Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



JoyBoy800

Classement des Arcs V2 (Prochain vote : 26/06)

Recommended Posts

Très intéressant @Setna, je peux déjà dire que ça me sera utile, déjà en terme de culture générale et de recul quand on analyse une oeuvre, mais aussi pour ce topic en particulier. Merci du partage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@JoyBoy800

 

En fait j’avais une suggestion. 
 

Comme en mi-juillet on passe à l’arc WCI, je me demandais s’il ne faudrait pas la juger en 3 partie minimum comme pour Wano :

 

- Sauvetage de Sanji 

 

- Plan de Bege et sauvetage du Germa

 

- Mise en œuvre du Gâteau et fuite de l’alliance

 

Comme ça on pourrait mieux répartir les combats et le scénario mis en place et ça donnerait + de temps pour lire l’arc au lieu de le rush.
 

Maintenant soit on note ces trois parties et on fait une moyenne totale pour l’arc ou soit on note ces trois parties mais la note finale sera indépendante de ceux-ci ( je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre).

 

Ça permettrait pourquoi pas d’augmenter l’attractivité de ce topic et le rendre encore + actif.  
 

Ou peut-être t’avais l’intention de le faire ?
 

Mais je n’ai rien contre le format actuel.

Edited by I shiro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Univers : Haut en couleur, va bien avec la population qui y habite (18/20)

Cohérence : On nous montre comment ils se défendent des attaques extérieures, les infrastructures en forêt ou dans la ville et leur façon d'avoir de l'eau sans descendre de l'éléphant. Mais tout comme I shiro, j'enlèverai des points pour le fait qu'absolument personne n'ait vendu la mèche alors qu'un génocide était en cours. Vaut mieux vendre un mec et garder un millier de guerrier que de perdre un millier de guerrier pour un gars (qui ne s'avère même pas une force de frappe du niveau d'Ashura). Ça aurait ajouté du réalisme et du tragique face à un ennemi très puissant et bien renseigné (13,5/20)

Originalité : Il y a des inspirations de la société aztèques, je pense ? J'ai bien aimé aussi (18/20)

 

Que pensez-vous de cette deuxième phase de notation à ce jour ? Après coup, je trouve que ça fait beaucoup de critères, mais bon, si on 'en fait une moyenne, ça efface peut-être ce problème...

 

Récap des notes à ce jour : J'ai 5 notes pour le scénar, 4 ( 5 avec Setna lorsqu'il notera).

 

Scénario

Kobe81  16/20

I shiro    18/20

Eoko      20/20

Joyboy   20/20

Setna     16/20

 

Univers

Kobe81  18/20

I shiro    16,25/20

Joyboy   16,5/20

Setna     ---/20

Nilsou  17/20

 

@I shiro  J'y ai pensé après qu'on me propose de gérer l'arc Wano par arc. Cependant, si je prends ta manière de couper WCI, cela donne une notation qui va du chapitre 827 au 856 (29 chapitres), puis du 856 au 869 (13 chapitres), et enfin, du 869 au 892 (33 chapitres). Or si on doit noter les combats, on note un déséquilibre entre la phase 1 (au moins 5 combats) et la phase 2 qui n'en a pas. Même au niveau du scénario ( et même si c'est un turnover déterminant), cette dizaine de chapitres ne représente pas grand-chose à se mettre sous la dent...

 

Sachant qu'on commencerait par les combats, puis le scénario, puis l'univers, voilà comment je voyais les choses

Combats :

Phase 1=> Groupe 1(Sanji vs Judge / Luffy vs Crackers)

Phase 2 => Groupe 2(Luffy vs Sanji / Luffy vs Armée Enragée)

Phase 3 => Pedro vs Baron Tamago / Brook vs Big Mom(?)

Phase 4 => Luffy vs Katakuri ainsi de suite j'en ai peut-être oublié...

 

Puis couper le scénario en trois parties comme tu l'as dit de manière plus ou moins égale.

 

En bref, couper en plusieurs parties la phase combat et scénario, mais séparément. Je comptais aussi donner une limite de chapitres minimum à avoir relu pour se remettre dans le bain et se replonger pas à pas ensemble dans l'arc. Donc ton idée est bonne, mais je suis actuellement en train de relire l'arc pour déterminer si on peut mieux le couper.

Edited by JoyBoy800
Correction d'une note
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oups, j'ai faillis oublier de venir donner des notes. 

 

Arc Zou

1589528191-luffy-regarde-zou.png

Évaluation de l'univers/décor

 

J'aurais quand même 2 questions préliminaires : 

- Est-ce qu'il y a la même échelle entre les arcs principaux et les arcs de transitions, ou est-ce qu'ils ont une échelle pour chacun ? Par exemple là je note l'arc Zou à 18/20 parce que je le met dans une échelle d'arcs de transitions, mais si il était dans une échelle pour tous les arcs, il serait à 14-15/20.

- Doit-on donner des notes pour la cohérence et l'originalité ? Là j'en met pas comme ça n'a pas l'air d'être recquis.

 

Alors, en avant pour l'évaluation en elle-même :

Le fait d'être sur le dos d'un éléphant géant c'est un bon point qui marque évidemment dès le départ. Il y a quelques autres éléments bien vus dans le décor : les habitations ananas, l'arbre baleine, etc... Mais en soit, passé le fait que l'île soit sur le dos d'un éléphant, ce ne fut pas une ville très créative sur le plan du décor. Il y a certains ordres hiérarchiques qui me paraissent évident : 

- Zou < Skypiea / Thriller Bark / Île des hommes poissons

- Baratie / Arlong Park / Royaume de Drum < Zou

Je vais pas expliquer pour chaque arc, mais grosso modo je pense qu'il y a une différence relativement importante entre Zou et tous ces arcs, que ce soit en marges supérieures et inférieures. Par exemple, je pense que l'île des hommes poissons est tout aussi originale en terme de localisation (au fond des mers, aka Atlantide, sauf que c'est dans une bulle géante), mais est beaucoup plus créatrice et diverse dans les décors à l'intérieurs de la bulle. A l'inverse, je pense que le Baratie est beaucoup trop limité aussi bien dans la localisation (le bateau a beau être pas trop mal, ça reste un simple bateau) que dans les décors (c'est une restaurant quoi).

Il y a certains arcs pour lesquelles une hiérarchie est plus difficile à établir selon moi : Water Seven, Sabaody, Punk Hasard, etc... 

Bref, pour moi cet arc est dans la classe moyenne en terme d'univers / de décor. A l'échelle des arcs de transition par contre, il me semble clairement être dans une tranche supérieure. J'ajouterai qu'on n'aura probablement plus aucun arc de transition jusqu'à la fin du manga, car même si il devait y avoir des intrigues de ce types, elles seraient probablement intégré pendant un arc plus large. Et même si il y en a encore, il ne devrait pas y en avoir beaucoup. Donc je donne une note élevée.

 

Note 18/20

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zou Décors : 16/20

 

Les questions soulevées par mon VDD sur les barèmes de notation sont pertinentes. Personnellement, encore que pour le scénario je comprends que l'on puisse vouloir séparer les arcs principaux des arcs de transition pour noter (même si je ne l'ai pas fait sur ma première note), autant pour les décors je ne vois pas nécessairement la pertinence de le faire. Que ce soit les arcs principaux ou de transition, ça va être les mêmes critères qui ressortent : caractéristiques naturelles des lieux, architecture des bâtiments, ambiance générale, etc.

J'éditerai peut-être ma note si des explications sont fournies par @JoyBoy800

 

Sinon que dire, quelle île ! Zunesha en lui-même est une merveille d'innovation. Le coup de l'éruption pluvieuse quand on découvrait l'île avec Sanji, Nami et co' était mémorable. Le fait qu'il abrite, nourrit et protège toute une population était bien pensé. La forêt de la baleine était très belle.. Bref du bon cru. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Et cette avec cette dernière note que se clôt la notation de l'univers de Zou !

 

Récap final des notes pour Zou (arc de transition)

 

Scénario

 

Révélation

Kobe81  16/20

I shiro    18/20

Eoko      20/20

Joyboy   20/20

Setna    16/20

 

Moyenne  = 18/20

 

 

Univers

 

Révélation

Kobe81  18/20

I shiro    16,25/20

Joyboy   16,5/20

Setna     15/20

Nilsou    17/20

Eoko      16/20

 

Moyenne = 16,45

 

Ce qui donne la note finale de 17,22 pour cet arc, ce qui est fait l'un des tout meilleurs arcs de transitions ! *sifflement admiratif*

 

Maintenant, je vais répondre à vos questions et vous parler de quelques nouveautés.

 

Merci à tous d'avoir participé à cette première séance de notation ! Vos retours me permettront d'affiner grandement les choses pour la suite. Tout d'abord, pour répondre à ta question @Setna , et comme l'a bien dit @Eoko, non, les critères de notation pour les décors d'un arc à un autre ne changent pas. D'ailleurs, cet aspect d'un arc pour moi est un bonus, là où le scénario et les combats représentent vraiment le nerf de la guerre. La vraie question Setna, c'est pourquoi ta note changerait ?

Le 24/05/2020 à 23:52, Setna a dit :

- Est-ce qu'il y a la même échelle entre les arcs principaux et les arcs de transitions, ou est-ce qu'ils ont une échelle pour chacun ? Par exemple là je note l'arc Zou à 18/20 parce que je le met dans une échelle d'arcs de transitions, mais si il était dans une échelle pour tous les arcs, il serait à 14-15/20.

Pour ta deuxième question, Setna, c'est facultatif. J'ai volontairement mis plusieurs critères comme ceux-ci pour guider ceux qui avaient potentiellement du mal à donner une note en partant de nulle part, et avoir un maximum d'objectivité en dégageant tout sentiments, aussi bons soit-ils ( éviter les messages du type :" oh la la c'est l'arc avec lequel j'ai commencé One Piece, trop trop beau il me rappelle tellement de souvenirs 20/20 !!" en parlant de Arlong Park par exemple). Mais comme pour le topic "Classement One Piece Groupe", j'attendrai de votre part un minimum d'argumentaire, donc vous n'avez même pas besoin d'utiliser les critères que je propose si vous êtes sûrs de votre choix.

Par exemple, j'ai posé des questions préliminaires pour aiguiller ceux qui voulaient noter les combats, mais libre à vous de séparer votre argumentaire en plusieurs autres questions/critères, comme je l'ai moi même fait pour des combats de WCI.

 

En parlant de WCI, on commencera en mi-juin (après le 10 en tout cas, étant donné que je n'aurai plus d'examens... enfin je crois... !) afin que je puisse bien me concentrer, notamment sur un point intéressant qu'a soulever @I shiro. En effet, la longueur de l'arc pourrait rendre difficile sa lecture complète avant notation. Il avait mentionner la possibilité de couper l'arc en trois parties pour mieux suivre.

Ce que je pense faire étant donné qu'on commence par les combats, c'est prendre ces derniers un par un (par exemple, Luffy vs Crackers, puis Luffy vs Armée Enragée...) Ça permet à tout le monde d'avancer chapitre par chapitre dans l'arc, de se le remémorer, et de se remettre dans le bain pour comprendre les enjeux dudit combat (ou alors deux par deux, bref, vous comprenez la motivation derrière)

Une fois cela fait, et puisque vous aurez logiquement lu tout l'arc, je pensais noter le scénario pré-crise de Big Mom et post-crise, avant de passer au décor/l'univers (l'archipel d'îles mangeables, le fait que les habitants louent leurs âmes chaque mois, dangerosité de l'endroit, appréciation personnelle de l'ambiance, ainsi de suite...).

Dans tous les cas, profitez d'ici là pour reprendre tranquillement la lecture.

 

Je compte aussi mettre un barème pour les notations à partir de maintenant (de 20 à 16, très bon, de 16 à 12, bon, de 12 à 8, moyen/bof bof, de 12 à 6, mauvais, de 6 à 0, très mauvais).

 

Pourquoi cet ajout ? Eh bien, il me semble que ça peut-être un substitut intéressant à la mesure étalon. En effet, imaginons que cet arc WCI ait une moyenne de 13,8 à l'arrivée. Pour ceux qui le considèrent comme l'un des meilleurs arcs de One Piece, c'est un problème car cela veut dire que la plupart des autres seront en dessous de 13... 🙄 . Bref, on utilise les mesures des autres pour faire son propre étalon, et ça fausse tout. Ça n'a pas posé de problème pour Zou, mais je le vois venir sur d'autres arcs plus gros. Alors que si on a ce type de barème, la majorité des personnes pourra s'entendre pour dire que tel arc et au moins bon, ou entre bon et moyen, et les notes suivront, permettant un échelonnement progressif et plus légitime.

 

Il y aura aussi possibilité pour tout membre, en dehors des périodes de notations, d'exercer son "droit de veto" sur la moyenne d'un arc.

 

Exemple :

"Droit de veto"

 

Je ne comprends pas que Marineford soit en dessous de l'arc Arlong Park pour tel et tel raison...

 

Si, au terme du (possible) débat qu'aura provoqué ce droit de veto, suffisamment de mondes estiment que, en effet, la note a mal vieillie, ou bien qu'elle est objectivement non représentative, une séance de rattrapage pourra être organisée. C'est le cas par exemple, des notes de l'ancien topic "classement des arc". En effet, je compte reprendre les notes qui y ont été calculé, mais il y a des chances qu'il faille les re-noter pour x ou y raisons (notamment la différence de critères dans la mise en place des notes).

 

Tout cela sera résumé dans le premier message de ce topic, et je rappellerai les règles à chaque début de round de notation. Désolé pour tous ces changements, je comptais utiliser Zou comme une sorte d'arc de test. Normalement, les choses devraient être plus stables à partir de maintenant.

 

N'hésitez pas à poser vos questions et on se retrouve très bientôt, ici ou ailleurs sur le site 😉 !

 

PS : Setna, je te redemande ici si tu n'avais pas vu la première fois. Cela te gêne-t-il que j'inclue ton message dans le message originel, ainsi que tout le monde le voit ? Je le trouve très intéressant. Après, le mieux serait un lien direct vers ton message pour ne pas surcharger, mais je ne sais pas comment faire, et toi ?🧐

Edited by JoyBoy800
Changement de moyenne
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nice si on le fait le/vers 10 juin. 

 

Je pense que l'arc WCI va faire beaucoup parler. C'est sûr pour moi.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, JoyBoy800 a dit :

Cela te gêne-t-il que j'inclue ton message dans le message originel, ainsi que tout le monde le voit ? Je le trouve très intéressant. Après, le mieux serait un lien direct vers ton message pour ne pas surcharger, mais je ne sais pas comment faire, et toi ?🧐

Oui oui, pas de problème. 

Pour mettre un lien vers un message, il faut cliquer sur la date auquel a été posté le message (il y a 5 heures, il y a 4 jours, etc), et copier le lien dans la barre de recherche en haut. 

 

Pour le décors, du coup j'aurais pas donné la même note si j'avais su que c'était une échelle unique pour les arcs principaux et de transition. 

Il y a 5 heures, JoyBoy800 a dit :

La vraie question Setna, c'est pourquoi ta note changerait ?

Parce qu'il y a une liste d'arcs de transition et une liste d'arcs principaux. Les arcs principaux ont tendance à être plus développés, donc à avoir de meilleurs notes y comprit pour les décors. Du coup, les arcs de transitions pourraient avoir de meilleurs notes si ils sont dans leur propre échelle que si ils la partagent avec les arcs principaux. Concrètement, pour revenir sur l'arc de Zou, pour moi en terme de décors on a ce genre de rapport : 

- Zou < Skypiea / Thriller Bark / Île des hommes poissons

Par contre, le seul arc de transition avec lequel Zou est en compétition pour la meilleure note, c'est Sabaondy. Donc forcément, j'ai mis 18/20 à Zou parce qu'il est l'un des meilleurs arcs de transition du point de vue des décors. 

Mais puisqu'il n'y a qu'une seule échelle pour tous les arcs, je mettrais plutôt les décors de Zou à 15/20. Je sais pas si ça peut compter ou non.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends. Je prends ta note en compte, ne t'inquiète pas ;)  (Et merci pour la réponse, c'est bon, j'ai pu le faire)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouiii @I shiro ! Ce vendredi ! Avec les exams, ça a été just, mais c'est bon, ce sera avant le mois de juillet. Le sujet est prêt, j'effectue juste un fast-check de tous les combats de One piece, histoire de vérifier ce qu'on considère être un bon ou mauvais combat. D'ailleurs si vous avez des idées d'ici là, je prends tout en compte !

A vendredi, donc ;)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo ! 

 

La notation de l’arc Totland/WCI peut enfin commencer !

 

d8d0.jpg

 

Heu... non, non, attendez, mauvaise destination...

 

 

yk1m.png

 

Ah, voila... Ça claque un peu plus quand même... ! Mais ne vous laissez pas les vibes Teletubbies vous tromper... Totland est plus sombre que vous ne le pensez ! Nous en parlerons plus en profondeur lorsque nous nous pencherons sur l'univers en particulier. Mais tout d'abord, et comme prévu, nous allons jeter un œil sur cet arc à travers trois loupes différentes, dans cet ordre : Les combats, le scénario, et ensuite, l’univers.

 

Résumé sommaire de l'arc avant de le disséquer un peu plus le moment voulu : Luffy, Nami, Brook, Chopper, Pedro, Carrot et Pekoms se dirigent vers Totland pour récupérer Sanji des mains de Big Mom et du Germa, qui entendent s'allier en vue d'augmenter leurs puissances militaires respectives. Au chapitre 836, début des "festivités", l'équipage à rencontré Pudding, Pedro leur a confessé voir en eux l'équipage qui atteindra le bout du monde, Mama a tué son fils lors d'une crise de rage et accueille avec un calme surprenant la demande de Jimbei de quitter son équipage, et Sanji s'est "battu" contre son père.

Voilà le roster des combats que nous allons noter : 

 

Session 1 (WCI) :

=> Luffy (& Nami) vs Crackers ( du chapitre 836 au chapitre 842) 

=> Luffy vs Sanji (chapitre 844) 

(du vendredi 26/06 au samedi 04/07)

 

Session 2 (WCI) :

=> Luffy vs l’armée enragée  (du chapitre 845 au chapitre 846) 

=> Pedro vs Baron Tamago (du chapitre 849 au chapitre 853) 

(du lundi 06/07 au dimanche 12/07)

 

Session 3 (WCI) :

=> Luffy vs Katakuri (du chapitre 878 au chapitre 896 ) 

(du lundi 13/07 au samedi 18/07)

 

Pour la manière de les noter, à l’instar du topic “Classements de groupes” de Natsu, libre à vous, pour chaque combat, de le juger comme vous le souhaitez (pavé ou pas). J’attends cependant un minimum d’argument pour un maximum d’objectivité et me permet de vous proposer quelques questions au travers desquelles vous pourrez noter votre combat si vous manquez d’idées :

 

  • Rapports de forces : les deux combattants sont-ils sur la même longueur d’ondes ou à des années-lumière l’un de l’autre ? Quels sont les fruits/compétences de chacun ? Les trouvez-vous intéressantes ?
  • Déroulement :Scénario” du combat : Qu’est-ce qu’il s’y passe d’intéressant, présence de nouvelles techniques ? l’issue est-elle tirée par les cheveux, bien amenée ?
  • Utilité : Ce combat avait-il sa place dans cet arc, que nous dit-il ? Et ce qu’il nous dit est-il matière à débattre, pertinent, inutile ? Et surtout, quels sont les enjeux de ce combat ?

 

 

Place à la bagarre ! (et à vos notes... ;) )

 

e82p.gif

 Toujours aussi satisfaisant... !

 

 

  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

SESSION 1 (WCI)

 

 

2sig.jpg

 

Monkey.D.Luffy (Symbole Berry500.000.000) vs Charlotte Crackers (Symbole Berry800.000.000)

 

 

Je n’aurai jamais considéré ce combat comme un générateur de débat enflammés. Crackers est le type d’ennemi qui me rebute le plus, de par sa sournoiserie, mais aussi parce que je les considère plus comme une nuisance qui fait perdre du temps qu’un véritable adversaire qui fait grandir le héros. Je trouve son pouvoir cheaté et inintéressant. Aucune limite, aucun effort. 

Ici, il est clair que Crackers était un faire-valoir du reste des Sweet Commanders. A peine infiltré dans le territoire de Big Mom, cette dernière fait savoir à Luffy au travers de son fils qu’elle est au courant de sa présence depuis bien longtemps, et une fois le combat commencé, les parallèles avec le choc contre Doflamingo se multiplient. Luffy utilise très vite son Gear Fourth en vain, signe de l’extrême résistance, non pas de Crackers, mais des biscuits qu’il peut produire à l’infini. Le combat se transforme en espèce de bataille de tranchées ou on essaye d’entamer tant bien que mal la défense de l’un et de l’autre en attendant de trouver une solution plus viable. C’est là que Nami entre en action, en venant ramollir les biscuits. Pour moi, son importance est capitale et fait virtuellement remonter la note moyenne que je comptais donner dans un premier temps. Ça crédibilise un peu le fait que ce soit un fight de pirate, et puis, ça offre une porte de sortie à une confrontation stérile. Cependant, pourquoi l’est-elle, stérile ? 

 

Un combat... bancale ? 

Quand j’ai dit que Luffy a utilisé le Gear Fourth en vain, je voulais dire qu’il n’arrive pas à terrasser son adversaire avec l’extrême efficacité qui caractérise cet état. Pourtant, son premier objectif est atteint avec brio, c’est-à-dire briser la carapace de Crackers.  

 

Révélation

8s2c.jpg

 

L’homme aux milles bras est dehors ! Au lieu de se protéger dans son armure, il s’en sert comme d’un bouclier pour contrer les coups meurtriers de Luffy. 

 

Révélation

puci.png

 

Sauf qu’à ce moment-là, Luffy n’attaque pas ce combat sous le bon paradigme. Oui, on peut premièrement dire qu’avec le Snakeman (qui lui permet de tordre son bras si vite qu’il est capable d’override le haki de l’observation de Katakuri) il pourrait se charger du 10 ème fils de Big Mom les doigts dans le nez. Mais ce n’est pas une critique valide, ou du moins à demi valide : Parce que dans ce cas, on peut aussi se demander pourquoi Luffy n’a pas fait un bon gros King Kong Gun dans la mâchoire d’Hody Schwarzenegger (ou Arnold Jones, comme vous souhaitez).  

Par contre, contre un bouclier surpuissant, pourquoi attaquer frontalement. Avec le Gear 2 et son Soru, c’est une histoire qui aurait pu être réglée tout aussi vite ! S’il touche Crackers dont la sensibilité est à peu près équivalente à celle d’un pénis tout juste circoncisé (ok, j’ai déjà dépassé mon quota de métaphore foireuses pour aujourd’hui... ! Qui a des souvenirs de la guerre du Vietnam tout d’un coup xD), le combat est gagné, donc il ne s’agit plus de briser sa défense, mais de la contourner. On n’est plus dans un combat de puissance, mais de vitesse, que je trouve plus intéressant. Alors on aurait pu penser que la volonté de l’auteur était de montrer que Luffy était bien plus fort que n’importe lequel de ces biscuits et sortirait une attaque surpuissante qui le prouverait, mais cette dernière est de circonstance.... Ce qui nous amène à l’issue. 

 

L’issue 

Celle-ci tombe un peu à plat avec l’attaque utilisé, que je mets dans la catégorie de Zombie Luffy ou encore dans celle-ci dessous, Ougon Rifle :

 

v4df.gif

 

C’est une attaque de circonstance type Gomu Gomu no Ballon qu’il utilisait pour renvoyer les boulets de canons. Ici, il renvoie partiellement la puissance de son adversaire, et se sert de la vitesse à laquelle il se regonfle pour propulser avec force Crackers. Mais par quoi est-il battu, au final ? Ses propres biscuits, contre lesquels notre capitaine préféré s’est assuré de l’envoyer ? L’était-il déjà avant ? Malgré que ce soit un combat de pirate sans règle, est-ce que l’insertion de Nami n’en invalide-t-elle pas l’issue, annihilant du même coup toute analyse approfondie des deux protagonistes, étant donné que l’un d’eux est aidé, et l’autre affaibli. Comme on le voit lors du début de l’affrontement Luffy vs Katakuri, un vrai combat (duquel on peut donc tirer de vraies conclusions) se déroule en 1v1 avec l’ennemi aux meilleures de ses capacités dès le début (Luffy casse le miroir, Katakuri gronde Flampe...) 

Au-delà de ça, le comique de l’estomac élastique de Luffy montre que ce n’est pas un combat très important ou formateur dans son parcours (sérieux, qui à part lui pouvait manger les biscuits et s’en servir pour battre son adversaire ?). Certes, le combat a duré 11 heures, bienvenue dans le Nouveau Monde, de surcroît sur le territoire d’un empereur, on a compris le message. Mais plus que la domination pure et simple du chapeau de paille, c’est encore une fois son mélange de génie et d’insouciance qui est mis en avant et qui constitue à construire sa légende.  

 

Que peut-on ajouter ? 

L’enjeu : L’apparition du Sweet Commanders n’en rajoute pas à celui déjà présent qui est de sauver Sanji (et donc, de terrasser tous ceux qui se mettent sur son passage). 

A-t-il sa place dans l’arc ? : J’aurai bien aimé que Luffy amène Zoro, ça aurait donné un combat potentiellement plus intéressant, et aurait enlevé cette impression de Luffy-centrisme que j’ai depuis le début du Nouveau Monde. Ce combat nous faire entr’apercevoir la force des autres Sweet Commanders (mais surtout, la vraie valeur de Luffy qui après Dressrosa, bouffe du 800 millions de berrys au petit-dej), et enfin, on nous montre déjà les limites du Gear Fourth. Ce sont pour moi les principaux enseignements qu’on peut en tirer 

 

En bref,

       1. Points négatifs :  

Je n’étais pas investi émotionnellement car méchant sans charisme et pas d’enjeux supplémentaires, 

J’ai trouvé le fruit de Crackers facile,  

Le combat est répétitif (luffy force trop sur son nouveau jouet aka Geart Fourth),

L'unique stratégie de Crackers, surpuissante lorsqu'elle marche, mais qui peut se révéler inutile contre un adversaire adéquat.

 

        2. Points positifs :  

Luffy trouve la ressource de battre un Sweet Commanders,  

L’aide de Nami (l’un des personnages les plus intelligents du manga) est toujours bienvenue, ça fait tellement longtemps que je ne l’ai pas vu se battre en 1v1... 

 

J’ai très moyennement aimé ce combat, mais il a eu le mérite de faire bouillonner la communauté sur les rapports de forces et il en est ressorti des choses intéressantes, ce qui fait un point bonus pour lui 

 

Note :  11/20 

 

 

ni4z.jpg

Monkey.D.Luffy(Symbole Berry500.000.000) vs Vinsmoke Sanji (Symbole Berry177.000.000)

 

Très simplement, ce combat fait deux choses qui je me rappelle, m’avait laissé très perplexe au moment de lire le chapitre. Tout d’abord, elle met un écart de puissance que je considère gigantesque entre Sanji et Luffy. Et de deux, il ré-utilisait un ressort émotionnel qui avait été puissant avec Robin, mais qui faisait redite avec le cuistot, bien que ça aille avec le personnage. Je parlais de Luffy-centrisme il y a quelques lignes, et mon impression a été renforcé après cette altercation : On n’a pas vu de nouvelles techniques de Sanji en termes de combat, il donne le meilleur de lui-même, sans même inquiéter ne serait-ce qu’un peu son capitaine. En un chapitre, il a balancé tout ce qu’il pouvait s’en infliger grand-chose (il ne faisait pourtant pas exprès de taper), mais son capitaine n’a même pas besoin d’utiliser le haki pour l’arrêter. Or, je ne peux m’empêcher de penser que si c’était le monstre qu’est Zoro qui avait attaqué Luffy, l’issue aurait été à des années lumières de celle-ci. Cela montre le gouffre qui s’installe de plus en plus entre lui et Sanji.  

 

Aspect positif, là où Luffy avait affronté Usopp, il refuse de taper Sanji, comprenant qu’il le fait contre son gré. Cela démontre une évolution, une empathie plus grande envers son équipage et les erreurs qu’ils peuvent commettre. Là où la proximité avec Usopp avait enflammé les choses très rapidement et amené à une guerre fratricide inévitable, il se met volontairement en retrait des tenants et des aboutissants, comme pour se protéger et le protéger lui. C’est lorsqu’il en saura un peu plus sur la situation qu’il s’énervera et le frappera, le forçant à révéler ce qu’il a dans le cœur. 

Bilan ? Combat somme toute inutile, presque “putaclic” (le titre Luffy vs Sanji est vendeur, mais le contenu n’est pas si sexy que ça...). Aussi, si Sanji vaut au moins 1000 hommes, Luffy en vaut 10.000... ! Je parlerai plus en profondeur de l’humanisation du monstre qu’était Sanji à l’époque lorsque nous nous pencherons sur le scénario, car je pense que c’est un processus très intéressant.  

 

Note : 8/20 

 

Je me réserve le droit de peaufiner mes arguments dans le futur, ou de changer ma note si je la considère erroné après vos commentaires

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Super j’adore ce format et cette mise en page !

 

Luffy, Nami et les homies de la forêt vs Cracker :

 

Le combat commence très fort, et le commandant de Yonko arrive à mettre en difficulté le héros tout en le provoquant. Il dégage une sacré aura de puissance, et Luffy dit qu’il est fort. 
 

Je trouve qu’on a, ici, une utilisation très poussée des pouvoirs de biscuit-man. Il l’utilise très habilement et à su trouver une parade à cette non-tolérance à la douleur. Enfin je dis “poussée” car son éveil n’a pas été officiellement révélé. Il a un bon haki et a pu blesser Luffy en g4 ce qui est une sacrée prouesse.

 

Du coup, l’opposition semblait être chouette car elle était équilibré et il me semblait que les deux protagonistes se donnaient “complètement à fond”
 

Hélas, l’auteur nous a donné une ellipse...
 

Nami a eu son utilité et a eu la brillance d’esprit de retourner la Vivre Card de Lola à son avantage pour rallier les homies de la forêt à sa cause. 
 

C’est ce qui a permit à Luffy de temporiser.

 

Et, Cracker était impuissant et s’est contenté de se reposer principalement sur ses pouvoirs pour faire face à cette stratégie. 
 

Bref, pour moi, c’est l’un des pires combat du manga car il cristallise ce qu’on pouvait reprocher à l’auteur. C’est-à-dire cette façon facile et superficiel d’aborder un combat depuis MF.  
 

Je suis content que Nami ait pu avoir son utilité et a peser dans la rencontre. Au moins, Luffy ne fait pas tout.

 

Pourtant ça ne semblait pas être mauvais : un rapport de force équilibré, une stratégie de combat et la mise en avant des personnages concernés.

 

C’est l’ellipse qui casse tout, je trouve.

 

Ensuite quelle est la cohérence de ce combat ? Luffy et Nami sont partis pour sauver Sanji, alors ok ils sont retenus par un gros tas de biscuits mais ces derniers ont volontairement temporiser alors qu’ils étaient engagés dans une mission de sauvetage. Et, c’est quand même bizarre que personne dans le crew de BM, en voyant l’absence prolongé de leur frère, n’est allé dans la foret de la tentation pour voir ce qu’il en est réellement du conflit avec chapeau de paille. Genre, vraiment personne avec toutes cette multitude de personnages et en territoire alliée (pour Cracker donc) n’est penser à aider/chercher leur frère qui combat l’ennemie sur une très longue période ? 
 

Je donne la note de : 6/20 car je trouve que le combat, qui avait bien commencé, est mal géré et est source de plusieurs interprétations, ce qui veut dire qu’il n’est pas claire du tout. C’est le serpent qui se mord la queue pendant 11 et interminable heures.

 

Luffy vs Sanji

 

Sanji fait l’erreur qu’il suffit de cogner son capitaine comme un fou furieux pour espérer que ce dernier fasse demi-tour après tout ce chemin...

 

Luffy ne se bat pas et sert de punching-ball pour son adorable et tendre cuisinier.

 

C’est un affrontement idéologique qui donnent deux interprétations sur la façon de pouvoir sauver ses amis.
 

Le combat est révoltant et très surprenant. On a tous eu un gros pincement de cœur. 
 

Pour moi, le combat ne s’arrête pas au KO de Luffy mais après sa grosse déclaration. D’ailleurs, je vous invite sincèrement à revoir ce passage dans l’anime en vostfr (inutile de préciser mais bon). Je vais juste citer une des phrases de Luffy qui me donne encore maintenant la chair de poule :

 

« Peu importe combien de fois tu me frappes, tu es celui qui est blessé ! »

 

Victoire sans conteste de Luffy malgré que Sanji se soit démené comme un beau diable.

 

Les paroles de Sanji sonnaient comme faux mais son jeu d’acteur et ses nombreux coups  ont réussit à tromper Nami mais pas son capitaine.

 

Maintenant, Sanji fait la même erreur que Robin, et ça s’est chiant, il faut se l’avouer. 
 

Le combat ne subit pas de coupure, heureusement et il est nettement plus sensible et émotionnellement bouleversant pour nous, lecteur. C’est réussit de la part du l’auteur car cette notion de confrontation principalement idéologique pour sauver ses amis est tout-à-fait respecter en faisant opposer deux façons de combattre diamétralement opposées l’une à l’autre : la violence et la non-violence (peace and love). Après, il est court certes mais pour moi ça reste un point positif.

 

Belle prestation de la part de Mr Prince et du futur roi des pirates. 

 

Donc, je mets la note de 14/20 pour ce combat.

 

J’ai déjà hâte de noter les autres combats !

Edited by I shiro
  • Like 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

SESSION 1 (WCI)

 

 

2sig.jpg

 

Monkey.D.Luffy (Symbole Berry500.000.000) vs Charlotte Cracker (Symbole Berry860.000.000)

 

Un combat qui aura fait couler beaucoup d'encre sur le forum ! Je vais essayer d'évaluer les combats avec des points précis.

 

  •  Scénario

Ce combat est-il utile au développement du scénario, que raconte-t-il, et certains éléments du scénario jouent-ils un rôle dedans ?

 

Alors tout d'abord, il s'agit du premier affrontement direct de Luffy avec un commandant d'Empereur, ce qui doit forcément faire date. Cracker est rapidement mis en valeur pas certains procédés, son arrivée déclenchant la peur des Homies, Brûlée qui se permet de le hyper, Luffy lui même qui fait des commentaires élogieux sur le potentiel de combat de son vis-à-vis, bref, on comprend très rapidement qu'on a affaire à un poids lourd, sans introduction préalable au combat.

 

Il s'agit aussi du combat le plus long de Luffy, j'y reviendrais sur le second point, il dure environ 11 heures. Le point du scénario le plus intéressant selon moi, c'est clairement l'impact de la Vivre Card de Big Mom, possédée par Nami. Elle change radicalement le cours du combat, et là ou c'est très cool, c'est qu'on parle d'un élément qui a été introduit au chapitre 489 ! Soit prés de 350 chapitres auparavant.

 

  • Déroulement

Le déroulement du combat possède des points positifs et aussi négatifs. Pour parler du positif en premier, j'ai apprécié l'usage du terrain, les Seducing Woods se révélant finalement être d'une grande aide alors qu'ils devaient finir d'enfoncer les Mugiwara, la mise en avant de Nami qui a eu un impact fort, de par l'usage de la Vivre Card (qui a permis de soumettre les Homies de la forêt), mais aussi de par ses techniques plus classiques, via son Climat-Tact qui a ramolli les biscuits de Cracker.

 

Pour parler des deux combattants principaux, Cracker a montré des qualités intéressantes, Oda est parvenu à surprendre le lecteur en faisant croire que le soldat biscuit piloté par le fils Charlotte était sa véritable apparence, et nous avons pu observer de nombreuses facettes de l'usage de son Fruit du Démon, la solidité des biscuits, la capacité à en créer énormément, mais aussi le détail donné à ses créations par Cracker (visage réaliste, balafré, confiture en guise de sang etc ...). Quand à Luffy, bien sûr on connaissait ses techniques habituelles, on a pu voir néanmoins que le Gear 4th Boundman a pu connaître ses premières véritables difficultés, et on a pu apprécier une nouvelle forme avec le Gear 4th Tankman, Luffy démontrant encore et toujours sa créativité en combat.

 

Le vrai point négatif du combat est l’ellipse, il s'agit d'un combat de 11 heures dont nous avons vu je pense même pas 10%. On comprend aisément les raisons qui poussent l'auteur à ce choix : ce n'est pas le combat principal de Luffy sur cet arc, mais en même temps il est hors de question de l'expédier car ça manquerait de cohérence. L'affrontement ayant été une suite d'actions répétitives, l'ellipser se comprend, ça n'empêche pas que ça retire de l'intérêt au combat de le faire autant.

 

  • Esthétique

Les dessins ne sortent pas spécialement du lot quand on les compare aux autres combats de l’œuvre. Le design de Cracker est plutôt cool, le découpage rend l'action assez dynamique comme souvent lors des combats de Luffy, en particulier la dernière page, avec Cracker qui vole de la partie droite de la page à celle de gauche, voyant l'impact avant/après qu'il soit passé par les soldats biscuits dans la page principale du milieu, la phrase bien badass de Luffy et les réactions du public.

 

Sinon j'ai pas d'autres cases que j'aime tout particulièrement sur ce combat, les dessins sont OK.

 

  • Cohérence

Le déroulement du combat et la conclusion me paraissent cohérents. Luffy finit lessivé mais vainqueur, il a bénéficié de conditions avantageuses au contraire de Cracker (qui aurait du bénéficier de ces conditions avantageuses avec la Forêt et les Homies, ou au moins ça n'aurait pas été un facteur décisif si il ne s'en était pas servi). La durée du combat est importante, c'est souvent le cas dans One Piece quand les protagonistes ont un niveau relativement proche.

 

On a pas mal débattu sur "est-ce que la pluie devrait ramollir les biscuits si ces derniers sont couverts de Haki", mais je pense là-aussi que ça reste logique par rapport aux spécificités du FDD en question.

 

-----

 

En prenant tous ces éléments en compte, je vais donner à ce combat une note de 10/20, le combat comporte des points positifs, mais l'ellipse sort un peu trop le lecteur de ce dernier. Ce n'est pas le combat le plus spectaculaire de Luffy non plus, loin s'en faut.

 

ni4z.jpg

Monkey.D.Luffy(Symbole Berry500.000.000) vs Vinsmoke Sanji (Symbole Berry177.000.000)

 

  •  Scénario

Ce combat est principalement drivé scénario ! Le fond du combat est beaucoup plus important que la forme pour Luffy vs Sanji, comme c'était déjà le cas pour Luffy vs Usopp à Water 7. C'est un combat de volonté, Sanji voulant protéger son équipage en les faisant quitter l'île et en se sacrifiant, prenant sur lui même, et Luffy montrant sa détermination à ne pas perdre un membre d'équipage, une personne qui compte beaucoup pour lui. Si Sanji "remporte" le combat physiquement car Luffy ne se défendait pas et va tomber KO quelques secondes, je pense qu'on peut dire que le combat moral a été remporté par Luffy, car il en ressort toujours aussi déterminé, et démontrant son leadership (j'adore les phases où Luffy fait des discours de capitaine, c'est rare et c'est ce qui en fait tout le sel), quand à Sanji, il en ressort bouleversé et chamboulé dans ses convictions, il sait pertinemment que sa petite comédie n'a pas fonctionné et il est touché par les paroles de Luffy.

  • Déroulement

Le déroulement est relativement simple, Sanji frappe et Luffy se laisse faire, il n'y a pas grand-chose à dire là-dessus. Personne d'autre n'a d'influence sur le combat, Sanji étant insensible aux propos de Nami à ce moment là. Cet affrontement reste fort en émotions, un combat entre camarades depuis plus de 800 chapitres, à chaque coup on peut sentir une sorte de décharge électrique.

  • Esthétique

Quelques belles cases, c'est un combat très court qui tient dans un seul chapitre, les techniques de Sanji sont assez spectaculaires en général (Joue Shot, Concassé).

  • Cohérence

Luffy se laisse faire et vient de se battre toute la nuit durant contre Cracker juste avant, qu'il tombe KO pendant quelques secondes après une des techniques les plus puissantes de Sanji paraît logique. Le cuistot savait qu'il ne pourrait pas tuer son capitaine même en frappant sérieusement, le comportement de Luffy est totalement cohérent par rapport à ce qu'on a toujours vu de lui, et celui du 3éme fils Vinsmoke également, au final, car c'est un homme prêt à se sacrifier pour le bien des siens, ce qu'il fait en cherchant à chasser ses camarades.

 

-----

 

Je lui donne la note de 13/20. Luffy en ressort grandit en tant que capitaine et l'émotion est présente. Je ne lui mets pas plus car il ne s'agit pas d'un réel combat entre deux adversaires qui veulent gagner sur le plan purement martial, et il est très court.

Edited by Kobe81
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×