Jump to content


Ekinox_x

Shokugeki no Souma [Tsukuda YUUTO & Shun SAEKI]

Recommended Posts

Je trouve qu'il y a une grosse baisse de régime dernièrement.

Je n'ai pas apprécié les derniers chapitres, que je trouvais caricaturaux et téléphonés, tant au niveau des personnages (dépourvus de charisme et digne d'un manga publié chez Ki-oon, les mangans un peu "série B") qu'au niveau de la trame scénaristique. Depuis l'apogée qu'était, pour moi, le conflit au "polar dorm", et la confrontation entre Soma et le directeur, ça patine un peu. Les derniers combats culinaires m'ont semblé une redite...

 

Je ne sais pas si mon opinion est partagée, mais j'ai un peu peur pour la suite  ???

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non je suis du même avis.

Les passages avec Azami était vraiment excellent, le chapitre où il apparaît est une vrai claque (enfin le second en fait) et sur le moment la série était vraiment bonne.

Depuis Eizan c'est un peu lourd, ça reste cool mais pas vraiment ouf. Heureusement que Rindo était là pour monter un peu le niveau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'arc Eizan a été vraiment très mal géré par l'auteur. On a une victoire de Souma qui permet de restaurer les shokugekis et plus on apprend que Eizan était pas à fond. En gros, je trouve que l'arc sert à rien du tout, on aurait très bien pu s'en passer.

 

En ce moment, l'auteur semble se concentrer sur les rivaux de Souma pour nous montrer leur progression ( Ryou pour l'instant et très certainement Hayama ensuite ). Perso j'aime bien. Bien sûr Ryou gagne facilement mais si un des trois meilleures premières années commencent à perdre contre un second couteau, l'arc deviendrait vite interminable.

 

Après, j'espère que cet arc va servir de tremplin pour voir nos premières années affronter des membres du conseils et renverser la situation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aller jusqu'à dire que l'arc ne sert à rien, non c'est fortement exagéré. Car justement il a permis un retour au fonctionnement correct des shokugeki et de façon assez logique. Ce que je veux dire c'est qu'Eizan a toujours été présenté comme arrogant, sur de sa force et surtout prenant Sôma pour un faible, donc qu'il n'y aille pas à fond c'est tout à ait dans la logique du personnage. C'est pas comme si un autre siège, présenté comme moins prétentieux y serait allé sans sous estimer son adversaire et aurait donc gagné.

Sauf qu'une victoire à ce moment là d'un représentant de Central sur le héros, et bien histoire terminée, amen, passons à un autre manga.

 

L'auteur fait certes perdre Eizan, mais je trouve que cette défaite ne casse pas totalement le personnage, car il nous sort l'excuse pas si bidon vu le personnage, du il était pas du tout à fond et en face nous avons un Sôma qui est loin d'être une buse, surtout que des progrès il en avait fait lors de ses stages.

 

Sinon faut voir ce qui aurait pu être fait pour que Central ne gagne pas outrageusement et que sa fasse mieux, hors mis des victoires des cuistots les plus forts des premières années, je vois pas, à moins de sortir du placard des secondes et alors laisser les gars vu depuis le début du manga au placard. Dans les deux cas il y a du pour et du contre.

 

Pour ce qui est des matchs, perso, faudra pas s'attendre à grand chose, la mécanique est connu depuis un moment, hors mis des recettes et à la rigueur des défaites vraiment surprenantes, c'est pas là qu'il va y avoir des surprises, de la tension à l'avenir. Pour moi ce type de manga va avoir le même défaut que Les gouttes de dieu, ou à chaque vin, c'est la même mécanique et seul le résultat peut un peu surprendre, encore que. Mais ça n'empêche pas d'apprécier les idées de recettes, après chacun verra ce qu'il en attend, mais moi c'est pas sur la mécanique en elle même, j'attends plus sur les idées de recettes.

 

Pour Rindô, perso moi hors mis un peu d'humour, elle n'apporte rien, car c'est pas le personnage qui a fait avancer l'intrigue, elle est là plus, pour le moment, pour apporter de la fraicheur de l'humour, mais pas pour faire avancer le fond de l'histoire.

La défaite d'Eizan, bien qu'apparemment elle plaise pas du tout, elle a fait avancer l'histoire, car elle redistribue un peu mieux les cartes pour équilibrer les shokugeki et donc une éventuelle futur démission d'Azami. De même qu'elle permet de démontrer encore et toujours que c'est bien souvent les ennemis qui sont les plus fort sur le fond, mais de par leur arrogance, leur non implication à fond dès le départ, se font avoir.

 

Et pour le moment je trouve plaisant de revoir des anciens adversaires de Sôma à l'oeuvre et leurs progrès. Je préfère que l'auteur nous fasse gagner et nous montre les progrès des premières années face à des randoms, que face à de suite le gros morceau du manga. Pour Sôma vu son statu de héros et vu qu'Eizan se penchait sur son cas depuis un moment, il était temps de les opposés une première fois.

 

Puis trouver moi un manga qui n'a jamais eu de baisse de régime? Donc perso je vous trouve dur, à croire qu'il est passé de très bon à à peine mauvais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concrètement pour moi, l'auteur lors de l'accession d'Azami au pouvoir n'était pas obligé de supprimer les shokugekis. Au final, on aurait pu directement passer au duel entre Central et les différents groupes de recherche de l'école sans faire cet arc Eizan. Le coup des juges corrompus qui ne le sont plus lorsque Souma rentre en scène, pour moi ce n'était pas une bonne idée. De plus en terme de match-up, on peut pas interpréter sur le résultat du duel Eizan/Souma, on ne sait toujours pas qui est le plus fort entre les deux. Voila pourquoi pour moi, je pense que ne pas faire cet arc aurait été meilleur.

 

Après, je ne trouve pas du tout que le manga soit devenu mauvais, au contraire je retrouve dans ce nouvel arc tout ce qui me donnait envie de le lire auparavant. J'aime bien les personnages secondaires ( comme Ryou ) que je trouvais un peu délaissés après l'arc du tournoi et le fait que l'auteur les remette en avant n'est pas pour me déplaire.

 

Sinon version coréenne du chapitre 159 pour les intéressés :

http://www.mangamint.com/shokugeki-no-soma-159

 

 

Victoire éclatante de Ryou, flash back sur sa stagiaire week et apparition de Azami à la fin

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Concrètement pour moi, l'auteur lors de l'accession d'Azami au pouvoir n'était pas obligé de supprimer les shokugekis. Au final, on aurait pu directement passer au duel entre Central et les différents groupes de recherche de l'école sans faire cet arc Eizan. Le coup des juges corrompus qui ne le sont plus lorsque Souma rentre en scène, pour moi ce n'était pas une bonne idée.

C'était une possibilité. Mais je trouve que dans ce cas de figure ça ne colle pas avec la présentation et notamment l'accession d'Azami en tant que directeur, le gars semble bien avoir manipuler le conseil, donc de là à manipuler les jurés, il n'y a qu'un pas qui n'est en rien illogique, bien au contraire. C'est comme si on disait que le grand méchant loup va attaquer les 3 petits cochons pour au final être végétarien, possible, mais pas trop dans la ligne de la présentation du personnage. Le gars est présenté comme prêt à tout pour atteindre son idéal, jusqu'à martyriser sa fille. Il est présenté et nous est montré comme manipulateur, donc que les shokugeki aient été à ces débuts truqués, je trouve que ça colle très bien au personnage. Changer cette façon de faire, aurait demander que le gars soit présenté différemment.

 

Puis Eizan s'insère parfaitement dans ce schéma, lui aussi est présenté comme un manipulateur, un magouilleur et vu qu'il était pour le moment le seul du top 10 à vouloir faire tomber Sôma, il me parait naturel qu'il y ait eu un duel.

 

De plus en terme de match-up, on peut pas interpréter sur le résultat du duel Eizan/Souma, on ne sait toujours pas qui est le plus fort entre les deux. Voila pourquoi pour moi, je pense que ne pas faire cet arc aurait été meilleur.

Perso je trouve cela excellent, car au final la cuisine, comme tout ce qui joue avec nos sens est une histoire de goût. Dans le monde du vin on dit qu'un vin est mauvais à partir du moment ou il est bouchonné, autrement certains plairont plus et d'autres moins. Certains vont préféré l'acidité d'un 5 étoiles du super marché du coin à un Cros Parantoux.

De plus ce match ne discrédite pas le talent d'Eizan, juste sa manière d'être et donc laisse une possibilité à une éventuelle évolution du personnage.

 

 

Pour le nouveau chapitre, la fin me parait très très intéressante avec un Azami qui je le sens, encore une fois, malgré une défaite d'un de ses "sujets" va réussir à se mettre dans la poche l'assemblée et continuer d'assoir son image du directeur qu'il faut à l'académie.

Il se pourrait même qu'il commence à faire passer Sôma et Co pour les méchants, j'en doute, mais se serait drôle qu'ils aient un temps ce statu.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Goon pour la VUS ;)

 

Bon chapitre, qui explique bien la victoire de Ryou. On remarque que la stagiaire week a était un facteur important dans cette victoire car Ryou s'est retrouvé dans un établissement spécialisé dans les épices. Ca lui a permit d'améliorer ses techniques considérablement. Kusunoki fait d'ailleurs une remarque comme quoi Ryou n'était pas capable de faire ce genre de chose lors du tournoi.

 

J'ai bien aimé le parallèle avec Hayama dans ce chapitre, ça accentue la rivalité qu'ils entretiennent tout les deux avec Souma. Et puis ce genre de flashback apporte du volume à ces personnages secondaires, c'est pas pour me déplaire.

 

Fait à souligner, même si Ryou a gagné 3-0, ca n'a pas été aussi facile que le score le laisse suggérer. En effet d'après lui, il n'est pas certain que dans un autre duel, il arrive à battre à nouveau Kusonoki. Un bon moyen par l'auteur pour nous faire comprendre que les membres de Central ne seront pas facile à battre du tout et qu'il va falloir s'employer pour battre les autres.

 

Conclusion du chapitre avec l'arrivé de Azami qui semble fair play par rapport à la victoire de Ryou. Que nous réserve t'il ? Sans doute un rapport avec Alice vu la petite phrase de conclusion du chapitre. Peut être à son tour de rentrer en scène ? J'espère tellement  8)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre 160 lu.

 

Bon chapitre qui donne un peu plus de profondeur à Alice, bien qu'on se doutait déjà qu'elle avait une affection bien plus grande poursa cousine qu'elle ne le laissait paraitre.

 

Confirmation également que les 1ères année sortent du lot et cela Azami en a désormais parfaitement conscience.

 

Après 2 shokugeki assez décevants, j'espère que l'intrigue va reprendre un peu d'allant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon ressentiment sur ce chapitre :

 

Alice  8)  8)  8)  8)  8)  8)  8)  8)  8)  8)  8)  8)  8)  8)  8)  8)  8)  8)  8)

 

 

La classe internationale.  8)

Je sais vraiment pas comment elle fait avec son design qui ne paie pas de mine, mais je trouve que quand elle tire se genre de tête sérieuse c'est le personnage le plus badass du manga.  :o

Et puis se confronter à Azami comme ça.  8)

Bon après en tant que nièce elle a pas la pire des positions pour lui dire ça c'est vrai, mais wow. Qu'est que j'ai aimé ses répliques pourtant assez simple et ses différentes têtes.

 

 

Ren qui comprend un peu tard que les premières années ont un bon niveau.  9_9

J'espère que les prochains shokugeki seront plus intéressants. En tout cas Ren est mal barré.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alice trop classe dans ce chapitre  8)

 

Sinon l'info importante, c'est que tout les membres de Central ont gagné leur duel du jour hormis contre Ryou. Donc que s'est il passé concernant Hayama et Nikumi qui était censé avoir un duel ?

Si ils ont eu leurs duels, ça signifie qu'ils ont perdu tout les deux mais je vois difficilement Hayama perdre contre un membre de Central après la victoire de Ryou. A moins qu'il ait affronté un membre du conseil des 10 ? Ou mieux, peut être a t'il rejoint Central et il aurait donc gagné son premier match. Cela serait un bon revirement de situation je trouve.

Ou alors, il n'a pas encore eu son duel  ;D

 

J'espère qu'on aura des nouvelles sur Hayama rapidement car ça m'intrigue qu'on n'en ait pas encore eu !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon Alice et Erina des tsundere dans toutes leurs splendeurs. Comme attendu central est entrain de tout raser sur son passage et Sôma et Co ne sont pour le moment une menace pas plus grande qu'un moustique.

Mais ce moustique comme tout bon moustique énerve et je me trompe surement, mais de mémoire il me semble que jusqu'à présent jamais Azami n'avait montré le moindre petit signe d'énervement, or dans ce chapitre quand il mort son pouce il montre de l'énervement, de l'agacement. ceci semble indiquer que la situation n'est pas comme il le souhaitait, comme il le prévoyait et c'est quelque chose que j'aime bien.

 

Pour ce qui est de Hayama, possible qu'il ait perdu, mais se serait quand même bizarre, de même qu'il rejoigne Central. Car si c'était le cas, les opposants à Central et là je parle des bons, s’amenuisent et je vois alors encore moins de possibilités pour que Central perde au final.

 

Sinon je trouve pour le coup Azami un peu pitoyable, car bien qu'il soit l'oncle d'Alice, il n'en reste pas moins le directeur et je trouve qu'il se laisse parler de manière non respectueuse vu son poste, son statu, la moindre des choses aurait été un petit recadrage de sa nièce.

Car si j'avais tenu de tel propos aux différents directeurs que j'ai eu, j'aurai dégusté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que l'assistant parlait des Shokugeki qui ont eu lieu dans cette salle; donc je pense que Hayama et Nikumi ont leur Shokugeki autre part d'ou la division des membres de L'EP.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ BB King

 

Oui c'est vrai que si Hayama rejoint Central, ça affaiblit le groupe de résistance mais je trouve l'idée très intéressante. Tout d'abord, Hayama est le vainqueur du tournoi d'Automne, c'est à dire la personne parmi les première années la plus à même d'être choisies par Azami pour rejoindre Central. Ensuite, je me souviens d'une image de quelques membres de Central dans un chapitre précédent où l'un deux ressemblait fortement à Hayama. Enfin, je trouve ça bizarre qu'aucun première année n'ait semble t'il rejoint Central. Pour moi, c'est obligé qu'il y en ait un qui ait rejoint le groupe de Azami.

 

Après, si on regarde bien le groupe de résistance, même sans Hayama il ne ferait pas pale figure. On aurait toujours les 7 autres membres du top 8 du tournoi d'Automne, les membres restant du dortoir, Erina, Satoshi, le membre du conseil des 10 qui est en troisième année et très certainement Rindou. Personnellement, je pense qu'il y a match ^^

 

Après, c'est plus une envie qu'autre chose mais je trouverait ça tellement bien et tellement inattendu qu'Hayama soit dans Central :D

 

 

@ Rhumier

 

Dans la traduction que j'ai, l'assistant d'Azami parle bien des 4 blocs : " among the 33 shokugekis that were hled across the four venues ". Et de mémoire, Hayama devait avoir son duel le premier jours d'où l'idée qu'il ait soit perdu, soit rejoint Central. Si ça se trouve, il n'a tout simplement pas encore eu son duel xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le truc avec Hayama c'est que le seul truc qui compte pour lui c'est Jun.

Et à mon avis Azami à part traitement de faveur pour le grand vainqueur, les prises de décision de Azami collent pas avec ce que fait Akira.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super chapitre  :o

 

Je pensais à un chapitre de transition des plus banales mais la tournure des événements est franchement intéressante.

Tsukasa en personne vient faire cours à la place de prof habituelle (Chapelle Sensei ?!).

J'ai tout adoré dans ce chapitre centré sur le N°1 et sur Soma :

 

- le fait que Tsukasa fasse son entrée en classe contre toute attente

- le fait que personne ne veuille se risquer à être son sous-chef

- la manière d'accepter le challenge pour Soma (on s'y attendait beaucoup, mais personnellement je pensais plus qu'il allait dire quelque chose devant tous les autres élèves comme quoi il avait pas peur et qu'il voulait tenter le coup)

Les deux vignettes où il est à côté de Tsukasa sont mes deux préférées du chapitre xD

- la référence à plusieurs reprise à Shinomiya / le fait qu'il reproduise tout ce qu'il a appris en stage

- sa réaction à la fin : tellement il était à fond il a oublié qu'il "collaborait" avec qqn de Centrale

 

Enfin vous aurez compris, j'ai adoré ce chapitre et je me demande bien ce qu'il peut se passer par la suite  :P

 

 

Edit : merci pour la VF de très bonne qualité  :)

 

Edit 2 : j en'avais pas fait attention sur le fait que les autres élèves devait refaire la même chose dans le même laps de temps xD

C'est évidemment impossible quand tu vois le niveau des deux autres ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aaaaaah  :D

 

Décidément, tous les chapitres de la semaine étaient bons !

Je suis rassuré, après quelques chapitres bof bof, voici un qui me plaît bien.

Je me demande où va aller l'auteur... Osera-t-il fait douter Soma ?

Avec son désir d'être le meilleur, central peut être un sacré tremplin.

 

Je me réjouis de voir la suite  :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Azami sur le chantier.  8)

 

Soma qui avait l'habitude de suivre les directives de son père, à l'aise.  8)

Puis la cuisine française après avoir été collègue avec Shinomiya.  8)

 

Excellent chap', comme juju j'ai adoré les différents passages humoristique et le rôle de Tsukasa.

Et même si Soma veut progresser, j'imagine qu'il va refuser de manière badass. Reste à savoir si Tsukasa le prendra bien ou non.  :o

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un bon chapitre, avec Soma qui se perd un peu par son enthousiasme. D'un côté j'aimerai qu'il commence à douté de s'opposer à Central, car dans ce chapitre, il ne peut nier qu'il a prit du plaisir et il se pourrait que cuisiner pour Central lui donne presque toujours autant de plaisir.

Mais ce que j'attends c'est de savoir pourquoi Tsukasa est du côté de Central, qu'est-ce qui l'attire dans cette façon de voir la cuisine? Se pourrait-il que sous ses airs de gars pas sur de lui face à la foule, il veuille imposer sa propre vision de la cuisine?

 

Donc le prochain chapitre pourrait être intéressant, si l'auteur veut bien développer cet aspect.

 

Par contre Soma pourrait accepter la proposition, mais dans le but de faire la taupe et donc de détruire de l'intérieur Central. Ce serait un possibilité intéressante, mais là ou moi même je doute de ça, c'est que ce n'est pas du tout dans la nature du personnage. Il n'a jamais été présenté comme calculateur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...