Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Messages recommandés

riboku a bien agi sur makou et pourquoi pas ousen ne ferait pas de meme sur ce flanc car on voit rien d'exceptionnel de sa part à part les premiers mouvements qui ont lancés la bataille et depuis c'est le néant.En tout cas curieux de connaitre le prochain chapitre mais je pense qu'ils vont aller du coté de kanki et de yotanwa.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malgré l'arrivé d'Akakin, cela ne règle rien. Bananji et Gyou'un ne sont pas assez débiles pour foncer sur un Akou KO. Plutôt que de continuer à l'éliminer, je les verrais bien se retourner et dévorer l'armée d'Akou. Bananji à bout de force, peut bien se faire OS par un Ouhon déterminé.

Mais le jeune maître ne peut pas tenir ces 2 monstres tout seul, sachant que Kanjou (son meilleur lieutenant) est resté combattre l'armée de Gakuei (si j'ai bien compris).

Nous devrions patienter pour voir Shin à l'action. 

Il est à chaque fois, le dernier des 3 à briller (coalition, 7 DW,..) mais Gakuei ne vaut pas grand chose et en plus de le tuer, il faudra détruire son armée qui sera pire qu'enragé (venger Keisha et Gakuei en même temps)

Chougaryou avec ses petits yeux interviendra contre le fils d'Ousen,

en bref, la situation est de pire en pire haha, excitant.

On veut voir des généraux mourir nous !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la question que je me pose , que fou ousen actuellement ? lui qui ne s'aventure jamais dans une bataille sans être sur de gagner !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

 

et si Shin avait la même idée que Ouhon ? on pourrait imaginer un complet renversement et la chute de Bananji et Gyou'un.

je pense que nous allons au devant de sacrés surprises !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, korenth zan a dit :

bonjour,

 

et si Shin avait la même idée que Ouhon ? on pourrait imaginer un complet renversement et la chute de Bananji et Gyou'un.

je pense que nous allons au devant de sacrés surprises !

Je te rejoins la-dessus, il peut décider de partir vers Gyou'un en laissant Gakuei à Kyoukai   . Reste à savoir ce que fera Chougaryou. 

 

Je pense qu'il va essayer d'intercepter Ouhon et c'est là que Shin intervient comme bouclier et intercepte l'intercepteur. Bananji ira contre Ouhon (ils ont des griefs xD). Bon je ne sais pas trop ce que fera Gyou'un . Qin n'a que trois Commandants (4 en comptant Kyoukai) et il y en a un qui est KO pour la journée. Dans mon scénario, on a Shin contre Chougaryou, Ouhon contre Bannanji, Kyoukai contre Gakuei. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 17 heures, coolcoil a dit :

la question que je me pose , que fou ousen actuellement ? lui qui ne s'aventure jamais dans une bataille sans être sur de gagner !

Dit comme ça, on comprend qu'on ne le voie pas ! Parce que ce champ de bataille est loin d'être gagné. xD

Ouhon agit justement, Akakin révèle tout son talent et Akou se trouve être le coriace dur à cuire qu'on pensait qu'il était mais c'est insuffisant.  

 

Il en faudrait plus pour ne serait-ce que rétablir un peu les chances de Qin mais Shin fait son boudin...

A noter que la dernière ois qu'on a vu une armée avec son général mal en point, c'était, me semble-t-il, celle de Ouki. Cela avait eu pour effet de transcender ses hommes. Akou n'a certes pas le même charisme mais ses hommes pourraient être animés par l'énergie du désespoir pour sauver leur chef. 

Reste que Chougaryu va intercepter Ouhon et que cela reste mal barré. 

 

Allô Shin ? 

Il y a 22 heures, Gyou'un a dit :

Chougaryou avec ses petits yeux interviendra contre le fils d'Ousen,

en bref, la situation est de pire en pire haha, excitant.

On veut voir des généraux mourir nous !

 

Si Chougaryu fait l'erreur de mener la charge de son armée contre Ouhon et donc de se mettre à portée de sa lance, je pense qu'il peut y passer. Mais pourquoi ferait-il cela ?  

Modifié par lilas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 5 heures, lilas a dit :

Si Chougaryu fait l'erreur de mener la charge de son armée contre Ouhon et donc de se mettre à portée de sa lance, je pense qu'il peut y passer. Mais pourquoi ferait-il cela ?  

Chougaryou est en retrait, il ne fait qu'observer et par conséquent, le seul à pouvoir intéragir. Le plan initial de Zhao est de détruire l'armée d'Akou, son chef KO (la nouvelle devrait se propager rapidement), Ouhon fera tout pour sauver son armée et le vieux général ne laisserait pas le petit PRODIGE sauver l'armée d'Akou, n'oublions pas qu'il ne sous-estime pas Ouhon (il l'admire même).

Mais niveau puissance Chougaryou m'a l'air d'un petit "faible", qui se ferait bien soulever.

 

Si Bananji et Gyou'un poursuivent sans relâche Akakin jusqu'en Afrique, Ouhon devrait rallier l'armée sans problème (voir même pas, puisqu'avec l'intervention d'Akakin, ils sont déjà motivés à contre-attaquer).

 

Que fait Ousen ? 

Très simple.

Il peigne sa moustache.

Modifié par Gyou'un

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Mais niveau puissance Chougaryou m'a l'air d'un petit "faible", qui se ferait bien soulever.

Lors de la présentation de Chougaryou et Gyou'un, j'avais plutôt le sentiment que l'auteur les mettait sur un même pied d'égalité. Les deux étaient des hommes de confiance d'un des 3 grands de Zhao. Sur les derniers chapitres il est vrai que Gyou'un nous est présenté comme quelqu'un d'extrêmement puissant éclipsant presque tous les autres généraux.

 

Au regard de ce qu'il nous a montré et de la puissance du message délivré par Gunei quelques instants avant sa mort, Gyou'un apparait dorénavant comme le plus fort des 4 généraux sur cette aile mais je préfère pour ma part être prudent car finalement Chougaryu n'a pas eu l'occasion de nous montrer beaucoup de chose. Peut-être est-il simplement meilleur stratège que son camarade mais moins fort au duel ? La suite sera intéressante à voir à ce sujet mais je pense qu'il doit être très fort car je vois les choses ainsi : Shin vs Gyou'un, Ouhon vs Bananji, Kyoukai vs Chougaryu. Gaku'ei sera d'après moi vaincu lors de cette journée par Shin.

 

Je note quand même que l'auteur a dit vrai, la stratégie de Qin a été un choix qui leur a coûté cher avec la blessure de Akou et donc son indisponible pendant X temps mais lorsqu'il a annoncé ceci quelques chapitres plus tôt le personnage qui était au premier plan était Shin. Je me demande si l'auteur nous a fait passer un message visuel en plus du textuel. Peut-être que je vais trop loin mais j'ai l'impression que Shin va tenir un rôle clé lors de la fin de cette journée.

 

Citation

la question que je me pose , que fou ousen actuellement ? lui qui ne s'aventure jamais dans une bataille sans être sur de gagner !

Si j'étais à la place de Zhao je m'inquiéterais beaucoup de la passivité de Ousen. Ce dernier est un homme mystérieux qui ne témoigne d'aucune émotion ou presque. La seule fois d'après mes souvenirs où on le voit émettre une émotion c'est lorsqu'il est surpris de voir Renpa prévoir son guet-apens. 

Bien qu'il paraît froid et sans émotions il sait tout de même reconnaître la force de chacun et ne prend jamais à la légère les personnages. Par exemple, il avait vu venir que son fils réussirait à sortir un coup de génie contre Zhao les premiers jours de la guerre. Il a une capacité de jugement qui est extraordinaire. De la même façon, on pourrait croire qu'il ne fait confiance à personne et qu'il ne risquerait pas sa vie si elle doit tenir entre les mains de quelqu'un d'autre mais le jour où il s'enfonce dans Zhao pour voir si Gyou est prenable tout en étant entouré de soldats ennemis, confiant sa vie à Akou justement pendant qu'il réfléchissait à un plan est le parfait exemple.

 

Tout ça pour dire que Ousen est vraiment quelqu'un qui sait s'appuyer sur les compétences des autres pour mener à bien ses projets et cette bataille en est surement une. Seulement c'est vrai que son implication est quand même très mineure. Est-ce qu'il a prévu que Ouhon et Shin étaient parfaitement capable de s'occuper de ce front sans son aide ou bien est-il occupé à d'autres affaire ?

 

Moi je me suis toujours posé la question des provisions. Ousen l'avait surement anticipé que la ville de Gyou avait davantage de réserves qu'eux, donc quelle était sa stratégie complète en continuant la guerre ? Il est clair pour moi qu'on a pas son plan dans sa totalité car même si les ailes triomphent ils auront beaucoup de mal à continuer sans ressources.

Selon moi il doit attendre quelque chose de très spécial pour avoir une chance de récupérer des provisions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Quintessence a dit :

Moi je me suis toujours posé la question des provisions. Ousen l'avait surement anticipé que la ville de Gyou avait davantage de réserves qu'eux, donc quelle était sa stratégie complète en continuant la guerre ? Il est clair pour moi qu'on a pas son plan dans sa totalité car même si les ailes triomphent ils auront beaucoup de mal à continuer sans ressources.

Selon moi il doit attendre quelque chose de très spécial pour avoir une chance de récupérer des provisions.

C'est une question légitime. On sait que la première partie du plan d'Ousen était de créer une nuée de "sauterelles" à l'échelle humaine pour dévorer les greniers de Gyou. 

 

Avec le siège de Gyou par l'armée de Kanki, il s'assure qu'il n'y aura pas de ravitaillement ni d'aide. À la place de Kanki, je commencerai à mettre en place une stratégie de fléchissement psychologique.

Par exemple : aligner de façon macabre les corps des soldats de Zhao tués sur le champ de bataille. Cela permettrait d'une part de déstabiliser les soldats assiégés (pourquoi pas faire en sorte qu'il y ait une sortie pour essayer de s'infiltrer ensuite dans la ville) et de déstabiliser la population dans la ville (pousser les campagnards à la révolte ?). 

 

C'est obligé que dans son plan ne se limite pas à ça. Il part d'un trop grand pari à mon sens, et c'est troublant surtout quand on connait le personnage d'Ousen. Globalement, ils sont dans la merde. On sait qu'il n'y aura pas de renforts/de vivre envoyé par l'état de Qin (les derniers chapitres nous l'avaient montré). Donc la solution doit surement venir du territoire de Zhao même. 

 

On avait émis l'hypothèse que Yotanwa serait en mesure de fournir des vivres si elle arrive à prendre la forteresse des QuanRongs. Mais ça me semble bancal. Ousen connaissait-il l'existence de cette forteresse et savait-il que Zhao chercherait à emmener La Reine des Montagnes sur leur terre ? J'y crois moyen, enfin, je sais pas trop. 

 

Parce qu'au moment où j'écris ses lignes, je suis entrain de penser à un truc. Quintessence fait remarquer qu'Ousen est quelqu'un qui sait faire confiance aux compétences et à la valeur d'autrui. On se rappelle qu'au tout début de cette campagne. Il y a un seule personne, une seule armée dont Ousen ne sait rien : celle de l'armée des montagnards. Or qu'est-ce qu'il se passe ? La seule armée dont il ne sait rien, il l'envoie assiéger Retsubi. On peut donc supposer que c'était un moyen de les évaluer (on se rappelle qu'il avait envoyé la HSU aussi). 

 

Bref, la passivité d'Ousen nous laisse perplexe. On sait qu'il peut rester passif jusqu'au bout. La campagne de Sanyou nous l'avait montré. Il est tout à fait capable de camper dans un coin et attendre qu'une opportunité se présente. D'un autre côté, quand il agit Ousen est implacable. Destruction de l'armée d'élite d'Ordo, réduction à néant du super plan compliqué de Karin pour prendre la porte de Kankoku. 

 

Il faut lui faire confiance. Attendre et quand il se lancera, je pense que Riboku nous en fera une petite syncope. Du moins je l'espère.  

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel chapitre...!

Malgré ma "frustration" de ne pas voir Shin directement intervenir pour le sauvetage d'Akou comme me le laissait penser sa réaction  du précédent chapitres trouve la tournure des évènements excellente :

- un Akou solide qui tient la pareille pendant un petit moment face à deux généraux vient redorer le blason des lieutenants de Ousen;

- un Akakin qui avec son sourire de timbré me fait de plus en plus penser à Duke Hyou. J'espère qù'il ne va pas se faire découper dans les prochains chapitres;

- un Ouhon qui abandonne son aile pour aller à la rescousse d'Akou et son armée.ce revirement était indispensable mais il témoigne aussi selon moi d'une marque de confiance à l'égard de Shin. 

- et enfin un Shin transparent qui fait peser encore plus de pression  sur ses épaules! Il va falloir qu'il nous sorte le grand jeu. Gakuei sera un minimum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Lord Kishio a dit :

On avait émis l'hypothèse que Yotanwa serait en mesure de fournir des vivres si elle arrive à prendre la forteresse des QuanRongs. Mais ça me semble bancal. Ousen connaissait-il l'existence de cette forteresse et savait-il que Zhao chercherait à emmener La Reine des Montagnes sur leur terre ? J'y crois moyen, enfin, je sais pas trop. 

Comme on l'a vu avec l'incursion d'Ordo, Ousen semble avoir un petit réseau d'informateurs dans les terres de Zhao et je pense que cela ne serait pas exagérer qui'il ait au moins connaissance de cette forteresse et de ce peuple ayant une certaine indépendance (et qui compte un peu plus de 60000 hommes tout de même) étant donné qu'ils sont proches de Retsubi, ils ont du s'informer de tout ce qu'il y avait autour. Cependant, Ousen informe Heki que l'armée de Zhao qu'affronte YTW risque de recevoir des renforts de la ville de Ryouyou seulement.

 

On apprend aussi de la part d'Ouhon que les villages et petites villes n'ont pas étaient pillés lors de la marche jusqu'au plaines de Shukai. L'armée d'Ousen, en se repliant, pourrait avoir peut-être quelques jours de nourriture en plus. Il pourrait tenir l'armée de Riboku à distance, en ayant au préalable affaiblit leurs ailes, une sorte de forteresse naturelle (je n'y crois pas trop) où peut-être en faisant une nouvelle petite vague de civils qui ralentirait l'armée sur leur trousse, voire un bouclier de civils "otages"?

 

Dans ces conditions, Ousen pourrait alors se permettre d'envoyer un détachement pour prendre à revers l'armée des Quanrongs, la capture du château, puis ensuite YTW qui brise l'encerclement de l'armée de Kanki et qui amène des provisions...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, je vous lis depuis un moment maintenant, mais voila, je m'inscris pour vous faire part d'une impression que j'ai sur le déroulement de cette invasion de Zhao.

 

Tout d'abord, superbe chapitre encore une fois. ^^

 

Ensuite, voila, depuis le début de la confrontation entre Ousen et Riboku, j'ai le sentiment que quelque chose cloche dans les manœuvres d'Ousen, on peut clairement ressentir que la clé de cette guerre est sur la bataille de l'information, or toutes les informations sur la nourriture restante à Gyou sont parvenus à Riboku comme une lettre à la poste, ce qui me fait dire que Ousen n'en a peut être pas vraiment après Gyou de manière directe depuis le début et que son seul souhait et de faire perdre du temps à Zhao. Quel pourrait donc être son but alors ?

 

J'ai donc repris les informations dont dispose Riboku depuis le début et une de celles-ci, la plus banale possible m'a intrigué, lorsqu'un messager lambda vient lui rapporter que Retsubi avait été reprise sans aucune résistance par Zhao et que Riboku n'y prete même pas attention, les hommes d'Ousen ayant désertés. Et c'est à ce point là que je veux en venir, et si, depuis le début, Ousen n'avait jamais lâché Retsubi (ou l'avait repris depuis, en laissant un général caché en stand-by) et était en train d'utiliser la même stratégie que Riboku lors de la chute d'Ouki, à savoir un contrôle total de l'information sur une zone bien précise et un leurre gigantesque pour focaliser toute l'attention de l'ennemi.

 

Ousen aurait donc fait croire au départ total de son armée pour finir par positionner toute sa force en arc de cercle, bloquant tout l’accès vers Retsubi.

 

- Kanki tenant Gyou en siège au Sud

- Ousen et la force principale de l'armée affrontant Riboku sur les plaines centrales

- Yotanwa affrontant les Quangrong à Ryouyou au Nord

 

Le plan de base de Shouheikun était bien de prendre Retsubi, former la ligne d'approvisionnement vers Qin, et ensuite de partir affronter Gyou depuis le Nord, et c'est peut être exactement ce que fait Ousen depuis le départ.

 

Donc, je pense qu'il y a une vraie possibilité que des hommes d'Ousen, soit en train de fortifier Retsubi depuis une bonne vingtaine de jours maintenant sans que personne ne s'en doute.

 

Et si, Gyou ou Ryouyou venait à tomber durant le laps de temps que Ousen et ses hommes peuvent leur accorder, alors ce ne serait que du bonus dans l'invasion. On peut même penser qu'en se retirant vers Retsubi lorsque les provisions seront critiques, Ousen puissent envoyer une grosse partie de son armée au renfort de Yotanwa pour prendre Ryouyou pour Qin.

 

Qin n'aurait donc pas pu prendre Gyou comme convenu mais serait à la tête de deux forteresses en plein cœur du royaume ennemi, ce qui consisterait à un échec cuisant de la part de Riboku, qui pourrait même lui être fatal vu le peu d'estime que lui porte le roi de Zhao. 

 

Enfin, Qin n'aurait qu'à protéger les zones acquises et se recentrer pour envoyer une nouvelle attaque 1 ou 2 ans plus tard.

 

Vous en pensez quoi ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

 

 J'aimerais revenir sur certaines petites choses, tout d'abord de mon point de vue il y a vraiment peu de chance que Gyou tombe à durant cette campagne car comme la fait remarquer Superkoala la perte de Gyou signifierai la décapitation de Riboku et de ses sujets par le roi de Zaho, je vois absolument pas ca se produire après tout ont nous a vendu Riboku comme un ennemi formidable et un grand rival que Shin cherche à surpasser ça n'aurai donc pas de sens de le faire disparaitre de cette façon ! 

 

Deuxièmement comme Ousen la mentionné Gyou est la ville parfaite niveau défense autrement dit la seule façon de la faire tomber ca aurait étai que la ville tombe a court de provision avant l'armée de Qin chose qui n'arrivera pas ( apparemment )  même si de mon point de vue y'avai quand même certains moyens de la prendre, creuser un tunnel pour passer par en dessous (nécessite du temps ) ou encore jeter les cadavres dans les douves pour les remplir avant de poser les échelles, fin' bref ..

 

Ont sait aussi que Ousen ne se lance jamais dans une bataille qu'il nest pas certain de gagner

 

Autrement dit au moment où il a compris que Retsubi ne serait pas défendable a moins de laisser sur place beaucoup plus d'hommes que prévu il a changé de cible et ses détourner de Gyou pour viser la ville des Quanrong

 

Pour donner l'impression de ne pas se détourné de son plan initial il a laissé Kanki assiégé Gyou en sachant pertinemment que ca ne mènerai a rien et que l'ancien bandit ne pourrai pas tenir indéfiniment le siège

 

De son côté il est parti affronter Riboku ou plutôt il a décidé de le maintenir à distance non pas de Gyou mais de l'armée de Yotanwa et de Kanki, ça expliquerait sa légère lethargie ,il ne cherche pas a vaincre Riboku mais a le maintenir a distance le plus longtemps possible 

 

Une fois la prise de la forteresse des Quanrong par Yotanwa je le vois bien faire une retraite total de son armée ( durant la nuit par exemple pour lui laisser de l'avance sur Riboku ) et envoyer la moitié de ses troupes rejoindre Yotanwa pour tenir la ville et l'autre moitié pour aider Kanki qui a lui aussi lever le siège récupérer Retsubi de cette façon la ligne d'aprovisionement sera opérationnel et Qin aura réussi a s'enfoncer dans le territoire de Zaho tout en les affaiblissant fortement même sils ne se sont pas emparer de Gyou ils n'ont désormais plus aucun obstacle pour l'attaquer a nouveau

Geographiquement ça me paraît tout a fait possible après le seul hic ce serait que Ousen a tout parié sur une victoire de Yotanwa ce qui me paraît peut probable étant donné qu'il ne prend normalement aucun risque ( à moins qu'il est encore un as dans sa manche )

Modifié par Luslec

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, Quintessence a dit :

Lors de la présentation de Chougaryou et Gyou'un, j'avais plutôt le sentiment que l'auteur les mettait sur un même pied d'égalité. Les deux étaient des hommes de confiance d'un des 3 grands de Zhao. Sur les derniers chapitres il est vrai que Gyou'un nous est présenté comme quelqu'un d'extrêmement puissant éclipsant presque tous les autres généraux.

Chougaryou est un monstre de stratégie mais Gyou'un est d'un tout autre niveau. Quand Gyou'un arrive en renfort le 3ème jour, il dévore tout. Chougaryou fut motivé mais ses dégâts étaient un peu limite, faisant 1/4 des dégâts de Gyou'un.

 

Il y a 3 heures, SuperKoala a dit :

J'ai donc repris les informations dont dispose Riboku depuis le début et une de celles-ci, la plus banale possible m'a intrigué, lorsqu'un messager lambda vient lui rapporter que Retsubi avait été reprise sans aucune résistance par Zhao et que Riboku n'y prete même pas attention, les hommes d'Ousen ayant désertés. Et c'est à ce point là que je veux en venir, et si, depuis le début, Ousen n'avait jamais lâché Retsubi (ou l'avait repris depuis, en laissant un général caché en stand-by) et était en train d'utiliser la même stratégie que Riboku lors de la chute d'Ouki, à savoir un contrôle total de l'information sur une zone bien précise et un leurre gigantesque pour focaliser toute l'attention de l'ennemi.

Sauf que nous apprenons qu'un général du nom de Kochou (réputé "Dieu gardien de la capitale royale", ch.500) dôté de 50 000 hommes a repris Retsubi(ch.515) sous les ordres de Riboku lui-même or si cela s'était avéré faux, Riboku aurait du être au courant. Et ça m'étonnerait qu'un général lambda tienne une armée de 50K + un général renommé (peut-être un général médiocre qui sait, comme Haku Rou (Mougou, général médiocre). D'autant plus qu'Ousen a totalement divisé ses forces en 3 :

 

Une armée de 200 000 hommes

88'000 contre Riboku

60'000 contre SSJ/Kousonryuu/Rozo

(ce qui fait 148.000)

Un peu de math, 200K - 148K => 52'000 à Gyou.

Hypothèse impossible.

 

 

Il y a 2 heures, Luslec a dit :

 

 J'aimerais revenir sur certaines petites choses, tout d'abord de mon point de vue il y a vraiment peu de chance que Gyou tombe à durant cette campagne car comme la fait remarquer Superkoala la perte de Gyou signifierai la décapitation de Riboku et de ses sujets par le roi de Zaho, je vois absolument pas ca se produire après tout ont nous a vendu Riboku comme un ennemi formidable et un grand rival que Shin cherche à surpasser ça n'aurai donc pas de sens de le faire disparaitre de cette façon ! 

 

Deuxièmement comme Ousen la mentionné Gyou est la ville parfaite niveau défense autrement dit la seule façon de la faire tomber ca aurait étai que la ville tombe a court de provision avant l'armée de Qin chose qui n'arrivera pas ( apparemment )  même si de mon point de vue y'avai quand même certains moyens de la prendre, creuser un tunnel pour passer par en dessous (nécessite du temps ) ou encore jeter les cadavres dans les douves pour les remplir avant de poser les échelles, fin' bref ..

 

Ont sait aussi que Ousen ne se lance jamais dans une bataille qu'il nest pas certain de gagner

 

Autrement dit au moment où il a compris que Retsubi ne serait pas défendable a moins de laisser sur place beaucoup plus d'hommes que prévu il a changé de cible et ses détourner de Gyou pour viser la ville des Quanrong

 

Pour donner l'impression de ne pas se détourné de son plan initial il a laissé Kanki assiégé Gyou en sachant pertinemment que ca ne mènerai a rien et que l'ancien bandit ne pourrai pas tenir indéfiniment le siège

 

De son côté il est parti affronter Riboku ou plutôt il a décidé de le maintenir à distance non pas de Gyou mais de l'armée de Yotanwa et de Kanki, ça expliquerait sa légère lethargie ,il ne cherche pas a vaincre Riboku mais a le maintenir a distance le plus longtemps possible 

 

Une fois la prise de la forteresse des Quanrong par Yotanwa je le vois bien faire une retraite total de son armée ( durant la nuit par exemple pour lui laisser de l'avance sur Riboku ) et envoyer la moitié de ses troupes rejoindre Yotanwa pour tenir la ville et l'autre moitié pour aider Kanki qui a lui aussi lever le siège récupérer Retsubi de cette façon la ligne d'aprovisionement sera opérationnel et Qin aura réussi a s'enfoncer dans le territoire de Zaho tout en les affaiblissant fortement même sils ne se sont pas emparer de Gyou ils n'ont désormais plus aucun obstacle pour l'attaquer a nouveau

Geographiquement ça me paraît tout a fait possible après le seul hic ce serait que Ousen a tout parié sur une victoire de Yotanwa ce qui me paraît peut probable étant donné qu'il ne prend normalement aucun risque ( à moins qu'il est encore un as dans sa manche )

La forteresse des Quanrong sera prise 100% sinon adieu à notre Reine des montagnes. Sinon cela me laisse un avis mitigé. Le plan initial étant Gyou, Retsubi contrôlé par une grosse armée et commandée par un général de renom, ça m'a l'air difficile de s'échapper de Zhao. Et Qin ne bougera pas d'un pouce s'il n'apprend pas que Gyou est tombé. 

 

Si Yontanwa fait une retraite totale de son armée, sa ville-forteresse sera sans défense donc une petite troupe de Zhao se baladant dans les montagnes la reprend et nous voilà dans le pire des scénarios possible : Gyou non-conquise, Ryouyou non-conquise, Retsubi ville-carton capturée .. et 9 petites villes..

Aucun bénéfice, mais ça reste possible si Gyou tombe et que YTW laisse 10 000 hommes de son armée + quelques quanrongs (au final, nous ne connaissons pas leur nombre exact) juste une supposition d'Ousen qui estimait que la ville de Ryouyou a des renforts de 20 000+ (en parlant à Heki).

 

Yotanwa est l'élément-clé de cette guerre, elle aura des vivres en plein territoire ennemie, soit elle ira directement détruire Riboku avec Ousen, soit d'aller à Gyou, pour terminer le siège et détruire les unités moyennes qui encerclent Kanki.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, en effet, je n'avais pas fait le rapprochement entre le general Kochou envoyé par Riboku depuis les montagnes et le Dieu gardien de la capitale Kochou. C'est bête, mais je pensais qu'il ne quittais jamais Kantan étant son dernier rempart. Mais en effet, ça fait tomber mon hypothèse à l'eau.

 

Et du coup, avec un tel adversaire dans son dos, toute tentative de replis sera vraiment compliqué pour Qin. Soit Ryouyou tombe et ce serais une victoire mineure d'avoir une forteresse aussi isolé en territoire ennemi (difficile à conserver), soit Gyou tombe et c'est une victoire totale, soit Ousen trouve un autre chemin de replis mais ça me semble impossible.

 

Ça fait office de quitte ou double cette histoire, Ousen doit forcement avoir un as dans sa manche à un moment donné. Je reste persuadé que c'est sur une machination via l'information, soit sur le propre terrain de Riboku, que Ousen a son atout.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’ai l’intuition depuis l’annonce de Riboku sur le nombre de jours de nourriture restants qu’il s’agit soit : 

- d’une stratégie de Riboku qui a menti a son armée pour ne pas la démotiver en lui indiquant un nombre de jours restant faux. Ce qui me laissait penser ça était le fait qu’il n’avait pas montrer le message à ses hommes lors de l’annonce mais sa stratégie sans attaque des jours suivants est venue contrecarrer cette hypothèse;

- d’une manipulation d’information d’Ousen qui fait croire à Riboku que leurs ressources sont largement suffisantes. Et au fure et à mesure des chapitres, l’absence d’Ousen renforce cette intuition. Ça ne repose sur aucun détail concret mais je n’arrive pas à me l’enlever de la tête😂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, Woni a dit :

J’ai l’intuition depuis l’annonce de Riboku sur le nombre de jours de nourriture restants qu’il s’agit soit : 

- d’une manipulation d’information d’Ousen qui fait croire à Riboku que leurs ressources sont largement suffisantes. 

J'avais émis il y a quelques temps la même hypothèse sauf que pour moi ca aurait étai Kanki qui aurait tronqué l'information après tout lui et ses hommes aimes bien se déguiser en soldats ennemis ^^

il y a une heure, Gyou'un a dit :

Le plan initial étant Gyou, Retsubi contrôlé par une grosse armée et commandée par un général de renom, ça m'a l'air difficile de s'échapper de Zhao. Et Qin ne bougera pas d'un pouce s'il n'apprend pas que Gyou est tombé. 

 

Si Yontanwa fait une retraite totale de son armée, sa ville-forteresse sera sans défense donc une petite troupe de Zhao se baladant dans les montagnes la reprend et nous voilà dans le pire des scénarios possible : Gyou non-conquise, Ryouyou non-conquise, Retsubi ville-carton capturée .. et 9 petites villes..

 

 

Alors en ce qui concerne Retsubi je parle bien d'une reprise de la ville et non pas passer a travers pour retourner a la frontière de Qin/Zaho, certe elle est défendu par un général apparemment très talentueux mais ont a appris quelle était difficile a tenir a moins dy laisser suffisamment de soldats donc pas impossible pour Qin de la reprendre 

 

Pour ce qui est d'une retraite total je n'est peut être pas étai clair désolé mais je parlais de l'armée de Ousen qui fait actuellement face a Riboku et non pas a Yotanwa ^^

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 15 heures, SuperKoala a dit :

Ah, en effet, je n'avais pas fait le rapprochement entre le general Kochou envoyé par Riboku depuis les montagnes et le Dieu gardien de la capitale Kochou. C'est bête, mais je pensais qu'il ne quittais jamais Kantan étant son dernier rempart. Mais en effet, ça fait tomber mon hypothèse à l'eau.

 

Et du coup, avec un tel adversaire dans son dos, toute tentative de replis sera vraiment compliqué pour Qin. Soit Ryouyou tombe et ce serais une victoire mineure d'avoir une forteresse aussi isolé en territoire ennemi (difficile à conserver), soit Gyou tombe et c'est une victoire totale, soit Ousen trouve un autre chemin de replis mais ça me semble impossible.

 

Ça fait office de quitte ou double cette histoire, Ousen doit forcement avoir un as dans sa manche à un moment donné. Je reste persuadé que c'est sur une machination via l'information, soit sur le propre terrain de Riboku, que Ousen a son atout.

 

 

Ce manque d'inactivé renforce l'as dans sa manche, mais reste à savoir quand il nous le dévoilera.

 

Il y a 14 heures, Luslec a dit :

J'avais émis il y a quelques temps la même hypothèse sauf que pour moi ca aurait étai Kanki qui aurait tronqué l'information après tout lui et ses hommes aimes bien se déguiser en soldats ennemis ^^

 

Alors en ce qui concerne Retsubi je parle bien d'une reprise de la ville et non pas passer a travers pour retourner a la frontière de Qin/Zaho, certe elle est défendu par un général apparemment très talentueux mais ont a appris quelle était difficile a tenir a moins dy laisser suffisamment de soldats donc pas impossible pour Qin de la reprendre 

 

Pour ce qui est d'une retraite total je n'est peut être pas étai clair désolé mais je parlais de l'armée de Ousen qui fait actuellement face a Riboku et non pas a Yotanwa ^^

 

Oui mais imaginons qu'ils arrivent à Retsubi, les deux armées sont déployées mais une armée de 50 000 hommes c'est tout de même quelque chose, ça peut les retenir en les combattant de face + siège mais si cela se passe comme ça, une autre armée peut les frapper par l'arrière. En bref, situation des plus compliqués.

Ce qu'il peut se passer, Yotanwa capture Ryouyou et qu'Ousen fasse un gros repli vers Gyou, tout en attirant Riboku, et à son arrivé, Kanki occupe Gyou, ce qui laisserait donc une gigantesque forteresse où Ousen pourrait se planquer. Comme à Sanyou, face à Renpa mais ça m'a l'air gros, on n'aime pas les stratégies répétitives nous !

 

C'est très chaud pour Qin là, même s'ils gagnent, je ne vois pas comment leur retraite pourrait se passer. Il n'y aura aucun renfort puisque les autres armées de Qin sont occupées aux frontières. Riboku même s'il est vaincu, il aura toujours 1-2 armées à sa commande, qui pourrait mettre en péril la retraite.

Modifié par Gyou'un

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pense qu'ils vont réussir à s'en sortir avec une décision politique, le roi de zaho s"en fout de perdre riboku.C'est un égoiste, tant qu'il est bien à l'aise dans sa capitale, le reste il s'en tape.Ryofui avait bien réussi à déstabiliser riboku en contraignant le roi de zaho.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très très bon chapitre cette semaine et assez surprenant je dois dire.

 

Je ne m'attendais pas à ce qu'Akou survive à cet affrontement. Ce gars force le respect, de tenir aussi longtemps face à deux généraux de cette trempe. Si seulement il y avait un anime Kingdom de qualité, ce combat pourrait être encore plus épique.

 

Deuxième surprise, c'est Ouhon ! Je pensais plutôt qu'il allait détacher des lieutenants pour sauver Akou et rester sur son front pour prendre la tête de Gaku'ei. Au final, il prend la bonne décision et pourra surement prendre sa revanche sur Bananji. Mine de rien ça va être la première fois que Shin pourra affronter un lancier de qualité, ça va le changer un peu. Espérons que sa communion avec sa Guandao prenne fin rapidement, histoire que les choses sérieuses (pour lui) commencent.

 

Enfin, il y a Akakin qui arrive en sauveur improbable. Personnellement, j'avais complètement oublié ce personnage et il ne m'avait pas spécialement marqué. Son intervention me marque donc d'autant plus (puis sérieux cette tronche ^^).

 

Avec la remarque d'Ouhon sur le besoin de garder Akou en vie et sur les conséquences sur l'aile droit, si sa mort arrivait, font que je vois bien Akou survivre à cette guerre. Après tout, il ne reste plus beaucoup de lieutenant à Ousen, il va finir à poil si ça continuer. D'ailleurs, sa passivité fait peur, c'est le calme avant la tempête et je pense que Riboku n'est pas prêt pour ce qui  va lui tomber sur le coin de la figure. Reste à savoir quand et comment Ousen va intervenir et régler ce problème de provision.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 25/05/2018 à 16:25, Luslec a dit :

 

 J'aimerais revenir sur certaines petites choses, tout d'abord de mon point de vue il y a vraiment peu de chance que Gyou tombe à durant cette campagne car comme la fait remarquer Superkoala la perte de Gyou signifierai la décapitation de Riboku et de ses sujets par le roi de Zaho, je vois absolument pas ca se produire après tout ont nous a vendu Riboku comme un ennemi formidable et un grand rival que Shin cherche à surpasser ça n'aurai donc pas de sens de le faire disparaitre de cette façon ! 

 

Deuxièmement comme Ousen la mentionné Gyou est la ville parfaite niveau défense autrement dit la seule façon de la faire tomber ca aurait étai que la ville tombe a court de provision avant l'armée de Qin chose qui n'arrivera pas ( apparemment )  même si de mon point de vue y'avai quand même certains moyens de la prendre, creuser un tunnel pour passer par en dessous (nécessite du temps ) ou encore jeter les cadavres dans les douves pour les remplir avant de poser les échelles, fin' bref ..

 

Ont sait aussi que Ousen ne se lance jamais dans une bataille qu'il nest pas certain de gagner

 

Autrement dit au moment où il a compris que Retsubi ne serait pas défendable a moins de laisser sur place beaucoup plus d'hommes que prévu il a changé de cible et ses détourner de Gyou pour viser la ville des Quanrong

 

Pour donner l'impression de ne pas se détourné de son plan initial il a laissé Kanki assiégé Gyou en sachant pertinemment que ca ne mènerai a rien et que l'ancien bandit ne pourrai pas tenir indéfiniment le siège

 

De son côté il est parti affronter Riboku ou plutôt il a décidé de le maintenir à distance non pas de Gyou mais de l'armée de Yotanwa et de Kanki, ça expliquerait sa légère lethargie ,il ne cherche pas a vaincre Riboku mais a le maintenir a distance le plus longtemps possible 

 

Une fois la prise de la forteresse des Quanrong par Yotanwa je le vois bien faire une retraite total de son armée ( durant la nuit par exemple pour lui laisser de l'avance sur Riboku ) et envoyer la moitié de ses troupes rejoindre Yotanwa pour tenir la ville et l'autre moitié pour aider Kanki qui a lui aussi lever le siège récupérer Retsubi de cette façon la ligne d'aprovisionement sera opérationnel et Qin aura réussi a s'enfoncer dans le territoire de Zaho tout en les affaiblissant fortement même sils ne se sont pas emparer de Gyou ils n'ont désormais plus aucun obstacle pour l'attaquer a nouveau

Geographiquement ça me paraît tout a fait possible après le seul hic ce serait que Ousen a tout parié sur une victoire de Yotanwa ce qui me paraît peut probable étant donné qu'il ne prend normalement aucun risque ( à moins qu'il est encore un as dans sa manche )

 

J'aime bien comme scénario.

Cela me paraît pas mal fichu. Gyou serait ainsi qu'un objectif secondaire par raport à Ryouyou ?

Comme tu le dis, le hic est qu'il compte énormément sur Yotanwa. Il est plutôt du genre à manipuler ses alliés plutôt qu'à s'exposer à leurs éventuels échecs !

Le second hic est que Yotanwa ne devait pas initialement combattre contre les Quanrongs de Ryouyou. Et là, cela me semble plus difficile à surmonter comme objection.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×