Jump to content


Kasu-mi

Shokugeki no Soma chapitre 301

Recommended Posts

Spoilers :

Citation

Only few people know about Mana’s identity at the WGO and Anne also got to know her recently. Mana used to have the God’s tongue as well, but she lost all hope after her pursuit of gourmet and her body ended up refusing any food, so she is being fed intravenously. And because of this, she has left the Nakiri family household and left the young Erina alone. Anne assumes that Erina despises her mother because of that.

Erina’s next opponent is Takumi. Mana says that Takumi is allowed to get Isami’s help and have a 2vs1 battle, but Takumi refuses it. Erina is basically the 0th of the Elite ten and Takumi stood no chance against a serious Erina. She created a dish that everyone would acknowledge but she treats it as garbage and her eyes look colder and scarier than the Erina at the beginnng. Asahi says that he’s the only one who can make Erina’s wish a reality. 

Updated: There’s also a flashback of Alice winning against Hayama and Hayama also challenges Kuga in the flashback.

Source: Bakadata.com

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant. Rien pigé à la version coréenne en ligne pour le moment mais Erina semble de retour sur le mood ultra vénère. Les auteurs nous ont peut être concocté un truc moins mauvais qu'on ne le pense (I hope).

EDIT de goon : pas de liens vers Japscan svp. Merci.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'érina du du début est revenu a cause de qui de sa mère qui  l'aime pas ou d'asahi? Bon je trouve que son changement de comportement juste a cause sa mereet nul. Je  me demande si il y a encore des personne qui veux un soma x érina a après ce chapitre pauvre soma

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, mangaG a dit :

L'érina du du début est revenu a cause de qui de sa mère qui  l'aime pas ou d'asahi? Bon je trouve que son changement de comportement juste a cause sa mereet nul. Je  me demande si il y a encore des personne qui veux un soma x érina a après ce chapitre pauvre soma

Elle a été échauffée par Asahi à la base et sa mère en remet une couche.
Pour ce qui est de Soma x Erina, de toutes façons c'est pas parti pour parce que le garçon est juste intéressé par la battre en shokugeki..........le reste, ça lui passe loin au dessus des mèches ! 🤣

Share this post


Link to post
Share on other sites

on va avoir une erina en mode berserk car remonte jusqu a qu elle se retrouve face a soma ...

et la elle va se remettre a penser aux annees ou la cuisine c'etait du bonheur en goutant les plat de saiba ...

 

par contre si elle explose takumi comme ca ... je serai un peu decu car takumi est loin d etre un cuistot de blue ...

et ca montrerait qu il y a un reel ecart en takumi et soma ... pas comme l avait suggere les derniers scans

asahi toujours aussi inutile ... on aime les bouffon chez blue ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon sans la version anglaise/française difficile de bien comprendre le chapitre.

 

La mère d'Erina me semble bien moins mauvaise dans se chapitre, c'est probablement le fait de la voir affaibli et voir des visages plus sympathiques qu'elle peut tenir, après quand on y pense Mana n'a jamais sembler être une méchante de grande envergure (comme le père d'Erina ou Asahi), mais simplement une méchante/antagoniste à Erina unique, mais bon ce n'est pas la première fois qu'un personnage semble gentil ou plus amical pour faire des dark faces plus tard.

Mais d'après les spoils si il avait vraiment le palais divin ça pourrait expliquer des choses (et non pas le coup du lait maternel !), je pense que dans cet arc l'auteur va probablement se concentrer sur le palais divin qui est autant un don qu'une horrible malédiction (puisque visiblement Mana rejette la nourriture indirectement à cause de cela), et il faut voir la réaction d'Erina avec Takumi qui est certes totalement violente, mais qui ne sort pas de nul part.

 

Mais bon je reste assez perdu par se chapitre.

Je ne comprend pas se que veut faire l'auteur avec Erina très franchement, je pensais qu'elle était "guérit" si je puis dire grâce aux événements au dortoir de l'étoile du polaire ou même contre le C10 et son père, je pensais qu'Erina avait changer pour s'ouvrir qu'elle n'était plus rendu mauvaise par son père se qu'elle a vécue et son passé sombre, qu'elle avait apprit auprès de ses nouveaux amis, mais la subitement dans se chapitre elle fait un virage à 180° alors certes qu'elle trouve le plat de Takumi mauvais à cause de son palais divin qui ressurgit, mais aussi de la rencontre avec sa mère je peux comprendre.

Mais la quand je la vois carrément jeter l'assiette de Takumi dans la poubelle et partir comme ça franchement ça m'a assez choqué venant du personnage et de tout se qu'il y a eu derrière, elle redevient extrêmement froide, mauvaise, rabaissant et humiliante.

 

Par contre je trouve ça lourd Asahi qui se la ramène et pense être le seul capable de convenir/satisfaire à Erina, est-ce qu'il parle de son talent de cuisine être le seul apte à satisfaire son palais divin ? C'est le plus probable surtout qu'Erina à cause de son don peut très bien finir comme sa mère, d'ailleurs je demande si cette dernière peut-être "soignée" de sa maladie avec un excellent plat.

 

Un chapitre qui pose pas mal d'interrogations, par contre j'ai visiblement rien compris, mais pourquoi Alice est-elle sixième alors qu'elle a réussit à vaincre Hayama ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Kouza a dit :

Mais la quand je la vois carrément jeter l'assiette de Takumi dans la poubelle et partir comme ça franchement ça m'a assez choqué venant du personnage et de tout se qu'il y a eu derrière, elle redevient extrêmement froide, mauvaise, rabaissant et humiliante.

 

C'est pas l'assiette de Takumi qu'elle balance mais visiblement la sienne. Du coup, elle perd son duel par forfait ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le début de chapitre est pour moi la seule partie correcte.

Mana semble avoir une meilleure excuse que les 2 autres traumatisés à cause de Joichiro , et dans ce cas là , son but peut se comprendre si à long terme , Erina finirait en intraveineuse comme elle , mais cela n'explique pas autant sa relation avec Erina , il manque forcément un truc. 

 

Sinon sur ce chapitre , elle ressemble bien physiquement à Erina , sur certains plans c'est flagrant , à part ses sourcils , j'attends de voir si elle finira comme une réelle antagoniste  , on pourra pas faire pire que le fade Asahi , qui le démontre une fois de + sur ce chapitre , sa seule présence sur la couverture du tome 32 suffit à faire baisser les ventes (il faut je retrouve le lien , mais au Japon le tome 32 était noté à environ 2 étoiles sur 5 , sur un nombre de votants assez significatif)

 

@Kouza On va le savoir dans quelques heures , mais pour moi , je pense comme @Kaizen , c'est son propre plat que Erina rejette , même si j'ai du relire le chapitre pour le penser , car c'est une attitude très surprenante , mais comme je ne suis même pas sur que Takumi ait cuisiné...

Sinon par rapport à Alice et le C10 , au début de l'arc "2 ème année " , Alice Hayama et Ryo avaient des ratios de V/N/D très serrés entre eux 3 , ce qui faisait systématiquement changer leur place , je suppose qu'Alice a du la reperdre juste après. 

D'ailleurs le FB est avec le début de chapitre l'autre partie correcte du chapitre pour moi.

 

J'ai juste envie de ne plus revoir "Asashit" le plus vite possible .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Kag5n a dit :

MOouuuuuais......ces quelques pages viennent  sauver un peu le personnage pour l’éloigner momentanément d’un certain cliché du héros shonen qui en a rien à foutre de la gent opposée et qui ne voit que par son objectif final...

Pour autant, c’est loin d’être gagné, ça tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. Preuve en est  : quand Soma apprend qu’Erina a un tableau de confrontations très dur, sa première réaction est celle de vouloir aussi se mesurer aux chefs noirs et non avoir de l’empathie pour le palais divin. Plutôt symptomatique à mon sens....

Edited by Kaizen

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Kaizen a dit :

Pour autant, c’est loin d’être gagné, ça tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. Preuve en est  : quand Soma apprend qu’Erina a un tableau de confrontations très dur, sa première réaction est celle de vouloir aussi se mesurer aux chefs noirs et non avoir de l’empathie pour le palais divin. Plutôt symptomatique à mon sens....

A ceci près que tu oublies que Souma était le seul à avoir senti que le comportement d'Erina cachait plus que de la simple colère, après la rencontre de cette dernière avec sa mère.

Donc si, de l'empathie pour elle, il en a. Mais il en a pour les choses importantes : ses sentiments, ses états d'âme, pas pour son parcours dans un concours, aussi prestigieux soit-il.

 

 

Révélation

19.png

 

 

(D'ailleurs ce concours est tellement un grand n'importe quoi que son prestige est à relativiser. Il est certes très prestigieux mais cela semble très surfait)

Edited by Nimrahad

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les précisions, je trouve que ça ne se remarque pas du tout que se soit Erina qui jette son propre plat si c'est le cas, en même temps la version coréenne/raw n'aide pas vraiment à la compréhension.

 

Il y a 2 heures, Haya² a dit :

Mana semble avoir une meilleure excuse que les 2 autres traumatisés à cause de Joichiro , et dans ce cas là , son but peut se comprendre si à long terme , Erina finirait en intraveineuse comme elle , mais cela n'explique pas autant sa relation avec Erina , il manque forcément un truc. 

Le début du chapitre (après il faut voir en version traduite et les futurs chapitres, Mana et un personnage récemment introduit), me donne une image plus positive de Mana dans le sens ou je doute qu'elle soit réellement une méchante/antagoniste à la limite je dirai une méchante pour Erina (elle ne semble vouloir mettre des bâtons dans les roues qu'à Erina), elle pourrait à la limite être un personnage gris durant l'arc.

En tout cas le fait qu'elle soit en intraveineuse, qu'elle ne puisse plus manger à cause de son "palais divin" son corps rejetant la nourriture et le fait qu'elle ne semble pas à priori si méchante (elle a l'air bien sympathique), ça me donne un peu d'espoir d'avoir quelque chose d'intéressant sur elle et sur son but.

 

Pour Erina si c'est bien son plat qu'elle jette (et ça semble bien être le cas en relisant) et bien ça passe vachement mieux, bon elle garde un côté élitiste et froid, mais qu'elle applique à elle même. Elle ne prend pas le temps de voir le plat de Takumi et s'en va (il me semble que c'est le premier cuisinier qui fait cela, partir sans attendre le plat de son adversaire), mais bon ça me refroidit moins que lors de mes premières impressions.

 

Je pense qu'une partie de l'histoire sera vraiment mit autour du palais divin et de la malédiction à long terme que cela peut produire, il suffit de se dire qu'Erina peut potentiellement finir comme Mana, mais aussi que goûter une fraction de son plat (qui semble pourtant excellent cf son niveau et la réaction du jury/Takumi) et tout simplement infecte pour elle et seulement bon pour la poubelle.

 

Il y a 1 heure, Nimrahad a dit :

A ceci près que tu oublies que Souma était le seul à avoir senti que le comportement d'Erina cachait plus que de la simple colère, après la rencontre de cette dernière avec sa mère.

Donc si, de l'empathie pour elle, il en a. Mais il en a pour les choses importantes : ses sentiments, ses états d'âme, pas pour son parcours dans un concours, aussi prestigieux soit-il.

D'ailleurs j'ai souvent vu des fans US/anglais imaginer un parcours similaire entre Erina/Soma/Jouichiro/Mère de Soma.

Erina et victime du palais divin qui agit comme une bénédiction mais aussi une malédiction sur le long terme, tout comme Jouichiro avec son génie en cuisine qui sur le long terme la totalement dégoûter de la cuisine, Jouichiro a reprit goût à la cuisine grâce à la mère de Soma et Erina potentiellement sauver par Soma de se côté avec son palais divin et l'empêchant de finir comme sa mère.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

VUS 301 - The Ice Witch

 

 

 

La relation entre Erina et sa mère semble plus intéressante que je ne m'y attendais. De ce que je comprends, sa mère a fait un burnout en suivant la voie de sa God Tongue. C'est assez similaire à l'histoire de Jouichiro, sauf que Mana a plaqué sa famille derrière elle quand c'est arrivé. Elle semble haïr ce don, et c'est justement ce qui est à l'origine du conflit mère-fille. D'un côté on a la mère qui fait tout pour écarter sa fille qui a le même don qui a causé sa perte, de l'autre la fille qui est tellement déterminée à prouver sa valeur qu'elle en redevient froide et arrogante. C'est l'inverse de la situation avec Asami, et j'ai même l'impression que Mana veut écarter sa fille plus par compassion que par jalousie. C'est même peu étonnant que Mana n'ait pas réagi quand Asami voulait se servir de la God Tongue de sa fille. Il voulait définir un standard, pas la forcer à explorer le summum du goût comme Mana l'a fait et en a pâti.

 

Pour le coup, j'aurai préféré que l'arc gomme totalement Asahi, les chefs noirs et les super pouvoirs pour se concentrer sur cette relation entre Mana et Erina. Asahi, c'est juste de la jalousie. Là on a le début d'une relation plus complexe.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Pauolo a dit :

Pour le coup, j'aurai préféré que l'arc gomme totalement Asahi, les chefs noirs et les super pouvoirs pour se concentrer sur cette relation entre Mana et Erina. Asahi, c'est juste de la jalousie. Là on a le début d'une relation plus complexe.

-Le concept de cuisinier noir ? Pourquoi pas , il y'avait de bonnes intentions au début de l'arc "2ème année" , avec la mafia , ses mystères et l'ambiance sombre , mais au final ce potentiel est gâché et devenu grotesque dans le BLUE , surtout qu'ils se protestent de manière misérable devant Asahi après les défaites , donc l'arc est gâché , d'autant plus que l'on a des combats Blanc vs Blanc...(certes sous l'impulsion de Mana , mais fallait pas introduire le concept alors , déjà fragilisé au cours du BLUE)

 

-Le concept de super pouvoir? A la limite parler de dons comme le palais divin , le mimétisme de Subaru , le nez fin d'Hayama ou autres , et l'étendre à une échelle plus élevée et plus forte , ça peut se comprendre vu le schéma de ce type de manga , et encore je ne trouve pas cela trop encombrant , jusqu'à celui d'Asahi...

 

-Asahi , Asashit , Suzuki , Honda bref... , je ne l'aimais pas il y'a quelques mois , mais c'est insupportable dans les chapitres les + récents , pas besoin de détailler ce triste personnage , et tu le dis , à la base son prétexte est juste une "jalousie" pour un mec qui ne lui a rien fait ni rien demandé , et dont Asahi passe son temps à rabaisser de manière abjecte , une rancoeur tenace chez un garçon fragile , voilà ce que cela donne : l'un des pires antagonistes possibles , j'en viens à regretter le père d'Erina .

 

Je pense que l'auteur voulait trop innover et rajouter un nouvel antagoniste , mais l'effet escompté est atroce , peut être a t-il décidé récemment d'inclure la mère d'Erina et cette relation , qui peut avoir du potentiel , mais le mal est déja fait et cet antagoniste horrible est déja trop ancré dans la série .

 

 

Quelqu'un a suggeré que Asahi utilise son stupide superpouvoir pour voler le palais divin d'Erina , et j'ai peur que cela soit le cas , vu les horribles chapitres de ces derniers temps.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre pas mal. Dommage qu'Asahi vienne gâcher la dernière page avec sa présence.

 

A noter que Mana ne trouve  pas de nourriture apte à satisfaire son palais. Cela donc signifie qu'elle n'est, elle-même, pas capable de préparer un plat capable de la satisfaire.

Meilleure goûteuse que cuisinière alors ? (Cela étant peut-être qu'elle recherche une perfection inatteignable)

 

Et je n'ai pas pu m'empêcher de me dire, à la lecture de ce chapitre, que les parents d'Erina était fragiles psychologiquement.

Entre Asami qui pique une crise et se lance dans une croisade insensée parce que Jouichiro a quitté Tootsuki, et Mana qui fait un blocage avec la nourriture, Erina est gâtée avec ses parents.

 

Car oui, à la manière dont Anne décrit le problème de Mana, il semble que ce soit, non pas un rejet physique de la nourriture mais bien un rejet psychologique. Elle est devenue désespérée de ne parvenir à trouver le plat parfait.

 

Après tout, Erina qui a aussi le palais divin est capable de trouver des plats excellents, comme ceux de Jouichiro ou certains de Soma (même si cela, elle ne veut pas l'admettre). Mana s'est perdue dans sa quête de la perfection.

 

Et vu la remarque d'Erina quand elle jette le plat à la poubelle, elle aussi semble passer en mode "recherche du plat parfait" (même si elle n'en est pas au stade du désespoir, comme sa mère).

Il semble que l'auteur est en train de mettre en place tous les éléments pour quand Soma fera le plat qui fera dire à Erina que c'est délicieux. Ce ne sera pas seulement un plat très bon mais "d'un autre monde" (otherwordly), pour reprendre le terme d'Erina dans ce chapitre. En tout cas c'est ce que m'amène à penser ce chapitre.

 

Je me demande cependant comment on arrivera à ce résultat (et à la défaite d'Asahi) de manière crédible.

Après que Soma ait perdu face à Hayama, il y a eu plusieurs éléments pour lui permettre de progresser avant son match retour contre le cuisinier au nez divin.

Et ensuite, avant le régiment de cuisine, il y a eu un entrainement avec Jouichiro et Gin, pour justifier une nouvelle progression.

Mais là, qu'as eu Souma, depuis sa défaite contre Asahi, pour justifier une progression suffisante pour prendre sa revanche ? D'autant que l'autre a son super pouvoir d'obtention des super capacités des autres (En écrivant cette phrase, j'en étais presque à me demander si j'écrivais un message pour Shokugeki no Souma ou pour My Hero Academia 🙄).

 

Enfin, j'imagine qu'on en est plus à ça près, en terme de crédibilité. Je pense que je serai déjà satisfait quand je verrai la défaite d'Asahi. 🙄

Edited by Nimrahad

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Nimrahad a dit :

Et je n'ai pas pu m'empêcher de me dire, à la lecture de ce chapitre, que les parents d'Erina était fragiles psychologiquement.

Entre Asami qui pique une crise et se lance dans une croisade insensée parce que Jouichiro a quitté Tootsuki, et Mana qui fait un blocage avec la nourriture, Erina est gâtée avec ses parents.

Personnellement je ne trouve pas ça aberrant pour Mana.

Je veux dire la nourriture, la gourmandise, le plaisir culinaire et l'un des plus grands plaisirs de la vie, alors je ne goûterai probablement jamais un plat étoilé ou cinq étoiles de ma vie, mais je me doute enfin je ne peux qu'imaginer le plaisir que cela procure, dans SnS tout est amplifié, alors si en plus on rajoute le "palais divin" avoir un palais, des papilles qui permettent de savourer encore plus intensément la nourriture, je n'ose imaginer se qu'a du ressentir sur le long terme Mana avec son palais divin.

J'imagine aussi que Mana a déjà du goûter énormément de plats (sérieusement c'est une Nakiri et une responsable du BLUE), autant dire qu'elle a du en voir passer des plats excellents, mais au final, elle n'a plus se plaisir gustatif.

 

Je pense qu'au delà d'une faiblesse psychologique, c'est surtout la malédiction, le côté double tranchant de la capacité du palais divin et visiblement Erina (qui pourtant n'est pas faible psychologiquement surtout depuis l'émancipation avec son père), semble totalement se diriger vers la même route que sa mère et la même malédiction.

 

Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à détester Asahi, mais aussi que sa simple présence me gâche la page/le chapitre c'est dire le super pouvoir répulsif du bonhomme !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Kouza a dit :

Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à détester Asahi, mais aussi que sa simple présence me gâche la page/le chapitre c'est dire le super pouvoir répulsif du bonhomme !

Je compatis actuellement plus avec Mana qu'avec l'autre horrible père pour les mêmes raisons.

 

C'est donc ça le vrai super pouvoir d'Asahi du coup? Il est très efficace!

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Haya² a dit :

C'est donc ça le vrai super pouvoir d'Asahi?

J'ai eu un flashback de Samurai Deeper Kyo en entendant cette phrase. 😨

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Kouza a dit :

Personnellement je ne trouve pas ça aberrant pour Mana.

Je te rassure, je ne trouve pas cela aberrant non plus.

 

Mais même sans avoir de palais divin, tout le monde aime goûter de nouveaux plats délicieux. Cela n'empêche pas les gens, dans leur quotidien, de manger des plats plus ordinaires ou de continuer à manger avec plaisir des plats qu'ils aiment, même s'ils en ont déjà mangé à de nombreuses reprises auparavant et même s'ils ont déjà goûté des plats encore meilleurs.

Et puis quand on a faim, même des plats ordinaires nous paraissent tout de suite meilleurs.

 

Mais malgré tout, il est vrai que, quand on est habitué à un certain niveau de cuisine, l'impact de ces plats est moins grand qu'au tout début quand on les découvre pour la première fois.

Cela n'empêche pas les gens de continuer à en manger, comme ce que j'expliquais plus haut.

Mais Mana, elle, s'est mise à la recherche de plats toujours plus succulents, dans l'espoir sans doute, de pouvoir retrouver la sensation des débuts. Se faisant, elle s'est lancé dans une sorte de quête de la perfection. Mais c'est une quête qu'elle ne parvenait à faire aboutir (et admettons qu'elle trouve LE plat apte à la satisfaire, LE niveau de cuisine qu'elle recherche, ne finira-t-elle pas par s'y accoutumer ?).

Réalisant cela, elle est entrée dans une sorte de phase de dépression.

Et effectivement, en état de dépression, dans certains cas, la nourriture parait sans saveur, on perd son appétit et il devient même difficile d'avaler quoi que ce soit (pour d'autres, c'est le contraire, ils mangent beaucoup plus).

Et Mana est atteinte de ce symptôme à la puissance 1000 (c'est un manga après tout).

 

Ce n'est pas cet état "dépressif" (entre guillemets) qui me fait dire que Mana est fragile psychologiquement. Vulnérable, peut-être, mais pas fragile car même les personnes avec un fort caractère peuvent être amenées à subir des formes de dépression (elles ne sont pas fragiles mais des évènements peuvent les rendre vulnérables et donc susceptibles d'être sujet à ce genre d'état).

C'est plutôt cette sorte d'obsession, de dépendance, qui la pousse à rechercher des plats de plus en plus succulents pour tenter de reproduire l'extase des débuts (du moins je le suppose) qui, selon moi, témoigne d'une fragilité.

 

Mais non, je ne trouve pas cela aberrant. Je disais juste qu'Erina n'avait pas été spécialement gâtée avec les parents qu'elle a (parce que outre sa condition, Mana a l'air d'être assez excentrique, quant à Asami, inutile de revenir sur son cas, je crois). 🙂

 

 

EDIT pour le message ci-dessous

il y a 9 minutes, B.B King a dit :

Le don de Mana et Erina me fait penser (et je vais osé) à une drogue. En Mana a aimé des plats, vu qu'elle n'a pas toujours été sous perfusion, sauf qu'elle ne pouvait se satisfaire de plat de la même qualité. J'ai l'impression qu'il fallait toujours mieux pour satisfaire son palais, sauf qu'à un moment il y a une limite (enfin normalement) et c'est là que j'ose faire le parallèle avec l'héroïne ou après chaque dose il en faut une plus importante pour garder un certains état de bien être, ou voir de ne pas plus souffrir.

J'y avais songé mais je n'ai pas osé faire le parallèle.

J'ai préféré m'en tenir à évoquer une sorte de dépendance et dire qu'elle recherchait des plats de plus en plus succulents, pour reproduire l'extase des débuts.

Mais grosso modo, nos raisonnements se rejoignent à peu près. 🙂

 

Citation

et je ne comprends pas ce qu'un Asahi fait là dedans, à part être comme l'insecte qui emmerde la nuit... insupportable.

Mais tellement ! 😄

Edited by Nimrahad
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le don de Mana et Erina me fait penser (et je vais osé) à une drogue. En Mana a aimé des plats, vu qu'elle n'a pas toujours été sous perfusion, sauf qu'elle ne pouvait se satisfaire de plat de la même qualité. J'ai l'impression qu'il fallait toujours mieux pour satisfaire son palais, sauf qu'à un moment il y a une limite (enfin normalement) et c'est là que j'ose faire le parallèle avec l'héroïne ou après chaque dose il en faut une plus importante pour garder un certains état de bien être, ou voir de ne pas plus souffrir.

 

En sommes c'est un excellent challenge et un motif correct pour monter un concours comme le BLUE, sauf que bien que l'idée soit bonne à la base, son application est juste foireuse pour le moment et je ne comprends pas ce qu'un Asahi fait là dedans, à part être comme l'insecte qui emmerde la nuit... insupportable.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Nimrahad a dit :

Mais non, je ne trouve pas cela aberrant. Je disais juste qu'Erina n'avait pas été spécialement gâtée avec les parents qu'elle a (parce que outre sa condition, Mana a l'air d'être assez excentrique, quant à Asami, inutile de revenir sur son cas, je crois). 🙂

De se côté la je reconnais qu'au niveau des parents Erina a comment dire.... Enfin on va se passer de commentaires.

Ma principale interrogation de se côté de la famille, c'est de me dire comment est-ce que Mana et Azami ont pu avoir envie de se marier, potentiellement tomber amoureux... Enfin je ne sais pas ça me parait étrange et spécial quand je vois les deux individus et leurs personnalités respectifs et comment ils sont.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah tu sais, Asami n'a peut-être pas toujours été comme ça. Je veux dire, même après le départ de Joichiro de Tootsuki.

Sa dégringolade psychologique a peut-être été progressive. Du coup, quand il a rencontré Mana, il n'était peut-être pas comme il était à l'époque où, nous lecteurs, l'avons rencontré.

Ou peut-être a-t-il eu une période où il avait retrouvé la paix, avant de faire une rechute.

Peut-être Asami a-t-il charmé Mana avec sa cuisine, avant que celle-ci ne finisse pas chercher une cuisine encore meilleure.

Enfin bref les possibilités ne manquent pas.

On en sait trop peu pour pouvoir se prononcer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça va beaucoup mieux avec la version anglaise.
Pour moi, la série vient de prendre un virage qui rehausse l'intérêt. Espérons que cela mène vers quelque chose d'intéressant mais on sent bien maintenant que le palais divin est une sorte de malédiction qui pousse à rechercher le plat parfait. Mana veut surement éviter à sa fille d'emprunter le même chemin qu'elle. Pour le moment, le retour de la Ice Queen Erina n'est pas pour me déplaire, elle avait perdu de sa superbe en devenant "gentille".

Edited by Kaizen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...