Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Sign in to follow this  
lilas

Ousen va-t-il trahir Sei ?

Ousen va-t-il trahir Sei ?   

31 members have voted

  1. 1. Ousen va-t-il trahir Sei et tenter de fonder un royaume ?

    • Oui
      15
    • Non
      14
    • Je ne sais pas
      2
  2. 2. Gyou sera-t-elle la capitale de ce royaume de Ousen ? Ou la révolte aura-t-elle lieu plus tard ?

    • Oui
      5
    • Non
      15
    • La révolte aura lieu plus tard
      11
  3. 3. Avez vous répondu sans connaître la réponse historique ?

    • Oui
      20
    • Non
      11


Recommended Posts

Voilà la question qui me turlupine en ce moment. Ousen va-t-il trahir ? 

 

On peut trouver du pour et du contre.

En contre

- Ousen est comparé Hakuki, l'ancien chef des 6. Pourquoi le comparer à ce personnage s'il doit finalement avoir un destin si différent ? 

- Ousen rêve d'un royaume fort, unifié, qui mette le mérite en avant sur le sang et l'hérédité. Soit exactement la même ambition que Sei. Pourquoi ne feraient-ils pas cause commune ? 

En pour

- Ousen est présenté depuis le début comme un type dangereux du fait de son ambition royale. Ce serait un peu décevant que cela ne débouche sur rien de concret.

- Le roi Sho ne lui faisait pas confiance. Il semblait être un bon juge des hommes. Et on ne voit pas vraiment que Ousen ait l'air d'avoir changé. 

 

A mes yeux, l'obstacle principal à la trahison de Ousen est son intelligence et sa lucidité. Certes il souhaite être roi, mais il n'envisage pas d'être un roi parmi les autres. Il semble mépriser cette période de guerre. Lui veut diriger un état d'une puissance inédite. Or je ne vois aucun moyen réaliste pour Ousen de fonder un état aussi puissant. Certes, il a une famille très noble et très puissante, mais peut-être pas au point de fonder un royaume qui puisse rivaliser avec les 7 autres monstres, sans parler de les dépasser. Son rêve semble inaccessible. Rien que cet argument pourrait le pousser à rallier Qin. On pourra parler de la reine-mère mais elle, elle s'en fichait du royaume : elle souhaitait juste pouvoir vivre avec ses enfants. 

Pour ce qui est du différent avec le roi Sho, je pense que cela tient au fait que le dieu de la guerre aimait la guerre. Il avait bien un objectif d'unification mais il semblait si lointain que son objectif plus tangible était bien de secouer complètement les différents royaumes par les guerres. Au contraire, La guerre n'est pour Ousen qu'un moyen d'atteindre cet objectif, et non une fin en soi. Ce désamour de la guerre, qui n'est qu'un outil, pourrait expliquer la distance avec le roi Sho.

 

Au-delà de ces arguments, cela me plairait bien de voir Ousen passer dans le camp des opposants, car je n'ai pas trop de sympathie pour lui. Mais je doute fortement. 

 

Pour ceux qui savent, à cause de l'Histoire, svp restez muets ! Je vous dédie tout de même une question, mais je cache les noms des participants pour que l'on ne puisse pas faire de recoupements...

Merci pour votre participation et vos avis. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

j ai repondu non au ai 3 car je sais pas pour l historique

ce que je pense c'est que ousen est un pragmatique  :
-si qin reussit il aucun interet a stopper le mouvement car plus tard avec le legalisme et sa notoriete il peut tres bien etre choisi par le peuple

-si qin se vautre il pourra toujours recuperer une partie de qin quand la revolte mettra la tete de sei au piquet ^^

il est noble donc il connait les ficelles et il n a pas assez d armee pour realiser son plan a l heure actuelle

si gyou tombe il a aucune raison de commencer son plan la pour 3 raisons :
1/ qin le laisse tomber il sera seul dans un pays ou zhao voudra sa peau

2/ il aura besoin de kanki et je pense pas que le plan de ousen soit suffisamment avance pour l interesser

 

si qin avait fait tombe yan la question se serait serieusement pose ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réponse historique ou pas, Hara peut choisir de prendre un chemin totalement different.

 

Le caractère et les ambitions de certains personnages changent radicalement par rapport à leurs véritables actions. Je ne citerais pas de noms mais il est fortement probable que l’auteur prenne le contre-pied total des faits historiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@SuperKoala possible que Hara s'éloigne des faits historiques parce que après tout ça reste une adaptation pas d'un récit d'histoire. 

 

Mais du coup si on parle que du perso de Ousen tel qu'il est présenté et décrit dans le manga, je pense pas qu'il trahira Sei (ou du moins pas avant la fin de l'unification), car il a pour le moment aucun intérêt a le faire.

S'il voulait faire un royaume indépendant, il pourrait et serait apparemment capable de le défendre mais n'a pas les alliés, ressources humaines et militaire pour simultanément le créer, le diriger, protéger les frontières et conquérir plus.

C'est pour ça qu'il aurait eu besoin de riboku.

Mieux Vaux prendre le contrôle de l'existant pour le modifier et dans ce cas le plus simple (pour être tranquille vis a vis de de la politique extérieure) est d'attendre que qin ait tout pris...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au début, je pensais pas qu'ousen trahirai Qin, malgré ses ambitions. Mais maintenant, je n'en suis plus si sur quand je penses à la façon dont le perso de Ouhon a été traité depuis le début de cette campagne. Plusieurs fois on l'a mis face à la question de l'unification du roi de Qin que ce soit par bananji ou Gyou'un. C'est quand même pas un hasard que ce soit Ouhon, le fils d'un possible traitre et non mouten qui a entendu le dernier message de Rinshoujo ? J'ai l'impression que l'auteur essayes de justifier le moment ou Ouhon décidera de se retourner contre son père pour le bien de ce rêve. On sais déjà à 1000 % que Ouhon fera parti des six et pour moi tant que son père est là, il sera comme un obstacle à sa réussite car s'il veut en faire parti il doit prouver qu'il a dépassé son père. Ouhon va t il devoir faire le sacrifice ultime ?

 

Après, il y a toujours " qu'est ce qu'ousen a demandé à shouheikun avant la campagne ?" tant qu'on aura pas répondu à cette question, ousen attend toujours quelque chose venant de qin.

 

Tout ça pour dire que je suis assez mitigé sur la question, mais si ça se faisait j'espère que ça sera bien fait.

  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Hwgc'est absolument ce que je me disais mais parfois, un peu par fantaisie, j'aime changer d'avis et imaginer un peu de piquant. 

Je pense que Hara restera grosso modo fidèle aux fait historiques vu que chaque grand arc est ponctué d'une phrase des grands textes antiques chinois. Mais cela laisse malgré tout de la marge. 

 

Je suis tombé sur un spoiler sur Ousen une fois mais là j'ai voté à l'opposé et je ne sais pas s'il était vrai (ce spoiler). Alors on va dire que je n'ai pas été influencé par l'Histoire...:P

 

Quoiqu'il en soit, je pense que la question Ousen va se poser très vite. La situation devrait évoluer et se clarifier un peu d'ici la fin de la campagne. C'en est aussi un des enjeux forts.

Je note quand même que lorsqu'il se présente aux habitants de Zhao et les expulse de chez eux, il ne se présente pas comme un général de Qin et leur donne sa garantie personnelle. On tirera ce que l'on veut de ces faits... 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

si trahison d'ousen il y a , je pense et j'espère qu'elle sera a chu . 

vous allez me demander , pourquoi chu ? 

 

:

- parce que l'arc chu sera probablement un des derniers de la guerre d'unification . 

- parce que par déduction , la plupart des autres états auront deja été vaincu . 

- parce que son but final inavoué , de par son ambition , semble être de devenir l'empereur de chine . 

 

donc de fait , a ce jour il a 7 obstacles , les 7 états . 

il a tout intéret a attendre qu'il n'en reste que 2 ou 3 .  puis trahir QIN ,prendre la tête de Sei et unifié ce qu'il reste a unifié ... 

 

sauf que pour prendre la tête d'un Sei qui aura probablement réussi a " fanatisé " son peuple , bah il va lui falloir une armée très forte ... 

riboku aurai pu être l'incarnation de cette armée des maintenant , mais il a refusé .. donc je ne vois que chu pour remplir cette condition restante . 

 

et puis , j'aime  l'idée que shin & ouhon l'affronteront un jour quand ils seront a leurs top . 

 

Edited by Shin-wara

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Shin-wara oui mais dans ce scénario, tu n'imagines pas que Ousen soit du côté de Chu (parce qu'il n'y a aucune raison que Chu accepte d'en faire son roi...) ? Juste que ce sera au moment où il ne restera plus que Chu ? 

 

Oui, une révolte interne en se basant sur l'impopularité croissante de Sei est une idée recevable rationnellement. Mais cela voudra dire que Ousen devra avoir constitué en propre à ce moment-là une force militaire obéissante et forte. Et donc qu'il devra recruter. Kisui en ligne de mire ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

si ousen trahit c'est bien avant chu mais a yan ...

chu est le dernier des etats a conquerir il fort a parie qu a ce moment qin a reussit a plus ou moins pacifier le reste de facon diplomatique

et que l idee de sei commence a germer dans l esprit des gens ... car avoir reuni la moitie de la chine serait deja un large exploit qui donnerait a certains d etre dans le camp de celui qui fera ce qui n a jamais ete reve tant c'etait infaisable

 

pour ma part l etat que ousen convoite c'est yan ...

car yan a une histoire base sur le mercenariat ce qui fera que ousen pourra gerer ses troupes de plus en prenant certaines ville fortifie de zhao en beneficiant du travail de RBK

il aura a la fois la tranquilite de qi et une frontiere a gerer qui est tres loin de qin qui aura encore pas mal de cas a gerer

Share this post


Link to post
Share on other sites

@lilas dans le cas d’une trahison j’imagine que cela se passera plus ou moins comme ça

 

A la fin j’imagine 3 états rester debout

- Qin

- Chu 

- QI . 

 

QI ayant promis de se soumettre si tt se passe bien . 

 

 la guerre Qin - chu serait donc l’ultime guerre pour l’unification . 

 

Et là on a 2 perspectives intéressantes . 

 

Soit ousen la joue psychopathe  en mode

«  allez y , allez affrontez chu , moi je refuse de servir sei . » .

=> grosse défaite de Qin . 

=> le peuple de Qin commence à se dire qu’ousen est la solution au pb . 

=> rébellion interne . 

 

Deuxième possibilité . 

 

=> Qin démonte chu «  facilement » . 

=> trahison d’ousen qui sauve ce royaume . 

 

Puis joue sur le fait qu’ils n’aient plus vraiment de lignée royal pour acquérir une légitimité . 

En promettant de défendre le pays et de l'étendre. . 

 

=> Guerre final Qin vs ousen / chu 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Shin-wara Ok, je vois mieux. Le premier scénario me semble réaliste, le second moins. Et à l'appui du premier scénario, on notera que l'ouest de Zhao risque d'être une région très riche qui va entrer dans une relation de fidélité très forte envers Ousen. Avec la ville de Wei que Ousen avait soumise, on peut se dire que Ousen est en train de se construire un mini empire au centre de la Chine, tout en restant pour le moment loyal. 

 

@little b Même question qu'à Shin-wara précédemment : comment voistu Ousen accéder à la royauté de Yan. Car il ne s'agit pas simplement de prendre parti pour Yan et d'en être le général principal mais d'être roi. La tradition mercenariale (c'est dit où ?) ne va pas jouer en sa faveur du coup. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si jamais, Ousen est comparé à Hakuki parce que ses forts de guerre étaient incroyables. Ousen n'est pas de son niveau pour fortifier une colline, mais il a quand même mit Renpa en déroute.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, lilas a dit :

@Shin-wara Ok, je vois mieux. Le premier scénario me semble réaliste, le second moins. Et à l'appui du premier scénario, on notera que l'ouest de Zhao risque d'être une région très riche qui va entrer dans une relation de fidélité très forte envers Ousen. Avec la ville de Wei que Ousen avait soumise, on peut se dire que Ousen est en train de se construire un mini empire au centre de la Chine, tout en restant pour le moment loyal. 

 

@little b Même question qu'à Shin-wara précédemment : comment voistu Ousen accéder à la royauté de Yan. Car il ne s'agit pas simplement de prendre parti pour Yan et d'en être le général principal mais d'être roi. La tradition mercenariale (c'est dit où ?) ne va pas jouer en sa faveur du coup. 

si ousen trahi ce sera pendant la prise de yan ...
une fois que qin aura pris yan, il pourrait engager des mercenaires pour l aider a reprendre yan ...

surtout que qin c'est pas a cote et que chu pressera d autres part
je le vois gangrene yan au fur et a mesure avant de passer a l action ..
et voir meme emettre l idee que ces troupes pacifient la region ^^

 

en plus a ce moment il devrait avoir une armee de 100000 hommes et je le vois pas avoir des hommes qui ne sont pas allier a sa cause ^^

le centre de la chine est hors de portee de ousen ... si il prenait wei il serait la cible de zhao, qin et chu autant dire que les 3 se priveront pas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

N°1  J'ai mis  " oui " mais après réflexion je pense que j'aurais plutôt du mettre " je ne sais pas "

 

La dernière scène ou Ousen essaye de recruter Riboku et cela devant des dizaines de milliers d'hommes je la trouve plus que bizarre ... !

 

A cette époque quand tu fait preuve d'aucun esprit patriote ca passe encore si tes un génie en matière de guerre mais par contre si tu essaye de trahir le royaume dans lequel tu vie tu est décapiter, bannie ou emprisonner a vie, non ?!

 

Du coup j'imagine que quelqu'un ( est dans le cas présent, Ousen ) qui essaye de fonder son propre royaume tout en trahissant celui qu'il est sencer servir doit faire preuve de la plus grande discrétion jusqu'au moment opportun ! 

Pourtant Ousen se met a parler sans pression de sa grande ambition et futur trahison et cela devant tout les soldats réunis comme s'il ne craignait pas les possibles futurs représailles que pourrait prendre Qin vis a vis de son ambition dangereuse ...

Bref, c'est peut être une erreur de l'auteur mais je trouve ca plus que louche !

 

N°2 Du coup même problème, j'ai mis " la révolte aura lieu plus tard " mais je commence a en douter, car si je suis la logique de ma théorie alors il y'a une raison pour laquelle Ousen parle de façon aussi détacher de son futur royaume devant tout les soldats présent, tout simplement car il ne compte plus remettre les pieds a Qin après cette campagne et ne sera donc pas inquiéter par de futurs représailles de la part de l'état ..

 

N°3 " Non "

Mais en vrais les réponses historiques ne signifient rien dans Kingdom, même si l'auteur en respecte un certains nombres il y'a aussi beaucoup d'éléments du manga qui n'en tienne pas comptes ...

 

 

Après même si je suis certain qu'a un moment ou a un autre du mangas Ousen finira par trahir Qin je pense que comme dans beaucoup de manga il va se faire ramener dans le droit chemin par certains, notamment son "fils ?" ainsi que son futur roi El Sei qui lui donnera une raison de le suivre et de le servir !

Edited by Kaamelott95

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kaamelott95 a dit :

Pourtant Ousen se met a parler sans pression de sa grande ambition et futur trahison et cela devant tout les soldats réunis comme s'il ne craignait pas les possibles futurs représailles que pourrait prendre Qin vis a vis de son ambition dangereuse ...

ça peut s'expliquer par 2 raisons simple :

1) du coté de QIN il n'a que ses hommes a coté de lui . donc je suppose qu'ils sont deja au courant pour la plupart ... 

2) a partir du moment ou il pose son plan sur la table . il voit 2 issues possible . le ralliement , ou l'extermination . je pense 

 

mais sinon , oui , je pense comme toi que ça servira de base a autre chose plus tard ... manipulation du coté de zhao surtout . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Shin-wara oui j'ai penser à ses deux raisons aussi mais je les est rapidement écarté 

La 1) ca me semble un peut gros , je reconnais que je ne sais pas vraiment comment ca se dérouler à l'époque mais je pense que dans une armée de 100 000 hommes il devait y avoir des espions de tout les coter, que ce sois des espions de Zaho, des autres états et même du centre de Qin pour divers raisons et objectifs 

 

Après il est vrais que les deux généraux Sou'ou et Denrimi n'ont pas était particulièrement surpris donc il y a fort à parié qu'ils étaits au courant mais révéler un objectif de cette ampleur a 100 000 hommes et imaginer que aucun d'eux ne vendra la mèche volontairement ou involontairement je trouve ça bien trop risquer 

 

2) La aussi la prise de risque est énorme , il suffi qu'un seul soldat survive pour qu'il aille crier sur tout les toits que Ousen est un sale traître ambitieux

En plus faire ca ce serait du quitte ou double et du coup ca jure avec sa nature que l'ont nous décrit comme quelqu'un de prudent

 

Bref, peut-être que je cherche trop la petite bête et qu'il faut mettre son discours devant tout ses hommes dans la même catégorie que les téléportation ou les chevaux qui volent ...  🙄

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Kaamelott95, après il y a peut être aussi tt bonnement une question de crédibilité. 

 

Est ce que la valeur de la parole d’un lambda peut justifier la défiance contre la parole d’un général venant de réussir un exploit sans précédent ? . 

 

Donc , il est possible que la fuite d’info aille se ranger dans la catégorie «  rumeur non fondé » dans l’imaginaire des gens du manga non présent sur la scène . 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/08/2019 à 14:29, Shankys a dit :

Si jamais, Ousen est comparé à Hakuki parce que ses forts de guerre étaient incroyables. Ousen n'est pas de son niveau pour fortifier une colline, mais il a quand même mit Renpa en déroute.

 

Renpa fait la comparaison avec Hakuki avant de voir le fort de Ousen. Il y a donc d'autres raisons... 

Et Renpa n'a pas été mis en déroute. On l'a empêché de triompher et on lui a imposé une paix. 

 

Il y a 21 heures, Kaamelott95 a dit :

 

La dernière scène ou Ousen essaye de recruter Riboku et cela devant des dizaines de milliers d'hommes je la trouve plus que bizarre ... !

 

A cette époque quand tu fait preuve d'aucun esprit patriote ca passe encore si tes un génie en matière de guerre mais par contre si tu essaye de trahir le royaume dans lequel tu vie tu est décapiter, bannie ou emprisonner a vie, non ?!

 

Du coup j'imagine que quelqu'un ( est dans le cas présent, Ousen ) qui essaye de fonder son propre royaume tout en trahissant celui qu'il est sencer servir doit faire preuve de la plus grande discrétion jusqu'au moment opportun ! 

Pourtant Ousen se met a parler sans pression de sa grande ambition et futur trahison et cela devant tout les soldats réunis comme s'il ne craignait pas les possibles futurs représailles que pourrait prendre Qin vis a vis de son ambition dangereuse ...

Bref, c'est peut être une erreur de l'auteur mais je trouve ca plus que louche !

 

L'ambition de Ousen est un secret de polichinelle. Tout monde le sait.

 

Le type a même dit devant Heki, le chef de la faction royale armée, qu'il voulait fonder son propre royaume (lorsqu'il tente de recruter le second de Renpa). 

A la limite, là au moins, il y a une ambigüité. La proposition de Ousen semble (potentiellement) compatible avec l'ambition de Sei (fonder une nouvelle entité surpuissante avec un nouveau système soial, non soumis à des lignages royaux). 

L'évolution est donc plutôt à la convergence entre Ousen et Sei. 

La trahison n'est pas pour moi un destin si évident.  

 

Le 10/08/2019 à 14:58, little b a dit :

si ousen trahi ce sera pendant la prise de yan ...
une fois que qin aura pris yan, il pourrait engager des mercenaires pour l aider a reprendre yan ...

surtout que qin c'est pas a cote et que chu pressera d autres part
je le vois gangrene yan au fur et a mesure avant de passer a l action ..
et voir meme emettre l idee que ces troupes pacifient la region ^^

 

en plus a ce moment il devrait avoir une armee de 100000 hommes et je le vois pas avoir des hommes qui ne sont pas allier a sa cause ^^

le centre de la chine est hors de portee de ousen ... si il prenait wei il serait la cible de zhao, qin et chu autant dire que les 3 se priveront pas

 

Là j'étais dans le scénario imaginé par @Shin-wara d'une rébellion dans un moment de faiblesse de Sei. Ce sera une guerre intestine. Ce sera les fidèles de Ousen + tous ceux qui seront opposés à Sei contre la faction de Sei. 

Tu es sûr que les fiefs de Ousen, qui sont dans Qin, feront partie de la révolte, plus toutes les fidélités acquises au fur et à mesure : à Wei, à Zhao, etc... Et là à Zhao, il pourrait être en train de fidéliser une immense aire, très riche, ce qui va donner de grands moyens à ses ambition s'il veut se rebeller. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 @lilas oui bien vu, j'avais oublier qu'il avait déjà fait une demande de ce type la devant Heki  !

 

Donc @Shin-waral'information rapporter par un soldat quelconque ne serait donc pas suffisamment crédible pour ternir le nom d'un général ayant réussi un exploit extraordinaire ?

C'est possible, oui ! 

Cela dit vu que du coup Heki a était lui aussi témoin de ca j'imagine que l'info a fait Heki>Shoubunkun>Sei et la pour le coup la question de la crédibilité ne se pose pas vraiment je pense

 

 

Du coup je trouve que c'est encore moins logique de mettre un type comme ca qui se voit déjà a la tête d'un royaume, général en chef d'une armée de plus de 100 000 soldats...  o.O

Au début du mangas ont nous parler de la crainte de la révolte quand Mou Bu a demander a être nommer grand général et a pouvoir faire la guerre librement mais la ont dirait que cette peur de la révolte a totalement disparu !

 

Sinon Lilas pour l'ambition de Sei, pour moi c'est surtout dans un premier temps unir tout les royaumes, puis par la suite les réglementer en mettant le système législatif en avant  

 En revanche dans le cas d'Ousen tout ce qu'ont sait pour l'instant c'est qu'il veut créer un royaume surpuissant et qu'il s'imagine a sa tête ... ;)

 

Du coup ca coince un peut vu que les deux veulent être la pierre angulaire de ce nouveau royaume est qu'il n'y a de la place que pour une seule paire de fesse sur le trône... ! ;)

Donc en partant de la j'imagine deux choses, sois Ousen passera en mode " calife a la place du calife " sois il quittera le nid pour tenter de voler de ses propres ailes, je pense par contre que ce ne sera définitif est qu'il finira par être ramener dans le droit chemin !

Edited by Kaamelott95

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Kaamelott95, contre kyouen, je pensais que l’auteur avait mit un peu de distance entre héki et ousen pour qu’il n’entende pas en détail ce qu’ils se disaient . 

Mais c’est vrai que ça pose question . 

 

Par contre , pour ce qui est du choix d’ei Sei de le nommer malgré le risque . 

C’est explicitement dit dans le manga , «  sa force compense ce malaise » . 

 

Sei ne veut pas conserver son pouvoir par dessus tout . Contrairement aux autres souverain . 

Lui , Il veut unifier . 

Donc il prend le risque . 

 

Néanmoins , je ne le vois pas nommer ousen parmi les 6 sans avoir confiance en lui . Idem pour kanki d’ailleurs . 

 

La nuance est immense . 

Car la , même si ousen a 100000 hommes sous ses ordres . 

Ce sont avant tout des hommes de Qin . 

C’est à dire un regroupement d’armée servant ei sei . Et répondant à son ordre de suivre ousen . 

 

Dans le cas d’un des 6 . 

Celui ci devient auto dépendant et sa voix devient loi sur l’ensemble de ses troupes . 

 

Son armée devient son royaume , d’une certaine façon ^^ . 

( d’ailleurs ce serait top , vraiment top si c’etait Ça et seulement ça ce que souhaite ousen ) 

Edited by Shin-wara

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que Ousen peut ne pas trahir selon la façon dont les mots de Riboku ont résonné en lui. Ousen n’a pas le centième du poids de Sei, et je crois qu’il va finir par s’en rendre compte. Ousen aurait pu prendre un royaume dans un monde sans Sei, mais là il se ferait avaler avec les autres États dans le flux de Sei unifiant. 

 

Du coup, si Ousen trahit, ça risque d’être bientôt. Il y a de grandes chances qu’Ousen soit l’architecte de la chute de Katan. Du coup je le vois bien trahir, mais ultérieurement, pas pas trop tard quand même. Donc dans un ou deux arcs ?

 

Après Ousen peut aussi se ranger totalement. On l’a déjà vu, avec Shouheikun qui avait des vues sur Shin au début du manga (un « pion » à capturer et faire sien), et qui finalement est devenu le No.2 de Qin et donc juste le supérieur du premier des suivants de Sei. Donc Ousen pourrait renoncer à des rêves. Peut-être même que son discours contre RBK n’était là que pour l’après-Shukai. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que Ousen a vraiment l'intention de former son propre royaume selon ses envies et ses croyances au point actuel du manga.

 

Mais le point le plus important dans l'ambition de Ousen que l'on peut voir lors de sa tentative sur Riboku c'est clairement que sa vision de son royaume futur est extrêmement proche de celui qu'envisage de créer Sei, ou la méritocratie et les capacités intellectuelles auront plus de pouvoir finalement que le sang.

 

Alors, est-ce que Ousen va trahir Qin par égocentrisme ou est-ce que sa future rencontre avec Sei (ils ne se sont finalement jamais rencontré en privé et il ignore tout de la manière dont Sei envisage l'unification) va lui faire changer d'avis ? Les deux options sont valables.

 

Personnellement, je pense qu'il va se rendre compte très vite que sa meilleure option est de rester avec les Qin. Pourquoi ? Parce que si il devient le chef des futurs 6 grands Généraux de Qin et qu'il parvient à l'unification complète de la Chine, alors il se retrouvera en position pour être au sommet de la hiérarchie de ce nouveau système gouvernemental ou l'Empereur ne sera finalement qu'un homme sur le trône sans réel pouvoir de décision. Actuellement, ses seuls vrais concurrents pour diriger cet empire sont Shouheikun et Rishi. Or la difficulté pour se débarrasser de ces deux là semble beaucoup moins grande que de réussir à créer un nouveau royaume.

 

Si Ousen entend parler du projet de Sei sur le légalisme, il pèsera alors le pour et le contre et pourrait attendre patiemment son heure. Après tout, la patience c'est sa spécialité.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, SuperKoala a dit :

Actuellement, ses seuls vrais concurrents pour diriger cet empire sont Shouheikun et Rishi.

Et Mouten, à moyen et long terme. Mouten a un charisme hors-normes (sur ce plan, ni Shin ni Ouhon ne lui arrivent à la cheville), un niveau et un potentiel en stratégie très conséquents (les seuls élèves de Shouheikun au-dessus de lui étant Ten et Mouki) et un sens politique pareillement énorme. (C'est là où il creuse la différence avec Ten d'ailleurs. Ten est a priori meilleure "élève" que lui, plus rigoureuse et systématique, mais Mouten a un sens de la psychologie bien supérieur.)

 

A l'heure actuelle, Mouten est loin de son niveau max. Même si c'est désormais un jeune général. Mais il est clair qu'Ousen a eu des vues sur lui, parce que le jour où Shouheikun tombera, ce sera Mouten son héritier naturel.

 

Donc... si Ousen trahit plus tard, Mouten sera une grosse menace, tout comme Sei.

 

Citation

Personnellement, je pense qu'il va se rendre compte très vite que sa meilleure option est de rester avec les Qin. Pourquoi ? Parce que si il devient le chef des futurs 6 grands Généraux de Qin et qu'il parvient à l'unification complète de la Chine, alors il se retrouvera en position pour être au sommet de la hiérarchie de ce nouveau système gouvernemental ou l'Empereur ne sera finalement qu'un homme sur le trône sans réel pouvoir de décision.

Ousen serait bien idiot à penser une seule seconde avoir réellement le pouvoir dans un empire unifié sous l'égide de Sei. Sei a vaincu (littéralement vaincu) Ryo Fui, qui était l'un des politiciens les plus puissants de toute la Chine. Ousen est bien trop intelligent pour penser une seconde tenir les rênes du pouvoir même en tant que Chancelier suprême.

 

Malgré toutes les promesses de Sei, le pouvoir reste le pouvoir, et restera entre les mains de ceux qui pèsent. Même si le légalisme atténue un petit peu ce fait, Sei conservera un grand pouvoir au sein d'un empire.

Edited by mollo

Share this post


Link to post
Share on other sites

@mollo : la difference est de savoir ce qui guide ousen ...
je ne pense pas que ce soit juste etre chef d un empire ...

le personnage n est pas aussi etrique que ca ...

et je pense qu il y a bcp plus de profondeur dans les causes qui le pousssent

 

peut etre qu une vision plus unifie et egalitaire de la societe avec une certaine meritocartie lui suffira au final
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il a peut-être des envies pour son royaume. À voir comment Hara les développe, parce que pour l’instant c’est de la mégalomanie basique à base de « je serai plus fort que mes voisins ».

 

J’aimerais bien que Hara noircisse un peu son univers qui reste encore un peu trop sage à mon goût. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×