Jump to content
Erebus

Kingdom 640

Recommended Posts

il y a 48 minutes, Gyou'un a dit :

Pour le "moi et machin" tu as raison mais je ne sais plus si c'est pour la politesse mais les règles générales de la langue française sont ainsi : lui et moi, toi et moi, machin et moi etc... Je l'ai toujours appris comme ça. 

oui c'est la politesse ... on se cite toujours en dernier ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 19 heures, Zaikahal a dit :

Concernant le ravitaillement de Gyou là c'est différent, Riboku a réussi à comprendre bien que tardivement le plan de Ousen, mais le problème c'est vu qu'on a aucune information temporelle à ce moment là on ne sait pas si Riboku réalise ça 3 heures avant le ravitaillement, juste au moment ou il se produit ou bien 2 heures après, donc on ne pourra pas savoir si la présence de Riboku sur le champ de bataille aurait pu interférer avec le ravitaillement, peut être que oui peut être que non.

Je pars un peu en mode méta mais : vu comme Hara nous narre cette campagne, c'est une façon de dire que la seule chose qui a empêché RBK d'intervenir, c'est son intervention, et que sinon il aurait très largement pu compromettre le ravitaillement.

 

Il y a 3 heures, Jonysos a dit :

Le statut de réfugié de guerre n'est pas forcement enviable et les gens du peuple ne possèdent que le lopin de guerre qu'ils cultivent : il se peut donc qu'entendant que les locaux sont bien traités qu'ils revienne préférant ça à l'indigence. 

 

Comme le disait Shin au tout début du manga, le peuple s'en fout un peu de qui dirige. Si les citoyens de la région de Gyou sont bien traités, que la région ne connaît pas d'autre guerre et que les réfugiés peuvent revenir, ils le feront probablement et resteront dans leur lieu de vie, vu que ça les empêchera pas de manger.

 

Edited by mollo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, mollo a dit :

Comme le disait Shin au tout début du manga, le peuple s'en fout un peu de qui dirige. Si les citoyens de la région de Gyou sont bien traités, que la région ne connaît pas d'autre guerre et que les réfugiés peuvent revenir, ils le feront probablement et resteront dans leur lieu de vie, vu que ça les empêchera pas de manger.

tu sous-estimes le patriotisme, shin qui était un esclave et venait de perdre son ami à cause du roi n'est pas le plus crédible.

je penses que la difficulté des citoyens à accepter des dirigeants d'un autre état ne sera pas aussi facile, le roi de qi nous l'a démontré avec sa conversation avec sei, en plus les citoyens des états conquis ne seront pas les seuls à poser problèmes, les citoyens de Qin pourraient ne pas accepter aussi facilement ces "étrangers": 

176889907_Capturedcran2020-04-2318_08_11.jpg.65a8120bbb98365a3be36c50467f1bb3.jpg

C'est assez violent comme réaction, rien que l'idée que leurs nourritures puissent également appartenir aux autres les révoltes alors qu'ils soient placer à leur niveau ne sera pas aisé à faire accepter

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Xeden a dit :

tu sous-estimes le patriotisme, shin qui était un esclave et venait de perdre son ami à cause du roi n'est pas le plus crédible.

je penses que la difficulté des citoyens à accepter des dirigeants d'un autre état ne sera pas aussi facile, le roi de qi nous l'a démontré avec sa conversation avec sei, en plus les citoyens des états conquis ne seront pas les seuls à poser problèmes, les citoyens de Qin pourraient ne pas accepter aussi facilement ces "étrangers": 

176889907_Capturedcran2020-04-2318_08_11.jpg.65a8120bbb98365a3be36c50467f1bb3.jpg

C'est assez violent comme réaction, rien que l'idée que leurs nourritures puissent également appartenir aux autres les révoltes alors qu'ils soient placer à leur niveau ne sera pas aisé à faire accepter

C'est peux être une intervention de rishi vers la région de Gyou dans 3 4 chapitres ? Histoire de voir la mis en place de la législation nouvelle. 

 

Une chose est sûr on aura un arc avec soit une révolte soit du tumulte. 

 

Mais d'abord LES RÉCOMPENSES. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@Xeden 

je pense que sur ce genre de question , il faut apporter des réponses au cas par cas .

 

selon la situations des gens ( statut social , comportement des pouvoirs en place à leurs encontre etc ) . 
 

ce sera plus ou moins compliqué de les faire changer d’allégeance .

 

zhao n’a pas vraiment démontré être un pays très «  juste » dans le traitement des siens ( cf ryouyou ou même rigan ) . 

Donc si les habitants s’aperçoivent que leurs nouveau roi , les traite mieux et leurs donne plus de perspective d’évolution ..

 

maintenant , je pense que pour lancer un tel processus d’assimilation, qin va avoir besoin d’exemple pour démontrer son model tant sur les plans légales que de la méritocratie . ( via l’armée notamment ) . 
 

et puis il y aura aussi probablement tt une propagande d’état de mise en place . 
 

d’ailleurs à petite échelle on en a déjà eu une sur cette campagne avec ousen et la population de cricket puis la chorale de kanki devant gyou 😂

Edited by Shin-wara

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Xeden a dit :

les citoyens de Qin pourraient ne pas accepter aussi facilement ces "étrangers": 

On parle de serviteurs du palais. Va voir au fin fond de la campagne, les paysans. S’ils ont à bouffer, globalement ils peuvent tolérer le reste. Si leur situation s’améliore après la conquête, ils peuvent même y voir un avantage. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La réaction du serviteur se comprend vu comment le Roi de QI a présenté la chose : toutes les possessions de QIN devenant les possessions de Zaho. Il parlait de domination, de subordination, d'esclavage => il va obligatoirement se révolter contre cette idée. 

 

Mais, ce que Sei veut c'est établir une relation d'égalité: chaque habitant conquis étant reconnu comme un habitant de QIN avec les mêmes droits à terme. Le peuple devrait mieux le vivre. 

Edited by Jonysos

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin la fin de la campagne de Gyou, j'en pouvais plus, pour ma part c'était trop long et je l'avais déjà dit quand on suivait Yotanwa.

 

Pour ceux qui disent que Qin et surtout Ousen  a eu du bol pour l'arrestation de Riboku, c'est vrai il aurait pu réagir et compliquer le ravitaillement de Gyou. 

Mais que dire de la chance de Riboku et son super joker Houken qui débarque sur le champs de bataille et qui s'interpose entre Shin et Riboku ? Pas de Houken ben plus de tête sur les épaules de Riboku et du coup anéantissement total ou presque des soldats de Zhao sur les plaines de Shukai.

 

Pour moi c’était une belle campagne, qques chapitres inutiles qui étirent la campagne mais c'est comme ça.

 

Concernant ce chapitre (pour pas être totalement hors sujet).

 

La hype à venir sur la gestion interne de Zhao est intéressante est ce qu'on aura un tome (le suivant entièrement sur ça) dommage qu'on est pas plus de réaction d'autres royaumes ou GG.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Jonysos a dit :

La réaction du serviteur se comprend vu comment le Roi de QI a présenté la chose : toutes les possessions de QIN devenant les possessions de Zaho. Il parlait de domination, de subordination, d'esclavage => il va obligatoirement se révolter contre cette idée. 

 

Oui, et il faut garder en tête que les changements de nationalité et les conquêtes ne se sont jamais fait autrement qu'ainsi... jusqu'à Sei en tout cas.

 

Suffit de voir pendant l'insurrection de l'état d'Ai, avec le général rebelle dont j'ai oublié le nom qui conservait ce ressentiment contre Qin après cent ans de citoyenneté...

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu as plusieurs cas de figures :

- ceux qui acceptent pas l annexion et dans ce cas ce sont eux les fameux migrant vers le nord dont on nous parle

- ceux qui s en foutent et qui resteront dans le coin et travailleront pour pierre paul ou jacques

- ceux qui vont venir de qin pour travailler la terre ( un peu comme les 10K hommes qui avaient pris possession des terres de wei

 

pour le cas 1 ce sont souvent eux qui entreront dans l armee pour defendre leur pays

mais si le pays est entierement annexe la ca devient autre histoire

 

soit la rancoeur est trop forte et ils partent dans un autre pays ... la il y a pas bcp de choix c'est le nord, qi ou yan

soit finalement ils voient que c'est pas mal comme situation et ils retournent a leurs occupations au champs


mais ils ont deja pas grand chose et perdre leur lopin de terrain c'est deja un gros sacrifice

ils sont plus attaches a leur terre qu a leur roi ^^

 

  • Like 1
  • Joy 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai l'impression que vous voyez les choses d'un point de vue très occidentale, comme si le fait que sei fasses régner l'égalité entre tous et traitent les citoyens des pays conquis de manière juste suffiront à amener à l'acceptation. Si c'était le cas, riboku aurai accepter l'unification de sei car ca aurait été le mieux pour zhao, même s'il y avait le prince ka, la meilleure preuve de nationalisme qu'on est eu dans Kingdom c'est sai, où les citoyens étaient prêt à sacrifier leurs vies pour la survie de Qin, y'a aussi le fait de ne pas devenir des esclaves, mais comment les citoyens de zhao pourraient ils croire qu'il seront véritablement traité justement par Qin, sans oublier la haine qui existes en particulier entre Qin et zhao après chouhei, les états se font la guerre depuis des siècles, et maintenant ils devraient accepter de vivre ensemble quand ils pensent à leurs ancêtres qui se sont battus pour eux?

 

et pour conquérir les états, ils vont d'abord anéantir les armées, des hommes qui ont des familles et qui vont périr pour tenter d'arrêter Qin, et Qin va dire quoi à la population ensuite ? que c'était un mal nécessaire et qu'ils sont la pour les aider ?

  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Révélation
il y a 12 minutes, Xeden a dit :

j'ai l'impression que vous voyez les choses d'un point de vue très occidentale, comme si le fait que sei fasses régner l'égalité entre tous et traitent les citoyens des pays conquis de manière juste suffiront à amener à l'acceptation. Si c'était le cas, riboku aurai accepter l'unification de sei car ca aurait été le mieux pour zhao, même s'il y avait le prince ka, la meilleure preuve de nationalisme qu'on est eu dans Kingdom c'est sai, où les citoyens étaient prêt à sacrifier leurs vies pour la survie de Qin, y'a aussi le fait de ne pas devenir des esclaves, mais comment les citoyens de zhao pourraient ils croire qu'il seront véritablement traité justement par Qin, sans oublier la haine qui existes en particulier entre Qin et zhao après chouhei, les états se font la guerre depuis des siècles, et maintenant ils devraient accepter de vivre ensemble quand ils pensent à leurs ancêtres qui se sont battus pour eux?

 

et pour conquérir les états, ils vont d'abord anéantir les armées, des hommes qui ont des familles et qui vont périr pour tenter d'arrêter Qin, et Qin va dire quoi à la population ensuite ? que c'était un mal nécessaire et qu'ils sont la pour les aider ?

 

 

C'est sûr que ça ne se fera pas d'un coup, mais le but est final est d'assimiler les peuples conquis. Et pour ça Sei emprunte une voie révolutionnaire pour l'époque qui est de ne pas mettre un individu ou une famille au-dessus de tout le monde mais de mettre le Loi au-dessus et ce afin qu'un peuple ne soit pas esclave d'un autre. 

 

Lors de cette campagne QIN n'a maltraité aucun habitant outre mesure et continue de bien traiter les conquis. A contrario,par exemple, lors de la campagne de Sanyou les soldats pillaient, violaient, torturaient les habitants des villes conquises (c'est la fois où Shin a failli buter un 1000 man commander). 

 

Ce comportement à l'opposé est le fondement de la nouvelle politique de Sei. De plus, si Sei démontre cette volonté "d'égalité" par l'établissement d'un loi qui est au-dessus de tous (va falloir que Rishi nous montre son taf), le peuple peut se trouvé inspiré. Justement, le passif entre Zaho et Qin est la raison pour laquelle il est important que Sei réussisse à convaincre: en tant qu'ancien otage, il est le produit de ce cercle de haine. C'est à lui de le détruire. 

 

Ca ne se fera pas du jour au lendemain c'est sûr.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, Xeden a dit :

et pour conquérir les états, ils vont d'abord anéantir les armées, des hommes qui ont des familles et qui vont périr pour tenter d'arrêter Qin, et Qin va dire quoi à la population ensuite ? que c'était un mal nécessaire et qu'ils sont la pour les aider ?

N'oublions pas le début du manga =>

Révélation

hyou1.PNG.f468230290f6894beb7a45544e0a91fb.PNG

l'armée ne concerne donc pas toutes les populations , surtout ailleurs qu'a QIN qui était l'état le plus axé sur la méritocratie du lot ...

 

et pour les autres , aussi cruel que ça puisse paraître , c'était juste leurs quotidien ... aller a la guerre pour des raisons qu'ils ne comprenaient pas et y mourir .. ça serait juste une de plus ... le cas d'un nouveau chouhei , lui , serait nettement différent et irréversible je pense .. ( et c'est d'ailleurs ce qui va rendre particulièrement intéressante la position de sei par rapport a kanki pour la suite ) . 

 

d'ailleurs en relisant le début du manga , j'ai retrouvé cette petite perle =>

Révélation

hyou.PNG.f4681acb5c97c0343d32449a443f5383.PNGGG1.PNG.a05b8aa6b921dad5313d080a63056f1a.PNGGG.PNG.27d7e12f13452c5f94a2d1f418033e8c.PNG

 

énorme moment émotion en vue les mecs ... on n'est pas prêt . 

Edited by Shin-wara
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La haine des autres peuples c'est comme les ideaux c'est souvent pour les elites ...

le peuple de base s en carre un peu ...

 

et je dirai meme que souvent il en veut pas a l ennemi d avoir emporter un proche mais a son roi qui les a envoye se battre

car quand c'est pour une bataille qui n a rien ramene c'est pire ...

 

les idees sont vehicules par les elites ...

mangoku avait cette haine et l a vehicule a son armee

car a force de dire de marteler un message il passe ^^

sei n a pas a convaincre les peuples il a juste a envoyer des responsables de regions qui vehiculeront ses idees

le peuple si il est bien traite sera plus receptif

mais ca on verra apres la conquete de zhao, car la le peuple du sud est remonter au nord

car servir un autre roi serait considerer comme une trahison et si gyou retombe ils le paieront

 

pas sur qu on est pas une punition collective sur les villageois qui se sont rebelles dans gyou ^^

  • Thumb 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même si ça être un point de vue très occidental, comme le défend @Xeden, l'idée d'intégration des citoyens du Sud de Zhao récemment annexé par Qin, i.e le triangle Retsubi-Ryouyou-Gyou, se doit d'être la traduction concrète de la politique de Sei, via Rishi, où l'ambition est d'unifier la Chine à travers la législation, et pas uniquement la force militaire.

Et ça pourrait venir aux oreilles des populations des royaumes voisins, pouvant soit exalter leur patriotisme, soit les pousser à développer une attitude attentiste.

 

Je l'ai déjà écrit à plusieurs reprises, mais avec le déroulé du chapitre, il est évident que Riboku ne sera pas exécuté: si l'angle du régicide, à travers une rébellion est mis en avant par Hara et ce sur quoi les discussions se sont orientées ici, je reste convaincu que, vu l'état de santé du roi Toujou, la mort par maladie ou empoisonnement (régicide soft) seront à privilégier et le prince Ka futur régnant, sauvera Riboku, qui aura toute latitude pour au moins défendre Kantan et l'Ouest de Zhao en n'étant plus caché derrière Houken, avec ses adjoints habituels plus Shibashou et Kochou.

Ce dernier, "le Dieu gardien de la capitale" (Kaine) résume la situation avec lucidité: si Riboku meurt, "c'est la fin de Zhao".

 

Ça promet pour la suite, sous tous les angles.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, little b a dit :

La haine des autres peuples c'est comme les ideaux c'est souvent pour les elites ...

le peuple de base s en carre un peu ...

 

et je dirai meme que souvent il en veut pas a l ennemi d avoir emporter un proche mais a son roi qui les a envoye se battre

car quand c'est pour une bataille qui n a rien ramene c'est pire ...

 

les idees sont vehicules par les elites ...

mangoku avait cette haine et l a vehicule a son armee

car a force de dire de marteler un message il passe ^^

sei n a pas a convaincre les peuples il a juste a envoyer des responsables de regions qui vehiculeront ses idees

le peuple si il est bien traite sera plus receptif

mais ca on verra apres la conquete de zhao, car la le peuple du sud est remonter au nord

car servir un autre roi serait considerer comme une trahison et si gyou retombe ils le paieront

 

pas sur qu on est pas une punition collective sur les villageois qui se sont rebelles dans gyou ^^

 

c'est pas des élites qui ont fait vivre un enfer à sei quand il était encore à kantan, ou encore pendant la coalition, quand on nous montré des scènes de kyoukai à zhao, les citoyens étaient bien content que "Qin est enfin ce qu'il mérité"

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Xeden a dit :

 

c'est pas des élites qui ont fait vivre un enfer à sei quand il était encore à kantan, ou encore pendant la coalition, quand on nous montré des scènes de kyoukai à zhao, les citoyens étaient bien content que "Qin est enfin ce qu'il mérité"

Et comment les citoyens peuvent-ils être mis au courant, que ce soit au sujet de Sei quand il vécut à Kantan, ou au moment de la guerre de coalition? C'est par les élites. Ce sont ces dernières qui informent les citoyens, et instiller un message politique, idéologique dirait-on également de nos jours.😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il y avait un truc sur la géographie des fleuves qui n'était pas très carré mais le fait qu'il n'y ait que 30 000 hommes à Retsubi me laisse aussi un peu perplexe. 

Kochou en avait 50 000. Kousonryuu 90 000. Comment arrive-t-on à 30 000 ?

 

Et au fait, il était où ce "strategy meeting in Gyou" ? >:D

Edited by lilas

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, SeseSeko a dit :

Et comment les citoyens peuvent-ils être mis au courant, que ce soit au sujet de Sei quand il vécut à Kantan, ou au moment de la guerre de coalition? C'est par les élites. Ce sont ces dernières qui informent les citoyens, et instiller un message politique, idéologique dirait-on également de nos jours.😉

bien sur que tout les citoyens des états n'ont pas la même perception des événements, pour chouhei, du cote de zhao, ce fut un massacre non justifié et du cote de Qin, la victoire d'un grand général sur des soldats ennemis, mais je vois pas en quoi cela va aider les citoyens de zhao à faire confiance à Qin ?ces élites restaient des citoyens de zhao, pourquoi ils écouteraient Qin, ca m'étonnerai qu'il leur laissent même le temps de leur faire comprendre leurs intentions avant de déclencher des émeutes. 

il y a une heure, little b a dit :

et je dirai meme que souvent il en veut pas a l ennemi d avoir emporter un proche mais a son roi qui les a envoye se battre

car quand c'est pour une bataille qui n a rien ramene c'est pire ...

 jamais les populations vont se mettre à haïr leur roi parce qu'ils ont perdu une bataille ça n'a pas de sens et ca serai même pas justifié, ils peuvent pas se reprocher d'être aller combattre l'ennemi pour défendre leurs terres, la défaite ne fera que renforcer leur haine envers l'état ennemi

 

il y a 3 minutes, lilas a dit :

Il y avait un truc sur la géographie des fleuves qui n'était pas très carré mais le fait qu'il n'y ait que 30 000 hommes à Retsubi me laisse aussi un peu perplexe. 

Kochou en avait 50 000. Kousonryuu 90 000. Comment arrive-t-on à 30 000 ?

 

Et au fait, il était où ce "strategy meeting in Gyou" ? >:D

je penses que gyou était une erreur, la réunion stratégique était finalement du coté de zhao à retsubi

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, lilas a dit :

Kochou en avait 50 000. Kousonryuu 90 000. Comment arrive-t-on à 30 000 ?

 

Tanwa  dû faire mal à Kousonryuu, qui n'était pas un top tiers général...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 10 heures, lilas a dit :

Il y avait un truc sur la géographie des fleuves qui n'était pas très carré mais le fait qu'il n'y ait que 30 000 hommes à Retsubi me laisse aussi un peu perplexe. 

Kochou en avait 50 000. Kousonryuu 90 000. Comment arrive-t-on à 30 000 ?

 

Et au fait, il était où ce "strategy meeting in Gyou" ? >:D

 

Je pense qu'ils ont du envoyer des troupes un peu partout pour couvrir Yotanwa ou renforcer les villes en chemin entre Retsubi et Gyou.

Edited by Novasm18

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, lilas a dit :

Et au fait, il était où ce "strategy meeting in Gyou" ? >:D

Quand Shin se penche et attrape fermement KK, c'est une démonstration quasi sportive, vu ce qui peut suivre, on peut même dire stratégique dans la futur relation et en plus c'est à Gyou
Les spoils disaient vrai 😏

kk.PNG

  • Joy 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Arhzan a dit :

tu sors d’où ces chiffres ? c'est quel chapitre ils disent les chiffres ?

Simplement une supposition sur la moyenne haute de soldats qu'il doit rester coté Zhao après la bataille des plaines.

 

Riboku avait 120 000 soldats au début de la bataille (contre 88 pour Ousen).

 

Il n'y a que son aile gauche (40 000 hommes) qui à subit de lourde perte, Bananji dit qu'il a perdu la moitié de ses hommes (10 000) lors du 14ém jour de bataille aprés s’être fait prendre en sandwich par la Hi shin unit et Akakin.

 

On peut supposer que c'est grosso modo le taux de perte de l'aile de gauche à l'issue du 15ém jour, 50% et donc 20 000 morts. 

 

Sur l'aile droite de Kisui et ses 30 000 hommes après les premiers jours de bataille il ne s'y passe plus rien comme le dis Ousen et les combats n'ont pas été de l'intensité de l'aile gauche, donc les pertes doivent étre minime, disons autour de 5000 hommes.

 

Enfin il y a l'armée du centre qui n'a combattu qu'une demi journée, et on contenu Ousen un bon moment, avant de parfaitement se replier, donc la encore sur un temps aussi cours les pertes n'ont pas du selon moi excéder les 10-15%, donc autour de 5000-7500 morts.

 

Ce qui donne donc autour de 85-90 000 soldats restant.

 

Maintenant si en prend en compte les soldats morts sur la route + fatigue, blessures ect... on peut descendre jusqu'a 70 000 mais ca me semble étre le minimum, n'oublions pas que Riboku comptait stopper Kanki et ses 50 000 hommes avec uniquement la moitié de ses hommes étant donné qu'il décide de se séparer d'une partie de son armée en laissant Kisui en arrière pour retenir Ousen durant le trajet vers Gyou, donc si il possédait moins de 70 000 hommes restant en tout ca voudrait dire qu'il comptait battre Kanki avec une grosse infériorité numérique en plus d’être épuisé ? Ca semble peu probable.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Xeden a dit :

c'est pas des élites qui ont fait vivre un enfer à sei quand il était encore à kantan, ou encore pendant la coalition, quand on nous montré des scènes de kyoukai à zhao, les citoyens étaient bien content que "Qin est enfin ce qu'il mérité"

l information c'est ce que les elites donnent au peuple ...

si tous les jours tu marteles le fils de ton voisin ne reviendra pas car il a ete assassine pr qin

que tu dis qin le peuple sanguinaire qui a enterre toute une ville et ses habitants

vous auriez une meilleur vie si on etait pas sous la menace du mechant qin

 

car il faut pas se voiler la face a cette epoque l information vehiculait difficilement

la haine se propageait ainsi ...

 

Il y a 8 heures, Gombrich a dit :

Maintenant si en prend en compte les soldats morts sur la route + fatigue, blessures ect... on peut descendre jusqu'a 70 000 mais ca me semble étre le minimum, n'oublions pas que Riboku comptait stopper Kanki et ses 50 000 hommes avec uniquement la moitié de ses hommes étant donné qu'il décide de se séparer d'une partie de son armée en laissant Kisui en arrière pour retenir Ousen durant le trajet vers Gyou, donc si il possédait moins de 70 000 hommes restant en tout ca voudrait dire qu'il comptait battre Kanki avec une grosse infériorité numérique en plus d’être épuisé ? Ca semble peu probable.

en fait je pense qu il comptais lancer le combat en 2 phases :

la premiere avec la cavalerie qui etait la plus rapide a se rendre a gyou donc avec un bloc de 50K soldat

la deuxieme avec l infanterie plus lente en plus qui les aurait rejoint

mais le but etait dennait un espoir a gyou pour patienter car si gyou savait que rbk etait la le morale aurait monter

c'etait sans connaitre l etait de rebellion qui s y tenait ^^

Il y a 9 heures, lilas a dit :

Il y avait un truc sur la géographie des fleuves qui n'était pas très carré mais le fait qu'il n'y ait que 30 000 hommes à Retsubi me laisse aussi un peu perplexe. 

Kochou en avait 50 000. Kousonryuu 90 000. Comment arrive-t-on à 30 000 ?

tres simple ... tu as des troupes qui sont partis bloques ryouyou et tu as des troupes qui sont partis soutenir rbk a gyou

car rbk n avait pas asssez de troupes pour un siege ^^
et le but de retsibi etait de detruire les vivres pas de bloquer les armees ^^

et comme qin pouvait difficilement ressortir une armee de 50K ... laisser 30k avec 2 hommes d experience c'est plutot bien vu
le danger venait surtout de ryouyou ... et pour bloquer il fallait au moins 50 a 70k hommes



 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

sondage :  qu'est ce que vous aimeriez pour les prochains chapitres ? . 

 

pour ma part : 

 

 pour le 641 = réunion entre shin & héki qui arrivent a retsubi et sont reçus ... bizarrement par l'armée d'ouki et plus particulièrement par rokuomi puis tou .  avec une bonne grosse séance émotion / fb inédit d'ouki qui parle de shin a tou . 

 

 642 = l'arrivée de shin a kanyou avec une effervescence populaire exceptionnelle ; a en rendre jaloux héki ^^ .  

petit bonus => découverte d'un nouveau surnom  ( comme pour les plus grand généraux : ouki l'oiseau colossal + kouen le tigre de chu , Shin le phoenix/ shin le bunshin ? ^^ )

 

643 = la nomination officielle en tant que général a la cérémonie de récompense . 

 

644 = visite de shin sur la tombe de hyou comme promis ( cf image que j'ai posté plus haut ) + annonce du chantier de sa nouvelle ville , conversation avec kyoukai ET clif de fin a kantan . 

 

645 & 646 = dénouement a kantan . 

 

647,648,649 = combat annexe impliquant chu ( mise en avant de kouen voir de kouyuku pour faire le parallèle avec Qin)

 

puis formation de la HSA pendant quelques chapitre et en avant pour la nouvelle campagne ^^   

 

 

Edited by Shin-wara
  • Like 1
  • Thumb 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...