Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Sign in to follow this  
Kaizen

Shokugeki no Soma Le dessert Chapitre 2

Recommended Posts

Posted (edited)

Résumé du chapitre: (HOLY SHIT :o)

 

 

After dropping out of Tootsuki, Jou has been traveling overseas for several years and he decided to return to Japan for a brief moment. He knew people from the hotel’s restaurant during his elite ten time and didn’t want to see them, so he stumbled upon a diner looking for a place to eat. At the beginning of his travel, he had zero motivations to do anything and used his saved money to travel. But after a while, he got requests from people to cook for them and he slowly started to cook again as a form of rehabilitation. But even then, something still didn’t feel right and he still didn’t know why he is cooking. That’s when he stumbled upon Yukihira.

Tamako’s father asks him what he wants to order and Jou picks the “Chef’s pick”. Jou looks sick after eating Tamako’s dish. He’s worried about Yukihira considering they would give out a dish like that. But looking how Tamako and the customers are having a great time, Jou thinks it’s a great diner. Since that day, Jou would visit Yukihira every time he returned to Japan. Jou would become a familiar face in Yukihira and he would even cook for the customers. Tamako at first doesn’t like it since it’s her kitchen, but she can’t help but acknowledge Jou’s talent. She accepts him as her first underling. One day, Jou asks why Tamako looks like she has so much fun while cooking although she sucks at it. She answers she has got no specific reason but looking at the customers’ happy faces makes her happy. Jou blushes looking at Tamako’s smile. He could feel a mild but warm heat was spreading inside him.

Jou talks about his past and Tamako tells him that the fact he didn’t quit cooking means that it’s something he just can’t stop doing. She then confesses to him and they eventually have a child together.

[Flashback over]

Azami tells Erina that he came today to say his farewell. At the same time, Asahi is visiting his mother’s grave. He has flashbacks of her mother abusing him. Hearing how Soma created the dish because of his memories of his mother, Asahi wanted to go back to his roots, but he feels no emotions for his mother. Other middle aged people are visiting her grave as well and they talk about how they feel sorry for the child and that the child was born because of a one night thing with a young east asian. Anne was ordered by Mana to find out Asahi’s roots and she discovered that Azami is indeed Asahi’s father. That was before he met Mana but his irresponsible actions brought sufferings to Asahi and his mother. He can’t continue holding the Nakiri name and calls himself the worst and plans to leave the house. Erina agrees that he’s the worst and slaps him and tells Azami to come with her.

Mana: “That’s right…Erina. We don’t need any lonely chefs in the Nakiri family anymore”. Asahi also found out from Sarge and Yuunosuke that Azami is his father but he thinks that there’s no way he would welcome someone like him to the family.

Erina and Azami appear in front of him. She says that there are never too many chefs to satisfy the bookmaster’s tongue. Erina: “Also…how can we keep the noble class of the Nakiri family if we can’t happily surround the table. We are a family after all. Am I wrong, big brother Asahi?”

END

 

Edited by Tensa

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est d'accord que c'est le résumé d'une fanfiction trouvé sur le net parmi les moins biens classées et écrites par quelqu'un qui déteste SNS...

 

J'ai eu l'impression d'avoir un résumé d'un épisode des anges de la téléréalité... Tous le monde a couché avec tous le monde, tous le monde est frère avec tous le monde, et tous le monde aime The Dancing Bear tant qu'on y est ? ... 😓

  • Confused 1
  • Joy 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, c'est du lore pour faire du lore. Ça fait plaisir aux fans qui ne vivent que de ça. Par contre, mais qu'est-ce que c'est niais...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une blague le résumé de chapitre ? J'espère qu'il y a une grosse partie fake.

Autant la partie FB avec les explications du père de Soma et sa relation avec Tamako c'est vachement sympa, je la trouve même adorable et amusante la mère de Soma, autant la partie sur Azami....

 

Et puis bon franchement quel intérêt de faire ça ? Sérieusement j'arrive pas à comprendre l'intérêt scénaristique à part bien ancrer Asahi dans le groupe (histoire de bien dégoûter les fans) et de rendre Azami encore plus méprisable qu'il ne l'était. Et puis bon ça rend l'univers grotesque franchement à se stade le monde est vachement petit.

 

Bordel ça va promettre les réunions de famille surtout si Soma finit avec Erina.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une réaction similaire aux fans de SnS , qui était plutôt plutôt positive avec quelques images du passé de Tamako , cohérent qui explique pourquoi la coupe de cheveux dans la photo ne ressemblait à ce qu'on avait vu lors de sa 1ère apparation .

 On se dit alors qu'on en aura plus sur son passé , peut être sur sa mort et sur la cicatrice de Soma.

 

15 bonnes premières pages , jusqu'à cette explication d'Azami , et la présence de l'un des pires personnages de l'univers des Shonen (aussi bien en terme d'écriture et en terme de charisme sur tous les critères).

 

Non mais il est pas  censé être en prison , en hopital psychatrique ou je sais pas ? Et même si il ne l'est pas , comment Tsukada ose le faire réapparaitre alors qu'il sait ô combien il est détesté.

 

Je veux dire , cela aurait t-il été une mauvaise chose pour le manga  si on ne revoyait plus ce ...... ? Alors qu'il ne reste que 1 chapitre maintenant? 

Et ne parlons pas de la révélation pitié,j'ai pas de mots devant tant de médiocrité ....

 

Première partie :6/10 , le reste , c'est -6/10 , ce chapitre vaut donc 0.

 

1 mois d'attente pour avoir ça 😑😑😑😑😑😑.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Donc Asahi aurait épousé sa demi-soeur, s'il avait gagné son pari ?

Non mais c'est vrai qu'avoir poussé Erina à ce pari totalement stupide, en la kidnappant, ce n'était pas assez creepy comme ça. Il fallait rendre ça encore plus malsain...et stupide. C'est du très beau travail (Une figure de style se cache dans cette phrase. Saurez-vous la reconnaitre ? Attention, ce n'est pas facile... Ah mince, je viens de la refaire).

 

Bon bah c'est à priori un chapitre très intéressant d'amour, gloire et cuisine.

Mais est-ce que quelqu'un sait quand est-ce qu'on retrouve les chapitres de Shokugeki no Soma ? 🙄

 

En tout cas la deuxième partie prouve, une fois de plus, que dès qu'Asahi apparait, la qualité chute plus vite que le cours des actions boursières le jeudi noir.

Pourquoi le faire réapparaitre ? Pourquoi insister avec ce personnage si détesté ? On n'en a pas assez bouffé ?  ça n'a pas suffit qu'il pourrisse totalement l'arc Blue en focalisant l'action sur lui bien plus que de raison, au détriment de l'intrigue sur les Nakiri ?

Et est-ce que les personnages ont tous perdu la raison ? Ce type devrait être en taule ou en institut psychiatrique, pas accueilli à bras ouverts dans la famille Nakiri !!!!! Quoique, avec le passif de de la famille Nakiri, ils devraient peut-être être tous réunis... en institut. Je ne sais pas ce qu'ils mettent dans leur cuisine, mais il ne doit pas y avoir que des produits licites.

 

Le scénariste a été remplacé depuis le début de l'arc Blue, c'est ça ? C'est un stagiaire qui fait le scénario maintenant, hein ?

 

 

Bon bah espérons qu'une partie de ce spoiler soit faux, autrement ce "dessert" aura été aussi indigeste que la fin du plat principal et ce mini arc restera comme celui qui aurait pu finir le manga sur une bonne note... aurait pu...

 

 

Edited by Nimrahad

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai commencé à lire la première partie du résumé, je me suis dit que c'était bien partie pour être un chapitre de bonne qualité. Le personnage de Tamako a l'air vraiment attachant, y'a une vraie alchimie avec Jouichiro, avoir tout un chapitre concentré uniquement sur ces deux-là moi ça me dérangeait clairement pas, bien au contraire.

 

Puis hélas ma lecture du résumé continua et vint la deuxième partie du chapitre, honnêtement j'étais pas prêt, personne ne l'était. Je ne sais même pas comment réagir, si ce n'est peut-être rire ? Car c'est quoi ce scénario ? C'est quoi cette révélation tout droit sortie d'une série B ou d'une télénovela ? Comment le scénariste a-t-il pu valider ça ? J'espère que c'est faux. 

 

Déjà je ne comprends pas pourquoi autant d'intérêts pour le personnage d'Asahi ? En essayant d'être le plus objectif possible (car oui je déteste ce personnage et je ne suis pas le seul), qu'est-ce que ce personnage a apporté à l'histoire et à l'univers du manga ? Rien ! En tant que personnage, il n'a rien de consistant, ses actions n'ont eu aucune conséquences sur l'histoire, d'ailleurs il a été très vite éclipsé par Mana qui elle déjà apportait plus à travers Erina.

Donc c'est quoi l'intérêt de remettre une couche sur Asahi ? Et surtout en quoi c'est si pertinent de nous apprendre qu'Azami est son vrai père ? 

 

Et même pour Azami, c'était pas un personnage que j'appreciais tant que ça, mais durant la partie finale de l'arc Blue, on voyait une réelle remise en question de sa part, le personnage évoluait et devenait plus attachant. Sauf qu'avec cette nouvelle révélation sortie de nulle part, Azami devient presque méprisable, ça gâche un peu tout son développement. 

 

Sans parler que maintenant tout le passage où Asahi kidnappe Erina et la force à l'épouser est devenu malsain et glauque. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve en plus que cela détruit le "peu" de chose positif sur Asahi.

 

Je déteste le personnage, je ne l'aime pas du tout, mais bon la petite partie de son histoire avec sa mère n'était pas mauvaise. Je veux dire dans l'absolu un enfant qui se faisait maltraité violemment par sa mère, qui a eu un traumatisme avec elle et qui finit orphelin c'est assez intéressant. D'ailleurs ça pouvait même être une des raisons de son amour pour Erina (j'aime pas son amour, mais bon), l'idée de fonder une famille qu'il n'a jamais eu surtout en trouvant un père de substitution avec Jouichiro pendant un temps.

Sauf que voilà la seule chose un minimum, minimum intéressante dans le personnage de Asahi vient d'être détruite. Bah oui enfaite il a un père, il a même une demi-sœur, une belle mère ce n'est plus un orphelin sans famille de base qui vient de nul part et n'a rien, non c'est maintenant le membre de l'une des familles si ce n'est la plus puissante, influente en cuisine et une des plus riches.

Je ne comprend pas l'intérêt scénaristique et le besoin de faire cela hormis de rendre la fin de SnS plus ridicule, grotesque et malsaine.

Pour ma part avec ça je trouve le personnage de Azami encore plus méprisable et détestable (j'aimais bien sa relation et le développement avec Mana tout de même, mais la ça à tout détruit), je trouve le passé de Asahi moins positif (en tant que personnage) maintenant il passe d'un sans famille à une famille ultra riche et puissante.

Et puis bon ouvertement faut se dire qu'on aurait pu avoir une relation incestueuse entre Erina et Asahi si se dernier avait obtenu la victoire !

 

Non mais franchement.

Erina qui se marie sous un simple pari stupide avec son demi-frère (même si elle ne le savait pas), Soma qui pari son rêve, le restaurant pour on ne sait quel raisons, Azami qui fait des gosses illégitimes comme ça (et que Jouichiro retrouve par hasard, le monde est petit), les kidnapping (coucou Asahi), le manque de "punition" (clairement Asahi a fait des choses très sales et mauvaises et il n'a rien). La conclusion de SnS.

Comment est-ce que l'on peut mettre en jeu ses rêves, son rêve, sa vie, sa vie amoureuse/maritale, tout le restant de sa vie d'un point de vu amoureux en jeu avec un simple pari juste comme ça ou avec un mec qui fait des kidnappings et qui fait parti de la Pègre et qui côtoie la mafia, les gang, le crime organisé et dont on ne connait strictement rien ? Erina et Soma leurs constructions de personnages détruites avec les trente derniers chapitres je pensais pas cela possible.

 

La communauté de fan vient d'apprendre que dans SnS t'es jamais punis (surtout si t'es beau, intelligent et talentueux), et que tu peux faire se que tu veux tant que tu fais des paris ! Ouvertement des clichés ou stéréotypes de gros mecs/richards véreux, cupide, mauvais, sexiste et bah ils peuvent très bien épouser Erina (ou même une autre fille hein si Erina le fait pourquoi pas les autres !) tant qu'ils font un pari avec elle et qu'ils arrivent à l'emporter ! (genre ta cuisine ne me fera rien).

Tu peux détruire des rêves des autres personnages très facilement juste encore une fois en pariant, en gros tu peux faire exactement tout se que tu veux dans SnS (que se soit bon ou malsain et dégueulasse), tant que tu en fais le pari et que tu remportes le pari, c'est se que m'ont apprit les personnages de Soma et Erina !

 

Azami et enfaite le père de Asahi qu'il a eu comme ça en couchant avec une femme comme ça et en lui faisant un gosse et basta se qui fait de Asahi le frère de Erina ? D'autres l'ont dit mais bordel ça devient de la téléréalité à se stade.

On va bientôt apprendre que Tamako trompait Jouichiro avec des mecs (c'est pour cela que les clients l'adoraient malgré sa cuisine) se qui fait qu'un jour elle est tombée enceinte et elle est morte durant l'accouchement en donnant naissance à Rindo qui est la demi-sœur de Soma (osez me dire que ce n'est pas possible).

D'ailleurs Jouichiro tombera amoureux de Erina et il va attendre sa majorité pour l'épouser (se dont elle a hâte) parce quand plus avec sa nouvelle coiffure elle lui fait penser à sa femme. Azami sera heureux d'être encore plus lié à Jouichiro, tandis que Soma ? Bah enfaite il n'aimait pas Erina, si on ne le revoit pas c'est parce qu'il est parti faire des gosses à droite et à gauche comme Azami en faisant le tour du monde (Asahi lui il finira avec Tadokoro). C'est malsain est dégueulasse ? Bof c'est se que l'on se tape depuis plusieurs chapitres.

 

Déjà que la fin de SnS était très mauvaise (destruction d'un événement mythique et légendaire comme le BLUE, débilité des personnages, etc), la on vient carrément d'en rajouter une bonne couche en y remettant une bonne grosse dose. Sérieusement c'était trop demander pour les fans qui ont investit du temps, de l'argent, de la passion dans cet univers d'avoir une fin passable avec un happy end ou Soma et Erina finissent en amoureux, ils ont leurs diplômes et les élèves finissent heureux et Asahi part vivre sa vie aux États-Unis comme depuis le début du manga ?

 

Bon sang je me suis moi même écœuré en écrivant certaines choses, mais il fallait que j'extériorise, jamais j'aurai cru tout cela possible dans SnS.

 

 

 

 

  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Tsukada sensei s'est il donné pour objectif de faire pire que Kubo sensei...

 

L'histoire de Tamako/Joichiro est vraiment la meilleur partie de ce scan dommage que l'auteur est scindé en 2 partie ce scan. Quant à la 2éme partie Asahi/Azami/Erina mais c'est quoi ce delire de nous sortir cette filiation de demi frère pour le coup Azami passe vraiment pour la grande enflure ce qui est dommage par rapport à l'image que l'auteur a fait créer autour de lui pour l'arc blue.

 

Du coup "le c'est mon autre fils" de Joichiro au début de l'arc brigade de minuit perd vraiment tout son sens😡 A cause de cette filiation de m...e sortit de nulle part je regrette d'avoir poursuivi sns apres l'arc Régiment de cuisine.

 

Qu'en est il de la cicatrice de soma? Peut être pour le dernier dessert?

Edited by Uesugi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 23 heures, Kouza a dit :

On va bientôt apprendre que Tamako trompait Jouichiro avec des mecs (c'est pour cela que les clients l'adoraient malgré sa cuisine) se qui fait qu'un jour elle est tombée enceinte et elle est morte durant l'accouchement en donnant naissance à Rindo qui est la demi-sœur de Soma (osez me dire que ce n'est pas possible).

Bah...ce n'est pas possible. 😛

Rindou est plus âgée que Souma.

Et elle ressemble à Joichiro, pas à Tamako.

Du coup Rindou est plus probablement le fruit d'une des nombreuses aventures d'un soir de Joichiro, lequel, pour oublier son cooking blues, a mené une vie de débauche après son départ de Tootsuki. 

 

Azami a d'ailleurs eu vent de cela et a décidé, lui aussi, de multiplier les conquêtes d'une nuit, histoire de faire comme son idole. Ce qui a résulté en la naissance d'Asahi.

 

Joichiro à mené ce genre de vie jusqu'à ce qu'il rencontre Tamako qui mettait du crack dans ses plats, ce qui explique pourquoi Joichiro et les autres clients revenaient toujours au Yukihira malgré la cuisine déplorable. A cause de la dépendance, vous voyez.

Afin de s'assurer d'avoir toujours sa dose Joichiro a séduit Tamako et l'a épousée.

De leur union est né Souma qui a reçu sa cicatrice un jour où il a été bercé trop près du mur.

 

Et voilà. 😁

 

Au passage, Azami, Asahi, Erina... Être fanboy/fangirl de Joichiro semble être un trait héréditaire.

 

Edited by Nimrahad
  • Like 1
  • Joy 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, je me considère comme quelqu'un de bon public, facile à satisfaire, Joichiro à un autre fils fils, j'ai rien dit, Asahi Kidnappe Erina j'ai rien dit mais là, le fait qu'il est son demi-frère est juste une abomination pur et dur. Je fais pas parti de ce qui déteste Asah je trouve que c'est un personnage qu'on n'a pas utilisé à bon escient, au lieu de le lui donner comme objectif d'épouser Erina, il aurait fallu qu'il ''détruise'' Soma en tant que chef à force de victoire répétitive jusqu'à ce qu'il ce rende compte qu'il n'arrivera jamais à battre la détermination de Soma et là on aurait eu quelque chose de mieux que l'arc du BLUE (je pense)

  • Like 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois deux possibilités à un tel chapitre:

 

1) Le gars en dessinant la première partie c'est rendu compte qu'elle était trop bien par rapport à la misère servie jusque là et alors pour équilibrer le tout, il s'est acharné à nous pondre la deuxième partie du chapitre qui est juste horrible. C'est comme un super morceau de viande qui aurait été servi avec une sauce infecte.

 

2) Le chapitre a été fait par deux types, l'un s'occupant du FB avec la mère de Sôma et l'autre s'occupant du reste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

serieux un tres bon debut de chapitre ... pour finir  comme une merde ...
desole mais l auteur se tire une balle dans le pied ...

le pire c'est azami ou c'est mana qui sait que c'est le demi frere de sa fille mais qui laisse celui ci draguait ouvertement sa demi soeur ?

la franchement chez les nakiris il y a un sacre probleme ^^
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La première fois que j'ai vu Asahi et Azami au même moment, je me suis dit ''il y a un air...''

J'aurais espéré me tromper

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'espère que c'est faux ce spoil car sa devient du n'importe quoi asahi demi frere d'érina bientot on va apprendre que la mère de soma est une sous branche de la famille nakiri. Franchement le scénariste a fumé quoi. Déjà avec asahi qui n'a servi a rien dans cette arc final de shokukeki et la il nous fout sa c'est quoi ce bordel.

Déja Asahi aurai du juste etre un sous fifre  de mana  pour espionner erina et non un chef de cuisinier sombre et ne pas avoir battu jouchiro. Avoir dans le blue des adversaire étranger avec aucun lien directe avec asahi.

Edited by mangaG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Quel gâchis d'avoir fais mourir le personnage de Tamako pour donner un but à Soma (hériter du resto) qu'il n'aura toujours pas accompli (par volonté personnelle)...

 

Ce chapitre me fait de plus en plus regretter la mise en scène du dernier arc et l'écriture des personnages. En soit la filiation d'Asahi et Asami ne me dérange pas. C'est surtout la façon dont c'est lâché en plein épilogue sans aucun signe indicateur. Comme si les auteurs venaient d'inventer ce rebondissement juste pour surenchérir sur la famille éclatée d'Erina. En gros un goût de fin bricolée avec les restes. Ce n'est donc pas un dessert, juste un plat de la veille réchauffé. /:

Edited by Pauolo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Pauolo a dit :

Quel gâchis d'avoir fais mourir le personnage de Tamako pour donner un but à Soma (hériter du resto) qu'il n'aura toujours pas accompli (par volonté personnelle)...

 

Ce chapitre me fait de plus en plus regretter la mise en scène du dernier arc et l'écriture des personnages. En soit la filiation d'Asahi et Asami ne me dérange pas. C'est surtout la façon dont c'est lâché en plein épilogue sans aucun signe indicateur. Comme si les auteurs venaient d'inventer ce rebondissement juste pour surenchérir sur la famille éclatée d'Erina. En gros un goût de fin bricolée avec les restes. Ce n'est donc pas un dessert, juste un plat de la veille réchauffé. /:

L'arc du Blue s'est fini en sortie de route brutale et il y a fort à parier que ce soit une décision éditoriale.  Mais l'auteur (qui avait surement prévu autre chose à la base) a vraisemblablement voulu combler un trou en expliquant un peu plus le cas d'Asahi. Après, le raccrochage aux branches est effectivement énorme voire grotesque puisqu'on sent poindre la fin avec une famille Nakiri ressoudée et heureuse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Kaizen a dit :

L'arc du Blue s'est fini en sortie de route brutale et il y a fort à parier que ce soit une décision éditoriale.  Mais l'auteur (qui avait surement prévu autre chose à la base) a vraisemblablement voulu combler un trou en expliquant un peu plus le cas d'Asahi. Après, le raccrochage aux branches est effectivement énorme voire grotesque puisqu'on sent poindre la fin avec une famille Nakiri ressoudée et heureuse.

ça me fait penser à la fin de 20th Century Boys, sauf que là l'auteur voulait arrêter en raison de problèmes de santé. De même, j'ai beau adorer Naoki Urasawa, son co-auteur Takashi Nagasaki et 20th, mais apparemment ils n'avaient vraiment pas de direction constante sur ce manga.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×