Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Crocodile

Awards du Forum Séries/Films 2019 5ème édition [Miss Film]

Awards du Forum Séries/Films 2019 5ème édition   

15 members have voted

  1. 1. Miss Film 2019 (la plus belle)

    • 73kl.jpg Daisy Ridley
      0
    • pzbv.jpg Emma Stone
    • 5q4u.jpg Kaya Scodelario
    • 9fc6.jpg Margot Robbie
    • gcef.jpg Nina Dobrev
    • vveq.jpg Sasha Luss
      0
    • q55p.jpg Scarlett Johansson
    • 3o5w.jpg Zendaya
      0
    • Vote blanc


Recommended Posts

Pour les séries c'est blanc, je ne crois pas en avoir une la moindre.

 

Côté animé, y a eu du lourd cette année quand même.

 

5. Dororo : J'ai eu du mal à accrocher et j'ai fini par drop, l'ambiance et les graphismes étaient cool mais j'avais du mal avec l'histoire et les protagonistes.

4. Kimetsu no Yaiba : J'avais drop vers l'épisode 12 parce que c'était assez médiocre, mais la hype de l'anime m'a interloqué donc je l'ai fini. Finalement c'était pas si mal même si pas transcendant, mauvais point à la bande de personnages principaux pour la plupart insupportable (je parle surtout de la tête de cochon et du harceleur pleureur). Peut être un peu trop hypé cela dit.

3. The promised Neverland : C'était vraiment pas mal ! L'animé est plus que correct, donc je suis assez satisfait appréciant le manga. Hâte de voir la saison 2 !

2. L'habitant de l'infini : J'aime beaucoup la DA qui fait honneur au manga, même si la tâche est évidemment rude. Après ça reste l'habitant de l'infini dans l'histoire donc c'est évidemment génial.

1. Vinland Saga : probablement l'AOTY, je vois pas trop qui peut lui tenir tête (même s'il y a eu de très bons animé cette année). Après le support de base est absolument génial donc ça rendait la tâche plus facile, et c'est très bien réussi. Le dernier épisode m'a donné autant de frisson que lors de ma lecture, bon dieu quel pied.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vinland Saga et Chernobyl vainqueurs. 

Citation

10. Meilleur Animé 2019 (New)


nykl.jpg

Vinland Saga, 6 votes
Kimetsu no yaiba, 5 votes

The Promised Neverland, 4 votes

Dororo, 3 votes

L'Habitant de l'infini, 2 votes

Love, Death + Robots, 2 votes
Harley Quinn, 1 vote

Votes blanc : 9

vt5h.jpg 2tw0.jpg c0jn.jpg v08w.jpg wz4v.jpg obkq.jpg     

Total des Votants : 32

Citation

11. Meilleure Série basée sur des faits réels 2019


9cvl.jpg
Chernobyl, 14 votes 

Mindhunter (saison 2), 3 votes
The Crow (saison 3), 2 votes

When They See US, 2 votes
Le Bazar de la Charité, 1 vote

The Loudest Voice, 0 vote

The Act, 0 vote
Catherine the Great, 0 vote
Unbelievable, 0 vote

Votes blanc : 10

f0ew.jpg eho4.jpg z2ii.jpg 3pza.jpg rm3q.jpg me0v.jpg sxdv.jpg 79b6.jpg 

Total des Votants : 32

 

 

 

 

 

 

Suite

Citation

12. Meilleur Animé 2019 (avec plusieurs saisons)


Shingeki no Kyojin (saison 3 partie 2)
 Jojo's Bizarre Adventure : Golden Wind
 Mob Psycho (saison 2)
 Saiki Kusuo (saison 2)
 My Hero Academia (saison 4)
 Rick and Morty (saison 4)

 Psycho-Pass (saison 3)

 ao54.jpg wuzk.jpg 4l4q.jpg sxqn.jpg a50j.jpg c4j5.jpg iotb.jpg

Citation

13. Meilleur réalisateur Film 2019


J J Abrams (Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker)
 Bong Joon-ho (Parasite)
 Todd Phillips (Joker)
 Martin Scorsese (The Irishman)
 Quentin Tarantino (Once Upon a Time in Hollywood)
 Anthony et Joe Russo (Avengers Endgame)
 Robert Rodriguez (Alita : Battle Angel)
 Ruben Fleischer (Retour à Zombieland)
 Robert Eggers (The Lighthouse)

 xunh.jpg jcqj.jpg fqny.jpg x6pf.jpg hb01.jpg qm9c.jpg jrs4.jpg 6oeo.jpg v4mt.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il y a du beau monde dans la liste mais j'ai voté Robert Eggers (The Lighthouse) qui paye par son originalité osé en n&b 4/3 a l'ancienne ainsi qu'il a réussi a retranscrire a merveille l'ambiance pesante, glauque du phare, si sentir en immersion totale. Seulement son deuxième film de connu je vais le suivre de prés avec en 2020 un film sur le thème des Vikings au joli casting Nicole Kidman, Alexander Skarsgard, Willem Defoe, Anya Taylor-Joy.

 

Pour les animes, Shingeki no Kyojin (saison 3 partie 2) bonne deuxième partie de saison, Jojo's Bizarre Adventure : Golden Wind exceptionnel qui sublime la manga depuis le début, Mob Psycho et Saiki Kusuo j'ai tenté en saison 1 pas accroché je ne suis pas trop comédie du genre. Rick & Morty ça c'est de la comédie trash que j'aime et Psycho-Pass (saison 3), jamais fini la saison 1 genre stoppé a la moitié mais prévu de reprendre un jour ou pas.

J'ai failli voter My Hero Academia (saison 4) avec les derniers épisodes bien puissants toujours en cours de diffusion. 

Edited by Crocodile

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas trop de temps aujourd'hui.

 

Meilleur animé : j'en ai vu deux dans la liste, et même si j'aime bien la saison 2 de Mob Psycho et que la deuxième partie de la saison 3 de Shingeki no kyojin était excellente, c'est un peu léger pour voter. Blanc.

 

Meilleur réalisateur de film : là c'est un peu chiant que je n'ai pas le temps. Il faudrait souligner les différences à voter pour le meilleur réalisateur ou pour le meilleur film. Et pour avoir un avis plus global, il faudrait voir quels sont les autres films du réalisateur. Pour Avengers Endgame, la réalisation est loin d'être incroyable. Idem pour Retour à Zombieland. Star Wars est un peu au dessus, comme Alita. Après on a des valeurs sur (Tarantino, Scorsese, Bong Joon-ho) et deux qu'on attendait pas forcément (Robert, Phillips). Je vais voter pour le plus original, Robert Eggers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oups pas là pour l'anime de l'année. Manquait de trucs quand même genre Kaguya.

 

 

La meilleure suite de l'année en anime j'ai envie de le donner à Chihayafuru 3 qui a subit une vague de troll ne connaissant pas la série.

 

Parmi les trucs sélectionnés y'en a aucun qui figure parmi mes favoris j'pense. 
La saison 2 de Saiki c'est 2018, Jojo part V je trouve ça mauvais, Psycho pass 3 c'est pas mauvais mais pas au niveau du premier, Boku no Hero c'est toujours aussi osef..
Reste Mob que j'ai pas fini car j'ai jamais était fan mais la réal de Bones est ouf.. et SnK que si en fait j'ai apprécié suivre et que j'avais zappé. 

 

 

 

Va pour Parasite côté film même si je le trouve surcoté c'est pas au niveau de Joker.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

My Hero Academia et Anthony et Joe Russo vainqueurs. 

Citation

12. Meilleur Animé 2019 (avec plusieurs saisons)


a50j.jpg

My Hero Academia (saison 4), 8 votes
Rick and Morty (saison 4), 7 votes

Jojo's Bizarre Adventure : Golden Wind, 6 votes

Shingeki no Kyojin (saison 3 partie 2), 5 votes
Saiki Kusuo le retour, 3 votes

Psycho-Pass (saison 3), 3 votes

Mob Psycho (saison 2), 2 votes

Votes blanc : 8

c4j5.jpg rbzl.jpg ao54.jpg sxqn.jpg iotb.jpg 4l4q.jpg

Total des Votants : 42

Citation

13. Meilleur réalisateur Film 2019


qm9c.jpg

Anthony et Joe Russo (Avengers Endgame), 10 votes

Todd Phillips (Joker), 9 votes

Bong Joon-ho (Parasite), 7 votes

Quentin Tarantino (Once Upon a Time in Hollywood), 5 votes

Robert Eggers (The Lighthouse), 2 votes
Robert Rodriguez (Alita : Battle Angel), 2 votes

J J Abrams (Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker), 1 vote
Martin Scorsese (The Irishman, 0 vote)
Ruben Fleischer (Retour à Zombieland), 0 vote

Votes blanc : 6

fqny.jpg jcqj.jpg hb01.jpg v4mt.jpg jrs4.jpg xunh.jpg x6pf.jpg 6oeo.jpg 

Total des Votants : 42

 

 

Suite :

Citation

14. Meilleure Série Science Fiction 2019 


Dark (saison 2)
 Stranger Things (saison 3)
 Carnival Row 
 His Dark Materials
 See
Dark Crystal
 The Mandalorian
 The Man in the High Castle (saison 4)
 The Witcher

Watchmen

 aki2.jpg wqeb.jpg 147k.jpg gi4b.jpg pkmo.jpg eui4.jpg v9dk.jpg zclm.jpg sg8q.jpg

Citation

15. Meilleur Film de Science Fiction 2019


Avengers Endgame
 Ad Astra
 Allita Battle Angel
 Godzilla le roi des monstres
 Spider-man Far from Home
 Captain Marvel
 Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker

Pokémon : Détective Pikachu

 qm9c.jpg fck6.jpg jrs4.jpg yhvs.jpg rn7q.jpg 4nyz.jpg xunh.jpg uz7s.jpg

 

Edited by Crocodile

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Aaaah, là c'est des groupes ou je peux participer sans soucis, puisque j'ai vu / essayé tous les films et séries proposés. Comme j'ai déjà fais un message détaillant tous les films que j'ai vu depuis aout, je vais piocher dedans. 

 

14. Meilleure Série Science Fiction 2019 

 

1. The Man in the High Castle (saison 4) : 3,75/5

zclm.jpg

Cette saison 4 fut presque aussi bonne que les précédentes. Elle a su rester sur la même lancée avec l'originalité de son scénario, ses personnages complexes, ses retournement de situation. En la regardant, j'avais vraiment l'impression de voir un monde crédible si les nazis avaient gagnés. La thématique de ces films évocateur fut le fil conducteur du côté science fiction, ils prenaient de plus en plus de place et j'aimais vraiment ça.

J'aurais donné une meilleure note à la saison si il n'y avait pas eu le rush des derniers épisodes. Il y a eu une simplification dans les derniers épisodes afin de donner une fin pas trop insatisfaisante, et ça m'a vraiment ennuyé de ne plus voir le ministre japonais parce que c'était un personnage que j'aimais pas mal (et même, on ne voit pratiquement pas les nazis dans cette saison). Et c'est pas comme si ça pouvait vraiment être reproché aux scénaristes en plus, puisque la série a été annulée du fait des audiences.

Je trouve que c'est la série qui a eu le plus de potentiel de cette liste, et même une saison 4 pourtant bien rushée à la fin était très bonne, donc c'est dire la qualité.

 

2. Dark (saison 2) : 3,75/5

aki2.jpg

C'est une série qu'on m'avait conseillé, et pour laquelle on m'avait prévenu que les premiers épisodes étaient difficiles à digérer. Ce fut le cas, il est délicat de rentrer pleinement dans la série avec les premiers épisodes. Et par la suite, bien qu'elle devienne passionnante, elle requière d'avoir les idées clairs sur l'identité des personnages parce qu'il est rapide de les mélanger ou de ne plus savoir qui est qui. Je ne veux pas donner trop de détails, toujours est-il que la deuxième saison est sortie dernièrement et qu'elle a confirmer les qualités de la première saison. A vrai dire, j'ai trouvé cette deuxième saison supérieure à la première en quasiment tous les points. De toute manière, une série qui mélange la science fiction et le thriller, j'adore ça.

 

3. His Dark Materials : 3,5/5

Résultat de recherche d'images pour "His Dark Materials"

La saison fut assez agréable. Le monde développé est riche, le rythme est très élevé ce qui permet de voir beaucoup de lieux et beaucoup de personnages en peu d'épisodes, et Lyra est assez agréable à suivre vu sa capacité à s'attirer des problèmes. 

Difficile de savoir si la saison a pu plaire à ceux qui n'ont pas lu les livres, parce que j'ai quand même eu l'impression que le traitement de certains personnages n'a pas été optimal. Ils passent trop vite. Peut être était-ce ainsi dans les bouquins, je m'en rappelle plus. Mais en tout cas, à part Lyra et 2-3 autres, on peut pas dire qu'il y en ai beaucoup qui soient ressortis. Par exemple, je me rappelle avoir bien aimé l'ours dans le livre, alors que là dans la série il est assez random (mais peut être est-ce du à des histoires de budget, c'est sur que ça peut être chère de le modéliser régulièrement). De plus, la présence du gamin noir en intrigue parallèle n'a pratiquement rien apporté à la saison, même à la fin on se demande toujours ce qu'il fait là. C'est dommage d'avoir passé autant de temps sur lui alors qu'il a servit à rien jusqu'à présent. Bien sur, c'est surement parce qu'il va être important par la suite, mais franchement il n'y avait presque pas d'intérêt à la mettre dans cette saison.

 

4. Stranger Things (saison 3) : 3,25/5

Résultat de recherche d'images pour "Stranger Things (saison 3) affiche"

Cette saison fut, je pense, qualitativement supérieure à la saison 2 (que je trouvais déjà meilleure que la saison 1), mais moins bonne quant on prend la série dans son entièreté. En fait, ce fut un peu trop une répétition de la saison 2, puisque l'ennemi était le même, la manière de le vaincre était la même, la construction du récit était la même (des groupes chacun de leurs côtés qui mènent des investigations, pour se retrouver lors du climax). J'ai trouvé que ça faisait un peu répétition par rapport à la saison 2. Et surtout, pourquoi a-t-on si peu vu le monde à l'envers ? C'était pourtant la bonne saison pour se plonger à fond dans cette dimension parallèle, pour en comprendre un peu mieux les tenants et les aboutissants, et au final on a pratiquement rien eu. 

En gros, j'ai trouvé que, si cette saison était très divertissante à voir, elle n'apportait pas grand chose pour la série en elle même parce qu'elle répétait trop sur ce qui avait déjà fonctionné à la saison précédente. J'espère que ça ne va pas encore faire la même chose pour la saison suivante, parce que sinon ça va devenir un syndrome style série Dexter. 

A noter d'excellentes performances d'acteurs.

 

5. Dark Crystal : 3,25/5

eui4.jpg

J'ai été agréablement surprit par certains développement de personnages. Mon inquiétude principale était la fin. En effet, tout ne se termine pas à la fin de la saison, mais à la base je ne savais pas si c'était un twist pour une saison 2, ou une manière de faire le lien avec le film de 1982. La série ne m'a pas passionné au point de rendre le visionnage de la saison 2 certain dans le futur, mais elle m'a suffisamment intéressé pour que j'ai envie de connaître la suite si il y a une saison 2. C'est pour cela que je n'ai pas résisté à l'envie de voir le film également.

Le côté vieillot s'accorde beaucoup plus à l'usage des marionnettes, et de toute manière je m'y étais déjà fait grâce à la série. Ce fut tout de même une surprise de voir à quel point les marionnettes étaient comparables à celles de la série, ça permet vraiment de regarder les deux à la suite et de comprendre quels personnages sont les même (par contre les voix sont bien différentes parfois). Du coup, j'ai directement été investi dans l'histoire. Je dirais même que le film utilise mieux les marionnettes que la série, il y a par exemple plus de plans éloignés ou on peut voir les marionnettes en entière -probablement par l'usage de costumes à la place de marionnette-. Après, le scénario suit une structure héroïque assez classique, en ce sens la série prend plus de risques (bien que sa structure globale ne soit pas bien éloignée). Le film est vachement plus sombre visuellement, mais c'est logique que les couleurs soient plus ternes. En tout cas, je comprend que ce film ai pu marquer du monde, le voir à l'époque devait être vachement impressionnant tellement le monde montré est relativement réaliste visuellement (pour l'époque) et surtout très riche et créatif. Bref, je dois bien avouer avoir préféré le film à la série, il y a plus de poésie dedans. Par contre, il y a quelques trucs qui collent pas trop entre la série et le film au niveau de l'histoire.

Point négatif, si il y a une saison 2 à Dark Crystal et que je la voie, je saurais déjà vers quoi elle va. Ca me parait plus surprenant de voir une série sans en connaître le futur, comme ce fut le cas pour mon visionnage de la saison 1.

 

6. The Mandalorian : 3/5

v9dk.jpg

L'ambiance est un gros point fort. Ca saisit vraiment l'attention et à la fin des deux épisodes j'ai eu envie de voir la suite. C'est vraiment cool de voir l'univers de Star Wars être développé de façon un peu différente. Par contre, je trouve que la série force un peu trop le côté badass du Mandalorien, mais bon.

La saison a un ventre mou avec quelques épisodes qui ressemblent à des fillers, avant de retourner sur l'intrigue principale à la fin. En soit, malgré les 8 épisodes d'environ 30 minutes, il aurait pu n'y en avoir que 5. 

Mais le sentiment que j'en garde reste plutôt positif, et avec le gros succès de la série ça devrait ouvrir un projet plus ambitieux par la suite.

 

7. The Witcher : 2,75/5

sg8q.jpg

C'est une première saison correcte. On est loin du niveau de la saison 1 de Game of Thrones, de la saison 1 de The Terror, et j'ai préféré la saison 1 de The Dark Materials, pour ne prendre que des comparaisons en terme d'adaptation de livres. Mais la saison 1 de The Witcher se regarde tout de même assez bien, elle développe un univers qui donne envie de voir la suite, ce qui est le principal. Elle fait mieux qu'une adaptation comme la saison 1 de The Dome. Mais globalement, elle reste dans la tranche basse des saisons 1 d'adaptation, c'est assez clair. Ce qui fait plaisir par contre, c'est que le scénario de la série donne l'impression d'en avoir sous le pied, donc je ne m'attend pas à un début en fanfare suivi d'une descente en enfer comme c'est le cas pour The Walking Dead ou encore Dexter (dont les premières saisons respectives étaient également plus convaincantes que celle de The Witcher). Peut être est-ce un espoir plus qu'autre chose, en attendant je pense que le scénario a largement les moyens de se densifier et de se complexifier par la suite. 

 

8. Watchmen : 2,5/5

Résultat de recherche d'images pour "Watchmen"

Moui. Au final, je me dis tout ça pour ça ! Il y a eu deux très bons épisodes durant la saison (épisode 5 et épisode 8), et sinon c'était bien lent. En fait, la série est très bien réalisée, les images sont réfléchies, les musiques restent en tête, les personnages ont un développement correct. Mais ce qui pèche c'est l'histoire globale, c'est comme si les scénaristes n'avaient pas eu grand chose à raconter. Et pourtant, si ça avait été le cas, cette série aurait été vraiment excellente, les épisodes 5 et 8 en sont témoins puisque ce sont ceux qui avaient vraiment une histoire. Dans sa globalité, le scénario est assez prévisible et manque de panache. 

 

9. Carnival Row : 2,5/5

5860359.jpg.101c49adc228617c4c32c174251f91d1.jpg

J'ai bien aimé le monde qui nous est présenté. Il y a un background à l'univers, qui a l'air assez complexe, mais qui sait se dévoiler avec parcimonie. Cela ne se fait pas sur le dos du rythme, qui est plutôt équilibré. Et visuellement, ça tient très bien. Le scénario est pas mal. J'aime bien le contexte d'enquête car ça amène de mystère et de la tension, après ça a mit un peu de temps à s'installer. Le nombre d'intrigues parallèles est assez élevées mais elles sont presque toutes utiles à l'avancée de l'histoire, bien que ça ne soit pas évident au début, ce qui fut une bonne surprise. Il y a juste du côté du frère et de la sœur aristocrates que j'ai pas bien comprit l'utilité de tout ça, c'était des passages intéressant avec l'homme aux cornes mais la fin de la saison est décevante sur ce point. Reste que voilà, il y a un défaut majeur : la personnalité des deux personnages principaux, et principalement celle du protagoniste policier. Ils sont parfaitement inintéressant à mon gout, c'est quand même terrible. Je me suis lancé dans la série pour leur histoire d'amour, et au final je les ai trouvé fades, surtout le policier qu'on peut résumer comme "le gentil qui, lorsqu'il fait quelque chose qui a l'air pas trop gentil, le fait pour des raisons gentilles". 

 

10. See : 2,25/5

pkmo.jpg

Curieusement, j'ai abandonné la série après quelques épisodes. Elle n'a pas su m'accrocher. Ca me surprend parce qu'en y réfléchissant elle a plusieurs des ingrédients qui me plaisent : un monde post apocalyptique, des bonnes performances d'acteurs, un scénario qui a l'air de savoir ou il va. Mais je pense que le côté science fiction n'est pas vraiment important dans cette série, un peu comme un film qui se baserait sur une uchronie comme seul élément fantastique. Au contraire, ici c'est une série très terre à terre, qui se base sur le contact avec la nature. Mais même comme ça cela aurait pu me plaire vu que j'ai bien aimé Frontière Verte. Reste qu'il se dessine dès les premiers épisodes un scénario relativement peu original, et les personnages ne m'intéressent tout simplement pas. Peut être que je lui donnerai de nouveau sa chance. 

 

 

Concernant les autres séries de science fiction 2019 que j'ai vu ou essayé, je met de côté celles d'horreur ou pour lesquelles le côté science fiction n'est pas sujet. Je met les séries de super héros comme ça ce sera fait.

- The Boys : 4,5/5. J'ai adoré. Pour le coup, plus d'épisodes ne m'aurait pas dérangé, parce qu'il y avait vraiment du contenu. L'univers présenté est plutôt crédible, les personnages sont attachants et/ou réussit, l'histoire avance à bon rythme. En bref, j'attend avec grande impatience la saison 2, qui heureusement est déjà commandée. Mention spéciale à Antony Starr, l'acteur principal de Banshee, qui joue vraiment bien un personnage qui est par ailleurs excellent dans son rôle. En plus, la série sait conclure des intrigues et en lancer de nouvelles, plutôt que d'étendre à l'infini ses intrigues de base, je trouve ça plutôt encourageant pour la suite.

- Kingdom : 3,25/5C'était plutôt sympathique, j'ai été bien prit par les intrigues. La saison 1 de The Walking Dead était quand même meilleure, mais vu qu'après ce fut la chute libre, Kingdom pourrait bien devenir meilleure si elle reste au même niveau que la saison 1. Pour le moment, la série pourrait bien s’arrêter à la saison 2 vu qu'il ne reste quand même pas 10000 trucs à régler (malgré la saison qui se finit sur un twist), et la série pourrait aussi continuer pendant x saisons vu qu'il suffirait de rendre tout ça un peu plus mondial. Je suis pas du tout spécialiste de l'époque -à vrai dire je ne sais même pas à quelle époque est sensée être l'action-, mais ça pourrait être cool de faire entrer en action des japonais & co à un moment donné. Mais je m'emballe un peu, c'est juste pour dire que pour le moment il ne s'agit pas encore d'une série apocalyptique, et donc que ça laisse de la place pour une escalade de la tension. Quoi qu'il en soit, le seul point qui m'a un peu fait tiquer par moment, c'est le jeu de certains acteurs, franchement exagéré. Heureusement qu'ils étaient secondaires et que le casting principal est bon. 

The I-Land : 3,25/5J'aime bien quant le rythme est élevé, ce qui est un peu forcé par le format cours. Les personnages ont presque tous droit à un petit développement par le retour de leurs souvenirs. Le fait d'avoir raison de ne pas en aimer certains est un bon point aussi. C'est vrai que les deux premiers épisodes sont en demi teinte par eux même, mais la suite améliore ça. La série prend tout nouveau tournant à l'épisode 3, et ça m'a permis de rentrer totalement dedans.

- 3% : 3/5. Ce fut une déception relative. Quant il y a le départ d'un acteur aussi important pour la série, au centre de plusieurs intrigues, forcément ça a un impact non négligeable sur le scénario et la qualité. J'aurais très largement préféré que la série cherche un autre acteur, mais bon tant pis. J'aime bien suivre cette série brésilienne, ici on est dans un univers relativement original. Si l'idée de base est du déjà vu, avec la société séparée en deux classes, la manière dont le tout est développé rend les intrigues très accrocheuses. Pour le moment, j'ai trouvé que la saison 3 était la moins bonne quand même.

- The Expanse (saison 4) : 2,75/5. La saison 4 de The Expanse était relativement décevante, dans la mesure ou on est descendu de plusieurs crans par rapport à la saison 3. C'est bien simple, en terme de contenu, j'ai eu l'impression de voir une moitié de saison. Les personnages ont tous été très statiques (ils sont tous restés plus ou moins au même endroit pendant toute la saison), les intrigues ont avancées lentement ce qui a donné un rythme peu élevé, et même au niveau du développement des personnages il n'y a pas eu d'avancée significative. Cette saison 4 est probablement de moins bonne qualité que la saison 1, c'est dommage. Après, du peu que j'ai vu, elle correspond aux livres, donc il n'y a pas grand chose à dire à dessus, peut être était-ce le support de base qui était dans une phase pas incroyable.

- Game of Thrones (saison 8 ) : 2,75/5. Ca fait tout de même étrange de se dire que la série est finie, ça faisait tellement longtemps qu'elle était en cours. J'en retiendrais surtout les 5 premières saisons, qui étaient véritablement excellente et ont amené Game of Thrones au sommet de la popularité mondiale pour les séries. C'est par ailleurs la première série que j'ai suivis intégralement et à chaque sortie d'épisode, cette fin est donc une bonne page qui se tourne. Tant pis pour les dernières saisons qui ont vu leurs qualités graduellement baissée. Décidément, il y a pas mal de saison de séries en cours qui m'ont assez déçues cette année.

- Raising Dion : 2,75/5. C'était sympa, le point de vu de la mère confrontée à la naissance des pouvoirs de son jeune fils est assez nouveau. J'ai regardé les 9 épisodes donc la série m'a bien accroché. Il y a un certains nombres de mystères qui donnent envie de voir la suite des épisodes, tout n'est pas réglé à la fin de la saison donc il y aura une suite si ça marche bien. Maintenant, il faut bien avouer que le gros point faible c'est le gamin, que je n'ai pas du tout trouvé attachant à la fois parce que sa personnalité est un peu tête à claque parfois, mais principalement parce que l'interprétation n'est pas géniale (peut être pas aidée par la VF d'ailleurs). Bon, l'acteur est tout jeune, donc si la série continue sur plusieurs saisons il aura le temps de s'améliorer. Un deuxième point un peu dommage, c'est que la série est prévisible sur certains points, par exemple l'homme éclair. En gros, je pense que c'est une série qui s'adresse à un public d'environ 12-15 ans à mon avis.

- The War of the Worlds : 2,5/5. Le côté apocalyptique est bien mené, le début de la série est d'ailleurs très bon vu que la menace arrive rapidement mais se déclenche petit à petit ce qui laisse le temps d'installer l'histoire sans avoir un rythme lent. L'attaque est bien mené, et la panique des populations aussi. Il y a quelques scènes tendues grâce à la présence d'aliens, qui se font quand même rares. Mais voilà, l'histoire est encore une fois plombée par une histoire d'amour qui n'a rien d'intéressante vu que les personnages ne sont pas approfondis, et la superposition des intrigues à des époques différentes est totalement ratée. Ca casse l'immersion dans chaque époque, ça spoil carrément sur les personnages qui survivent ou non (sérieux quoi...), et ça n'a même pas d'intérêt scénaristique, de mise en scène ou autre. Choix incompréhensible, surtout qu'en théorie il est sensé y avoir 3 épisodes, et que justement les intrigues se passent sur 3 époques différentes... Certes chaque période n'amène pas la même quantité de scène et il n'y avait peut être pas de quoi faire un épisode entier sur chacune d'entre elles, mais ça serait resté mieux que de changer d'époque toutes les 20 minutes... 

Good Omens : 2,25/5. Il n'y avait pas beaucoup d'épisodes, et heureusement parce que sinon j'aurais arrété. C'était franchement pas terrible. Le scénario a un concept de base amusant, et les deux acteurs principaux ont prouvés savoir être talentueux. Mais le traitement aussi bien du scénario que des personnages n'a pas beaucoup d'intérêt.

- The Umbrella Academy : 2/5J'ai arrêté à la fin de l'épisode 3, à cause du rythme. C'est leeeeeent. La lenteur ne me dérange pas si elle est compensée par un autre élément fascinant (du contemplatif, de l'horreur, etc), mais sur le fond l'histoire est quand même vachement classique. Disons que le début du premier épisode m'a beaucoup intéressé, forcément c'est la présentation du monde avec les éléments fantastiques qui vont avec. Mais après, ça se voit quand même qu'il n'y avait pas la masse de budget -enfin, j'imagine- parce que les intrigues sont un peu étirés et les effets spéciaux sont rares. Bref, quant je compare à The Boys, sur ces points c'est le jour et la nuit, le rythme y était largement plus élevé et on s'attendait pas forcément à voir des tonnes d'effet spéciaux vu que les personnages que l'on suit principalement n'ont pas de pouvoirs, et au final il y en a tout de même une dose correcte. Je pense que ce qui fait ça, c'est que les épisodes de The Umbrella Academy sont assez long, il font 1 heure il me semble. 

 

 

15. Meilleur Film de Science Fiction 2019

 

1. Godzilla le roi des monstres : 4/5

Résultat de recherche d'images pour "Godzilla le roi des monstres"

Quelle que soit l'époque, j'attend toujours les films Godzilla. Il faut dire que le film de la fin des années 90 m'avait marqué parce qu'il faisait de Godzilla une bête aux sentiments compréhensifs. En gros les humains étaient au moins autant les méchants que la créature. C'est pour ça que j'avais été déçu par le nouveau qui introduisait cette nouvelle saga, puisqu'on voyait à peine Godzilla et en plus c'était un simple animal simple. Mais bon, pour je ne sais quel raison le film de 1998 a une mauvaise réputation, tandis que le dernier est mieux accueilli désormais.

Alors, qu'en est-il de se film là ? Et ben, c'est dommage que le film ai pas eu plus de succès, je l'ai trouvé bien. C'est globalement ce que je chercher quant je regarde un film d'action avec des monstres géants. Il n'y a pas d'humanisation de Godzilla, c'est bien dommage et c'est le grand manque de cette saga. Mais sinon, il y a pas mal de scènes de combat, il y a beaucoup de destruction, il y a des retournements de situations, le design des créatures est très bon, alors il n'y a pas à se plaindre ! D'ailleurs, j'ai toujours apprécié le design du style de l'hydre, depuis que j'ai vu le Hercule de Disney étant petit.

Un point qui a été relevé dans certaines critiques, c'est qu'il y a trop de temps consacré aux personnages humains. Franchement, j'ai du mal à comprendre, parce que le film consacre pas mal de temps aux monstres. Et même, les personnages sont pas insipides, certes il y a l'habituelle histoire de famille, mais sinon ils font le job. Nan franchement c'est du bon boulot.

Maintenant, c'est sur que ce n'est pas un film qu'il faut aller voir en n'ayant pas les bonnes attentes. Je pense que j'avais celles correctes donc du coup j'ai beaucoup apprécié l'expérience.

 

2. Avengers Endgame : 3,75/5

Résultat de recherche d'images pour "avengers endgame affiche"

Le film est relativement décevant après Avengers Infinity War, qui m'avait beaucoup impressionné par sa capacité à développer de nombreuses intrigues parallèles, à mettre en lumière une énorme quantité de personnage, et à mettre au premier plan Thanos, tout ça en même temps. Ca donnait vraiment l'impression que le built up de plusieurs dizaines de films était utilisé judicieusement et dans tout son potentiel. Avec Avengers Endgame, la même formule est utilisée avec succès, mais pour un scénario nettement plus convenu. Ce qui était marquant dans Avengers 3, c'était notamment sa fin. Même si il était prévisible qu'elle n'ai aucune conséquence pour la suite, ça n'en reste pas moins une déception de voir tous les personnages revenir (à ce niveau c'est comme Dragon Ball, personne n'est vraiment mort). Et en plus, le scénario du retour dans le temps est quand même pas bien original.

Maintenant, j'ai tout de même beaucoup apprécié Avengers 4. On a moins de personnage que dans Avengers 3 -forcément puisqu'un certain nombre ont été désintégrés-, mais du coup ça permet de mieux développer les personnages qui restent, qui ont tous eu leurs propres arcs narratif. Forcément on retiendra Captain America et Ironman, le film ayant réussis à leur donner une conclusion très satisfaisante à chacun, ce qui est loin d'être évident quant l'origine est une fin de contrat et pas réellement une intention créatrice à la base. Mais les autres personnages étaient aussi sympa, Thor réussis à se renouveler une nouvelle fois dans ce film, c'est dingue de voir tout le développement qu'il aura eu alors qu'avec Thor 2 et Avengers 1 & 2 il était devenu ennuyeux. Nebula est le personnage surprise qui a prit le plus en plus d'ampleur dans cette saga. D'ailleurs, voir les gardiens de la galaxie avec potentiellement Nebula et Thor qui se rajoutent, ça peut être très sympa, à voir ce qui est prévu pour Les Gardiens de la galaxie 3 et Thor 4. Même en dehors des personnages, on peut tout de même dire qu'on a atteint des sommets dans l'epic. Quant tous les personnages se regroupent pour l'attaque finale, on a droit à des tonnes de combinaisons entre les aptitudes de chacun, parfois en second plan comme ça on le remarque à un deuxième visionnage. Il n'y a pas à dire, bien que l'histoire globale était assez peu original, le film fourmillait d'idées dans ses détails.

 

3. Alita Battle Angel : 3,75/5

Résultat de recherche d'images pour "Alita Battle Angel affiche"

Avant de voir ce film, je n'avais pas lu le manga. C'est donc sans connaissance que j'ai abordé le visionnage, et ai découvert cet univers. Et c'était franchement pas mal. 

L'une des difficultés quant il faut adapter une oeuvre aussi longue, c'est que si tout est rassemblé en un film ça sera un énorme rush qui ne saura pas développer la profondeur de l'histoire et des personnages (à ce compte là, pourquoi l'adapter ?), et si il n'y a qu'un fragment de l'oeuvre d'origine qui est adapté alors il y a le risque de ne pas pouvoir donner une conclusion satisfaisante au film car ça ne sonnera pas vraiment comme une conclusion. Alita Battle Angel fait clairement le choix de cette deuxième catégorie, et réussit relativement bien à donner une conclusion à son film. A la fin, on sait que l'histoire globale est loin d'être réglée, le film utilise d'ailleurs le grand méchant comme une sorte de twist vu qu'on découvre l'acteur, mais l'intrigue de base de Alita est résolue, le personnage a su évoluer, elle a battue les méchants à son échelle, etc. Ca me fait un peu penser à Star Wars 4 par exemple, ou le film donne une conclusion satisfaisante mais tout le monde se rend bien compte que l'histoire n'est pas finit, c'est une bataille qui a été gagnée et pas la guerre. La différence avec Alita Battle Angel c'est que le film n'a pas un gros succès, donc je ne sais pas si il aura une suite ou non, ce qui est bien dommage. 

Après, j'en attendais un peu plus concernant le développement de thématique transhumaniste notamment, chose qui est très peu évoqué éthiquement dans le film alors qu'on voit des personnes modifiées / amplifiées de partout. Mais vu comment le film a peiné à trouver son public alors qu'il restait globalement un film de science fiction d'action, c'est peut être une bonne chose qu'il ne se soit pas essayé à une réflexion philosophique sous jacente. Ou alors peut être que ça l'aurait aidé. Je sais pas trop.

 

4. Pokémon : Détective Pikachu : 3,5/5

Résultat de recherche d'images pour "Pokémon : Détective Pikachu affiche"

C'est vraiment un film qui est sortie de nul part, et qui a surprit par sa qualité. Ce qui saute aux yeux, c'est à quel point les pokemon ont été réussis. Il est loin d'être évident de rendre des pokemon réalistes sans les faire ressembler à de vrais monstres, et le film a été extrêmement pointilleux dans sa manière de montrer les pokemon. Je crois pas en avoir vu de raté, et on en voyait même en arrière plan à de nombreuses reprises. Je pense que ce film a été fait par des fans, parce qu'il est vraiment bienveillant avec l'univers, et ça se ressent. L'un des points forts du film, c'est que son intrigue est assez simple à adapter (contrairement aux jeux de base), vu qu'on suit un réel scénario, qu'on est du point de vue de quelqu'un qui n'apprécie pas beaucoup les pokemon et donc qui doit les découvrir en même temps que le spectateur, et que l'interaction humain-pokemon a presque pas ce côté animaux de combat qui aurait pu être pas terrible. 

Maintenant, il serait faux d'estimer que ce film est sans défaut, loin de là. Le principal est le scénario, parce que si on ne peux pas se plaindre du fait qu'il y en ai, c'est quand même pas terrible quant on essaye de le comprendre. Quant le film établi une règle, on s'attendrait à ce qu'il l'a respecte, mais c'est pas le cas dans le plan même du méchant, du coup ça pèche en crédibilité.

 

5. Spider-man Far from Home : 3,25/5

Résultat de recherche d'images pour "Spider-man Far from Home"

Film agréable qui ne me restera pas tellement en mémoire autrement que par le fait qu'il appartient au MCU. Son appartenance est d'ailleurs ténu, peut être à cause des tensions qui sont apparues entre Disney et Sony vers le fin de la création du film. Bien sur, la scène qui reste est celle absolument dingue avec les illusions qui se succèdent, visuellement ça m'a plus impressionné que ce qu'on avait pu avoir dans Docteur Strange par exemple.

Après, le problème que j'ai eu avec ce film, c'est que j'ai été spoilé sur un événement majeur alors que j'étais complètement néophyte du personnage, ça m'a donc ruiné une bonne partie du film puisque je savais ce qui allait se passer. C'est un peu différent que de connaître déjà le personnage, puisqu'il y a la frustration d'être passé à côté d'une bonne surprise.

Mais sinon, le film est plutôt solide, et j'aime bien les performances de Jack en général. A voir si il sera réutilisé dans de prochains films, mais avec les histoires d'argent c'est pas certain.

 

6. Captain Marvel : 3/5

Résultat de recherche d'images pour "Captain Marvel"

Au vu de certaines critiques, je m'attendais à ce que ça soit pas terrible, et au final c'était pas trop mal. L'actrice a fait l'erreur de faire une remarque qui a semble-t-il été extraite de son contexte, mais ça a suffit à faire le bad buz sur le net.

En tout cas, ce n'est pas un grand film, mais il fait le job. J'avais vu des remarques selon lesquels il ressemble à un film du début du MCU, et c'est un peu vrai. Ca a un côté négatif parce que du coup c'est classique, mais ça a aussi l'avantage d'utiliser une formule qui a tendance à fonctionner. Puis franchement, ça reste un film d'introduction de personnage au dessus d'autres qui étaient chiants (comme Ant-Man).

Dommage qu'il y ai apparemment eu copie sur Dark Phoenix par rapport au troisième acte du film. Je ne l'aurais pas remarqué si ça n'était pas sortie sur le net, mais en y réfléchissant le côté volant entouré de flamme fait vraiment penser au Phoenix. Autant le bad buz sur les paroles de l'actrice m'a pas intéressé, autant ce type de copie aurait du provoquer plus de conséquences à mon avis. 

En tout cas, le personnage de Captain Marvel a clairement du potentiel pour étendre l'univers Marvel, qui en a bien besoin (c'est un peu saoulant que presque tout se passe sur Terre). A voir pour la suite, il me semble qu'il n'y a pas encore de suite de prévue, c'est un peu étonnant.

 

7. Ad Astra : 3/5

Résultat de recherche d'images pour "Ad Astra"

Et voilà le film à gros budget sur l'espace cette année. Forcément, les quelques infos que j'avais vu à droite à gauche avaient piqués mon intérêt, et j'ai évité tous les spoiler pour pas me gâcher le visionnage du film.

Le film, bien qu'ayant pas mal de phases qui justifie peut être sa longueur, délivre un message à contre courant des habituels films de ce genre. Il faut dire que, pendant un long moment, j'étais vraiment curieux de voir ce qui attendait le protagoniste dans l'étape finale de son voyage. Quant il est potentiellement question de rencontre extraterrestre, un film peut aller dans beaucoup de directions différentes. Le film est donc plutôt original dans son message, mais je ne peux pas m'empêcher de me dire "tout ça pour ça ?". Moui. En tant que lecteur, on a en quelque sorte les même sentiments que le père du héro. En tout cas, le film mise du coup beaucoup plus sur l'introspection de son héro que sur l'histoire, qui est un support pour les interrogations de l'astronaute.

 

8. Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker : 2,5/5

Résultat de recherche d'images pour "Star Wars 9"

En évoquant ce film, je ne peux pas m'empêcher de considérer la dernière trilogie dans cette ensemble, puisqu'il en est la conclusion.

Le film s'inscrit dans la continuité du 7, et est donc en rupture presque totale avec le 8. Kylo récupère son masque, les parents de Rey sont importants, la généalogie reprend toute sa place, Palpatine fait son retour ce qui implique que Kylo n'est pas le grand méchant, des scènes sont très proches de la trilogie d'origine (la tentation de Palpatine pour entraîner Rey vers le côté obscur notamment, c'est vraiment trop gros...), etc. C'était l'option la plus facile mais surtout la plus prévisible, puisque le manque de communication entre Ryan Johnson et J. J. Abrams était connue avant le film. Ils ont l'air de pas s'aimer, et ça s'est ressentie dans la continuité du film. Franchement, j'ai l'impression que la plus grande faiblesse de cette nouvelle saga, ça aura été les affaires d'ego de ces deux là, qui ont été incapables de s'accorder sur une intrigue pour la trilogie. C'est bien dommage. La conséquence, c'est que je n'ai jamais vraiment été investi par l'histoire. Plutôt que de construire sur ce qu'avait anéanti Star Wars 8, Star Wars est au contraire une reconstruction à grande vitesse. 

En témoigne le rythme très élevé, il se passe beaucoup de choses dans ce film. J'ai d'ailleurs été abasourdi d'apprendre le retour de Palpatine dans le texte de défilement du début. Le retour d'un personnage qui est sensé être mort, qui était le mal absolu dans la trilogie d'origine, pour lequel aucun élément ne laissait penser à sa survie, ce n'est pas une révélation que l'on donne de cette manière. C'est une information ultra importante, qui doit remuer les fondations même de cette trilogie, et on nous l'a donne dans un vieux texte au début ? Pourquoi ne pas avoir eu une scène pour nous montrer son retour telle la révélation qu'elle est ? Ca aurait pu donner beaucoup d'enjeu au film, en faisant comprendre petit à petit qui était le véritable ennemi depuis le début. Franchement ça m'a mit de mauvaise humeur dès le départ, j'arrivais pas à croire à un tel amateurisme. Déjà que de base je suis pas fan des textes donnés en début de film Star Wars, mais là c'est l'apothéose. Quoi qu'il en soit, le film enchaîne les scènes rapidement, peut être même trop par moment, parce qu'il y avait à peine le temps d'être prit dans une action qu'on en était déjà à la suivante.

Le film est loin d'être mauvais visuellement et même dans l'usage des sonorités. Il y a plusieurs paysages qui en jettent, on voit des planètes diverses (notamment grâce au rythme du coup), etc. Mais ce sont des qualités relativement attendues pour du Star Wars, c'est toujours mieux de les avoir sauf que ce qui fait la différence ce doit être l'histoire.

Un élément qui m'a déçu, c'est les combats au sabre laser de cette nouvelle trilogie. Le combat entre Kylo et Rey était sympa dans le 9, probablement le meilleur combat de cette trilogie, mais c'est peu dire. Quant on voit que dans les 1-2-3 on a eu Dark Maul vs Obi Wan & Qui Gon, Dooku vs Obi Wan & Anakin / Yoda, Palpatine vs Yoda, Obi Wan vs Anakin, ça fait mal de se retrouver avec si peu pour la nouvelle trilogie. Même Obi Wan vs Grivious était pas mal. C'est bien simple, en terme de combat c'est du même calibre que la toute première trilogie, sauf qu'il y avait plus d'enjeu dans celle là -notamment pour le dernier, ou la victoire de Luke est en réalité un rapprochement dangereux du côté obscur, comme en témoigne la musique de Palpatine en fond sonore-. Hors, faut pas se mentir, les combats au sabre laser sont quand même vachement attendu pour les Star Wars. Au final, le seul élément original, ça aura été le sabre laser de Kylo, aka le truc que l'on voit rapidement dans le premier film (et qui faisait même partie de la promo du film il me semble). Il y a eu quelques idées anecdotiques dans Star Wars 9, comme le fait d'utiliser la force pour stopper un sabre laser, mais faut se rendre à l'évidence : les cinématique pour les jeux vidéos Star Wars ont fait infiniment mieux. Il suffit de les voir pour se rendre compte d'à quel point la nouvelle trilogie est à la ramasse. Et même si je ne suis pas un fan de la démesure qui s'installe progressivement à voir de plus en plus de sabres laser, de plus en plus de puissance, etc, en gros à voir les rapports de force monter au fur et à mesure, ça s'accompagne à chaque fois de touches d'originalités. 

Conclusion de la trilogie : rien de nouveau à l'horizon. J'ai pas comprit pourquoi ils voulaient faire de cette trilogie la conclusion des 9 films. Les 6 premiers films se suffisaient à eux même, ils racontaient une histoire entièrement. Venir se greffer là dessus sans avoir de plan prédéfini, c'était un vrai suicide scénaristique. Surtout qu'en plus il y avait George Lucas qui leur avait donné des idées, qui n'ont pas du tout été prises en compte (il a l'air de l'avoir vraiment mauvaise, et ça se comprend). La nouvelle trilogie n'a pas su trouver sa cohérence, n'a pas donné de message fort, n'a pas proposé de nouveauté. A la fin de cette ultime trilogie Star Wars, j'ai pas l'impression que l'univers soit plus grand qu'avant. Disney a manqué une occasion en or. Mais au moins Disney touche le pactole en terme d'entrées au cinéma, de quoi être rentabilisé sur l'achat de la saga. Maintenant je veux pas trop m'acharner sur ce film, qui n'est pas intrinsèquement mauvais. Par lui même, si tant est que ça est possible, je l'aurais probablement noté aux alentours de 3/5. Mais prit en compte non seulement comme conclusion de la trilogie mais aussi de toute la saga des 9 films, ça joue énormément contre lui.

Petit point, J. J. Abrams n'aurait-il pas pu s'empêcher de troller le réalisateur de Star Wars 8 ? C'est toujours délicat de se prononcer sur les intentions de réalisation et de scénario, mais le nombre de similitudes entre le général Hux et Ryan Johnson est à souligner. La première fois que l'on voit le général Hux dans le film, Kylo souligne que son masque le perturbe. Ryan Johnson a détruit le masque de Kylo dans Star Wars 8. Lorsque la résistance demande les intentions du général Hux, ce dernier répond qu'il n'a aucun plan pour le suite, qu'il veut simplement voir Kylo tomber. C'est exactement ce que Ryan Johnson a voulu faire avec la saga, il n'avait aucun plan pour le dernier opus et voulait simplement faire table rase du passé de Star Wars. A noter que Hux est le traître dans Star Wars 9... Et que se passe-t-il au final pour Hux ? Il se prend un coup de blaster et on passe à autre chose, triste fin pour un personnage qui était pourtant assez important. Un peu comme le scénario de Star Wars 9 par rapport au 8, qui reconstruit un certain nombre de choses qui étaient pourtant déconstruites dans le 8. Peut être les similitudes ne sont pas intentionnelles, mais ça m'amuserait quand même que ça ai été fait à dessein. 

 

 

J'en profite pour ajouter les autres films de science fiction de 2019 que j'ai vu, classé de celui que j'ai préféré à celui que j'ai le moins aimé. Je met de côté les Disney vu qu'ils ont leur propre award, idem pour les films de comics & manga (sauf si ils participent pas dans l'awards), idem pour ceux d'horreur et d'animation (j'en parlerai pour leurs awards), idem pour les films pour lesquels il y a quelques éléments de science fiction mais pour lesquels ça ne fait pas du tout le coeur du film. 

Freaks : 3,75/5. Je pensais que c'était un film d'horreur en commençant, mais en fait c'est pas du tout le cas. A voir certaines critiques sur le net (même positives), je me demande si les gens l'ont vraiment vus, tellement ils sont à côté de la plaque. Le film développe son univers de manière assez peu commune, et donne vraiment envie d'en savoir plus. Il sait ménager son suspens pour les diverses révélations, qui arrivent naturellement dans le récit. C'est une sorte de film de science fiction, même si le propos n'est pas là pendant les deux premiers tiers du film. Il n'en demeure pas moins que l'histoire peut être frustrante par moment, comme lorsque les adultes n'écoutent pas la gamine qui est pourtant exceptionnelle. Ca donne vraiment l'impression que le scénario ne peut pas suivre les ambitions du film parce que sinon ça aurait explosé le budget. Reste que j'aurais vraiment voulu voir plus de ce film, c'était vraiment intéressant. Il y a moyen de faire beaucoup beaucoup plus, même si au final ça reste le type d'univers déjà développé dans saga populaire. L'un des meilleurs films de science fiction de l'année.

I am Mother : 3,5/5. Fallait bien que je regarde l'un des film de science fiction qui a bien fonctionné en 2019. Le résultat est plutôt bon, j'aime bien l’ambiguïté que le films sait garder pendant longtemps sur les personnages, même si les révélations sont au final guère étonnantes. Et puis, c'est un style de film de science fiction qui marche plutôt bien sur moi, puisqu'il s'agit globalement d'un huit clos à suspens. Un film à voir pour les fans de science fiction, mais qui ne rentrera probablement pas dans les tops de films de science fiction pour quiconque.

- X-Men Dark Phoenix : 3,5/5Ainsi donc, ce fut le dernier film de la saga X Men telle qu'on la connaissait. Ca n'en avait franchement pas l'air, il n'y avait rien qui ressemblait à une conclusion là dedans. Au contraire, ça ressemblait plutôt à un filler sur Phoenix, non pas que je m'en plaigne. Mais c'est clair que Days of futur past ressemblait vachement plus à une conclusion que ce film. J'ai tout de même bien aimé le film, et ne comprend pas du tout ce qu'on peut bien reprocher à Sophie Turner sur son jeu d'actrice. Je trouve qu'elle joue bien. Bien sur, la forme de Phoenix qu'on avait pu voir dans X Men Apocalypse n'avait absolument aucun sens, mais bon ils ont bien charcuté cette saga sur le plan chronologique. Entre les personnages qui apparaissent à plusieurs époques, la remise à 0 de la chronologie, et des événements qui n'ont pas de sens, on est plus à ça près. C'est dommage de ne pas avoir mieux géré cette saga. Je m'étais peut être fait une raison avec de voir ce film.

Code 8 : 3/5. Encore un film qui a plusieurs années de retard, voir carrément une décennie. Le principe est du déjà vu, il y a carrément eu Freaks que j'ai vu peu avant qui avait ce même type d'univers, mais dont le traitement était plus original. Reste que le film se suit très bien quand même, le scénario n'est pas incroyable mais il tient l'attention. Il faut dire qu'il y a un rythme assez relevé, et il y a quelques bonnes idées. C'est donc globalement réussit. 

Men in Black : International : 3/5. Il fait partie de ces remake qui ont un bad buz, ce qui a l'air de voiler pas mal de mondes aux qualités du film tout en exagérant ses défauts. Après, faut pas déconner non plus, bien que le film se regarde sans problème, il est vachement prévisible. Les deux personnages principaux sont pas mal, mais en dehors de ça le film n'a pas vraiment de réelle qualité par rapport aux originaux. Pourtant, avec le thème des extraterrestres implantés dans la société, il y a moyen d'avoir des scénarios bien loufoques, mais bon tant pis. Ca m'a l'air d'être un film créé pour ne pas faire trop de vague, et simplement pour lancer une franchise plus général. Vu les résultats, c'est pas bien partie.

Shazam! : 2,75/5. Un peu pareil que pour Captain Marvel en un peu moins bien. Je m'attendais à quelque chose de bien moyen et c'était un peu mieux que ce que je pensais après visionnage. Après, j'ai quand même été déçu par le développement du méchant, c'est dommage parce que ça commençait bien et que l'acteur est charismatique, mais les scénaristes n'en ont pas fait grand chose. En fait, je trouve la première moitié du film nettement supérieure à la deuxième moitié, mais c'était un peu la même chose pour Captain Marvel aussi. La première moitié présente l'univers et les personnages, il y a une certaine complexité, et puis ça redescend comme un soufflet dans le deuxième moitié pour rester sur un manque d'originalité.

Happy Birthdead 2 : 2,75/5. Le premier film était assez réussis, il avait un rythme soutenu, il était relativement inattendu, la performance de l'actrice principale était pas mauvaise. En soit, pour moi c'était un sous Edge Of Tomorrow en pratiquement tout point, mais ça suffisait à en faire un film très agréable à visionner. J'ai été un peu surprit de voir qu'il y avait une suite, parce que le film n'avait pas l'air de s'y prêter. Bien sur, tout n'avait pas été expliqué, mais c'était pas le type de film qui explique vraiment les choses. Il se trouve que la première partie est excellente et renouvelle bien le premier film tout en restant similaire. Le type de suite parfaite qui construit sur ce qu'a fait le premier film, tout en gardant ce qui avait fait accroché à la sage. Par contre, la deuxième partie est trop classique, s'en est décevant. Les révélations tombent un peu à plat, et surtout les bonnes idées du début ne sont pratiquement pas exploitées. Il y a même quelques longueurs malheureusement. L'ensemble se retrouve inégal. 

Jumanji Next Level : 2,75/5. Encore un film qui reste dans la continuité du premier, qui est donc une bonne suite, mais dont la constitution n'était pas incroyable à la base. C'est bien simple, je n'ai jamais retrouvé l'univers Jumanji du film des années 90, ce qui était pourtant ce que je cherchais en le visionnant. La différence, c'est que je savais à quoi m'attendre en commençant cette suite. Le film est sympathique. Il ne se renouvelle pas, donc il est assez prévisible. Mais globalement, il se regarde tranquillement.

Terminator : Dark Fate : 2,75/5. Je n'ai pas vu le Terminator précédent, il faut dire qu'on avait déjà tout le scénario dans la bande annonce. Pour celui là, je ne me suis pas du tout informé dessus, mais je savais quand même qu'il y avait le retour de l'actrice d'origine. Bilan : film d'action efficace. C'est une sorte de retour aux sources, et il faut le voir comme tel sans en attendre autre chose. Il n'y a pas de développement de l'univers, et donc ça continue de tourner en rond. Le film aurait été réussis si ça avait été le premier de la saga. A voir ce que c'est sensé donner pour d'éventuelles suites, et si il y a enfin un développement cohérent et audacieux. 

- IO : 2,5/5. Un autre film de science fiction qui est pas mal vu sur betaserie. Ben la vache, c'était ultra lent et sans grande surprise ce film. Heureusement que ça se déroule dans un contexte apocalyptique et que la performance des deux acteurs principaux est bonne, parce que sinon le scénario m'aurait endormi.

 J'ai du mal à voir quel est le message que l'on doit garder à la fin ? Qu'il faut persévérer ? Vu la lenteur et la relative banalité visuelle du film, j'aurais imaginer que le film serait plus clair dans sa finalité.

The Silence : 2,5/5. Au tour du film fantastique. Le 'fantastique' reste quand même vachement limité, on est plus dans de l'apocalyptique. Je sais pas ce qu'ils ont en ce moment avec ce type de film, l'année dernière on avait déjà eu un film avec des monstres qui se repèrent à l’ouïe et qui nécessitait donc que les humains vivent dans le silence, et là c'est de nouveau la même chose. En plus, encore plus récemment, on a eu les monstres qui donnent des envies suicidaires par simple contact visuel, ce qui a donné lieu à une sorte de secte les adorant, et là encore on a presque la même chose. Autant dire que les concepts du film arrivent un peu tard, si il n'a tout bonnement pas copié. C'est très répétitif par rap port à ces films, et n'apporte d'ailleurs puisque le fin est pratiquement la même en plus. Je me suis pas ennuyé, mais va pas falloir que j'en vois un autre du même type.

Alex, le destin d'un roi : 2/5. Film en direction des enfants. Il est prévisible, les personnages sont stéréotypés, les interprétations n'ont rien d'exceptionnelles, l'aventure est classique. Ca se regarde, mais ça ne décolle jamais réellement. J'ai du mal à croire qu'il y ai eu un budget aussi important pour ce film : si les quelques apparitions fantastiques (qui sont rares et toujours identiques) sont bien faites, ça ne méritait d'être aussi long. Ce film ressemble à une bonne idée qui n'avait pas grand chose derrière. C'était pas horrible à voir, reste que je recommande pas. Même si je l'avais vu quant j'étais petit, à titre de comparaison je suis à peu près sur que j'aurais préféré Richard au pays des livres (qui est quand même assez comparable à ce film).

 

Edit : Pavé largué.

Edited by Setna
  • Like 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je commente rapide sur le gong voté hier soir bien que compliqué : Watchmen et Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker

Share this post


Link to post
Share on other sites

The Witcher et Avengers Endgame à l'honneur. 

 

Citation

14. Meilleure Série Science Fiction 2019 


sg8q.jpg

The Witcher, 8 votes

Dark (saison 2), 4 votes
Stranger Things (saison 3), 3 votes

His Dark Materials, 3 votes

Watchmen, 3 votes

The Mandalorian, 2 votes
The Man in the High Castle (saison 4), 2 votes
Carnival Row, 1 vote

Dark Crystal, 1 vote
See, 0 vote

Votes blanc : 7

aki2.jpg m5yn.jpg gi4b.jpg pjlw.jpg v9dk.jpg zclm.jpg 147k.jpg eui4.jpg 

Citation

15. Meilleur Film de Science Fiction 2019


qm9c.jpg

Avengers Endgame, 17 votes

Pokémon : Détective Pikachu, 3 votes

Spider-man Far from Home, 3 votes
Ad Astra, 2 votes
Allita Battle Angel, 2 votes
Godzilla le roi des monstres, 2 votes

Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker, 2 votes
Captain Marvel, 0 votes

Votes blanc : 3

uz7s.jpg rn7q.jpg fck6.jpg jrs4.jpg yhvs.jpg xunh.jpg 4nyz.jpg

           Total des Votants : 34

 

 

 

 

 

Suite

Citation

16. Meilleure Série Comédie 2019


Russian Doll
 Shameless US (saison 10)
 The Big Bang Theory (saison 12)
 Insatiable (saison 2)
 After Life 
 Good Omens
 The End of the Fucking World (saison 2)

 Sex Education

4tpa.jpeg akra.jpg oqca.jpg e8z5.jpg dlx8.jpg e5d3.jpg wlvc.jpg 1y7f.jpg

Citation

17. Meilleur Film Comédie 2019


Nicky Larson et le parfum de cupidon
 Le Daim 
Aladdin
 Retour à Zombieland

 Pokémon : Détective Pikachu

 Jumanji: Next Level

 hjv1.jpg jj5x.jpg g3yx.jpg 6oeo.jpg uz7s.jpg 1hjp.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

16. Meilleure Série Comédie 2019

 

J'ai vu trois des séries proposées

- Good Omens dont j'ai parlé plus haut. La série est pas terrible.

- After Life, qui est pas incroyable non plus. J'ai pas trouvé la série marrante, et pas particulièrement captivante non plus.

- Russian Doll, qui se retrouve étonnement dans ce groupe. J'ai pas trouvé que la série est drôle non plus, par contre son étrangeté la rendu sympa à suivre. 
Du coup je vote blanc, c'est pas assez pour choisir.

 

17. Meilleur Film Comédie 2019

 

1. Le Daim : 3,75/5

Résultat de recherche d'images pour "le daim"

Il fallait absolument que je vois le dernier film de Quentin Dupieux. Il faut dire que ce réalisateur m'avait déjà bien marqué avec son film Rubber, son film Réalité m'avait moins convaincu bien qu'il soit tout aussi marquant, et là j'étais assez impatient de voir son petit dernier. Surtout que le titre est directement suspicieux : avoir "Le Daim", on peut s'attendre à tout. 

Je commence direct par un défaut du film : il met beaucoup trop longtemps à se lancer. Il y a environ 40 minutes avant que l'intrigue du film se lance. Non pas qu'auparavant le film avait un rythme archi lent, ou que l'intrigue se traînait. C'était au contraire 40 minutes d'introductions qui permettent de comprendre le projet délirant qu'aura le personnage en deuxième partie de film. Une fois passée cette première partie, la seconde est juste incroyable. 

Révélation

 

Spoiler

Jean Dujardin qui se lance dans le projet totalement fou d'être le dernier homme à porter un blouson, c'est tellement absurde que je n'en attendais pas moins du scénario. Et ça juste parce qu'il adore littéralement le blouson qu'il achète au début du film. Et à partir de ça, il finit par se lancer dans une série de meurtre pour un principe totalement débile. A ce niveau c'est du génie. Dommage que le film ne dure pas plus longtemps pour cette deuxième partie, car j'étais entièrement dedans. En plus, plus le personnage devient fou, plus il correspond à l'image cool qu'il se fait, en ayant au fur et à mesure un costume complet.

 

Le réalisateur continue avec son message qui est qu'il n'y a pas de message, et avec la mise en abîme qu'il aime bien ici grâce à un film dans un film. Pour le coup, on a même de nouveau un objet qui a presque une personnalité, le film jouant habilement dessus. En conclusion, la dernière demi heure vaut largement l'attente des 40 premières minutes trop longues à se mettre en place.

 

2. Nicky Larson et le parfum de cupidon : 3,5/5

Résultat de recherche d'images pour "Nicky Larson et le parfum de cupidon"

Je ne suit pas déçu, les critiques étaient relativement bonnes et il a tenu ses promesse. C'est un film volontairement de série z dans certaines de ses blagues parce que c'est ce qu'est le personnage de Nicky Larson. Les gags s'enchaînent à un rythme soutenu et il y a des scènes qui sont franchement hilarantes (celle du lit !).

L'intrigue sert avant tous la comédie donc faut pas trop en demander de ce côté, ça fait le job sans plus. Ca reste bien mieux que pas mal de comédies que j'ai pu voir.

Au final, je l'ai trouvé pas mal du tout ce film. Il aurait mérité plus de succès parce que le réalisateur a fait son truc à fond, c'est une bonne adaptation de manga, ça aurait été bien que ça soit récompensé.

 

3. Pokémon : Détective Pikachu : 3,5/5

Résultat de recherche d'images pour "Pokémon : Détective Pikachu affiche"

C'est vraiment un film qui est sortie de nul part, et qui a surprit par sa qualité. Ce qui saute aux yeux, c'est à quel point les pokemon ont été réussis. Il est loin d'être évident de rendre des pokemon réalistes sans les faire ressembler à de vrais monstres, et le film a été extrêmement pointilleux dans sa manière de montrer les pokemon. Je crois pas en avoir vu de raté, et on en voyait même en arrière plan à de nombreuses reprises. Je pense que ce film a été fait par des fans, parce qu'il est vraiment bienveillant avec l'univers, et ça se ressent. L'un des points forts du film, c'est que son intrigue est assez simple à adapter (contrairement aux jeux de base), vu qu'on suit un réel scénario, qu'on est du point de vue de quelqu'un qui n'apprécie pas beaucoup les pokemon et donc qui doit les découvrir en même temps que le spectateur, et que l'interaction humain-pokemon a presque pas ce côté animaux de combat qui aurait pu être pas terrible. 

Maintenant, il serait faux d'estimer que ce film est sans défaut, loin de là. Le principal est le scénario, parce que si on ne peux pas se plaindre du fait qu'il y en ai, c'est quand même pas terrible quant on essaye de le comprendre. Quant le film établi une règle, on s'attendrait à ce qu'il l'a respecte, mais c'est pas le cas dans le plan même du méchant, du coup ça pèche en crédibilité.

 

4. Retour à Zombieland : 3/5

Résultat de recherche d'images pour "Retour à Zombieland"

Bien que je ne sois pas un fan absolu du premier, il est indéniable que cette suite est réussis. Ceux qui auront aimé le premier aimeront cette suite, car le film reste exactement dans le même ton.

L'humour est réussit, ce qui est bien évidemment la force principale du film. Le scénario est du même type, à savoir rien d'incroyable mais ça fait le job. Ce sont les personnages qui ressortent le plus du film, j'ai trouvé les ajouts plutôt pas mal. C'est très bien d'avoir réutilisé les acteurs d'origine aussi.

 

5. Aladdin : 2,75/5

Résultat de recherche d'images pour "Aladdin"

Le film commençait bien, mais je l'ai trouvé un peu long. L'énorme point négatif pour ma part, c'est que Jafar est franchement pas terrible. L'acteur est mauvaisement caricatural. Ca ne présage rien de bon pour l'éventuelle suite, sachant que j'ai toujours trouvé Le Retour de Jafar meilleur que Aladdin. Reste que le film fait plusieurs bons choix, par exemple l'introduction du film était réussis. Will Smith fait du bon boulot avec le génie (alors qu'il y avait eu des mauvaises réflexions après le trailer). J'ai pas passé un mauvais moment même si ça a finit par devenir un peu ennuyant.

 

6. Jumanji: Next Level : 2,75/5

Résultat de recherche d'images pour "Jumanji Next Level"

Encore un film qui reste dans la continuité du premier, qui est donc une bonne suite, mais dont la constitution n'était pas incroyable à la base. C'est bien simple, je n'ai jamais retrouvé l'univers Jumanji du film des années 90, ce qui était pourtant ce que je cherchais en le visionnant. La différence, c'est que je savais à quoi m'attendre en commençant cette suite. 

Le film est sympathique. Il ne se renouvelle pas, donc il est assez prévisible. Mais globalement, il se regarde tranquillement.

 

Concernant les autres comédies sorties cette année

Edmond : 3,5/5. Mon opinion à priori était mitigée, car le thème de la pièce de théâtre n'est pas dans mes favoris du tout, mais le contexte d'il y a une centaine d'année ou plus rend cela plus exotique. Le film est assez intelligemment constitué, il montre notamment la construction de la pièce Cyrano et la manière dont Edmond a tiré son scénario de ses propres péripéties. Comme la pièce, le film est sur fond d'histoire d'amour, même si la priorité reste la pièce elle même. Curieusement, j'ai bien aimé.

Men in Black : International : 3/5. Il fait partie de ces remake qui ont un bad buz, ce qui a l'air de voiler pas mal de mondes aux qualités du film tout en exagérant ses défauts. Après, faut pas déconner non plus, bien que le film se regarde sans problème, il est vachement prévisible. Les deux personnages principaux sont pas mal, mais en dehors de ça le film n'a pas vraiment de réelle qualité par rapport aux originaux. Pourtant, avec le thème des extraterrestres implantés dans la société, il y a moyen d'avoir des scénarios bien loufoques, mais bon tant pis. Ca m'a l'air d'être un film créé pour ne pas faire trop de vague, et simplement pour lancer une franchise plus général. Vu les résultats, c'est pas bien partie.

Famille immédiate : 2,75/5. Film familiale. Si on devait le séparer en trois catégories, je dirais qu'il a bien commencé, puis qu'il est devenu très cliché, avant de plutôt bien finir. En fait, le film aurait gagné à être un peu plus sérieux par moment, parce que le thème de l'adoption et les différents situations auxquelles sont confrontés la famille sont bien trouvés, mais reste un peu plombé par le côté peu sérieux qu'il y a avec l'humour. Je comprend bien que c'est un film familiale, fait pour passer un bon moment, donc en faire un drame n'est pas l'objectif, mais des fois avoir un film le cul entre deux chaises est un peu pénalisant. Parfois, entre drame et comédie, il faut choisir parce que mettre les deux ensembles est vraiment très compliqué. Le film demeure pas mauvais.

Happy Birthdead 2 : 2,75/5. Le premier film était assez réussis, il avait un rythme soutenu, il était relativement inattendu, la performance de l'actrice principale était pas mauvaise. J'ai été un peu surprit de voir qu'il y avait une suite, parce que le film n'avait pas l'air de s'y prêter. Bien sur, tout n'avait pas été expliqué, mais c'était pas le type de film qui explique vraiment les choses. Il se trouve que la première partie est excellente et renouvelle bien le premier film tout en restant similaire. Le type de suite parfaite qui construit sur ce qu'a fait le premier film, tout en gardant ce qui avait fait accroché à la sage. Par contre, la deuxième partie est trop classique, s'en est décevant. Les révélatios tombent un peu à plat, et surtout les bonnes idées du début ne sont pratiquement pas exploitées. Il y a même quelques longueurs malheureusement. L'ensemble se retrouve inégal. 

Mon inconnue : 2,5/5. Avec l'affiche, et un regard rapide sur le synopsis m'avait fait pensé qu'il s'agissait d'un film d'amour. Ce qui est le cas, sauf que la première scène donnait une impression très différente et j'étais bien hypé du coup. Pas de bol. Mais comme le film a un côté fantastique par les scènes sur le bouquin et le principe de base du scénario, on va dire qu'il y a un peu de science fiction. En dehors de ça, le film reste relativement bon, mieux que Isn't it Romantic qui fonctionnait sur le même principe (mais à l'envers). Il est d'ailleurs drôle par moment. L'histoire est par contre beaucoup trop convenu, passé la surprise du début on voit venir tous les retournements de situation. Si je ne faisais que regarder le film, je me serai ennuyé.

The Perfect Date : 2,25/5. Le s tyle typique du film américain sur fond de comédie romantique, avec des retournements de situation prévisibles et ou on devine à trois kilomètres les événements. Celui là a eu quelques surprises, c'est pas mal, mais c'est pas incroyable non plus. Ca se regarde. Je me rend compte quand même que ça doi t être plus sympa de voir ce genre de film en VO, faudra que j'essaye pour les autres du même style.

Les Crevettes Pailletées : 2,25/5. Après le tout début qui me plaisait parce que ça allait vite, le moins qu'on puisse dire c'est que la personnalité des personnages est traité avec des gros sabots. C'est un peu lourd. Ce qui est un raté monumental pour un film revendiquant un message de compréhension pour les différences, qui j'imagine devient vecteur et amplificateur de cliché. En gros, j'ai trouvé que la première moitié du film était ennuyante, tandis que la deuxième partie se rattrapait un peu par son côté road trip puis compétition. Mais ça reste cousu de fils blancs, on sait quel message veut faire passer le film, donc de quel manière la fin du film sera abordée et ce quel que soit le résultat compétitif.

Murder Mystery : 2/5. Moui, quant les personnages sont aussi décalés par rapport à la réalité, c'est difficile de s'attacher pour eux. En plus, il y a plusieurs passages qui sont assez embarrassant, ça aide pas trop au visionnage. Heureusement que c'est un film cluedo, parce que sinon ça aurait été une belle bouse. Après, c'est vrai que les doublages ont aussi joués dans le fait de rendre le film peu immersif : une partie du film se passe en France et il y a même un personnage français il me semble, sauf que les traducteurs ont fait n'importe quoi et on se retrouve avec des choses invraisemblables (du style les personnages principaux qui comprennent pas ce que d'autres disent alors que tout le monde parle en français, ou qui répètent les paroles prononcés par des français comme si elles avaient été dites en anglais, etc).

Isn't it romantic : 1,25/5. Si le film part en se moquant des autres films du même style, il tombe rapidement dans les même travers. J'avais vu un film assez similaire dans lequel le personnage principal voit les personnages beaux en laids et inversement, là on en est pas loin. Ca me fatigue assez vite quant un film est si grossièrement évident, du coup j'ai passé plusieurs fois en avance rapide. Le début m'avait laissé espoir mais c'était un prétexte pour faire la même chose ensuite, afin de donner une bonne leçon de vie au personnage principal. Ce fut une purge.

Quelqu'un de bien : 1,25/5. Comme c'est typiquement le style de film qui m'attire pas, ça m'a pratiquement pas fait rire. Faut dire que le scénario est pas original pour un sous, tout comme ses personnages et sa morale. Mouais. Je n'en garderai pas le moindre souvenir, je le sais déjà.

 

Autant dire que je suis satisfait des films sélectionnés pour le groupe, parce que en dehors il y a eu pas mal de comédies franchement pas terribles

  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sex Education et Nicky Larson et le parfum de cupidon / Jumanji: Next Level couronnés. 

Citation

16. Meilleure Série Comédie 2019


1y7f.jpg

Sex Education, 5 votes

The Big Bang Theory (saison 12), 4 votes

Good Omens, 2 votes
Shameless US (saison 10), 2 votes

After Life, 1 vote 

Russian Doll, 0 vote
Insatiable (saison 2), 0 vote
The End of the Fucking World (saison 2), 0 vote

Votes blancs : 9

oqca.jpg e5d3.jpg akra.jpg dlx8.jpg 4tpa.jpeg e8z5.jpg wlvc.jpg 

Total des Votants : 23

Citation

17. Meilleur Film Comédie 2019


hjv1.jpg 1hjp.jpg

Nicky Larson et le parfum de cupidon, 5 votes

Jumanji: Next Level, 5 votes

Retour à Zombieland, 4 votes

Pokémon : Détective Pikachu, 3 votes

Le Daim, 1 vote
Aladdin, 0 vote

Votes blancs : 5

6oeo.jpg uz7s.jpg jj5x.jpg g3yx.jpg

Total des Votants : 29

 

 

 

 

 

Suite

Citation

18. Meilleure Série Drama 2019


Succession (saison 2)

 Euphoria
Mr Robot (saison 4)
 When They See US
 Chernobyl 
 Mindhunter (saison 2)
 True Detective (saison 3)
 The Capture

cdn8.jpg 4k75.jpg xnv7.jpg z2ii.jpg 9cvl.jpg f0ew.jpg kf8l.jpg xng5.jpg

Citation

19. Meilleur Film Drama 2019


El Camino
The Favorite
Joker
Once Upon a Time in Hollywood
 The Lighthouse

 Parasite

Le Chant des Loups

 ofqb.jpg 2b6v.jpg fqny.jpg hb01.jpg v4mt.jpg jcqj.jpg nudn.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Meilleure Série Drama 2019

 

Pas (encore) vu la saison 2 de Succession qui a remporté le Golden globes de meilleure série drama 2019 dimanche soir donc. J'ai enfin commencé la série, mais vu que es deux premiers épisodes pour le moment. 

 

J'ai voté Euphoria 

 

 

Meilleur Film Drama 2019


J'ai voté Joker chef d'oeuvre du genre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je spoil parfois les séries / films dont il est question.

 

18. Meilleure Série Drama 2019

 

 

1. Chernobyl : 4,75/5

9cvl.jpg

Elle fait 5 épisodes ce qui la rend rapide à regarder, il y a des personnages que l'on ne voit pas énormément, et pourtant l'accroche émotionnelle est intense. Le côté visuel et sonore rend la tension d'autant plus pressente, et la densité des épisodes fait qu'on n'en détourne pas le regard jusqu'à la fin. J'ai été très impressionné, et il me semble que ce type de séries au format cours peut avoir de beaux jours devant lui. 

Effectivement, Jared Harris était une fois de plus excellent, ça fait plaisir de le voir un peu plus dans un rôle de 'gentil' après The Terror, parce que auparavant il était surtout cantonné aux rôles d'antagonistes (en tout cas dans les œuvres que j'avais vu).

 

2. Mindhunter (saison 2) : 4/5

f0ew.jpg

Je l'ai trouvé meilleure que la saison 1, grâce au fait qu'une bonne partie de la saison se soit concentré sur une affaire spécifique. Ce ne fut pas sans rappeler le film Zodiac, mais dans un format plus long. J'aime beaucoup quant il y a une proximité avec la manière véritable dont se sont déroulé les événements, ça permet d'éviter pas mal de raccourcis de scénario, d'éléments improbables ou autres. 

A noter que, si "l'intrigue" parallèle concernant la femme était absolument sans intérêt -j'ai d'ailleurs souvent passé en avance rapide-, celle du coté du flic expérimenté était excellente. Cette saison s'en sort donc mieux que la précédente de ce point de vue, puisque je n'avais pas du tout accroché à l'intrigue amoureuse du perso principale dans la saison 1. 

Et bien sur, la saison ne passe pas à côté la présentation de plusieurs interviews de tueurs en séries, qui sont tout le temps finement écrites (il me semble qu'au moins certaines d'entre elles sont très proches de la réalité), et les acteurs sont impressionnants. 

J'avais vu cette saison 2 et deux jours il me semble, je l'ai beaucoup apprécié. Curieux qu'il n'y ai eu que 9 épisodes par contre.

 

3. Mr Robot (saison 4) : 3,75/5

xnv7.jpg

La saison 4 a su conclure l'ensemble de ses intrigues, en faisant même revenir certains personnages au cours des deux derniers épisodes alors que l'on n'avait plus vu depuis fort longtemps (sauf Gideon Goddard, un peu dommage). J'ai trouvé cette saison satisfaisante sur bien des points, que ce soit l'intrigue autour de Vera alors que c'était clairement pas gagné, le rôle de la psy, la conclusion avec Dom, les divers révélations, etc. Le seul point qui ne m'a pas convaincu, c'est la chute de Whiterose et du groupe Deus en général, qui est bien trop simple. Il n'y a tout simplement pas d'explication de pourquoi Elliot ne connaissait pas ce groupe dès la saison 1, alors que son objectif était pourtant de faire tomber les 1% des 1%, et que bien qu'apparemment secret le groupe Deus n'est quand même pas si caché que ça. Au final ça donne l'impression qu'Elliot aurait pu les faire tomber dès la saison 1, ça manque tout de même d'ampleur. 

 

4. True Detective (saison 3) : 3,5/5

kf8l.jpg

La saison 3 ressemble par beaucoup de côté à la saison 1 : on a un duo de flic, on a une narration sur plusieurs époque, on a une enquête sur des crimes, etc... Peut être qu'après les critiques sur la saison 2, le scénariste a voulu revenir aux fondamentaux qui avaient fait le succès de la première saison. Reste que, si cette saison 3 a indubitablement des qualités (la performance de Mahershala Ali est remarquable, l'histoire est prenante, l'intrigue est résolue, etc), je la placerai malgré tout en deçà de la saison 1. 

 

5. The Capture : 3,25/5

xng5.jpg

Je me suis lancé dedans vu que c'est la seule série non américaine qui avait été nominée dans les awards à ce moment, et j'ai bien aimé. Elle n'est pas sans rappeler Bodyguard, qui est également une série anglaise de quelques épisodes, sortie l'année d'avant. Ca m'étonnerai pas qu'ils aient constatés son succès et ai décidé de renouveler l'expérience.

 

6. When They See US : 3/5

z2ii.jpg

Je l'ai commencé parce que c'est la deuxième série 2019 la mieux notée sur Allocine, et que son format cours aide à la voir rapidement. Les épisodes sont de qualités assez diverses, j'ai trouvé le premier épisode plutôt moyen à cause du côté caricatural des arrestations. D'un côté je me dis que ça ne peut pas s'être passé ainsi tellement c'est dysfonctionnel, d'un autre côté je ne connais pas du tout l'affaire donc après tout pourquoi pas. Le dernier épisode était par contre excellent. Et il y a quelques scènes fortes dans la série. Après, heureusement qu'elle ne faisait pas plus de 4 épisodes, parce que c'était des épisodes longs (entre 1h et 1h30) donc au final la longueur de la série correspondait pratiquement à une saison de 8 épisodes. 

A noter que je ne connaissais rien de cette histoire, le contexte doit se prêter beaucoup mieux à la population états-unienne. L'avantage de ce type de série, c'est qu'elle m'encourage à m'informer sur le sujet. Petit détail : j'ai l'impression que la police d'écriture utilisée pour le titre de la série est pratiquement la même que celle dans The Last of Us.

 

7. Euphoria : 2/5

4k75.jpg

J'ai vu le premier épisode et ça m'a pas convenu donc j'ai arrété là. Il est plutôt évident que la série a des qualités, mais c'est pas mon style.

 

-. Succession (saison 2) : ?/5

cdn8.jpg

Pas vu.

 

Pour les autres séries dramatiques non présentes dans le groupe

- Poupée Russe : 3,5/5. Autant dire que le pitch de base du scénario est du déjà vu. Le film Happy Birthdead (2017) a un scénario extrêmement proche de cette série, et le thème de la journée en boucle temporel ou aussi été exploré par des films comme Un Jour sans fin ou Edge of tomorrow. Ca reste le type de scénario dont j'aime bien le pitch de départ, mais à force de voir ce même thème exploré ça devient un peu lassant. D'ailleurs, pendant l'épisode 3, je me disais que ça ramait quand même pas mal comme série. Malgré la faible longueur des épisodes, ce qui fut un argument de poids pour me faire continuer le visionnage (en tout la saison 1 dure moins de 2 heures, donc ça passe), j'ai trouvé que la série mettait beaucoup de temps à se mettre en place. Au final, ce n'est qu'à la fin de l'épisode 3 que j'ai trouvé que les choses devenaient enfin intéressantes. Après ça, je n'ai pas décroché de cette série et j'ai apprécié le parcours des personnages principaux. 

La frontière verte : 3/5. Je me suis lancé dans cette série complètement au hasard, l'affiche m'avait plu. Je ne connaissais absolument rien de l'histoire. Il se trouve qu'après un début plus que correct, qui pose les débuts d'une enquête criminel dans le paysage naturel et mystique de la forêt amazonienne, le rythme devient lent car la série semble miser sur l'aspect sensoriel. Les acteurs ne surjouent clairement pas, sans que ça soit mauvais d'ailleurs, et ce qui prime c'est de mettre le spectateur dans l'ambiance. J'ai trouvé cette saison pas mal, sans plus. Ce n'est pas le type de série que je continuerai, sans regretter d'en avoir vu la première saison. Par contre, qu'est-ce que c'est que cette fin... J'ai du vérifier que c'était bien le dernier épisode de la saison, tellement ça arrive comme un cheveu sur la soupe.

- The Terror saison 2 : 2,25/5 : Bof. L'ambiance était au départ réussit, le changement de contexte avec les soldats sur le terrain permettait de diversifier le visuel tout en n'abaissant pas la pression, mais ça s'essouffle assez vite sur le camp et ne dure pas assez longtemps sur la guerre, en plus les deux derniers épisodes sont limites HS. Le côté mexicain aurait pu être très efficace car désertique, mais ça n'a pas été exploité. Et en dehors de ça, même si l'histoire de la 'méchante' était sympa à suivre, il n'y a rien d'extraordinaire non plus de ce côté là. L'histoire globale devient même ennuyante sur la fin, la saison aurait du faire 6 ou 8 épisodes tout au plus pour être réellement captivante. Je ne comprend pas pourquoi elle a été autant étirée, en particulier pour les deux derniers épisodes. C'est quand même dommage de ne pas avoir très bien réussis le côté horreur quant on sait ce que les films d'horreur japonais sont capables de faire, sur ce point la série souffre clairement de la comparaison (dommage vu qu'elle s'appelle the terror).

Warrior : 2/5. Le premier épisode fut plutôt solide. Il y a une certaine densité dans les intrigues présentées, ce qui donne un rythme relativement soutenu. Mais il y a également de petites facilités d'écritures, qui font que certains éléments d'intrigues vont trop vite (le héro qui rempli son objectif ultra vite, son premier combat qui fait bien forcé, etc). Les combats sont pas trop mal, mais j'en aurais peut être attendu un peu plus, je sais pas. Après trois épisodes, j'ai pu dire que je n'étais pas vraiment rentré dans l'univers de la série, qui a des qualités mais ne m'accroche pas particulièrement.

Il y a quelques autres séries, mais j'ai la flemme de continuer, le message est assez long comme ça.

 

19. Meilleur Film Drama 2019

 

1. Le Chant des Loups : 4,25/5

Résultat de recherche d'images pour "Le chant du loup affiche"

Film français qui avait un peu fait parlé de lui à sa sortie, à raison. Ses notes sur Allociné sont excellentes et je les rejoint.

J'ai été tenu en haleine du début à la fin, c'est le signe d'un bon film de tension. Le contexte de guerre froide atomique du film est parfait pour mettre de la tension. Il y a quelques éléments qui m'ont fait soulevé un sourcil, mais c'est tellement mineur en rapport aux qualités du film que ce n'est pas ce qui en reste à la fin. En plus, ça se voit qu'il y a eu un réelle recherche sur le fonctionnement dans les sous-marins. Le réalisateur a de toute évidence eu accès à beaucoup d'informations, voir de logistiques.

 

2. The Favorite : 4/5

Résultat de recherche d'images pour "La favorite"

Au vu du n'importe quoi de la liste Allociné pour les meilleurs films 2019, je vais plutôt prendre celle de Senscritique. Ca tombe bien, j'avais repéré La favorite depuis un moment déjà, c'est l'occasion de voir enfin ce film qui a reçu de bonnes critiques. Bien que le film soit sortie en 2018 dans certains pays, il est arrivé début 2019 en France.

Autant je n'étais pas convaincu que le film me plairait, autant j'ai accroché très rapidement ce qui a bien vite dissimulé mes doutes. Ce genre d'intrigues dans ce contexte de cours de la reine, avec de bons acteurs et un budget à la hauteur, capte l'attention qui reste jusqu'à la fin.

Le personnage joué par Emma Stone sort du lot, mais les interprétations des trois héroïnes principales sont toutes excellentes. Je comprend tout à fait les excellentes critiques que le film a reçu. 

Petit bémol : la fin m'a laissé sur ma faim. C'est surement fait exprès. Du coup, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller me renseigner sur cette période, et de voir comment se conclue toute cette affaire. 

 

3. The Lighthouse : 4/5

Résultat de recherche d'images pour "The Lighthouse"

Je n'avais pas entendu parlé de ce film, qui est apparemment en partie un film d'horreur. Dès le début du visionnage, le film percute par ses images et sa sonorité : c'est avant tout un film sensoriel. Les images sont en noir et blanc, il y a un gros travail de lumière notamment par la présence très prononcée des ombres. Forcément, puisque le film tourne autour d'un phare, c'était à prévoir, mais c'est quand même bienvenue. Le son qui percute rapidement est d'ailleurs celui du phare, qui arrive à rythme constant et est dérangeant. Mais plus généralement, les musiques sont vraiment oppressantes. Le film est donc un petit ovni de cette année. 

Cela va plus loin, puisque le traitement du scénario lui même est relativement peu commun. Le film se concentre sur un duo de personnage, dont l'un d'eux est plus une sorte de vieux fou qu'autre chose. Puisqu'ils sont dans un isolement du fait de leur métier, c'est une sorte de huit clos avec bien peu de personnage. Forcément, l'histoire se concentre autour de ces deux personnages, dont on apprend petit à petit la personnalité.

Par ailleurs, le film est assez absurde par moment. Par exemple, à un moment le vieux fou pointe une tache sur le sol, sauf que dès qu'il le fait la caméra se relève pour qu'on ne voit pas la tache, si bien que le vieux se contente de pointer en dehors du plan de la caméra et que le spectateur ne voit pas la tache en question. 

Maintenant, il faut noter que, comme généralement pour ces films misant sur les sensations, le rythme est peu soutenu. Il faut donc rentrer dedans pour pleinement l'apprécier, parce que sinon on va s'ennuyer.

La performance des deux acteurs principaux est réussit. J'avais lu que Robert Pattinson se concentrait maintenant sur des films qui ne sont pas des blockbuster (faut dire qu'avec Harry Potter et la saga des vampires, il a eu son lot), et c'est clair qu'il sait bien jouer. Willem Dafoe est également bon dans son rôle, il faut dire qu'il a le don pour être un peu taré, mais il a su être suffisamment subtile pour que ça ne soit pas surjoué.

En bref, c'est un film qui ne laisse pas indifférent. Une oeuvre qu'il faut voir en 2019, c'est vraiment curieux qu'elle n'ai pas fait tellement de bruit.

 

4. Joker : 3,5/5

Résultat de recherche d'images pour "joker affiche"

C'est un immanquable de cette année.

Le film n'est pas un blockbuster habituel, c'est le moins que l'on puisse dire. Il suit la vie de son personnage principal de près, personnage qui est certes dans un contexte difficile (celui de Gotham et celui de sa famille) mais qui en soit n'est pas si extraordinaire par rapport à ce qu'on pourrait attendre d'un blockbuster. Aidé par la performance Joaquin Phoenix, qui est évidemment très bon dans le rôle, le film est carrément intimiste avec ce clown dépressif. De fait, hormis dans ses dernières 20 minutes, le film est lent dans son rythme, réaliste dans sa manière de traiter le personnage, et bien moins excessif avec les problèmes auxquels il est confronté que dans des films marvel / dc habituel. 

C'est donc plutôt surprenant de voir le succès impressionnant que le film engrange. Plus de 850 millions de recettes dans le monde pour le moment, c'est juste incroyable pour ce type de film. Je pense que c'est aidé par le fait qu'il s'agisse du Joker, un personnage qui a acquis une réputation mondiale et qui fascine beaucoup de monde. Du coup, bien que le film soit intimiste et lent dans sa constitution, il est plus facile de rester accroché au visionnage puisqu'on sait que ça va péter à un moment donné. On sait que le Joker n'est pas 'chiant'. Et il en ressort qu'à la fin, on est satisfait d'avoir eu un traitement poussé du personnage, mine de rien ça aide pour avoir de l'empathie pour ce méchant archi populaire dont la sympathie des spectateurs venait principalement du fait qu'il est cool. 

Je croyais que ce film serait complètement détaché de l'univers DC, ou en tout cas qu'on aurait peut être droit à quelques références mais qui seraient restées discrètes. Ce n'est pas tout à fait le cas. Déjà on est à Gotham, ou on voit le célèbre asile notamment, et aussi la criminalité importante. Mais au final on a carrément l'origine story de Batman aussi, même si elle est reléguée à du second plan, et ça je m'y attendais pas du tout.

Je me demande si il va y avoir des films DC qui vont construire quelque chose à partir de ce film. Mine de rien, avec le succès qu'il a eu, ça ouvre la porte (enfin) la constitution d'un univers construit et maîtrisé. Mais vu qu'il y a eu pleins de films qui appartiennent déjà à l'univers DC, je ne pense pas que le film Joker ouvre sur quelque chose de nouveau.

Ce film Joker n'a pratiquement aucune des caractéristiques des autres films DC et Marvel, et je suis à peu près sur qu'aucun autre personnage n'a eu droit à un traitement aussi approfondi dans ces films. Il reste par contre la preuve que si DC avait beaucoup plus misé sur des sujets à échelle humaine, comme ce fut le cas pour la saga de Nolan d'ailleurs, les films auraient pu se détacher de ceux Marvel et construire quelque chose qui apparemment plait au public. Pour construire un univers ou on accorde de l'importance aux enjeux, faire interagir et s'opposer des personnages que l'on comprend et auquel on tient dans une certaine mesure, ça aurait pu être un joli miroir aux films Marvel qui misent beaucoup plus sur la grandeur disproportionnée des enjeux dans ses films (le monde voir l'univers qui est en danger).

 

5. El Camino : 3/5

Résultat de recherche d'images pour "El Camino affiche"

Fallait que je vois le film étendant la série Breaking Bad, même si je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Certes voir ce que deviens Pinkman laissait la place à de nombreuses possibilités scénaristiques, mais en soit l'histoire était déjà très largement conclue. 

Après avoir vu le film, il est clair qu'il faut connaître la série pour se lancer dedans. Il rappelle beaucoup la série, on reconnait facilement la patte des scénaristes et réalisateurs. Je ne suis pas sur de comprendre la nécessité de ce film en tant que tel, il est passé comme un épisode de série (ou deux vu la longueur), sans réel plus vu qu'il s'inscrivait dans une histoire plus grande.


6. Once Upon a Time in Hollywood

Résultat de recherche d'images pour "Once upon a time in Hollywood"

Il fallait que je vois le dernier film de Tarantino, même si le thème m'emballe vraiment pas. J'ai jamais été intéressé par l'industrie d'Hollywood. Reste que Tarantino a su s'améliorer à mesure de ses films, donc ce film avait peu de chance d'être mauvais. Mais si c'est comme pour Christopher Nolan, ça peut quand même faire une film assez peu emballant comme Dunkerque.

Sans surprise, je n'ai pas particulièrement adhéré au film. Sachant que Tarantino aime bien faire ses films un peu long, ça a rendu le temps d'autant plus longtemps. Le film est heureusement drôle par moment, et les acteurs sont tous des bons donc l'expérience est loin d'être mauvaise. Il y a de toute manière toujours des scènes captivantes dans ses films.

Il me semble avoir lu que c'était sensé être le dernier film de Tarantino, les thèmes du films sont une sortes de regards sur le bilan d'une carrière donc ça sonne effectivement comme un film de fin. Ses références sont de la génération de Tarantino, donc le film boucle la boucle. Je demande quand même à voir si il s'agit réellement du dernier film du réalisateur.


7. Parasite : 3/5

Résultat de recherche d'images pour "parasite film"

Je sais pas pourquoi, il me semblait que l'histoire tournait autour d'une sorte de parasite qui prenait possession des gens. Du coup j'avais des attentes par rapport à ça, surtout que le film avait une excellente réputation.

En fait, ce film est plutôt l'histoire d'une arnaque qui dégénère. Le film se met en place lentement, mais peut être est-ce du au fait que j'attendais à quel moment les espèces de parasites devaient arriver dans l'histoire. Le terme parasite fait en réalité référence aux personnages eux même, puisque l'histoire est notamment une allégorie des catégories sociales et de leurs comportements.

Il y a du talent dans la réalisation. J'ai appris après coup que c'est le même réalisateur que pour Memories of Murder, mais ça n'a pas répondu à ce que j'espérais. D'ailleurs, en parlant de Memories of Murder, ils ont enfin attrapé le tueur il y a trois mois, c'est assez inespéré.

 

Les autres drame de 2019 que j'ai vu

The Standoff at Sparrow Creek : 4,25/5. J'adore ce style de film à la cluedo. Le principe est ici un peu différent d'ailleurs, car on est dans un 8 clos ou le but est de trouver le meurtrier d'un crime qui a été entendu pour lequel on a des informations minimales. C'est donc un jeu du chat et de la souri, avec des interrogatoires qui se succèdent afin de déterminer qui a fait ça. Une autre originalité, c'est que le film se passe du point de vue des meurtriers potentiels, qui ne savent pas parmi eux qui a fait le coup alors qu'ils sont tous des suspects. A aucun moment il ne m'a déçu, vraiment bien maîtrisé comme film. Lorsque je l'avais vu, seul 5 autres personnes pouvait en dire autant sur Betasérie, c'est bien dommage ! Après je veux pas trop exagéré sur la qualité de ce film, après tout je l'ai regardé sans avoir d'attente particulière ce qui aide.

L'heure de la sortie : 4,25/5. J'ai beaucoup aimé l'ambiance, qui est passé d’oppressante au début à limite malsaine par la suite. Maîtrisé de bout en bout, et si la 'révélation' est peut être un peu en deçà des espérances, j'ai par contre trouvé la dernière séquence parfaitement dans le ton du film. Maintenant, il est clair que ce type de film peut facilement ennuyer du monde. J'imagine que c'est une histoire d'équilibre entre la tension qui doit nous happer, la relative lenteur de l'intrigue qui ne doit pas nous en faire sortir, et les révélations qui doivent arriver au bon moment. Décidément, il y a eu de bons films français cette année.

Ma vie avec John F. Donovan : 4/5. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils aiment les effets de flou dans ce film. Hormis cet élément visuel, la structure du film est classique mais efficace, avoir une voix off est toujours pratique pour ne pas faire dire aux personnages des choses qu'on ne dit pas habituellement et qui ne feraient pas trop naturelle. L'histoire est touchante. Très bonne interprétation de Kit Harington d'ailleurs, il m'a surprit. Peut être que son apparent état d'esprit pour la fin de Game of Throne l'a aidé.

La Mule : 4/5. Clint Eastwood a sorti un nouveau film cette année, et comme j'ai jamais été déçu par lui je me suis lancé dans sa nouvelle oeuvre. C'est toujours agréable la manière avec laquelle ses films ne sont pas cousus de fils blancs, je n'arrive jamais à savoir comment ils vont se finir. Et il arrive toujours à raconter une histoire émouvante. Plusieurs semaines après le visionnage, je peux malgré tout dire que ce n'est pas son film qui me restera le plus en mémoire. Il s'inscrit un peu trop dans le reste de son oeuvre, en gros il s'est peut être un peu trop reposé sur ses acquis. Reste malgré tout que toutes les qualités du film sont bien présentes.

Portrait de la jeune fille en feu : 3,75/5. C'est un film dont j'avais vu quelques bonnes critiques, donc autant le voir avant de se concentrer sur des films plus anciens. Et quant je vois les tops qui traînent sur le net, je me rend compte que même en voyant une centaine de film d'une année, on arrive pas à la cheville des critiques. Je n'arrive pas toujours à identifier ce qui me fait accrocher ou non à un film, car celui-ci est parvenu à capter mon attention alors qu'il n'a pas un rythme effréné, une histoire pas si intrigante, etc. Les actrices jouent bien, et la manière lancinante dont sont montrées les diverses scènes donnent un côté envoûtant à l'histoire, donc peut être est-ce ce qui donne cet attrait au film.  Après, c'est pas bien compliqué de deviner l'intrigue globale, et certains événements qui prolongent l'histoire, mais ça ne m'a pas vraiment dérangé. Ce n'est pas un grand film contrairement à ce que des tops et des notes Allociné pourraient laisser penser, mais le jeu de séduction reste relativement agréable à suivre. Il a cependant su garder sa subtilité tout du long, et la performance des deux actrices est à souligner.

Coeurs Ennemis : 3,75/5. Ce film est avant tout un film de romance, largement meilleur que ceux de cette année que j'avais vu avant. D'ailleurs, il se paye le luxe de m'avoir surprit dans son dernier segment. Je retiendrai du coup que les personnages principaux sont tous très bons, et le développement du militaire anglais aura été une réussite que j'ai rarement vu dans un film. Bonne surprise que ce film. Sur une note parallèle, c'est dingue ce que je vois Jason Clarke partout : Serenity, Simetierre, First Man ; c'est bien simple j'ai vu tous ses derniers films, faut croire qu'ils ont tous eu un certain succès (bien que relatif pour certains). En tout cas, ça m'a permis d'apprendre son nom.

- Doctor Sleep : 3,5/5Ce film je l'attendais, ayant lu le bouquin. L'adaptation est plutôt bonne. Le film suit autant qu'il soit possible le livre, on retrouve donc la même structure, les même personnages, les même retournement de situation, etc. Bien sur, un film ne pouvant pas avoir la même densité qu'un bouquin, cela amène à quelques relations un peu précipités comme celle du personnage principal et de la gamine, même si le film s'en sort tout de même plutôt bien. Il faut dire qu'il fait plus de 2 heures de long. Malgré ça, vu la multitude des étapes dans la scénario, le temps ne se sent pas passer. Au final, j'ai préféré le livre, mais le film n'a clairement pas démérité. Dommage qu'il se vautre au box office.

- 90's : 3,5/5Film sympa, étonnamment. Pour le premier film réalisé par Jonah Hill, c'est une réussite. Il y a un gros potentiel dans sa manière d'aborder la personnalité des personnages. Il y a quelques éléments un peu trop classique (l'ami jaloux) même si ça n'est pas absurde et que le scénario n'insiste pas dessus non plus, mais globalement les personnages sont très bien traités. Bien que les acteurs ne soient pas très âgés, ils jouent tous très bien. J'ai trouvé que la relation entre les deux frères était intéressante, ce mélange d'amour et de haine a donné des scènes ambiguës qui sont, je trouve, les meilleurs du film. Il n'empêche que le groupe d'ami était sympa à suivre aussi. La fin est étrange, encore un film qui se termine au milieu de l'histoire. Pourquoi pas.

- Green Book : sur les routes du sud : 3,5/5. Apparemment le film est inspiré de faits réels, ce que j'ai appris à la fin. Evidemment, la question se pose toujours sur la concordance avec la réalité, les films ont tendance à exagérer. Mais des quelques recherches que j'avais fais, il n'y avait rien qui paraissait fou dans ce que le film avait fait. Conformément aux critiques, le film était réussis, sans être extraordinaire. Il faut dire que les deux acteurs principaux sont talentueux. Il reste cela dit assez prévisible.

Marriage Story : 3,5/5. La première chose qui se remarque, c'est que Scarlett Johansson livre une bonne interprétation. Elle aime s'essayer à des rôles assez retord parfois, là ce n'en est pas un, son personnage reste assez classique dans des films de ce type, mais elle s'en sort vraiment très bien. C'est plus long avant que la performance de Adam Driver se fasse voir, c'est plutôt dans le dernier tiers qu'il a l'occasion d'être excellent. La deuxième chose qui se remarque, c'est que le film met beaucoup de temps à se lancer. Il faut 40 minutes pour qu'il devienne enfin intéressant, puisque le sel réside dans l'absurde de la procédure de divorce. C'est une première phase vraiment trop longue, et assez peu utile d'ailleurs, hormis quelques scènes. La troisième chose qui se remarque, c'est du coup l'humour dans le film, qui est plus un humour de situation que des blagues. La manière dont les personnages sont confrontés à toutes ces procédures, aux avocats, et à eux même est à la fois dramatique est drôle, le film est réussit par cela. Par exemple, la scène ou les avocats s'empoignent l'un l'autre par discours vindicatif comme si ils étaient eux même le couple était vraiment drôle. A partir du moment ou le film est dans ces scènes là, je l'ai trouvé bien rythmé, on ne voit pas le temps passer. La quatrième chose qui se remarque, c'est que le film reste assez prévisible dans ses diverses étapes. L'escalade de la tension dans les relations et les interactions, les différentes par lesquelles le couple passe, on voit un peu cela venir, même si j'ai quand même préféré le film dans ces phases que dans les premières 40 minutes.

- Les Deux Papes : 3,25/5. Les deux Papes compte la pratiquement les deux dernières décennies à la tête de l'église, en se focalisant presque exclusivement sur la relation entre les deux papes. Au vu du secret qui entoure généralement les décisions au sommet de cette religion, la première question qui vient à l'esprit est : à quel point ce que montre le film est vrai ? J'ai fais quelques recherches pendant le visionnage du film car la réponse change la manière de le regarder. Et après ces recherches, la réponse est plutôt évidente : une bonne partie du film est fantasmé. Le film est donc à voir comme une histoire romancée. Fait plutôt rare, une bonne partie du film n'est pas en français. Les langues utilisées sont d'ailleurs très divers, j'ai reconnu le latin et l'espagnol mais il me semble qu'il y en a d'autres. Bien que ça ne soit pas évident à aborder au début, on peut saluer l'effort pour améliorer l'immersion du spectateur. Maintenant, concernant l'histoire elle même, je peux pas dire qu'elle m'intéresse particulièrement. Même comme histoire de vie, ce n'est pas vraiment la psychologie des deux personnages principaux qui ont retenus mon attention, mais beaucoup plus la mise en image de l'histoire de l'Argentine, qui pour le coup donne vraiment envie d'en savoir plus sur son histoire.

Piranhas : 3,25/5. C'était pas dépaysant en terme de visionnage de film. Le film n'est malgré tout pas complètement dénué d'intérêt, heureusement il décolle dans sa deuxième partie, qui m'a paru beaucoup plus percutante. En gros, le film met du temps à se mettre en place, et une fois qu'il y est c'est du bon.

The Irishman : 3/5. C'est une histoire de mafia, chose qui ne m'intéresse généralement pas beaucoup. Malgré tout, les qualités intrinsèques du film font que j'ai été rapidement capté car on suit un personnage qui entre progressivement dans ce monde, ce qui est un moyen simple et efficace de monopoliser l'attention. Mais voilà, au bout d'une heure le temps commence à devenir long. Il faut dire que le film n'est franchement pas original, aussi bien dans le scénario (après tout, il a l'air d'avoir au minimum une inspiration historique) que dans les acteurs choisis (sérieux, on peut pas faire moins original). Reste qu'à force de persévérer, j'ai finit par accrocher, donc j'ai bien apprécier la seconde moitié du film.

- El Reino : 3/5. Encore un film sur des hommes politiques. C'est fictionnel mais ça m'emballe pas plus. J'ai mis beaucoup de temps pour rentrer dans le film, malgré un gros rythme. Il est aidé par son côté thriller. Mais il est tout de même long, même si il s'améliore au fur et à mesure. Il y a des scènes bien tendues.

- Glass : 3/5. Il conclue la trilogie et c'est un peu comme pour Parasite ou Once Upon a Dream in Hollywood, c'est un succès relatif. La fin est volontairement décevante, ce n'est donc pas une erreur du film mais ça n'en reste pas moins un défaut à mon avis. J'aurais bien voulu qu'il y a un focus plus important sur le personnage qui prête son nom au film d'ailleurs.

Extremely Wicked : shockingly evil and vile : 3/5On comprend très vite si le personnage est coupable ou non, je pense que c'est fait exprès tout de même. C'est inspiré d'une histoire vraie, l'interprétation de l'acteur est d'ailleurs convaincante. Le film est pas mal, il aborde le point de vue de la femme dont le mari se retrouve accusé de ces meurtres, je ne sais pas si ça a déjà été fait mais c'est plutôt original comparé au films qui sont du point de vue de l'enquête. C'est pour ça que le film est plus dans le registre du drame que du mystère.

Douleur et Gloire : 3/5. Un film de Pedro Almodovar. Bien que je n'ai pas vu beaucoup de ses films, aucun de ceux que j'ai vu ne m'a déçu. De toute évidence, Antonio Banderas et Penélope Cruz sont ses acteurs fétiches. Ce film rentre dans la catégorie des histoires de vie, on suit un personnage dans ses presque vieux jours, alors qu'il est physiquement brisé. C'est un artiste qui a fait des films, dans ce cadre on en vient rapidement à se demander à quel point Pedro Almodovar a mit de lui dans le personnage principal. Le titre qualifie bien le personnage principal du film en tout cas. J'ai trouvé que, en terme de film d'histoire de vie, je l'ai trouvé moins bon que La Mule. Le film est loin d'être mauvais, mais il n'a pas quelque chose qui le rend inoubliable. L'histoire est un peu émouvante, assez réaliste, et elle réussis dans ces domaines. Elle manque juste d'originalité dans la forme comme dans le fond. Ce qui ne l'empêche pas d'être au dessus de la masse de film. A noter la toute fin qui est un bon twist par contre.

The Aeronauts : 3/5. Faire un film principalement sur la monté d'un ballon dans l'atmosphère, c'est un pari risqué. Bilan : plutôt réussis. Le film a de bonnes scènes tension, il introduit progressivement ses personnages, etc. J'imagine qu'il s'inspire d'une histoire réelle, il faudra que je vérifie ça. Reste que du coup, le film est plutôt vide. Il passe trop facilement.

- Arctic : 2,75/5. Ca va, les doublages n'ont pas eu trop de boulot dans ce film :D J'ai déjà vu plusieurs films de ce type, donc il m'a pas subjugué, mais c'est vrai qu'il est bien fait et que la performance de l'acteur est loin d'être mauvaise. Il n'y a malheureusement pas grand chose à en dire car il ne s'y passe pas grand chose. Lorsqu'un film mise avant tout sur l'ambiance, le visuel et les expression d'un acteur presque unique dans le film, il s'agit avant tout d'une expérience.

Rambo : Last Blood : 2,5/5. C'est une petite histoire à la Taken. Ca a l'art d'attirer rapidement l'attention, mais c'est aussi du déjà vu ce qui est dommage pour du Rambo. Il y a un côté jouissif à voir Rambo casser la gueule des trafiquants, mais ça reste léger. Du coup ça reste décevant, je m'attendais à quelque chose de plus percutant, et au final je n'ai presque rien à dire sur ce film. Le film a tout de même une deuxième partie qui change, vu que l'objectif est remplie rapidement. Et plus généralement, c'est un film qui avance plus vite que la moyenne, sachant qu'il passe par plusieurs phases et qu'il reste cours (même pas 1h30).

- Vice : 2,5/5Le film ne m'a pas emballé. Les hauts et les bas des personnalités politiques ne m'intéressent pas, c'est plus les coups fourrés, les intrigues et compagnie qui retiennent mon attention. Christian Bale n'étant par ailleurs pas un acteur particulièrement expressif, c'est pas simple de s'attacher à son personnage. En plus le film est long, donc le visionnage n'était pas simple. Il est clair que le film est techniquement réussis, tout est propre et bien réalisé. Le film n'était de fait pas une torture à voir.

- Border : 2,5/5Ce qui saute aux yeux c'est l'histoire en elle même, qui pourrait être classique mais qui est traité avec du réalisme ce qui la rend original, mais ce qui m'a ennuyé c'est le rythme leeeeeeeeeent. C'est bien simple, je vois pas comment on peut appeler ce film un thriller. La seule révélation extérieur au personnage principal se voit venir d'assez loin en plus. J'étais intéressé par les capacités de la protagoniste, mais ça n'a pas trop été exploité par le film malheureusement. Sérieux, le moment le plus palpitant du film c'est les dernières vingt minutes, c'est dommage que le développement de ce monde n'ai pas été suffisamment poussé. En tout cas, ce n'est pas une oeuvre qui laisse indifférent.

Queens : 2/5. Le pitch de base du film est relativement attrayant, mais le film met du temps à se lancer. Encore une fois, pourquoi le film met autant de temps à entrer dans le vif du sujet ? On suit la vie de ses streap teaseuses dans le club au début, et ça prend trop de temps. Le film dure 1h45, et le film met 50 min pour en arriver à la partie décrite dans le synopsis, c'est abusé. Et même à ce moment, ça n'a pas beaucoup d'intérêt.

Obsession secrète : 2/5. Obsession secrète ne partait pas avec un bon apriori, vu les notes extrêmement basses sur Allociné. Au visionnage, on comprend assez vite pourquoi : le film est affreusement prévisible. Puisque ça se voit assez vite, c'est quelque chose que j'ai accepté et j'ai continué en me demandant si malgré tout le film pourrait passer ou non. Si, pendant presque 1 heure, ça peut aller malgré la lenteur (qui est du au fait que l'on sait déjà ou le film veut nous amener), la dernière partie est vraiment pas terrible. On a le cas typique de ce type de thriller, avec les personnages qui font des choix complètement illogiques juste pour servir le scénario du film. 

 

La vache, il y en a des tas des films dans cette catégorie.

  • Like 2
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Chernobyl et Joker facilement. 

Citation

18. Meilleure Série Drama 2019


9cvl.jpg

Chernobyl, 12 votes
Mindhunter (saison 2), 4 votes
Mr Robot (saison 4), 2 votes
When They See US, 2 votes

Euphoria, 1 vote

Succession (saison 2), 0 vote
True Detective (saison 3), 0 vote
The Capture, 0 vote

Votes blancs : 7

f0ew.jpg xnv7.jpg z2ii.jpg 4k75.jpg cdn8.jpg kf8l.jpg xng5.jpg

Total des Votants : 28

Citation

19. Meilleur Film Drama 2019


fqny.jpg

Joker, 17 votes

Parasite, 3 votes

Le Chant des Loups, 2 votes

Once Upon a Time in Hollywood, 2 votes

El Camino, 1 vote
The Favorite, 0 vote
The Lighthouse, 0 vote

Votes blancs : 3

jcqj.jpg nudn.jpg hb01.jpg ofqb.jpg 2b6v.jpg v4mt.jpg  

Total des Votants : 28

 

 

 

 

Suite

Citation

20. Meilleur Série basée sur des Comics 2019


Watchmen
Doom Patrol
Titans (saison 2) 
Jessica Jones (saison 3)
The Punisher (saison 2)
Umbrella Academy
 The Boys 
The Walking Dead (saison 9B et 10A)
 Fear the Walking Dead (saison 5)

 pjlw.jpg 51fy.jpg y58t.jpg uwag.jpg s6ke.jpg ruj3.jpg amey.jpg 5vxl.jpg 

Citation

21.  Meilleur Film basé sur des Comics/Mangas 2019


Joker
Avengers Endgame
Captain Marvel
 Dragon Ball Z Broly
 Alita Battle Angel
 Nicky Larson et le Parfum de Cupidon

 Spider-man Far from Home

 fqny.jpg qm9c.jpg 4nyz.jpg zgbo.jpg jrs4.jpg hjv1.jpg rn7q.jpg

 

Edited by Crocodile

Share this post


Link to post
Share on other sites

Blanc et Avengers Endgame. En temps normal j'aurais voté pour Joker mais je ne le considère pas comme un comics, c'est plus une introspection sur le Joker sans base livresque (à ma connaissance) et c'est tout. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les films et series basé(e)/inspiré(e) de comics et un genre de qui je ne rate jamais rien. Je ne crois pas en avoir manqué une/un mis à part des très vielles. 

 

1. The Punisher (saison 2) : Amoureux. 

2. Doom Patrol : Cette série quoi 😎

3. Watchmen : Série de bon gout. 
4. Jessica Jones (saison 3) : Krysten Ritter était vraiment top dans le rôle. 
5. The Walking Dead (saison 9B et 10A) : Déjà 10 saisons, que le temps passe vite.  
6. Fear the Walking Dead (saison 5) : Morgan porte bien la série depuis les départs. 

7. The Boys : Hâte de voir que va donner la saison 2. Bonne surprise de cette année. 

8. Umbrella Academy : Bon petit univers. 

9. Titans (saison 2) : Assez maladroite. J'aime bien la serie mais comment dire qualitativement dur de ne pas la classer dernière du groupe.  

 

Et Joker ou Engame pour les films j'ai opté pour Joker peut être pour le coté sans effets spéciaux qui est un comble pour le genre. 

3. Alita Battle Angel : Gally 😎
4. Nicky Larson et le Parfum de Cupidon : Pour du Français c'est du très bon taf dans cette atmosphère début des années 90 de bon gout. J’espère une suite.

5. Dragon Ball Z Broly : Aura ait honneur a un personnage légendaire. J'y pense toujours pas acheté le blu ray.  

6. Captain Marvel : Avec Infinity & engame le reste parait fade bien que sur le moment passé un bon moment.
7. Spider-man Far from Home : Du mal avec Spiderholland. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

The Boyz : je m’attendais pas à autant accroché 

Alita : en fait le choix était compliqué dans le sens où c’est quasiment que des films que j’ai bien aimé, mais pas de oufouf non plus (disons que tous les films se retrouveraient dans la tranche 2,5-3,5 /5 pour reprendre le système de @Setna, du coup pour départager j’ai voulu favoriser un film basé sur un support manga, le film Dbs avait d’excellents fights mais l’histoire était 0, Nicky Larson était une bonne surprise - je m’attendais à un navet mais c’était pas mal, quant au film Gunnm, j’ai plutôt bien aimé, j’étais dans le même cas que Setna n’ayant pas lu l’oeuvre, et le visionnage m’a motivé à commencer + rapidement, du coup j’ai voté pour :)

 

il y a une heure, The Punisher a dit :

The Punisher S2

C’te surprise ^^
 

Edited by Master Saiki (Othy)

Share this post


Link to post
Share on other sites

20. Meilleur Série basée sur des Comics 2019

 

1. The Boys : 4,5/5. Elle écrase tellement la concurrence que je peux voter les yeux fermés. Les 8 épisodes sont un pur concentré d'histoire, il n'y a pas un seul épisode dont on pourrait se passer, les intrigues lancées trouvent des résolutions et d'autres avancent bien, tout en laissant suffisamment d'élément pour la saison 2. Vraiment, c'est l'une des meilleurs saison de 2019.

 

2. Watchmen : 2,5/5. La deuxième et dernière saison de série de comics que j'ai vu entièrement cette année. Watchmen brille par certains de ses épisodes qui sont vraiment excellents, mais en dehors de ça le scénario prometteur du début ne s'est jamais envolé, et la résolution de la saison manquait de punch.

 

3. Doom Patrol : 2,5/5. Je l'ai commencé il y a quelques jours et ai vu 6 épisodes. Après les premiers épisodes bien entraînant, la série est entrer dans son rythme de croisière et devient donc bien chiante. Sachant qu'elle fait 15 épisodes, ça devient de moins en moins probable que j'arrive jusqu'à la fin. 


4. Umbrella Academy : 2/5. J'ai abandonné après quelques épisodes parce que le rythme était vraiment trop lent.


-. Titans (saison 2) / The Punisher (saison 2) : Je ne les ai pas encore commencé. Cela dit, pas sur que je le face un jour, en particulier The Punisher vu qu'elle a été abandonnée.

 

bof. Jessica Jones (saison 3) / The Walking Dead (saison 9B et 10A) / Fear the Walking Dead (saison 5) : Ce sont des séries que j'ai abandonné. Je peux pas vraiment juger de la qualité des saisons actuelles, mais j'avais pas accroché à Jessica Jones et les Walking Dead m'ont lassés, donc si les séries sont restées sur cette pente alors je n'aurais clairement pas voter pour elle.

 

21.  Meilleur Film basé sur des Comics/Mangas 2019

 

Presque tout le groupe est composé de films déjà présents dans les groupes précédents, du coup je copie colle.

 

1. Avengers Endgame : 3,75/5

Résultat de recherche d'images pour "avengers endgame affiche"

Révélation

Commentaire en spoiler, histoire de pas répéter 36000 fois la même chose

Le film est relativement décevant après Avengers Infinity War, qui m'avait beaucoup impressionné par sa capacité à développer de nombreuses intrigues parallèles, à mettre en lumière une énorme quantité de personnage, et à mettre au premier plan Thanos, tout ça en même temps. Ca donnait vraiment l'impression que le built up de plusieurs dizaines de films était utilisé judicieusement et dans tout son potentiel. Avec Avengers Endgame, la même formule est utilisée avec succès, mais pour un scénario nettement plus convenu. Ce qui était marquant dans Avengers 3, c'était notamment sa fin. Même si il était prévisible qu'elle n'ai aucune conséquence pour la suite, ça n'en reste pas moins une déception de voir tous les personnages revenir (à ce niveau c'est comme Dragon Ball, personne n'est vraiment mort). Et en plus, le scénario du retour dans le temps est quand même pas bien original.

Maintenant, j'ai tout de même beaucoup apprécié Avengers 4. On a moins de personnage que dans Avengers 3 -forcément puisqu'un certain nombre ont été désintégrés-, mais du coup ça permet de mieux développer les personnages qui restent, qui ont tous eu leurs propres arcs narratif. Forcément on retiendra Captain America et Ironman, le film ayant réussis à leur donner une conclusion très satisfaisante à chacun, ce qui est loin d'être évident quant l'origine est une fin de contrat et pas réellement une intention créatrice à la base. Mais les autres personnages étaient aussi sympa, Thor réussis à se renouveler une nouvelle fois dans ce film, c'est dingue de voir tout le développement qu'il aura eu alors qu'avec Thor 2 et Avengers 1 & 2 il était devenu ennuyeux. Nebula est le personnage surprise qui a prit le plus en plus d'ampleur dans cette saga. D'ailleurs, voir les gardiens de la galaxie avec potentiellement Nebula et Thor qui se rajoutent, ça peut être très sympa, à voir ce qui est prévu pour Les Gardiens de la galaxie 3 et Thor 4. Même en dehors des personnages, on peut tout de même dire qu'on a atteint des sommets dans l'epic. Quant tous les personnages se regroupent pour l'attaque finale, on a droit à des tonnes de combinaisons entre les aptitudes de chacun, parfois en second plan comme ça on le remarque à un deuxième visionnage. Il n'y a pas à dire, bien que l'histoire globale était assez peu original, le film fourmillait d'idées dans ses détails.

 

2. Alita Battle Angel : 3,75/5

Résultat de recherche d'images pour "Alita Battle Angel affiche"

Révélation

Commentaire en spoiler, histoire de pas répéter 36000 fois la même chose

Avant de voir ce film, je n'avais pas lu le manga. C'est donc sans connaissance que j'ai abordé le visionnage, et ai découvert cet univers. Et c'était franchement pas mal. 

L'une des difficultés quant il faut adapter une oeuvre aussi longue, c'est que si tout est rassemblé en un film ça sera un énorme rush qui ne saura pas développer la profondeur de l'histoire et des personnages (à ce compte là, pourquoi l'adapter ?), et si il n'y a qu'un fragment de l'oeuvre d'origine qui est adapté alors il y a le risque de ne pas pouvoir donner une conclusion satisfaisante au film car ça ne sonnera pas vraiment comme une conclusion. Alita Battle Angel fait clairement le choix de cette deuxième catégorie, et réussit relativement bien à donner une conclusion à son film. A la fin, on sait que l'histoire globale est loin d'être réglée, le film utilise d'ailleurs le grand méchant comme une sorte de twist vu qu'on découvre l'acteur, mais l'intrigue de base de Alita est résolue, le personnage a su évoluer, elle a battue les méchants à son échelle, etc. Ca me fait un peu penser à Star Wars 4 par exemple, ou le film donne une conclusion satisfaisante mais tout le monde se rend bien compte que l'histoire n'est pas finit, c'est une bataille qui a été gagnée et pas la guerre. La différence avec Alita Battle Angel c'est que le film n'a pas un gros succès, donc je ne sais pas si il aura une suite ou non, ce qui est bien dommage. 

Après, j'en attendais un peu plus concernant le développement de thématique transhumaniste notamment, chose qui est très peu évoqué éthiquement dans le film alors qu'on voit des personnes modifiées / amplifiées de partout. Mais vu comment le film a peiné à trouver son public alors qu'il restait globalement un film de science fiction d'action, c'est peut être une bonne chose qu'il ne se soit pas essayé à une réflexion philosophique sous jacente. Ou alors peut être que ça l'aurait aidé. Je sais pas trop.

 

3. Nicky Larson et le parfum de cupidon : 3,5/5

Résultat de recherche d'images pour "Nicky Larson et le parfum de cupidon"

Révélation

Commentaire en spoiler, histoire de pas répéter 36000 fois la même chose

Je ne suit pas déçu, les critiques étaient relativement bonnes et il a tenu ses promesse. C'est un film volontairement de série z dans certaines de ses blagues parce que c'est ce qu'est le personnage de Nicky Larson. Les gags s'enchaînent à un rythme soutenu et il y a des scènes qui sont franchement hilarantes (celle du lit !).

L'intrigue sert avant tous la comédie donc faut pas trop en demander de ce côté, ça fait le job sans plus. Ca reste bien mieux que pas mal de comédies que j'ai pu voir.

Au final, je l'ai trouvé pas mal du tout ce film. Il aurait mérité plus de succès parce que le réalisateur a fait son truc à fond, c'est une bonne adaptation de manga, ça aurait été bien que ça soit récompensé.

 

4. Joker : 3,5/5

Résultat de recherche d'images pour "joker affiche"

 

Révélation

Commentaire en spoiler, histoire de pas répéter 36000 fois la même chose

C'est un immanquable de cette année.

Le film n'est pas un blockbuster habituel, c'est le moins que l'on puisse dire. Il suit la vie de son personnage principal de près, personnage qui est certes dans un contexte difficile (celui de Gotham et celui de sa famille) mais qui en soit n'est pas si extraordinaire par rapport à ce qu'on pourrait attendre d'un blockbuster. Aidé par la performance Joaquin Phoenix, qui est évidemment très bon dans le rôle, le film est carrément intimiste avec ce clown dépressif. De fait, hormis dans ses dernières 20 minutes, le film est lent dans son rythme, réaliste dans sa manière de traiter le personnage, et bien moins excessif avec les problèmes auxquels il est confronté que dans des films marvel / dc habituel. 

C'est donc plutôt surprenant de voir le succès impressionnant que le film engrange. Plus de 850 millions de recettes dans le monde pour le moment, c'est juste incroyable pour ce type de film. Je pense que c'est aidé par le fait qu'il s'agisse du Joker, un personnage qui a acquis une réputation mondiale et qui fascine beaucoup de monde. Du coup, bien que le film soit intimiste et lent dans sa constitution, il est plus facile de rester accroché au visionnage puisqu'on sait que ça va péter à un moment donné. On sait que le Joker n'est pas 'chiant'. Et il en ressort qu'à la fin, on est satisfait d'avoir eu un traitement poussé du personnage, mine de rien ça aide pour avoir de l'empathie pour ce méchant archi populaire dont la sympathie des spectateurs venait principalement du fait qu'il est cool. 

Je croyais que ce film serait complètement détaché de l'univers DC, ou en tout cas qu'on aurait peut être droit à quelques références mais qui seraient restées discrètes. Ce n'est pas tout à fait le cas. Déjà on est à Gotham, ou on voit le célèbre asile notamment, et aussi la criminalité importante. Mais au final on a carrément l'origine story de Batman aussi, même si elle est reléguée à du second plan, et ça je m'y attendais pas du tout.

Je me demande si il va y avoir des films DC qui vont construire quelque chose à partir de ce film. Mine de rien, avec le succès qu'il a eu, ça ouvre la porte (enfin) la constitution d'un univers construit et maîtrisé. Mais vu qu'il y a eu pleins de films qui appartiennent déjà à l'univers DC, je ne pense pas que le film Joker ouvre sur quelque chose de nouveau.

Ce film Joker n'a pratiquement aucune des caractéristiques des autres films DC et Marvel, et je suis à peu près sur qu'aucun autre personnage n'a eu droit à un traitement aussi approfondi dans ces films. Il reste par contre la preuve que si DC avait beaucoup plus misé sur des sujets à échelle humaine, comme ce fut le cas pour la saga de Nolan d'ailleurs, les films auraient pu se détacher de ceux Marvel et construire quelque chose qui apparemment plait au public. Pour construire un univers ou on accorde de l'importance aux enjeux, faire interagir et s'opposer des personnages que l'on comprend et auquel on tient dans une certaine mesure, ça aurait pu être un joli miroir aux films Marvel qui misent beaucoup plus sur la grandeur disproportionnée des enjeux dans ses films (le monde voir l'univers qui est en danger).

 

5. Dragon Ball Z Broly : 3,25/5

Résultat de recherche d'images pour "Dragon Ball Z Broly affiche"

Lui ça faisait un peu plus longtemps que je l'avais vu. Il faut dire que sur le net, il y a eu pas mal de hype avec ce film, notamment au niveau de l'animation. Je l'attendais un peu parce que le personnage de Broly était relativement marquant par sa brutalité et l'impression d'invincibilité qu'il exerçait. De toute évidence, ce film était de toute manière la conclusion de ce qui avait déjà été entrepris dans l'animé par l’intermédiaire de Kale : rendre canon la transformation étrange de Broly, mais à un niveau réactualisé pour le niveau actuel de l'animé. Du coup ça amène tout de même à se demander quelle est la réelle signification de cette transformation, puisque son origine reste différente (ce n'est pas le vrai sayen légendaire ? Pourtant il n'y en a qu'un dans chaque univers). 

Concernant le film en lui même, je l'ai trouvé réussis. Sur la constitution de l'histoire, c'est pareil que pour Captain Marvel ou Shazam : une première partie d'introduction à l'univers qui est pas mal, et une deuxième partie totalement classique. La première partie accorde une part significative de son temps au développement de Broly, le rendant plus ambiguë que le premier film qui en avait basiquement fait un animal sauvage. La deuxième partie a effectivement une qualité d'animation très élevée.

Un point parallèle par contre : c'est quoi ce délire avec les musiques ? Pour du Dragon Ball, c'était nul quand même. Des fois la musique consistait à répéter le nom d'un personnage, c'est complètement pourri. Pourtant il y a pas mal de bonnes musiques d'ambiance dans l'animé.

 

6. Spider-man Far from Home : 3,25/5

Résultat de recherche d'images pour "Spider-man Far from Home"

Révélation

Commentaire en spoiler, histoire de pas répéter 36000 fois la même chose

Film agréable qui ne me restera pas tellement en mémoire autrement que par le fait qu'il appartient au MCU. Son appartenance est d'ailleurs ténu, peut être à cause des tensions qui sont apparues entre Disney et Sony vers le fin de la création du film. Bien sur, la scène qui reste est celle absolument dingue avec les illusions qui se succèdent, visuellement ça m'a plus impressionné que ce qu'on avait pu avoir dans Docteur Strange par exemple.

Après, le problème que j'ai eu avec ce film, c'est que j'ai été spoilé sur un événement majeur alors que j'étais complètement néophyte du personnage, ça m'a donc ruiné une bonne partie du film puisque je savais ce qui allait se passer. C'est un peu différent que de connaître déjà le personnage, puisqu'il y a la frustration d'être passé à côté d'une bonne surprise.

Mais sinon, le film est plutôt solide, et j'aime bien les performances de Jack en général. A voir si il sera réutilisé dans de prochains films, mais avec les histoires d'argent c'est pas certain.

 

7. Captain Marvel : 3/5

Résultat de recherche d'images pour "Captain Marvel"

Révélation

Commentaire en spoiler, histoire de pas répéter 36000 fois la même chose

Au vu de certaines critiques, je m'attendais à ce que ça soit pas terrible, et au final c'était pas trop mal. L'actrice a fait l'erreur de faire une remarque qui a semble-t-il été extraite de son contexte, mais ça a suffit à faire le bad buz sur le net.

En tout cas, ce n'est pas un grand film, mais il fait le job. J'avais vu des remarques selon lesquels il ressemble à un film du début du MCU, et c'est un peu vrai. Ca a un côté négatif parce que du coup c'est classique, mais ça a aussi l'avantage d'utiliser une formule qui a tendance à fonctionner. Puis franchement, ça reste un film d'introduction de personnage au dessus d'autres qui étaient chiants (comme Ant-Man).

Dommage qu'il y ai apparemment eu copie sur Dark Phoenix par rapport au troisième acte du film. Je ne l'aurais pas remarqué si ça n'était pas sortie sur le net, mais en y réfléchissant le côté volant entouré de flamme fait vraiment penser au Phoenix. Autant le bad buz sur les paroles de l'actrice m'a pas intéressé, autant ce type de copie aurait du provoquer plus de conséquences à mon avis. 

En tout cas, le personnage de Captain Marvel a clairement du potentiel pour étendre l'univers Marvel, qui en a bien besoin (c'est un peu saoulant que presque tout se passe sur Terre). A voir pour la suite, il me semble qu'il n'y a pas encore de suite de prévue, c'est un peu étonnant.

 

Il y avait aussi Shazam (2,75/5), X Men Dark Phonix (3,5/5), Men in Black International (3/5), Batman Hush (2,5/5) et Brightburn l'enfant du mal (3,25/5). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jessica Jones en série, mais un peu par défaut cela dit dans la mesure où je n'ai regardé aucune des autres séries. Cela dit, j'ai assez aimé pour lui accorder un vote. Dommage qu'on ait pas de suite, JJ étant la série la plus sombre des Defenders.

 

Joker : Meilleur film de l'année et d'assez loin, le seul défaut est qu'on veut la suite !

 

Avengers Endgame : J'ai trouve ça assez nul, je me suis presque endormie pendant la séance. Film beaucoup trop long pour ce que ça raconte, m'enfin bon, c'est bien la dernière fois que je me laisse entrainer par ce genre de film.

 

Alita Battle Angel : En faisant preuve d'honnêteté intellectuelle je dois reconnaitre que ce n'est pas mauvais film de SF, mais pour autant, est-ce une bonne adaptation de Gunnm ? Absolument pas, le film n'en capte pas l'essence et le résultat est assez désastreux à mes yeux. C'est une chose de ne pas adapter le manga "de manière fidèle", c'en est une autre si ce qu'on propose à la place ne vaut pas un clou.

Pourquoi avoir rendu les personnages aussi clichés et vides ? Ido est transformé en bon père de famille en deuil, Yugo/Hugo n'a aucune personnalité et on ne sait même pas pourquoi il veut se rendre à Zalem (d'autant que sa vie sur Terre n'est pas si mal), Makaku est totalement vide hors il en va tout autrement dans le manga...

L'oeuvre a été vidée de sa substance pour être adressée à un public le plus large possible, ce qui à mon sens fut une idée assez stupide. Ils auraient du revoir le budget à la baisse en supprimant la partie sur le Motorball qui n'était pas nécessaire (il faut s'avoir qu'il adapte pratiquement 4 tomes avec ce film) et en se focalisant sur d'autres aspects comme le développement de personnage, la scène finale avec Yugo aurait eu bien plus d'impact si on avait appris à le connaitre davantage, la quête identitaire de Gally. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×