en rajoute une couche dans cet épisode.

Les anticorps font diablement penser aux anticorps Tesselecta.

On a eu notre petit moment "gouffre de la bête".

Et la miniaturisation avait évidemment déjà eu lieu dans la série classique.

 

En gros cet épisode c'est un peu un mélange d'anciens épisodes.

 

Mais j'ai bien aimé. Déjà parce que Twelve s'établit enfin un peu, et visiblement... On a un Docteur avec des problèmes relationnels cette fois-ci xD

Après deux Docteurs assez à l'aise avec les autres, ce Docteur a l'air de ne plus du tout maîtriser les bases de la vie en communauté et ça me plaît assez : "She's my caretaker. She take care for me so I musn't." ou encore le très bon : "Il va nous sauver. Le plus dur sera de ne pas le tuer avant." de Clara :D

 

J'aime beaucoup cette nouvelle personnalité. Plus froide en apparence, plus détaché de ce qui se passe (avec sa petite victoire quand le Dalek recommence à tuer tout le monde, comme il l'avait prédit), plus alien et ayant plus besoin de sa compagne que jamais pour essayer de communiquer avec ceux qu'il rencontre. Sur un forum quelqu'un l'a même décrit comme un Docteur assez "autiste" et je trouve pas ça complètement fous ^_^

 

(Petite note personnel : J'aime bien son thème aussi, un peu plus posé mais étrangement plus puissant que Madman in a Box)

 

Du coup on a un Docteur qui semble encore plus à la ramasse que d'habitude (ses problèmes de retard avec son café trois semaines après), qui retrouve sa haine pour les militaires. Et une Clara qui se développe bien avec cette nouvelle entité à ses côtés. Elle n'est plus la fille impossible, elle est un élément indispensable du duo. Je serais triste quand elle quittera l'équipage :(

 

Niveau histoire. C'était pas un truc de fifou. Quelques surprises quand même avec la mort du soldat qui donne au Docteur une sortie de secours le tout dans le plus grand calme, une introduction d'un Danny Pink assez rigolote (j'ai bien aimé la scène), une bonne écriture du nouveau duo de tête qui ont une super alchimie, une fin d'épisode assez logique et pourtant assez marquante (Rusty qui se focalise sur la haine et pas sur la beauté, c'était vraiment bien joué) et un recalage final de Journey par le Docteur. On va peut être revoir Journey du coup, à voir °^°

 

Bref bref bref, j’attends pas grand chose de l'épisode 3.

Les épisodes de Gatiss sont souvent soit bons, soit médiocres, du coup faut mieux pas avoir de grandes attentes pour pas être déçu.

Par contre l'épisode d'après c'est du Moffat, Listen... Je sens qu'on va avoir du magnifico *o*

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Apres 8 épisodes déja je trouve que cette saison est bonne. En dessous de la précédente néanmoins

 

Bien que le duo Clara/12e et très bon et nous offre des scènes assez marrante.

 

La diversité a chaque épisodes est une réussite, en passant d'un espèce de robin des bois a marcher sur la lune  :D

 

L'épisode la la lune la semaine dernière était bien doctor Who

 

 

Link to comment
Share on other sites

La saison 8 fait un sans faute.

Même au sein de la fanbase y a moins de critiques que d'habitude (sauf pour le retour de Clara dans Mummy qui a lancé une petite vague de déception... Mais en même temps quelle idée de teaser sur son départ xD) et la saison plait largement plus que la saison 7 qui avait pas été super apprécié.

 

Je crois que le gros point fort de cette saison, c'est son côté très varié.

On a eu pour le moment des histoires très différentes : l'épisode de régénération, l'épisode Dalek, l'épisode historique, l'épisode effrayant, l'épisode de sf pur, l'épisode du Docteur sur Terre, l'épisode moral et enfin un épisode de monstre. On a presque fait la collection complète pour le coup. Du coup c'est hyper frais et varié et ça fait plaisir de changer d'ambiance et de cadre à chaque fois.

 

(Pour rappel la saison 7 nous offrait un peu moins de variété. Beaucoup de stationnement au 21ème siècle. Des décors qui en milieu-fin de saison étaient très centrés sur de l'urbain ou du assez moderne. Les vrais décors vastes étant plutôt centrés vers le début de la saison.)

 

Y a aussi le fait que la trame de cette saison soit vraiment bien dosée. On est pas tombé dans les deux extrêmes.

Pas de rappel incessant de l'intrigue (ce qu'on reproche principale à Moffat) avec une histoire très compliquée et très vite fouillie. Ni une absence totale d'histoire et de mystère (chose que je reproche à RTD) avec de temps en temps des retours de la Terre Promise.

 

J'aime bien le jeu de Capaldi et la dynamique 12th/Clara, ça aide aussi.

En 8 épisodes on a eu le droit à pas mal de nuance sur la personnalité de 12th qui semblait un peu caricatural sur les premiers épisodes. Bon,  après y a un débat sur sa personnalité parfois un peu noire, mais bon... Comme on le dit, le Docteur n'a jamais été un enfant de chœur.

Ten et Eleven avaient des faces sombres, mais leurs personnalités générales étaient assez lumineuses, voire humaines, du coup on a eu tendance à oublier que le Docteur c'était avant tout un alien et qu'il pouvait se montrer assez indifférent parfois.

 

Perso 12th me rappelle un peu Four par certains côtés, Six aussi un peu par cette petite pointe d'arrogance et de cynisme, et Seven par son aspect un peu manipulateur, même si c'est pas autant marqué. Mais y a un petit truc en plus dans tout ça, quelque chose qui fait de Twelve un Docteur nouveau et assez unique. J'sais pas... Le côté grognon et autiste peut être... Je le trouve trop choupi ce Twelve moi pour le moment... Il veut sauver le monde, mais essaye de cacher ses bons côtés sous une apparence froide, déconnectée et un humour bien bien noir.

 

Après je pourrais parler en détails des épisodes précédents, mais ça vaut peut être pas le coup de le faire ici vu le peu de messages xD

Link to comment
Share on other sites

Personellement, je ne suis pas d'accord avec vous la saison 8 me semble nettement en dessous surtout du cycle matt smith. Pour moi les saisons 5 mais surtout 6 et 7 étaient de loin les meilleures, par la prestation de cet acteur et un scénario bien plus dense.

 

Le docteur : il est vrai qu'on regrette habituellement l'ancien pour finalement adhérer au nouveau. Ce que j'apprécie chez celui ci est le coté très pragmatique, cynique en effet, un poil aigri (c'est le premier à ne pas etre "boy-scout" a vouloir sauver tout le monde meme quand cela parait impossible) néanmoins  trop nombreuses sont les fois ou je ne comprends pas ses réactions, ou la où il veut en venir ... de même on à l'impression que rien ne l'intéresse comparé aux anciens docteurs (un peu comme une vieille personne sans intérêts) son jeu de je t'aime bien / moi non plus avec la souflé girl est aussi agaçant ... je ne trouve pas non plus de charme à son environnement personnel ni au personnage de M. Pink. Cela fait presque toute la saison qu'elle rale d'etre avec le docteur, qu'elle assume et parte au lieu de faire ses aller retours.

 

Les épisodes : je les trouve plutôt longuets et on perd franchement le fil conducteur ... un peut comme dans les vieilles séries de 24 ep/saison avec la trame dans le 1er et le dernier ep de la saison, et que des épisodes "fillers" entre ... individuellement pas très passionnant au démarrage, cela ne s'arrange pas forcément au fur et a mesure des épisodes, et je sais pas ou on en est avec la trame de la saison, car on en parle quasiment jamais.

 

Les anciennes saisons savaient également varier les épisodes avec des passages tantôt SF et tantôt historiques pour un résultat bien plus efficace. Le scénariste des saison matt smith est il parti également ?

 

Le dernier ep vu (le 9 je crois) avec les etres 2D/3D fait bien docteur et remonte la moyenne de la saison qui  reste encore basse, j'espère une progression de la qualité pour la suite.

 

Un peu moins de themes musicaux accrocheurs aussi c'est dommage.

 

Mais ou est jack "boe" ?? ou sont les complexes et relations bouclées spatio temporelles si prenantes ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...