Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



goon

Shokugeki no Sôma chapitre 271

Messages recommandés

Citation

In order to find out the truth, Soma calls his father. According to Jouichiro, the guy called Saiba is his another son.

 

As he’s busy at the moment, he hangs up on the call. In front of Jouichiro is that guy called Saiba, and they are doing a Shokugeki. The result is 5-0 in favour of Saiba. The judges ask his name and he answers that his name is Saiba Asahi (could be Tomoaki or Tomoharu).

 

Saiba Asahi will head to Japan to meet his brother.

 

😲

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh mon dieu !!! Quelqu'un de plus fort que le père de Soma O_O' Et c'est son deuxième fils O_O'

 

Mon dieu... ! J'ai pas les mots... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirai plutôt que c'est le premier fils de Joichiro. Par contre pour qu'il batte son père par un 5 à 0, je trouve que ça fait trop. Je veux bien que l'on hype un personnage, mais là, comme malheureusement souvent dans les shonen, il y a de l’exagération, qui porte un mauvais coup au minimum de cohérence qu'il y avait.

 

Par contre plus ça va, plus le passé de Joichiro est trouble. En fait il semble à l'origine de tous les grands maux du manga, c'est déjà par son burn out qu'il a fait d'Azami ce qu'il était et maintenant il a créé un nouvel ennemi, qui plus est un fils. Manque plus que le manga nous apprenne par la suite que la mère de Sôma est morte par sa faute (si tant bien que Sôma est bien son fils biologique?).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah le fameux frère caché... Est-ce que Saiba avait connaissance de l'existence de ce fils ? Si oui, pourquoi Souma n'a pas été mis au courant ? Tant que de réponses  à venir :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En même temps quand je vois que Sôma qui a pourtant été en cuisine avec son père dès son plus jeune âge, apprend comment couper des légumes lors de son stage de première année chez Shinomiya, je me dis que le père n'a pas du dire, raconter grand chose à son fils et je ne serai même pas surpris que si la mère de Sôma est décédée lorsqu'il était très jeune, en âge ou les souvenirs sont floues, son père ne lui ait jamais rien dit sur sa mère.

Après Joichiro peut aussi remercier le ciel d'avoir un second fils qui n'est sans doute pas assez curieux, ou qui l'était mais a abandonné voyant que son père bottait en touche constamment.

 

Plus ça va et plus je me dis que Joichiro mériterait une leçon, car mine de rien, le bordel qu'il sème, c'est Sôma, qui n'a rien demandé, qui doit le réparer. Le pire c'est que si Sôma arrange l'affaire, son père viendra au mieux lui dire: "c'est bien, aller, à une prochaine", voir rien lui dire du tout.

 

En fait Joichiro n'est pas très responsable...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon si sôma bat le gars qui a battu son pere dans cette arc pour moi sa signifie qu'il a surpassé son père donc le manga devrai se terminer su cet arc et ne pas faire la 3ieme année car soma a atteinsr son objectif qui est de surpassé son père. Sauf si il trouve un nouveau objectif par la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je tiens à revenir sur le fait que les gens pense que le fait qu'il ait un fils qui l'a battu en cuisine soit dérangeant pour la hype du perso.

 

Pour ma part, ça me parait au contraire, très logique. Je tiens juste à rappeler des choses que l'on sait depuis le début du manga. "Sôma n'a aucun talent pour la cuisine" cela veut donc dire que comparé à Joichiro, qui lui était vraiment talentueux, Sôma ne représentait que son fils qu'il pouvait aimer et jouer avec sans penser à la cuisine de manière générale.

 

Par contre, il suffit que le premier fils de Joichiro soit née avec le même talent que son père, Joichiro a vu en lui, un retour en arrière. Il suffit qu'ils aient fait un shokugeki tous les deux, juste pour que Joichiro se rappelle la sensation de duel mais qu'il n'y soit pas aller franchement avec lui. Il a perdu son duel et donc a accepté une demande de son fils. Si le fils a dit "enseigne moi, tout ce que tu sais sur la cuisine" et on a un nouveau monstre avec le talent en prime de Joichiro qui lui a continué de parfaire ses talents.

 

Ce qui n'est pas du tout le cas de Joichiro qui n'en fait plus autant. Suite à ce qu'il s'est passé avec son premier fils, et vu le désir de Sôma de cuisiner et dépasser son père, il a décidé de ne pas se retenir et de tuer l'idée dans l'oeuf, de toute façon, il n'a pas de talent donc autant lui faire changer d'idée. Mais rien n'y a fait, Sôma, malgré la défaite et son mange que talent naturel progresse tout en ayant un niveau "basique" car Joichiro ne lui apprend rien de plus que ce qu'il est nécessaire dans la cuisine de quartier.

 

Il y a de forte chance que Joichiro ne voulait pas que les 2 enfants se rencontre vu que l'un est talentueux et l'autre en est dépouvu, ça déclencherai un conflit qui détruirait Sôma, que son père soit un monstre ok, mais que son frère à peine plus vieux que lui, le détruise tout autant...

 

Donc, on aurait une confrontation d'un enfant bénie par le talent ainsi que par la culture culinaire, et l'autre un enfant dépourvu de talent, mais qui va justement, avec un mentale d'acier, parcourir des champs potentiellement inexploré qu'une personne talentueuse ne prendrait jamais.

 

Bon, je pense qu'en dehors du délai assez court... et le fait que les 2 frères semble ne pas se connaitre (qui laisse un goût de frangin improvisé), l'idée n'est pas mauvaise. Car encore une fois, Joichiro n'a jamais vraiment pousser son talent, il a raccroché les gants avant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que Joichiro n'y soit pas allé à fond face à ce premier fils, pourquoi pas, mais même, un 5 à 0, c'est peu discutable, surtout que le gars c'était relancé dans un tour du monde en cuisinant, donc je doute que ses talents de cuisinier étaient amoindrit. Donc la hype elle est quand même bien présente.

 

Par contre dire que Sôma n'a pas de talent, c'est juste une hérésie. Même si le manga l'a dit et encore je n'en ai pas souvenir, c'est comme bon nombre de shonen, le héros est bourré de talent. D'ailleurs comment un gars sans talent particulier, pourrait siéger à la première place de l'école ou il n'y a que la directrice qui est meilleur. Car depuis la fin du tournois pour sauver l'école d'Azami il est dit que c'est shokugeki sur shokugeki et connaissant Sôma pour son goût prononcé pour les shokugeki, je ne doute pas qu'il a du défendre sa place et s'il est toujours numéro 1, c'est qu'il a gagné.

Maintenant possible que tous les autres élèves sauf Erina soient aussi des gens sans talent comme tu le dis, mais alors ils en ont encore moins que Sôma.

 

De plus je doute que Joichiro ait voulu préservé Sôma, bien au contraire, le laisser seul et l'obligé à intégrer Totsuki, c'est pour moi au contraire une volonté de montrer à son fils le dur milieu qu'est la cuisine et le confronter justement à des échecs, échecs qu'il a déjà eu, mais à toujours su allé de l'avant. Car si Joichiro avait voulu préservé Sôma, il l'aurait gardé auprès de lui dans leurs petit restaurant.

Pour moi l'hypothèse de protéger Sôma ne tient pas du tout, son père est plus du genre je te jette de la falaise, si tu remontes tu en seras plus fort, sinon tant pis.

 

S'il n'a pas parlé de son premier fils (s'il est plus âgé que Sôma) c'est sans doute que cela concerne encore une fois, ou toujours un pan de sa vie qui n'est pas jojo, tout comme il n'avait pas parlé de son burn out à Sôma.

 

N'empêche que le gars ferait quand même mieux de prendre ses responsabilités et de nettoyer la misère, pour rester polie, qu'il a semé et non pas la laisser à son autre fils, surtout que lui ne demande rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord.

Même s'il a été dit dans le manga que Souma n'a pas de talent, c'est très clairement une exagération.

Rien que la créativité et l'adaptabilité dont il fait preuve, sont des talents très précieux.

 

Cette déclaration sur les capacités de Souma c'était pour faire un parallèle, une opposition, entre le gars avec un énorme talent inné (Hayama, il me semble, dans l'arc où cette déclaration a été faite, avec son odorat sur-développé) et un bosseur qui progresse épreuve après épreuve, échec après échec.

Bref l'éternel combat de l'inné contre l'acquit.

 

Mais dans cette déclaration, le trait a été trop grossi. Souma n'est clairement pas sans talent.

 

C'est un peu comme dans Naruto, avec le personnage éponyme qui est présenté comme un cancre, un nul, qui s'entraîne très dur et dont le rival est Sasuke qui a énormément de talent et d'incroyables capacités innées.

Sauf que le "cancre" apprend le rasengan en quelques jours et maîtrise le mode sennin à la perfection en seulement une semaine, ce qui serait impossible sans un grand talent.

 

Là c'est la même chose.

On nous dit que Souma est sans talent.

Mais sans talent il aurait été impossible d'accomplir tout ce qu'il a accompli.

Il n'a peut-être pas de palais divin, ni d'odorat digne du plus fin des limiers mais, comme je l'ai dit, il a une créativité et une capacité d'adaptation hors normes.

 

 

Pour en revenir à ce chapitre, je trouve dommage la défaite de Jouichiro, surtout par un score si lourd.

 

Déjà je trouve dommage de le voir perdre alors qu'on n'a pas vraiment eu l'occasion de pouvoir mesurer son vrai niveau actuel.

On l'a vu en flashback, à l'époque où il avait 17-18 ans mais on n'a pas pu juger de son vrai niveau aujourd'hui. il a eu des shokugeki avec Souma mais ce dernier n'était pas un adversaire à sa hauteur.

 

A la rigueur ça aurait pu être intéressant de le voir faire un shokugeki contre Azami à l'issue du régiment de cuisine. Certes cela aurait rallongé un arc déjà suffisamment long mais au moins on aurait pu voir Jouichiro véritablement à l'oeuvre et pouvoir juger des capacités qu'il a aujourd'hui.

 

Ensuite, je trouve la marge de la défaite trop importante.

Certes, cela hype le personnage de Saiba mais cela risque surtout de rendre la défaite de ce dernier totalement improbable et capillotractée.

Un 5-0 semble disproportionné.

 

Enfin, nous verrons bien...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention,

 

quand je dis "sans talent", c'est que sôma n'a pas "l'instinct" du cuisinier. Le talent en cuisine, c'est ça, tu sais que ça va marcher, il suffit "juste" de peaufiner pour arriver à l'équilibre. En gros, le talent, c'est d'avoir l'idée et le talent pour réaliser cette idée.

 

Sur ce point, Sôma n'a clairement aucun talent. Par contre, il a un autre talent qui vient contrebalancer celui là, qui est accessible à tous, mais beaucoup plus laborieux. Cela étant dit, si c'est fait, c'est "meilleur" que l'autre car tu peux avoir plus de liberté dans tes combinaisons.

 

Sôma n'a aucun talent de cuisinier, donc il teste tous et augmente donc sa culture culinaire en expérimentant des trucs de fou pour voir s'il en ressort quelque chose. En gros, il substitue le "talent du cuisinier" par le test direct et en tire des leçons.

 

Et je rappelle que Joichiro n'a jamais voulu que Sôma intègre Totsuki. C'est une demande de Sensaemon (chap 134). Et pour preuve, Joichiro n'a jamais voulu apprendre de technique culinaire gastronomique à Sôma... D'ailleurs quand Megumi et Takumi disent que Soma ressemble a son père, Gin n'est pas du tout d'accord. Ca montre bien qu'en terme de "talent de cuisinier" Gin sait pertinemment que Sôma n'a rien à voir avec son père (chap 195).

 

Après, j'admet volontiers que Joichiro est quand même un mec vachement irresponsable xD il est vraiment au centre de toutes les saloperies qui retombe sur Sôma xD 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour hyper  le Saiba il aurait suffit de mettre  un 3-2 en faveur de joichiro et on aurait vu que saiba est quelqu'un assez fort qui peut rivaliser avec joichiro, mais là le problème est si soma bat  saiba sur cette arc sa signifie que soma a surpassé son pere qui est l'objectif du manga donc fin du manga.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement la logique du manga semble un peu dériver...

 

Après, on peut peut-être imaginer que Joichiro a utilisé une de ses recettes diaboliques, qu'il avait des conditions de Shokugeki très particulières, que son fils connait son point faible en cuisine et qu'il l'a utilisé, etc. On sait finalement rien des conditions de ce duel donc il est - pour l'instant - difficile de se faire une opinion sur la question.

 

Par contre, si les conditions étaient optimales pour Joichiro sans coup bas etc., ça me paraît effectivement assez mauvais pour la logique du manga. On nous présente Joichiro comme étant le meilleur cuisinier du monde depuis le début, on en fait quelqu'un de très énigmatique et charismatique à la fois, tout en gardant une part de sa personnalité pour des bêtises (avec Soma ou en cuisine). C'est le seul contre qui Soma a perdu autant de fois alors même qu'il est aujourd'hui au 1er siège du C10.

 

Après il a sans doute pas affronté son père dernièrement, on peut supposer qu'il s'est grandement amélioré ; il suffit de regarder le niveau qu'à atteint Megumin après quelques voyages alors imaginez Soma s'il a usé de son influence pour faire de même... On me fera pas croire qu'il a gardé sa 1ère place en restant au même niveau. Mais de là à vaincre Joichiro ? Pas sûr... Au pire, sa première victoire en 3-2 mais pas plus... Sinon Joichiro était largement surcoté !

 

Donc le soucis, finalement, c'est surtout que même si Soma pourrait éventuellement avec de la chance dans un futur plus ou moins proche (vous voyez le conditionnel ou j'en rajoute encore ? xD) battre son père, ce ne serait pas suffisant pour vaincre son frère (car pour battre Joichiro à 5-0 tu dois forcément être un level au-dessus, il est pas passé "juste" quoi). Mais du coup on en vient aussi à trainer Joichiro dans la boue en détruisant carrément sa réputation...

 

Bref, un peu incohérent. Une défaite 3-2 face à Joichiro aurait effectivement hypé Saiba de façon cohérente ; mais en même temps ça n'aurait pas non plus été un gros challenge pour Soma (même s'il a jamais eu un seul point face à son père de ce que l'on sait) qui s'est amélioré... Complexe de trouver un équilibre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pense pas que la hype soit présente ... d'autant plus que l'on ne sait rien de son parcours. Le frère de Soma a l'air d'avoir de l'expérience, un électron libre qui a l'air d'avoir roulé sa bosse comme le ferait n'importe que N°1 de Tootsuki et il ne s'est pas contenté de la partie visible de l'Iceberg étant donné qu'il travail dans l'Underground (Je pense que c'est ce que l'on veut nous montrer, qu'il faut brisé les règles pour être meilleur et lui le fait depuis toujours, il n'a pas l'air du gars qui se cramponne à un style de cuisine particulier avec des techniques précises et adéquate, j'ai l'impression de voir un Soma X10).

 

Après je me dis qu'on ne connaît pas le déroulement du Shokugeki, on ne sait pas si Joichiro y est allé de main morte ou non. Qui sait peut-être qu'il se comporte avec cet enfant d'une manière différent que Soma pour des raisons qui seront évoquer plus tard. Je préfère attendre d'en savoir plus pour savoir si il est hypé ou non.

 

Beaucoup parle du fait que c'est mauvais pour l'histoire car si Soma le finit, on pourra prétendre qu'il aura dépasser son père et donc atteint son objectif. Mais ce n'est pas le seul objectif qu'il s'est fixé, il a encore un compte à régler avec Erina. Sans parler du fait qu'il est N°1 de Tootsuki et que par conséquent son développement à du être fulgurant, son niveau actuel nous est inconnu.

 

 

Modifié par Unknow_

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

quand je dis "sans talent", c'est que sôma n'a pas "l'instinct" du cuisinier. Le talent en cuisine, c'est ça, tu sais que ça va marcher, il suffit "juste" de peaufiner pour arriver à l'équilibre. En gros, le talent, c'est d'avoir l'idée et le talent pour réaliser cette idée.

 

Sur ce point, Sôma n'a clairement aucun talent. Par contre, il a un autre talent qui vient contrebalancer celui là, qui est accessible à tous, mais beaucoup plus laborieux. Cela étant dit, si c'est fait, c'est "meilleur" que l'autre car tu peux avoir plus de liberté dans tes combinaisons.

 

Sôma n'a aucun talent de cuisinier, donc il teste tous et augmente donc sa culture culinaire en expérimentant des trucs de fou pour voir s'il en ressort quelque chose. En gros, il substitue le "talent du cuisinier" par le test direct et en tire des leçons.

Non, c'est clairement pas ça. Si Sôma a bien un talent c'est celui "d'instinct du cuisinier" comme tu le nommes. D'ailleurs Nimrahad le dit bien quand il dit que la force de Sôma c'est la créativité et l'adaptabilité et ses plats sont exactement d'une créativité hallucinante et créativité et adaptabilité rejoignent très bien le fait d'avoir une idée en cuisine et de créer cette idée, donc Sôma a bien un gros talent de cuisinier.

 

Par contre ce qu'il n'a pas c'est un don, car le nez d'Hayama, c'est plus un don, il est né avec une truffe à la place d'un nez, tant mieux pour lui, mais par contre le manga nous le montre souvent entrain de faire des recherches, donc de travailler, de faire de l'expérimentation, ce que tu prends pour une tare chez Sôma.

 

De même Erina, son palais divin, c'est un don, après il faut du talent pour l'utiliser au mieux et pour le moment la seule fois ou elle a démontré qu'elle avait un talent de dingue, c'est lors du shokugeki en coopération avec Sôma ou ce dernier lui fait bien comprendre que bien qu'elle ait un don impressionnant, si elle ne l'exploite pas correctement, si elle ne se dépasse pas, ne fait pas preuve d'un grand talent, elle ne gagnera pas.

 

Après bravo à elle, elle a un don énorme pour un cuisinier et en plus un énorme talent, la combinaison a fait qu'elle est toujours supérieur à Sôma, là ou à l'inverse le don d'Hayama avec son odorat ne lui a pas permis de gagner au match retour face au héros, conclusion, Sôma a plus de talent que n'en a Hayama et ce même avec son don. Attention, je ne dis pas qu'Hayama est une chèvre, mais je dis que le héros est un mec avec un talent fou, un talent supérieur à Hayama, mais talent qui ne pouvait bien s'exprimer, car il avait une connaissance limitée de la cuisine avant d'intégrer l'école, chose qui s'est améliorée depuis qu'il est à Totsuki.

 

Citation

Et je rappelle que Joichiro n'a jamais voulu que Sôma intègre Totsuki. C'est une demande de Sensaemon (chap 134). Et pour preuve, Joichiro n'a jamais voulu apprendre de technique culinaire gastronomique à Sôma... D'ailleurs quand Megumi et Takumi disent que Soma ressemble a son père, Gin n'est pas du tout d'accord. Ca montre bien qu'en terme de "talent de cuisinier" Gin sait pertinemment que Sôma n'a rien à voir avec son père (chap 195).

Déjà Senseamon n'a jamais forcé Joichiro pour que ce dernier dise à Sôma d'aller à Totsuki, il lui a conseillé et un conseil n'est en rien une obligation. Ensuite si Joichiro n'a pas apprit grand chose à son fils, c'est soit car il en a rien à faire, soit il est très mauvais prof, soit c'est le genre de gars comme je disais qui jette dans l’arène et advienne que pourra (un peu comme Garp qui jetait Luffy dans une forêt et démerde toi, ce qui ne te tue pas te rend plus fort).

 

De plus si Joichiro ne voulait pas que son second fils fasse de la cuisine, il n'aurait pas suivi le conseil du directeur de Totsuki et aurait tout fait pour dissuader son fils de faire de la cuisine. Car si comme tu le dis, Joichiro ne voulait pas que Sôma devienne cuisinier, les faits démontrent au contraire qu'il a tout fait pour qu'il ait envie de devenir cuisinier. De plus il ne voulait surement pas protéger son fils, car l'envoyer à Totsuki avec si peu de bagage culinaire par rapport aux autres, c'est tout sauf une protection. Le protéger aurait été de ne pas l'envoyer à Totsuki et je doute que le vieux menaçait Joichiro.

 

Pour ce qui est de Gin, là encore méfions-nous des dires de personnes qui côtoie le héros de loin, ce n'est pas rare qu'un personnage dans ce genre de manga revoie son jugement et je ne doute pas qu'à la fin du manga, Jin dira un truc du genre, Sôma est plus doué, plus grand cuisinier que son père.

Sôma n'a sans doute pas le même talent que son père, mais il a du talent et un talent différent, c'est surtout cela qu'il faut prendre en considération.

 

De toute façon si le héros n'a pas de talent et qu'il a progressé juste avec de l'expérimentation, par tâtonnement, il n'aurait pas pu atteindre le niveau qu'il a aussi vite et surtout en partant de si loin. Car je le rappel, Sôma n'est pas le seul à faire des expérimentations, ses concurrents nous étaient également montré entrain d'en faire, donc s'il a gommé et même surpassé ses opposants, qui pour certains avaient un don et du talent, c'est bien par un talent particulier, pas juste par du travail, sinon le mot talent ne veux rien dire.

 

Citation

Je ne pense pas que la hype soit présente ...

Si là il n'y a pas de hype, alors il n'y en a jamais eu dans ce manga et il n'y en aura alors probablement jamais. Ou alors je ne sais pas ce qu'est faire de la hype...?

 

Citation

Beaucoup parle du fait que c'est mauvais pour l'histoire car si Soma le finit, on pourra prétendre qu'il aura dépasser son père et donc atteint son objectif. Mais ce n'est pas le seul objectif qu'il s'est fixé, il a encore un compte à régler avec Erina. Sans parler du fait qu'il est N°1 de Tootsuki et que par conséquent son développement à du être fulgurant, son niveau actuel nous est inconnu. 

Ce qu'il a à régler avec Erina, c'est de lui faire dire qu'elle aime sa cuisine. Or le manga nous présente une Erina et ce assez tôt dans l'histoire, qui a placée Joichiro comme la meilleure cuisine qu'elle ait eu à goûter dans sa vie et vu ce que son père faisait avec elle, je ne doute pas que des plats elle en a goûtée.

Donc si Sôma bat le gars qui a explosé son père, c'est que sa cuisine a dépassée celle de son père, donc qu'il aura atteint un niveau d'excellence que Erina elle même ne soupçonne pas, vu que pour l'instant elle place Joichiro au sommet de la pyramide. Donc battre le demi frère peu faire d'une pierre deux coups.

 

Sauf bien entendu dans l'éventualité ou la cuisine de Joichiro s'est fortement détériorée, mais j'en doute, aucun intérêt.

Modifié par B.B King

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Apres l'histoire du frere de soma, je pense qu'il est plutot son demi  frere que son frere 100%. Ce qui me fait penser a sa est d'une le "prénom" du fils  qui est saiba  l'ancien nom de joichiro  je ne vois pas pourquoi il donnerai son ancien nom a son premier enfant. Je vois plus la mère lui donner ce prénom pour que l'enfant  est un lien avec le père qu'il n'a jamais connu.  Ensuite Sôma ne connait pas ce frere et sa c'est pas logique car si je me rappelle bien il a un photo de lui enfant (8 an) avec ses parents donc a cette age il doit savoir si il a un frere ou pas. Apres il peut etre un frere spiituel. Je pense que joichiro a appris l'existence de cette enfant récemment.

Modifié par mangaG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A la fin du chapitre, ma seule réaction fut de rire tellement j'étais pas prêt, je m'y attendais tellement pas pourtant c'était un peu prévisible. 

 

Pour parler sérieusement, je ne vois pas où les auteurs veulent aller, pourquoi ramener un frère caché ? Pourquoi faire ce choix scénaristique ? On est dans un manga traitant de cuisine, certes avec les codes du pur shonen nekketsu, mais malgré tout on restait dans un certain cadre propre au manga mais là on est en train de sortir de ce cadre, les auteurs prennent des risques, je peux comprendre que certains ont du mal avec cette nouvelle partie. 

 

Beaucoup l'ont dit et je suis totalement d'accord avec, je trouve le choix scénaristique de faire perdre Jouichiro 5-0 un peu abusé, ça fait vraiment "too much", j'arrive pas à y croire. Jouichiro qui est présenté comme une légende, le plus fort du monde, comme celui qui Soma veut dépasser au point d'en faire son objectif principal, se retrouve à être battu comme son autre gosse sorti du nulle part et par un énorme score d'écart, c'est tellement pas crédible. Là on est vraiment dans le délire nekketsu avec les méchants toujours plus puissant à en devenir abusé, on est clairement dans ce cas, mais ici je trouve ça risible. Que Jouichiro perde n'est pas un problème, mais il faut que ça soit crédible en permettant à la fois de démontrer le niveau du nouvel ennemi tout en gardant une certaine cohérence, car si le Saiba JR bat Jouichiro 5-0, qui peut le stopper ? 

 

Soma n'est clairement pas prêt pour stopper son pseudo frère, et c'est pas avec un petit entraînement à Totsuki qu'il va tout d'un coup réussir à rattraper le gouffre entre eux, déjà qu'il était encore loin du niveau de son père. Du coup il ne peut avoir qu'une seule voie à suivre pour le scénario, à savoir que ce nouveau méchant va être un antagoniste sur le long terme en représentant l'ennemi final à vaincre pour Soma, une sorte de "Barbe Noire" à savoir un rival qui va évoluer en parallèle du héros et que ce dernier affrontera dans un dernier duel à la fin du manga. Parce que si c'est pas ça et que finalement c'est juste un méchant d'un unique arc, voire qu'il se fasse battre dans cet arc par Soma, le manga n'aura plus besoin de continuer, Soma aura atteint son objectif principal de dépasser son père et ça sera la fin. 

 

Après on peut aussi se demander qui est ce pseudo fils de Jouichiro ? Celui-ci aurait-il eu une aventure avec une première femme avant de la quitter ? Je parierai plus sur ça, car il va falloir une explication de malade pour nous dire que ce Saiba Asahi a la même mère que Soma, sachant qu'il n'est présent sur leur photo de famille. 

Sinon il est possible que ça soit un fils spirituel, ou alors un mec tellement fan de Jouichiro qu'il en est arrivé à changer son nom pour Saiba et se considérer comme son fils. 

Modifié par Ilan Wes
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Ilan Wes a dit :

A la fin du chapitre, ma seule réaction fut de rire tellement j'étais pas prêt, je m'y attendais tellement pas pourtant c'était un peu prévisible. 

J'ai eu une réaction similaire.

 

Ironiquement il y a encore quelques semaines je pensais au rapport de force dans SNS et sur le fait que le père de Sôma était le personnage ultime du manga, le plus puissant en tout cas il fut clairement présenté et vendu comme tel que se soit en adulte ou quand il était un adolescent à Totsuki, bien présenté comme un génie hors-pair, quelqu'un de surpuissant je dirai même un dieu de la cuisine. Bon que quelqu'un soit plus fort que lui je peux le concevoir, mais franchement que se soit avec un tel écart (5-0) c'est vraiment trop que ça en devient presque ridicule pour moi, non car à se stade Jouichiro se fait battre comme si il n'était qu'un gros faiblard, un gros débutant.

Alors bien sur le point de vu, l'idée scénaristique n'est pas de dire "Jouichiro et mauvais regarder comment il perd !" mais clairement de dire "Saiba est trop puissant regarder comment il gagne !" j'en suis d'accord, mais ça casse quand même quelque chose de voir Jouichiro se faire autant rétamer par un jeunot).

 

Et puis bon je trouve ça un peu trop ridicule/cliché surtout dans SnS l'histoire du fils caché de Jouichiro et donc frère de Sôma qui deviendra son grand ennemi/rival car son père fut totalement incapable de le vaincre. En tout cas personnellement je n'aime pas du tout cet tournure, mais bon ça présente clairement la suite du manga qui tournera exclusivement sur la famille de Sôma.

Sinon je ne pense pas que la mère de Sôma soit aussi la mère de Asahi, je vais probablement dire une connerie bon déjà Asahi semble être plus vieux que Sôma (enfin c'est évident même), mais il porte le nom de Saiba en soit l'ancien nom de son père, la ou Jouichiro porte le nom Yukihara actuellement (qui serait le nom de sa femme), Saiba a eu une relation/liaison ou même un coup d'un soir pour être plus familier qui aurait donner naissance à Asahi avant qu'il ne rencontre le grand amour de sa vie.

 

Mais je trouve ça aussi décevant que Jouichiro a un fils caché. Le manga a clairement indiqué il y a de ça un bon petit moment que c'est vraisemblablement son grand amour, sa femme, mais aussi la vie de famille, avoir un enfant qui a totalement sauvé Jouichiro (cf quand il revient au Japon en appelant Gin, la fameuse photo, les propos de Sôma à Azami, etc), même si c'est essentiellement du à la mère de Sôma, il y a aussi la présence de se dernier Sôma, la vie de couple, de père, de famille qui a clairement sauvé Jouichiro et redonné goût à la cuisine et voir quand réalité il avait un fils caché ça casse un peu tout se symbolisme.

 

Après je rejoins @Ilan Wes et Saiba Asahi peut-être un élève/fan/fils spirituel de Jouchiro, enfin se qu'il me fait dire ça, c'est qu'il remercie Jouichiro pour tout (on a plus une relation maitre/élève que père/fils à premier coup d’œil), le tout s'en l'appeler père/papa.

J'ai aussi l'impression (il a quand même vaincu Jouichiro) et le mec à l'air de s'en foutre totalement, ça ne lui fait ni chaud, ni froid (comme si qu'un membre du C10 avait battu un élève lambda), en soit son objectif ça n'a pas l'air d'être Jouichiro, mais Sôma ? Le potentiel qu'il représente ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, la seule explication rationnelle que je vois à cette défait de Joichiro c'est qu'il n'était pas à fond.

 

Je ne dis pas qu'il ne s'est pas donné à fond dans son duel, hein. Je dis que c'est encore plus subtile que ça : Joichiro a eut une longue traversée du désert et les séquelles sont sans doute encore présentes. Donc actuellement on peut imaginer qu'il serait à 80% (chiffre servant juste d'exemple) de son niveau réel. Donc il s'est fait vaincre avec son maximum actuel sans pour autant être vraiment au top de sa forme. Il n'est plus le Joichiro de Totsuki depuis des années, il n'est plus au niveau de celui qui devait participer au Blue et c'est pourquoi les personnes assistant à la scène sont si troublées ; elles ne savent sans doute rien des séquelles de sa traversée.

 

C'est la seule explication rationnelle que je vois pour le moment concernant cette défaite... Qu'en pensez-vous ?

 

----

 

Concernant Saiba-fils, je pense qu'il s'agit vraiment de son fils. Si on met en parallèle la page du visage de Joichiro et celle du visage de Saiba, on voit clairement une grande ressemblance dans la profondeur et la noirceur du regard. Et on peut aussi se souvenir de ce qu'il fut dit par le passé : Joichiro n'a retrouvé goût à la cuisine que grâce à Soma. On pourrait presque dire qu'au vu de l'important de la cuisine pour Joichiro, il a repris goût à la vie grâce à Soma. Donc il ne serait finalement pas étonnant qu'il ait abandonné complètement son 1er fils alors qu'il était encore en plein dans le cœur de la tempête ; c'est pourquoi Asahi porte le nom "Saiba" (Joichiro dans la tempête) et Soma celui de "Yukihira" (Joichiro sortant de la tempête). Et c'est aussi la raison - qui fait très Shonen - que Saiba en veut à Soma : il a eut un père présent pour lui alors qu'il n'avait aucun talent (enfin, soi disant) tandis que lui n'a pas eut cette chance. Pourquoi lui ? Pourquoi Soma et pas Saiba ? Pourquoi Saiba n'a pas pu sauver son père de cette tempête ? Qu'a t-il de plus ?

 

Et là, on entre directement dans une rancœur personnelle qui fait écho à de nombreux mangas mêlant la jalousie avec la souffrance etc. Qu'en pensez-vous ?

 

Edit :

Si quelqu'un sait lire le japonais, il serait intéressant de savoir la signification de "Yukihira" et "Saiba", n'y a-t-il pas une signification cachée avec cette histoire de tempête etc. justement ? J'en sais rien mais ce serait cool de savoir ^^

Modifié par Lag

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Lag a dit :

Je ne dis pas qu'il ne s'est pas donné à fond dans son duel, hein. Je dis que c'est encore plus subtile que ça : Joichiro a eut une longue traversée du désert et les séquelles sont sans doute encore présentes. Donc actuellement on peut imaginer qu'il serait à 80% (chiffre servant juste d'exemple) de son niveau réel. Donc il s'est fait vaincre avec son maximum actuel sans pour autant être vraiment au top de sa forme. Il n'est plus le Joichiro de Totsuki depuis des années, il n'est plus au niveau de celui qui devait participer au Blue et c'est pourquoi les personnes assistant à la scène sont si troublées ; elles ne savent sans doute rien des séquelles de sa traversée.

Pour moi si on commence à vouloir chercher des explications rationnelles à la lourde défaite de Jouichiro, on rentre tout droit dans de l'estimation et de la supposition voire de l’interprétation. Chacun aura son point de vue, certains penseront qu'il n'était pas à 100% mais à 80%, d'autres diront qu'il s'est énormément retenu par simple envie de laisser Soma s'occuper de ce problème afin de faire mûrir ce dernier, tandis qu'on pourra aussi penser qu'il s'est juste fait largement écrasé par un type sorti de nulle part. C'est pour ça aussi que je pense que ce 5-0 est ridicule, une simple défaite 3-2 aurait été parfait.

 

il y a 12 minutes, Lag a dit :

Et là, on entre directement dans une rancœur personnelle qui fait écho à de nombreux mangas mêlant la jalousie avec la souffrance etc. Qu'en pensez-vous ?

Ce que tu dis est fortement possible (il y a bien une certaine ressemblance), on resterait dans un cadre classique ayant déjà été vu pleins de fois, donc tout à fait possible. Mais tout comme l'a dit @Kouza, Saiba Asahi avait l'air de limite ne pas porter plus d'intérêt que ça à Saiba si celui-ci était son père. Certes il le remercie mais j'avais l'impression de voir une relation gamin et idole plutôt que père et fils, mais c'est encore trop pour dire ça, faut voir comment ça sera traité dans la suite.  

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement quoi que l'on en dise.

 

Quand je vois cette image et l'expression du père de Sôma, je doute qu'il était seulement à 80%

 

L'expression, le visage de Jouichiro indique pour moi qu'il était clairement à fond dans le combat qui l'opposait à Asahi et on peut difficilement lui sortir des excuses justement à cause de cet image on ne peut plus explicite à mon sens, à vrai dire et à mon sens on a même jamais vu Jouichiro adulte aussi sérieux dans un combat.

Si Jouichiro n'avait pas été totalement sérieux (80/% ou moins), si il avait dans l'optique de ne pas réellement gagner ou de laisser son fils s'occuper de Asahi, il n'aurait pas tenu une telle expression en début d'affrontement, pour au final finir à terre impuissant (image très explicite). Alors certes c'est un peu "ridicule" mais on a l'habitude dans SnS (Jouichiro à terre alors que c'est juste de la cuisine), mais se sont des codes explicites, Jouichiro totalement sérieux et désireux de combattre (expression au début de l'affrontement, il s'excuse auprès de Asahi pour son retard, etc), pour finir totalement vaincu au sol et à terre (donc une défaite bien cuisante).

 

Si Jouichiro avait perdu 2/3 tout en étant à genoux au sol on aurait pu relativiser sa défaite, mais là je ne pense pas.

 

il y a 29 minutes, Lag a dit :

Et là, on entre directement dans une rancœur personnelle qui fait écho à de nombreux mangas mêlant la jalousie avec la souffrance etc. Qu'en pensez-vous ?

A vrai dire c'est totalement possible, on peut très bien avoir Asahi fils de Jouichiro et demi frère de Sôma ou Asahi élève/fils spirituel/etc et personnellement je préfère la deuxième option que la première qui ferait trop drame familial.

 

Mais comme je l'ai dis, Asahi a battu Jouichiro et il a l'air de s'en foutre totalement et de limite n'y prêter pas plus d'attention que ça, sa première réaction à sa victoire n'est pas de dénigrer son "père" ou de lui faire des reproches ("ouais tu m'as abandonner/jamais occuper de moi") ou que sais-je non la première réaction de Asahi et de remercier Jouichiro pour "tout" (en soit son enseignement) le tout dans une indifférence assez notable. J'ai envie de dire que n'importe qui (connaissant le vrai niveau de Jouichiro), parviendrait à le vaincre serait heureux et très expressif la ou Asahi c'est limite de l'indifférence.

A contrario il semble avoir plus d'intérêts pour Sôma, probablement parce qu'il a battu Jouichiro a son apogée ? Qu'il estime Sôma plus intéressant et dangereux ? En tant que fils de Jouichiro et avec son potentiel ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela pourrait expliquer pas mal de chose, pourquoi son père est toujours absent pendant un long moment, pourquoi il part du jour au lendemain du Yukihira.

 

A mon avis, ce 2ème fils, a été corrompue pas quelqu'un est a rejoins cette organisation de Cuisine Noire ( ça me fait penser à la Main Noire dans Jackie Chan ) étant très jeune et Joichiro ( le père de Soma ) a essayer de ramener ce 2ème fils en "s'infiltrant" en tant que cuisinier clandestin.

 

Cela pourrait expliquer ses fameux " voyage dans le monde " ou en réalité ils faisaient des Shokugeki dans l'underworld pour retrouver son fils ou le sauver. 

Cela me fait penser aux enfants qui s'enrôlent dans des trucs de fou (terrorisme, secte etc...) et que les parents essaient de sauver leurs gosses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Kouza a dit :

Personnellement quoi que l'on en dise.

 

Quand je vois cette image et l'expression du père de Sôma, je doute qu'il était seulement à 80%

 

L'expression, le visage de Jouichiro indique pour moi qu'il était clairement à fond dans le combat qui l'opposait à Asahi et on peut difficilement lui sortir des excuses justement à cause de cet image on ne peut plus explicite à mon sens, à vrai dire et à mon sens on a même jamais vu Jouichiro adulte aussi sérieux dans un combat.

Si Jouichiro n'avait pas été totalement sérieux (80/% ou moins), si il avait dans l'optique de ne pas réellement gagner ou de laisser son fils s'occuper de Asahi, il n'aurait pas tenu une telle expression en début d'affrontement, pour au final finir à terre impuissant (image très explicite). Alors certes c'est un peu "ridicule" mais on a l'habitude dans SnS (Jouichiro à terre alors que c'est juste de la cuisine), mais se sont des codes explicites, Jouichiro totalement sérieux et désireux de combattre (expression au début de l'affrontement, il s'excuse auprès de Asahi pour son retard, etc), pour finir totalement vaincu au sol et à terre (donc une défaite bien cuisante).

 

Si Jouichiro avait perdu 2/3 tout en étant à genoux au sol on aurait pu relativiser sa défaite, mais là je ne pense pas.

Bah du coup tu comprends exactement ce que j'ai précisé ne pas être ma pensée... xD.

 

Je dis pas que Joichiro était à 80% impliquant donc qu'il se retenait, hein...
Je dis qu'actuellement c'est le maximum qu'il peut atteindre ; qu'il en soit conscient ou pas.

C'est comme après une blessure quand tu te brises un os, par exemple. Tu mets du temps à retrouver ta mobilité etc.

Eh bien je pense que Joichiro pourrait être dans ce cas de figure : pour l'instant il récupère de sa période dans la tempête.

 

Donc si on prend l'idée d'une convalescence, on peut dire qu'il était détruit durant la tempête (os cassé) : 0%

Ensuite, la naissance de Soma l'a sortit de la tempête (os cassé mais avec un plâtre) : 5%

Et au fur et à mesure, il se remet de cette blessure mentale (l'os qui se répare seul, puis rééducation, etc.) : 10-20-...%

Finalement, il atteindra un stade où la blessure sera complètement réparé (il retrouve toutes les capacités de sa jambe, son bras, ...) : 100%

 

Bon, eh bien là il est dans le stage où il se remet de sa blessure mentale. Il cuisine uniquement par plaisir et pour des clients qu'il sélectionne, etc.

Et le seul endroit qu'il possède est un restaurant de quartier qui, au vu de son niveau, est plus un restaurant de "loisirs" pour lui qu'un vrai restaurant.

 

Bref, tout ça pour dire qu'à mes yeux la seule explication rationnelle serait qu'il est toujours en convalescence, en phase de guérison.

Ca l'empêche d'être au niveau de son apogée, ça l'empêche donc d'être vraiment aussi bon qu'il devrait, qu'il en est conscience ou pas.

Après ça l'empêche pas non plus d'être à 100% de ses capacités actuelles dans ce combat et donc d'être extrêmement sérieux, hein.

Malheureusement, malgré tout ça il a pas encore assez récupéré pour être au niveau de Asahi. D'où sa défaite... ^^

 

Les sportifs devraient rapidement comprendre ma vision s'ils ont déjà eut une blessure 😛

 

Il y a 3 heures, Kouza a dit :

A vrai dire c'est totalement possible, on peut très bien avoir Asahi fils de Jouichiro et demi frère de Sôma ou Asahi élève/fils spirituel/etc et personnellement je préfère la deuxième option que la première qui ferait trop drame familial.

 

Mais comme je l'ai dis, Asahi a battu Jouichiro et il a l'air de s'en foutre totalement et de limite n'y prêter pas plus d'attention que ça, sa première réaction à sa victoire n'est pas de dénigrer son "père" ou de lui faire des reproches ("ouais tu m'as abandonner/jamais occuper de moi") ou que sais-je non la première réaction de Asahi et de remercier Jouichiro pour "tout" (en soit son enseignement) le tout dans une indifférence assez notable. J'ai envie de dire que n'importe qui (connaissant le vrai niveau de Jouichiro), parviendrait à le vaincre serait heureux et très expressif la ou Asahi c'est limite de l'indifférence.

A contrario il semble avoir plus d'intérêts pour Sôma, probablement parce qu'il a battu Jouichiro a son apogée ? Qu'il estime Sôma plus intéressant et dangereux ? En tant que fils de Jouichiro et avec son potentiel ?

 

Bien au contraire. Si ma théorie est juste, Saiba Asahi réagit totalement normalement même s'il est son fils. Joichiro ne représente rien pour lui, il n'était qu'une petite étape. C'est son père, et alors ? Ce mec qu'il ne connait pas, qui n'a jamais été là pour lui ? Allons bon, c'est juste un insecte à écraser. Nan, le véritable coupable de tout ça c'est Soma ! C'est Soma qui a accaparé Joichiro durant toutes ces années, c'est Soma qui est responsable du malheur de Asahi car c'est bien Soma qui était avec Joichiro, c'est lui qui cuisinait avec, etc.

 

Et ce "Merci pour tout" doit être alors chargé d'ironie à 10 millions de pourcents ! C'est une expression pleine de dédains, de dégoûts etc. C'est comme s'il lui disait "Merci pour rien, moins que rien" ou quelque chose de plus vulgaire. Clairement vu son expression c'est pas des remerciements sincères, honnêtes etc. Il se fou clairement de la tronche de Joichiro en lui montrant qu'il ne lui a rien apporté.

 

Enfin, c'est ma vision des choses ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/07/2018 à 15:56, B.B King a dit :

Non, c'est clairement pas ça. Si Sôma a bien un talent c'est celui "d'instinct du cuisinier" comme tu le nommes. D'ailleurs Nimrahad le dit bien quand il dit que la force de Sôma c'est la créativité et l'adaptabilité et ses plats sont exactement d'une créativité hallucinante et créativité et adaptabilité rejoignent très bien le fait d'avoir une idée en cuisine et de créer cette idée, donc Sôma a bien un gros talent de cuisinier.

 

Tu te trompes complètement. L'adaptabilité et la créativité dont fait preuve Sôma, n'a rien à voir avec le talent de cuisinier. La "créativité" de Sôma n'en est pas vraiment déjà. Il a juste une curiosité insatiable et donc il teste des milions de trucs et en retire que le meilleur. Ce n'est pas de la créativité, c'est simplement de la culture. Mais vu que PERSONNE ne fait ça, personne n'a donc ce genre d'idée. Les gens appelle donc cela de la "créativité". Il faut bien comprendre un truc, la "créativité" naît du fait de ne pas avoir d'idée ou de ligne préconçu (toute tracé). Cela permet l'ouverture et donc l'apparition de chose dont les gens qui justement ont des idées préconçu ne peuvent tout simplement pas emprunter.

 

L'adaptabilité, c'est la même chose. Face à une difficulté, le fait d'avoir tester des centaines voir des milliers de trucs, permet de contourner le problème. TOUT LE MONDE peut le faire. C'est juste que ça demande un taf de dingue.

 

Le seul truc que je peux t'accorder, c'est que justement, pour faire ce que fait Sôma, il faut 2 choses. La première, c'est un mental d'acier, car tu as 1000 fois plus d'échec que la normal. Et en plus, il faut comme je l'ai dis, manquer justement du talent du cuisinier.

 

On peut dire que le nez de Akira ou la langue d'Erina sont une forme amplifié de l'instinct du cuisinier. Ils ont une route sûr, formidable et toute tracé pour faire des trucs de fou, mais malheureusement, elle est tout aussi restrictive de nature que l'instinct ou talent du cuisinier. On a la preuve avec Erina qui a dut revoir sa position avec la cuisine pratiqué à Polaris. Les gens sont libre même s'ils ont leur "spécialité" pour créer des trucs qui ne serait pas envisageable par une seule "facette" de cuisine.

 

En soi, ça c'est pas un talent, c'est juste du labeur de dingue. C'est tout. Et Sôma, c'est l'incarnation de ça. Parce qu'il n'a pas le talent du cuisinier, il est un travailleur acharné et totalement libre qui peut partir dans n'importe quelle direction.

 

Jouichiro avait un talent fou, c'est justement à cause de ça qu'il a eu un mal fou à Totsuki. Il devait aller toujours plus loin, toujours plus fort, avec un temps de plus en plus limité. Mais à la fin, la route devient tellement étroite que tu ne peux pas suivre, même avec son travail acharné. Il a donc lâché.

 

Sôma ayant toujours eu un monstre à affronter, une curiosité sans limite et ne jamais se focaliser sur un truc en particulier. Cela fait qu'il est un monstre de polyvalence et d'adaptabilité et cela depuis son plus jeune âge. C'est pour ça que dans un sens, Sôma est meilleur que Jouichiro. Il n'a pas peur de faire tout et n'importe quoi, et cela, peu importe la difficulté. C'est devenu tellement naturel chez lui que ça en est effrayant (ce qu'à dit Ishiki, et ce qu'à ressenti Néné).

 

Grossièrement, la seule chose qu'il manque à Sôma, c'est les moyens de parfaire ses connaissances. D'apprendre, encore et toujours plus de chose, dans toutes les cuisines etc pour les combiner, les améliorer etc. C'est pour ça qu'il ne refusera jamais un shokugeki, et que la seule chose qu'il demande en cas de victoire, c'est d'apprendre, tout ce que l'autre chef, sait.

 

En gros, Sôma continue d'élargir toutes ses connaissances, dans tous les domaines possibles. Jouichiro a dut voyager beaucoup pour faire ça. Vu que Sôma n'a pas eu ce luxe, il fait pareil mais à sa façon. Et depuis qu'il est numéro 1 du C10, autant te dire que des connaissances, il a dut en absorber comme un taré, apprendre des techniques qu'il n'avait jamais vu et des ingrédients qu'il n'imaginait même pas.

 

Je tiens à rappeler que le shokugeki que Sôma a perdu contre Jouichiro, c'était avec des aliments et des techniques qu'il ne connaissait pas. Après, dans le train, c'était encore une fois car son père avait énormément d'expérience.

 

Pour moi, il est clair que Sôma n'a plus rien à voir avec celui qu'on connait. Il suffit de voir le niveau de megumi pour imaginer 2 secondes la croissance exponentielle de Sôma.

 

 

 

Bon, maintenant que ça c'est dit, passons au chapitre. C'est dur, clairement, Saiba a ramassé. Cela étant dit, je ne trouve pas cela incohérent. Comme je l'ai dis, Jouichiro s'est beaucoup éloigné de la cuisine, il a progressé, bien sûr, mais il n'a pas atteint un niveau divin... D'ailleurs, après sa dépression, il a mit du temps avant de recuisiner. De plus, il a ouvert le yukihira quand Sôma était enfant donc, pendant très longtemps, il a fait des plats familiaux, il ne s'est jamais perfectionné genre en cachette, sinon Sôma le saurait. Les seuls moments qu'il a eu pour augmenter son niveau, c'est quand il était en voyage. Mais Cela ne durait jamais très longtemps non plus, donc bon, il a retrouvé le goût de la cuisine, il s'est amélioré, mais arrêter de le voir comme un dieu. Il était monstrueux, oui, mais loin d'être parfait. Il s'est servi de ses voyages, pour apprendre d'ailleurs un peu comme le fait Sôma et à justement expérimenter des trucs de fou. Et ça, c'est grâce aussi à Sôma et leur concours de "bon plat" mais aussi de "mauvais plat".

 

J'irai même encore plus loin, pour moi, la raison qui a fait que Jouichiro a changé de nom, c'est parce qu'il vient d'une famille "noble" dans la cuisine et qu'il a estimé qu'il n'était plus digne de ce nom et qu'il devait s'en libéré pour devenir une nouvelle personne avec une nouvelle famille (Sôma et sa mère). Cela étant dit, il a eu un autre enfant qui lui est le "digne héritier" de la famille. Il a donc peaufiner ses techniques, il a également dut apprendre de jouichiro et voilà. Ce qui devait arriver, arriva, Jouichiro s'est fait dépasser.

 

Je rappelle que Sensaemon a dit que la génération de Sôma était voué a dépassé celle de Jouichiro qui était l'âge d'or et maintenant, eux c'est la génération de Diamant, cela a aussi été confirmé par Gin. Donc, il est évident qu'il reste des mecs, plus fort que Jouichiro. De même, Azami aussi est sensé avoir un niveau dans les stratosphères, et on ne sait pas s'il est au dessus de Jouichiro. En théorie, il est sensé l'être vu qu'il a potentiellement fait le Blue (il était premier Siège dès la 2eme année après le départ de Jouichiro et Gin... Donc il a forcément eu le niveau pour Blue.) Il a même fait parti du cercle démoniaque des chef de je sais plus quoi.

 

Donc bon, je comprend pas comment vous pouviez penser que Jouichiro était "le meilleur cuisinier du monde", il était super fort, mais voilà. Pour le moment, je ne trouve rien d'incohérent a ce chapitre. Un peu rude encore une fois, pour Jouichiro mais tant que j'ai pas eu de match retour avec le Sôma post "premier siège" et l'amélioration qui vient avec, je ne considère pas que Jouichiro soit loin du niveau de Sôma. Et ça fait un moment qu'on nous dit qu'il y a au dessus de totsuki et au dessus de Jouichiro du même coup...

Modifié par rokal01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 52 minutes, Lag a dit :

Bah du coup tu comprends exactement ce que j'ai précisé ne pas être ma pensée... xD.

 

Je dis pas que Joichiro était à 80% impliquant donc qu'il se retenait, hein...
Je dis qu'actuellement c'est le maximum qu'il peut atteindre ; qu'il en soit conscient ou pas.

C'est comme après une blessure quand tu te brises un os, par exemple. Tu mets du temps à retrouver ta mobilité etc.

Eh bien je pense que Joichiro pourrait être dans ce cas de figure : pour l'instant il récupère de sa période dans la tempête.

 

Donc si on prend l'idée d'une convalescence, on peut dire qu'il était détruit durant la tempête (os cassé) : 0%

Ensuite, la naissance de Soma l'a sortit de la tempête (os cassé mais avec un plâtre) : 5%

Et au fur et à mesure, il se remet de cette blessure mentale (l'os qui se répare seul, puis rééducation, etc.) : 10-20-...%

Finalement, il atteindra un stade où la blessure sera complètement réparé (il retrouve toutes les capacités de sa jambe, son bras, ...) : 100%

 

Bon, eh bien là il est dans le stage où il se remet de sa blessure mentale. Il cuisine uniquement par plaisir et pour des clients qu'il sélectionne, etc.

Et le seul endroit qu'il possède est un restaurant de quartier qui, au vu de son niveau, est plus un restaurant de "loisirs" pour lui qu'un vrai restaurant.

 

Bref, tout ça pour dire qu'à mes yeux la seule explication rationnelle serait qu'il est toujours en convalescence, en phase de guérison.

Ca l'empêche d'être au niveau de son apogée, ça l'empêche donc d'être vraiment aussi bon qu'il devrait, qu'il en est conscience ou pas.

Après ça l'empêche pas non plus d'être à 100% de ses capacités actuelles dans ce combat et donc d'être extrêmement sérieux, hein.

Malheureusement, malgré tout ça il a pas encore assez récupéré pour être au niveau de Asahi. D'où sa défaite... ^^

 

Les sportifs devraient rapidement comprendre ma vision s'ils ont déjà eut une blessure 😛

J'avais parfaitement compris la chose je te rassure, mais j'expliquais d'un point de vu scénaristique, mais aussi sur la mise en scène.

 

C'est une possibilité que Jouichiro souffre encore des séquelles de ses blessures, même si personnellement je n'y crois pas du tout, après tout la "blessure" de Jouichiro était surtout d'ordre psychologique. Il a surtout craqué psychologiquement avec la pression, un burn-out et en soit ce n'est pas quelque chose qui à mon sens laisse des séquelles sur le long terme comme une blessure à la jambe qui peut nécessiter de la rééducation. A partir du moment ou se dernier va mieux psychologiquement, mentalement je ne vois pas pourquoi il subirait des séquelles surtout après autant d'années. Le burn-out de Jouichiro date de sa scolarité, de son adolescence (maintenant c'est un homme adulte), ça ferait un peu large pour qu'il en garde des séquelles, j'ai même envie de dire que logiquement il a totalement guéris à partir du moment ou il a découvert la mère de Sôma.

Le problème de Jouichiro était simple, il avait perdu le goût et l'envie de cuisiner, un dégoût total de la cuisine, du plaisir de cuisiner, un burn-out or on sait que se problème fut réglé quand il a rencontré la mère de Sôma et a eu une liaison avec elle (et après ils ont eu un enfant, etc), ce n'est pas le genre de problème (une fois guéris), qui laisse des graves séquelles ou diminue encore un moment le niveau de sa victime.

Et même si il avait eu des séquelles suite à son burn-out (même si j'en doute), en quinze ans au moins il n'aurait pas totalement guéris ? Alors la ça me parait clairement gros et surprenant quand quinze ans, il soit encore diminuer et affaibli (pour simplifier) et qu'il ne soit pas à son meilleur niveau pour un burn-out qu'il a eu dans l'adolescence et dont il fut guéris il y a au moins quinze ans.

 

De plus comme je l'ai dis la défaite de Jouichiro et très explicite.

A partir du moment ou l'auteur lui fait avoir une défaite totalement cuisante et sans appel (on parle bien d'un 5-0 et d'un Jouichiro finissant à terre impuissant), ce n'est pas pour X chapitres plus tard sortir comme excuses "il n'était pas à son vrai niveau à cause de sa dépression il y a quinze ans !" ça me parait totalement ridicule si on y vient à cette tournure et très sincèrement j'en doute, encore une fois car la défaite de Jouichiro et on ne peut plus explicite, l'auteur lui a mit une défaite cuisante, ce n'est pas pour lui chercher des excuses plus tard. Si l'auteur avait voulu minimiser la défaite de Jouichiro et lui trouver des excuses (outre l'hypothétique "séquelles de sa dépression), il n'aurait pas fait perdre Jouichiro par un 5-0 en le laissant finir à terre totalement impuissant.

 

Il y a 1 heure, Lag a dit :

Bien au contraire. Si ma théorie est juste, Saiba Asahi réagit totalement normalement même s'il est son fils. Joichiro ne représente rien pour lui, il n'était qu'une petite étape. C'est son père, et alors ? Ce mec qu'il ne connait pas, qui n'a jamais été là pour lui ? Allons bon, c'est juste un insecte à écraser. Nan, le véritable coupable de tout ça c'est Soma ! C'est Soma qui a accaparé Joichiro durant toutes ces années, c'est Soma qui est responsable du malheur de Asahi car c'est bien Soma qui était avec Joichiro, c'est lui qui cuisinait avec, etc.

 

Et ce "Merci pour tout" doit être alors chargé d'ironie à 10 millions de pourcents ! C'est une expression pleine de dédains, de dégoûts etc. C'est comme s'il lui disait "Merci pour rien, moins que rien" ou quelque chose de plus vulgaire. Clairement vu son expression c'est pas des remerciements sincères, honnêtes etc. Il se fou clairement de la tronche de Joichiro en lui montrant qu'il ne lui a rien apporté.

 

Enfin, c'est ma vision des choses ^^

C'est quand même un peu gros à mon sens.

 

Partons de cette optique, Asahi est le fils biologique de Jouichiro, il en veut à se dernier et surtout à Sôma pour l'abandon de son père et bien autant d'indifférence ça reste quand même sidérant pour moi. Le fait qu'Asahi désire se venger de Sôma qui lui a volé son père qu'il juge comme le principal responsable, ne justifie pas autant d'indifférence envers son père pour moi.

Parce que même si il juge que Sôma est totalement responsable et son "pire ennemi" pour ça, le fait qu'il sorte juste à son père "Merci pour tout !" en se cassant, alors qu'il a vaincu son père qui l'a abandonné me parait invraisemblable. Si tu as ton père que tu aimes énormément, que se dernier ta abandonné pour élever un autre fils, que tu désire prendre ta revanche, te venger, même si tu juges ton demi frère/frère totalement responsable, tu sors autre chose que "Merci pour tout" dans une indifférence totale quand tu parviens à vaincre ton père à mon sens. Tu discutes un minimum du sujet avec ton père ou tu lui fait des reproches, etc.

Dans cette idée, la source du problème pour Asahi ou tout du moins une des sources du problème, ça reste l'abandon de son père, une souffrance, une colère liée à l'abandon de son père, donc forcément quand ledit père est juste en face de toi et impuissant, ça me parait surprenant de juste claquer une phrase en indifférence total pour partir aussi tôt.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×