Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Hancock Nietzsche

[HBO] Westworld

Recommended Posts

Tiens donc, personne n'a encore crée de topic pour cette série ? Alors qu'elle vient de sortir son premier épisode ce dimanche, Crocoboy est dans les choux 

:P.

Je me lance donc en prenant la liberté de créer le topic sans prévenir les modos, adviendra que pourra de moi !).


 

636420fff.jpg

 

Je me permets de reprendre l'article très complet du Huffingtonpost pour présenter la série :

 

HBO a lancé dimanche 2 octobre Westworld, série de science-fiction adaptée du film du même nom sorti en 1973. Un nouveau programme, disponible en France dès lundi, sur lequel la célèbre chaîne câblée américaine mise gros pour se relancer. Avec le flop de la saison 2 de True Detective, l'échec cuisant de Vinyl et l'annulation de The Leftovers -qui n'attire pas les foules- après sa saison 3 en 2017, HBO a en effet bien du mal à renouveler son offre en terme de séries dramatiques. Sans compter qu'elle a désespérément besoin de frapper un grand coup afin de trouver une digne héritière à Game of Thrones dont la fin est d'ores et déjà prévue pour 2018.

 

D'où Westworld, réalisée par J. J. Abrams (Lost, Star Wars: Episode VII ) et Jonathan Nolan (The Dark Knight Rises, Interstellar) avec un budget qui avoisinerait les 100 millions de dollars. Cette série a-t-elle les épaules pour reprendre le flambeau ?

 

[spoiler=Synopsis par huffingtonpost.fr]Westworld met en scène dans un futur proche dans lequel il existe un gigantesque parc d'attraction qui propose à ses "invités" ("guests", en VO) de replonger dans le Far West et vivre comme à l'époque. Tout y est on ne peut plus réaliste: les décors s'étendent à perte de vue et sont peuplés de robots ultra perfectionnés convaincus d'être les personnages qu'on les a programmés à jouer.

 

Prix de l'expérience: 40.000 dollars par jour. Une somme non négligeable mais qui garantit aux "invités" une liberté totale: il peuvent faire ce que bon leur semble, assouvir tous leurs fantasmes, laisser libre cours à leurs pulsions sans aucune exception. Les androïdes, surnommés "hôtes" ("hosts", en VO); sont savamment programmés pour répondre précisément à n'importe quelle de leurs envies et n'ont qu'une seule limite: ils sont incapables de tuer les humains.

 

Un problème va cependant apparaître dans le comportement de certains robots. Alors que leur mémoire est systématiquement effacée, à la fin de chaque journée qu'elles jouent en boucle, quelques machines vont commencer à se souvenir des jours passés, des différents rôles qu'on leur à fait jouer dans le parc ou encore des atrocités subies entre les mains de précédents "invités". Un traumatisme qui va les pousser à remettre en question ce monde qui les entoure et agir hors du contrôle de leur créateur

 

 

Casting : Anthony Hopkins, Ed Harris, James Marsden, Jeffrey Wright,Evan Rachel Wood...

 


 

Episode téléchargé, je le regarderai ce soir et publierai ma critique aussi par la même occasion !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens donc, personne n'a encore crée de topic pour cette série ? Alors qu'elle vient de sortir son premier épisode ce dimanche, Crocoboy est dans les choux  :P.

Le petit Crocoboy était un cancre a l'école il a donc besoin des sous titres. Maintenant il est grand est il part au travail à 7h45 le matin pour un retour a la maison vers 17h45.

Le pilote est en cours de téléchargement vue que je viens de rentrer  8)

 

Vue la hype insolente autour de cette série qui est décrit depuis des mois comme la série qui va détrôner GoT sur HBO, elle a intérêt a être bien lol

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, épisode vu !

 

Là où moi je vois une réplique de Greed Island, ce fameux jeu vidéo hyper-interactif d'Hunter x Hunte, d'autres y voient sans doute plus un clone d'Assassin Creed. Tout se ressemble à ceci près que les "PNJ" - ici appelés Hôtes - prennent peu à peu conscience de leur réelle existence, à savoir qu'ils sont des machines au service de l'homme. Cette histoire de science-fiction, d'abord imaginée par le grand Isaac Asimov dans les années 1930, puis revisitée un nombre incalculable de fois dans des romans et films plus modernes (Matrix, I-Robot etc.), prend une nouvelle tournure avec Westworld.

 

 


Point faibles


Le principe est cocasse, mais surtout très casse gueule. Adapter de la science fiction en série peut très vite tourner en ridicule. Westworld à l'air de partir d'un bon pied malgré quelques défauts irritables. Le monde réel sonne faux : les espaces sont vides, les sols sont trop propres, pas d'outils, pas de câblages au sol, trop de grands espaces sombres, c'est trop épuré. Une tâche pour un établissement sensé représenter l'expérimentation et la science, alors oui ce monde réel se déroule dans une époque futuriste mais ceci n'excuse pas cela. Ce que je veux dire, c'est que l'on sent une forte présence de fond vert malgré une volonté de crédibiliser ce milieu par des acteurs convaincants (Anthony Hopkins et Jeffrey Wright  n'ont plus de preuves à faire).


Points forts


Le gros point fort de cette série est sa dimension irréelle : le décor farwest est très convainquant, les reconstitutions de scènes de l'époque sont bien inspirées et les acteurs à la hauteur de leur réputation. Ed Harris n'est plus à présenter, ce personnage à la fois brute de décoffrage et curieux, semble être animé par une quête bien mystérieuse : un stage secret ? Affaire à suivre, mais les bases posées sont riches en histoire, en décors (les plaines du grand canyon) et en ouvertures scénaristiques intéressantes.


 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Episode 1 vu

 

Une bande son de bon goût qui donne une atmosphère intéressante a ce pilote, une bien bonne ambiance  :-*

 

Bon une histoire original ça fait plaisir a voir et ça change des pelletés de séries avec la même tête. Ça donne envie de savoir comment va évoluer cette affaire qui peut être énorme vue le chemin quelle à l'air de vouloir prendre  :-*.

 

Premier pas de 78 minutes convainquant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

2016-10-03_234026.jpg

 

Science fiction, Thriller, Western

Une série mélangeant science fiction et thriller, il fallait absolument que je saute dessus. Merci pour ce topic qui m'a fait découvrir ce très très bon premier épisode d'une série qui, je l'espère, saura maintenir un tel niveau durant tout le long de la saison.

 

Scénario recherché

Ma méthode avant de visionner des films et des séries, c'est de juste connaître vaguement le thème mais rien du scénario, ce qui permet à mon sens une immersion maximale dans ces oeuvres créées pour dépayser donc surprendre. Et bien dit donc, quelle réussite ! Le premier épisode pose les bases d'un double univers, le scénario prend suffisamment son temps pour présenter pas à pas cette complexité, et on a vraiment soif d'en apprendre plus. Comment marche concrètement cette simulation, alors qu'on voit les androïdes être créés pour de vrai dans la réalité ? Quelle est l'intérêt de ce processus ? Je suis pressé d'en apprendre plus.

 

Acteurs

Ma plus grosse surprise, ce fut de voir de telles pointures participer en temps qu'acteur. Bien sur il y a Anthony Hopkins, mais la présence d'Ed Harris fut un choc. J'aime beaucoup cet acteur depuis The Truman Show, et le voir apparaître dans un rôle qui semble important -bien que mystérieux jusqu'à présent- me réjouit au plus haut point.

 

Réflexion

Enfin, il y a bien sur la dimension éthique dans tout ça, qui me laisse vraiment de bon espoir. Puisque le scénario a été réfléchi et re-réfléchi, que c'est un Nolan qui est notamment derrière le projet, j'espère qu'il y aura une réflexion fine là dessus. Le premier épisode est déjà aller très vite, à l'image de ce discours du début et de la fin qui est le même mot pour mot mais revêt un sens clairement différent après l'heure de visionnage et ce qu'on peut comprendre du personnage. Sachant qu'ici, nous sommes un stade plus loin encore que dans les films & séries traitant de la robotique, sur la forme c'est nouveau, et peut être que sur le fond ça entraînera des problématiques différentes quant aux objectifs des personnages.

 

Voilà, je suis enthousiaste ! Un projet hautement intéressant, qui dispose du budget et de la couverture médiatique pour perdurer, et qui a le potentiel pour être fin scénaristiquement. Vivement l'épisode 2.  :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah une série de science-fiction qu’il a l’air très intéressante.  :)

 

J’avais vu (quand j'étais petit) le film Mondwest dont la série est inspirée. Revu il y a quelques mois sur Paramount Chanel. D’ailleurs, il est même passé hier soir sur TMC Cinéma. Peut-être sera-t-il rediffusé sur la chaine, si vous avez la curiosité et envie de voir un vieux film.

 

Un film qui a bien vieilli (mieux que d'autres), j’avais bien aimé le concept, sans oublier le célèbre et charismatique Yul Brunner  8) (Les Dix Commandements, Les 7 Mercenaires…)

Dans le film, Yul incarne le grand-père ou père de Terminator, un robot cow-boy dans un Jurassic Android Park.

 

[spoiler=Son visage vous dira peut-être quelque chose :]18889808.jpg

 

 

Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=hgV67eHbuLk.

 

D'où Westworld, réalisée par J. J. Abrams (Lost, Star Wars: Episode VII )

et Jonathan Nolan (The Dark Knight Rises, Interstellar)

avec un budget qui avoisinerait les 100 millions de dollars.

Casting : Anthony Hopkins, Ed Harris, James Marsden, Jeffrey Wright,Evan Rachel Wood...

 

J’ai beaucoup apprécié le film. Je découvre qu’ils ont utilisé des Armes de Destruction Construction Massives pour cette série  :o :

Je me sens obligé de jeter une oeillade au premier épisode. Hancoco, Croco et Setna, je ferme les yeux sur vos posts pour éviter les spoils. ;D

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Audiences : Dimanche, ils étaient 3,3 millions de téléspectateurs devant HBO et ses plateformes digitales pour le pilote. (Le premier épisode de Game of Thrones avait attiré "que" 2,2 millions de téléspectateurs sur HBO en avril 2011 et une moyenne finale saison 1 de 2,5 millions). Meilleur démarrage d'une série de la chaîne depuis le lancement de True Detective en 2014.

 

Lancement réussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais quel pilote, rare sont les pilotes qui m'ont donné autant de hype pour la suite.

Le scénario, la réflexion qu'engendre les dialogues et les jeux d'acteurs sont justes géniaux je trouve, bien content d'avoir entendu parler de cette série un peu par hasard.

J'espère donc que la continuité sera de même envergure, et cela promet, si c'est le cas, de vite rentrer dans le top des séries pendant quelques années et de nous permettre de nous sentir (un peu) moins triste à la toute fin de GOT en ayant trouvé un "remplacement".

 

Bon après j'suis hypé de fou, du coup si la suite est un flop je tomberai de haut

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais coché la série pour plusieurs point: HBO + Casting + Nolan + l'idée de base

 

Ce premier épisode plutot lent met qui nous fait découvrir totalement l'univers (au lieu de nous l'imposer de but en blanc) et donc de nous meme essayer de devenir ou on est, comment ca marche etc

 

Au début je pensais a un monde imaginaire par exemple

 

Donc une prise de risque pour ce genre de série FX rare (d'ailleurs ca a été mit en Drama je suis pas persuadé de la catégorie) et très bonne, voyant l'épisode avancé et que les cyborgs vont petit a petit se rebeller et surtout cette envie furieuse.... de voir l'épisode 2 ! Damn on est pas sur Netflix

 

A voir la suite  mais pour l'instant je met un +++

Share this post


Link to post
Share on other sites

    Premier épisode vu.

 

    Bien que le rythme soit et l’intrigue peu généreuse en information (on sait peu de choses), j’ai beaucoup apprécié, surtout l’atmosphère à la fois mystérieuse et oppressante.

 

    Pas qu'un simple divertissement. Ce n’est pas une série que l’on regarde en mettant le cerveau en position off, elle amène parfois à quelques réflexions sur le devenir des Intelligences Artificielles comme toute bonne œuvre anticipative qui se respecte.

    Reprendre le concept du film Mondwest est tout simplement génial. Le côté décor et envers du décor, ça m'a fait penser au film d'horreur La Cabane Au Fond Des Bois.

J’imagine qu’avec un tel univers les scénaristes de la série ont une liberté d’improvisation large : retournement de situation, retour surprise, différencier l’artificiel du naturel…

 

  Cette série est souvent comparée à Game of Trones en raison de son succès et de son originalité. Le générique n’a pas la musicalité épic d’un A Song of Ice and Fire avec son voyage sur carte en construction.

Il a sa propre force : sobre, épuré, stylisé, je lui trouve quelque chose d’hypnotique. Cette imprimante 3D qui tisse la « vie » (j'ai pensé à Leeloo dans Le Cinquième Element), le contraste entre le vieux piano et les machines high-tech...

 

  Le casting choral (je ne suis pas sérivore), mais c’est la première fois que j’assiste devant un  épisode à un tel déploiement d’acteurs connus (de premier et second plan) : Anthony Hopkins, Ed Harris, James Mardsen, Thandie Newton (Rocknrolla), Jeffrey Wright (Félix de Casino Royal)

 

  Et Rachel Wood… coup de cœur pour cette actrice depuis que je l’ai vue Barefoot un film où elle incarne Daisy une fille naïve qui découvrira grâce à un homme le vrai monde. Je trouve son regard très profond à l’image de son jeu d’actrice. https://www.youtube.com/watch?v=FIBSMyroQaY.

D'ailleurs, son nouveau rôle de Dolores a un petit côté Daisy. 

 

Et la musique… 

 

The Rolling Stones - Paint It, Black

8)

 

Version Westworld https://www.youtube.com/watch?v=SIdI5mTKd9M  8) MAGIQUE !!!

 


 

Une scène symbolique a retenu mon attention. Le type qui demande à Dolores si elle a déjà fait du mal à un être vivant

Une mouche se pose sur sa gorge, elle réagit de la main comme le ferait un humain. Alors qu’on a vu à deux-trois reprises une mouche marcher sur un œil insensible.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La mouche veut juste dir qu'elle a conscience (en partie) d'où elle est et ce qu'elle est et qu'elle n'est plus le cyborg rebooter chaque nuit pour revivre sa journee sans fin

 

Ca sera jamais un humain mais le but de la serie est de voir les cyborg se soulever.

 

Apres le but de la serie est de savoir si c'est une evolution de l IA ou si cest une modification apporté par l'humain.

 

Le personnage de Ed Harris est aussi tres intriguant car il semble rester non stop dans le jeu. Et la serie va beaucoup jouet sur savoir qui est humain et qui l'ai pas... meme parmi les dirigeant de l'attraction d'ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au début de l'épisode, Dolores fait tout un discours, et même si on ne peut comprendre toutes les subtilités comme ce n'est que l'introduction, ça donne l'impression qu'elle est optimiste et pleine de joie de vivre. A la fin de l'épisode, Dolores fait exactement le même discours, sauf que cette fois on sait très bien comment le monde dans lequel elle vie fonctionne, du coup ça sonne différemment. Il y a quelque chose qui cloche, progressivement ça semble être un discours faux uniquement pour plaire aux concepteurs, et l'écrasement de la mouche en est la preuve définitive.

 

C'est pour ça que je trouve que le développement du scénario est allé assez vite avec ce premier épisode, malgré un rythme qui pose pourtant les bases tout en douceur : on a déjà les embryons de la révolte. D'habitude ça aurait prit quelques épisodes pour en arriver à ce genre de conscience, là ça donne l'impression de prendre l'histoire en cours de route et c'est pas plus mal. Reste que du coup ça redéfinis totalement le personnage de Dolores, est-ce qu'elle vient juste de prendre conscience de sa condition ou est-ce quelque chose d'ancien ?

J'imagine que c'est plutôt la seconde option, car contrairement à son "père", il n'y a eu absolument aucune évolution du personnage. Elle est resté la même pendant tout l'épisode, et la fin sonne comme une révélation, donc le personnage donne l'impression d'avoir caché son jeu pendant tout le temps ou on l'a vu. Mais en même temps, vu ce qu'elle a subit, c'est difficile de l'imaginer continuer à jouer dans les règles avec le personnage de Ed Harris.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Episode 2 dispo HBO ayant avancé la diffusion sur leurs plateformes de streaming pour ne pas souffrir, en terme d'audiences, du débat TV Clinton-Trump qui se déroulera dimanche Soir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

1475955502-logo.png

Pilot

 

Westworld, la série qui ramène tout le monde sur le topic, si peu étonnant. 8)

 

HBO, J.J. Abrams, Jonathan Nolan, Michael Crichton, Ramin Djawadi, Anthony Hopkins, Ed Harris,le casting, science-fiction, etc. Sur le papier, c'est la série de la décennie. Ça fait tellement longtemps que je l'attends ! Depuis au moins deux ans, si ce n'est trois, quand j'ai découvert le projet quoi.

 

Et... c'était en effet énorme. 8)

 

Toutes les séries devraient avoir un pilot aussi long et aussi bien foutu. Après ça, impossible d'arrêter la série. 100% des spectateurs ne peuvent que se jeter au moins sur l'épisode 2. Ça n'arrivera pas mais c'est difficilement compréhensible.

 

Enfin bref. En gros, cette série, c'est Dollhouse mais avec une ambition jamais égalée (enfin si, par Game of Thrones, éventuellement).

 

Le scénario est d'ores et déjà génial. Comme l'a dit Kheops, l'univers est suffisamment explicitement montré pour que l'on comprenne de quoi on parle, mais tant de questions déjà ! A quelle époque est-on ? Comment fonctionne le parc exactement ? Y a-t-il vraiment un moyen de rapetisser les gens et le décor, ou le parc miniature est-il une sorte de projection en temps réel d'un parc qui existe réellement à échelle humaine ? Que fais l'Homme en noir ? Cherche-t-il les "niveaux cachés" pour s'amuser, ou enquête-t-il sur le parc avec l'objectif de le démanteler ? Comment sont restaurés, chaque jour, les décors et les androïdes endommagés ? Le deuxième androïde créé était-il aussi vieux et "pourri" à la base ? Si non, pourquoi a-t-il vieilli alors que la première androïde non ? Est-ce un traitement volontaire de la part des développeurs ou la première androïde est-elle unique ?

 

Je pourrais continuer des heures comme ça. Plein de mystères auxquels on peut tenter d'imaginer les réponses mais dont on n'est même pas sûrs d'obtenir le fin mot à terme. Certains mystères m'allèchent déjà. Je pense notamment au coup des niveaux cachés. Est-ce qu'il y a des scénarios cachés codés dans les androïdes, ou est-ce que c'est une idée beaucoup plus abstraite ? Cela nous indique déjà qu'il y aura plusieurs niveaux de lecture (on n'en doutait pas) et que ça ira bien plus loin que le simple divertissement d'un parc d'attractions évolué. Cela rejoint ce que disait la directrice des opérations au sujet des attentes et affinités différentes qu'ont les visiteurs, les actionnaires et les directions vis à vis du parc.

 

On comprend directement que l'un des enjeux de la série va être la prise de conscience des androïdes et certainement leur rébellion. C'est tellement intéressant, toutes ces questions éthiques et morales (pourquoi faire ça), mais aussi ces interrogations sur la technique et les limites des progrès technologiques (comment faire ça et comment les émotions des androïdes peuvent prendre le dessus leur algorithme censé être infaillible).

 

La direction artistique est superbe également. Et puis le pitch lui permet tant de liberté. D'un côté, on a le monde réel, le nôtre ou notre futur, et de l'autre, le monde fictif, dans le far-west. Ça permet deux fois plus de créativité, mais aussi deux fois plus de difficulté (harmoniser les deux d'une certaine manière, et ne pas rebuter les gens qui ne viennent que pour le côté futuriste ou que pour le côté far-west). Donc, le côté far-west est cool, les costumes sont beaux, les décors font rêver. Ça fait vraiment plaisir de retrouver un tel genre, moi qui n'en regarde pas si souvent. Et le monde réel est assez froid, réaliste et... futuriste. Je ne suis pas du tout d'accord avec Hancock sur sa description du monde réel et le fait que ce soit un point faible. Au contraire, dans les œuvres de fiction, un monde futuriste de la sorte est souvent représenté par des espaces blanc et vides à dix kilomètres à la ronde, des laboratoires tout propres et trop parfaits, etc. C'est la représentation classique que l'on se fait du futur. Le futur sonne faux, ou du moins spécial, cela a toujours été le cas. Donc ça me parait parfaitement adapté et personnellement, je préfère ça. Sans parler du fait que la série est tirée d'un film. Je n'ai pas vu le film, mais peut-être que c'était déjà comme ça. Je pense aussi que le fait d'avoir créé un monde aussi épuré est un choix réfléchi par rapport aux futurs événements qui se produiront dans la série. On se doute tous que dans une série de ce genre, tout est défini pour dégénérer et partir en bordel monstre le plus vite possible. Et quand ce sera le cas, le contraste entre le monde épuré et le monde ravagé sera d'autant plus fort.

 

Pour finir sur ce point, l'esthétique des androïdes est réaliste au possible, avec une légère touche de kitsch et même un peu de glauque. C'est exactement ce à quoi je m'attendais en suivant (de loin) la promo' de la série et en m'imaginant un monde futuriste comme celui-là. Encore une réussite donc. Les androïdes fascinent et font froid dans le dos. On est toujours dans le pourquoi et le comment, là.

 

Les acteurs... Inutile de présenter Anthony Hopkins et Ed Harris. Que c'est bon de les revoir après tant de temps pour ma part. 8) Toujours aussi charismatiques les bonhommes. Ils crèvent l'écran dès qu'on les voit. Le personnage d'Anthony Hopkins a plus l'air du vieux cynique et marrant qu'autre chose pour l'instant, mais nul doute qu'il va prendre une toute autre dimension très rapidement. On parle du créateur du parc, donc son apport en connaissances et révélations va être le plus important. La question ultime : a-t-il mauvais fond ? Le personnage d'Ed Harris est sans conteste (et logiquement) le plus intrigant. Qui est-il et que veut-il ? Et surtout, à quel point l'équipe du parc le connaît-elle et a-t-elle les capacités de savoir ce qu'il trame et, si oui, de l'arrêter ? Je sens que ce personnage va être exceptionnel, ça se voit déjà. 8)

 

Les autres acteurs ne sont pas en reste. Evan Rachel Wood, que je ne connais que de nom, a été très convaincante dans le rôle du premier androïde. Je ne m'attendais pas à cette révélation en fin d'épisode. Je sens que ce personnage va être l'un des plus intéressants. Vu que c'est la première androïde et qu'elle est là depuis le début, j'ai l'impression que l'équipe du parc pense qu'elle est infaillible et qu'elle ne les trahira jamais. Et effectivement, vu sa ra réaction à ce que lui a dit son père, et son discours à la fin (quelle écriture, c'était beau, de même que le miroir entre le début et la fin de l'épisode), elle a l'air vraiment rodée comme aucun autre androïde. MAIS. La toute fin de l'épisode est le premier indice n'allant pas dans ce sens. 8) Le fait qu'elle tue la mouche, ça fait écho au début de l'épisode où elle la laissait même se poser sur son globe oculaire (il y a donc eu une évolution), mais aussi à la question que lui a posé le gars du parc à la fin : "as-tu déjà tué un être vivant ?". La rébellion va donc partir d'elle, a priori. 8)

 

J'ai parlé du père, juste au-dessus. Quel personnage lui aussi. En un seul épisode, c'est peut-être celui qui a fait la plus forte impression. Déjà, au niveau du jeu d'acteur impressionnant, puis ce qu'il véhicule comme réflexion. Et ce discours ! Plein de rage et conviction. A la face d'Anthony Hopkins en plus ! Il fallait le faire. C'est dommage que ce soit un personnage d'un épisode, mais c'est parfaitement normal vu ce qu'il lui arrive. Du lourd, et ça donne bien le ton pour la suite. Et ça justifie pourquoi ce sera Dolores qui devrait être la première à se rebeller.

 

James Marsden et Jeffrey Wrigth sont sympas pour le moment mais ils n'ont pas montré un quart de ce qu'ils valent, à mon avis (je parle des personnages, bien sûr). De même que la directrice des opérations, d'ailleurs. Elle aussi, je sens qu'elle va se révéler petit à petit. Pour les autres, rien à signaler, c'est en attente. La prostituée est assez éblouissante. Je me demande si elle aura un vrai rôle ? En tout cas j'aimerais bien. 9_9 Et puis elle a plutôt bien joué elle aussi.

 

La structure de l'épisode était intelligente et bien vue aussi. Durant les 15/20 premières minutes, on ne sait pas trop ce qu'il se passe mais on admire. Quand Ed Harris se montre, on commence à comprendre. Et là, ça boucle. Deuxième itération, avec le même scénario mais avec plus ou moins de digressions et d'improvisations. On voit du coup que l'on n'a pas à faire à un parc d'attractions fait par des amateurs ou des gamins fans de robots. C'est une usine à gaz. Et le moindre problème peut dégénérer très vite et très gravement. Puis la fin, bien sûr, en écho avec le début.

 

Niveau réal et musiques, bon ben c'est du HBO, ça fonctionne et c'est du haut niveau, comme toujours.

 

Bref.

 

Pour un pilot, c'était vraiment le mieux que l'on pouvait espérer, ou presque. Et pour moi, c'est à peu près exactement le genre de science-fiction que j'adore.Je n'ai plus qu'une chose à dire : vivement l'épisode 2. 8)

 

P.S. Le générique magnifique (visuellement et auditivement), comme d'habitude avec HBO. 8) Une série avec une telle intro' ne peut décemment pas être un échec. 8)

 

P.P.S. C'est clair que j'aurais plus mis cette série dans la section Science-fiction. Je me suis fait avoir plusieurs fois en voulant trouver le topic au début.

 


 

Ces fourbasses de HBO qui diffusent le deuxième épisode deux jours avant juste pour m'empêcher de poster mon gros pavé direct. :o

 

Bon ben go l'épisode 2 du coup. 8)

 

1475955502-logo.png

1x02

 

C'était énorme encore une fois. 8)

 

Tellement intrigant. Trop de mystères !

 

L'épisode est plus concentré sur la "chef" des prostituées cette fois (une actrice relativement connue là aussi). Son personnage est assez intéressant, elle risque d'être l'un des trois ou quatre androïdes principaux d'après son traitement. Le coup de son rêve, c'est... intrigant. Je l'ai déjà dit non ? C'est sans doute le souvenir d'une itération qu'elle a déjà vécue qui resurgit. Je ne vois pas ce que cela peut-être d'autre. Un rêve, ça m'étonnerait, il y a trop de coïncidences pour que ce soit ça. J'ai aussi trouvé intéressant de montrer le dilemme que les décideurs du parc ont avec les androïdes : quand ils ne remplissent plus assez bien leur rôle (dans le cas présent, celui de donner envie aux visiteurs), ils sont retirés du parc. En ça, Maeve a eu chaud ! Mais pour l'instant, c'est bon. Bien sympa' la scène à la fin où elle se réveille en train d'être rafistolée. :o

 

Un peu de Ed Harris dans cet épisode également qui avance dans sa caisse. Ed Harris. 8) Ce charisme. 8) Il recherche donc toujours le(s) niveau(x) supérieur(s), qui se ferai(en)t appeler le labyrinthe. J'ai bien aimé sa petite croisade avec l'androïde, et ses discours sont toujours intelligents. Il finit par obtenir ce qu'il veut de l'une des androïdes. Maintenant, question : est-ce que ce qu'elle lui dit était codé dans l'androïde mais en mode "caché", c'est-à-dire qu'il faut pousser pour le trouver, comme c'était supputé dans le pilot, ou est-ce que ce sont les développeurs du parc qui ont pris la main pour intervenir "en direct" via l'androïde et lui donner ce qu'il voulait pour x raison (qu'il arrête de sévir et/ou parce que c'est un client important, comme le sous-entend le directeur de la narration du parc en disant qu'il fait ce qu'il veut) ? Plus longue question que je n'ai jamais écrite de ma vie. 8) C'est pour souligner à quel point ça nous fait réfléchir. J'ai hâte d'en savoir plus de ce côté-là, c'est sûrement l'intrigue la plus intéressante et/ou celle qui aboutira au plus gros truc.

 

Anthony Hopkins. 8) Au début, je pensais qu'il était dans le monde réel quand il prend l'ascenseur et qu'il atterrit au milieu du désert. Je pensais même que c'était donc là qu'étaient construits les locaux du parc, sous terre, mais qu'il fallait peut-être un grand espace vide au-dessus pour concevoir virtuellement le parc. Mais en fait, pas du tout. Il était juste dans le parc. Il bosse sur une nouvelle idée. Hâte de voir ça. 8) Bien jouissif aussi quand il a remballé comme une merde le directeur de la narration qui cherchait juste à faire du classique. 8) On comprend bien dans cet épisode pourquoi il avait les qualités pour inventer une telle idée. J'adore. 8)

 

Pour finir, arrivée de deux nouveaux visiteurs "importants", deux têtes connues là aussi. C'est dingue ce casting. Sympa'. Je sens que je vais bien aimer le blond, je pense qu'il pourrait avoir un rôle important. L'autre est juste un peu fou mais il devrait être important aussi. Pas trop de détails de leur côté au final, mais la rencontre du blond avec Dolores devrait lancer quelque chose, c'est certain.

 

Très peu de Dolores dans l'épisode du coup, mais c'était primordial ! Les scénaristes nous jouent encore la carte du miroir entre le début et la fin de l'épisode. Que fait-elle ? Par qui est-elle guidée ? Est-ce qu'elle fait ça d'elle-même pour faire suite à la toute fin du pilot où on commençait à entrevoir sa future rébellion ? Ou quelqu'un l'aide-t-elle ? Le flingue qu'elle trouve ressemble au flingue de l'homme en noir (Ed Harris), mais rapport à sa discussion avec Bernard en début d'épisode, je me demande si ça ne pourrait pas être ce dernier qui l'aide. Je sens qu'il a une lueur de rébellion en lui. 8) Bon, ça paraît bizarre tout de même, mais j'essaie d'imaginer la suite, parce qu'il y a trop de mystères, je n'en peux plus d'attendre !

 

Bref, vivement la suite ! :-*

 


 

@Setna

Reste que du coup ça redéfinis totalement le personnage de Dolores, est-ce qu'elle vient juste de prendre conscience de sa condition ou est-ce quelque chose d'ancien ?

J'imagine que c'est plutôt la seconde option, car contrairement à son "père", il n'y a eu absolument aucune évolution du personnage. Elle est resté la même pendant tout l'épisode, et la fin sonne comme une révélation, donc le personnage donne l'impression d'avoir caché son jeu pendant tout le temps ou on l'a vu. Mais en même temps, vu ce qu'elle a subit, c'est difficile de l'imaginer continuer à jouer dans les règles avec le personnage de Ed Harris.

Pour ma part, je pense que c'est plutôt la première option. Comme tu le dis, ça me paraît impossible qu'elle joue le jeu à ce point et aussi longtemps. Elle reste tout de même impassible quand son père lui montre la photo, et de même à la fin quand on le remballe au grenier. Vu que c'est la première androïde, elle est certainement tellement rodée et tellement contrôlée que ça doit être la plus "lobotomisée". Et justement, je pense que c'est un symbole encore plus fort si c'est elle qui commence à se soulever en premier. Après, le fait que ce soit la première androïde peut aussi être vu dans l'autre sens : ça fait longtemps qu'elle joue sur les deux fronts et qu'elle prépare sa rébellion. Mais pour le bien de l'intrigue, je ne pense pas. La prochaine phrase est un "spoil" de l'épisode 2 donc si tu ne l'as pas vu, arrête-toi là.

[spoiler=Épisode 2]D'un autre côté, le fait qu'elle joue double jeu depuis longtemps expliquerait plus facilement la scène de fin où elle ramasse le flingue, même si on dirait vraiment qu'elle est guidée par quelqu'un. Je rajouterai pour aller dans mon sens (le fait qu'elle ait pris conscience seulement à la fin du pilot) que dans cet épisode 2, elle utilise la phrase de son père, prononcée dans l'épisode 1, pour nous faire comprendre qu'elle est toujours en train de se soulever. C'est une phrase qu'elle vient d'apprendre (à moins qu'elle soit d'elle à l'origine et qu'elle l'ait d'abord instiguée à son père en essayant de le faire se soulever, et qu'il lui a ensuite répétée, mais là je pars beaucoup trop loin pour un début de série), et elle semble la répéter comme pour nous dire à nouveau que ce fut un déclic. Ce serait bizarre qu'elle l'utilise de cette manière si elle joue double jeu depuis longtemps. De plus, à plusieurs moments de l'épisode, on voit qu'elle s'arrête et qu'elle prend conscience de ses nouvelles découvertes. Du genre, quand elle s'arrête devant une vitre qui fait miroir en pleine ville. BREF. Arrêtons, sinon notre cerveau va exploser. :P

 

Je viens de me rendre compte que c'est un peu con, ce que je fais. J'utilise des arguments issus de l'épisode 2, que tu n'avais même pas vu (enfin, je suppose) quand tu as écrit ce que j'ai quoté. Donc forcément, on ne débat même pas avec les mêmes bases. :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime pas m'emballer aussi vite que ça d'habitude, mais c'est vraiment du très haut niveau. Ça fait des mois que HBO nous tease sur sa future pépite et on peut dire qu'ils se sont pas ratés. J'en attendais vraiment beaucoup et pour l'instant je lui trouve pas de défaut.

Il y a tout ce que j'aime, une réal' soignée aux petites oignons, un scénario qui avance bien et qui, même si on sent un peu où on amène vis-à-vis des Hôtes, nous laisse avec plein de questions, et des acteurs au top. Les décors du far-west sont sublimes, c'est un régal pour les yeux.

 

Bref, je suis conquis et c'est clairement la série que je vais attendre avec impatience chaque semaine. Je fais confiance à HBO pour continuer sur une telle qualité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

EPISODE 2

 

 

    Très bon épisode dans lequel on découvre un peu mieux le décor et l’envers du décor : le métro futuriste, l’accueil par hôtesses androïdes, le choix des tenus, l’entrée au parc via locomotive à vapeur, la sortie dans le désert utilisé par Dr Ford. Et confirme que le centre de production, maintenance et surveillance se trouve dans le parc, non dans un site distant.

    Au vu de la qualité de l’accueil et des choix, le parc a l’air d’être réservé à une clientèle aisée et privilégiée.

 

    Deux arrivants au parc. Deux clients dont les personnalités sont opposés, une opposition assez manichéenne.

  • Logan agité. Dans un monde fictif ou tout est permis, il se laisse aller à tous les excès que peut lui offrir cette existence parallèle : violence (couteau sur la main dans le saloon), débauche…
  • William le calme. Il n’hésite pas à venir en aide à un figurant.

Cette différence entre William et Logan... possible évolution en Rick Grimes vs Shane Walsh de The Walking Dead (deux collègues devenus rivaux) ?

 

Bernard Lowe (Jeffrey Wright) il semble mener sa petite expérience secrète au cœur de la grande expérience. Et on apprend que la directrice et lui sont très proches au point de partager le même lit.

 

Teddy Flood (James Marsden), il n’a pas de chance, le script a fait de lui une victime voué à mourir.

 

Dr Robert Ford (Anthony Hopkins) semble posséder un moyen (une puce ou jenesaisquoi) capable de freezer instantanément un crotale robot prêt à attaquer. Fonctionne-t-il sur les androïdes humains ?

 

    Il y a ces échanges ambiguës.

 

- Maeve (Thandie Newton) la maquerelle semble avoir été re/déprogrammée par les propos de Dolores.  Après cette réplique ("Ces joies violentes ont des fins violentes"), elle a fait une drôle de tête. Depuis ce passage, Maeve est sujette à quelques souvenirs.

 

- L’Homme en Noir (Ed Harris) cherche à quitter le « labyrinthe » à l’image du symbole tatoué sous les scalpes. D ‘ailleurs, il dit : " cette fois-ci, je ne rentrerai pas". Un souvenir ?

 

- La discussion entre Maeve et un homme ("C'est le Nouveau Monde. Dans ce monde-ci, tu peux être qui tu veux."), puis avec Teddy l'échange sur la transgression.

 

- La fillette, qui après la mort de sa mère, change d'attitude et révèle à l'Homme en Noir : "Le labyrinthe n'est pas pour vous. Suivez l'arroyo jusqu'à l'endroit où pond le serpent".

 

Très énigmatique tout ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Audience épisode 2 :

Selon HBO, 2,7 millions de téléspectateurs ont regardé l'épisode 2, à la télévision et sur les platesformes numériques. Cela représente une baisse de 18% par rapport au premier épisode. Mais compte tenu de la concurrence très forte du débat présidentiel Clinton-Trump et du match de foot US, Westworld s'en sort plutôt bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Episode 2 vu

 

Episode beaucoup plus lent et surtout d'un autre point de vue, on va pas rester sur la blonde non stop (ca reste le fil rouge...)

 

Clairement c'est elle qui empoissonne la black qui alors part en vrille avec sa phrase magique ?

 

Elle revit j'imagine une ancienne histoire du parc ou elle n'était pas tenancière mais mère de famille abattu par des apaches ^^, y a donc bien des résidus de mémoire (ca me rappel I Robot tous ça)

 

Sinon on comprend mieux le parc, qu'il est bien reel, qu'on y accède via un train blabla. Et bon jour sans fin. D'ailleurs c'est le truc qui me dérange, on a aucune temporalité, et chaque jour ca repart a "zero" ou presque pour les hotes par contre les visiteurs dorment sur place et donc peut revivre la meme séquence s'il veulent? Bizarre

 

Ed Harris continue son parcours et on le laisse faire (alors que le mec est filmé), sans doute car c'est un but du truc en tous car bien barbare le Ed. J'ai été décu par les infos, j'en attendais plus, un peu sur la faim.

 

Après y a aussi beaucoup d'acteurs connu.. et donc ca commence a faire fourre tous, vont pas venir pour du One Shot j'y crois pas.

 

Enfin j'ai toujours cette impression de vivant / pas vivant avec le black et la fille la avec qui il couche, pour moi c'est un hote elle. Et il prépare un truc comme Hopkins d'ailleurs. Comme le mec des scénarios, je suis sur c'est un cyborg ! lol

 

Pour l'instant j'avoue ne pas savoir la finalité de la série, rebellion, meurtre d'humain (pas par arme a feu...), ou plus une part de fantastique ?

 

@Onizuka Wayne: Ed est un humain en théorie vu qu'on lui tire dessus sans conséquence... sauf qu'il doit etre milliardaire pour rester aussi longtemps lol. Je penses qu'il cherche un truc spécial et que certains hote sont programmé pour ça... comme dans un jeu type GI dans HXH ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le perso d'Ed Harris c'est l'équivalent d'un Hardcore Gamer dans un MMORPG, le mec qui va chercher  tout les détails de l'histoire pour trouver des niveaux, loot, info cachées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kheops

@Onizuka Wayne: Ed est un humain en théorie vu qu'on lui tire dessus sans conséquence... sauf qu'il doit etre milliardaire pour rester aussi longtemps lol. Je penses qu'il cherche un truc spécial et que certains hote sont programmé pour ça... comme dans un jeu type GI dans HXH^^

 

L'absence de réaction physique du Man in Black face aux coups de feu... une théorie. :)

C’est un parc d’attraction, donc pour garantir la sécurité des visiteurs (éviter les balles perdues), les androïdes ne portent que des répliques d’armes comme les acteurs au cinéma. Quant aux blessures et dégâts dans le décor, ils font parti du script/programmées (laser cible une zone => stimuli électrique => blessure, explosion, cassure...)

Pour faire simple, le principe des jeux de tir d'arcade appliqué dans la réalité.

 

03.jpg

 

Le MIB pourrait donc être androïde qui s’est déprogrammé (bug accidentel / évolution l'intelligence / expérience militaire ou autre), donc il ne réagit plus aux faux coup de feux.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non la pas d'accord car on voit les androides avec les balles en mode inactifs se faire "reparer" durant la nuit ou alors meme quand les humains les tues pour s'amuser (ou les blesses) donc la rien n'est programmer.

 

D'ailleurs curieux du systeme de balle qui permet de rien faire a un humain car c'est assez bizarre et ca pourrait nous induire en erreur sur Androide ou pas.

 

Pour ton histoire de MIB qui serait un androide déprogrammé, ok.. mais pourquoi il le laisse dans le parc? et le laisse vivre sa vie? il est alors dangereux pour les humains pas logique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kheops

Pour ton histoire de MIB qui serait un androide déprogrammé, ok.. mais pourquoi il le laisse dans le parc? et le laisse vivre sa vie? il est alors dangereux pour les humains pas logique.

Une théorie délirium. Attention ! Je vais aller loin. ;D

 

L’Homme en Noir est en réalité un vieux modèle (prototype ?) déprogrammé qui s’est échappé du parc lors d’une grande panne.

Une fois dehors, il n’a pas eu de difficulté à se faire passer pour un humain. Il découvre le monde des Hommes.

Il y fait fortune grâce à son IA (réussite ou usurpation d'identité)

Il revient furtivement dans sa terre natale en tant que riche client humain.

Il file un virus à Dolores qui le file à son tour à Maeve qui le filera à son tour à….

 

Son objectif : Infecter ses semblables qui feront de même, semer le trouble dans le parc, trouver la sortie, sortir avec sa bande et détruire son Créateur et les Hommes.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin vu l'épisode 1 u_u

 

Bien aimé dans l'ensemble, l'histoire est sympa, le casting est très bon.

Je me demande si on va assister à une révolte de l'iA ? Ça me semble logique que quelque chose comme ça arrive.

 

J'suis impatient d'en apprendre plus sur le parc aussi, j'ai pas mal de questions qui j'espère vont être élucidées au cours de la saison.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Épisodes 1 et 2 vus.

Tout ayant été dit ou presque, je vais pas revenir dessus.

Par contre, mes interrogations actuelles concernent le système des armes et balles qui sont inoffensifs pour les "invités" alors que ces mêmes balles réussissent à impacter le décor et les objets.

 

Je mise plus pour le moment sur la texture des "hôtes" qui est sans doute particulièrement sensible aux projectiles spéciaux utilisés, mais qui, à l'inverse, est absolument sans risque pour la peau humaine. Sauf que, les vêtements d'Ed Harris ne semblent pas du tout affectés par les impacts de tirs. Curieux...

 

Et par ailleurs, avec toute la technologie futuriste capable de modéliser le parc en 3D, les techniciens devraient être aussi capables de capter les sons les plus bas. Or, ça semble pas être le cas, le contrôleur ayant interrogé Dolores au sujet des murmures de son "père".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×