Jump to content


Tonton

LES FAUTES D'ORTHOGRAPHE !!!!

Recommended Posts

Tu peux faire les deux, c'est au choix. ^^

 

Le "à toi" n'est pas une nécessité, c'est juste une tournure de style pour rajouter de l'importance à ton "bienvenue". En rajoutant "à toi", tu mets l'accent sur le fait que tu lui souhaites tout paticulièrement bonjour, c'est tout^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une faute fréquente que j'ai vu dans une trad et qui peut passer si on a pas l'oeil vif  :D

Différend et Différent...c'est pas pareil (grande forme ce soir^^)

 

Différend: nom commun synonyme de dispute, querelle, discussion.

Avoir un différend avec quelqu'un

Différent: adjectif marquant la différence qui n'est pas semblable ou pas identique

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une question dit-on : "Bienvenue à toi sazorin" ou "bienvenue Sazorin" parce que le "à toi" sonne faux dans ma bouche :P

 

En réalité, les deux se disent, selon le degré de politesse utilisé et le rapport à l'interlocuteur. De surcroit, il y a une faute dans tes écrits.

On orthographie de cette manière:

 

_"Bienvenue à toi, Sazorin" dans le cadre d'une personne de haut standing qui souhaite la bienvenue à un nouvel arrivant de marque.

_"Bienvenu, Sazorin", dans le cadre d'un membre d'une famille qui revient, ou d'un ami qu'on accueille. C'est l'expression raccourcie de "soit le bienvenu".

 

Voili voilou.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme l'a fait remarqué quelqu'un dans le topic Psyren, il y une erreur page 9.

A noter pour plus tard:

 

Rendre la pareille: Rendre un traitement identique à celui qu'on a reçu

Rendre l'appareil: Ca veut dire, je te rends ton appareil  :D

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce + Verbe être + pluriel ==> verbe être au pluriel
D'après le lien que tu as posté, ce n'est pas obligé mais c'est juste, seulement on tolère "verbe au singulier" quand le "pluriel"(sujet) est soit eux/ceux ou une liste débutant par un nom au singulier.

Ce n'est que Paul et Pierre --> bah heu j'aurais mis Ce ne sont que Paul et Pierre
D'après ce qui était dit à cette page, le pluriel comme le singulier est applicable.

 

A propos de "ce n'est que nous", je ne pense pas à la situation, en fait j'ai même un doute sur le fait que ce soit correct, il y a des expressions qu'on accepte souvent dans le parler pour ne pas faire lourd mais à l'écrit je ne sais pas. Dans ce cas précis, je pense que le nous désigne le groupe tout simplement en tant qu'ensemble et non dans le sens de la pluralité. J'espère que je suis clair :D.

 

Pour jeter un gros désordre dans tout ça, je mets deux phrases que j'ai récupérées de deux articles d'un grand journal:

"ce n'étaient que quelques claques"

"Ce n’était pas des cadavres" Comme quoi on est pas encore sorti de l'auberge :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi pour les deux exemples de Rebus j'aurais mis "ce n'est que nous" et "ce n'est que Pierre et Paul" quand on rentre dans une piece par exemple et qu'on demande qui c'est c'est ce qu'on dit ( mais bon c'est vrai que c'est essentiellement du parler ).

 

On dit souvent :

"il faut leur pardonner, ce ne sont que des enfants/chats"

 

Pour tes exemples Kaizoku Kecha :

"Ce n'etaient que quelques claques" ici "ce" renvoie aux claques.

"Ce n'etait pas des cadavres" => alors qu'ici "ce" ne designe pas les cadavres mais peut etre quelque chose d'autre dans la phrase et qui soit au singulier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon voilà la règle d'après Chuck (la bonne quoi :P)

 

Le verbe "être" ayant pour sujet "ce" se met tantôt au pluriel tantôt au singulier.

1. Il se met au pluriel : lorsque l'attribut est un nom pluriel ou un pronom de la troisième personne du pluriel.

Ce sont de grands patriotes.

Ce sont ceux que nous avons vus hier.

 

2. Il se met au singulier :

- Avec les expressions : "si ce n'est", "ce doit être", "ce peut être".

- Dans des tournures interrogatives pour raison d'euphonie (furent-ce = fut-ce).

- Lorsque l'attribut, malgré le pluriel, évoque l'idée d'un tout, d'un ensemble (expression des heures, d'une somme, etc.) C'est quatre heures. C'est trois cents francs.

- Si le mot qui suit le verbe "être" n'est pas attribut

C'est d'éléments nouveaux qu'il nous parle.

- Lorsque l'attribut est formé de plusieurs noms et que le premier est au singulier (C'est l'argent, le pouvoir et l'ambition qui dominent le monde). Si les attributs reprennent une énumération ou un collectif avec effet d'annonce le pluriel est d'usage : Trois grands fléaux dominent le monde; ce sont : l'argent, le pouvoir l'ambition.

 

 

Donc, dans la phrase

Ce n'était que des chats, les chats n'est pas attribut. Donc singulier

Par contre, si tu enlèves le que, ça devient pluriel

c'étaient des chats

 

Merci pour vos réponses. Donc a priori, j'avais raison (hein Ivan  ;) )

A priori, tu avais raison...mais en vrai...t'as faux  :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi "que des chats", n'est pas un attribut ?

Des chats est un groupe nominal. Le que casse la continuité entre le verbe d'état et l'attribut. Toi tu vas finir avec un Bled complet à bosser toi

 

Qu'est ce que c'est ? Rien, ce n'est que des passants...

Qu'est ce que c'est ? Rien, ce ne sont que des passants...

Ca marche aussi si tu remplaces passants par chats :D

Je pense que ton problème vient d'une confusion.

Ce n'est que des chats-Ce sont des chats.

Tu as mixé les deux et ça a donné. Ce ne sont que des chats. A l'oreille ça sonne pas trop mal...mais a l'écrit, bien ça donne ton interrogation.

 

En plus Maitre Cappelo fut un temps, élève dans l'école de Chuck Norris...donc :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

"rien, ce ne sont que des passants"

"ce ne sont que des chats"

 

Sujets = passants - chats

Verbe = être

 

Le verbe s'accorde avec le sujet, si le sujet est au pluriel le verbe suis donc on dit bien "ce ne soont que des chats" et non "ce n'est que des chats"

 

Edit Fen' : De mon coté, je plussoie Baz'. J'aurais accordé. (Après, pour l'explication...joker)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bmpiiiippp. Bien joué Baz'  Rejoue encore :D

Alors dans reprenons ta phrase dans une autre tournure. Chats sujet...sont verbe

les chats sont ce ne- les sont chats ne ce-chats sont les ne ce....

Ca colle pas hein  ;)

Les phrases où l'on trouve des attributs ne peuvent pas être mises à la tournure passive

le chien mord l'enfant

l'enfant a été mordu par le chien (tournure passive)

 

attribut.PNG

 

Edit Fen' : De mon coté, je plussoie Baz'.

Vache seul contre tous

Chuck aime ça ^^Pour faire court

 

Ce sont des chats c'est juste

Ce n'est que des chats c'est juste

Si vous faites un mixe

Ce ne sont que des chats...c'est tout faux

Edit Fen' : Possible. Encore une des bizarreries de la langue française.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avance un argument (qui n'en est pas vraiment un, puisqu'il pourrait servir l'idée de non-accord) pour mon idée d'accorder. Tu as l'air calé sur ce problème, tu dois bien avoir la réponse dessus.

 

On est d'accord, le "ce" est le sujet. Mais finalement, c'est juste un pronom indéfini. Si on le remplace pour "ils" (pour "les chats"), ça donne :

 

"Ils sont des chats" (pas dur)

 

L'autre forme... ?

"Ils ne sont que des chats" me parait plus approprié.

 

Mais c'est là qu'est l'argument pour le non-accord :

 

On dit "nous sommes jumeaux" mais on dit aussi "on est jumeaux". Je suppose que le "ce" est singulier, tout comme le "on", mais alors, pourquoi dit-on "ce sont des chats" ?

 

Tu as une réponse, ou pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

je vois pas l'interet" et ce que ça prouve.

C'était juste pour montrer que chats n'est pas le sujet de sont. ;)

 

Alors comme j'y ai pensé cette nuit, voilà quelques cas concrets qui devraient vous éclairer un peu plus.

 

Pluriel démonstratif:

Rebus, tu as des chats dans les mains et tu demandes à quelqu'un (pas un aveugle^^):

Qu'est ce que c'est?

Il pourrait te répondre

Ce sont des chats ou ce ne sont que des chats.

Le ce fait référence aux chats pluriel démonstratif existant

 

Pluriel existant:

Rebus, tu te demandes

C'est des chats qui foutent ce bordel.

Chuck te répond:

ce ne sont que des chats.

Nous avons "les chats" dans le fil de la discussion. Donc, le pluriel existe déjà...

 

Maintenant tu es intrigué et te demandes c'est quoi le truc qui bouge sous la couverture...Chuck te répond:

Ce n'est que des chats.

Il n'y a aucune référence aux chats ni à un quelconque autre pluriel dans la phrase. La phrase qui suit est obligatoirement au singulier

Donc les 2 se disent, mais tout dépend du contexte de la situation

 

Ca y est, ai-je été plus convainquant ? Je l'espère, parce que Chuck pourrait exterminer tous les chats de la Terre...histoire de régler la question définitivement  :D

 

On dit "nous sommes jumeaux" mais on dit aussi "on est jumeaux". Je suppose que le "ce" est singulier, tout comme le "on", mais alors, pourquoi dit-on "ce sont des chats" ? Tu as une réponse, ou pas ?

 

Ce est un pronom démonstratif forme simple neutre (forme composée ceci, cela, ça)

Il s'emploie très fréquemment comme sujet, presque toujours devant le verbe "être" (C'est très beau), ou devant un pronom relatif  (Ce que tu me dis me surprend). Dans ton exemple, ce est un pronom indéfini, pas un pronom personnel sujet. Du coup on ne peut pas le remplacer par "il". Ton exemple n'est pas approprié ;)

 

 

On lorsqu'il est pronom indéfini, est toujours sujet et ne désigne que des personnes de sexe et de nombre inconnus. Son verbe se met à la troisième personne du singulier. Son attribut et son participe passé restent invariables au masculin singulier. Ce pronom indéfini peut représenter :

Une personne ou plusieurs personnes indéterminées, sans aucune précision de sexe ou de nombre, "tout le monde, quelqu'un, n'importe qui" :

ex:On espère toujours une amélioration du marché de l'emploi.

ex:On doit montrer l'exemple pour être écouté. (Les gens, les êtres humains doivent montrer l'exemple).

.Je crois qu'on a sonné à la porte ? (Quelqu'un a sonné à la porte).

.Alors on mange bien à la cantine ? (Tout le monde, n'importe qui mange-t-il bien à à la cantine ?).

.On est satisfait du résultat, car on est passé près d'une tragédie. ("Satisfait" attribut et "est passé" participe passé).

.On est obligé de respecter le Code de la route. (Rien n'indique le genre ni le nombre de la personne ou des personnes que "on" représente).

.Cet après-midi on manifeste en ville. ("On" est mis dans ce cas pour un nom collectif : la foule manifeste).

.On pense que la terre est ronde.

.Lorsqu'on est vieux, on parle toujours de la jeunesse.

 

C'est pas la même chose quoi  :P

 

 

ps1: Pour Rebus, dis moi ce que tu dis:

ce n'est que 300 euros

ce ne sont jamais que 300 euros

Attention à ce que tu réponds  ;)

 

ps2:remarque inutile d'Ivan...on oublie :D

 

Edit Fen' : Euh, si ça c'est de la science-fiction... Sujet + Verbe + Complément. C'est pas parce que ça sonne lourd (et ça sonne lourd, sans aucun doute possible) que c'est faux... Je commence à croire sérieusement que trouver des fautes est un plaisir chez toi, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oulaaa, ça travaille dur du ciboulot ici... :D

 

Bon, autant le dire Ivan, je serait plus de l'avis de Fenicks et Baz':

Pour moi, on écrit:

'C'est un chat'

'Ce sont des chats'

 

et par conséquent:

'Ce n'est qu'un chat'

'Ce ne sont que des chats'

 

Ensuite, il est vrai qu'il arrive de dire 'c'est qu'un chat' ou 'c'est que des chats'...mais ce n'est pas du bon français, même si ça se dit très souvent...et je crois que c'est de là que vient la confusion.

 

Enfin, c'est comme cela que je vois la chose. Je ne suis pas prof de français^^

 

edit:

Maintenant tu es intrigué et te demandes c'est quoi le truc qui bougent sous la couverture...Chuck te répond:

Ce n'est que des chats.

Il n'y a aucune référence aux chats ni à un quelconque autre pluriel dans la phrase. La phrase qui suit est obligatoirement au singulier

Donc les 2 se disent, mais tout dépend du contexte de la situation

 

comme quoi, toi même tu as conjugué au pluriel^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oula oula, je sais bien que "on" est singulier et que je vais pas remplacer "ce" par "on" dans une phrase... Pas besoin de me sortir un paragraphe du Bescherelle grammaire...  :P

 

Bon, finalement, on dit ce qu'on veut quoi... Rien n'est faux.

 

"Ce n'est que des chats" ---> J'appuie le fait que quelque chose à fait bouger la couverture.

"Ce ne sont que des chats" ----> J'appuie le fait que ce soit des chats dessous, et pas des tigres mutants à trois têtes.

 

Tout comme tu l'a fais remarquer, on peut dire (sans la négation réductrice):

 

"C'est des chats" ---> J'appuie le fait que quelque chose à fait bouger la couverture.

"Ce sont des chats" ---> J'appuie le fait que ce soit des chats dessous, et pas des tigres mutants à trois têtes.

 

Ok... et bah, tout ça pour en arriver là... Un peu déçu quand même. ^^

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, je vais à l'école, je distribue quelque coups de lattes aux chats du quartier, je rentre dans la classe, je prends le Bescherelle, retour à la maison, deuxième couche à ces sales bêtes, je scanne la page 177 et voilà

 

thumbs_img225.jpg

 

Bon alors, nous voyons que les deux sont acceptés, mais dans un cas bien précis

 

Ce sont des chats que je vois

c'est des chats que je vois

 

Mais regardez bien où se trouve le que dans la phrase ! hein ;)

L'accord peut se faire entre l'attribut et le verbe quand ils se suivent. Lorsqu'ils sont séparés c'est le singulier qui domine

 

Ce n'est pas une question d'oreille mais une règle, alors à moins que vous soyez Chuck Norris, on l'applique hein

 

@Rebus: T'as gagné, t'es plus mon ami  :D

@autres....distribution de bons points ^^

http://img1.imagilive.com/0408/bonpointdu.jpg

 

C'est quoi ce bruit. C'est rien, c'est que mes parents qui débarquent

L'attribut est placé après le que, donc singulier

 

C'est quoi ce bruit. C'est rien ce sont que mes parents qui débarquent

Même à Bergues ils parlent pas comme ço

 

C'est quoi ce bruit. C'est rien ce sont mes parents qui débarquent

C'est bon puisque le qui est placé après l'attribut.

 

C'est quoi ce bruit. C'est rien c'est mes parents qui débarquent

Le deux se disent. Ça c'est la version de miss, celle qui n'est pas en bon français

 

Suis à la bourre maintenant merci

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après un prof de Français, on dit "ce ne sont que des chats" , c'est ça la bonne tournure l'autre c'est plus une sorte de cliché: à force d'être utilisé dans la langue courante, ça semble vrai et ça sonne assez bien...

Un peu comme quand certains ados disent "comme que" (Molière se retourne dans sa tombe)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors demande à ton prof si il dit

 

Ce n'est que 300 euros

ou

Ce ne sont que 300 euros

 

Si il a une règle, plutôt qu'un truc qui "sonne assez bien", c'est mieux  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le souci, c'est qu'on dit les deux... on devrait mettre le pluriel, mais le singulier est venu supplanter le pluriel, car plus simple.

La négation est trompeuse, mais, en l'enlevant :

 

Ce sont 300€... ça marche, c'est même ce qui est le plus français.

C'est 300€... ça marche, parce que c'est ce qu'on dit à l'oral...

 

Ce sont des oeufs / C'est des oeufs / ce sont des rêgles de grammaire inutiles / c'est des rêgles de grammaire inutiles...

 

Mais on tourne en rond ou quoi...là ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arghhh, c'est bien pour ça que la langue Française est une des plus dures, Beaucoup de règles, et aussi beaucoup d'exceptions.

Quand on voit qu'on apprend a parler A PEU PRES NORMALEMENT) l'anglais en quelques années et que des personnes agées française meurent sans même savoir si on dit "C'est nous" ou "ce sont nous" ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

Personnellement, ça ne me viendrais jamais à l'esprit de dire "ce n'est que 300 euros" ou "c'est des chats" (il faudrait vraiment que j'ai la volonté de mal parler). Je dirais "ce ne sont que 300 euros" et "ce sont des chats". Parce que nous avons plusieurs euros et plusieurs chats "à être".

Par contre, Je dirais "c'est UN chat", ou "ce n'est qu'UN euro"... Ma mère est une ancienne prof de français, elle confirme.

 

Une autre faute que je remarque souvent :

 

"du faitE qu'il...." ou bien "du fêt qu'il...."

 

Il faut écrire "du fait qu'il...", parce que c'est UN fait (qui d'ailleurs ne posséde pas de féminin).

Même si dans ce cadre il est courant de prononcer "du faite", ce fameux "E" final ne s'écrit pas.

En ce qui concerne "fêt", ce mot n'existe pas.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sous-section          Poubelle Land

c'est le pays preféré des boulets et de leurs topic :) Mais aussi le cimetière où les méchants modos entreposent leurs trophés Fou rire garanti

 

J'espère ne pas être trompé dans la correction mais je viens de voir qu'il y avait des fautes alors je profite de cette section du forum pour le préciser.

 

Edit @ Itachí-Uchíωa : ouais pour topicS je savais pas, parce que je me disais que c'était invariable, je sais même pas si ce mot existe vraiment

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais remarqué ça aussi ^^

 

Mais si tu met un s à "leurs" mets en aussi un a "topic" sinon c'est une faute aussi  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Clap clap les gars !

1. Des fautes sur le fofo y en a à la pelle, alors si on devait tout corriger...hein. Alors on va peut-être s'arrêter là  ;)

2. Et pendant qu'on y est, sachez que "trophée" y a un E à la fin  ;). (adaptation du  latin "trophaeum", latin "tropaeum". On a donc gardé les sons "é" suivi du son "e", maintenant totalement muet. Il en est de même pour musée, qui vient de "musaeum".)

 

neji: c'est pareil, pour la purée... ^^

 

edit chuck...ça vient de puréeum aussi  ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai remarqué plusieurs fois une erreur de la part de beaucoup de forumeurs :

 

"comme même" n'existe pas, je sais pas d'où certains sortent ça, mais ça n'existe pas, il faut dire "quand même", du sens malgré tout, et de synonyme malgré !

 

Quand même est la signification exacte de la langue française.

 

edit : djib', j'ai pas vérifié toutes les pages  ;) (au passage, d'ailleurs prends un s).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...