Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



little b

kingdom chapitre 588

Messages recommandés

C'est vraiment impressionnant. Comme prévu, c'est Shin qui va être sous le feu des projecteurs. Mais mieux encore, c'est le plan d'Ousen incroyable qui se dessine, et ce introduit par des personnages inconnus qui nous apportent des questions et des réponses. On ne peut que faire tout plein d'hypothèses, une chose est sûre, c'est que ce plan va être vraiment monstrueux. 

- Une chose est sûre, si ces gens sont des soldats simples, ils ne pourront pas ouvrir les portes facilement ou créer une rébellion avec impact.

- Un empoisonnement ou un incendie serait bien plus intéressant. Faire quelque chose pour tuer les chevaux des soldats par exemple. La ville de Gyou est presque aussi grande que Kanyou, des gens infiltrés peuvent vraiment passer inaperçus et poser d'énormes problèmes.

 

Ensuite, autre chose, Kanki est clairement un lieutenant d'Ousen dans cette guerre, il ne fait pas ce qu'il veut, il suit le plan d'Ousen. Il ne peut pas faire comme dans l'arc précédant.

Ah et seul le Shiji révèle des infos sur Kanki/Huan Yi /il me semble, et sur son futur... Mais jne vous spoilerai pas

 

 

Modifié par Shankys

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Kanki sait qu'Ousen est un génie de la stratégie, et que donc il faut se fier à son plan. Je pense qu'il y a presque une forme d'amitié entre ces deux-là.

 

Et en plus, Kanki a quand même envie de conserver sa peau lors de cette campagne, si la stratégie d'Ousen permet d'y arriver, il s'y tiendra. Surtout que ça lui permet de conserver une position sociale des plus enviables pour un chef de brigands.

 

Dans tous les cas, on sait maintenant que les "criquets" d'Ousen étaient un leurre pour infiltrer Gyou.

 

Ce qui m'inquiète, c'est que Riboku semble aveugle, lui qui calcule si puissamment. Il sait qu'Ousen est un monstre de stratégie. Il sait que Qin perd sur l'endurance en ressources. Il sait que Ousen ne se lance pas dans un plan sans avoir des certitudes sur son issue. Il doit donc sentir que Ousen a un tour dans sa manche. Donc soit Riboku a négligé une infiltration (notamment parce que le plan des criquets d'Ousen était de base brillant... donc il ne pouvait pas songer à un leurre), soit il s'est aveuglé tout seul. Ce qu'on peut supposer, en voyant sa rage face à l'audace de Qin abandonnant Retsubi. En tout cas, c'est l'interprétation que je m'en fais : Ousen joue avec Riboku, en l'amenant dans un duel de force pure sur les plaines, pour l'empêcher non pas d'atteindre Gyou mais de voir que Gyou est menacée de l'intérieur. Comme pour Sai, finalement, ce qui permet de vaincre Riboku c'est la rétention d'informations, tout comme Riboku a vaincu Ouki en le privant d'informations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Riboku s'il n'a pas pensé à une infiltration serait un idiot quand même...

 

Je pense qu'il y a pensé et qu'il estime que même avec des soldats infiltrés ils ne doivent pas pouvoir faire tomber Gyou.

Après il se dis aussi peut-être qu'ils auraient tenté d'ouvrir Gyou avant d'attendre les derniers jours de provision de leurs alliés... Mais j'ai vraiment hâte de voir la tête de Riboku quand Gyou va tomber et aussi quand Shin va enfoncer complètement l'aile gauche de son armée ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Riboku a les mains liées de toutes les manières. Il n'avait pas pensé au plan des criquets qui l'a grandement surpris. A partir du moment où il n'avait pas prévu cela, je me demande bien comment il pourrait avoir pensé à l'infiltration. 

Après, devant le fait accompli, il doit y avoir pensé mais il était de toutes les manières trop tard, il était sur les plaines écarlates. Riboku ne peut que faire confiance aux hauts gradés de Gyou pour gérer cela. Et si la rumeur circule dans la population, je suis sûr que les responsables de la garnison de Gyou le savent aussi.

 

On est sûr de deux choses

- Kanki savait, puisqu'il faisait référence aux "laquais de Ousen". 

- Kanki n'a par contre pas l'air de savoir quand les hommes de Ousen entreront en action puisqu'il se plaint qu'ils prennent bien leur temps.

 

Si les réserves de Gyou sont l'objectif de Ousen, je comprends mal pourquoi ils ont autant tardé. L'armée de Kanki est au bord de la rupture, que Gyou chute ou non. 

 

Enfin, par rapport  au comportement de Kanki une fois dans Gyou, j'avoue que je penche grandement en faveur d'un truc pas joli joli. Peut-être que le plan de Ousen est de ne pas heurter la population civile de Gyou et que Kanki a donc des ordres qui le brident... mais peut-être pas. DE ce qu'on a vu de Ousen, il donne le minimum de consignes (juste pour que ses stratégies puissent advenir) mais pour le reste, il laisse chacun faire selon son tempérament.

Et s'il n'y a pas de mesure restrictive de ce genre, Kanki et ses hommes restent des fauves, lâchés dans un espace de jeu riche et vaste comme ils n'en ont jamais imaginé en rêve... 

 

Tout est encore une fois possible. Que Kanki se tienne et tienne ses hommes après avoir pris Gyou ; que Kanki se lâche à un tel point que Shin finalement ait l'autorisation de lui régler son compte (mon option favorite) ; que Kanki devienne l'atout sombre d'un Sei décidé à marcher dans le sang pour accomplir son rêve (mais là, il pourra dire adieu au ralliement de Qi) ; que Kanki soit annihilé avant de prendre Gyou.  

 

Quant à la fameuse faiblesse de Kanki (que je n'ai toujours pas comprise), ma foi, je crois certes de moins en moins que c'est un Riboku qui saura l'exploiter. 

 

Pour finir, c'est quand même sympa de voir Banyou jouer un tel rôle dans l'ascension de Shin. Bravo à lui pour avoir convaincu Dansa de suivre Shin. Quant à Akakin, c'est Akakin quoi... Le type qui n'y va pas par 4 chemins mais reprend son chef en public et désigne Shin comme le commandant en chef à la place de Ousen. Et Shin ne fait pas la bêtise de Ouhon, à savoir refuser cet honneur.  

Modifié par lilas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça va chauffer sur les plaines de Shukai!

 

Pour la prochaine journée je vois bien une stratégie de folie imaginée par Shin et Banyou. Shin à bien comprit que le 14 eme jour allait être le dernier pour tenter quelque chose et ensemble ils vont semer la pagaille dans la formation ennemie et mettre à découvert leurs généraux et les faire sortir de leur cachette. J'espère que ça va être un énorme bain de sang et que les trois généraux de l'aile gauche de Zhao seront tués en une journée (j'en rêve la nuit depuis pas mal de temps ça serait jouissif). Pourquoi pas! Et du coup je verrai bien Banyou en finir avec GU et puis Kyoukai et Akakin s'en farcir un chacun avec Shin comme appât. J'espère un truc digne d'un grand général sous les cieux en tout cas.

 

Du coté de Gyou beaucoup de choses sont possible on en saura plus rapidement car selon moi ça sent la fin pour cette invasion en j'ai l’impression que ça part sur une victoire écrasante de Ousen face à Riboku.

 

Aïe. Pas d'apparition de Kyoukai dans la tente de Shin (bizarre bizarre). Ça me fait douter sur une histoire entre elle et Ouhon ou bien l'auteur veut nous faire flipper. Si c'est ça j’arrête Kingdom!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Shin commandant, parfait pour lui il va nous faire une masterclass, l'aile gauche de zhao sera vaincu demain c'est presque sur et pour les infiltrés, super intelligent je trouve j'adore l'idée et la chute de gyou ne devrait plus tarder, le rythme reprend chapitre après chaptitre hara nous hype! 

il y a 23 minutes, benijoss a dit :

Aïe. Pas d'apparition de Kyoukai dans la tente de Shin (bizarre bizarre). Ça me fait douter sur une histoire entre elle et Ouhon ou bien l'auteur veut nous faire flipper. Si c'est ça j’arrête Kingdom!

Ouhon est pas prêt de se relever ahaah, panique pas elle le soigne juste :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, benijoss a dit :

J'espère que ça va être un énorme bain de sang et que les trois généraux de l'aile gauche de Zhao seront tués en une journée

Compliqué. Seuls Shin et Kyou'Kai ont la force de frappe nécessaire pour tomber BNJ et GU (même blessé, il reste du calibre de Shi, voire au-dessus), ça ne fait que deux commandants potentiellement à terre. Akakin est fort mais probablement pas à ce point... sauf à tuer Chougaryuu. Avec un plan à la Ouhon, trois unités qui ciblent trois généraux, c'est pas impossible non plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon il y a une option tte bête qui pourrait être utilisé afin de ramener le manga à une dimension un peu plus «  humaine »  .

 

a savoir ... la stratégie . 

 

Quelque soit le «  monstre » qu’il y a en face , l’auteur peut très bien décider qu’une flèche bien placé . Ou qu’un entonnoir à X vs 1 peut venir à bout de n’importe lequel d’entre eux . 

 

Il n’est pas forcément nécessaire de n’avoir que des shin pour remporter des conflits . 

 

La présentation initiale de riboku allait d’ailleurs en ce sens . 

 ( avec yontawa qui expliquait à sei qu’une personne était venu à bout d’une tribue xiongnu incroyablement puissante simplement à la force de stratégie ) 

 

ça pourrait être un sacré clin d’œil qu’il debute sa chute de la même façon. Qui plus est avec la gamine qu’il avait physiquement à ses côtés la première fois qu’on l’a vu dans le manga . ( retenue en otage avec mouki notamment ) 

Modifié par Shin-wara

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 07/02/2019 à 18:00, mollo a dit :

Ce qui m'inquiète, c'est que Riboku semble aveugle, lui qui calcule si puissamment. Il sait qu'Ousen est un monstre de stratégie. Il sait que Qin perd sur l'endurance en ressources. Il sait que Ousen ne se lance pas dans un plan sans avoir des certitudes sur son issue. Il doit donc sentir que Ousen a un tour dans sa manche. Donc soit Riboku a négligé une infiltration (notamment parce que le plan des criquets d'Ousen était de base brillant... donc il ne pouvait pas songer à un leurre), soit il s'est aveuglé tout seul. Ce qu'on peut supposer, en voyant sa rage face à l'audace de Qin abandonnant Retsubi. En tout cas, c'est l'interprétation que je m'en fais : Ousen joue avec Riboku, en l'amenant dans un duel de force pure sur les plaines, pour l'empêcher non pas d'atteindre Gyou mais de voir que Gyou est menacée de l'intérieur. Comme pour Sai, finalement, ce qui permet de vaincre Riboku c'est la rétention d'informations, tout comme Riboku a vaincu Ouki en le privant d'informations.

Je ne pense pas que Riboku aille jusqu'à penser à un cheval de Troie car les réfugiés sont contrôlés à l'entrée de la ville toutefois ici les infiltrés se sont faits passés pour de réelles personnes de Zhao. Couvert d'un bandage ils ne pouvaient pas être reconnus et sont passés incognito. Mais en tant normal la ville contrôle les entrés.

De plus Riboku semblait heureux à lors de la lecture du nombre de jours de vivres restant à Gyou n'évoquant jamais une menace comme celle-ci car si elle était dans son esprit dès le début il aurait alors déployé une stratégie bien plus agressive alors que jusque là elle est plutôt attentiste. Il attend que les provisions de Qin soient écoulés.

 

Et c'est ici que Ousen est très fort car depuis le début son souhait est de faire croire que Qin court après le temps alors que c'est tout autre, Ousen cherchait depuis le départ à gagner du temps. La question est pourquoi ? J'avais évoqué il y a longtemps que c'était peut-être retourner cette faiblesse contre les forces de Riboku en volant les provisions et laissant Riboku sans vivres. Car Riboku pour arriver si rapidement n'a pas pu récupérer autant de ressources qu'ils désirait donc il n'est pas illimité en provisions.

Ce qui est perturbant c'est si Ousen a des infiltrés depuis le début, qu'est ce qu'il empêchait de faire un coup dès les premiers jours ?

Détruire les réserves de nourriture ? Difficile d'y croire, après tout Qin en a besoin aussi.

Ouvrir les portes ? Je n'y crois pas trop car la ville est quand même bien gardé et les gardes sont à mon avis plus nombreux que les infiltrés même si nous ne connaissons pas leur nombre.

Du coup quand j'y pense Ousen disait que cette ville était parfaite mais qui mieux que Ousen et ses hommes sont capables de faire des villes et des forteresses parfaites ? Si ils sont capables de bâtir des défenses impressionnantes, ne sont-ils pas capables également de les défaire ? Je pense donc que les infiltrés sont là pour faire une faille dans la défense de Gyou, genre un tunnel ou quelque chose du genre d'autant plus qu'on apprend qu'ils sortent la nuit et disparaissent. Or où disparaissent-ils ? La ville est totalement fermée !! Ça expliquerait pourquoi les infiltrés ont l'air d'avoir été inactifs alors qu'en fait ils construisent la porte qui va permettre à Kanki de prendre la cité et il avait estimé à 15 jours à peu près les travaux pour le réaliser ! Ça expliquerait pourquoi Ousen gagnait du temps et toute sa stratégie attentiste, Riboku ne peut rien voir venir !

 

Quand à Shin, son nouveau rôle va lui donner un crédit monstre car se défaire de toute une aile en 1 journée alors qu'ils ont été incapables de le faire en plusieurs jours tient presque du miracle. Je pense que c'est aussi l'occasion pour Ten de se mettre en évidence alors que jusqu'ici elle n'a pas été décisive. Je pense aussi que la cible va être Chougaryu mais la mort de ce seul général ne sera pas suffisant. À priori, d'après leur visions, Chougaryu et Gyou'un devraient crever au même endroit donc poussés dans leur retranchements Gyou'un ne pourra pas rester derrière et prendre part au front. Reste Bananji qui est puissant et dont seul Shin ou Kyoukai peut s'en défaire à mon avis.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux choses prévues s'avèrent dans ce chapitre : Shin commandant de l'aile droite et des infiltrés dans Gyou.

 

Pour la première, comme c'était le dernier commandant de valeur valide, et avec le teasing de Kanjou, ça semblait inévitable. Il reste deux jours et je suis à peu près persuadé que Qin remportera cette bataille des plaines de Shukai. L'aile droite se conclura t-elle le lendemain ou surlendemain ? À voir, mais j'espère pas que l'aile ne fasse aucun progrès le lendemain et que tout se résolve le surlendemain.

 

Les infiltrés à Gyou : c'était certain que Ousen avait un atout dans sa manche, et vraiment quand tu fous le bordel à ce point dans la région en créant des flux de réfugiés, ne pas mettre des infiltrés aurait été de l'erreur professionnelle (ou juste l'auteur n'y aurait pas pensé ^^"). À cette époque (entre -300 et -200), les recensements ne devaient pas être parfaits, et encore moins réguliers, et donc aucun moyen de réellement contrôler les entrées.

 

On aperçoit le nez d'un dénouement qui s'oriente vers une victoire totale de Qin... Ce dont je remets encore en doute. Pour rappel, le postulat de départ était que si Yotanwa et Ousen gagnaient leurs champs de bataille respectif, alors Gyou allait tomber. C'est ce postulat que j'attaque car Gyou est à la charge de Kanki, et que Riboku nous a vendu une faiblesse de Kanki. Donc mon pronostique n'a toujours pas bougé : victoire de Ousen et Yotanwa, défaite de Kanki.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi je vois plutot un gros match nul avec avantage de qin apres prise de gyou ...

 

je vois shin et l aile droite faire le taf mais j ai peur du teasing de houken

avant j etais persuade qu il ne viendrait pas mais je me dis que pour colle a l historique

qin ne peut pas avoir une victoire a 100% cad renverser riboku et prendre gyou

il y a un evenement qui va pousser au repli dans gyou :
1/ strategie de ousen ?

2/ arrivee de houken

3/ kanki ?

 

mais la prise de gyou qui est l objectif de ousen sera effectif ...
apres vu la taille de la ville ... qin devrait pouvoir gerer l armee de zhao et un eventuel siege ...

surtout qu une fois gyou prise d autres fronts devraient s ouvrir contre zhao qui sera fragiliser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis quand même curieux de savoir qu'elle est la faiblesse de Kanki ?

 

A première vu, je dirais l'argent, c'est un bandit, si on lui donne suffisamment, Zhao pourrait lui faire changer de camp.

Mais, ça me semble trop facile ou prévisible. Mais dans tout les cas je ne pense pas que ce soit une faiblesse de tacticien mais plus dans sa personnalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même si Riboku se doutait de quelque chose, que pourrait il faire? Les portes de Gyou ont été ouvertes par l'administration de Zhao. Après, contrôler les milliers de réfugiés est illusoire. Déjà qu'avec les moyens modernes, c'est impossible.

Et puis, les forces de Qin se sont battus comme s'il n'y avait pas de lendemain. Difficile pour Riboku de penser à un leurre en voyant cela.

Bref, Ousen s'est engagé dans ce plan en étant sûr de triomphé.

Omae Shinderu de la part d'Ousen...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, caldrissian a dit :

Je suis quand même curieux de savoir qu'elle est la faiblesse de Kanki ?

 

A première vu, je dirais l'argent, c'est un bandit, si on lui donne suffisamment, Zhao pourrait lui faire changer de camp.

Mais, ça me semble trop facile ou prévisible. Mais dans tout les cas je ne pense pas que ce soit une faiblesse de tacticien mais plus dans sa personnalité.

 

Je pense que c'est le fait qu'il abandonne toujours son camp pour faire un coup décisif.

 

La première fois qu'on le voit il est opposé à Kashibou le général de Renpa, qui est un général conventionnel et qui repose sa stratégie sur la force brut. Kanki le domine largement en créant une zone de guérilla. Genbou ( le vieux ) vient l'aider, Kanki flair le changement de stratégie et abandonne son camp, son camp se fait massacrer mais lui prend la tête de Genbou, puis disparaît et prendra la tête du général en chef.

On ne nous le dis pas mais je pense qu'il abandonne son camp sans prévenir, les bandits n'accepteraient pas de se faire massacrer même pour une victoire de Kanki.

 

Deuxième fois, la guerre de coalition, il va carrément dans les lignes ennemies et prend la tête du général de Han, dans le même temps son poste se fait brûler.

 

Si Shin ne tue pas Kesha, il allait encore le faire il avait fait sortir Kesha de sa toile ce qu'il ne fait jamais... Mais Shin l'a tué et du coup il a du changé de stratégie une fois Kisui aux commandes.

 

Kanki attend toujours le moment, ou appâte le général ennemie pour qu'il fasse une erreur ou sorte de sa zone de confort pour frapper, mais quand il frappe il fait toujours all in ! Donc le jour ou il fera all in et que l'adversaire l'aura piégé et pris son QG il sera bien foutu.

Par exemple Riboku l'attire, il tombe sur Ouken qui le stop et en plus il se fera prendre dans le dos par Riboku qui aura pris son QG donc aucun moyen de repli... 

 

  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@caldrissian

 

petit prono sur la faiblesse de kanki : ces hommes sont des bandits . 

Sont il capable de se sacrifier pour lui comme une vraie armée devrait le faire dans ce manga ? 

Je n’en suis pas persuadé perso . 

 

Donc Autant , je ne vois pas kanki changer de camps pour de l’argent ( je pense que l’argent n’est pas ce qu’il recherche , lui je pense qu’il veut surtout anéantir les autres ) 

 

Autant ses hommes ... il y a peut être un truc à faire.. . 

 

Et je pense que ce qui a dévoilé cette potentielle faiblesse aux yeux de Keisha puis riboku n’est nul autre que shin . Pdt l’épisode avec bihei / Naki . 

 

Modifié par Shin-wara

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Shin-wara a dit :

@caldrissian

 

petit prono sur la faiblesse de kanki : ces hommes sont des bandits . 

Sont il capable de se sacrifier pour lui comme une vraie armée devrait le faire dans ce manga ? 

Je n’en suis pas persuadé perso . 

Et je pense que ce qui a dévoilé cette potentielle faiblesse aux yeux de Keisha puis riboku n’est nul autre que shin . Pdt l’épisode avec bihei / Naki . 

 

Mouais ... Je pense pas que ça soit ça. Même pas du tout, ça fait déjà plusieurs années que l'armée de Kanki est une armée régulière, professionnelle. Si le problème venait du fait que cette armée est composée de bandits, elle aurait déjà été détruite depuis le temps. Les bandits de Kanki ont participé à de nombreuses batailles dont une quand même avec un avenir totalement incertain (lors de la guerre de coalition). Ils n'ont jamais abandonné leur poste à aucun moment. 

De plus concernant l'évènement Bihei/Naki, je tiens à préciser que Keisha était déjà mort à ce moment-là. 

 

Pour moi, une armée de bandits ne constitue pas le moins du monde la faiblesse de Kanki. C'est une des principales forces de cette armée. Les soldats-bandits ne répugnent pas à réaliser des sales besognes en tuant des civils ou mutilant violemment d'autres soldats. Ils sont capables de rationner la nourriture et de tenir quand même plus d'une dizaine de jours (actuellement). Ils sont des stratégies innovantes qui permettent d'échapper à des dangers certains (la fuite après les coups de sifflets). Bref, c'est pas du tout une faiblesse. 

 

Donc la seule faiblesse que nous devons chercher, c'est une faiblesse du côté des stratégies que Kanki met lui même en place. Et je pense que @Novasm18 est sur la bonne piste. Kanki a une très forte intuition et sait très bien appâté ces ennemis. Kaishibou incapable de réussir à combattre un ennemi usant de tactiques de guérilla et de guerre psychologique, Wei envoie leur meilleur stratégiste Genbou (quelqu'un de très factuel, pas fougueux comme Kaishibou) pour vaincre Kanki. Notre général bandit pose donc son premier appât, à savoir son QG (un très gros appât) facilement repérable pour un excellent stratégiste. Grâce à deux mouvements téméraires (à savoir s'exposer et s'infiltrer), il tue facilement un mec qui aurait très vite posé problème. 

Et il a refait le coup de diverses manières plusieurs fois. 

 

Donc la stratégie terrifiante de Kanki pose à une faiblesse. En effet, s'il échoue à vaincre son ennemi avec son coup fatal, c'est foutu pour lui. L'ennemi ne tombera pas dans le même piège. Keisha est tombé dans le panneau la première fois parce que Kanki a exposé la HSU, un gros appât, en laissant le temps au reste de l'armée de Rigan (Batei et Ryuutou) de se positionner derrière la HSU. Ainsi, la HSU n'avait aucune échappatoire et Keisha ne pouvait pas rater l'occasion d'anéantir cette armée puissante et gênante. Kanki avait de son côté préparé son coup fatal à travers le clan Zenou pour couper la tête de Keisha. 

Malheureusement, la stratégie de Kanki a échoué laissant ainsi à Keisha un parfait aperçu de comment contre-carrer Kanki.

 

Pour un général avertie tel que Riboku, il pourra laisser à Kanki l'illusion de s'être fait berner par son appât. Une fois que le général a conscience de cet appât, il sera capable d'aisément retourner la situation contre Kanki. Elle est donc là la faiblesse de notre bandit.

 

Cependant, je doute qu'un général comme Kanki n'ait pas conscience de sa propre faiblesse. Il se fera pas vaincre aussi facilement. Il arrivera plus ou moins à opposer une grosse résistance. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, caldrissian a dit :

Je suis quand même curieux de savoir qu'elle est la faiblesse de Kanki ?

 

A première vu, je dirais l'argent, c'est un bandit, si on lui donne suffisamment, Zhao pourrait lui faire changer de camp.

Mais, ça me semble trop facile ou prévisible. Mais dans tout les cas je ne pense pas que ce soit une faiblesse de tacticien mais plus dans sa personnalité.

Je pense que la faiblesse de Kanki est son QG. C'est très con, mais à chaque bataille, il envoie ses troupes loin de son QG, car il sait que les ennemis ne le trouveront pas, ce qui est vrai, à chaque fois son QG est super bien placé. Seule l'intelligence de stratèges de génie pourraient le voir, en fonction de comment il place ses troupes, et ainsi mener une attaque surprise dessus. C'est purement de l'hypothèse, mais ça m'étonnerai pas de Riboku, de découvrir cela. Je me réfère dans cette dernière phrase à l'histoire réelle... 

Et @Lord Kishio a un peu dit le reste de ce que je pense.

 

 

 

Modifié par Shankys

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Lord Kishio a dit :

Mouais ... Je pense pas que ça soit ça. Même pas du tout, ça fait déjà plusieurs années que l'armée de Kanki est une armée régulière, professionnelle. Si le problème venait du fait que cette armée est composée de bandits, elle aurait déjà été détruite depuis le temps. Les bandits de Kanki ont participé à de nombreuses batailles dont une quand même avec un avenir totalement incertain (lors de la guerre de coalition). Ils n'ont jamais abandonné leur poste à aucun moment. 

De plus concernant l'évènement Bihei/Naki, je tiens à préciser que Keisha était déjà mort à ce moment-là. 

 

Pour moi, une armée de bandits ne constitue pas le moins du monde la faiblesse de Kanki. C'est une des principales forces de cette armée. Les soldats-bandits ne répugnent pas à réaliser des sales besognes en tuant des civils ou mutilant violemment d'autres soldats. Ils sont capables de rationner la nourriture et de tenir quand même plus d'une dizaine de jours (actuellement). Ils sont des stratégies innovantes qui permettent d'échapper à des dangers certains (la fuite après les coups de sifflets). Bref, c'est pas du tout une faiblesse. 

 

Donc la seule faiblesse que nous devons chercher, c'est une faiblesse du côté des stratégies que Kanki met lui même en place. Et je pense que @Novasm18 est sur la bonne piste. Kanki a une très forte intuition et sait très bien appâté ces ennemis. Kaishibou incapable de réussir à combattre un ennemi usant de tactiques de guérilla et de guerre psychologique, Wei envoie leur meilleur stratégiste Genbou (quelqu'un de très factuel, pas fougueux comme Kaishibou) pour vaincre Kanki. Notre général bandit pose donc son premier appât, à savoir son QG (un très gros appât) facilement repérable pour un excellent stratégiste. Grâce à deux mouvements téméraires (à savoir s'exposer et s'infiltrer), il tue facilement un mec qui aurait très vite posé problème. 

Et il a refait le coup de diverses manières plusieurs fois. 

 

Donc la stratégie terrifiante de Kanki pose à une faiblesse. En effet, s'il échoue à vaincre son ennemi avec son coup fatal, c'est foutu pour lui. L'ennemi ne tombera pas dans le même piège. Keisha est tombé dans le panneau la première fois parce que Kanki a exposé la HSU, un gros appât, en laissant le temps au reste de l'armée de Rigan (Batei et Ryuutou) de se positionner derrière la HSU. Ainsi, la HSU n'avait aucune échappatoire et Keisha ne pouvait pas rater l'occasion d'anéantir cette armée puissante et gênante. Kanki avait de son côté préparé son coup fatal à travers le clan Zenou pour couper la tête de Keisha. 

Malheureusement, la stratégie de Kanki a échoué laissant ainsi à Keisha un parfait aperçu de comment contre-carrer Kanki.

 

Pour un général avertie tel que Riboku, il pourra laisser à Kanki l'illusion de s'être fait berner par son appât. Une fois que le général a conscience de cet appât, il sera capable d'aisément retourner la situation contre Kanki. Elle est donc là la faiblesse de notre bandit.

 

Cependant, je doute qu'un général comme Kanki n'ait pas conscience de sa propre faiblesse. Il se fera pas vaincre aussi facilement. Il arrivera plus ou moins à opposer une grosse résistance. 

 

Je suis globalement d'accord avec cette analyse (si ce n'est sur Genbou pour lequel Kanki ne met pas en place un appât spécifique, puisque ce dernier met à jour ce que Kaishibou n'était pas capable de voir, l'emplacement du QG de Kanki) mais il y a quand même un énorme fossé entre constater que Kanki tend des pièges redoutables et le fait de pouvoir le défaire en rentrant dans son jeu. Peut-être que Riboku peut le faire mais je n'en vois pas beaucoup d'autres. 

A mon sens, Keisha se la raconte un peu quand il dit qu'il a compris Kanki et qu'il va donc pouvoir le défaire. 

Kanki est un stratège relativement inégalé. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Lord Kishio , mon propos n’est pas de dire que l’armee De kanki est une armée incompétente loin de la . Ils sont top globalement . ( pas loin d’etre Le perso qui me fascine le plus dans kingdom ) 

 

Mais leurs lien est il réel ? . 

N’y a t’il pas moyen de créer une situation de confusion dans leurs rang ? Et de dissoudre l’unité de cette armée ? . 

 

Exemple Caricatural à 200 % : 

 

comment réagirait le clan zenou si la rumeur d’une ration supplémentaire était donnée au clan de La stratège ? . 

Ne seraient pas capable d’aller les découper pour prendre leurs bouffe ? ^^ 

 

Ps Ce qui me fait penser à ça , ce n’est pas l’episode Du transfert de naki mais ce qui c’est passé à ce moment là de l’histoire . 

A savoir kanki qui abandonne l’objectif militaire (l’opportunite Crée par ten, puis la prise de Coline  ) pour se concentrer sur l’objectif personnel : détruire son opposant . 

 

Je pense que c’est ça , qui peut être l’élément qui déclenchera sa perte . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, lilas a dit :

 

A mon sens, Keisha se la raconte un peu quand il dit qu'il a compris Kanki et qu'il va donc pouvoir le défaire. 

Kanki est un stratège relativement inégalé. 

C'est pas Keisha, c'est Riboku, qui fanfaronne sur la faiblesse supposée de Kanki.

 

Du reste, comme cela a été dit ici, je doute que Kanki lâche Qin en pleine campagne militaire. Certes, certains généraux ont changé de pays lors de leur carrière (Renpa ou Mougou), mais toujours hors campagne militaire. Quelle confiance pourrait-on avoir en un général qu'on vient de recruter et qui a lâché son employeur en pleine guerre, le foutant grave dans la mouise ?

 

Je pense par contre que le jour où Ousen trahira Qin (ce qui arrivera tôt ou tard), c'est Kanki qui l'abattra. C'est de loin le plus à même de le vaincre. (Et accessoirement, Kanki est suffisamment terrifiant pour être utilisé contre les traîtres.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, mollo a dit :

Je pense par contre que le jour où Ousen trahira Qin (ce qui arrivera tôt ou tard), c'est Kanki qui l'abattra. C'est de loin le plus à même de le vaincre. (Et accessoirement, Kanki est suffisamment terrifiant pour être utilisé contre les traîtres.)

Pourquoi Ousen trahirait Qin ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

kanki a surtout une strategie de bandit si on peut dire ...

un qg amovible et une certaine facon a agir de facon guerrilla et de facon non conventionnelle

c'est pour cela qu il est difficile a cerner pour bcp de generaux ennemis

apres ce qui rend kanki un peu previsible c'est qu il ne prend pas de risque

meme si ces strategies sont assez deroutantes on ne sent pas en kanki le cote guerrier des autres

on ne sent jamais de mise en danger ... il evite ... il esquive ... il tape mais tu as toujours ce cote a vouloir eviter le contact direct

 

je pense que riboku pense prevoir les reaction de kanki en se basant sur les theories les moins risques et les moins cavalieres ^^

apres pas sur qu un kanki soit de taille a affronter un ousen ...
je pense que le roc ousen a besoin de qq un qui le bouge dans l impact ...
ousen ne laisse pas assez de faille pour les coups de kanki ... ousen c'est pas akou ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×