Jump to content


Kino no Tabi (séries)


Silesius
 Share

Recommended Posts

Adaptations du light novel Kino no Tabi : The Beautiful World écrit par SIGSAWA Keiichi

et illustré par KUROBOSHI Kohaku, en cours de parution depuis 2000 (21 tomes à ce jour).

 


 

Anime de 2003

 

59da796deb9e0_KinonoTabi.jpg.f4c987e38337191cb7b9bee30c273a83.jpg

 

Titre original : Kino no Tabi : The Beautiful World
Studio : A.C.G.T.
Nombre d'épisodes : 13
Saison : printemps 2003

Genres : Aventure, Psychologique, Slice of Life
Licence française : Kazé

 

Synopsis : L'histoire suit Kino et sa moto parlante Hermes alors qu'ils voyagent de pays en pays afin d'y découvrir leurs populations et cultures, n'y restant jamais plus de trois jours.

 

Staff
Réalisateur : Nakamura Ryutaro (Serial Experiment Lain)
Script : MURAI Sadayuki (Perfect Blue)
Character design : SUGA Shigeyuki
Directeur artistique : BANNO Masayoshi
Musique : SAKAI Ryo
Producteur : OSAWA Nobuhiro

 

Doublage
Kino : MAEDA Ai
Hermes : AIGASE Ryuji

 

Opening & ending

Opening : "All the Way" par SHIMOKAWA Mikuni (paroles de SIGSAWA Keiichi)
Ending : "The Beautiful World" par MAEDA Ai

 

Informations supplémentaires :

Site officiel : http://kinonotabi.com/
Site de Kazé : http://anime.kaze.fr/catalogue/lodyssee_de_kino
Synopsis de Kazé :
 

Révélation

 

Parcourir des contrées inconnues. Ne s'installer nulle part. Telle est la vie de Kino et d'Hermès,
sa moto ! Aventurière d'un nouveau genre, Kino n'obéit qu'à une seule règle :
ne pas rester plus de trois jours dans un même endroit.

Quand le génie du réalisateur de Lain, rencontre celui du scénariste de Perfect Blue pour
adapter un best seller du roman japonais, cela donne une épopée onirique dont la portée
philosophique n’est pas sans laisser penser à celle du petit prince.

 

 


 

Films et épisode spécial entre 2003 et 2017

 

En février 2005 sort le court film Kino no Tabi : Nanika wo Suru Tame ni - Life Goes On. Il se situe chronologiquement entre l'épisode 4 de l'anime de 2003 (qui est un flashback) et le présent de l'anime, et raconte la formation de Kino auprès de son "Maître".

 

En octobre 2005 sort l'épisode spécial Kino no Tabi : The Beautiful World - Tou no Kuni.

 

Sorti en 2007, le film d'une trentaine de minutes Kino no Tabi : Byouki no Kuni - For You offre un compromis de style intéressant entre le style de l'anime de 2003 et celui des illustration originales du LN (j'aurais adoré que l'anime de 2017 reprenne ce style).

 


 

Anime de 2017

 

59da7bf48a1fd_KinonoTabitheAnimatedSeries.jpg.f7c623ab8b63a576cf442abc85a06f45.jpg

 

 

Titre original : Kino no Tabi - The Beautiful World - The Animated Series
Studio : Lerche
Nombre d'épisodes prévus : 12
Saison : automne 2017

Genres : Aventure, Psychologique, Slice of Life
Simulcast : Crunchyroll (http://www.crunchyroll.com/kinos-journey-the-beautiful-world-the-animated-series)

 

PV 1 : https://youtu.be/EKRSIs_FIOg

PV 2 : https://youtu.be/ij21njEpveg

 

Synopsis : L'histoire suit Kino et sa moto parlante Hermes alors qu'ils voyagent de pays en pays afin d'y découvrir leurs populations et cultures, n'y restant jamais plus de trois jours.

 

Il s'agit d'une nouvelle version de l'anime, avec un tout autre staff. Il semblerait que certains épisodes seront des reboots de ceux de l'anime de 2003, tandis que d'autres seront des adaptations d'histoires encore jamais adaptées du light novel.

 

Staff
Réalisateur : TAGUCHI Tomohisa (Persona 4 the Golden Animation, Twin Star Exorcists  °~°)
Composition de la série : SUGAWARA Yukie (Overlord)
Character design : AMISAKI Ryoko
Musique : DEWA Yoshiaki (Nagi no Asukara, Flying Witch, Gamers!)

 

Doublage
Kino : YUKI Aoi
Hermes : SAITO Soma
Shizu : UMEHARA YUichiro
Le Maître : Lynn
Sou : OGATA Megumi
Photo : MINASE Inori
Riku : MATSUDA Kenichirou
Aibô : OKITSU Kazuyuki
Tii (Tea) : SAKURA Ayane

 

Opening & ending

Opening : "Here and There" par YANAGI Nagi
Ending : "Sato-dama no Tsuki" par YANAGI Nagi

 

Informations supplémentaires :

Site officiel : http://www.kinonotabi-anime.com/
Twitter officiel : https://twitter.com/kinonotabianime

Visuel supplémentaire :

Révélation

59da80a949d30_Kino2017.jpg.c260308992d31bd1a9f676701a3c5226.jpg

 

 

Edited by Silesius
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Impec, un topic, juste après avoir vu le premier épisode 👍

 

Je ne savais rien de cet anime/LN à part qu'il y a une moto qui parle; mais le premier épisode m'a vraiment charmée. Après, même sans connaître, je trouvais le nouveau design pas terrible, mais au final, ça passe bien, et Kino n'est pas trop moe non plus (on va dire qu'en 2003, c'était dans les designs de l'époque; et qu'en 2017 aussi, ça suit les canons de chara-design de l'année de sortie).

J'ai trouvé tout l'ensemble très joli, avec une belle réa, surtout au niveau de la couleur, sur laquelle il y a un beau travail. Il y a pas mal de passages d'animation recyclés dès le premier épisode (Kino sur Hermès, puis Kino qui descend d'Hermès, j'ai pu voir; et je ne compte pas son entraînement au pistolet qui était clairement voulu), donc j'espère que ça ne portera pas préjudice à la qualité pour la suite.

En tout cas, j'adore les voyages, l'épisode a défilé vite, Kino et Hermès sont intéressants, et dès le début, l'ambiance de la discussion autour du feu m'a vraiment plu. C'est donc un bon oui, j'ai hâte de voir la suite, en espérant que le côté épisodique ne me fasse pas lâcher trop tôt.

Link to comment
Share on other sites

Totale découverte pour ma part avec ce premier épisode. J'avais vu certains Youtuber américain en parler lorsque cet animé a été annoncé, et malgré le fait que le synopsis ne m'avait pas vraiment emballé, ce premier épisode a été une très très bonne surprise. La DA, la BO, la réalisation, tout m'a vraiment bien emballé et j'ai hâte de voir la suite ! :)

Link to comment
Share on other sites

C'est bel et bien Kino que nous avons là.

Le système est évidemment le même qu'avant et y'a toujours ces vibes + le feel de découverte des pays. 

C'est vraiment un monde à part Kino dans cette façon d'aborder les choses, j'aime ça. Un bon premier épisode. 

 

Hermès toujours là pour couvrir. 8) 

Link to comment
Share on other sites

J'attendais avec impatience ce nouvel anime, conscient des qualités de l'ancien et de l'attachement que j'avais pour ce dernier, aussi n'avais-je pas voulu placer trop haut la barre des mes attentes afin de ne pas être déçu, tout en gardant cependant une certaine ouverture d'esprit afin de lui laisser sa chance. J'ai trépigné tout vendredi après-midi à l'idée que le premier épisode sortait dans la soirée, et l'ai visionné quasiment sitôt rentré chez moi ; j'étais encore plus impatient que je ne le pensais. Ce premier épisode m'a rassuré.

 

C'est bien Kino que nous avons là, le personnage et l'ambiance. Il y a je crois un véritable double effort de fidélité qui a été fait : au light novel (ses histoires, ses thèmes) et à l'anime de 2003 (sa narration adaptée à la vidéo, la mise en forme graphique des personnages).

Le doublage de Kino m'a notamment impressionné. Aoi Yuki a vraiment "épousé" le personnage qui nous avait été pour la première fois présenté de façon animée en 2003. La voix est proche de celle de l'anime précédent, et surtout les intonations sont quasiment les mêmes : le même laconisme, la même manière claire mais un peu réservée de s'exprimer, le même ton détendu et presque amusé dans les conversations en tête à tête avec Hermes. Le doublage de ce dernier est également proche de celui de 2003. Le nouveau seiyu a pris soin de garder le même type de voix (un peu moins typée tout de même) et les mêmes intonations. Ce "type" se perd un peu au milieu des phrases un peu longues, mais globalement c'est très proche, et sa façon de prononcer le nom de Kino est quasi identique.

Au niveau du design des personnages, les différences sont évidemment plus notables. Cela dit, je pense qu'il y a eu un vrai détail d'effectué sur le visage et les expressions de Kino. C'était essentiel pour qu'on sente tout de suite qu'on a bien affaire au même personnage. C'est plutôt réussi. Les yeux, le regard de Kino ont notamment attiré mon attention. C'est le même regard, mi-bienveillant mi-distant, dénotant de l'ouverture d'esprit mais en même temps une certaine prudence, que Kino offre à ses interlocuteurs, accompagné de son même sourire léger et avenant. J'apprécie aussi que les yeux n'aient pas été dessinés de façon trop moe (ils auraient pu être deux fois plus grands, Dieu merci on y a échappé). Les paupières légèrement fermées aussi, un peu comme dans le précédent anime.

 

Quelques éléments m'ont néanmoins un peu gêné dans ce premier épisode au sujet du personnage de Kino, au niveau des scènes où elle s'entraîne à dégainer. Peut-être que c'est parce que je connais le personnage (et parce que Kino a dit dès le début de l'épisode qu'elle pouvait occasionnellement tuer), mais cette première scène d'entraînement à dégainer ne m'a pas marqué autant que son homologue de l'anime de 2003. Le contraste entre l'apparence juvénile de Kino et cette activité lourde de sens ne m'a pas autant frappé cette fois-ci. Cependant, ce n'est pas ça qui m'a le plus gêné dans la scène, mais l'attitude de Kino. En 2003, Kino restait bien droite, le bras non armé le long du corps, dans une posture très stable, inflexible ; en 2017, elle fléchit les genoux et penche légèrement le haut du corps en avant, et surtout a la main non armée délicatement posée sur la poitrine, dans une attitude que j'ai trouvée très... "cute". Je ne sais pas laquelle des deux postures est la meilleure pour dégainer et viser avec une arme à feu, mais en tout cas il me semble que le personnage n'évoque pas du tout la même chose selon qu'il adopte une attitude plutôt qu'une autre, ou plutôt cela me semble indiquer qu'on veut nous le faire percevoir d'une certaine manière plutôt qu'une autre. Pour les scènes d'entraînement, je préfère donc l'ancienne Kino. Je suis par conséquent curieux de voir maintenant comment on va nous présenter la Kino qui presse la gâchette et tue...

 

Au niveau sonore, ce premier épisode m'a moins marqué que l'OST de l'anime de 2003, qui au niveau musique et effets se démarquait dès le début avec une patte particulière. Je pense surtout aux écrans-titres accompagnés d'un son son un peu étrange, vibrant et étiré, qui installe immédiatement une ambiance mystérieuse et presque glauque. J'attends de voir si niveau musique l'anime actuel aura un thème comme en avait celui de 2003, "He is Speed and I am Balance" (https://www.youtube.com/watch?v=-IqwbVwo434), qui était décliné tout au long de l'anime en différentes variations.

 

Voilà pour mon avis concernant le premier épisode de ce nouvel anime par rapport à son prédécesseur de 2003, que je me remate en ce moment. L'épisode 2 sera celui du Colisée, histoire qui avait été adaptée en deux épisodes dans le premier anime (épisodes 6 et 7). Il s'agira d'un épisode avec pas mal d'action, qui devrait permettre à la nouvelle équipe de briller niveau animation (l'anime de 2003 se débrouillait déjà pas trop mal là-dessus, malgré des techniques moins sophistiquées qu'aujourd'hui et un budget sans doute plus modeste). J'imagine que pour les fans qui ont en mémoire le premier anime, c'est ce deuxième épisode qui fera véritablement office de baptême du feu pour la nouvelle série, car il y aura une comparaison directe avec l'adaptation de cette histoire qu'en faisait l'anime de 2003. Moi-même je l'attends au tournant, je dois l'avouer.

 

A lire ici et là les commentaires de spectateurs des deux séries ayant également lu le light novel, il semblerait que les épisodes adaptés dans ce nouvel anime soient plutôt orientés action. L'anime de 2003 était plutôt bien équilibré entre épisodes d'action et épisodes plus contemplatifs, j'espère donc malgré tout que l'anime actuel ne fera pas l'impasse sur ce dernier type d'épisodes et saura conserver autant que possible cet équilibre.

Pour finir, la liste des épisodes de l'anime de 2003, à comparer avec celle des épisodes prévus pour la saison actuelle (dont l'ordre n'a pas été précisé apparemment) :
 

Révélation

Anime de 2003

Land of Visible Pain

A Tale of Feeding Off Others

Land of Prophecies

Land of Adults

Three Men Along the Rails

Coliseum (Part 1)

Coliseum (Part 2)

Land of Wizards

Land of Books

A Tale of Mechanical Dolls

Her Journey

A Peaceful Land

A Kind Land

 

Anime de 2017 (source : https://www.reddit.com/r/anime/comments/73lhud/kino_no_tabi_2017_anime_episode_titles_announced/)

Coliseum -Avengers-

 

Land of Adults -Natural Rights-

A Kind Land -Tomorrow Never Comes.-

Amidst the Clouds -Blinder ・ b-

A Land Permitting Murder -Jungle's Rule-

A Troublesome Land -Leave Only Footsteps!-

Ship Country -On the Beach ・ a-

A Land With History -Don't Look Back!-

Land of Liars -Waiting For You-

Land of Electromagnetic Waves -Not Guilty-

Various Countries (histoires diverses)

A Field of Sheep -Stray Army-

 

Trois épisodes seront donc des reboots d'épisodes de 2003, les trois quarts de l'anime devraient être de l'inédit. Les histoires "Land of Adults" et "A Kind Land" sont des histoires essentielles pour cerner un peu mieux le personnage de Kino ; leurs réadaptations ne sont pas surprenantes et sont au contraire plutôt bienvenues, notamment vis-à-vis des nouveaux spectateurs.

 

Edited by Silesius
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Un deuxième épisode bien sympa, à son tour. On y voit Kino tuer quelqu'un pour la première fois, et de sang froid; c'était intéressant le passage où elle "fabrique" la balle.

 

Après, on retrouve quelque chose qui m'avait un peu dérangé dans le premier épisode et que j'ai trouvé encore plus flagrant dans le second : le scénario prévisible. C'est en partie à cause du format épisodique, on doit rapidement développer un univers pour chaque pays, mais dès que Kino a demandé si les balles perdues étaient autorisées, puis qu'il y a eu la mention des enfants exilés; le scénario final me semblait assez clair (sauf le chien qui parle, ça je m'y attendais pas lol).

 

Après, je demeure perplexe : pourquoi vouloir que tout le monde s'entretue, au final? Selon Kino, toutes ces personnes qui obéissaient étaient des complices du roi...? C'est un peu extrême, surtout s'il y a des gens qui, comme Kino, on gagné simplement en poussant leurs ennemis à capituler.

 

En revanche, je suis heureuse de voir que l'animation demeure très jolie, la couleur surtout reste parfaite. Pas autant d'animation recyclée qu'au premier épisode. Je regarderai l'épisode 3 un de ces jours, autant prendre son temps avec ce genre d'anime.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Attention, pavé en approche.

 

Episode 2.

Ce deuxième épisode traitant une histoire qui avait déjà été adaptée dans l'anime de 2003, fatalement une comparaison entre les deux anime allait avoir lieu. Mon tout premier ressenti à la fin du visionnage de ce deuxième épisode a été, en toute franchise, la déception. Je me suis dit "quelle boucherie", tant pour ce qu'il se passe dans l'histoire elle-même (Kino qui initie une guerre civile) que pour le traitement de la narration, des personnages et des enjeux de l'histoire. Il y avait dans cet épisode une grosse sensation de rush par rapport à l'anime de 2003, qui consacrait à cette histoire deux épisodes, au lieu d'un seul par histoire habituellement.

 

La version du récit du Colisée de l'anime de 2003 était en effet beaucoup plus fournie en éléments qui présentaient le pays et les personnages, et expliquaient en plus davantage le comportement de Kino. Je me suis demandé pourquoi il y avait de telles différences entre la série de 2003 et l'actuelle, et je suis donc allé jeter un oeil au chapitre du LN. Il se trouve que tous les éléments figurant dans l'anime de 2003 et pas dans celui de 2017 ne sont pas des omissions de ce dernier, mais bien des ajouts de la première série. En d'autres termes, la série de 2003 a ajouté beaucoup d'éléments originaux à l'histoire, la série de 2017 étant quant à elle plus proche du LN.

Eléments propres à l'anime de 2003 :

Révélation

Le personnage du roi était beaucoup plus développé, notamment dans son rapport aux femmes. Il a assassiné son épouse lorsque cette dernière a fait s'échapper ses enfants du royaume, alors que dans la version originale (LN + anime de 2017) elle s'est suicidée. Il a proposé à Kino et à la combattante à la carabine de l'épouser pour devenir citoyennes sans avoir à combattre. Lorsque Kino a consenti à épargner la femme à la carabine à l'issue de leur combat, le roi, qui avait été élevé durement par son père et était orphelin de mère, a décidé d'intervenir et a abattu au fusil la combattante car il n'avait pas aimé la loi qu'elle voulait promulguer si elle gagnait, à savoir instaurer un jour de commémoration pour sa mère décédée qui l'avait élevée toute seule et lui avait appris à combattre. Le portrait psychologique que dessinaient du roi tous ces éléments, dans son rapport aux femmes, était assez intéressant.

 

Le personnage du soldat qui s'occupe de Kino était plus développé. C'était un homme qui faisait partie de la caste des esclaves et avait une famille. A son contact, Kino a pu constater et être sensibilisée aux conditions de vie misérables du bas peuple.

 

A la moitié des combats, Kino et les combattants restant ont été conviés à une audience avec le roi où ce dernier leur a fait jouer une histoire de marionnettes cruelle racontant l'histoire du pays et comment il a pris le pouvoir (passage théâtral bien sympa d'ailleurs). Kino remarque, au moment du passage où le roi tue sa femme après que celle-ci a fait fuir ses enfants, que Shizu se sent mal. Il est fortement sous-entendu qu'elle a compris à ce moment-là que Shizu était le fils du roi et qu'il était là pour se venger.

 

Tous ces éléments expliquent au final pourquoi Kino a décidé de tuer le roi alors qu'elle reste d'ordinaire neutre et ne s'implique pas dans les affaires des pays qu'elle visite : non seulement contrariée de s'être fait rouler comme un certain nombre de voyageurs avant elle et d'avoir été contrainte à combattre, l'assassinat de la femme à la carabine par le roi l'a en plus fortement énervée, et surtout, tuer elle-même le roi empêchait Shizu de le faire lui-même et le faisait sortir de ce cycle de parricides qu'avait initié son père en tuant son grand-père. Voir Kino dire à la fin de l'histoire que la vengeance est quelque chose de sot avait un sens particulier dans l'anime de 2003 car elle savait que Shizu voulait se venger, tandis que dans le LN et en 2017 elle n'apprend qui il est qu'une fois qu'elle a quitté le pays, ce qui rend son affirmation moins forte. En 2003 elle a sauvé Shizu en toute connaissance de cause, en 2017 elle ne savait pas ce qu'elle accomplissait par rapport à lui.

L'anime de 2003 développait davantage également les combats de Kino. On la voyait courir, sauter, faire des roulades, esquiver en tournant sur elle-même, s'abriter derrière les monticules présents dans l'arène... La série de 2017 la montre beaucoup plus statique et expéditive.

 

J'invite tout le monde qui regarde la série actuelle à visionner en parallèle, pour cette épisode du Colisée, l'adaptation de 2003 (ça concerne les épisodes 6 et 7). C'est assez intéressant de comparer les deux versions. Je te le suggère en particulier, @Papy, puisque tu as apprécié ce deuxième épisode et a priori pas encore vu l'épisode 3, tant que c'est encore assez frais dans ton esprit. Je pense que tu pourrais trouver la comparaison intéressante. ^^

 

 

Cela dit, si l'anime de 2017 est plus proche du LN que celui de 2003, et propose donc une adaptation plus fidèle et honnête, il n'est pas pour autant une très bonne adaptation. L'épisode actuel omet un certain nombre d'éléments qui par leur absence modifient la présentation de Kino en tant que personnage, qui passe pour très froide et prompte à organiser des meurtres de masse sans raison. C'est vraiment dommage et je trouve ça problématique pour essayer de comprendre le personnage.

 

Le LN, bien que n'insistant pas particulièrement dessus, mentionne bien que Kino constate la misère du bas peuple du pays lorsque le garde la conduit à sa chambre. Cet épisode 2 fait un très mauvais travail à ce niveau-là : non seulement il ne montre pas que Kino porte une quelconque attention à ce qui l'entoure, mais en plus il n'essaie même pas de nous présenter le contexte, à nous spectateurs (c'est à peine si on voit un mendiant une demi-seconde au coin de l'écran...). L'épisode aurait vraiment dû s'attarder un minimum là-dessus pour bien montrer qu'il y a de grosses inégalités dans ce pays.

 

Les combats dans le LN n'étaient pas tous développés, mais un de ceux qui l'étaient aurait particulièrement gagné à l'être dans ce deuxième épisode. Il s'agit du deuxième combat, contre l'espèce de ninja. Il lance des boomerangs acérés qui tranchent par derrière la cible si celle-ci s'est simplement contentée de les esquiver la première fois. Cette façon de combattre bien précise n'est même pas exposée dans l'épisode (on ne voit pas les lames revenir), et Kino vainc son adversaire en deux secondes en lui tirant simplement dessus (il avait une armure, donc il a juste été immobilisé en ayant le souffle coupé). Dans le LN, elle remarque la particularité des armes de son adversaires, lui tire directement dessus ce qui l'étourdit à cause du choc sur son armure, mais surtout esquive les lames qui revenaient par derrière et, constatant qu'elles se dirigeaient donc vers l'envoyeur qui n'était plus en mesure de les réceptionner et risquait donc de se faire trancher possiblement mortellement, lui tire sur la jambe pour le faire fléchir et ainsi esquiver les lames qui revenaient en direction du haut de son corps. Bref, elle a fait en sorte de le sauver. Je pense que l'épisode aurait vraiment gagné à nous montrer cela afin de nuancer un peu la fin de l'épisode.

 

L'épisode a également omis certains éléments de la déclaration de Kino après avoir tué le roi, lorsqu'elle promulgue sa loi, et cela modifie drastiquement la vision qu'on peut avoir du personnage. Dans le LN, Kino dit que seuls les citoyens doivent s'affronter pour devenir roi, et pas "tous les citoyens". En effet, ce pays divise sa population en deux catégories (l'anime de 2017 insiste peu sur cet aspect tandis que l'anime de 2003 le faisait, à raison) : d'un côté les citoyens qui vivent dans le confort (ceux qui sont dans les gradins et qui ont un goût pour les combats à mort), et de l'autre les esclaves pauvres et qui n'ont aucun droit. La loi que promulgue Kino ne s'applique donc qu'aux citoyens, avides de sang, et pas aux esclaves. Kino précise en outre que si un citoyen s'attaque à un esclave, il est disqualifié et déchu de ses droits : les esclaves sont donc mis hors de danger. Enfin, Kino dit également que ceux qui ne veulent pas participer peuvent le faire, mais que dans ce cas il sont déchus de leur citoyenneté. Au final, Kino laisse à chaque citoyen le soin de décider s'il vaut la peine de s'entretuer pour devenir roi d'une population où il n'y aura plus un seul citoyen pour le soutenir mais juste des esclaves qui l'écraseraient donc en nombre, ou s'il vaut mieux plutôt renoncer à son goût pour les tueries et rester en vie, quitte à ne plus avoir de privilèges. On est loin de la Kino tendance sociopathe que montre l'anime de 2017, tout de même.

 

 

J'ai donc un avis un peu mitigé sur ce deuxième épisode. Ayant appris qu'il était plus fidèle au LN que l'adaptation de 2003, j'ai pu écarter facilement la déception que j'avais ressentie en comparant les deux adaptations, car cette comparaison n'a pas vraiment lieu d'être, l'anime de 2003 ayant décidé de faire assez largement oeuvre originale. Cependant, bien que plus proche du LN, l'épisode actuel n'en offre guère une bonne adaptation en supprimant beaucoup trop éléments important relatifs à la présentation du personnage de Kino, et donne une grosse sensation de rush et d'appauvrissement par rapport au matériau original.

 

 

Je voudrais maintenant revenir un instant sur le personnage mystérieux de la veuve à la carriole. Comme la plupart des gens qui ont regardé l'anime ou lu le LN, ce personnage m'interroge. Il est difficile à saisir. Pourquoi avoir dit à Kino que le pays du Colisée était un pays "magnifique" alors qu'elle y avait perdu son mari ? Je vois deux possibilités d'interprétation à cette affirmation étrange.

 

La première n'est que pure spéculation de ma part et n'est soutenu par aucun élément solide dans le récit. Je me suis demandé si la femme n'était pas allée dans ce pays en toute connaissance de cause en compagnie de son mari pour se débarrasser de ce dernier, qui lui aurait été ignorant des coutumes du pays vers lequel ils se dirigeaient. Ayant obtenu ce qu'elle désirait (être désormais veuve car son mari l'a épargnée, puis est mort au combat suivant), et étant un chouia psychopathe sur les bords, elle aurait alors dit à Kino, tout à fait sincèrement, qu'elle a trouvé le pays magnifique. Ce serait sacrément tordu, mais ça pourrait expliquer pourquoi Kino, après les événements du Colisée, est si énervée en se remémorant sa rencontre avec cette femme : elle se serait fait avoir par une détraquée, et sa colère serait tournée autant contre cette femme qui l'a manipulée que contre elle-même qui l'a ingénument crue et s'est ainsi jetée dans la gueule du loup.

 

L'autre explication aux paroles de la veuve que je pourrais essayer de trouver est moins cruelle et plus ironique. Il s'agirait d'interpréter ses paroles à la lumière de la conception du monde de Kino que cette dernière résume dans la phrase-devise de l'univers de Kino no Tabi : "Le monde n'est pas beau, en conséquence il l'est". Le pays du Colisée n'avait en effet rien de magnifique, mais c'est justement à cause de cela qu'il est magnifique. Cela pourrait expliquer également l'énervement de Kino lorsqu'elle se souvient des paroles de la veuve après le Colisée : elle serait en colère cette fois-ci pas contre la femme mais seulement contre elle-même, qui s'est fait piéger par sa propre conception du monde.

 

 

Je comptais aussi écrire mon avis sur les épisodes 3 et 4, mais je vais m'arrêter là pour ce soir. Je crois que j'ai assez écrit, et ma connexion fait en plus quelque peu des siennes donc il est plus sage que je remette ça à plus tard. :)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Quelle déception que cet épisode 2 !

 

J'avais beaucoup apprécié le double épisode du Colisée dans la série originale, et la sensation de rush fut quasi-étouffante. Surtout en ce qui concerne les participant, la non introduction auparavant du finaliste et même le manque de scène avec les demi-finaliste qui ne sont même plus les mêmes. La femme qu'a affronté Kino était intéressante pourtant. :'(

Bon et même sans parler de ce genre de chose qui serait donc un rajout de l'anime à l'époque, je trouve que c'était beaucoup trop précipité tout simplement, j'aurais probablement pas eu cet avis sans avoir vu la précédente version mais au point où j'en suis la comparaison était inévitable. 

 

 

J'ai adoré l'épisode 3 par contre, parce que j'ai tout simplement adoré le principe de ce pays, l'idée de la fresque notamment. 

Les dégâts que leur gigantesque construction ferait subir à l'environnement et bien la première chose à laquelle j'avais pensé et évidemment ça n'a pas loupé, comme l'a montré le passage contre la muraille. Ils sont au courant qu'avec la vie qu'ils mènent ils connaîtront forcément des désaccords avec les autres états et l'acceptent totalement. 

C'est devenu une normalité, parfois pour suivre son but il faut piétiner l'intérêt des autres, et là le terme piétiner est effectué au sens propre comme figuré. 

J'ai bien aimé les remarques de fin entre Kino et Hermès aussi.

 

 

L'épisode 4 lui m'a moins emballé tout en restant sympa, disons qu'on doit tous avoir des pays qui nous parlent plus, nous fascinent plus etc.. j'ai trouvé l'histoire du pays jolie mais le fil conducteur assez simple. Pas que la simplicité me gène mais l'épisode 3 n'avait en rien besoin de créer ce genre de situation, ici une part de mystère régnait et sa conclusion ne m'a pas non plus vraiment emballé même si le duo que forme le voyageur et Ti est touchant.

Je m'attendais à ce qu'elle ait un rôle à jouer, qu'elle soit derrière tout ça, puis j'ai baissé ma garde je ne m'attendais pas à une conclusion qui s'effectue de cette manière, enfin si, sauf CE passage. 

Il est jamais simple de décrire sont ressenti sur les épisodes de Kino en fait.

 

Par contre en terme d'ambiance général c'est vrai que même si l'anime me plaît beaucoup, Kino 2003 faisait plus fort !

Link to comment
Share on other sites

Épisodes 3 & 4 vus

 

Encore de bien bons épisodes que voici :-*

 

La pays flottant et le pays que se déplace 8) Cette variétée 8) 

 

Pour le deuxième abusé comment il transverse les autres pays ou plus encore le désastre écologique a leur passage. Mais heureusement qu'ils sont plus ou moins pacifistes vue la technologie dont dispose l'engin...

 

La fin de l'épisode 4 fut bien bonne et j'ai bien crue qu'il allait périr dans l'explosion de la grenade :o C'est bien de l’avoir deja fait recroiser Kino car en début d'épisode je trouvais bizarre que ça ne soit centré que sur lui. 

 

Cet animé est un pur régal. 

 

Kino 8) 

Edited by Crocodile
Link to comment
Share on other sites

Episode 5 vu 

J'argumenterai pas trop pour ne pas m'éloigner de la vision de l'épisode de Gabriela 8) 

Je me contenterai donc de dire que ce n'était pas mon épisode préféré loin de là, mais que les deux parties m'ont plus chacune de leur côté. 8)

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Kino no Tabi bouclé.

Bon. Du coup c'était très sympa. 

Alors ça se fait destroy parce que la version de 2003 était au dessus et ça c'est un fait, c'était mieux narré et la DA était 1000x au dessus avec une identité folle là ou celle-ci est ultra générique.

Mais les histoires restaient intéressantes et souvent convainquantes. Bref pas déçu pour ma part vu qu'on se doutait que ça serait pas au niveau de la première. 

Link to comment
Share on other sites

Un petit commentaire vue que le topic et remit en haut n’ayant pas pensé commenter a la fin de la saison. 

 

Alors voici Un animé d’exception qui a illuminé cette saison. Un régal de bout en bout. Quel plaisir d'avoir eu cette résurrection de trés bon mon gout  :-* Dans mon topo 3 de l’année 2017 riche.

 

Ps : Les pauvres moutons dans le champ :'(

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...