Jump to content

Recommended Posts

Posted (edited)
Il y a 2 heures, Lung a dit :

Ce chapitre me laisse perplexe. Désormais seule 2 fins me paraissent possible, soit l'alliance gagne avec quasiment aucune pertes dans une fin ultra prévisible (Mikasa tue Eren et le parasite ce qui détruit le pouvoir des titan et entraîne la mort de tous les titans colossaux, le monde doit la vie à l'alliance et les 2000 ans de rancoeurs disparaissent parce que 10 eldiens ont trahis leur peuple), soit Eren massacre l'alliance en un seul chapitre c'est-à-dire tue un perso majeur toute les 5 pages dans le chapitre 138. J'ai vraiment l'impression qu'Isayama s'est coincé lui-même. Il a construit un monde ou la paix entre les eldiens et le reste du monde est totalement impossible, un monde où peur et rancoeurs se sont mêlés pour aboutir à une haine sans limite du reste du monde vis-à-vis des eldiens. Cette haine à été illustrée maintes et maintes fois depuis les révélations de la cave, parfois avec une horreur difficilement soutenable (Faye bouffée par des chiens et les enfants de Xaver tué par leur propre mère simplement parce que leur père est eldien). Cette haine est même à nouveau illustré dans ce chapitre. Et pourtant depuis le début du grand terrassement, on ne suit que l'alliance, le point de vue d'Eren nous est systématiquement caché au point presque de le faire passer pour un psychopathe ravi de détruire le monde pour atteindre sa sacrosainte liberté, alors que ses remords face à Ramzi et son attachement à Historia, entre autres, montre qu'il est bien plus complexe que ça. Tout ce passe trop bien pour l'alliance, ils n'ont aucun plan pour l'après arrêt d'Eren mais sa paraît presque anecdotique puisqu'un général Mahr à dit qu'ils allait arrêter de persécuter les eldiens. Même le combat se passe trop bien, ils sont 10 contre plusieurs centaines de titans primordiaux et il n'y a aucun mort ni même blessé grave. A ce rythme, l'alliance va sortir Eren de son titan à la fin du prochain chapitre, le tuer lui et le parasite dans le 138, négocier en 3 pages un accord de paix avec le reste du monde et rentrer avec sur l'île du paradis où ils seront accueilli en héros par les yeageristes parce qu'ils ont cet accord sous le bras. Au final on se retrouvera avec un manga extraordinaire mais avec la fin la plus ordinaire, classique et prévisible qui soit. Et je n'ai pas peur de le dire : ça me ferait chier !!

Le problème pour moi, c'est comment supprimer le pouvoir des titans. Il me paraît impossible de finir ce manga sans détruire ce pouvoir car il est l'origine du cycle de haine qui ronge le monde de SNK, or mettre un terme à ce cycle de haine est l'enjeu principal de cette fin. Jusqu'à ce chapitre j'étais convaincu que ce serait Eren qui mettrait un terme à ce pouvoir par un moyen ou un autre après avoir achevé le grand terrassement. Mais ce chapitre donne un moyen plausible pour l'alliance de supprimer le pouvoir des titans, et il n'y a rien de tel du côté d'Eren, simplement des spéculations comme réunir tous les titans primordiaux par exemple mais sans argument venant du manga. Or la solution esquissé par Gabi nécessite la mort et donc la défaite d'Eren. De plus, même si Isayama a dit dans une interview vouloir blesser ses lecteurs, j'ai du mal à le voir tuer presque tous ses personnages principaux en seul chapitre. On se dirigerait donc vers la victoire de l'alliance, en jetant à la poubelle la complexité des motivations d'Eren, la haine viscérale du reste du monde envers les eldiens et le soutien de la majorité de l'île du Paradis à Eren.

J'espère me tromper et qu'Isayama nous surprennent tous dans les 3 derniers chapitres mais je commence à perdre foi en lui. Même s'il décidait de renverser le rapport de force maintenant pour faire gagner Eren, est-ce que ça ne paraîtrait pas forcé ? Isayama a crée un monde tout sauf manichéen où personne n'est totalement gentil ni totalement méchant (à quelque exceptions prés) et où il n'y a qu'une seule règle universelle, c'est tuer ou être tué et celui qui survit est celui qui a raison. Malheureusement, j'ai l'impression que cette nuance a totalement disparue depuis qu'on suit l'alliance et que leur bon sentiments naïfs sont entrain d'effacer le réalisme cruel de la guerre d'extermination dépeinte depuis le début du manga (même si on ignorait ce contexte à l'époque).

C'est exactement le sentiment que je ressens après la lecture de ce chapitre.
Tout se passe trop bien pour l'Alliance, c'est comme si qu'avec l'arrivée de Falco et Annie, plus rien ne peut les arrêter bien que tout est bancale dans leur plan.

J'ai un infime espoir qu'Isayama est conscient d'au combien ce qui se passe actuellement est facile, que la dizaine de gonz s'en sort contre des milliers de titans que par la seule protection du scénario. J'espère qu'il nous fait là sa dernière feinte car ça devient maintenant légèrement abusé, et que prochainement, on va commencer à voir que le mal est fait et qu'il est trop tard pour se donner de bons sentiments.

 

Une scène m'avait beaucoup rassuré sur ça, c'est quand les militaires Mahr et les Eldiens ont commencé à se foutre sur la gueule même en pleine fin du monde.
Cette scène montrait tout ce pourquoi Eren fait ce qu'il fait actuellement, que la victoire de l'Alliance n'est synonyme d'happy end pour tout le monde que dans le monde des bisounours. Mais il a fallu qu'elle se termine sur un offscreen. Je suis presque convaincu que le gars a tiré dans le ciel pour cesser les hostilités car le temps n'est plus au conflit et que c'est à cause de leur intolérance qu'ils sont en train de vivre ce qu'ils vivent. Le message est beau, idéaliste, mais idéaliste c'est certainement pas un mot que je collerais au manga Shingeki no Kyojin, ici, ça fait juste hypocrite, j'y crois pas, pourquoi j'y croirais ? Les Mahr ont supposément battu l'oppresseur Eldien il y a 100 ans, ça ne les a pas empécher d'opresser par la suite. Des millions de personnes meurent à l'heure actuelle sans n'avoir rien eu à se reprocher, on ne va pas me faire croire que parmi eux des milliers ne tiendront pas les Eldiens pour responsables et réclameront vengeance (beaucoup d'Eldiens supportant également le choix d'Eren). 

 

On dirait qu'Armin est devenu le protagoniste car ce dernier doit incarner une figure propre sur elle, et qu'Eren ne peut plus décemment l'incarner. Il est l'antagoniste d'Armin, le démon à abattre ou bien l'instrument d'Ymir ou du Parasite. Et ça donne cette impression depuis la formation de l'Alliance, il a gagné une love interest comme tout bon protagoniste doit avoir. Cette love interest prenant un peu le lead, Annie a des allures d'héroine tellement c'est elle qui a l'air de gérer le groupe dans ce chap.

 

il y a une heure, jojo83 a dit :

Je ne comprends pas les commentaires de certains du genre " chapitre moyen ". Ce chapitre est clairement un chapitre de transition pour ce qui va se passer entre Armin et Sieg. Il met en place les éléments à droite à gauche pour le prochain retournement de situation.

Le truc qu'on est à même de pouvoir critiquer d'après ce que tu dis en plus, c'est que ce chap de transition, on l'a eu le mois dernier.
On peut qualifier ce chapitre de "moyen", parce que concrètement, tu rajoutes les dernières pages avec Armin et Sieg au chap précédent, on serait au même point ou presque.

 

il y a une heure, jojo83 a dit :

D'ailleurs ça me fait un peu penser à une bataille finale type Avengers dans la mise en place... Ce n'est pas dénué de sens lorsqu'on sait que l'auteur est fan de ces derniers justement. 

Pas dénué de sens, mais possiblement critiquable également. 
Ouais, ce chapitre avec son humour parfois et son avancement a donné par moment des sentiments proches de ceux devant un film Marvel, et tout ce que ça implique.
A savoir des scènes là pour divertir, avec de l'action et l'humour, sans réellement penser à la cohésion d'ambiance, dans un moment de fin du monde et ou on n'a jamais vraiment eu blagues jusqu'à maintenant, cette sorte d'inspiration Marvel fait tache ici, à se tromper sur le nom ou la position du Titan Cochon, non, Okapi, alors que 2 secondes plus tot on a pris la décision de tuer notre compagnon d'arme depuis des années. Et la cohérence car l'action est belle, très spectaculaire, comme dans un Marvel, mais survivre dans ces conditions fait exagéré et ce type de facilité n'est pas dans les habitudes d'Isayama, ou en tout cas, pas de manière aussi visible.

 

il y a une heure, Totoro1980 a dit :

Non , Isayama a bien préparé son histoire . Quoiqu’on ait comme fin , la forme sera superbe ...

 

il y a une heure, jojo83 a dit :

Car comme tu l'as dit, l'auteur a bien préparé son histoire : c'est un mastermind de l'écriture, d'où la puissance de ce manga.

Comme vous, pour moi, Isayama a fait preuve de génie dans son histoire jusqu'à maintenant, au point qu'il est difficile de douter de lui.

Je ne voulais pas douter, je voulais croire aveuglément que la fin serait du même acabit que tout ce qu'il nous a pondu depuis l'ellipse jusqu'au début du Grand Terrassement.
Mais ce doute, j'ai commencé à l'avoir à la formation de l'Alliance, faite de manière rushée et sur fond de bons sentiments qui rentraient déjà là en dissonnance avec l'histoire qui nous était conté jusque là. Et progressivement ces derniers mois, ce doute ne fait que grandir et ce chapitre a fini ou presque de me voiler la face avec une Alliance jamais aussi en voie de régler tous les derniers conflits de l'histoire bien que toute la base pour se faire ne tient à rien si ce n'est à la volonté du scénario de les faire gagner et avec eux, une certaine vision consensuelle et très loin de l'audace à laquelle on pouvait s'attendre alors.

 

J'espère vraiment qu'Isayama me donnera tort, je serais aux anges si ce serait le cas, mais j'ai l'impression maintenant qu'à chaque chapitre je me dis ça et que j'ai ce gout amer en plus fort chaque mois qui suit. Isayama ne serait pas le premier mangaka à donner une fin bof à un manga qui présageait le meilleur, je pense notamment à Tokyo Ghoul:re qui a beaucoup de similarités avec ce que SnK est en train de faire, des moments d'audace dans l'écriture, un développement des persos si bien travaillé, pour se terminer de manière rushée avec une fin sans aucune prises de risques et heureuse permise par le scénario forçant le destin (même si la fin est malgré tout bonne si on voit l'histoire comme celle de son protagoniste et non comme celle du monde dans lequel il appartient).

 

Voilà, j'ai donc très peur, l'Akatsuki no Requeim tant espéré s'éloigne de plus en plus chaque mois pour ne devenir que cette fin hypothétique que j'aurais révé que le manga ait.

Edited by Kag5n
  • Like 2
  • Thanks 1
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/01/2021 à 18:35, Tao paï paï a dit :

Isayama nous a tous berné avec historia, elle s'est faite engrossée dans la grange par le fermier du coin, faut pas chercher plus loin. Comme ça elle est pas sacrifiée, ça permet à Isayama de faire un joli parallèle vie/mort lors de son accouchement, et ça brouille les pistes vu qu'on sait que y'a un bébé sur le case finale.

Ladies and gentlemen, my latest theory: Farmer-Kun is the father of  Historia's child AND the man in the final panel : titanfolk

graave ça s'trouve la fin au 139 se finira avec FARMER-KUN tenant le bébé d'historia en vie

disant qu'il est libre.

 

tandit que eren & co (tous les reste) se sont sacrifié pour tué Ymir final BOSS en scolopendre comme la précisé gabi.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 7 heures, Tablis a dit :

1- Bof, je ne vois pas en quoi elle est réellement attiré par Eren. Cette théorie était valable il y a 8-10 ans, quand on ignorait tout de ce titan, mais maintenant que l'on connait toute son histoire, il n'y a plus aucun secret ni mystère à élucider. La première rencontre s'explique par le fait que c'est un déviant. La seconde rencontre avec le souriant, il était juste là avec des dizaines d'autres titans ramenés par Erwin et attiré par un bon repas. Sa seconde apparition, je trouve, ressemble davantage à un élément scénaristique pour mettre en place l'axe et permettre au héro de se venger, que d'un élément "mystique et secret ultime qui sera dévoilé dans le dernier chapitre" sur la raison de l'existence du souriant et de sa rencontre avec Eren. Après, on n'est pas à l'abris que ça soit le cas, mais je vois très mal comment cette intrigue peut encore avoir un intérêt/de l'importance et dévoiler cela à 3 chapitres de la fin. Sinon à ce compte là, on peut faire la même remarque pour tout les titans ayant donné du fil à retordre à Eren. Par exemple, pourquoi le titan "père noël", qui était un compagnon de Grisha, n'a pas dévoré Armin après avoir avalé Eren ? Là aussi on peut dire qu'il a focus Eren, d'autant plus qu'il voulait dévorer Armin à l'origine, et qu'il était à 1 mètre de lui, pile sous ses yeux, après avoir dévoré Eren. Pourquoi le titan qui a dévoré Thomas à Trost semble aussi attiré par Eren ? Les deux fois où il apparait, il rejoint le lieu où était Eren, dans un district immense, la première fois, alors qu'il y a encore énormément d'habitants / soldats plus proche de lui, mais non, il a décidé de faire un bond immense par dessus plusieurs maisons et rues, pour atteindre le groupe d'Eren. Si le souriant était réellement attiré par Eren, il y aurait eu mainte occasion de le recroiser, comme lors de la 51ème exploration extra-muros (pour la tentative de capture d'Anni), après tout, il y avait des dizaines (voir davantage) de titans à la poursuite du bataillon, pourquoi le souriant n'était pas là, s'il était attiré par Eren ? D'ailleurs, les déviants sont tellement insignifiants dans l'histoire qu'ils ont très vite disparu de l'intrigue.

 

Pour moi, il n'y a plus aucun mystère ni secret autour du souriant. Tout l'arc autour de ce titan a été bouclé avec les révélations sur le passé de Grisha à Marh. C'était une histoire d'une cruelle ironie, de découvrir que c'est la première femme de Grisha qui dévora sa seconde.

 

Faut pas chercher un mystère autour du titan, c'est comme tu dis que juste avant d'être transformée elle dit qu'elle essayera de le retrouver même en titan, et du coup elle se retrouve à la maison de Grisha.

 

La deuxième fois, en + des besoins du scénario, on peut dire que vu que Eren a bouffé Grisha, bah elle continue à le rechercher (mais c'est pour forcer les liens que je dis ça). Dans tous les cas ce n'est pas forcément pertinent à se poser, c'est 90% de besoins du scénario, et ça marche.

 

Un titan déviant c'est juste quelqu'un qui ne réagit pas comme tous les autres devraient le faire, pour x ou y raison, qu'on ne saura peut-être jamais et je ne pense pas qu'on aura du mal à dormir si on ne le sait pas.

 

Par contre si on a pas d'infos sur le parasite (avant lecture du 136, parce qu'entre le 122 et maintenant ça n'en parlait plus) ça sera un autre problème.

 

Pour le prochain chapitre je rejoins les autres en disant que la dinguerie va arriver, parce qu'il n'y a pas encore eu de mort sur les principaux (Hansi, mais je parle des jeunes principaux). Je les vois tous bien crever à la chaine, puis quelqu'un libérer Eren (un seul survivant, Armin ou Mikasa) et qu'en reprenant conscience il voit qu'il a tout perdu.

 

Par contre Sieg qui joue avec du sable à la fin, il est pas devenu esclave (sang royal) j'espère ?

Edited by eddy-malou14

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Au faite, vous avez des théories sur ce que pourrait être ces deux images qui sont dans le rêve d'Eren au tout début de l'épisode 1 de l'anime, mais qui sont pas dans le manga ?

 

496175776_Image1rveeren.thumb.png.7c7876395e9c8c239175a52ab692c426.png1733721542_Image2rveeren.thumb.png.aeeebb02a189fa7c70ed204cdcefe245.png

Edited by Tao paï paï

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 20 heures, Lung a dit :

Ce chapitre me laisse perplexe. Désormais seule 2 fins me paraissent possible, soit l'alliance gagne avec quasiment aucune pertes dans une fin ultra prévisible (Mikasa tue Eren et le parasite ce qui détruit le pouvoir des titan et entraîne la mort de tous les titans colossaux, le monde doit la vie à l'alliance et les 2000 ans de rancoeurs disparaissent parce que 10 eldiens ont trahis leur peuple), soit Eren massacre l'alliance en un seul chapitre c'est-à-dire tue un perso majeur toute les 5 pages dans le chapitre 138. J'ai vraiment l'impression qu'Isayama s'est coincé lui-même. Il a construit un monde ou la paix entre les eldiens et le reste du monde est totalement impossible, un monde où peur et rancoeurs se sont mêlés pour aboutir à une haine sans limite du reste du monde vis-à-vis des eldiens. Cette haine à été illustrée maintes et maintes fois depuis les révélations de la cave, parfois avec une horreur difficilement soutenable (Faye bouffée par des chiens et les enfants de Xaver tué par leur propre mèresimplement parce que leur père est eldien). Cette haine est même à nouveau illustré dans ce chapitre. Et pourtant depuis le début du grand terrassement, on ne suit que l'alliance, le point de vue d'Eren nous est systématiquement caché au point presque de le faire passer pour un psychopathe ravi de détruire le monde pour atteindre sa sacrosainte liberté, alors que ses remords face à Ramzi et son attachement à Historia, entre autres, montre qu'il est bien plus complexe que ça. Tout ce passe trop bien pour l'alliance, ils n'ont aucun plan pour l'après arrêt d'Eren mais sa paraît presque anecdotique puisqu'un général Mahr à dit qu'ils allait arrêter de persécuter les eldiens. Même le combat se passe trop bien, ils sont 10 contre plusieurs centaines de titans primordiaux et il n'y a aucun mort ni même blessé grave. A ce rythme, l'alliance va sortir Eren de son titan à la fin du prochain chapitre, le tuer lui et le parasite dans le 138, négocier en 3 pages un accord de paix avec le reste du monde et rentrer avec sur l'île du paradis où ils seront accueilli en héros par les yeageristes parce qu'ils ont cet accord sous le bras. Au final on se retrouvera avec un manga extraordinaire mais avec la fin la plus ordinaire, classique et prévisible qui soit. Et je n'ai pas peur de le dire : ça me ferait chier !!

Le problème pour moi, c'est comment supprimer le pouvoir des titans. Il me paraît impossible de finir ce manga sans détruire ce pouvoir car il est l'origine du cycle de haine qui ronge le monde de SNK, or mettre un terme à ce cycle de haine est l'enjeu principal de cette fin. Jusqu'à ce chapitre j'étais convaincu que ce serait Eren qui mettrait un terme à ce pouvoir par un moyen ou un autre après avoir achevé le grand terrassement. Mais ce chapitre donne un moyen plausible pour l'alliance de supprimer le pouvoir des titans, et il n'y a rien de tel du côté d'Eren, simplement des spéculations comme réunir tous les titans primordiaux par exemple mais sans argument venant du manga. Or la solution esquissé par Gabi nécessite la mort et donc la défaite d'Eren. De plus, même si Isayama a dit dans une interview vouloir blesser ses lecteurs, j'ai du mal à le voir tuer presque tous ses personnages principaux en seul chapitre. On se dirigerait donc vers la victoire de l'alliance, en jetant à la poubelle la complexité des motivations d'Eren, la haine viscérale du reste du monde envers les eldiens et le soutien de la majorité de l'île du Paradis à Eren.

J'espère me tromper et qu'Isayama nous surprennent tous dans les 3 derniers chapitres mais je commence à perdre foi en lui. Même s'il décidait de renverser le rapport de force maintenant pour faire gagner Eren, est-ce que ça ne paraîtrait pas forcé ? Isayama a crée un monde tout sauf manichéen où personne n'est totalement gentil ni totalement méchant (à quelque exceptions prés) et où il n'y a qu'une seule règle universelle, c'est tuer ou être tué et celui qui survit est celui qui a raison. Malheureusement, j'ai l'impression que cette nuance a totalement disparue depuis qu'on suit l'alliance et que leur bon sentiments naïfs sont entrain d'effacer le réalisme cruel de la guerre d'extermination dépeinte depuis le début du manga (même si on ignorait ce contexte à l'époque).

 

Hum ce n'est pas parce que tu veux voir Eren gagner et donc voir peu à peu l'alliance crever ? Car je ne vois pas comment on peut constater autant de choses positives pour l'Alliance honnêtement.

 

Déjà sur le concept de victoire de l'Alliance, je citerais Yoda à la fin de l'attaque des clones "Une victoire ? Tu appelles ça une victoire ?" : concrètement l'Alliance a perdu sur le fond, une grosse partie du monde a été exterminé, le terme de victoire est et sera complètement erronée, ça sera une victoire à la Pyrrhus (une victoire avec tellement de pertes que c'est une défaite en réalité). C'est comme si dans Code Geass

Révélation

on disait que c'était Lelouch qui avait perdu sous prétexte qu'il meurt alors qu'en réalité c'est lui qui gagne dans les faits et non pas les rebelles.

 

Là le but c'est pas de gagner, mais limiter les dégâts et éviter que tout le monde soit exterminer donc je ne suis pas d'accord avec le "aucune perte" et le concept de "fin joyeuse".

 

Ensuite sur le fait que sur le chapitre tout se déroule bien pour l'alliance : vraiment ? Ils partent avec pour objectif de faire péter les explosifs déposés par Pieck ainsi que de sauver Armin et à la fin d'un coté comme de l'autre ils sont totalement bloqués, dans une situation inextricable donc tout se passe pas si bien que ça en vrai.

 

De plus c'est dur d'avoir la conception du temps sur des pages de manga, mais là quand on prend en compte qu'ils font une attaque simultanée (comme l'établit tactiquement Livai), si on compte en temps que ça donnerait en animation en prenant le compte que toute l'action se passe en mème temps sur chaque front, il a du s'écouler une minute à tout casser et ils sont déjà acculés.... Donc ce n'est pas parce qu'il n'y a pas eu de morts ou de membres découpés que ça veut dire que tout se passe bien pour l'Alliance, en tout cas ce n'est pas la lecture de fond que j'en ai perso quand je vois qu'ils n'ont pas avancé d'un iota et sont de nouveau dans une situation ou ils ne peuvent pas gagner. (et c'est pour ça que je pense que c'est Armin qui va débloquer la situation via le path, la victoire physique est impossible en l'état)

 

Et pour finir ce n'est pas parce que l'alliance gagnerait que ça retirera la complexité du personnage d'Eren, les deux n'ont aucun lien de cause à effet. On est pas passé à un truc manichéen, mais là Eren a été clair "c'est soit vous m’arrêtez, soit le monde est exterminé" donc l'Alliance n'a juste pas le choix, ce n'est pas une question de bien ou de mal, mais de points de vue moraux sur une question complexe.

 

Bref à voir ce que va faire Isayama au prochain chapitre et sur la fin, mais quand je vois qu'il n'oublie pas de garder la méfiance entre eldiens et soldats mahr lambda, j'ai confiance en lui.

 

Edited by k.hyuga
  • Like 2
  • Thanks 3
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Lu en français , personne ne demande à Mikasa de tuer Eren ... Ils lui demandent juste de sauver Armin .

Concretement , Mikasa va devoir faire un choix sur la fin ... Ils y arriveront jamais sans elle , ni sans Armin ..

Une chose étonnante serait qu’elle tue l’un des alliés qui est sur le point d’achever Eren ( genre Livai ) ...

 

Si Eren et Historia sont bien ensemble , je sens bien Histoiria mourir en accouchant et Eren qui le réalise via le chemin ( et Zeke et Armin aussi ) ..

Edited by Totoro1980
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Révélation

siiiiiiiiiieeeeeg.jpg.9b54d031b669a4efd93ecb6037e87fda.jpg

 

Bon chapitre pour ma part. Certes on avance pas des masses, vu qu'il y a pas mal d'action (mais de la bonne action) mais moi ça ne m’a pas gêné. Le prochain par contre s’annonce riche en informations donc hâte d’être au mois prochain.

 

Les civils et les soldats mahrs se foutent encore sur la gueule... ou pas. Vu la façon dont Isayama a coupé pour aller du côté de l'alliance, je pense qu'il ne s'est pas passé ce qu'on croit. C'est un procédé qu'Isayama a déjà utilisé par le passé (quand le père d'Annie qui se révolte à Révélio, quand Armin qui tue la soldate des brigades centrales, etc). En général, quand il se passe le pire, il le montre directement.

Sinon belle ironie qu’Isayama a utilisé ici, avec le fait que les Eldiens soient plus expérimentés avec les armes et la guerre que les Mahrs en face d’eux. D’où la volonté de Magath de réinstaurer la conscription.

 

Classe l’armée de Titans archers.

Révélation

femto.jpg.ed406d9260601a79eb931edf1002e502.jpg

Femto ?

 

Peak MVP du chapitre. 😎

L'alliance résiste plus ou moins mais bon il y a des milliers de Titans en face donc je vois pas encore comment ils vont s'en sortir. Des deux côtés, ils sont peu bloqués.

Grosse death flag sur Livaï aussi. Lui qui pense que son rôle s’était sans doute terminé en envoyant Erwin à la mort, je pense qu’il va se sacrifier pour sauver Armin une deuxième fois. À voir donc.

 

Très content de revoir Sieg après un peu plus d’un an. Comme on le pensait, il a l’air d’être celui qui forme les Titans maintenant. Très hâte de voir sa discussion avec Armin. D’ailleurs, le texte de fin de chapitre est assez intéressant : ‘’Dans la persévérance réside l’ultime espoir’’.  Sieg et Armin seront peut-être les clés pour arrêter Eren. Je sens qu’on va apprendre énormément de choses au prochain chapitre.

 

Du coup, il reste 3 chapitres. Je réalise pas encore que le manga va bientôt se terminer, comme avec Naruto à l’époque. Ca va faire bizarre de ne plus avoir les chapitres tous les mois…

Edited by Jokyujo
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, k.hyuga a dit :

 

Hum ce n'est pas parce que tu veux voir Eren gagner et donc voir peu à peu l'alliance crever ? Car je ne vois pas comment on peut constater autant de choses positives pour l'Alliance honnêtement.

 

Déjà sur le concept de victoire de l'Alliance, je citerais Yoda à la fin de l'attaque des clones "Une victoire ? Tu appelles ça une victoire ?" : concrètement l'Alliance a perdu sur le fond, une grosse partie du monde a été exterminé, le terme de victoire est et sera complètement erronée, ça sera une victoire à la Pyrrhus (une victoire avec tellement de pertes que c'est une défaite en réalité). C'est comme si dans Code Geass

  Révéler le contenu masqué

on disait que c'était Lelouch qui avait perdu sous prétexte qu'il meurt alors qu'en réalité c'est lui qui gagne dans les faits et non pas les rebelles.

 

Là le but c'est pas de gagner, mais limiter les dégâts et éviter que tout le monde soit exterminer donc je ne suis pas d'accord avec le "aucune perte" et le concept de "fin joyeuse".

 

Ensuite sur le fait que sur le chapitre tout se déroule bien pour l'alliance : vraiment ? Ils partent avec pour objectif de faire péter les explosifs déposés par Pieck ainsi que de sauver Armin et à la fin d'un coté comme de l'autre ils sont totalement bloqués, dans une situation inextricable donc tout se passe pas si bien que ça en vrai.

 

De plus c'est dur d'avoir la conception du temps sur des pages de manga, mais là quand on prend en compte qu'ils font une attaque simultanée (comme l'établit tactiquement Livai), si on compte en temps que ça donnerait en animation en prenant le compte que toute l'action se passe en mème temps sur chaque front, il a du s'écouler une minute à tout casser et ils sont déjà acculés.... Donc ce n'est pas parce qu'il n'y a pas eu de morts ou de membres découpés que ça veut dire que tout se passe bien pour l'Alliance, en tout cas ce n'est pas la lecture de fond que j'en ai perso quand je vois qu'ils n'ont pas avancé d'un iota et sont de nouveau dans une situation ou ils ne peuvent pas gagner. (et c'est pour ça que je pense que c'est Armin qui va débloquer la situation via le path, la victoire physique est impossible en l'état)

 

Et pour finir ce n'est pas parce que l'alliance gagnerait que ça retirera la complexité du personnage d'Eren, les deux n'ont aucun lien de cause à effet. On est pas passé à un truc manichéen, mais là Eren a été clair "c'est soit vous m’arrêtez, soit le monde est exterminé" donc l'Alliance n'a juste pas le choix, ce n'est pas une question de bien ou de mal, mais de points de vue moraux sur une question complexe.

 

Bref à voir ce que va faire Isayama au prochain chapitre et sur la fin, mais quand je vois qu'il n'oublie pas de garder la méfiance entre eldiens et soldats mahr lambda, j'ai confiance en lui.

 

Oui, je veux voir Eren gagner, je le reconnais. Mais je veux le voir gagner parce que c'est la fin la plus logique et la plus en accord avec le monde que nous a dépeint Isayama jusqu'à présent. Le monde de SNK n'est régit que par une seule règle : la violence est le seul et unique moyen d'obtenir ce que l'on veut. Eren a déjà tué des dizaines millions de personnes mais des dizaines voire des centaines de millions sont toujours en vie, ça reste une grande victoire. On ne connaît pas l'état d'avancement du grand terrassement, on a vu des titans colossaux à l'équivalent de Londres et du Japon mais Salta se situe au niveau du Maghreb. On a pas si les titans avait atteint le continent américain. Au final, l'Empire Mahr ne pourra probablement jamais ce remettre du grand terrassement, une partie de l'Europe, de l'Asie et de l'Australie sont détruite, mais il est probable que l'équivalent de nos Etats-Unis et de la Russie soit intact. On sait que Mahr était détesté par les autres nations du monde donc pour celle épargner par le grand terrassement, celui-ci est une chance, une chance d'agrandir leur territoire et d'asservir les peuples ayant fui le grand terrassement. De plus, on sait par Udo que les eldiens sont encore plus maltraité par les autres nation que par Mahr. Tout ça pour dire que le grand terrassement est une tragédie humaine horrible, et une tragédie pour Mahr, mais qu'elle n'est pas une tragédie pour tout le monde s'il est arrêter maintenant. Il n'y a pas de raison que des nations qui ce vouait une haine féroce depuis des décennies ce mettent miraculeusement à accueillir à bras ouvert des dizaines de millions de réfugiés venant d'une nation ennemie. Tout comme la chute de l'Empire Eldien à permit l'apparition de l'Empire Mahr tout aussi expansionniste que son prédécesseur, la chute de l'Empire Mahr va permettre l'émergence d'un nouvelle superpuissance tout aussi belliqueuse. Or, la haine des eldiens est encore plus forte dans le reste du monde que chez les mahrs, car ils ont toujours subit la terreur du pouvoir des titans. C'est parce que le monde de SNK nous a été décrit comme tel par Isayama qu'il me paraîtrait incohérent que 5 paradisiens traîtres à leur pays et sans aucune légitimité politique et 5 guerriers issus d'un empire déchu puisse faire disparaître les 2000 ans de haine et de rancœurs que le reste du monde ressent à leur égard. Pour moi, il n'y a aucune raison que la futur superpuissance du monde de SNK épargne les eldiens de l'île du Paradis, d'autant qu'elle regorge de ressources qui pourrait être très utile à la formation d'un nouvel empire. Donc oui, je veux que Eren gagne car cela me paraît être la seule fin qui comporte mes 2 seules exigence pour cette fin, à savoir une cohérence implacable et la survie de l'île du Paradis.

 

Je n'ai jamais dit qu'une victoire de l'alliance serait une fin joyeuse, j'ai dit qu'une victoire de l'alliance, sous-entendu sans génocide de l'île du Paradis dans les années qui suivent, serait idéalistes et à l'opposé du monde que nous a décrit Isayama jusqu'ici. Quant aux pertes, je faisait référence à l'alliance elle-même, si seulement 2 ou 3 de ses membres périssent alors qu'ils affronte l'équivalent d'un dieu qui peut percevoir tout ce qu'ils disent et font, ça me paraitrait vraiment facile. Je sui conscient que ce sont tous des vétérans très expérimentés, je peux accepter qu'il ai tous survécus à ce chapitre. En fait ce n'est pas ce chapitre en lui même qui me pose problème, c'est comment Isayama compte rendre la survie de l'île du Paradis cohérente en cas de victoire de l'alliance, ou comment il compte faire gagner Eren sans que cela paraissent rushé. A part Livai et peut être Jean, Pieck ou Connie, je ne voit qui risque de mourir au prochain chapitre, ce qui voudrait dire que si Isayama veut faire gagner Eren, il va devoir tuer au moins 8 persos majeurs en un seul chapitre (je pense que le dernier chapitre sera l'épilogue après la bataille) sans que cela paraissent rushé. Même pour Isayama cela me paraît beaucoup.

 

Enfin, concernant Eren, c'est une crainte, une crainte qu'Isayama se dégonfle et abandonne l'idée de dévoilé son point de vue pour le faire passer pour un méchant générique. Je sais qu'il reste 3 chapitres et il me paraît impensable qu'après avoir caché la complexité de ses motivations pendant si longtemps, Isayama fasse mourir Eren sans expliquer les raisons profondes de ses actions. Mais j'ai là aussi peur que ce soit rushé et je préfère me préparer au pire. Isayama est un auteur de génie mais il reste un être humain, il peut faire des erreurs ou de mauvais choix. J'espère me tromper de tout mon cœur et pouvoir commenter à la fin des chapitre 137 et 138 "Bravo, j'ai eu tord de perdre confiance en toi" mais je préfère me préparer au pire car la majorité du fandom préfèrerait une victoire de l'alliance même si ça contredirait l'ambiance de tout le reste du manga selon moi. Donc je me prépare à une fin "fan-service" et prévisible pour ne pas être déçu mais je garde espoir qu'Isayama nous prépare une fin grandiose comme seul lui peut en faire.

  • Like 3
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends la panique dont on peut faire preuve après avoir lu ces quelques derniers chapitres, et je sais à quel point il est désormais difficile d'affirmer avec certitude qu'Isayama va nous surprendre encore et encore car on voit à quel point les événements récents vont en faveur de l'alliance

 

Aussi, et il faut le noter, se préparer à la "déception" est un moyen de défense que l'on peut être amenés à utiliser afin de minimiser la casse dans l'hypothèse où nos espoirs sont détruits

@Lung tu as parfaitement résumé le problème

 

Cependant je pense que si l'auteur est entrain de pousser Eren dans ses retranchements, c'est pour que ce dernier se voit forcé de tuer tous ses anciens camarades. Eren est capable d'empêcher les transformations des shifters de l'Alliance, voire même d'exercer un contrôle plus grand encore par le biais de l'Axe. Il avait dit à ses anciens camarades que s'il les laissait agir c'était parce qu'il ne voulait pas les priver de leur liberté

 

Or, là Eren est entrain de peu à peu se heurter à un mur. Il est clair que la protection d'Eren ne pourra être assurée par les centaines de shifters-marionnettes au vu de leur échec ces 2 derniers chapitres. Donc soit Eren s'entête à vouloir laisser agir à leur guise l'alliance et meurt, soit il laisse sa fierté de côté et prive l'alliance de sa liberté

 

C'était quand même osé de la part d'Eren de croire qu'il pourrait laisser l'alliance agir à sa guise et malgré tout triompher. Eren, tu ne peux avoir le beurre et l'argent du beurre

 

Mais effectivement comme tu l'as dit @Lung, on aurait ainsi un personnage qui meurt toutes les 5 pages. Ceci dit ça rendrait l'ambiance vraiment dramatique, de passer de tout à rien d'un seul coup, sans forcément que ça soit perçu comme étant rushé. D'autant plus si en parallèle de ça on a Sieg qui concrétise la situation avec Armin

Et puis, quand je vois le visage de Sieg comment il est dépité (il ne regarde même pas Armin dans les yeux quand il lui dit "salut, l'ami d'Eren") je doute que l'alliance soit dans une si bonne posture qu'elle en a l'air

 

PS : très satisfait de revoir enfin Sieg, selon moi l'un des 2-3 meilleurs personnages du manga de par sa complexité, son charisme et ses mystères. Je m'attendais pas à le revoir, et j'ai la sensation qu'il va se faire l'orateur d'Eren

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, Doraay a dit :

Cependant je pense que si l'auteur est entrain de pousser Eren dans ses retranchements, c'est pour que ce dernier se voit forcé de tuer tous ses anciens camarades. Eren est capable d'empêcher les transformations des shifters de l'Alliance, voire même d'exercer un contrôle plus grand encore par le biais de l'Axe. Il avait dit à ses anciens camarades que s'il les laissait agir c'était parce qu'il ne voulait pas les priver de leur liberté

 

Or, là Eren est entrain de peu à peu se heurter à un mur. Il est clair que la protection d'Eren ne pourra être assurée par les centaines de shifters-marionnettes au vu de leur échec ces 2 derniers chapitres. Donc soit Eren s'entête à vouloir laisser agir à leur guise l'alliance et meurt, soit il laisse sa fierté de côté et prive l'alliance de sa liberté

 

C'était quand même osé de la part d'Eren de croire qu'il pourrait laisser l'alliance agir à sa guise et malgré tout triompher. Eren, tu ne peux avoir le beurre et l'argent du beurre

J'espère que c'est ce que nous prépare Isayama. Cela pourrait rendre leur mort encore plus tragique, non seulement Eren devrait renoncer à l'un de ses objectifs, les protéger, mais en en plus il serait obliger de bafouer un de ses principes fondamental, la liberté. Il leur aura laissé la liberté de choisir de vivre dans le monde qu'il va créer ou de se battre pour protéger le monde actuel, mais à la fin il se retrouverait obligé de leur voler cette liberté pour protéger son peuple et sa famille. Il espérait peut être se dire qu'à défaut de les avoir protégés il avait au moins protégé leur liberté de choix jusqu'à la fin mais au final il se retrouverait obliger de "tricher" et de bafouer la dernière chose qui leur avait laissé, leur liberté.

il y a 58 minutes, Doraay a dit :

Mais effectivement comme tu l'as dit @Lung, on aurait ainsi un personnage qui meurt toutes les 5 pages. Ceci dit ça rendrait l'ambiance vraiment dramatique, de passer de tout à rien d'un seul coup, sans forcément que ça soit perçu comme étant rushé. D'autant plus si en parallèle de ça on a Sieg qui concrétise la situation avec Armin

Et puis, quand je vois le visage de Sieg comment il est dépité (il ne regarde même pas Armin dans les yeux quand il lui dit "salut, l'ami d'Eren") je doute que l'alliance soit dans une si bonne posture qu'elle en a l'air

A titre personnel, tuer tous les membres de l'alliance en un seul chapitre ne me gênerait pas si c'est bien fait. Au contraire, ce chapitre serait mémorable, tuer presque tous son casting principal en un seul chapitre serait ultra choquant et inoubliable. Qu'on aime ou pas cette tournure de l'histoire, ce chapitre rentrerait dans la légende. Mais je pense aux autres lecteurs, il pourrait trouver ce retournement de situation trop brutale et les morts trop baclé, et est-ce qu'il aurait tord ?

J'ai envie que la fin de mon manga préférés me plaise mais plaise aussi au plus grand nombre (ce qui est presque impossible vu à quel point Isayama à réussi à diviser sa fanbase en deux camps, pro-yeager et pro-alliance, presque irréconciliable). Mais je craint qu'Isayama ce soit coincé lui-même dans un schéma qui fait que quelque soit le camp qui gagnera, une grande partie de la fanbase ne pourra que crier au rush ou à l'incohérence. Encore une fois j'espère me tromper mais ce chapitre ne me rassure pas.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute façon, quelle que soit la fin, il y aura des gens pour s'en plaindre. Même s'il n'y avait pas eu les "deux camps", il y aurait eu des gens pour dire que la fin est rushé ou merdique. Contenter tout le monde est impossible, donc j'espère qu'Isayama continuera sur sa lancée en finissant l'histoire comme il a envie lui, et non pas comme les fans veulent l'obliger à la finir.

 

Lorsque les fans s'immiscent dans les choix artistiques et scénaristiques, ce n'est jamais bon et le résultat final est pratiquement toujours décevant pour tout le monde.

  • Thanks 1
  • Thumb 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Tablis a dit :

Lorsque les fans s'immiscent dans les choix artistiques et scénaristiques, ce n'est jamais bon et le résultat final est pratiquement toujours décevant pour tout le monde.

Même les auteurs qui regardent les théories et les possibles retours via leur éditeur, restent au final (totalement) maîtres de leur œuvre, et les critiques des fans,elles, de simples avis.

Tu as des exemples de mangas où les fans ont décidé/fortement influencé la fin de l'œuvre ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Heureusement que le 1er spoil était faux .

 

Annie inquiète pour son homme XD .

 

Comme sa été dit , si eren/ ymir perdent parce que aucun des deux na pris la peine d'enlevé la dynamite de la nuque se serait ridicule a souhait . 

 

Et oui mikasa il est temps de faire ton choix tué ou non eren . 

 

Le commandant va donné son arme au père d'annie pour la symbolique , sinon sa foire son discours du chapitre d'avant , les tire son faussé je pense . 

 

Le titan de pieck est craqué , non seulement elle peut resté 2-3 mois en titan mais elle peu enchaîné les transfo .

 

Bonne question lequel des neuf correspond le titan Okapi  XD .

 

Livai qui se remémore les autres , mauvais signe , mais j'espère bien qu'il va pas mourir sinon sa fera encore une mort quota et se serais complètement idiot . 

 

Armin qui s'engueule lui meme pour se réveillé , là pareil si Armin réussi a abattre l'arbre sans que eren ni ymir n'intervienne se serais ridicule . 

 

Pareil Sieg pas attaché qui fait des paté de sable , si avec armin ils battent Ymir / eren c'est n'importe quoi . 

 

Et donc il reste 3 chapitre pour finir .

il y a 40 minutes, Legoshi a dit :

Tu as des exemples de mangas où les fans ont décidé/fortement influencé la fin de l'œuvre ? 

Aucun auteur de manga de harem en tout cas XD . 

Edited by strikefreedom42
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Legoshi a dit :

Même les auteurs qui regardent les théories et les possibles retours via leur éditeur, restent au final (totalement) maîtres de leur œuvre, et les critiques des fans,elles, de simples avis.

Tu as des exemples de mangas où les fans ont décidé/fortement influencé la fin de l'œuvre ? 

C'est déjà arrivé une fois avec SNK justement. Lors d'une interview de 2013, Isayama a indiqué qu'à la base, il voulait une fin triste (à la The Myst), avec la mort de pratiquement tous les personnages principaux, mais qu'à cause des fans, il comptait changer la fin de son œuvre justement. C'est d'ailleurs aussi pour cela que SNk est devenu beaucoup moins gore à partir d'un moment, car cela était une plainte récurrente de nombreux fans, qui accusé SNK de glorifier "le gore et la violence pornographique".

 

Et non, un auteur n'est pas toujours totalement maître de son œuvre. Même si c'est plutôt rare dans l'animation et les manga, c'est une chose que l'on voit énormément dans le cinéma et à la télévision, les changements de scénario, de protagonistes, etc. pour de très nombreuses raisons diverses, aussi bien à cause des fans que des producteurs/éditeurs/etc.

 

Après, je n'ai pas forcément l'envie (ni le temps) de te faire un mémoire de 800 pages retraçant 50 ans d'histoire du cinéma, de télévision et de littérature. Si le sujet t'intéresse, tu trouveras bon nombre d'articles, de vidéos YouTube, etc. à ce sujet sur internet. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Lung a dit :

J'espère que c'est ce que nous prépare Isayama. Cela pourrait rendre leur mort encore plus tragique, non seulement Eren devrait renoncer à l'un de ses objectifs, les protéger, mais en en plus il serait obliger de bafouer un de ses principes fondamental, la liberté. Il leur aura laissé la liberté de choisir de vivre dans le monde qu'il va créer ou de se battre pour protéger le monde actuel, mais à la fin il se retrouverait obligé de leur voler cette liberté pour protéger son peuple et sa famille. Il espérait peut être se dire qu'à défaut de les avoir protégés il avait au moins protégé leur liberté de choix jusqu'à la fin mais au final il se retrouverait obliger de "tricher" et de bafouer la dernière chose qui leur avait laissé, leur liberté.

 

Tu parlais de cohérence dans ta réponse à mon post et justement perso c'est cette fin que je jugerais incohérente : une avec Eren bafouant ses principes, lui qui les répète depuis le début, qui s'est toujours battu pour et qui se bat encore pour (le génocide mondial c'est pour que ses amis et l'ile du Paradis soient libre de pouvoir vivre sans la terreur que le monde leur tombe dessus) et c'est meme pour ce sacro saint concept de liberté qu'il prend le risque que ses amis arrêtent son plan de génocide total.

 

Tous les actes d'Eren ont été motivé par ce désir de liberté et il bafouerait tout ça sur la toute fin ? Là pour le coup si Eren rogne ses grands principes de liberté, ça le ferait passer de personnage complexe avec des moyens immoraux à une ordure finie qui n'a aucun principe.

C'est cette attache à la liberté qui fait qu'Eren est un personnage ambigu et compréhensible : tu lui enlèves ça, il passe vraiment pour un méchant manichéen qui œuvre que pour sa gueule.

Ça reste quand même le principe/force d'un protagoniste de ne jamais renoncer à ses principes peu importe si ça lui coute la vie et ses ambitions indépendamment des méthodes qu'ils emploient pour ça à coté.

 

PS : d'ailleurs j'en vois certains dire qu'Eren est dieu ou son équivalent en terme de pouvoir. Non pas vraiment sinon il serait invincible et Ymir ne se casserait pas le cul à le protéger, si elle prend la peine de le protéger d'explosifs ou d'Armin, c'est qu'Eren est tuable et qu'il n'est par conséquent pas Dieu, ni un équivalent

Edited by k.hyuga
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, k.hyuga a dit :

Tu parlais de cohérence dans ta réponse à mon post et justement perso c'est cette fin que je jugerais incohérente : une avec Eren bafouant ses principes, lui qui les répète depuis le début, qui s'est toujours battu pour et qui se bat encore pour (le génocide mondial c'est pour que ses amis et l'ile du Paradis soient libre de pouvoir vivre sans la terreur que le monde leur tombe dessus) et c'est meme pour ce sacro saint concept de liberté qu'il prend le risque que ses amis arrêtent son plan de génocide total.

 

Tous les actes d'Eren ont été motivé par ce désir de liberté et il bafouerait tout ça sur la toute fin ? Là pour le coup si Eren rogne ses grands principes de liberté, ça le ferait passer de personnage complexe avec des moyens immoraux à une ordure finie qui n'a aucun principe.

C'est cette attache à la liberté qui fait qu'Eren est un personnage ambigu et compréhensible : tu lui enlèves ça, il passe vraiment pour un méchant manichéen qui œuvre que pour sa gueule.

Ça reste quand même le principe/force d'un protagoniste de ne jamais renoncer à ses principes peu importe si ça lui coute la vie et ses ambitions indépendamment des méthodes qu'ils emploient pour ça à coté.

 

PS : d'ailleurs j'en vois certains dire qu'Eren est dieu ou son équivalent en terme de pouvoir. Non pas vraiment sinon il serait invincible et Ymir ne se casserait pas le cul à le protéger, si elle prend la peine de le protéger d'explosifs ou d'Armin, c'est qu'Eren est tuable et qu'il n'est par conséquent pas Dieu, ni un équivalent

Eren a déjà montré qu'il pouvait prendre quelques libertés (sans mauvais jeu de mot) avec ses principes lorsqu'il a proposé à Historia d'effacer sa mémoire quand il pourrait utiliser le pouvoir du titan fondateur. Supprimer la mémoire de quelqu'un influence ses choix, ce qu'il pense et donc l'empêche d'être libre de ses choix. Eren a donc d'ore et déjà montrer qu'il était prêt à s'arranger avec ses principes si cela permettait de protéger Historia. Il me paraît donc clair que pour Eren, la sécurité d'Historia importe plus que ses principes. Or la victoire de l'alliance à toutes les chances du monde de conduire au génocide de l'île du Paradis et donc à la mort d'Historia et de son enfant (qui est très probablement aussi celui d'Eren). Celui-ci n'aurait donc d'autre choix que d'utiliser toutes les capacités du titan originel pour gagner, en piégeant l'alliance dans le chemin ou en les tuant en modifiant leur biologie par exemple. En fait, ce n'est pas tant qu'il leur retirerait leur liberté, mais qu'il utiliserait des capacités divines contre lesquelles toutes l'expériences au combats de l'alliance ne leur servirait à rien. Eren gagnerait donc en "trichant" et c'est en se sens qu'on pourrait dire qu'il leur retirerait leur liberté en utilisant des pouvoirs qu'il ne peuvent pas contrer. Mais cela serait une défaite philosophique pour lui et participerait aux remords et à la culpabilité qui le rongerait pour le restant de ses jours.

 

Et concernant le caractère presque divin d'Eren, celui-ci reste un humain est peut donc mourir, mais les capacités dont il dispose sont divines. Pouvoir modifier la biologie des eldiens me paraît vraiment correspondre à la définition que je me fait d'un pouvoir divin.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/01/2021 à 14:12, Tablis a dit :

1- Bof, je ne vois pas en quoi elle est réellement attiré par Eren. Cette théorie était valable il y a 8-10 ans, quand on ignorait tout de ce titan, mais maintenant que l'on connait toute son histoire, il n'y a plus aucun secret ni mystère à élucider. La première rencontre s'explique par le fait que c'est un déviant. La seconde rencontre avec le souriant, il était juste là avec des dizaines d'autres titans ramenés par Erwin et attiré par un bon repas. Sa seconde apparition, je trouve, ressemble davantage à un élément scénaristique pour mettre en place l'axe et permettre au héro de se venger, que d'un élément "mystique et secret ultime qui sera dévoilé dans le dernier chapitre" sur la raison de l'existence du souriant et de sa rencontre avec Eren. Après, on n'est pas à l'abris que ça soit le cas, mais je vois très mal comment cette intrigue peut encore avoir un intérêt/de l'importance et dévoiler cela à 3 chapitres de la fin. Sinon à ce compte là, on peut faire la même remarque pour tout les titans ayant donné du fil à retordre à Eren. Par exemple, pourquoi le titan "père noël", qui était un compagnon de Grisha, n'a pas dévoré Armin après avoir avalé Eren ?

C'est tout simplement parce qu'une fois qu'Eren a eu jeté Armin sur les tuiles et qu'il est tombé dans l'estomac du monstre, il s'est transformés en titan quelques secondes après, presque tout de suite. Dans le manga et plus encore dans l'animé, on l'impression qu'Eren met plus de temps avant de se transformer, parce qu'il monologue et regarde les corps qui baignent dans le suc gastrique et le sang autour de lui, mais en vrai, ça ne dure pas longtemps. Le titan n'a pas eu le temps de refaire un mouvement vers Armin quand le titan d'Eren le déchire de l'intérieur pour sortir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pavé César.

 

On a pas mal râlé, on s'est pas mal plaint à propos de l'histoire qui ferait du surplace, et dans ce chapitre en particulier, une sorte de "redite" du précédent. Je comprends que l'attente d'un mois rend très frustrants ces petits progrès de l'histoire, je suis moi-même très frustrée et je n'en peux déjà plus d'attendre le prochain chapitre, mais faut pas pousser et prendre un peu de recul. Sur le coup, on se dit qu'on a pas grand-chose, alors qu'il y a de développement de personnages, qu'on aime ou pas, et qu'il faut plutôt voir les chapitres 135 et 136 comme les deux parties d'un diptyque dont le pivot est l'arrivée de Falco. La bataille entière avec cet infléchissement dû à l'arrivée de Falco aurait été trop copieuse pour un seul chapitre. A trois chapitres de la fin, je comprends que ça en laisse quelques-uns inquiets, surtout quand on pense à toutes les questions encore en suspens. Perso, j'attends de voir ce que l'avenir nous réserve. Il y a peut-être des pétards mouillés qui ne sont des pétards que dans la tête de certains lecteurs.

J'ai vu que certains regrettaient la présence de blagues parasites à la Marvel. Il est possible que ce soit l'inspiration d'Isayama, cependant je ne suis vraiment pas assez versée dans le domaine pour le ressentir ainsi, alors j'échappe à la peur de voir l'esprit Marvel envahir SNK. En lisant la VF, le passage sur l'okapi ne m'a pas semblé lourd ou déplacé. Le lecteur peut être amusé, mais la discussion entre Annie et Mikasa est sérieuse et cruciale. Bref, l'échange insolite passe crème.

Le plus gros morceau pour moi reste le passage sur le chemin qui me fait me poser de nombreuses questions: pourquoi Sieg et Armin? Si on part de l'hypothèse que tous les shifters après leur mort par dévoration (comme Sieg et Armin apparemment) ont atterri dans le chemin ou des sortes de limbes, où sont-ils? Chacun serait dans sa version des limbes?  Alors pourquoi ces deux-là se voient? Ou bien sont-ils en transition? Ou est-ce une illusion engendrée par Ymir? S'il faut en croire Armin qui pense que c'est vraiment le chemin, alors non, et de toute façon je n'y crois pas. Mais justement, j'ai un problème avec son raisonnement: si son cerveau n'était plus oxygéné, il ne pourrait plus fonctionner... ok. Mais le rapport avec le rêve ou l'illusion? Et l'au-delà? Justement , avec un cerveau qui fonctionne, même  anormalement, on peut faire des rêves et être victime d'illusions. Et dans l'au-delà, on n'est pas censé avoir un cerveau physique. Du coup, je vois vraiment pas comment il en arrive à sa conclusion. Mais bon, apparemment il a raison, hein, alors bon

Et puis j'adore ses invectives contre lui-même. Évidemment, depuis tout ce temps après son sauvetage à Shiganshina, il a fait ce qu'il pensait bon, et jusqu'à maintenant il s'est démené face à l'impossible et il n'a jamais pu vraiment aider ou percer le mystère. Logique qu'avec son manque d'estime de soi chronique, ce poids de se savoir en vie "à la place" de celui qu'il pense comme capable de gérer la situation l'écrase complètement. Toute sa tirade indique qu'Isayama sait ce qu'il fait. Il y en a qui trouvent que c'est répétitif, et moi je dis qu'Isayama lui fait répéter (pas tant de fois que ça d'ailleurs) dans plusieurs chapitres cette idée qu'il aurait dû mourir et qu'il est nul pour faire comprendre qu'Armin est dans la douleur depuis longtemps et qu'être en vie pour lui alors que tout va à vau-l'eau autour de lui tandis qu'il est impuissant à y faire quelque chose est une torture de tous les instants.
En fait, Armin n'est pas du tout, du tout, ce que c'était imaginé certains, il a eu une histoire intérieure pendant tous ces chapitres que beaucoup de lecteurs ont loupée parce qu'ils attendaient toujours autre chose que ce qu'il avait là. E aussi parce que 'auteur n'a pas focus dessus, il est vrai.

Je suis très impatiente de voir sa conversation avec Sieg, si elle doit avoir lieu. Parce que si ça se trouve, ils vont rester tous les deux là, comme deux idiots à jouer dans le sable. Ils sont prisonniers du chemin, quoi faire?

Pour continuer sur ma lancée de structuraliste du dimanche, je reprends mon parallèle avec Trost. J'avais posté un texte sur reddit en anglais (https://www.reddit.com/r/titanfolk/comments/k9797o/isayama_is_remaking_trost_now/) et quelque part sur ce forum où je recensais certains points précis de la trame de Trost repris dans le sens inverse après l'attaque de Liberio. Je prévoyais, avant que les Colossaux soient lâchés, que quelque chose en rapport avec le Colossal allait clôturer cette structure et c'est ce qui s'est passé quand le GT a commencé. Mais Isayama n'a pas fini de faire des rappels d'événements qui ont eu lieu pendant Trost. Je pense à certaines actions de Mikasa et Armin, avec encore une fois des inversions dues au fait que cette fois Eren n'a plus le même rôle par rapport à eux comparé à l'époque de Trost. Le "je suis forte" de Mikasa du chapitre 135 résonne avec cette même réplique à Trost. Sauf que maintenant, elle la clame avant d'apprendre la nécessité de tuer Eren alors qu'à l'époque, cette réplique manifestait une réaction émotive intense face à la fausse mort d'Eren. Le "pourquoi mon corps ne bouge plus" d'Armin est un rappel de la fameuse scène où Eren le sort de la bouche du titan Père Noël à Trost.Sauf que cette fois, la réplique intervient une fois qu'Armin est mangé.. par Ymir/Eren, Eren à cause d'Ymir, Ymir à cause d'Eren. Les mêmes petits schémas narratifs dans un contexte différent où Eren a changé de rôle radicalement: maintenant à tuer, et non pas déjà mort, mangeur d'hommes, et non plus téméraire jeune garçon prêt à sauver son ami de la mort par digestion titanesque. Rigolo.Sinon, je ne comprends pas que l'idée du parasite responsable de tout ce merdier répugne tant de monde. De ma fenêtre, si c'est bien amené, ça pourrait faire sens.Bon après, il y a eu Pieck qui s'est défoncée ce chapitre. Mais j'avoue, le personnage me laisse assez indifférente et je n'ai pas l'habitude de m'extasier sur la "badassitude".Le fusil de Gabi qui pope est une erreur? Elle aurait pu l'emporter avec elle dans ses tribulations,après tout le groupe avait des charrettes. Mais au port de Paradis, comment a-t-elle fait? Elle l'a pris avec elle sur le bateau? On ne l'a pas vu en tout cas...

  • Like 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...