Jump to content


Odyssey of Blades


Kyojin972
 Share


Recommended Posts

Après une petite pause durant les vacances, voici le nouveau chapitre :) et bonne lecture !

 

SUITE.......................66

 

Après plusieurs heures de marches, nos héros finirent par atteindre la première ville de cette grande dynastie. Le soleil commençait à se montrer de tout son éclat derrière les dunes, faisant briller tous les grains de sable de ce grand désert. Nos voyageurs se trouvaient au sommet d'une grande dune de sable, leur visage était caché par des foulards et leur grand manteaux étaient imprégnés de sable. Ils regardèrent la ville du salut, car après cette longue marche ils avaient besoin de repos et de bien manger.

 

Nos héros arrivèrent à l'entrée de la ville et y pénétrèrent, durant leurs marches, ils remarquèrent que les maisons des habitants étaient fait à base de pierre lisse de la même couleur que le sable, leurs maisons étaient de petites tailles, et parmi toutes ses maisons quelques unes étaient défenestré, les murs détruits à certains endroits qui étaient combler avec du bois. Mais ce qui interpella nos héros étaient le regard de méfiance venant des habitants qu'ils croisèrent au cours de leurs marches, certains fermait leurs portes et fenêtres à leur passage. L'atmosphère dans cette ville n'était pas très joyeuse.

 

Après quelques minutes de marches nos héros arrivèrent devant l'auberge de la ville, une dame assez âgée se tenait devant la bâtisse. Elle devait avoir dans la soixantaine, les cheveux blancs, elle portait une simple robe à fleur, des chaussons et une canne.

 

"Bonjour Bonjour, jeune voyageurs !" Dit elle avec un jolie sourire.

 

Nos héros furent réconforter de voir qu'il y avait au moins une personne qui souriait dans cette ville.

"Bonjour Madame !" Répondirent ils.

 

"Bienvenue dans mon auberge, entrez y !"

 

Nos héros entrèrent dans l'auberge de la vieille dame, ils se mirent à table en soupirant tous un bon coup de pouvoir enfin se reposer.

 

"Vous semblez tous exténuer, reposez vous un moment, je reviens avec un bon petit plat..." Dit la vieille dame.

 

Elle se dirigea derrière le comptoir pour rejoindre sa cuisine, laissant nos héros récupérer un peu de leur longues marches.

Quelques minutes plus tard, la dame revint avec un plateau dans lequel il y avait 4 plats bien chaud, l'odeur diffusé par ce repas, réveilla nos héros de leur sommeil.

La vieille dame plaça un plat devant chacun de nos héros.

 

"Voici ma spécialité, coucous royal au merguez et bonne appétit !"

 

"Merci Madame !"

"Merguez !!!" Répliqua Kyojin qui dévora ce délicieux repas.

 

La vieille dame se mit à rire devant la joie et l'appétit de Kyojin. Ichiro regarda la dame et lui dit :

 

"Dites moi Madame, pourquoi les habitants sont ils aussi méfiant et fermés ?"

 

Le visage de la vieille dame laissa place à une expression de tristesse, elle répondit :

 

"Notre ville du nom de Dumoria, est constamment en proie aux attaques de bandits, et dans des rares cas à celles de créatures du désert et nous n'avons aucun moyen de nous en protéger..."

 

"Pour quel raison ?" Dit Ichiro.

 

"Notre ville n'est pas affiliée à la protection de la Dynastie du Désert, nous recevons aucune aide ou ressources de la Dynastie, pour eux notre ville n'existe pas. Alors nous essayons de vivre par nous même en s'entraidant."

"Pourquoi votre ville n'est pas sous la protection de la Dynastie ?"

 

"Car nous n'apporterons aucune ressource ou richesse." Dit la vieille dame en baissant la tête.

 

"Oui, car pour être affiliée à une Dynastie il faut que la ville ou le village rapporte de la ressource ou de la richesse pour être sous sa protection. C'est une des lois établis dans chaque Dynastie par le conseil des 7." Informa Aurore.

 

"Le conseil des 7 ?" Répéta Ichiro intrigué.

 

"C'est le lieu où naissent des nouvelles lois et où sont traités les problèmes diplomatiques en accord avec les 12 Dynasties. Ce sont 7 personnes qui gèrent cela, et pour faire parti de cette petite communauté, il faut avoir un Q.I dépassant les 280."

 

"In...Incroyable...Les lois sont établis que par 7 personnes..." Dit Ichiro choqués.

"Bonjour tout le monde !" Dit une voix venant de l'entrée de l'auberge.

 

Nos héros regardèrent à l'entrée et virent, un homme d'une quarantaine d'années dans l'encadrement de l'entrée, assez grand et svelte, il avait une barbe bien entretenu, des cheveux gris, des yeux noirs. Il portait un grand blouson blanc, tâché à quelques endroits et de simples sandales noirs.

 

Puis il s'avança en direction de la vieille en lui disant :

"Bonjour Madame Agathe, vous allez bien ?"

 

"Oui oui très bien et votre travaille vous tenez le coup ?"

 

"Je suis un peu fatigué, mais je tiens toujours." Répondit il.

 

"Attendez je reviens." Dit Agathe.

 

L'homme à la blouse blanche regarda nos héros, puis dit :

 

"Vous êtes de jeunes voyageurs ?"

 

"Exact." Répondit Kyojin.

 

"Vous venez d'où ?"

 

"On vient de la Dynastie des Rois Célestes." Dit Ichiro.

 

"Oh ! Vous venez de loin."

 

"Vous êtes médecin ?" Demande Ichiro.

 

"Oui ! Tu es observateur dis donc !"

 

Madame Agathe revint entre temps avec un plat emballé dans sa main, qu'elle remit aussitôt au médecin, qui repartit en remerciant la vieille dame et fit un au revoir à nos héros.

 

"Cet homme est un sauveur à nos yeux." Dit Agathe.

 

"Pourquoi ?" Demanda Ryu-Lee.

 

"Il y a un mois, certains des habitants de la ville furent touchés par une maladie, on ne trouvait aucun moyen pour les soigner la plupart en mourrait en quelques jours, le désespoir et la peur régnait en chacun de nous, mais un jour un homme à moitié mort arriva à l'entrée de notre ville, il mourrait de faim et de soif, malgré nos problèmes nous le sauvâmes en lui donnant à boire et à manger, et une fois rétablis, cet homme nous expliqua qu'il était médecin et depuis ce jour tous les malades furent guéris grâce à lui. C'est pour cette raison qu'à nos yeux c'est un sauveur."

 

"C'est un homme bon." Dit Kyojin en souriant.

 

La nuit tombée nos héros dormaient tous dans une chambre de l'auberge, les rues de la ville étaient vide, tout le monde dormait à cette heure, il y aurait eu un grand silence, si le vent du désert ne se faufilait pas à travers les ruelles pour taper sur les fenêtres des maisons, mais brusquement un cri aiguë à vous glacez le sang retentit dans la ville.

Nos héros ainsi que la vieille dame se levèrent et sortirent de l'auberge, ils suivirent les habitants qui se dirigeaient en direction du cri.

Ils finirent par arriver devant une petite maison, où se trouvait à l'entrée une petite foule, Madame Agathe se faufila à travers la foule pour voir ce qui se passait et tomba sur le corps inerte du médecin gisant dans sa propre mare de sang.

PS : Je compte poster le premier chapitre de mon nouveau scénario bientôt ;).

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 507
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Chapitre qui se lit vite, les paroles su succèdent sans interruption. On en vient donc à l'essentiel concernant un nouveau village délaissé par le gouvernement.

Que puis-je tenter d'élucider ?...

Ce médecin m'avait l'air bien sympathique mais aussitôt vu aussitôt mort ?! Alors ça ! Je commence à croire que cette terrible maladie va refaire surface. Sa mort ne peut pas être anodine. Je sens que ce fléau a été provoqué et le sera de nouveau puisque le médecin a été éliminé.

Par contre, je ne saisi pas encore l'apparition du fantôme à l'oasis...Mmm 

Link to comment
Share on other sites

Que puis-je tenter d'élucider ?...

Ce médecin m'avait l'air bien sympathique mais aussitôt vu aussitôt mort ?! Alors ça ! Je commence à croire que cette terrible maladie va refaire surface. Sa mort ne peut pas être anodine. Je sens que ce fléau a été provoqué et le sera de nouveau puisque le médecin a été éliminé.

Par contre, je ne saisi pas encore l'apparition du fantôme à l'oasis...Mmm

 

Tu n'est pas loin de la vérité, mais c'est pas encore ça :P et pour le fantôme ça viendra ;).

 

Après avoir murement réfléchi, j'ai décidé de vous faire part du premier chapitre sur mon nouveau scénario que j'ai présenté au concours auquel je participe, j'espère que ce premier chapitre vous plaira ;).


Chapitre 1 : Heartseeker

PROLOGUE

 

Il y a 1000 ans, le monde d'Orphelia connu une terrible tragédie, ce jour fût appelé « End of Heart », une immense main de lumière blanche composé d'une bouche apparu dans le ciel et absorba le cœur de tous les êtres vivants, ne laissant que très peu de survivants.

 

Cependant après cette tragédie, un mal touchait les nouveaux nés des survivants, ils naissaient sans-cœur mais ce cas étrange était assez rare. Au yeux du monde c'était une malédiction, ces enfants qui naquirent sans-cœur était facilement identifiable, car ils portaient tous au niveau de la poitrine gauche une étrange empreinte de main avec une bouche.

Tous ces enfants maudits étaient rejetés des leurs.

 

17 ans plus tôt, un étrange phénomène toucha de nouveau le monde, un anneau de lumière apparu dans le ciel et d'innombrables orbes blancs en jaillirent et s'éparpillèrent aux 4 coins du monde. Des années plus tard, un homme fit la découverte que ces orbes étaient d'étranges objet avec lesquels, les enfants sans-coeur pouvaient absorbé et développé des aptitudes et pouvoirs surhumains.

 

Depuis ce jour, ces enfants furent appelés « Heartseeker »

 

Aujourd'hui.

 

Un grand vacarme se faisait entendre dans tous les environs d'un village. Cela provenait de l'ambiance qui régnait entre les rires, les chants, les discussions, les jeux de table ainsi que de la musique d'une taverne.

 

Cette taverne bien que modeste, avait la côte car elle était toujours pleine par leur fidèle buveur de bière et par de simple voyageurs. Elle était de taille moyenne, composé d'une vingtaine de table en bois rustique, mais bien entretenu, chacune des tables pouvaient accueillir cinq personnes sur de simple chaise.

 

Au fond de la taverne se trouvait le bar fait de bois de chêne massif, cette partie de la taverne était la plus entretenue, car il était possible d'y voir son propre reflet sur le bar et le grand buffet contenant les différentes bouteilles d'alcool n'avait pas la moindre parcelle de poussière, même les bouteilles brillaient de propreté.

Le barman affichait un sourire de satisfaction, il était dans son royaume.

 

Un peu plus loin du bar, il y avait une table où somnolait une personne seule sur celle-ci. Les bras croisés sur la table faisaient office d'oreiller pour sa tête, il n'était pas possible de distinguer son visage, mais ses longs-cheveux blancs maintenus par deux queues de cheval, ne passait pas inaperçu. Il portait un large manteau marron à capuche et des bottines en cuir noir.

 

Une jeune femme s'approcha en face de la table du dormeur. Elle était de taille moyenne, de courts cheveux bruns attachés par une barrette, et des yeux bleus clairs. Elle portait un tablier rouge et de simple sandale, même dans cet accoutrement elle restait une charmante jeune femme.

Elle se pencha et interpella le dormeur de sa douce voix :

 

-Monsieur ! Monsieur, si vous ne comptez plus rien commander, je vous prierai de laisser la table pour d'autres clients, s'il vous plaît.

 

Le dormeur se mit à bouger, la jeune femme réussit à le faire sortir des bras de Morphée.

Il leva la tête doucement, il était dans le brouillard la bouche encore pâteuse, puis il finit par poser son regard vers la serveuse qui l'avait tirer de son sommeil, elle affichait un très beau sourire, mais soudainement son expression changea en stupeur, non par les yeux marrons clairs du jeune homme brun, mais par le regard vide d'émotion et de vie qu'il dégageait.

 

-Com...comptez vous payez ?! Dit la jeune serveuse sur un ton empressé et moins conviviale.

 

Le jeune homme brun avait une mèche rebelle passant entre ses yeux, d'un regard impassible, il sorti un petit sac de la poche de son grand manteau, puis lâcha 3 billes de cuivre sur la table et se leva pour partir mais la jeune femme l'interrompit en lui disant :

 

-Désolé Monsieur, mais il manque 2 billes de cuivre...

 

-...C'est tout ce que je peux donner...Désolé. Répondit le jeune homme d'un ton calme.

 

Il tourna aussi aussitôt le dos pour sortir de la taverne, mais la charmante serveuse cria dans la taverne :

-Cet homme ! Arrêtez le c'est un voleur !

 

Un silence s'installa immédiatement, le jeune homme continua à marcher vers la sortie, mais il fût stopper par deux grands gaillards barbus, sûrement de fidèles buveurs de la taverne.

-Hey gamin ! Où vas tu ?! Gueula le premier, avec une haleine à en faire renverser un buffle.

 

Le jeune homme ne répondit pas et reprit sa marche préférant ignorer les deux alcooliques. Voyant que le jeune aux cheveux blancs ne leur prêta pas attention un rictus se forma sur le front du premier, en colère d'avoir été ignorer devant tous ses potes, il gueula de nouveau en brandissant son poing vers le visage du jeune homme.

-Ne m'ignore pas, sale gamin !

 

Mais soudainement le poing de l'homme barbu passa à travers le visage du jeune homme brun, toutes les personnes dans la taverne furent pris d'une grande stupeur, laissant un grand silence planer, mais qui fût brisé par la voix grave d'un homme qui gueula :

-C'est un...Un Heartseeker ! Un enfant maudit !

 

A cela de nombreuses voix s’élevèrent, toutes les personnes dans la taverne commencèrent à insulter le jeune de toute sorte de nom, il reçut de nombreux projectiles sur le corps accompagnant les insultes à son insu.

 

-Casse toi enfant maudit ! Des êtres tels que vous ne devrait pas exister ! Hurla une personne dans la taverne.

 

Le jeune aux yeux marrons clairs se retourna et vit l'expression de haine et de dégout qu'éprouvaient toutes ces personnes envers lui, il finit par recevoir une petite bouteille en verre qui explosa en plein sur sa tête, un filet de sang finit par perler sur son visage toujours impassible. Il plaça la capuche de son manteau sur sa tête cachant son visage, puis il reprit sa marche vers la sortie de la taverne, passant aux côtés des deux hommes barbus ayant voulu le stopper un peu plus tôt.

Il s'éloigna de la taverne en entendant toujours les railleries et injures à son propos.

 

Après quelques minutes de marche, il finit par arriver à la porte de sortie du village. Il leva son regard vers le ciel bleu azur, il n'y avait que très peu de nuage et le soleil était à son zénith, sa capuche le préservait bien de la chaleur et ombragé son visage.

 

Il continua à marcher pendant une bonne dizaine de minutes à travers une route boisée, où les rayons du soleil donnait un bel ombrage au sol grâce aux branches des arbres dansant au gré du vent, le bruissement des branches mélangé à la caresse du vent sur son visage le berçait.

Il ferma les yeux un instant et les ré-ouvrit, mais à cet instant il se retrouva dans un endroit totalement inconnu, il était sur une vaste plaine d'herbe blanche sous un ciel noir, il scruta tout autour de lui en dégageant sa capuche pour avoir une meilleure vision, son regard impassible qu'il arborait tout le temps s’atténuait pour laisser place à la peur, puis soudainement il entendit une voix l'interpeller :

 

-As-tu peur Xeronas ?

 

Il vit une personne portant un grand manteau blanc à capuche, arborant des motifs complexe rouge, il ne pouvait pas distinguer le visage de la personne lui faisant face.

 

-Qui êtes vous ?! Où suis je ?! Et comment connaissez vous mon nom ?! S'exclama Xeronas confus.

-Je ne peux répondre à toutes ces questions...néanmoins je répondrai qu'à celle que j'attends. Répondit l'inconnu.

 

-Mais que dîtes vous ?! Pourquoi suis je dans un tel endroit ?! Reprit le jeune ne comprenant rien à la situation.

 

-Bonne question ! Tu es ici car j'attends quelque chose de toi, et que j'ai la chose que tu tiens depuis toujours à avoir...Un cœur !

 

Le dernier mot prononcé par l'inconnu laissa Xeronas sans voix.

 

-Je sais que tu recherches un cœur, toi jeune Heartseeker qui souhaite plus que tout vivre comme un humain. Toi le solitaire qui se cache derrière un faux masque, alors que tu désires être entourer de personnes qui t'aimeront...

L'inconnu laissa Xeronas dans une grande incompréhension. Il semblait tout connaître du jeune homme.

 

Xeronas prit un regard sérieux et dit :

 

-Qu'attendez vous de moi ?

 

-(Rire étouffé)....Que tu suives ton cœur. Dit l'homme.

 

-Quoi ? Quel cœur ? Je n'en ai pas ! S'exclama Xeronas perturbé par cette phrase énigmatique.

-Quand tu l'auras retrouvé, n'oublie pas suis ton cœur... Reprit l'inconnu de sa voix qui fit écho, en disparaissant petit à petit.

 

-Mais de quel cœur parlez vous ? Att...Attendez ! Cria le jeune en voyant le mystérieux homme disparaître.

-Je te laisserai un présent pour ta quête. A bientôt jeune Heartseeker... Dit l'homme d'une voix désincarné en disparaissant sous un grand flash de lumière aveuglant Xeronas.

 

Le jeune aux cheveux blancs se réveilla en sursaut en plein milieu de la route de la zone boisée qu'il parcourait avant cette étrange rêve.

Il scruta ses alentours pour voir si tout était normal, puis il se leva en époustant son grand manteau et subitement il senti un objet solide dans l'une des poches de son manteau, intrigué il y plongea sa main et la ressortit avec une étrange pierre blanche en forme de cœur sur laquelle était gravé d'étranges motifs. Xeronas était complètement absorbé par la beauté de cette mystérieuse pierre, il finit par dire :

 

-Mais qu'est ce que c'est ?!

 

PS : N’hésitez pas à donner votre avis ;) !

Link to comment
Share on other sites

La suite 66 comme le dit @Bloody, elle se lit assez vite. Elle ne m'a pas laissé indifférent car on débute un arc et le ton est assez spécial. On avait commencé avec un fantôme dans le désert, on se demande ce qui va venir ensuite et puis... rien. C'est le calme complet, enfin, c'est ce que l'on croit.

 

Quand je vois la succession des événements... Je ne sais pas si tu t'en rends compte mais tu viens d'installer quelque chose dans ton histoire, que l'on a pas vu avant. Que quelqu'un me dise si je me trompe, et je me demande si je suis le seul à l'avoir senti. J'ai trouvé la fin du chapitre très bonne car elle donne une dimension peu vue dans ton œuvre, c'est la dimension polar ! ( Justement quand je bosse sur un polar en ce moment, ça fait plaisir de voir que tu aies fait ça. ) Et ça, ça peut donner un arc extra car bien fouillé... Je ne serai pas contre une bonne enquête avant que les hostilités ne débutent.

 

Bravo pour ça.

 

Maintenant passons à la partie Heartseeker !

 

Et bien je dois dire que sur ce premier chapitre, tu t'es appliqué, ça se voit. Il y a de meilleures tournures de phrases, moins de fautes. C'est bon niveau forme ( il y a encore une ou trois fautes subtiles qui trainent ^^ ).

 

Maintenant le synopsis. En lisant le prologue, je me suis dit : " C'est quoi ce truc !? " car en effet, HeartSeeker est un  ovni. Une main qui débarque du Ciel ? WTF ! Une main qui a une bouche ? WTF ! Des enfants qui naissent sans coeur ? WTF ! Bref, je fus dépassé car ce n'est pas commun. Et le résultat est réussi ! Surtout la manière dont débute l'histoire avec le jeune garçon au nom imprononçable... Xe... Bref !

 

Encore une fois on voit que tu as une préférence pour les héros blacks aux cheveux blancs... Kyojin et maintenant Xe... le héros quoi. Mais c'est compréhensible ( étant black moi-même, je l'ai fait pour Miku et beaucoup de personnages. ).

 

Le début est très prenant avec le thème du racisme. Ici il est bien exploité, et je dois dire que l'on a de la compassion pour le jeune garçon. Surtout quand il se mange la bouteille en pleine tête... Pas fun. D'ailleurs au début j'ai senti comme une ambiance far west ! Je me demande dans quel univers tu vas emmener ceux qui liront cette histoire.

 

La quête est bonne car il ne s'agit pas de quelque chose de très grand comme sauver un peuple, mais plutôt de trouver un coeur... Mais qu'est ce qui peut en découler ? C'est un excellent début ! Va falloir que tu nous montres ça un jour, mais après avoir fini les aventures de Kyojin hein ! ^^ 

Link to comment
Share on other sites

Chapitre 66 : bonne entrée en matière avec certaines explications de fournies. Comme la méfiance des villageois. Seulement, y'a que moi que ça choque la mort brutale du médecin ? Trop louche : il est impliqué dans l'affaire et je le vois bien en méchant !

 

Heartseeker : très intéressant comme synopsis ! Je suis intrigué et j'aimerai bien connaître la suite (mais après avoir fini ta première histoire car en faire plusieurs à la fois, ça va paumer tout le monde). La seule remarque que je peux faire, c'est de ne pas trop multiplier les intrigues comme dans ton autre histoire.

Link to comment
Share on other sites

La suite 66 comme le dit @Bloody, elle se lit assez vite. Elle ne m'a pas laissé indifférent car on débute un arc et le ton est assez spécial. On avait commencé avec un fantôme dans le désert, on se demande ce qui va venir ensuite et puis... rien. C'est le calme complet, enfin, c'est ce que l'on croit.

 

T'en fais pas tout se mettra en place bientôt :P, on reverra ce cher fantôme ;).

 

Quand je vois la succession des événements... Je ne sais pas si tu t'en rends compte mais tu viens d'installer quelque chose dans ton histoire, que l'on a pas vu avant. Que quelqu'un me dise si je me trompe, et je me demande si je suis le seul à l'avoir senti. J'ai trouvé la fin du chapitre très bonne car elle donne une dimension peu vue dans ton œuvre, c'est la dimension polar ! ( Justement quand je bosse sur un polar en ce moment, ça fait plaisir de voir que tu aies fait ça. ) Et ça, ça peut donner un arc extra car bien fouillé... Je ne serai pas contre une bonne enquête avant que les hostilités ne débutent.

Bravo pour ça.

 

Merci, il est vrai que c'est la première fois qu'une de mes arc prend une tel dimension, je compte faire une petite enquête mais je ne sais pas si elle sera du niveau des grands polar xD. En tout cas j'espère qu'il te plaira cette arc ;). Je veux bien voir ton polar aussi :).

 

Et bien je dois dire que sur ce premier chapitre, tu t'es appliqué, ça se voit. Il y a de meilleures tournures de phrases, moins de fautes. C'est bon niveau forme ( il y a encore une ou trois fautes subtiles qui trainent ^^ ).

 

Merci, il est vrai que pour ce chapitre je me suis vraiment appliqué pour ce concours. Les fautes restent des ennemis éternels :P.

 

Maintenant le synopsis. En lisant le prologue, je me suis dit : " C'est quoi ce truc !? " car en effet, HeartSeeker est un  ovni. Une main qui débarque du Ciel ? WTF ! Une main qui a une bouche ? WTF ! Des enfants qui naissent sans coeur ? WTF ! Bref, je fus dépassé car ce n'est pas commun. Et le résultat est réussi ! Surtout la manière dont débute l'histoire avec le jeune garçon au nom imprononçable... Xe... Bref !

 

Merci ;D il est vrai que le prologue est très surprenant, mais durant le déroulement de l'histoire tu auras toutes les réponses à ces évènement :P. C'est Xeronas ;).

 

Encore une fois on voit que tu as une préférence pour les héros blacks aux cheveux blancs... Kyojin et maintenant Xe... le héros quoi. Mais c'est compréhensible ( étant black moi-même, je l'ai fait pour Miku et beaucoup de personnages. ).

 

Oui c'est vrai ;D, mais étant moi même black c'est normal, on se comprend ^^.

 

Le début est très prenant avec le thème du racisme. Ici il est bien exploité, et je dois dire que l'on a de la compassion pour le jeune garçon. Surtout quand il se mange la bouteille en pleine tête... Pas fun. D'ailleurs au début j'ai senti comme une ambiance far west ! Je me demande dans quel univers tu vas emmener ceux qui liront cette histoire.

 

Oui je compte exploité un peu le racisme sur les personnes touchés par cette malédiction. Sinon l'univers de ce scénario sera du même type que celle de Kyojin, du fantastique, il y a rien de plus beau :P.

 

La quête est bonne car il ne s'agit pas de quelque chose de très grand comme sauver un peuple, mais plutôt de trouver un coeur... Mais qu'est ce qui peut en découler ? C'est un excellent début ! Va falloir que tu nous montres ça un jour, mais après avoir fini les aventures de Kyojin hein ! ^^

 

Merci Kaname ;D, ça fait plaisir que pour un début il plait déjà bien :). Et ce qui peut en découler à travers la recherche de ce coeur, ça sera beaucoup de chose j'en dis pas plus :P. Et je compte bien vous montrez la suite de l'histoire mais ça sera pour maintenant, car je vais finir l'histoire de Kyojin et ses amis avant ;).

 


 

Chapitre 66 : bonne entrée en matière avec certaines explications de fournies. Comme la méfiance des villageois. Seulement, y'a que moi que ça choque la mort brutale du médecin ? Trop louche : il est impliqué dans l'affaire et je le vois bien en méchant !

 

Merci :). Pour le médecin qui sait, peut être as tu vu juste ou pas :P !

 

Heartseeker : très intéressant comme synopsis ! Je suis intrigué et j'aimerai bien connaître la suite (mais après avoir fini ta première histoire car en faire plusieurs à la fois, ça va paumer tout le monde). La seule remarque que je peux faire, c'est de ne pas trop multiplier les intrigues comme dans ton autre histoire.

 

Merci merci ;D je suis vraiment content de voir que le premier chapitre t'ai fais une bonne impression ;D. Sinon t'en fais pas je continue toujours mon histoire sur celle de Kyojin and co, ce premier chapitre sur mon nouveau scénario je voulais juste le partager avec vous et voir vos impressions ;D. Je compte modérer sur les intrigues de celle-ci et j'espère que la suite de cette histoire vous plaira quand je la posterai comme nouvelle fic.

Link to comment
Share on other sites

SUITE.......................67

 

A la vision du corps du médecin jonchant le sol de sa petite maison, Madame Agathe déglutit et plaça sa main devant sa bouche comme empêcher tout son repas de sortir. Ichiro s'empressa d'entrée dans la maison suivit de Kyojin, Ryu-Lee et Aurore.

 

Dans cette petite maison, il n'y avait qu'une petite table, sur lequel de nombreuses feuilles et notes étaient dispersé, et juste à côté un lit qui faisait office de poubelle car il y avait plein de papiers froissés dessus, au niveau de l'oreiller se trouvait un sac avec ses ustensiles de médecine. Cet homme se contentait de peu pour vivre.

 

Ichiro se pencha aussitôt près du corps du médecin, en évitant de marcher et de se tâcher avec le sang de la victime. Il examina le corps qui refroidi du médecin, puis posa deux doigts au niveau du cou pour voir si il ressentait le pouls de l'homme, mais cela ne donna que vide. Le médecin était bien mort, il secoua la tête en guise de verdict à cela toutes les personnes présentent baissèrent la tête, madame Agathe tomba dans les pommes suite à cela, mais les habitants présent autour d'elle, la retinrent.

 

"Madame Agathe !" S'écria Aurore en accourant vers elle.

 

Une fois proche de la dame âgée, elle décida qu'il serait préférable de la ramener chez elle à l'auberge.

 

"Les amis, je ramène Madame Agathe à l'auberge, il faut qu'elle se repose !" Dit elle.

 

"D'accord mais je viens avec toi. On ne sait pas où se trouve l'auteur de ce crime." Répondit Ryu-Lee.

 

"Bien, moi je reste avec Ichiro. Soyez prudent." Dit Kyojin.

 

Après cela Ryu-Lee et Aurore commencèrent déjà à partir en aidant Madame Agathe à marcher, mais Ichiro les interpella :

 

"Attendez ! Amenez le reste des habitants avec vous dans l'auberge et ne laissez aucun en sortir."

 

"Hey ! Que dis tu gamin ?! Tu nous soupçonnes ?" Cria un homme dans la foule.

 

A cela d'autres voix s'élevèrent pour montrer leur mécontentements.

 

"Vous allez la fermez !" Hurla Kyojin de colère.

 

"Il fait le nécessaire pour trouver le meurtrier de l'homme qui a sauvé la vie à de nombreuses personnes d'entre vous, dites vous que le meurtrier est peut être parmi vous, mon ami ne cherche qu'à vous aidez, si vous n'êtes pas content on vous laisse à votre sort !" Reprit il sur un ton d'agacement.

 

Ces quelques mots sorti de la bouche de Kyojin, laissa un grand silence dans la foulée. C'est un homme dans la foule qui mit un terme à ce silence.

 

"Il a raison, nous devons au moins faire ça pour lui, c'est quand même notre sauveur et il faut que le coupable soit arrêté."

 

Les autres habitants finirent par comprendre que cela était nécessaire et partirent en direction de l'auberge avec Aurore, Ryu-Lee et madame Agathe.

 

Kyojin se retrouva seul avec Ichiro dans la petite maison.

 

"Allez Ichiro, on commence par quoi ?" Demande le jeune brun.

 

"Merci !" Répondit aussitôt Ichiro.

 

"Ahah ! T'en fais pas ce n'est rien..."

 

"Bien, alors commençons" Finit Ichiro.

 

Nos deux héros s'appliquèrent à chercher des indices dans la maison du médecin, Kyojin s'occupait de la paperasse et Ichiro se pencha un peu plus sur le corps du médecin.

En examinant le corps de celui-ci plus précisément, Ichiro remarqua une mince déchirure sur le blouson de l'homme au niveau de la poitrine gauche, il décida de déboutonner le blouson et put apercevoir à ce moment une profonde entaille sur le corps du médecin.

Ichiro venait de découvrir la blessure fatale qu'avait subi le pauvre homme, il fut poignardé au niveau du coeur par un objet tranchant, peut être un couteau.

 

"Il a été poignardé..." Dit le jeune aux cheveux bleus.

 

Kyojin concentré sur la recherche de preuve dans la paperasse, fût surpris d'entendre la nouvelle. Il arrêta ses recherches et se rapprocha de Ichiro.

 

"Par un couteau ?" Demanda le jeune aux cheveux blancs.

 

"Je pense, mais tant que nous n'aurons pas retrouver l'arme du crime, on ne pourra que spéculer. Tu n'as rien trouver de ton côté ?" Dit Ichiro.

 

"Non je n'ai rien trouvé, les papiers ne sont que des ordonnances ou des notes sur l'état de santé de ses anciens patients, mais j'ai trouvé un papier où sont notés tous les RDV qu'il avait." Informa Kyojin.

 

"Fait voir !" S'exclame Ichiro.

 

Kyojin lui tint la feuille, Ichiro s'empressa de lire la feuille puis dit :

 

"Allons à l'auberge !"

"Tu as une idée ?!" Demanda Kyojin.

 

"Non, mais maintenant on connait la dernière personne qui est passé voir le médecin..."

 

Après avoir recouvert le corps du médecin d'un drap blanc nos héros se dirigèrent vers l'auberge.

 

En arrivant à l'entrée de l'auberge tous les yeux se posèrent sur eux, un malaise et un doute s'installa parmi toutes les personnes présentent dans l'auberge.

 

Aurore et Ryu-Lee se rapprochèrent de nos deux enquêteurs et les mirent au courant sur leurs découvertes. Puis Ichiro s'avança au centre de la salle de l'auberge et dit :

 

"Nous avons découvert que le médecin a été poignardé au niveau du coeur."

 

Des voix et chuchotement s'entendirent dans toute la salle.

 

"Avez vous pu trouvé qui a pu commettre ce crime ?!" Demanda un homme dans la salle.

 

"Non...mais j'ai dans ma main, une feuille sur laquelle la victime notait tous ses rendez-vous." Répondit Ichiro en mettant la feuille en évidence aux yeux de tous.

 

Un grand malaise et une tension prit place dans l'auberge.

 

"La dernière personne qui devait passer voir le médecin est.......(grand suspens :P).....Madame Anna Beron." Dit le jeune aux yeux argents.

 

Un grand étonnement toucha les habitants de la salle, ils se mirent chacun à regarder en direction de la personne désignée.

 

C'était une femme d'une vingtaine d'année, aux cheveux bruns et au yeux marrons foncés, elle portait une robe longue de couleur bleu marine et sandales noirs.

A l'annonce de son nom, elle tomba sur sur ses genoux et se mit à pleurer en criant à pleine voix :

 

"Ce n'est pas moi...(Sanglot)...je n'ai rien fait...(Sanglot)...C'est cet homme qui l'a tué...(Sanglot)."

 

Nos héros furent interpellés par la dernière phrase de la jeune femme.

 

"Quel homme ?!" Demanda aussitôt Ichiro.

 

"Un homme...(sanglot)...qui portait un long manteau noir est sorti de sa maison en courant au moment où je m'y rendais. Répondit Anna sur un ton de terreur.

 

"Pourquoi ne pas l'avoir dit plutôt ?" Dit Ichiro.

 

"Car j'avais peur qu'il s'en prenne à moi !"

 

"L'homme est il une personne d'ici ?"

 

"Non je ne l'avais jamais vu avant..."

 

"Merde !" Pesta Ichiro de rage.

 

Après cela nos héros décidèrent de laisser repartir tous les habitants, même si il n'avait pas pu arrêter le meurtrier ce soir là, au moins ils eurent beaucoup d'informations. Ils passèrent une nuit blanche à veiller sur la madame Agathe et à réfléchir pour la suite de leurs recherches.

 

Le lendemain, les habitants procédèrent à l'enterrement du médecin, les funérailles se passèrent sous un soleil de plomb où tristesse et peur régnaient chez les habitants de la petite ville. Une fois le médecin enterré toutes les personnes rentrèrent chez elle, la ville semblait complètement morte ce jour-là, une personne qui était considéré comme un sauveur aux yeux de tous avait perdu la vie.

Madame Agathe resta enfermé dans sa chambre durant toute la journée. Nos héros eux ne savaient plus quoi faire.

 

La nuit tombée, nos héros dormaient profondément à cause de la fatigue de la nuit blanche qui les avaient exténués. Kyojin qui semblait gigoter dans tous les sens dans son sommeil, finit malgré lui par se lever pour aller au toilette, toute l'eau qu'il avait bu au courant de la journée à cause de la chaleur, demandait à sortir.

 

En se dirigeant vers les toilettes, il remarqua que la porte de la chambre de madame Agathe était ouverte, intrigué il s'y dirigea et à son grand étonnement il vit que madame Agathe n'était plus dans sa chambre.

Il reporta son envie pressante et accouru dans la chambre où se trouvait ses amis, puis hurla :

 

"Les amis ! Réveillez vous madame Agathe n'est plus dans sa chambre !"

 

A cela, ils se levèrent aussitôt et partirent voir où se trouvait la vieille dame, ils regardèrent dans toutes les pièces de l'auberge mais il ne la trouvèrent nulle part.

Ils décidèrent de reporter leurs recherches dehors, mais à leurs plus grandes stupéfactions, ils finirent par remarquer que madame Agathe n'était pas la seule à avoir disparu, tous les habitants avaient disparu, il n'y avait plus personne dans la ville.

Une grande incompréhension s'installa chez nos héros.

 

"Mais que se passe t'il ici ?! " S'exclama Kyojin perdu.

 

 

Que se passe t'il vraiment ? Saurez vous trouvez les réponses ? ;D.

Link to comment
Share on other sites

Ah oui, joli retournement de situation ! J'étais parti dans mon enquête personnel, mais avec le dernier évènement, tu m'as pris de cours.

Déjà, j'ai adoré la partie enquête et relève des indices. (les Experts en action 8))

Pour la piste que je pensais exploité, j'ai réfléchi au cas Anna Beron... son justificatif sur le mec en noir, c'est un peu l'excuse passe partout pour les jeunes femmes qui jouent à être fragiles... (à moins que ce ne soit vrai ce qu'elle raconte ^^). Comme personne d'autre n'est au courant au sujet d'un étranger en ville...

Mas la disparition de tant de monde... Ils sont tous dans le coup !!!!! lol

Link to comment
Share on other sites

C'est du bon ! C'est du bon avec l’enquête qui se met en route. Même si c'est léger et pas long, on est dedans et c'est ça l'esprit que je voulais voir. J'aime beaucoup.

 

Le coup de regarder les visites du docteur... Bref, génial. Maintenant pour ce qui est de toute cette histoire, je suis largué. Je vais vraiment regardé cette enquête d'un oeil exterieur. Je ne vais pas essayé de résoudre... Restons spectateurs hein !

 

Je suis moi aussi intrigué par cette ville. Que se passe-t-il vraiment ? Y a-t-il un lien avec la rencontre du début d'arc ? Peu de questions, mais de bonnes questions.

Link to comment
Share on other sites

Ah oui, joli retournement de situation ! J'étais parti dans mon enquête personnel, mais avec le dernier évènement, tu m'as pris de cours.

Déjà, j'ai adoré la partie enquête et relève des indices. (les Experts en action 8))

 

Merci, mais je suis pas encore du niveau des Expert Miami et autres... :P.

 

Pour la piste que je pensais exploité, j'ai réfléchi au cas Anna Beron... son justificatif sur le mec en noir, c'est un peu l'excuse passe partout pour les jeunes femmes qui jouent à être fragiles... (à moins que ce ne soit vrai ce qu'elle raconte ^^). Comme personne d'autre n'est au courant au sujet d'un étranger en ville...

Mas la disparition de tant de monde... Ils sont tous dans le coup !!!!! lol

 

Tu es peut être dans le vrai ou pas. Mais je veux voir si tu sauras me donner une théorie se rapprochant de la vérité :P.

 


 

C'est du bon ! C'est du bon avec l’enquête qui se met en route. Même si c'est léger et pas long, on est dedans et c'est ça l'esprit que je voulais voir. J'aime beaucoup.

 

Merci, durant l'écriture de ce chapitre, j'ai eu l'idée de finir le chapitre sur le moment où Ichiro était prêt à donner le nom de la personne, mais je l'ai pas fait :P.

 

Le coup de regarder les visites du docteur... Bref, génial. Maintenant pour ce qui est de toute cette histoire, je suis largué. Je vais vraiment regardé cette enquête d'un oeil exterieur. Je ne vais pas essayé de résoudre... Restons spectateurs hein !

 

Oui le coup des visites des docteurs m'a paru bien pensé. Sinon j'aurai bien voulu te voir donner des théories dessus, mais si tu restes spectateur, j'espère te surprendre par la suite.

 

Je suis moi aussi intrigué par cette ville. Que se passe-t-il vraiment ? Y a-t-il un lien avec la rencontre du début d'arc ? Peu de questions, mais de bonnes questions.

 

Tu auras les réponses bientôt et il y a peut être un lien avec la rencontre du début :P.

Link to comment
Share on other sites

SUITE.......................68

 

Nos héros étaient totalement confus et déconcertés par l'imprévisible disparition de tous les habitants de la ville, ils ne comprenaient vraiment rien. Ils se dirigèrent vers la sortie de la ville pour voir si ils pouvaient au minimum apercevoir un groupe de personne s'éloignant de la ville, mais il n'y avait rien à l'horizon.

Aurore demanda à Yuki d'aller voir en hauteur si elle pourrait voir quelque chose, Yuki vola aussitôt sur plusieurs mètres de hauteur mais son repérage par la voie des airs ne donna rien.

 

Nos héros ne savaient plus quoi faire, après un moment de réflexion Ichiro proposa :

"Les amis, pourquoi nous n'irions pas à la capitale de la Dynastie du Désert, pour demander de l'aide ?"

 

Ils furent surpris de sa demande en sachant que la ville n'existait pas même aux yeux de la Dynastie.

"Mais Ichiro, tu oublies que cet ville n'est pas affilié à la Dynastie, ils ne feront rien pour eux..." Dis la jeune aux yeux couleurs rubis.

 

"...Tu as raison...mais nous n'avons pas d'autres choix..." Réponds le jeune aux cheveux bleus

 

"Dirigeons nous vers cette Dynastie et si ils ne veulent rien faire pour eux, alors nous nous occuperons de les rechercher !" S'exclame Kyojin.

 

"Je suis partant !" Répliqua Ryu-Lee.

 

"Bien alors ne perdons pas de temps" Finit Ichiro.

 

Nos héros récupèrent leurs biens à l'auberge puis reprirent leurs marches en direction de la capitale du Désert. Après une longue marche sous le vent glaciale de la nuit et sur cet immense mer de sable, nos héros finirent par arriver devant l'immense capitale de la Dynastie connu sous le nom de Sabléria, la cité de sable rouge.

 

L'immense ville était entouré par une grande muraille rouge de plusieurs mètres de hauteurs, cette muraille vue du ciel avait la forme d'un soleil. Il y avait aussi un emblème qui était visible de chaque côté de la muraille, cet emblème représentait une pyramide sur laquelle était apposé dessus un soleil dorée et autour de la pyramide se trouvait 4 piliers rouges.

Une immense grille d'un métal rouge faisait office d'entrée pour cette ville, des gardes étaient postés devant cette grille. Ils tenaient fièrement chacun dans leurs mains, un long bâton sur lequel un grand drapeau rouge arborant l'emblème de la ville dansait au gré du vent du soir.

Ils portaient des armures légères de couleurs rouges, un heaume en forme de soleil et sur le dos de leur armure pour le buste était gravé l'emblème de la capitale. Au niveau de la taille ils portaient tous, une étrange épée courbée en croissant de lune et sur leur avant-bras était plaqué un bouclier ornée de bronze. La lumière diffusée par les pierres d'Orion semblait illuminer leur belle armure.

 

Nos héros finirent par passer la grande grille d'entrée, et purent découvrir l'intérieur de cet immense ville, même tard dans la nuit, il y avait de nombreuses personnes dehors, leurs styles vestimentaires étaient des habits cousu dans un textile très léger de lin, les habitants de la ville avaient des habits passant par toutes les couleurs, la plupart des hommes portaient sur la tête des foulard et les femmes des voiles très fin cachant le bas de leur visage.

 

L'architecture des maisons et bâtiments étaient totalement différent de ce que qu'ils avaient pu voir, car les toits finissaient en forme de dard de scorpion, les bâtiments étaient tous d'un teint rouge comme la muraille, sur certains de nombreux motifs complexes y était gravé dans la roche rouge. Avec l'effet des lampadaires d'Orion éclairant les rues couvert de dalles beiges, l'atmosphère que dégageait cette ville était presque magique.

 

Dans l'allée principale se trouvait de nombreux établis de marchands vide, les propriétaires ayant déjà fermés pour la nuit.

Nos héros avaient encore beaucoup à voir mais à cet instant, ils n'avaient pas la tête à jouer les touristes. Ils se dirigèrent vers un garde faisant une patrouille dans la ville et lui expliquèrent leur problème, le garde les dirigea vers un grand bâtiment où se trouvait deux de ses collègues devant une grande porte en bronze.

 

Il se rapprocha de l'un des deux et lui parla discrètement à l'oreille, après cela son collègue se mit face à la porte et frappa dessus, puis quelques secondes s'écoulèrent quand la grande porte de bronze finit par s'ouvrir, le premier garde repartit en patrouille et laissa nos héros à son collègue qui les invita à entrer.

Une fois à l'intérieur nos héros purent voir l'intérieur richement décoré, de nombreux tableaux ornés de bronze décoraient le couloir qu'ils empruntaient, le sol était recouvert de tapis de allant du jaune moutarde au rouge, mais ils étaient tous unique car ils avaient tous un jeu de motif différent. Des meubles en chêne de bois massif comblait les grands espaces du couloir.

 

Nos héros finirent par arriver dans une salle, où il n'y avait rien d'autre que grand canapé en cuir rouge et en face un bureau tellement polis qu'il était possible d'y voir son reflet. Des documents y était rangé par dessus, accompagné d'un vase ornée de belles fleurs rouges.

 

Le garde fit un signe à nos héros de s’asseoir sur le canapé et de patienter. Il repartit aussitôt et quelques minutes plus tard un homme assez grand et fin surgit dans la salle. De couleur pâles, il avait de long cheveux noirs et des yeux gris, il portait un monocle en or au niveau de l'oeil droit, du maquillage noir au niveau des yeux finissant par un fin trait courbé.

Il portait un magnifique grand voile rouge, ornée de motifs dorée et de boutons dorée, un collier d'ivoire au niveau du cou et de nombreuses bagues ornées de différents pierres précieuses.

 

Il s'avança devant la table et finit par dire :

 

"Bonsoir jeunes voyageurs, je suis Vankelh Perho, ministre de Sabléria."

 

"Bonsoir Mr Vankelh" Répondirent nos héros.

 

Il scruta le regard de nos héros un moment en jouant avec ses nombreuses bagues puis dit :

 

"Mes gardes m'ont informé que vous cherchiez de l'aide pour une certaine ville. Dites m'en plus."

 

"C'est exact, nous sommes venus car les habitants d'un ville sont tous portés disparus...On ne sait pas comment cela est arrivé, mais il n'y avait plus âme qui vivent dans cette petite ville." Informa Ichiro.

 

"Hmm...et je peux savoir qu'elle est le nom de cette ville ?"

 

"...Dumoria..." Dit Aurore.

 

Le ministre fit une moue de surprise puis sorti une feuille qui y était sur la table et se mit à la lire de tout son long des noms de ville y figurant dessus.

Une fois sa lecture finit, il posa son regard sur nos héros et dit de façon incrédule :

 

"Désolé, mais ce nom ne figure pas sur la liste des villes affiliés à notre Dynastie, ce qui veut dire qu'on ne pourra rien pour eux...J'en suis navré."

 

"Quoi ! Vous vous foutez de nous !" Pesta Kyojin.

 

La soudaine réaction de colère de Kyojin surpris le ministre, qui changea son expression.

 

"Oh ! Vous osez monter le ton face à un ministre, intéressant." Dit il en tapotant la table d'un doigt.

 

"J'en ai rien à faire que vous soyez ministre, ce n'est pas votre statut qui fera de vous, être au dessus de nous, vous restez toujours qu'un simple humain !" Réplique Kyojin.

 

"Bien ! Sachez une chose en tant que ministre j'ai le droit de décider quelle ville fera partie de notre affiliation, celle qui ne sont pas affilié peuvent être détruit, je ne pleurai pas leur mort, c'est ainsi. Maintenant veuillez disposé, il est tard..."

 

Kyojin était prêt à répondre mais les autres, le firent comprendre que c'était peine perdu. Ils sortirent de la salle sans dire un mot. Kyojin se retourna une dernière fois et regarda le ministre qui ne lui prêta pas la moindre attention.

 

Une fois dehors nos héros étaient tous dépités, ils avaient fait tout ce chemin pour rien, même si ils savaient dès le début que c'était peine perdu. Kyojin tremblait de rage, il avait envie d'arranger le portrait du ministre.

Mais nos héros étaient déjà bien exténués après leur longue marche, ils décidèrent d'aller se reposer à l'auberge de la capitale, ils mangèrent même si l'appétit n'y était pas, ils devaient au moins prendre des forces avant de reprendre leur recherche à l'aube, puis ils allèrent se reposer après cette nuit agitée.

 

Le lendemain, 4 personnes dormaient à même le sol sur une terre desséchée, les murs de la salle étaient fissurés à plusieurs endroits et des barreaux empêchaient quiconque de sortir de cette salle en ruine. Une des personnes dormant finit par sortir des bras de Morphée en scrutant la salle qui soudainement se leva d'un bond en criant :

 

"Les amis ! Levez vous nous sommes dans une cellule !"

Link to comment
Share on other sites

Bon petit chapitre !

Le mystère continue à être nourri. Ce voyage dans cette Dynastie désertique était parti pour ne pas être fructueux pour la bande d'aventuriers. Le ministre nous montre un air hautain qui colle bien à son titre honorifique.

Ils vont devoir se débrouiller tout seul. Moi qui croyais qu'ils partiraient avec un nouveau plan d'action, les voilà une nouvelle fois prisonniers. - -'

Link to comment
Share on other sites

Et bien la ville dans laquelle nos héros sont allés est peu hospitalière et surtout rouge !

 

Décidément, on se demande si finalement, nos héros n'auraient pas mieux fait de ne pas se déplacer. A quoi servait donc ce voyage ? Cependant on ne peut se dire qu'ils se sont déplacer pour rien. Y'aurait-il un lien avec cette ville rougeâtre ?

 

En tout cas ce chapitre nous montre que ce n'est pas très rose dans le coin. Et finalement, nos amis se retrouvent encore en taule... Ils vont finir par y prendre gout si ça continue.

 

J'suis perdu. Je veux d'autres suites...

Link to comment
Share on other sites

SUITE.......................69

 

 

Le cri soudain de Kyojin, réveilla ses amis en sursaut, ils se levèrent d'un bond et regardèrent tout autour d'eux, mais comme ils venaient de se lever, ils mirent du temps à vraiment comprendre la situation dans laquelle ils étaient.

 

-On est où là ?! S'interrogea Ichiro.

 

-J'en sais rien, on dirait une cellule, une vieille cellule. Répond Kyojin en scrutant la cellule.

 

-Comment a t'on pu arriver jusqu'ici ? Dit Ryu-Lee perdu dans sa réflexion.

 

-C'est une bonne question. Et je pense qu'on a du être drogué, cette nuit à l'auberge. Dit Ichiro pensif.

 

-Si ce que tu dis est vrai...Par qui et pour quel raison ? Réplique Aurore en observant la cellule dans tous les recoins.

 

-Je ne sais pas, mais pour découvrir la réponse à ces questions, il nous faut d'abord sortir de cette prison. Réponds le jeune aux cheveux bleus.

 

-Mais il y autre chose, nous sommes sans arme, et de plus Yuki n'est pas là... Informe Aurore anxieuse pour Yuki.

 

-Je suis sûr que Yuki va bien, elle saura nous retrouver. Dit Kyojin en souriant pour rassurer Aurore.

 

-Oui tu as raison, elle est débrouillarde. Reprit Aurore.

 

-Bien, pour les armes ce n'est pas trop grave, on peut toujours utilisé nos pouvoirs, mais Aurore pour toi ça ira sans ton arc ? Dit Ichiro.

 

A cela un petit sourire espiègle se dessina sur le coin des lèvres d'Aurore qui répondit :

 

-Ne vous en faites pas pour moi, je saurais me défendre sans mon arc. Les deux semaines d'entrainement n'ont pas servis à rien. Finit elle avec un clin d'oeil.

 

-C'est quoi ?! Réplique Kyojin intrigué.

 

-Tu le verras en temps voulu. Dit elle en tirant la langue.

 

-Bien, et si nous sortions de cette prison maintenant ? Demanda Ichiro.

 

-C'est déjà fait ! S'exclama Ryu-Lee qui était déjà à l'extérieur de la cellule.

 

Kyojin, Ichiro et Aurore furent surpris de voir Ryu-Lee en dehors de la prison, ils scrutèrent la salle et remarquèrent que les barreaux de la cellule était écarté et laissait une belle ouverture pour en sortir.

 

-Quand as tu fais ça ?! Demande Kyojin.

 

-Bah pendant que vous preniez la discute, j'ai décidé d'aller voir ce qui il y avait un peu plus loin. Haha ! Réponds Ryu-Lee en frottant l'arrière de sa tête.

 

-Tu ne perds pas de temps toi. Bien alors sortons d'ici. Dis Ichiro.

 

Nos héros sortirent de la cellule et suivirent un long couloir creusé dans de la roche éclairer par des torches. Après quelques minutes de marche nos héros finirent par arriver en haut d'un grand escalier donnant en contre-bas, une grande vue sur des roulages remplis de minéraux, certains étaient renversés et rouillés, des pioches usagés accompagnés de lampe à huile brisées jonchaient sur le sol de ce qui ressemblait être une mine abandonnée.

 

-On dirait que nous sommes dans une mine abandonnée. Dis Ichiro.

 

-Oui, mais pourquoi nous a t'on amenés dans une mine ? Et qu'avait t'il dans cette mine avant qu'elle soit abandonnée ? S'interroge Aurore.

 

-Allons voir ça de plus près.

 

Nos héros descendirent les marches, puis ils se mirent à fouiller et inspecter les roulages encore remplis de minéraux, mais ils ne trouvèrent rien de concret.

 

-Il y a vraiment rien, c'est juste de la roche et de la terre. Dis Ichiro en soupirant.

 

-Nous ne saurons pas ce qu'il venait extraire dans cette mine. Dis Aurore.

 

Alors que Aurore et Ichiro discutait, Kyojin et Ryu-Lee était un peu plus loin à scruter la mine, Kyojin se trouvait au dessus d'une grande plaque en bois obstruant un trou. Il regarda en direction d'Aurore et d'Ichiro, puis par instinct il posa ses yeux sur le plafond au dessus d'eux et vit une grande créature toute rouge prête à se jeter sur ses amis. Il cria :

 

-Ichiro, Aurore au dessus de vous !

 

Surpris par le cri de Kyojin, nos deux héros regardèrent au plafond et virent la créature tombait de tout son poids sur eux, ils réagirent aussitôt en faisant une roulade chacun d'un côté. Quand la créature toucha le sol de tout son poids, la terre vibra et un nuage de poussière se leva, Ichiro et Aurore en profita pour s'éloigner de la créature et se rapprochèrent de Kyojin et Ryu-Lee.

 

Quand le nuage de poussière se dissipa nos héros purent apercevoir la créature qui voulait leur mort.

 

Une grande créature sur six pattes et à la robuste carapace rouge recouvrant toutes les parties de son corps se dévoilait devant leurs yeux. La créature avait six paires de yeux, deux devant sa tête et quatre autres sur les côtés, deux grands pics courbés faisant office de mâchoire, deux grandes pinces qu'elle mettait bien en évidence et pour finir une grande queue se terminant par un grand aiguillon d'où une étrange matière visqueuse rouge en sortait par petite goutte.

 

-C'est un Roi Scorpion rouge ! C'est une créature très agressif et dangereuse et d'après les livres de mon père, il faut éviter à tout prix de se faire piquer par son aiguillon. Informe Ichiro.

 

-Bien, alors il temps pour moi de mettre en pratique ma nouvelle technique. Dit Aurore confiante.

 

Elle leva son bras droit et claqua des doigts et subitement des dizaines de petites flèches de lumières apparurent tout autour d'elle.

 

Les garçons étaient tous étonnés de voir la nouvelle technique de la jeune fille.

 

-Comme vous le voyez, maintenant je peux matérialisé des flèches de lumière sans avoir l'arc dans mes mains, mais l'inconvénient c'est que ces flèches sont moins puissantes. Allez ne perdons pas de temps, débarrassons nous de cette créature. Dit Aurore.

 

-Let's go ! Réplique Kyojin.

 

Kyojin, Ryu-Lee et Ichiro se ruèrent vers la créature, couvert par les tirs de flèches d'Aurore en retrait.

 

Quand le scorpion remarqua nos héros fonçant vers lui, il creusa dans le sol avec une grande facilité et disparu, laissant un grand silence, nos héros restèrent sur les gardes et brusquement ils sentirent la terre vibrer sous leur pieds.

 

-Attention en dessous ! S'écria Ryu-Lee.

 

Le scorpion rouge surgit du sol les deux grandes pinces en avant prête à découper nos héros, qui firent un bond en hauteur pour esquiver, l'attaque mortel de la créature, mais en pensant avoir échapper aux pinces, nos héros furent surpris de voir que les grandes pinces s'allongèrent grâce à une excroissance de muscle qui se dévoila pour donner une plus grande portée aux pinces.

A cela, Kyojin créa des petites plate-forme de terre au dessus de ses amis ainsi que lui, pour en prendre appui dessus et se propulser plus haut, et ils purent esquiver de justesse les pinces.

 

Aurore en profita pour tirer une salve de dizaines de flèches sur l'excroissance de muscle qui découpa la chaire de tout part, la créature hurla de douleur à la perte de sa pince gauche.

 

-Bien joué Aurore ! Félicita Kyojin.

 

Le scorpion rentra dans une rage folle et se détourna des garçons pour se ruer à pleine vitesse sur l'archère. A l'aide de ses six pattes la créature se rapprocha d'Aurore avec une grande rapidité, mais prit sur le vif, Aurore était à la merci du scorpion abattait sa grande pince sur la jeune archère.

 

-AURORE ! S'écrièrent Kyojin et Ichiro pris de panique.

 

Mais subitement la créature voltigea sur plusieurs mètres sur les côtés en trainant avec force sur le sol pour finir par s'encastrer dans le mur de la mine.

C'est à ce moment que Kyojin et Ichiro comprirent que Aurore venait d'être sauver par Ryu-Lee qui avait assener un puissant coup de paume aux côtes du scorpion.

 

-***Quel rapidité...*** Pensèrent Ichiro et Kyojin.

 

-Tu vas bien Aurore ?! Demanda Ryu-Lee.

 

-Oui je vais bien, merci Ryu ! Répondit l'archère.

 

-Bien, il est temps d'en finir avec ça. Dis Ryu-Lee d'un regard sérieux.

 

A cela, Kyojin, Ichiro et Aurore lâchèrent un sourire mesquin.

 

-C'est une bonne idée, voyons ce que donnera cette technique combinée. Dis Kyojin.

 

-Je n'ai pas mon arc, mais je pense que ça suffira.

 

-C'est parti !

 

Après ces mots, le scorpion surgit du mur dans lequel il était encastré, et poussa un cri de rage en direction de nos héros, qui ne sourcillèrent pas au cri menaçant de la créature.

Et subitement la créature se mit à foncer sur nos héros à pleine vitesse, Ryu-Lee un peu plus en avant se mit en position de combat debout sur une seule jambe, il avait ses deux bras croisés devant lui et sa jambe droite repliée, puis concentra une grande quantité d'énergie autour de cette jambe et quand le scorpion arriva pour le découper, il disparu en clin d'oeil devant les multiples yeux de la créature.

 

-1er acte ! Dis Kyojin.

 

Un grand pilier de terre surgit soudainement du sol et propulsa le scorpion très haut dans les airs.

 

-2ème acte ! Dis Ichiro.

 

A cela une énorme balle d'eau vint s'abattre sur le corps du scorpion, qui le propulsa encore quelques mètres plus haut.

 

-3ème acte ! Dis Ryu-Lee.

 

Qui apparu soudainement au dessus du scorpion, dans les airs, sa jambe droite était bien tendu et levé en I et d'un mouvement rapide et puissant, il assena un puissant coup de pied marteau sur le corps de la créature le choc était si puissant que la carapace du scorpion vola en éclat, la créature retombait avec force sur le sol mais son calvaire n'était pas finit.

 

-Acte finale ! Dis Aurore.

 

Devant Aurore se trouvait une flèche de lumière faisant plus de 2 mètres de long, brillant d'un éclat très puissant, et d'un claquement de doigt, la flèche parti à une vitesse fulgurante et frappa violemment le scorpion qui retombait à pleine vitesse sur sol. La flèche transperça le scorpion avec une telle puissance, qu'un trou béant se forma dans son corps, de la chair vola dans toutes les directions de la mine après le passage de la puissante flèche qui alla s'encastrer avec force dans le mur de la mine, créant une onde de choc qui traversa toute mine.

 

-Voici les Chroniques des 4 actes ! Soufflèrent chacun de nos héros en choeur.

 

Mais soudainement, la mine se mit à trembler fortement, le plafond commençait à se fissurer et des crevasses se créèrent sur une bonne partie du sol de la mine.

A cela nos héros, se mirent à courir vers une zone de sécurité, Kyojin qui couru pour rejoindre ses amis passa de nouveau sur la plaque de bois qui ce coup-ci céda sous son poids et tomba dans le trou qui se reboucha aussitôt à cause de la chute de roche venant du plafond.

 

Quelques heures plus tard.

 

Kyojin se réveilla dans une sorte de tunnel abandonnée, dans le noir complet, sa chute lui avait offert de belle blessures sur le corps mais rien de trop grave, il décida alors de sortir de ce tunnel en suivant la direction dans laquelle le vent venait le caresser, après quelques minutes de marche, il finit par entrevoir la lumière du jour en haut des marches d'un escalier.

Une fois dehors il se retrouva en plein milieu du désert sous le soleil de plomb, il n'y avait aucune ville ou village à l'horizon, alors il reprit sa marche sous cette chaleur qui l’assommait et le déshydratait de plus en plus, après une heure de marche la fatigue finit par avoir le dessus sur Kyojin, qui tomba dans les pommes au beau milieu de cette mer de sable où une étrange silhouette apparu à côté de son corps inerte sur le sable chaud.

 

Link to comment
Share on other sites

J'ai fortement apprécié ce chapitre !

 

Premièrement, tu as réussi à me paumer avec cette histoire de mine abandonné... j'ai du mal à voir où tu veux nous emmener, et ce n'est pas plus mal. L'intrigue est encore mieux travaillé que dans les autres arcs. ;)

 

Le combat en groupe contre le scorpion rouge était vraiment bien fait. C'était une véritable teigne ce scorpion ! C'est sympa de voir un peu la faune de ces divers dynasties. Maintenant, comme la mine a été abandonné, et qu'il y avait un scorpion aussi dangereux, est-ce c'était un piège dans lequel l'ennemi vouliat les condamner. Je n'en suis pas convaincu puisqu'ils étaient bien enfermés au début.

 

Autrement, cette combinaison en quatre actes était excellente ! On voit ainsi le fruit de leur récent entrainement, et donc de beaux progrès ! Ce monstre des sables a plus servi à montrer leur niveau actuel.

Maintenant, on dirait qu'ils vont tous être dispersés...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Hum... Je n'ai pas remarqué que tu avais posté une autre suite... Et quelle suite !

 

J'vais faire court et aller à l'essentiel en parlant des points forts.

 

Le premier est que l'on est complétement perdu dans cette histoire. D'un coup on passe d'un fantôme à un meurtre pour finir dans une cellule... Qu'est ce que tout ça veut dire ? Quand on arrivera à la révélation, là je pense que l'on se dira " Ah... j'aurais du y penser. "

 

Le passage dans la mine est tres tres bon ! Aurore est juste extraordinaire, son petit talent de Quincy me bluffe. Je dois avouer que j'ai toujours regardé cette fille avec un regard disons... Bah je la sous-estimais, mais je suis heureux de la voir ainsi.

 

Les quatre Actes... J'ai juste adoré,  ce genre d'associations, au final contre de gros boss, feront vraiment des conclusions d'arc épiques. A voir comment tu agenceras ça par la suite.

 

D'ailleurs j'ai ri lorsque Ryu parle à ses amis en dehors de sa cellule alors que tout le monde cherche à sortir... C'est vraiment mon préféré avec son air stupide. Et Ichiro qui donne des informations alors que c'est souvent Aurore qui les donne, j'aime. Par contre je veux des réponses. Je n'aime pas être dans le noir trop longtemps.

Link to comment
Share on other sites

J'ai fortement apprécié ce chapitre !

Hum... Je n'ai pas remarqué que tu avais posté une autre suite... Et quelle suite !

 

Merci à vous :) !

 

Premièrement, tu as réussi à me paumer avec cette histoire de mine abandonné... j'ai du mal à voir où tu veux nous emmener, et ce n'est pas plus mal. L'intrigue est encore mieux travaillé que dans les autres arcs. ;)

Le premier est que l'on est complétement perdu dans cette histoire. D'un coup on passe d'un fantôme à un meurtre pour finir dans une cellule... Qu'est ce que tout ça veut dire ? Quand on arrivera à la révélation, là je pense que l'on se dira " Ah... j'aurais du y penser. "

 

Je vois que vous êtes tous les deux perdus :P, c'est l'effet recherché et je suis content que ça fonctionne :P. Vous serez moins perdus bientôt :). Et comme tu dis Kaname vous vous direz "Ah j'aurai dû y penser". Vous pouvez toujours donner des théories lol.

 

Le combat en groupe contre le scorpion rouge était vraiment bien fait. C'était une véritable teigne ce scorpion ! C'est sympa de voir un peu la faune de ces divers dynasties. Maintenant, comme la mine a été abandonné, et qu'il y avait un scorpion aussi dangereux, est-ce c'était un piège dans lequel l'ennemi vouliat les condamner. Je n'en suis pas convaincu puisqu'ils étaient bien enfermés au début.

 

Merci et tu auras tes réponses bientôt et dans l'une de tes phrases, il y a une qui est pas loin de la vérité.

 

Le passage dans la mine est tres tres bon ! Aurore est juste extraordinaire, son petit talent de Quincy me bluffe. Je dois avouer que j'ai toujours regardé cette fille avec un regard disons... Bah je la sous-estimais, mais je suis heureux de la voir ainsi.

 

Merci ! Je suis content de voir que Aurore monte un peu plus dans ton estime :D.

 

Autrement, cette combinaison en quatre actes était excellente ! On voit ainsi le fruit de leur récent entrainement, et donc de beaux progrès ! Ce monstre des sables a plus servi à montrer leur niveau actuel.

Maintenant, on dirait qu'ils vont tous être dispersés...

Les quatre Actes... J'ai juste adoré,  ce genre d'associations, au final contre de gros boss, feront vraiment des conclusions d'arc épiques. A voir comment tu agenceras ça par la suite.

 

Je suis content que cette combinaison d'attaque vous ai plu. Il y en aura bien d'autres par la suite, c'est prévu ;).

 

D'ailleurs j'ai ri lorsque Ryu parle à ses amis en dehors de sa cellule alors que tout le monde cherche à sortir... C'est vraiment mon préféré avec son air stupide. Et Ichiro qui donne des informations alors que c'est souvent Aurore qui les donne, j'aime. Par contre je veux des réponses. Je n'aime pas être dans le noir trop longtemps.

 

Lol quand j'ai écrit cette scène, j'en ai ri aussi :). Je suis bien content que Ryu-Lee te plait toujours autant ;D. Pour finir tu resteras pas dans le noir trop longtemps avec le chapitre qui suit !

 


 

Voici le chapitre 70, il y aura des révélations qui apporteront réponses et nouvelles questions :P.

 

SUITE.......................70

 

Une personne plongée dans un lieu assez obscure, était allongé sur le sol et commençait à se réveiller petit à petit. Il se mit debout et scruta le lieu dans lequel il se trouvait.

 

-Où suis je ? Se dit il.

 

Brusquement il eu en guise de réponse, un étrange son de crépitement lointain, ainsi que des dizaines de petite flamme qui apparurent le long d'un grand couloir blanc. La lumière diffusée par ces petites flammes, dévoilèrent le visage de cette personne qui était Kyojin.

Notre héros surpris et intrigué par l'apparition de ces petites flammes qui flottaient dans l'air, voulu se rapprocher de l'une d'entre elle, mais quand il arriva à porter d'une des petites flammes, elle disparu aussitôt sous ses yeux.

 

Le jeune à la chevelure blanche se détourna de ces flammes et scruta le long couloir qui dévoilait de nombreux motifs gravé dans le mur de ce couloir, il remarqua que le couloir détournait sur la gauche un peu plus loin. Il se décida alors de s'enfoncer un peu plus dans cette étrange lieu.

Plus notre héros avançait plus le son de crépitement qu'il avait entendu un peu plus tôt devenait de plus en plus en fort, après quelques minutes de marches, Kyojin arriva dans une salle circulaire où se trouvait une grande flamme qui flottait au centre de cette pièce. Notre jeune voyageur remarqua que cette grande flamme ne dégageait aucune chaleur, mais le son de crépitement venait de cette braise, comme si la flamme brûlait de l'intérieur.

 

Sans vraiment l'expliqué Kyojin était comme attiré par cette mystérieuse flamme, il décida alors de s'en approcher et d'un mouvement il l'a toucha de sa main, mais soudainement une intense chaleur émana de la flamme, Kyojin cria de douleur par la chaleur de cette flamme, il voulut décoller sa main de la flamme, mais il ne pouvait sa main semblait comme prisonnière de cette braise qui le consumait jusqu'à envelopper tout son corps et en clin d'oeil la flamme disparu, mais notre héros suite à cela tomba au sol et se mit à gigoter et à se crisper de douleur en gémissant puis il cria :

 

-Je brûle !!! Aaahh ! Arrêtez !!!

 

Une vive lumière rouge engloba toute la salle circulaire pendant plusieurs secondes, et instantanément notre héros se retrouva à gigoter dans tous les sens sur le sable chaud. Il avait les yeux ouvert et roulait sur le sable en criant :

 

-Au feu ! Au feu ! Je brûle à l'aide !

 

Mais notre héros était en pleine hallucination, car il n'avait aucune flamme sur son corps, mais dans sa tête il continuait à brûler, à force de gigoter et de rouler il finit par plonger dans de l'eau fraîche venant d'une source d'eau. Cette eau eu pour effet de le sortir de son hallucination et le ramener à la raison.

 

Une fois calmé, il regarda ses bras et le reste de son corps et finit par remarquer qu'il n'avait aucune trace de brûlure sur son corps.

 

-***C'était quoi à l'instant ? Un rêve ? Une hallucination du à la chaleur ? Pourtant cela semblait si réel...*** Pensa Kyojin.

 

Notre héros une fois sorti de ses pensées, scruta ses alentours et vit qu'il se trouvait dans une source d'eau entourée de végétation et de palmier-dattier. Mais brusquement une voix l'interpella :

 

-Ah ! Te voilà enfin réveillé, jeune homme.

 

Notre héros se retourna en direction de la voix, et vit l'étrange vieil homme immatériel qu'il avait rencontré quelques jours plus tôt.

 

-Vous ! Mais que faites vous ici ? Demande Kyojin.

 

-Je suis venu te demander ton aide... Réponds le mystérieux vieil homme.

 

-Pour quel raison ? Mais avant tout qui êtes vous exactement, un fantôme ?

 

-...Pas exactement...Je suis bien mort, mais mon âme reste prisonnier du passé. J'erre dans ce désert depuis 500 ans.

 

-Quoi ?! Qu'est ce qui vous est arrivé ? Demande Kyojin stupéfait.

 

-Tu vois cette oasis autour de nous, il est prisonnier du passé tout comme moi, il se situait là il y a 500 ans, c'est moi qui l'ai fait revenir dans le présent, j'ai la possibilité de faire revenir les choses prisonnières de l'espace de temps d'il y a 500 ans. Tout les choses que vous de votre vivant voyez apparaitre sous vos yeux dans le désert que vous prenez pour de simple mirages, ne sont que les vestiges, les mémoires et espoirs de ceux qui furent prisonnier depuis 500 ans.

Kyojin fut totalement abasourdi par ce que le vieil homme lui expliqua.

 

-C...c'est inimaginable...qu'est ce qui a déclenché cette malédiction ?

 

-Cette histoire remonte il y a 500 ans, quand le monde de Valkéria était touché par la plus grande guerre mondiale, une super civilisation pacifiste qui subissait les ravages de la guerre décida d'y mettre un terme en créant une arme capable de figer le temps pour s'en servir sur les auteurs de la guerre. Mais le jour où cette arme fut finalisé, une erreur de calcul enclencha l'arme et causa une grande explosion libérant un champ d'énergie tuant tous les habitants de cette super civilisation ainsi qu'un peuple de nomade. Tout ce qui furent touchés par ce champ d'énergie furent désintégré et se retrouvèrent dans un espace temps figé à tout jamais, des siècles passèrent et ce cataclysme fut oublié pour toujours.

 

Kyojin était troublé par cette effroyable histoire, il ne savait pas quoi dire.

 

-Comment puis-je vous aidez ?!

 

-Si je t'ai demandé ton aide, c'est parce que ce cataclysme renaitra à cause d'eux...Tu dois les arrêter à tout prix en détruisant cette arme !

 

-Qui sont ils "eux" ? Et où se trouvent cette arme ? Demande Kyojin sur un ton empressé.

 

-Ils sont.......(Mystère).......

 


 

Saurez vous trouver ceux qui sont derrière ce danger naissant ?

Link to comment
Share on other sites

J'ai bien aimé la construction de ce chapitre !

Tu commences par un rêve réaliste, et nous, en temps que lecteur on y croit dur comme fer. Par contre sa signification m'échappe...

 

C'est vrai que l'on a des réponses, des révélations, mais qui ne sont pas suffisantes. On est encore dérouté sur un lien qui pourrait relié cette arme qui fige le temps et le décès du médecin, et cette terrible maladie du passé.

L'oasis figé m'a fait un peu penser à la demeure des dragons sages dans Alderan.  ;D

 

Link to comment
Share on other sites

@Bloody

 

Tu auras la signification de cette étrange rêve ou hallucination bientôt :P et les zones d'ombres qui restent vont s'éclaircirent au fil des chapitres ;).

 


 

SUITE.......................71

 

Quelques heures plutôt.

 

Au beau milieu d'un petit canyon se trouvant dans l'immense mer de sable du désert, un grondement assourdissant s'entendait et faisait vibrer toutes les petites roches de cette gorge creusés par l'eau, il y a bien longtemps.

Ce grondement venait d'un trou creusé dans la roche, trois ombres furtive surgirent de ce trou providentiel, suivi d'un grand éboulement de roches qui bouchèrent ce trou aussitôt, tout en soufflant un nuage de poussière qui enveloppa les trois ombres sorti juste à temps, ils se mirent à toussoter à cause de la poussière atténuant leurs respirations.

 

Une fois le nuage de poussière dissipé, les trois personnes purent être distingués, c'étaient Ichiro, Ryu-Lee et Aurore recouvert de poussières, qui venaient d'échapper à un terrible sort.

Ils étaient exténués et reprenaient leurs respirations dans le plus grand calme.

 

-L'entrée est bouchée...on ne pourra pas retourner aider Kyojin ! Dis Ichiro inquiet.

 

-Il doit bien y avoir un moyen de le lui venir en aide ? Demande le jeune aux nattes.

 

-Il faudrait regarder aux alentours pour trouver une autre entrée... Propose le jeune aux cheveux bleus.

 

-Oui allons y ! Ne perdons pas de temps ! Dis le jeune aux bandeaux.

 

-Non attendez ! Il vaudrait mieux que nous repartions à la capitale... Dis la jeune femme aux yeux rubis.

 

-Quoi ! Mais qu'est ce que tu dis ? Nous ne pouvons pas partir en laissant Kyojin derrière ! S'insurge Ichiro.

 

-Kyojin va bien ! Réplique Aurore.

 

Ryu-Lee et Ichiro furent surpris par la phrase de la jeune archère.

 

-Comment peux tu savoir cela ? Demande Ichiro intrigué.

 

-Avec ça ! Réponds Aurore, en montrant du doigt un collier vert auquel était relié une petite graine verte en forme de coeur.

 

-La Seed Heart ! S'exclament nos deux jeunes hommes.

 

-Alors tu as pu voir son état de santé ? Demande Ryu-Lee.

 

-Oui ! Regardez ! Dis la jeune aux cheveux blonds en montrant la couleur de la graine.

 

-Elle est verte ! C'est génial ! S'exclame Ichiro rassuré.

 

-Oui, ça veut dire qu'il va bien...Maintenant vous comprenez pourquoi je vous disais qu'on peut le laisser derrière, Kyojin s'en sortira, il est le plus solide d'entre nous. N'est ce pas ? Dis la jeune archère.

 

-Oui tu as raison...Maintenant je sais où tu veux en venir, si nous retournons à la capitale le plus vite possible, nous pourrons apprendre de plus amples informations chez l'aubergiste.

 

-Exactement ! Ne perdons pas de temps et croyons au retour de Kyojin, il nous retrouvera ! Réponds Aurore.

 

-Ça tombe bien, voici notre fidèle amie ! Réplique Ryu-Lee en pointant le doigt vers le ciel.

 

Aurore et Ichiro regardèrent vers le ciel et virent Yuki se dirigée vers eux en gloussant de joie.

 

Après plusieurs heures de marches sous le soleil de plomb du désert et un heureux passage dans un oasis pour se ressourcés nos 3 voyageurs finirent par arriver à Sabléria.

 

Nos héros ne se firent pas attendre et se dirigèrent chez leur fameux aubergiste. Ils étaient chanceux car à cette heure-ci, il n'y avait aucun client ou voyageur, au grand malheur de l'aubergiste qui fut pris d'une grande panique, quand il vit nos héros surgirent par la porte d'entrée.

 

-Imp...imp...impossible....Vous ! Bégaye de terreur l'aubergiste.

 

-Ah ! Qui a t'il vous avez vu un fantôme ?! Demande Aurore en foudroyant du regard l'homme paniqué.

 

Le gérant s’apprêtait à fuir en passant par l'arrière porte du comptoir, mais il fut stoppé par Ryu-Lee.

 

-S'il...s'il..s'il vous plaît ne me faites pas de mal...on m'a juste ordonner de vous drogués, je devais juste répondre aux ordres sinon c'est moi qui en aurait payer le prix...Je suis désolééééééééé...(Sanglot)...Je veux vivreeeee ! Beugla le gérant à genoux devant Ryu-Lee.

 

-Ferme la ! Dis Aurore sur un ton sévère.

 

Le gérant fut tressailli d'un frisson, déglutit et se tut.

 

-Bien ! Nous te laisserons en vie seulement si tu réponds à nos questions... Dis Ichiro.

 

-D'a...d'accord, je répondrai à toutes vos questions ! S'exclame t'il.

 

-Qui est la personne qui t'a ordonné de nous drogués et pour quel raison ? Demande le jeune aux cheveux bleus.

 

-C'est un messager qui me l'a ordonné...mais je ne sais pas pour quel raison il m'a ordonné cela, je ne voulais pas le savoir non plus. J'ai drogué votre repas et une fois que la drogue a eu son effet, j'ai averti deux hommes qui sont venus vous cherchez, c'est tout ce que je sais...Je vous le jure.

 

-Ok ! Une dernière question où se trouve nos biens ? Demande Ichiro.

 

-Derrière la porte du comptoir tout y est.

 

-Bien merci !

 

-Allez vous.... Le gérant ne put avoir le temps de finir sa phrase, qu'il fut assommé par Ryu-Lee.

 

-Mettez le à l'arrière et attachez le. On ne peut pas lui faire confiance. Dis Ichiro.

 

Nos 3 héros passèrent à l'arrière de l'auberge, où se trouvait la cuisine et la buanderie. Ils attachèrent le gérant dans un coin de la pièce et retrouvèrent tous leurs biens derrière une porte.

Pendant qu'ils récupéraient leurs affaires, nos héros faisaient le point sur les informations qu'ils venaient d'avoir.

 

-Nous ne savons toujours pas qui voulait notre mort, ni pour quel raison...On n'avance pas. Dis Ichiro.

 

-Ne t'en fais pas, nous trouverons bientôt une réponse à toutes ces questions. Dis Aurore en fouillant dans son sac.

 

-Ne pas perdre patience, même si cela semble impossible c'est déjà de la patience. Réplique Ryu-Lee, qui surpris ses amis par sa phrase.

 

-Quoi ! C'est de mon grand-père ! Reprit il.

 

Ichiro et Aurore se mirent à rire devant Ryu-Lee dubitatif.

 

Mais à ce moment-là, Aurore fit tomber de son sac, un objet qui émit un tintement aigu, comme le son d'une petite clochette, elle regarda à ses pieds et vit une petite note plié en deux auquel était accroché un grelot de couleur dorée.

 

-***Qu'est ce c'est ?*** Se demande t'elle intrigué.

 

-Les amis, regardez ce que j'ai trouvé. Dit Aurore.

 

Ils regardèrent la main de la jeune archère et virent qu'elle tenait une petite note.

 

-Qu'est ce qu'elle dit la note ? Demande Ichiro.

 

Aurore déplia la note et la lut.

 

"Si vous voulez des réponses à vos questions, ce soir soyez dehors à minuit devant chez le Ministre"

 

Voici les mots qui était écrit sur cette étrange petite note. Nos 3 héros étaient totalement intrigués par ces mots.

 

-Qui a bien pu écrire cette étrange note ? Et comment cette personne peut elle savoir qu'on recherche des réponses ? Demande Ichiro intrigué.

 

-Trop de questions ! Trop de questions ! Réplique Ryu-Lee en tenant sa tête des deux mains, en mimant un mal de tête.

 

-Je ne sais pas, mais au moins nous savons ce qu'ils restent à faire ce soir... Finit Aurore.

 

Ce soir à minuit.

 

Devant la grande maison du Ministre, se trouvait une charrette noire tiré par des chevaux du désert. C'est une espèce d'équidé vivant dans le désert, il peut courir à plus de 70kmh et peut rester sans boire pendant plusieurs jours. A côté de la charrette se trouvait 5 gardes de la capitale.

Quelques minutes après le Ministre sorti de sa demeure, accompagnés par deux hommes, l'un portait un ensemble d'habits noirs et l'autre un ensemble d'habits blanc, et ils portaient d'étrange masque qui montrait une expression de terreur.

 

Le ministre embarqua dans la charrette, avec les mystérieux hommes puis il parti en dehors de la capitale suivi de ces 5 gardes.

 

Nos héros les prirent en filature et portaient des manteaux à capuches pour les protéger du vent du désert et du sable, ils se tenaient à grande distance du convoi du Ministre pour ne pas se faire repérer, ils se guidaient grâce à Yuki qui suivait le Ministre depuis les airs.

Après de bonnes heures de filatures, nos héros finirent par arriver devant une grande falaise de couleur rouge, au pied de cette falaise se trouvait une entrée, le convoi du Ministre disparu quand ils y pénétrèrent. Une fois que le champ fut libre nos héros se rapprochèrent de l'entrée et y entrèrent à leur tour avec la plus grande discrétion.

 

Une fois à l'intérieur, nos héros furent surpris de ce qu'ils virent. De nombreuses personnes travaillaient à bout de force sur les parois rocheuse, ils étaient éclairés par de nombreuses torches et lanternes, de nombreux roulages se trouvaient dans ce lieu, rempli de différents matériaux ou minéraux.

 

-Nous sommes dans une...mine.

Link to comment
Share on other sites

J'ai lu ton chapitre, ce n'était pas trop tôt !

 

Première chose, c'est que l'on voit enfin une utilisation pratique de la Seed Heart. Kyojin se portant bien , on peut passer à la découverte de mystères !

Donc, on assiste à l'auberge à une petite vengeance personnelle et ce mot... je m'attendais direct à un guet-à-pens. Je voyais ça comme une évidence ! Et bien non, j'ai eu tout faux ! Ils vont vraiment avoir leurs réponses aux questions qui leur pendent aux lèvres. Bon le Ministre est dans le coup, c'était quasi sûr. Mais ce qui me tracasse est plutôt de savoir qui leur a écris ce mot, qui les a mis sur la piste, qui les a aidé ?

Puis, on revient à une mine... la même dans laquelle ils s'étaient réveillés je présume.

 

Vivement la suite de cet arc, car je dois dire que l'intrigue est bien ficelée, bien meilleure que les arcs précédents qui allaient plus dans le vif du sujet.

Link to comment
Share on other sites

http://www.youtube.com/watch?v=ro1Lw9Q6TG4

 

UNE MINE !!! ;D

 

Bref, j'ai rattrapé mes chapitres de retard et j'ai la joie de découvrir un bon arc dans un pays désertique. Nos héros sont donc confrontés au gouvernement à travers désert, ville et souterrain. Le tout reste un peu flou pour le moment mais on aura sûrement de plus amples informations dans les prochains chapitres.

Le combat contre le gros scorpion est pas mal mais je n'ai pu m'empêcher de pouffer de rire en voyant les "1er, 2ème, patati acte". En imaginant la scène en vraie, c'est tout ce qu'il y a de plus comique xD

 

Bonne continuation !

Link to comment
Share on other sites

Première chose, c'est que l'on voit enfin une utilisation pratique de la Seed Heart.

 

Merci et ça n'a ne sera pas la dernière fois.

 

Mais ce qui me tracasse est plutôt de savoir qui leur a écris ce mot, qui les a mis sur la piste, qui les a aidé ?

Puis, on revient à une mine... la même dans laquelle ils s'étaient réveillés je présume.

 

On découvrira bientôt qui est l'auteur du mot :P et pour la mine ce n'est pas la même, c'est une autre.

 

Vivement la suite de cet arc, car je dois dire que l'intrigue est bien ficelée, bien meilleure que les arcs précédents qui allaient plus dans le vif du sujet.

 

Merci :) mes arcs plus longs seront mieux traités aux niveaux des intrigues comparés aux précédents qui étaient plus petit. Je suis content de voir qu'il te plait cet arc.

 

@Max

 

Merci :), si l'arc du désert te plait c'est pas plus mal :P. Sinon tu m'as fait rire en disant que la scène avec les actes t'ont fait marrer, ce n'était pas prévu pour cela xD, mais si ça marche dans ce sens c'est cool lol.

 


 

SUITE.......................72

 

Nos 3 héros n'en revenaient pas, ils se trouvaient à l'intérieur d'une mine qui étaient totalement différente de la mine abandonnée dans laquelle ils étaient ce matin.

La mine était pleine de monde, en regardant avec plus d'attention nos héros remarquèrent que toutes les personnes travaillant dans la roche de la mine étaient de simples villageois pauvrement habillé, et le plus surprenant est qu'il n'y avait aucun garde pour surveiller ces mineurs du soir. Ils remarquèrent que la plupart avaient des ecchymoses surtout le corps, d'autres étaient proche de tomber de fatigue.

 

-C'est quoi ce bordel ? Peste Ryu-Lee enragé de voir une telle scène.

 

-On dirait que sont des esclaves... Dis Aurore attristée.

 

-Et c'est ce satané Ministre qui est derrière cette monstruosité. Finit Ichiro le regard sérieux.

 

-Que fait t'on ? Demande Ryu-Lee qui bougeait d'impatiente à vouloir mettre fin à cette cruauté.

 

-Continuons d'avancer, il n'y a pas de gardes, profitons en. Dis le jeune aux cheveux bleus.

 

-Justement c'est très étrange qu'il n'y est pas de garde, et pourtant ces pauvres personnes travaillent sans relâche... Dis la jeune archère.

 

-C'est pour cela qu'on doit continuer, pour découvrir ce qui se trame derrière tout ça. Finit Ichiro.

 

Aurore retourna dehors et demanda à Yuki de l'attendre sagement et lui promis qu'elle reviendrait.

Après cela, nos héros continuèrent à s'enfoncer un peu plus dans les profondeurs de la mine, ils s'aidaient des recoins sombres pour avancer avec discrétion.

Plus ils avançaient plus la mine devenait sombre et il n'y avait plus personne jusqu'à ce qu'ils arrivent dans une immense salle donnant sur un étage qui faisait office de bâtiment qui avait de nombreux trous à certains endroit qui devait faire office de fenêtre car il y avait des soldats posté devant chacun de ces trous.

 

En contre bas se trouvaient de nombreuses personnes travaillant dans cette salle de la même façon qu'à l'entrée de la mine. Au milieu de cette salle se trouvait une grande et épaisse plaque en métal ronde qui dégageait une immense chaleur, une ligne traversait la plaque en métal, un mécanisme devait permettre de séparer la plaque en métal en deux pour déboucher sur un trou. Un peu plus loin se trouvait une baie vitrée qui protégeait une salle creusé dans le mur dans laquelle on pouvait apercevoir très clairement des leviers à tête d'anneaux à l'horizontal dans les murs de cette salle.

 

-Nous sommes arrivés au bout de la mine et le Ministre doit se trouver dans ce bâtiment... Dis Ichiro.

 

-Pendant que de pauvres villageois se tuent au travail, cet imbécile doit se prélasser. Dis la jeune femme aux yeux rubis sur un ton méprisant.

 

-Les amis ! Regardez par là, c'est Madame Agathe et le reste des habitants du village Dumoria. Dis le jeune aux nattes.

 

Aurore et Ichiro regardèrent dans la direction donné par ce dernier, et ils purent voir la pauvre Madame Agathe qui tremblait et se forçait à travailler sans relâche, elle ne tenait presque plus debout, on pouvait ressentir sa souffrance à travers son corps qui ne pouvait supporter une telle tâche.

Cette vision fut la goutte d'eau qui fit Ryu-Lee craqué, notre jeune pratiquant d'arts martiaux surgit de sa cachette et se dirigea vers Madame Agathe avec une grande rage dans ses yeux.

 

Ichiro et Aurore voulurent le stopper mais il était déjà trop tard et qui plus est il comprenait tout à fait la rage de leur ami.

Ils se dirigèrent vers lui, Ryu-Lee s'approcha de madame Agathe qui était de dos en disant :

 

-Madame Agathe, on n'est venu vous cherchez, vous pouvez arrêter ce travail acharné, tout est fini.

 

Il posa sa main tout doucement sur l'épaule tremblante et fragile de la dame âgée qui ne prononça aucun mot et qui continua à travailler la roche comme si elle n'avait rien entendu. Nos étaient surpris de ne voir aucune réaction chez elle.

 

Ryu-Lee insista en prononçant son nom encore une fois pour qu'elle se retourne, ce coup-ci Madame Agathe finit par montrer une attention envers nos héros qui souriaient de soulagement en voyant cela, mais ils furent vite déchanté quand ils virent que les yeux de madame Agathe étaient plongés dans le blanc, elle avait le regard vide, comme si elle n'avait plus d'âme.

 

-Ma...Madame Agathe...Que vous a t'on fait ?! S'insurge Ryu-Lee choqué.

 

A cela madame Agathe répondit par un braillement prolongé, toutes les autres personnes travaillant la roche s'arrêtèrent puis se regroupèrent tout autour de nos héros et de madame Agathe.

Nos héros étaient totalement perdu devant cet évènement inattendu.

 

-Que leurs arrivent ils ? Dis la jeune archère anxieuse.

 

Un des mineurs dans le groupe qui entourait nos héros se jeta sur Aurore, pioche à la main pour assener un coup mortel à la jeune archère, mais cette dernière pu esquiver le coup de l'homme et le repousser sans trop de mal.

 

-Ce n'est pas bon du tout, on ne peut pas se permettre de les frapper, ils ne savent pas ce qu'ils font... Dis Ichiro.

 

-Il nous faut trouver une solution ! S'exclame aussitôt la jeune femme aux yeux rubis.

 

-J'en ai une ! Dis une voix qui résonna dans la grande salle.

 

Nos héros regardèrent d'où provenait cette voix et virent le Ministre à l'étage sur une sorte d'estrade arborant un sourire vicieux, même dans ce lieu il était toujours richement habillé, à ses côtés se trouvaient les deux mystérieux hommes aux masques.

 

-Je ne pensais pas vous voir ici...j'ai dû vous sous estimer en vous lâchant dans les griffes du nid du Scorpion rouge. Dit il en caressant l'une des bagues de ces doigts.

 

-Je vais t'éclater ! Hurle Ryu-Lee de colère.

 

-Tes mains crasseuses ne toucheront jamais mon visage...Petit saugrenue.

 

-Bon, avant de partir que diriez vous de jouer un jeu. Réprit il en claquant des doigts.

Link to comment
Share on other sites

On avance encore un peu, avec cette mine avec ces mineurs du dimanche ! ^^

Ils sont donc tous contrôlés, on dirait presque des zombis, tiens. Ce qui se passe dans cette mine a forcément un lien avec avec cette arme du passé qui a un pouvoir temporel.

Ensuite, on apprend que les abandonner dans le nid du scorpion était bien dans le but de les faire disparaitre.

 

Je me demande juste pourquoi, l'ennemi n'a pas cherché à envoûter par la même occasion nos héros, quand ils étaient au village qui a été abandonné ? Maintenant, que je me rappelle que le médecin s'est fait tuer par un homme en noir, il se pourrait que ce soit l'un des deux masqués.

Link to comment
Share on other sites

Je suis de retour, j'ai lu les trois dernières suites. Je n'arrive vraiment pas à savoir ou tu vas nous mener, ce démarrage est assez étrange. Je suis dépassé car du coup je n'ai pas grand chose à dire dans les commentaires. Cependant je dois avouer qu'il y a de bonnes choses.

 

Cette histoire de contrôle des habitants j'ai encore du mal à la relier avec cette arme du passé.

 

Le vrai truc que j'applaudis c'est le fait que l'on sente l'ombre du danger tout le temps. Ca c'est très bien fait. Par rapport aux précédents arc on avait connaissance de l'ennemi tres vite, ici nous sommes en plein doute... L'ennemi est plus rusé, plus fourbe et surtout encore "inconnu". A en lire les suites, nous sommes presque à la moitié de l'arc, plutôt le tiers je dirais même.

 

Beau travail.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share


×
×
  • Create New...