Jump to content
Erebus

Kingdom 648

Recommended Posts

@zizouzizu je penses plutôt que la dernière scène va nous mettre dans le doute de savoir si Ryofui est vraiment mort ou pas, c'est souvent ce genre de fin pour de tel antagoniste

 

Kanyou:

Shoubunkun and Mister Shi agrees that sending him alone is a dangerous idea and goes to ask him to reconsider his decision. Turns out Sei left last night without them knowing.

 

Kanan:

Ryofui and Sei meets. Ryofui says Sei looks very tired. As expected of the result of the invasion of Gyou. Sei says Ryofui hasn't changed and has the same look in his eyes. The same look he had when he admitted defeat to Sei. Sei says he came to check Ryofui's eyes once again. Ryofui says he's impressed that the King came since if people knew he was here his life would be in danger. Sei brought some strong troops with him just in case but feels that he didn't need to at all. Sei then asks why the situation has turned into what it is right now and says there's even talks of executing him right now. Ryofui figures it's an idea from Mister Shi. Ryofui says if Sei thinks he can just say don't do anything he's very foolish. He says even if he thinks it's over it's never really over. The past civil wars can't be thought of lightly and if it's considered neutralization then it will surpass your imagination.

 

Sei tells Ryofui that he came to talk about Kanan and that since he's overseeing the town he should deal with it. Ryofui asks if he means to tell the people to follow the King and says that's a ridiculous joke since he has no such power. The people are gathering not because Ryofui gathered them but because of the King's mistake. He says Mister Shi was probably right and he should've sent an assassin after Ryofui. Considering the rebellion he should've been executed a while ago. He says the King is too gentle. The fact that the King is in front of him is also hard to believe. He asks the King to remember that tho the gentleness might be a strength of his it can also be his biggest weakness. This will be Ryofui's first and last advice to the King.

 

Ryofui then asks if he believes that conversation they shared actually ended in his defeat since it doesn't look like it right now. It'll only be when war is finally out of the world that Ryofui's answer will be completely defeated. Sei says he knows. Ryofui asks if Sei still believes the human nature is light and Sei says of course. Ryofui says he sincerely wishes the King good luck as he hugs him. Ryofui asks the King to go back and he will handle the situation in Kanan. Ryofui says his only regret is that he will not be able to see the world the King makes with his own two eyes.

 

Kanyou:

Sei returned but even after a month passed Kanan continued to gather more people. The Kanyou court began to discuss how to handle the situation when a report from Kanan came which no one could believe. Ryofui has passed away due to drinking poison.

 

Cart:

Person 1 says person 2 caused quite a commotion just to go outside. Person 2 says it's not just a simple trip outside. Person 1 asks what would happen if they find out it was someone else. Person 2 says if it comes to that the king will understand. Person 1 asks what person 2 will do now to which person 2 replies that he will simply travel the world and keep watch over his majesty's path. Person 1 says that sounds boring. Person 3 says they don't like poor things. Person 2 says sometimes poor things are good and person 3 says no.

Break next week.

SOURCE: Jeeswag

EDIT: J'en étais sur, quelle belle fin !

Edited by Xeden
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'avait aucun intérêt pour Hara de changer l'histoire je trouve ça vraiment dommage... 

 

Changer l'histoire pour apporter un vrai plus oui mais la c'est juste pour edulcorer kingdom... Plus on avance plus on devient un shonen gentillet alors qu'on était sur un vrai bon seinen... 

 

Très déçu de cette fin pour Ryo Fui, j'espère que le prochain arc sera bien meilleur car c'est le plus mauvais chapitre à mes yeux de l'œuvre.

 

  • Thanks 1
  • Confused 1
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Novasm18 c'est vrai que la fin n'est pas terrible mais le chapitre dans l'ensemble est plutôt bon.

 

Comme beaucoup en faisait la remarque, Sei a encore du mal à prendre des décisions dures mais nécessaire, comme le fait d'avoir épargner Ryofui alors qu'il aurai du le faire assassiner depuis longtemps. Cette erreur est la raison pour laquelle tous ces gens contre le roi se rassemble à Kanan. Pour la première fois de sa vie, Ryofui donnes un conseil au roi, celui que la miséricorde peut devenir une grande faiblesse. C'est quelque chose que ni Shoubunkun ni Shin n'aurai jamais pu lui faire comprendre.

 

Mais pour l'instant Sei n'a pas vraiment de raison de se remettre en question, son unification est sur la bonne voie, il a gagné contre Ryofui et depuis perdu aucune guerre mais si la prochaine guerre se soldes par une défaite de Qin, surtout si c'est à cause d'un problème humain, comme le fait d'avoir voulu protéger des civils ou qu'un général est désobéi pour protéger son armée... ce genre de défaite pourrai obliger Sei à prendre des mesures, si un soldat n'obéit pas, même si c'est pour la bonne cause, il ne peut pas s'en tirer si facilement, ça serai un exemple pour tous les autres, bien que Shin risques de ne pas le prendre bien

 

enfin voila tous ca pour dire que j'espère voir Sei évoluer en même temps que l'unification avances

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Xeden a dit :

c'est vrai que la fin n'est pas terrible mais le chapitre dans l'ensemble est plutôt bon.

 

Oui je me suis mal exprimé, le chapitre a l'air très bon en plus. Mais les dernières cases c'est juste une totale destruction de la relation entre Sei et Ryo Fui, y'avait rien de pire à faire pour tout gâcher...

 

Quand y'a eu le délire mystique entre Kyoukai/Rishin, c'est un choix scénaristique de l'auteur on aime ou on aime pas, mais cela ne touche en rien à l'Histoire, le choix de l'auteur de faire vivre Heki est une différence d’interprétation sur un mot, mais cela ne change pas l'Histoire. 

 

Après si cette scène apporte quelque chose dans 200 chapitres je changerais d'avis mais là, c'est une grande déception.

 

Il aurait simplement pu laisser comme ça et dans quelques chapitre faire naître une rumeur comme quoi Ryo Fui serait en fait vivant quelque part, mais juste une rumeur, là on nous dis clairement que finalement c'est lui qui a eu le dernier mot...

C'est une énorme défaite pour Sei de mon point de vue, alors que c'est sensé être la plus grande victoire politique du parti de Sei...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai relu il y a pas si longtemps que ca l'arc de la rebellion de Rou Ai et au final avec Ryo Fui ca se finit avec juste l'échange entre lui et Sei sur leur vision du monde, la défaite de Rou Ai et basta.

Après, Shin discute avec Sei de Ryo et Sei dit qu'il faudrait au moins 6 mois pour attendre son jugement (le temps de faire du ménage politique).

Et il me semble qu'on en entend plus parler après?

 

Donc pour l'instant, je prends ca comme le jugement qu'on aura pas eu. Et à priori, on peut en déduire que finalement Ryo soutient la vision/l'unification de Sei, alors que c'était clairement pas acté jusqu'ici. Donc je ne vois pas comment @Novasm18 tu peux voir ca comme une défaite alors que c'est justement Ryo Fui qui perd ses convictions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Suncas a dit :

tu peux voir ca comme une défaite alors que c'est justement Ryo Fui qui perd ses convictions.

 

Parce que c'est lui qui a la décision finale sur son propre sort alors que c'est sensé être Sei...

 

Imagine je tente un coup d'état. Je suis arrêté et avant que mon jugement n'ait lieu, je fais croire à mon suicide et je disparaît libre comme l'air...

 

Cette dernière scène il ne fallait pas la montrer, mais la suggérer en rumeur de temps en temps. Tout est bien qui fini bien, Oh, Ryo Fui c'est pas un gentil, il a fait tuer des milliers d'innocents civils...

Edited by Novasm18

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Novasm18 La défaite de Ryofui ne se serai pas confirmé avec sa mort. Il l'a dit lui-même c'est le jour où Sei arrivera au bout de son unification et amènera la paix dans toute la chine qui prouvera qui avait raison et qui avait tort. La véritable différence de conviction entre les deux c'est la vraie nature de l'être humain, si Sei réussit à créer un monde où les hommes n'auront pas à s'entretuer, ça sera victoire, mais s'il échoue, Ryofui avait raison, les humains ne sont qu'avidité et à cause de ça les guerres ne prendront jamais fin.

 

Que Sei ne les pas tué c'est une erreur mais en rien une défaite

 

enfin au moins le cas de Ryofui ne s'est pas éternisé et au prochain chapitre on va pouvoir passer directement à autre chose, donc comment va se mettre en place cette bataille des trois royaumes, on va revenir à Zhao ou à un autre état préparant une attaque peut être ?

Edited by Xeden

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Novasm18 a dit :

 

Parce que c'est lui qui a la décision finale sur son propre sort alors que c'est sensé être Sei...

 

Imagine je tente un coup d'état. Je suis arrêté et avant que mon jugement n'ait lieu, je fais croire à mon suicide et je disparaît libre comme l'air...

 

Cette dernière scène il ne fallait pas la montrer, mais la suggérer en rumeur de temps en temps. Tout est bien qui fini bien, Oh, Ryo Fui c'est pas un gentil, il a fait tuer des milliers d'innocents civils...

Bonjour,

 

Pourquoi ce serait censé être Sei qui ait la décision finale sur son sort ?

Parce qu'il est le Roi ?

Parce qu'il doit gagner son duel contre Ryo Fui pour compléter son arc narratif ?

 

Je ne comprends pas trop en fait d'où ces questions.

 

Par contre un parallèle me vient, le parallèle que l'on peut faire de la rivalité entre Ri Shin et Ri Boku et cellule entre Ei Sei et Ryo Fui.

 

J'ose espérer qu'aucun de nos protagonistes n'arrivera à vaincre sa Némésis dans les règles, comme dans tout bon Shonen.

 

Je commence déjà à me perdre dans mon argumentation.

Mais bref.

 

L'Homme connu sous le nom de Ryo Fui, comme indiqué dans le manga par Hara, personne a cette époque ne semble avoir pris la mesure de l'Homme connu sous le nom de Ryo Fui.

Sa vision sur l'origine du monde et son futur :

 

La Monnaie et la Finance.

 

Désolé mais Ryo Fui n'a pas perdu contre Sei.

Il s'est juste rendu compte que Sei vivait dans un manga Shonen/Seinen, que du début à la fin tout ce qu'il racontait sa vision etc. C'est du pure bullshit impérialiste qui n'aboutira à rien de concret.

 

Ri Boku semble aussi être d'accord sur ce fait, en fait Shin et Sei sont complètements sonnés.

 

On est dans leur bulle on suit leur histoire, on est plein dedans.

Je veux dire par là, suffit de voir les débats, on parle de stratégie militaire de placement, on ne parle pas de la philosophie sans sens lié à l'unification par la guerre et la domination.

Ei Sei est clairement mégalomane, manic, avec un syndrome de dieu avancé.

 

Il pense réellement être la solution de tous les problèmes de la Chine, pfff j'ai tellement à dire sur ce sujet et je suis pas en forme ces derniers temps.

 

Mais bref encore une fois, juste pour dire que Sei est un malade juste pour son ambition.

Ryo Fui lui par contre quand il a parlé de l'origine du monde de la monnaie, j'ai été largement plus convaincu par son discours implacable de réalité et de pragmatisme.

Que le discours de Pokémon de Ei Sei qui ne trouve aucune résonnance actuellement.

 

Ryo Fui et la philosophie qui l'habite sont les vrais vainqueurs de leur conflit, car il avait raison.

Oui ceux qui dirigeront le monde, ceux qui décideront du destin de l'humanité, seront les commerçants et les financiers.

 

N'en deplaisent aux Rois égocentrique qui pensent avoir des bulles de lumière autour d'eux tellement ils rayonnent...

 

Comme Shin ne vainquera sûrement pas Ri Boku en duel 1v1, Ei Sei n'a pas vaincu Ryo Fui en 1v1.

 

Et cela me sied, heureusement même !

Nos héros ont tort !

Ils sont juste complètement enivré par leur folles ambitions irréaliste tout droit sorti d'un Shonen.

 

Les vrais protagonistes tragiques de ce Seinen, sont ceux qui ont la vision la plus réaliste, la plus terre a terre, la plus pragmatique.

Et ces deux personnages sont Ryo Fui et Ri Boku.

Malheureusement, ces pauvres gars sont sujets à la dure loi du récit et des épopées héroïque.

 

Ryo Fui avec sa mentalité et sa vision du monde, aurait pu dominer le monde entier.

Ri Boku avec sa mentalité et sa vision de la guerre était un vrai représentant de la paix.

 

 

De l'autre côté on a un malade mégalomane dont l'objectif ne mènera sûrement à rien si ce n'est contenter son égo et faire de lui un souverain intemporel.

Et un militaire complètement taré qui pense que la guerre est un conte de fée.

 

Franchement bravo à ceux qui ont compris où je voulais en venir... Même moi je me suis perdu ...

 

 

Edited by Talib Kweli
  • Like 1
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Talib Kweli a dit :

Bonjour,

 

Pourquoi ce serait censé être Sei qui ait la décision finale sur son sort ?

Parce qu'il est le Roi ?

Parce qu'il doit gagner son duel contre Ryo Fui pour compléter son arc narratif ?

 

Je ne comprends pas trop en fait d'où ces questions.

 

Par contre un parallèle me vient, le parallèle que l'on peut faire de la rivalité entre Ri Shin et Ri Boku et cellule entre Ei Sei et Ryo Fui.

 

J'ose espérer qu'aucun de nos protagonistes n'arrivera à vaincre sa Némésis dans les règles, comme dans tout bon Shonen.

 

Je commence déjà à me perdre dans mon argumentation.

Mais bref.

 

L'Homme connu sous le nom de Ryo Fui, comme indiqué dans le manga par Hara, personne a cette époque ne semble avoir pris la mesure de l'Homme connu sous le nom de Ryo Fui.

Sa vision sur l'origine du monde et son futur :

 

La Monnaie et la Finance.

 

Désolé mais Ryo Fui n'a pas perdu contre Sei.

Il s'est juste rendu compte que Sei vivait dans un manga Shonen/Seinen, que du début à la fin tout ce qu'il racontait sa vision etc. C'est du pure bullshit impérialiste qui n'aboutira à rien de concret.

 

Ri Boku semble aussi être d'accord sur ce fait, en fait Shin et Sei sont complètements sonnés.

 

On est dans leur bulle on suit leur histoire, on est plein dedans.

Je veux dire par là, suffit de voir les débats, on parle de stratégie militaire de placement, on ne parle pas de la philosophie sans sens lié à l'unification par la guerre et la domination.

Ei Sei est clairement mégalomane, manic, avec un syndrome de dieu avancé.

 

Il pense réellement être la solution de tous les problèmes de la Chine, pfff j'ai tellement à dire sur ce sujet et je suis pas en forme ces derniers temps.

 

Mais bref encore une fois, juste pour dire que Sei est un malade juste pour son ambition.

Ryo Fui lui par contre quand il a parlé de l'origine du monde de la monnaie, j'ai été largement plus convaincu par son discours implacable de réalité et de pragmatisme.

Que le discours de Pokémon de Ei Sei qui ne trouve aucune résonnance actuellement.

 

Ryo Fui et la philosophie qui l'habite et le vrai vainqueur de leur conflit, car il avait raison.

Oui ceux qui dirigeront le monde, ceux qui décideront du destin de l'humanité, seront les commerçants et les financiers.

 

N'en deplaisent aux Rois égocentrique qui pensent avoir des bulles de lumière autour d'eux tellement ils rayonnent...

 

Comme Shin ne vainquera sûrement pas Ri Boku en duel 1v1, Ei Sei n'a pas vaincu Ryo Fui en 1v1.

 

Et cela me sied, heureusement même !

Nos héros ont tort !

Ils sont juste complètement enivré par leur folles ambitions irréaliste tout droit sorti d'un Shonen.

 

Les vrais protagonistes tragiques de ce Seinen, sont ceux qui ont la vision la plus réaliste, la plus terre a terre, la plus pragmatique.

Et ces deux personnages sont Ryo Fui et Ri Boku.

Malheureusement, ces pauvres gars sont sujets à la dure loi du récit et des épopées héroïque.

 

Ryo Fui avec sa mentalité et sa vision du monde, aurait pu dominer le monde entier.

Ri Boku avec sa mentalité et sa vision de la guerre était un vrai représentant de la paix.

 

De l'autre côté on a un malade mégalomane dont l'objectif ne mènera sûrement à rien si ce n'est contenté son égo et faire de lui un souverain intemporel.

Et un militaire complètement taré qui pense que la guerre est un conte de fée. 

 

Franchement bravo à ceux qui ont compris où je voulais en venir... Même moi je me suis perdu ...

 

 

C'est surtout Ouki qui a dans le crâne a Ri Shin cette vision là

Au Final Kanki a raison sur ce Discours de L'unification Ri Shin et Ei Sei sont complétement inconscient sans le savoir !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Talib Kweli Oui j'ai compris où tu voulais en venir. C'est vrai qu'à l'heure d'aujourd'hui il est évident pour nous que c'est la vision de Ryofui qui est la plus réaliste et la plus vrai, globalement.

 

Dans l'histoire, on sait que Sei n'a pas voulu unir la chine par pure bonté d'âme mais comme tu dis par une ambition démesuré à vouloir être le seul et unique roi. Mais dans un manga où on suit l'histoire de Qin, comme le royaume héroïque, cette figure du roi tyrannique ne pouvait pas passer, il ne pouvait pas être cruel des les départ. Le mieux étais qu'il partes d'une noble idée mais que la réalité du monde l'oblige à prendre des mesures plus drastiques, ce qui permet aux lecteurs de s'attacher à se perso même s'il devient un tyran plus tard.

 

Et je trouves que la façon dont l'auteur nous a amené à nous mettre du cote de Qin et du roi et non de Ryofui et le reste du monde est vraiment bien faite. 

A notre époque il est facile de dire que la vision de Sei est irréalisable, on sait que même après l'unification, les guerres vont continuer malgré tout

Mais pour quelqu'un qui a vécu dans cette période de guerre constante et qui penses avoir le pouvoir de la faire cesser, c'est plutôt cohérent comme comportement.

 

Ryofui est un marchand, il n'a jamais été destiné à devenir roi, c'est pour ça qu'il arrives à avoir cette vision réaliste et détaché, mais pour quelqu'un qui doit devenir roi c'est différent, à cette époque la figure du roi est quasiment divine pour le peuple et pour lui-même, pour Sei c'est son devoir en tant que roi d'arrêter les guerres, il ne peut pas comme Ryofui accepter la fatalité que c'est impossible car il est roi et qu'il est censé pouvoir tout accomplir

 

C'est comme pour Shin, il ne vit pas dans un comte de fée, seulement dans un monde où la guerre fait partie de la vie, quand on est esclave, on peut s'élever que par le militaire alors oui on passes son enfance à s'imaginer combattre sur le champ de bataille comme si c'étais un rêve, Shin se bat pour graver son nom dans l'histoire, il veut devenir grand général il n'a jamais prétendu devenir un représentant de la paix, il fait comme tout le monde, se battre pour lui et ses hommes

 

moi non plus je sais pas si tu as compris où je voulais en venir mai voila comment je vois les choses

Edited by Xeden
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Xeden a dit :

La défaite de Ryofui ne se serai pas confirmé avec sa mort. Il l'a dit lui-même c'est le jour où Sei arrivera au bout de son unification et amènera la paix dans toute la chine qui prouvera qui avait raison et qui avait tort. La véritable différence de conviction entre les deux c'est la vraie nature de l'être humain, si Sei réussit à créer un monde où les hommes n'auront pas à s'entretuer, ça sera victoire, mais s'il échoue, Ryofui avait raison, les humains ne sont qu'avidité et à cause de ça les guerres ne prendront jamais fin.

 

Ce n'est pas de ça que je parle ^^

 

Sei et Ryo Fui c'est un double affrontement.

 

1: Le duel de faction pour le trône, duel d'hommes.

2: Le duel d'idéologie, duel d'esprit.

 

Hara a pris le parti de faire Sei bon, c'est un choix que je ne jugerais vraiment qu'à la fin. Mais la conclusion de l'affrontement pour le trône devait être la mort de Ryo Fui ( suicide, exécution, etc ), il doit être jugé pour des choses extrêmement grave... hors la dernière case annule entièrement cette conclusion pour nous lecteur.

Il n'y a aucun intérêt scénaristique à nous montrer que Ryo Fui reste libre en aillant dupé Sei... vraiment aucun...

 

Le duel d'idéologie aurait été parfait même avec Ryo Fui mort définitivement, il aurait même eu plus d'impact. 

Edited by Novasm18

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Xeden

.yes j'ai compris où tu voulais en venir, j'ai beaucoup exagéré les traits de Shin et de Ei Sei pour faire ressortir le côté bulle de notre suivi du récit.

Parce qu'on est là dans l'attente de plein de chose, de plein d'événements.

 

Mais contrairement à Novasm18 je considère qu'il est important d'avoir des petits retour au réel comme celui ci.

Car oui dans la bulle temporelle et narrative de Kingdom tout se justifie et on a nos propos attentes.

Mais étant donné qu'on est dans un recit historique adapté, je trouve de garder un peu de cohérence.

Nos héros sont les esclaves du destin et de leur epoque.

Ils ne peuvent s'en défaire.

(Golden Wind haha)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Talib Kweli a dit :

 

Mais bref encore une fois, juste pour dire que Sei est un malade juste pour son ambition.

Ryo Fui lui par contre quand il a parlé de l'origine du monde de la monnaie, j'ai été largement plus convaincu par son discours implacable de réalité et de pragmatisme.

Que le discours de Pokémon de Ei Sei qui ne trouve aucune résonnance actuellement.

 

si on se place selon notre logique actuelle , c'est implacable ( et d'ailleurs hara en joue parfaitement , cf le discours de kanki fait a shin : " le plus grand des méchants " ) . 

 

le truc , c'est que le manga retrace une histoire et même une culture dans son ensemble qui n'est pas la notre . 

et comme nous n'avons pas ces codes , nous avons une reflexion idéologique qui s'achémine presque instinctivement a penser qu " ils sont le mal / que cette façon de penser est le mal  " alors que c'est bien plus complexe que ça . 

 

c'est un vrai sujet philosophique en soi , qu'est ce qui défini les notions de bien ou de mal ? 

la morale ? si oui de qui ? 

et si la morale de l'autre est différente de la tienne est ce que tu peux lui imposer ta conception du bien et valider le fait que lui soit le mal de façon unilatéral ? . 

 

franchement c'est quasi insoluble comme machin je trouve ..  c'est pour cela que pour ma part , je n'essai pas de catégoriser les choses de façon binaires mais de me focaliser d'avantage sur le cheminement intrinsèque des idéologies incarnés par les perso . 

je n'y arrive pas toujours parce que bon il y a des fois ou ... ( cf par exemple riboku le "gentil " qui sert un roi pédophile en pleine connaissance de cause ) 

mais dans l'ensemble , tant qu'il y a une logique de confrontation des idées dans le manga ça me va . 


enfin bref pour en revenir a ce chapitre , j'ai la sensation qu'il nous prépare a une trahison majeur du coté de qin. 

est ce qu'on aura une révolte du peuple conquit autour de gyou ? 

ou bien d'un général important " toléré " par sei malgré ses exactions ( ousen et/ou kanki ? ) 

 

les deux idées pourraient mener a des thématiques intéressantes .

si c'est le peuple => comment appliquer le légalisme ? 

si ce sont les généraux => revoir la méthode de recrutement ? et peut être devenir plus impitoyable pour sei 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

 

il y a 30 minutes, Shin-wara a dit :

 

si on se place selon notre logique actuelle , c'est implacable ( et d'ailleurs hara en joue parfaitement , cf le discours de kanki fait a shin : " le plus grand des méchants " ) . 

 

le truc , c'est que le manga retrace une histoire et même une culture dans son ensemble qui n'est pas la notre . 

et comme nous n'avons pas ces codes , nous avons une reflexion idéologique qui s'achémine presque instinctivement a penser qu " ils sont le mal / que cette façon de penser est le mal  " alors que c'est bien plus complexe que ça . 

 

c'est un vrai sujet philosophique en soi , qu'est ce qui défini les notions de bien ou de mal ? 

la morale ? si oui de qui ? 

et si la morale de l'autre est différente de la tienne est ce que tu peux lui imposer ta conception du bien et valider le fait que lui soit le mal de façon unilatéral ? . 

 

franchement c'est quasi insoluble comme machin je trouve ..  c'est pour cela que pour ma part , je n'essai pas de catégoriser les choses de façon binaires mais de me focaliser d'avantage sur le cheminement intrinsèque des idéologies incarnés par les perso . 

je n'y arrive pas toujours parce que bon il y a des fois ou ... ( cf par exemple riboku le "gentil " qui sert un roi pédophile en pleine connaissance de cause ) 

mais dans l'ensemble , tant qu'il y a une logique de confrontation des idées dans le manga ça me va . 


enfin bref pour en revenir a ce chapitre , j'ai la sensation qu'il nous prépare a une trahison majeur du coté de qin. 

est ce qu'on aura une révolte du peuple conquit autour de gyou ? 

ou bien d'un général important " toléré " par sei malgré ses exactions ( ousen et/ou kanki ? ) 

 

les deux idées pourraient mener a des thématiques intéressantes .

si c'est le peuple => comment appliquer le légalisme ? 

si ce sont les généraux => revoir la méthode de recrutement ? et peut être devenir plus impitoyable pour sei 

 

 

 

 

Je tiens à dire que j'apprécie beaucoup le personnage de Ei Sei, quand je me place en tant que spectateur dans la bulle Kingdom, que je suis dépendant du déroulé de Hara, si ça ne tenait qu'à ça, le personnage de Sei est un de mes préférés, il ne représente pas le mal ou quoi que ce soit.

 

Je considère qu'il est le produit d'une ère, d'une époque.

 

Je suis d'accord avec ce que tu viens de dire concernant la porté idéologique d'une critique de la philosophie ou culture développé dans cette oeuvre.

 

C'est pour cela qu'en attendant que l'œuvre se termine, je fais de la contemplation, que ce soit dans mes réactions ou dans mes commentaires, je contemple la vision de Hara, je ne suis pas encore arrivé au niveau de la critique car je ne sais pas encore vraiment ou il veut en venir.

Je lis celà comme un récit épique romancé.

 

Bon bref je me suis encore perdu haha.

 

Concernant la suite des événements et le chapitre, du coup c'en est définitivement fini pour Ryo Fui, non sans laisser un dernier avertissement adressé au Roi,

 

"vous n'avez pas encore conquis tous les cœurs et nombreux sont ceux qui font le compte de vos erreurs, faite attention et bonne chance dans vos entreprises."

 

Du coup cela peut être une indication comme quoi, Ei Sei ne doit pas seulement s'occuper des aspects guerriers de son règne.

 

Ou Sen le Grand Général qui s'imaginait Roi.

Kan Ki, le Bandit qui est devenu Général.

 

Je ne sais pas pourquoi, mais ces deux hommes semblent liés.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Talib Kweli Je penses pas qu'il y ai de mystère autour de Ousen et Kanki, ils ont été pendant des années sous les ordres de Mougou donc ils se connaissent bien

peut être que c'est Ousen qui a convaincu Kanki d'utiliser ses talents pour la guerre au lieu de rester un bandit, alors ce dernier pourrai aussi le suivre s'il décider vraiment de trahir Qin

 

 

Edited by Xeden

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Xeden a dit :

@Talib Kweli 

Dans l'histoire, on sait que Sei n'a pas voulu unir la chine par pure bonté d'âme mais comme tu dis par une ambition démesuré à vouloir être le seul et unique roi. Mais dans un manga où on suit l'histoire de Qin, comme le royaume héroïque, cette figure du roi tyrannique ne pouvait pas passer, il ne pouvait pas être cruel des les départ. Le mieux étais qu'il partes d'une noble idée mais que la réalité du monde l'oblige à prendre des mesures plus drastiques, ce qui permet aux lecteurs de s'attacher à se perso même s'il devient un tyran plus tard.

 

Vous pensez vraiment que Hara transformerait son Ei Sei en un tyran ? Je doute fort, surtout que comme certains ici ont mentionné le ton shonen qui prend un peu le dessus au niveau de la narration.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, TheFan81 a dit :

Vous pensez vraiment que Hara transformerait son Ei Sei en un tyran ? Je doute fort, surtout que comme certains ici ont mentionné le ton shonen qui prend un peu le dessus au niveau de la narration.

rien n’empêche de teasé le passage de sei du coté obscure graduellement au fil du temps ça sera pas brutal c'est sur

Share this post


Link to post
Share on other sites

FR: https://scantrad.net/mangas/kingdom/648

 

Ryofui est vraiment direct quand il dit à Sei qu'il est le problème, je m'attends à une grande évolution du roi à partir de là

Je me demandes quand même qui est parti ? Celui qui n'aimes pas être pauvre, ça doit être quelqu'un de très proche de lui comme un confident mais je vois vraiment pas qui ca peut être...

Edited by Xeden
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc Ryofui a bien survécu, c'était vraiment pas nécessaire mais bon, on entendra plus jamais parler de lui à présent.

Il aura tromper son monde et aura survécu a tous.

Il va devoir mettre un frein au luxe auquel il était habitué pendant son exil meme si avec ses talents de marchands, je m’inquiète pas pour lui.

 

Ca va etre long d'attendre jusqu'a 6 aout pour le prochain chapitre, surtout que juste apres il y aura une pause du magazine.

Edited by Erebus
  • Thanks 1
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

La fin du chapitre est déconcertante, tant elle fait office de soufflet retombé, par rapport au développement fait durant ce chapitre.

 

Vu les discussions ci-haut, notamment de la part de @Talib Kweli ou encore @Xeden, il est tentant pour nous, lecteurs occidentaux du 21e siècle, de se mettre d'accord avec Ryo Fui et sa logique mercantile, s'appuyant sur les conditions matérielles d'existence, d'échange entre les êtres humains.

 

Après, est-ce que la joute verbale entre le chancelier et le roi lors de la cérémonie de passage à l'âge adulte de Sei marque une opposition irréversible entre les deux hommes et leurs idées? Elles peuvent être complémentaires. À savoir l'unité de la Chine par la force militaire, mais cette force militaire vient des capacités économiques du royaume de Qin de l'époque (agriculture, artisanat, administration, etc.).

 

Ce qui rend les choses plus complexes que simplement dire: "qui de Sei ou Ryo Fui aura raison une fois les guerres d'unification terminées?"

Maintenant, avec la mort de Ryo Fui, c'est un tournant pour le manga, et pour le personnage de Sei. Va-t-il prendre une direction plus impitoyable, afin de faire passer son idéal d'unification, et tendre ainsi vers le côté dictateur, tel que les sources historiques le décrivent (limite spoil de ma part)? Telle est la question.

Share this post


Link to post
Share on other sites

franchement ce chapitre ne m accroche pas du tout ...

autant j ai bien aime la discussion entre ryo et sei mais au final ormis montrer un cote rebelle qui sevit a qin

j ai eu l impression de lire du vent ^^

 

la mise en garde de ryofui se verifira plus tard il est sur mais j aurai prefere ne pas avoir un chapitre entier la dessus

sur que le final fait tres petard mouille ... j aurai prefere qu on laisse planer le doute pas que ce soit si flagrant ^^

il y a 13 minutes, SeseSeko a dit :

Maintenant, avec la mort de Ryo Fui, c'est un tournant pour le manga, et pour le personnage de Sei. Va-t-il prendre une direction plus impitoyable, afin de faire passer son idéal d'unification, et tendre ainsi vers le côté dictateur, tel que les sources historiques le décrivent (limite spoil de ma part)? Telle est la question.

tant que sei n a pas eu la revelation que le monde a besoin de plus que de la bonte pour etre tenu

il ne changera pas ... c'est juste une mise en garde ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

@SeseSeko

je ne sais pas pour les autres mais en ce qui me concerne l’opposition idéologique entre ryofui et sei va au delà d’une confrontation d’idée entre faire la guerre par l'économie ou par la guerre . 
 

c’est une confrontation entre deux concept qui semble proche mais qui sont fondamentalement Opposé . 

 

a savoir la quête de paix par


- L’unification

Qui revient grosso modo à penser :  on devient tous UN peuple unique et on efface nos différences pour ne plus avoir de raison de nous battre . 
 

- Ou par l’unité entre états voulu par ryofui


qui consiste à accepter l’existence des autres , tt en s’imposant soit même Comme un exemple indubitable pour inciter les peuples à réformer leurs structure etatique , et ainsi les pousser à la cohabitation par l’intérêt . 
 

de nos jours cette question philosophique est encore au centre d’énormément d’incompréhension d’ailleurs . 
 

enfin bref , pour la question de l’évolution de sei . 
depuis qu’hara a dit où il voulait finir son manga , tout est littéralement possible même le pire 😅

 

Edited by Shin-wara
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...