Jump to content


Erebus

Kingdom 633

Recommended Posts

@Eiyuu Snake Mais pourquoi appeler une victoire à la Pyrrhus alors que la définition même n'a rien à voir ?

 

Une victoire à la Pyrrhus c'est gagner mais en subissant d'énorme perte.

 

Le plus proche dans le manga ce serait la première campagne de Shin avec le Duke ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Shin-wara a dit :

@Eiyuu Snake en réalité tout dépend de l'approvisionnement. 

 

si il existe un moyen d'obtenir de la nourriture ou non change fondamentalement tous les plans faisable.  puisque si c'est non , prendre gyou en l'état ne changera rien , ils vont tous mourir de faim.  

 

après en relisant le chapitre , je dois avouer qu'il y a un truc qui me hyperais bien . ce serait qu'ousen compte sur l'instinct de shin pour mettre riboku en échec . mais c'est probablement trop tot pour shin  

Ça serait le scénario idéale, shin qui botte les fesses à riboku en utilisant son instinct. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Pagota a dit :

Alors la je comprend pas ce qui disent que ce n est pas une victoire ou pas tout à fait pour QIN regardez les faits zhao avait 30 000 mec en plus apparemment plus d officier et pourtant ils se sont fait buter 4 généraux plus houken contre un seul  makou (et me vice commandant d akou).Ils ont perdu plus d hommes et pire que tout ils ont dut fuire la queue entre les jambes dans leur propre pays  donc abandonner une partie du territoire

car la on est sur une campagne avec objectif ... prendre gyou et avoir une place forte pour qin ...

si qin ne prend pas gyou on se retrouve avec une armee affamee qui n a aucun point de repli

et donc se retrouve en plein pays ennemi dans la plus mauvaise situation

et pas sur qu ils rallient qin avec une echec car SSJ guette a la frontiere

 

de plus si qin perd cette armee autant dire que l unification est finie car elle pourra jamais ressortir une telle armee et finir l unification en 15 ans ^^

une victoire a la pyrrhus serait viable pour rbk pas pour qin ...

car rbk sauve gyou au prix de grande perte pas de souci c'est a zhao donc gerable

qin gagne avec de tres lourdes pertes : la c'est souci car difficile de tenir gyou avec peu d hommes ^^

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Novasm18 a dit :

Une victoire à la Pyrrhus c'est gagner mais en subissant d'énorme perte.

Pyrrhus enchaînait les victoires tactiques avec beaucoup de pertes, mais qui d'un point de vue de la guerre ne lui apportait pas d'avantage stratégique.

 

Tu as raison sur la définition communément admise, j'ai pris l'expression pour l'aspect "peu de gain stratégique" qu'avaient les batailles du roi Pyrrhus. J'aurais pas dû ^^

 

Là en l'occurrence, Ousen n'a pas les pertes des batailles de Pyrrhus, mais je considère que sa "victoire" l'amène dans une situation plus difficile encore que si il avait maintenu le statut quo.

  • Like 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Eiyuu Snake a dit :

Pyrrhus enchaînait les victoires tactiques avec beaucoup de pertes, mais qui d'un point de vue de la guerre ne lui apportait pas d'avantage stratégique.

 

Tu as raison sur la définition communément admise, j'ai pris l'expression pour l'aspect "peu de gain stratégique" qu'avaient les batailles du roi Pyrrhus. J'aurais pas dû ^^

 

Là en l'occurrence, Ousen n'a pas les pertes des batailles de Pyrrhus, mais je considère que sa "victoire" l'amène dans une situation plus difficile encore que si il avait maintenu le statut quo.

 

Je pense pas que cela devient plus difficile pour Ousen, je pense que c'est toujours le même problème, capturer Gyou avant que Riboku ne détruise Kanki.

 

Hors maintenant il est plus proche de la victoire et c'est un peu plus difficile pour Riboku car il a Ousen dans le dos.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Novasm18 a dit :

Hors maintenant il est plus proche de la victoire et c'est un peu plus difficile pour Riboku car il a Ousen dans le dos. 

 

moi je pense que c'est la meilleure configuration pour rbk ...

en placant le earl restant et kisui en position arriere il peut empecher ousen d etre une menace

en placant batei , futei et bnj a l avant il a une grosse force de charge qui peut faire mal a kanki ...

 

apres le roi des bandits n est pas un lapin de 6jours je pense qu on va encore avoir des coups fumeux qui vont lui servir ^^

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Eiyuu Snake a dit :

Personnellement, je trouve qu'on est passé d'une situation d'équilibre qui avantagait Qin, à une situation où le détachement de Ousen est condamné à l'exploit pour que Riboku ne brise pas le siège. D'où une défaite stratégique.

Tu penses à quel statut quo ? Celui du début du quinzième jour n’était pas tenable, RBK aurait lourdement attaqué avant. Celui des jours d’avant était intenable : si Ousen n’avait pas attaqué férocement RBK par les ailes, RBK se serait douté d’une embrouille  avec Gyou et ses provisions. Ousen devait jouer la comédie (attaquer RBK) pour rendre la situation de désavantage des provisions crédible pour RBK. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis d accord avec @mollo , la comedie prend car il donne de la substance en lancant des ailes dans des combats acharnes ..

et le fait que ousen soit un des rares a connaitre le plan de base a fait que les armees de qin etaient a fond

 

pour ma part le statu quo est bon pour qin avec 2 conditions :

1/ que kanki empeche les sorties de civiles de gyou

2/ qu il y ait une livraison de nourriture pour qin

 

a ce moment la on aurait gyou en otage qui obligerait rbk a abdiquer malgre sa position dominante

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, mollo a dit :

Tu penses à quel statut quo ? Celui du début du quinzième jour n’était pas tenable, RBK aurait lourdement attaqué avant. Celui des jours d’avant était intenable : si Ousen n’avait pas attaqué férocement RBK par les ailes, RBK se serait douté d’une embrouille  avec Gyou et ses provisions. Ousen devait jouer la comédie (attaquer RBK) pour rendre la situation de désavantage des provisions crédible pour RBK

Eh bien si, je pense en effet à un de ces statuts quo. Ils me paraissent bien plus aisés à tenir que là à courir contre l'armée de Riboku à 1 contre 3.

 

Avec son aile gauche détruite, Riboku aurait difficilement pu lancer une attaque efficace. Il aurait été plus simple pour Ousen d'essayer de le contenir plutôt que de le détruire à tout prix... Prix qui est aujourd'hui de l'avoir laissé filer et de courir derrière.

 

D'autant plus que Ousen nous a été vendu au début du manga comme un champion de la défense.

 

Par contre je te rejoins sur le fait que Ousen devait maintenir une sorte de bluff pour masquer le plan sur les provisions de Gyou. Par contre à partir du moment où le plan était découvert, il aurait mieux fait de faire traîner.

 

En principe, il est plus simple de défendre que d'attaquer. Là, en aillant choisi d'attaquer quand il avait le choix, Ousen se retrouve dans une situation où il n'a plus le choix et doit attaquer.

 

Bref, à mon sens, à l'issu de ce 15eme jour, la situation de Ousen est moins bonne qu'en début de ce 15 jours. Alors qu'il aurait pu maintenir la situation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Eiyuu Snake a dit :

Bref, à mon sens, à l'issu de ce 15eme jour, la situation de Ousen est moins bonne qu'en début de ce 15 jours. Alors qu'il aurait pu maintenir la situation.

tu penses qu il pouvait tenir la situation ?

l aile gauche de qin etait dans une sorte de combat et d esquive pour empecher les degats de batei et son armee

le centre ne pouvait pas tenir et empecher rbk de se retirer ^^

 

tant que rbk voulait renverser ousen alors oui ousen pouvait maintenir la situation
mais la quantite de troupes de qin n est pas suffisante pour imposer le sens du combat

on a vu tout au long des 15j que rbk ne semblait pas inquiet

et le repli etait une option envisagée depuis le debut

 

 

  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le plus drôle dans l'histoire des 20% avec un rassemblement d'élite sera de voir Dansa.

Je pense qu'il doit être en grande forme pour une personne ayant combattu 15 jours.

Surtout après sa sieste lol.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Davubuntu a dit :

Le plus drôle dans l'histoire des 20% avec un rassemblement d'élite sera de voir Dansa.

Je pense qu'il doit être en grande forme pour une personne ayant combattu 15 jours.

Surtout après sa sieste lol.

franchement je te trouve dur avec dansa qui avec akakin a pas demerite sur 14j

son role etait depeche le restant de l armee de bnj d acceder ay centre et il l a fait

si il s enleve il offre la possibilite a l aile de zhao de venir ...

 

bnj a profite des petits poneys pour passer avec une troupe d elite ...

ca il n y peut rien ... pour moi le fautif est ouhon qui a mal gere ce point ...

il a une troupe autonome mais il a prefere partir a 5 hommes dont ses 2 bras droits

 

dansa a tenu bnj avec akakin durant 14j ce qui reste un exploit pour un sous chef ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour  little b.

 

Effectivement mes propos sont dur et j'aurais dû mettre plus de texte dans mon commentaire.

Ce dernier était plus une blague parce que je trouve qu'il a joué un rôle dans cette campagne...

Sinon pour être plus précis sur ce sujet je reste dubitatif. 

Parce que pour moi il est loin d'être faible mais il n'a clairement pas les épaules d'un second, il a été bon mais il est resté dans l'ombre et je dirais même qu'il voulait donner la main à  Ouhon.

Il ne voulait pas prendre ses responsabilités. 

 

Du coup, je trouve Akakin beaucoup plus méritant que ce soit dans la stratégie,  la force et la vision du champ de bataille... il a montré de belles compétences. 

 

Je suis d'accord qu'il a bloqué l'armée et qu'il se devait de bloquer l'accès.

Cependant  il a aussi vu le général ennemi et il n'a pas pris la peine de le faire suivre par un petit groupe pour savoir ce qu'il avait en tête. 

 

Je pense aussi que bnj était quand même avec suffisamment de soldats pour massacrer le QG de Ousen dans une attaque en étau.

Je dirais au moins 1000.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Davubuntu a dit :

Je pense aussi que bnj était quand même avec suffisamment de soldats pour massacrer le QG de Ousen dans une attaque en étau.

Je dirais au moins 1000.

il cede une partie de son armee a akakin ...

les soldats cavaliers qui restent en majorite sont de l unite de ouhon ...

donc celui qui doit bloquer bnj c'est ouhon et son unite ...

 

pour moi la faute est plus sur ouhon que sur dansa...

de plus en theorie dansa ignore que bnj a des poney qui passent partout

et quand il les voit passer c 'est trop tard ^^

 

la ouhon peut regrouper 500 hommes de son unite pour rattrapper le coup ...

mais non il part avec 5 hommes ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis tout à fait d'accord avec toi concernant Ouhon.

D'ailleurs on se demande ce que son unité a fait...

Je crois pas que c'était dit?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, little b a dit :

il cede une partie de son armee a akakin ...

les soldats cavaliers qui restent en majorite sont de l unite de ouhon ...

donc celui qui doit bloquer bnj c'est ouhon et son unite ...

 

pour moi la faute est plus sur ouhon que sur dansa...

de plus en theorie dansa ignore que bnj a des poney qui passent partout

et quand il les voit passer c 'est trop tard ^^

 

la ouhon peut regrouper 500 hommes de son unite pour rattrapper le coup ...

mais non il part avec 5 hommes ^^

 

Il lui donne la moitié à Akakin donc Dansa il lui reste des blessé et le gros de l'infanterie... 

Jamais il ne peut partir à la poursuite de Bananji avec ce qu'il lui reste et en plus ce serait laisser le champ libre à toute l'armée qui reste des cgr, Gyou'un, gaku'ei et Bananji, genre au moins 5K...

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Novasm18 j'avais pas dit qu'il devait ou pouvait le poursuivre. 

Au contraire il devait bloquer le passage par contre il aurait pu envoyer une petite unité pour voir ce qui se passait. 

Après mon vrai reproche c'est qu'il n'a pas pris d'initiatives et demande à Ouhon de reprendre la boutique. 

Je trouve moyen pour un second de la 1er armée avec l'expérience qui va avec. 

 

Alors que Akakin ne pouvait pas gérer l'armée de Akou en tant que jeune commandant de 1000 hommes.

Alors qu'il a été très impressionnant 

 

Un peu comme Karin qui ne pouvait pas gérer l'armée de Kanmei tuer par Moubu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/02/2020 à 10:05, Nahaldry a dit :

Bon bah c’est cool alors. Mais je croyais que c’était ridicule ce qu’ils pouvaient piller dans un village. « Goutte d’eau dans un océan » cf KaryoTen

 

C'est une paille pour une armé de 130 000 hommes qui a sa nourriture : une demi-journée de ration gagnée pour une demi-journée de temps perdu. 

Pour 60 000 hommes (max) qui sont affamés, une journée de ration, c'est vital... Et ce d'autant qu'ils ont tout leur temps pour descendre sur Gyou. 

 

Le 28/02/2020 à 14:28, Shin-wara a dit :

donc vous etes d'accord pour dire qu'a cet instant , la solution la plus évidente pour régler le problème de nourriture c'est bien la prise de cette ville ? 

une fois atsuyo et ryouyou prisent , ce sera un échec et quasi mat pour l'ouest de zhao . 

 

 

Non. C'est une armée affamée et sans ses meilleurs combattants. Elle n'a aucune chance de prendre Atsuyo qui doit être une grosse ville bien protégée et avec une garnison importante. Même si des hommes ont été mobilisés, je doute que la "porte du nord de Zhao" ait été complètement délaissée.  

Oui, car Atsuyo, c'est la voie vers le nord de Zhao, et non pas vers l'Ouest. 

 

Le 27/02/2020 à 23:05, Sicerion a dit :

Mon analyse se repose justement sur la VA (je ne lis la VF que pour me faire une idée de notion que j'aurai pu manquer dans la VA), alors peut  être que c'est une erreur d’interprétation ou que la distinction n'est pas faite en japonais. Mais en anglais c'est une erreur grammaticale de ne pas préciser le cas échéant si on parle d'un état de fait originel qui a évolué. Ne rien préciser signifie que l'on parle de l'état actuel des choses. Un compte rendus militaire grammaticalement correct allant dans ton sens aurait ressemblé à "Taking with them more than half of the orignial number of Zhao soldiers" ou en étant plus dans le jargon militaire "Taking with them more than half of Zhao deployed soldiers". Grammaticalement tu dois utilisé le passé "Deployed" ou une notion faisant référence au passé "Original" pour faire référence à un état de fait dans le passé. Dans le cas contraire tu parle de la situation présente. Donc "Total number of zhao soldier" se comprend le cas échéant par "The current total number of zhao soldier"

 

Donc je n'ai aucun moyen de prouver que tu est dans le faux de penser ça, mais si c'est avéré alors c'est une erreur de trad qui change fondamentalement la compréhension de la situation pour le,lecteur.

 

Mon anglais n'est clairement pas assez précis pour sentir ce genre de nuances donc je veux bien te croire. 

Après, cela ne change pas tout car on arrivait à peu près aux mêmes estimations... 

 

Le 28/02/2020 à 10:02, Sicerion a dit :

- premièrement Zhao à laissé des hommes derrière en sacrifice (c'est la seule explication qui justifie un replis ordonné). Une notion qui a disparus de la VA et qui est présente dans la VF c'est le fait que le centre et bananji ont créé des mélées pour faciliter la retraite. 

 

Pour le coup, je pense que c'est une mauvaise traduction de la VF. Quand tu voies les images qui accompagnent le texte, tu te rends bien compte que Bananji et Kai ne créent pas des mêlées pour permettre aux autres de se retirer mais qu'ils mènent précisément cette retraite. Ce que rend bien la VUS qui est quand plutôt très fiable habituellement et de bonne qualité (c'est plus variable sur la VF). D'ailleurs, tu te demandes comment Kai et Bananji, étant dans le coeur des combats au moment où tombe l'ordre de retraite, pouvaient créer des mêlées. 

Je suis d'accord sur le fond et sur le reste mais je pense que ce sont d'autres hommes que Bananji et Kai qui ont couvert la retraite de ces derniers. 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Eiyuu Snake a dit :

Avec son aile gauche détruite, Riboku aurait difficilement pu lancer une attaque efficace. Il aurait été plus simple pour Ousen d'essayer de le contenir plutôt que de le détruire à tout prix... Prix qui est aujourd'hui de l'avoir laissé filer et de courir derrière

Alors : oui.

 

Cependant, au début du 15e jour, le plan d’Ousen n’était pas encore éventé. C’est vers midi que les choses ont changé et que RBK est passé en mode hyper offensif. À ce moment-là, Ousen était déjà dans une offensive forte, avec des ordres déjà lancés pour l’aile droite. Il me semble qu’il ne pouvait pas aisément changer en défense ses armées, sauf à sacrifier pour rien son aile droite (à qui il ne pouvait pas envoyer de nouvel ordre).

 

Donc à mon avis c’est ça qui a provoqué la poursuite de son offensive quand RBK a lancé la sienne.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah Ousen ne peut pas prévoir plusieurs plans c’est exact, il y a que Riboku qui a cette faculté spéciale d’avoir une demie douzaine de scénari possible, bien que celui où des intrus brûlent les rations de Gyou et qu’il faille détruire Qin au plus vite n’en fasse pas parti, sinon il n’aurait pas attendu jusqu’au 15eme jour. Il avait tout de même celui très utile de la retraite en avant. Vraiment un dont ses dieux ce petit bonhomme 

  • Joy 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@lilas

Je ne vois pas en quoi se serait une mauvaise traduction de parler de "creer des mêlées". Un stratège ou un général qui donne des ordres depuis l'arrière "crée" des mouvements de troupes. Donc ils peuvent très bien avoir créer des mêlées sans y prendre part eux même. C'est d'ailleurs ce que j'avais compris en lisant le passage. 

Et même dans l'absolu, ils peuvent très bien avoir servis de point de fixation de la dite mêlée avant de se replier à l'arrière pour organiser la retraite.

Il n'y aucun moyen de mesurer la temporalité entre l'image montrant bananji à la tête d'une armée en retraite et l' état de fait décris par mouten qui indique que ce dernier a créé une mêlée. Les deux faits pouvant être concomitant ou alors dissociés dans le temps

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 29/02/2020 à 11:12, Eiyuu Snake a dit :

Eh bien si, je pense en effet à un de ces statuts quo. Ils me paraissent bien plus aisés à tenir que là à courir contre l'armée de Riboku à 1 contre 3.

 

Avec son aile gauche détruite, Riboku aurait difficilement pu lancer une attaque efficace. Il aurait été plus simple pour Ousen d'essayer de le contenir plutôt que de le détruire à tout prix... Prix qui est aujourd'hui de l'avoir laissé filer et de courir derrière.

 

D'autant plus que Ousen nous a été vendu au début du manga comme un champion de la défense.

 

Par contre je te rejoins sur le fait que Ousen devait maintenir une sorte de bluff pour masquer le plan sur les provisions de Gyou. Par contre à partir du moment où le plan était découvert, il aurait mieux fait de faire traîner.

 

En principe, il est plus simple de défendre que d'attaquer. Là, en aillant choisi d'attaquer quand il avait le choix, Ousen se retrouve dans une situation où il n'a plus le choix et doit attaquer.

 

Bref, à mon sens, à l'issu de ce 15eme jour, la situation de Ousen est moins bonne qu'en début de ce 15 jours. Alors qu'il aurait pu maintenir la situation.

 

Je dois l'avouer, j'ai du mal à admettre l'idée que Ousen se soit planté et ait dégradé sa situation au fil de quinzième jour alors j'ai essayé d'y réfléchir froidement. 

Ousen aurait-il mieux fait de faire traîner et de passer à la défensive lorsque Riboku est passé à l'attaque ? 

 

On pourrait dire que oui, et Ousen aurait conservé en meilleur état ses 30 000 hommes du centre pour harceler Riboku qui allait vers Gyou. 

Mais on pourrait dire aussi que non, car de toutes les façons, Ousen n'aurait pas emmené 30 000 hommes avec lui, étant donné qu'il n'avait de quoi nourrir que deux dixièmes de son armée. 

D'autre part, si Ousen n'avait pas lancé son offensive, il n'aurait pas pu contraindre Riboku à abandonner un peu moins de la moitié de se troupes du centre et de l'aile gauche, ce qui est considérable. Si Riboku mène vers Gyou une armée entre 50 et 70 000 hommes, c'est une armée qui numériquement peut être défaite par Qin. Entre 80 et 100 000 hommes, cela aurait peut-être été plus chaud. 

 

D'un autre côté, Riboku semble dire qu'avec l'armée actuelle de Ousen dans son dos, aller à Gyou était compliqué. On pourrait donc croire que Ousen a raté son coup en ne préservant pas sa force de frappe centrale intacte. Peut-être Ousen a-t-il cédé à son petit pêché mignon en attaquant : tenter de mettre Riboku en difficulté pour le convaincre de le rejoindre ? Comme d'habitude, cela a foiré. 

En même temps, quand Riboku passe à l'attaque, Ousen dit clairement que son objectif est de mettre Riboku à genoux (sans penser à Gyou semble-t-il). A-t-il réussi en lui faisant perdre presque la moitié de son armée ? 

Je ne sais finalement pas quoi en penser. Et je ne suis pas certain que Hara nous donnera une réponse sur ce sujet. 

 

Le 29/02/2020 à 15:07, Davubuntu a dit :

Du coup, je trouve Akakin beaucoup plus méritant que ce soit dans la stratégie,  la force et la vision du champ de bataille... il a montré de belles compétences. 

 

Je suis d'accord qu'il a bloqué l'armée et qu'il se devait de bloquer l'accès.

 

Akakin est clairement la très belle révélation de ce champ de bataille.

Sans lui, Ouhon n'aurait pas triomphé de Bananji et de Chougaryu et n'aurait pas non plus sauvé l'aile droite en la personne de son commandant Akou. Il agit en bref déjà comme un second de Ouhon^_^
En revanche c'est Dansa qui aide Shin à percer vers le centre. 

Akakin et Dansa font un peu la paire. Ouhon récupérera-t-il les deux ? Je ne le pense pas. J'imagine bien Dansa rester avec Akou quand il se réveillera. 

 

Ouhon récupérera peut-être en Akakin un combattant de qualité au sens tactique très aiguisé, et à l'esprit d'indépendance très prononcé. Ce dont Ouhon a besoin pour le remettre en place mais qui s'inscrit en même temps parfaitement dans la tonalité de son unité. 

Mouten, s'il récupère les soldats de feu Makou, récupérera une masse anonyme mais extrêmement puissante (la plus puissante de l'armée de Ousen), pour lui permettre de déployer encore plus ses talents de stratège. Là encore, on est dans la logique de son unité.  

Quant à Shin, il est parti pour ne rien récupérer du tout. Si ce n'est la maturation et l'accoutumance au champ de bataille des deux exceptionnels talents des frères archers. Pour donner une nouvelle dimension à la HSU, différente du rentre dedans habituel. 

 

Le 01/03/2020 à 11:34, Sicerion a dit :

@lilas

Je ne vois pas en quoi se serait une mauvaise traduction de parler de "creer des mêlées". Un stratège ou un général qui donne des ordres depuis l'arrière "crée" des mouvements de troupes. Donc ils peuvent très bien avoir créer des mêlées sans y prendre part eux même. C'est d'ailleurs ce que j'avais compris en lisant le passage. 

Et même dans l'absolu, ils peuvent très bien avoir servis de point de fixation de la dite mêlée avant de se replier à l'arrière pour organiser la retraite.

Il n'y aucun moyen de mesurer la temporalité entre l'image montrant bananji à la tête d'une armée en retraite et l' état de fait décris par mouten qui indique que ce dernier a créé une mêlée. Les deux faits pouvant être concomitant ou alors dissociés dans le temps

 

Oui, bien sûr mais au-delà de ce qu'il est possible de faire effectivement sur le terrain, le texte original dit une chose, la VF et la VUS deux différentes. A partir de là, il faut bien choisir. 

A moins que le japonais n'ait un terme qui veut dire "se replier en foutant la pagaille", la VA ayant retenu l'aspect "se replier" et la VF "en foutant la pagaille". :ph34r:

Edited by lilas
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@lilas

Je comprend bien ton point de vue mais j'ai du mal à croire que se soit un ajout volontaire et non justifié de la traductice VF. C'est beaucoup trop complexe pour être un simple choix de traduction. La différence de comprehension entre avec et sans la notion de mêlée est tellement importante que ça n'aurait aucun sens de l'ajouter si elle n'existe pas dans le texte original. J'ai plus tendance à croire que c'est une omission dans la trad anglaise plutôt qu'un ajout intempestif dans la trad VF. 

 

Mon opinion se base sur deux faits, premièrement la retraite organisée de zhao n'aurait plus aucun sens si tu retire la seule justification valable à l'absence de poursuite de QIN et deuxièmement c'est concernant les erreurs communes de traductions car il est bien plus fréquents de constater des omissions liés aux difficultés de traduction (expression non communes aux deux langues, volume du texte trop important dans sa version traduite, humour difficile à retranscrire en particulier les jeux de mots... ) plutôt que de constater des ajouts intempestifs de la part du traducteur. 

 

Apres il y a peut être un membre de l'équipe de traduction qui peut nous éclairer sur le sujet en vérifiant l'existence d'une telle notion dans la version d'origine. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@lilas j'aime bien ton raisonnement et je suis d'accord avec toi. 

Cependant Akakin a aider Ouhon mais en tant que membre de l'armée de Akou.

Il est un électron libre qui tape ou ça fait mal grâce à son sens de l'observation... il attendait que l'ordre de Dansa de passer en mode offensive, il a beaucoup de cran. 

C'est pour ça que je le vois plus comme second que Dansa.

Même si je répète Dansa a bien entendu participer à la victoire de l'aile droite. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, lilas a dit :

D'autre part, si Ousen n'avait pas lancé son offensive, il n'aurait pas pu contraindre Riboku à abandonner un peu moins de la moitié de se troupes du centre et de l'aile gauche, ce qui est considérable. Si Riboku mène vers Gyou une armée entre 50 et 70 000 hommes, c'est une armée qui numériquement peut être défaite par Qin. Entre 80 et 100 000 hommes, cela aurait peut-être été plus chaud.  

Et surtout : si Ousen n'avait pas fait tuer l'un des généraux de RBK (plus Kinmou), RBK aurait eu non pas une armée entière (le dernier Comte), mais trois armées au complet (deux Comtes plus Kinmou). Et aurait donc été considérablement plus souple et donc dangereux.

Là, on peut dire qu'Ousen a enlevé une bonne moitié de la force de frappe de RBK... et Kanki va en avoir grandement besoin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...